Le Spa du Royal Monceau : un Spa très Starck !

Je vous l’avais dit : à la naissance de Titpuce, mes collègues ont eu la très bonne idée de m’offrir un bon pour un moment détente au Spa My Blend by Clarins situé au Royal Monceau Raffles Paris, hôtel de luxe qui a ré-ouvert ses portes en 2010 après deux ans de travaux sous la direction de Philippe Starck. Le résultat est superbe : je suis arrivée une bonne demi-heure avant mon rendez-vous au Spa car j’avais très envie d’admirer la déco de l’hôtel. J’ai pu apprécier l’entrée, la très belle cour intérieure organisée autour de la piscine et puis le bar dont j’ai beaucoup aimé le design…  Je me demande comment rendent les chambres du coup !

Le Spa du Royal Monceau : un Spa très Starck !

Le Spa du Royal Monceau : un Spa très Starck !

Le Spa du Royal Monceau : un Spa très Starck !

Le Spa du Royal Monceau : un Spa très Starck !

Après quelques photos, je suis descendue au Spa où j’avais rendez-vous pour une heure de massage… Oui, la vie est dure quelques fois et il y a clairement des jours où j’aime particulièrement mes collègues 😉 Avant le massage, j’ai pu profiter de la piscine dont j’avais beaucoup entendu parler. Non seulement elle est spacieuse (avec ses 23 mètres de long c’est la plus grande des piscines de palaces parisiens !) mais elle nous plonge (oui, plonger ;-)) dans un autre monde. Un monde très marqué par le design de Starck : on reconnaît tout à fait son style. La blancheur des lieux est presque surréaliste… Des touches argentées ici et là et une lumière impressionnante donnent la sensation d’entrer dans un autre Monde…. J’ai trouvé que c’était très beau mais avec une lumière si éblouissante, on se sent vraiment nue ! Heureusement qu’il n’y avait personne car sinon, je me serais sentie un peu mal à l’aise je dois avouer… La lumière tamisée a quand même ses avantages… Mais bon, très très beau quand même cet espace digne d’un palais de princesse !

Le Spa du Royal Monceau : un Spa très Starck !

Crédit photo : site internet de l’hôtel

Ensuite, vient le moment du massage. Rien à dire : c’était parfait… Toute petite musique de fond : j’ai d’ailleurs pu choisir le style de musique et j’ai opté pour du jazz. Et le massage m’a vraiment détendue ! Très agréable, très pro, tout en douceur. Par contre, c’était la première fois que je faisais un massage d’une heure et cela va peut-être vous étonner mais je préfère la formule 30 ou 40 minutes. Pourquoi ? Parce que j’adore être allongée sur le ventre et profiter d’un massage du dos, de la nuque, des jambes mais là, pendant les 20 dernières minutes, j’ai dû me mettre sur le ventre et ben j’aime moins… On se sent plus exposée et puis le massage des bras et de la tête, ça me plaît un peu moins même si c’est agréable bien sûr… Chacun ses goûts. Après, je ne sais pas si tous les massages d’une heure se passent de la même manière…

Le Spa du Royal Monceau : un Spa très Starck !

Crédit photo : site internet de l’hôtel

Bref, c’était un pur moment de détente dans un lieu d’exception. A la fin, on m’a installée au comptoir d’un petit bar où j’ai pu prendre un thé avant de retourner à la réalité et repartir en vélo sous l’œil étonné des voituriers 😉

Le Spa du Royal Monceau : un Spa très Starck !

Comme je vous l’avais raconté, c’est uniquement depuis que je suis maman que je fréquente les Spa… Quelle coïncidence ! 😉 Plus sérieusement c’est typiquement le style de moments qu’une maman apprécie histoire de s’accorder du temps rien que pour elle ! Et ça, c’est plus qu’essentiel !

Pour découvrir mes autres expériences au Spa c’est par ici :

La Villa Thalgo à Paris 16iè (où je retourne très très bientôt grâce à une petite fée).

Le Spa Vendôme à l’hôtel Renaissance, Paris 1er

La Thalasso mère-fille à La Baule chez Lucien Barrière

La Thalasso aux Thermes de Saint-Malo

Et vous ? Des adresses à conseiller ? Histoire que je complète ma liste au Père Noël !

9 mois !

9 mois ! Autant de temps passé dehors que dedans 😉

Ah ma Titpuce ! J’espère que tu te plais bien sur notre petite Terre et dans notre petite famille. A en juger par tes sourires et tes éclats de rires, je pense que ça doit aller plus tôt bien !…

Ce mois-ci, j’ai encore adoré te voir grandir :

Tu es si fière quand debout appuyée sur la table basse, tu te déplaces tout autour. Tu fais le tour du Monde à ta manière…
Tu es trop mignonne avec tes deux petites dents qui sont apparues ce mois-ci.
Et puis quel appétit ! Tu dévores et tu ronchonnes quand les cuillères ne s’enchaînent pas assez vite…
Enfin, on peut officiellement dire que tu fais tes nuits donc nous allons bientôt t’installer dans la chambre avec ton grand frère.

Bref, un bien joli mois, plein de vie et de nouveautés…

Après, je ne sais pas trop pourquoi mais cet « anniversaire » de 9 mois, ça m’a fait un choc… Évidemment, toujours cette impression que le temps passe trop vite mais autre chose aussi…; ce chiffre, 9 mois… Et mon voyage en Corse où j’ai pris du recul (oui, ça sert aussi à ça les voyages ;-)). J’ai eu comme un déclic… Ce n’était pas la première fois que j’y songeais mais le jour de tes 9 mois j’ai définitivement pris LA décision, celle de demander un 4/5iè. Ce n’était pas un choix facile pour moi. J’y reviendrai peut-être dans un prochain billet. Mais quand les 9 mois sont arrivés, je me suis dit qu’il fallait agir. J’aimerais passer plus de temps avec vous mes enfants adorés. J’aimerais même ne plus travailler en fait 😉 Alors je suis heureuse déjà, de ces mercredis dont nous allons bientôt pouvoir profiter, je vous promets !

9 mois !

Quand maman est débordée…

Vous vous souvenez sans doute de mon angoisse avant de reprendre le boulot en août dernier et de mon premier bilan en septembre.  Maintenant, cela fait deux mois que mon congé parental est terminé et deux sentiments continuent de m’habiter :

1/ la culpabilité : de ne pas passer assez de temps avec mes enfants…

2/ l’impression d’être débordée… Enfin, ce n’est pas qu’une impression !

Mais aujourd’hui, au lieu de me plaindre, j’ai décidé de partager avec vous quelques solutions que j’ai expérimentées pour survive en tant que « working mum ». Il ne s’agit là que de mon humble expérience personnelle et je suis preneuse de vos bons tuyaux ! Donc voilà ce qui m’a aidée à m’en sortir :

Un appart près du bureau : pas simple me direz-vous et pas toujours possible évidemment mais personnellement j’ai pu le faire et ça m’a changé la vie ! A la naissance de Ticoeur nous nous sommes installés à  5 minutes de mon travail alors qu’avant j’habitais à 50 minutes de ce dernier. J’ai quitté mon quartier préféré à Paris, mon appart adoré et mes habitudes pour aller m’installer dans un coin que je n’aimais pas trop, en location mais cela a été notre meilleure décision. Je n’imagine même plus devoir perdre du temps dans les transports. Je sais que j’optimise mon temps avec les enfants et  que je ne suis pas loin en cas de problème. Je peux même profiter de la pause déjeuner pour les emmener chez le pédiatre, faire des courses, ranger l’appart, préparer des purées… Bref, ce n’était pas un choix facile mais la proximité est un luxe incroyable quand on est maman !

une garde partagée de rêve : au début, je ne jurais que par la crèche mais il n’y avait pas de place, donc j’ai eu le choix entre l’assistante maternelle ou la nounou en garde partagée. Sans hésitation, j’ai opté pour la nounou : la semaine où la garde est chez nous, c’est super simple en logistique. La nounou arrive, pas besoin de préparer bébé (il faut juste faire le ménage pour avoir un appart accueillant bien sûr !). Et la semaine où la garde est dans l’autre famille, ben là, j’ai eu beaucoup beaucoup de chance car notre co-famille est dans le même immeuble ! Je peux donc emmener ma fille en pyjama et pas de gros détour à prévoir avant de partir travailler !

– un papa en or : clairement, chapeau bas à celles qui arrivent à s’en sortir toutes seules. Cela me paraît absolument impossible ! Surtout depuis que nous avons deux enfants. Toute l’organisation du matin repose sur le fait que nous gérons chacun un enfant : mon mari s’occupe de Ticoeur et l’emmène à l’école ; tandis que je m’occupe de Titpuce. Le soir, pareil, on se répartit les taches entre les repas, les biberons, le ménage, le bain… Bref, c’est vraiment un gros soulagement de pouvoir compter sur son chéri ! Pour le meilleur comme pour le pire qu’ils disaient 😉

– le sourire de mes petits anges : voilà une scène typique du matin… Titpuce qui escalade la table basse en me narguant du regard… Dans son sourire, je puise mon énergie pour la journée !

Quand maman est débordée...

– des services de livraison : entre le bureau et les enfants pas trop le temps de gérer tout ce qui est courses, shopping et cuisine. Du coup, j’utilise certains sites qui me facilitent la vie :

-> je commande les couches en grosse quantité chez Amazon. C’est moins cher et ça évite de me charger au supermarché.
-> je commande l’eau chez evianchezvous : pas plus cher qu’au supermarché et c’est livré sur le créneau horaire de notre choix. C’est top de ne plus avoir à porter mes packs d’eau ! Dommage que le service ne soit offert qu’à Paris et proches banlieues ouest.
-> je commande de temps en temps des paniers repas chez Hellofresh quand mes beaux-parents sont là car ça me permet de ne pas me creuser la tête pour savoir quoi cuisiner ! Avec mon code parrainage 8GAHVZ, vous avez 20 euros de réduction ! Ainsi, le repas vous revient à 5 euros par personne.
-> j’aimerais également faire mes courses sur internet : vous avez testé ? Vous me conseillez quelle enseigne ?

Alors même que je me sentais absolument débordée, voilà que j’ai reçu une belle surprise dans ma boîte aux lettres :

Quand maman est débordée...Quand maman est débordée...

Dans « 50 listes pour mamans débordées », Isabelle nous donne un tas de listes utiles en toute situation : rentrée des classes, sortie piscine, départ en vacances, voyage en avion (là vous pourrez lire ma petite contribution en page 64 ;-)) Je confirme que les listes j’en fais tout le temps, sur des post-its, dans des mails ou sur le téléphone, une vraie solution pour réussir à tout gérer !

***

Bref, je me préfère évidemment en maman voyageuse qu’en maman travailleuse mais bon, la cigale doit se faire un peu fourmi de temps en temps 😉 En attendant mon prochain billet voyage, vous pouvez lire mon interview par le Guide Evasion.

Maintenant, je vous laisse la parole : quelles sont vos astuces pour mamans débordées ?

Ce billet est une dédicace à toutes les mamans qui tous les jours jonglent entre le travail et la famille. Je pense tout particulièrement à celles qui ont repris le chemin du bureau il y a très peu de temps : elle, elle, elle, elle , elle, elle, elle, elle, elle, elle et elle… et à toutes celles que j’oublie et qui ont besoin de courage !

Moi, j’ai 3 ans !

Mon bébé, mon amour, mon Ticoeur, aujourd’hui tu as trois ans et je n’en reviens pas. Quand je suis venue te dire que c’était ton anniversaire, tu m’as répondu d’un air sérieux :  « oui, moi, j’ai trois ans, je suis grand maintenant ! »

Nous avons organisé une petite fête ce week-end avec tes amis. Quand après la sieste, tu as vu la table préparée pour ton goûter et que tu as découvert ton gâteau, tu m’as dit « maman, ça c’est une belle voiture d’anniversaire ! »… « Auto », c’était ton premier mot, avant même de savoir dire maman… T’en souviens-tu mon ange ?

Moi, j'ai 3 ans !

Comme tu dis, tu es devenu grand, c’est vrai :  quand je vois comme tu es heureux d’aller à l’école, quand tu me poses des milliers de questions sur le pourquoi du comment, quand en quelques jours tu es devenu propre pour ta rentrée en maternelle, quand tu m’expliques que tu sais t’habiller tout seul, quand tu fais des bisous à ta petite sœur, quand je te vois aller vers les autres, quand tu réalises de belles constructions avec tes jeux, quand tu inventes des chansons ou des histoires, quand tu prends ton petit air sérieux et appliqué…

Mais tu es encore mon bébé d’amour, qui me demandes de gros câlins, qui ris aux éclats quand tu cours après un ballon, qui me réclames une chanson avant de dormir, toi que j’aime depuis ce premier instant où je t’ai pris dans mes bras, il y a trois ans… Les moments merveilleux se sont enchaînés à cent à l’heure depuis que tu es là, depuis que je suis devenue ta maman. Je savais que tout irait trop vite alors j’ai voulu figer le temps : j’ai écrit le journal de ma grossesse pour me souvenir de mes pensées en t’attendant, puis, à ta naissance, j’ai créé ce blog pour garder une trace de nos bonheurs quotidiens, de nos voyages, de notre vie… Et puis, j’ai pris des photos par milliers (et ton père par dizaine de milliers !), avec notamment, cette série spéciale pour marquer chaque mois qui passe, chaque mois de bonheur avec toi, mon amour, mon Ticoeur…

Pour toi…

Moi, j'ai 3 ans !

Moi, j'ai 3 ans !

Moi, j'ai 3 ans !

 Joyeux anniversaire mon Amour !

Titpuce a 7 mois !

7 mois déjà !

Voici ce que ma puce vous raconterait si elle devait vous parler de la rentrée :

« Le matin, maman court partout, je trouve ça très drôle. Je la regarde en riant et j’essaie de la suivre en rampant sur le tapis du salon. Elles sont drôlement hautes les chaussures de maman ! Et pas très confortables…  Il faudra que je lui conseille la marque de mes petits chaussons…

Après, je prends un grand biberon que je bois plutôt vite dans les bras de maman ou papa, selon le planning de la douche…

Et puis, je vois mon grand frère sortir de la chambre à cent à l’heure : il va faire un gros bisou à maman, puis il vient toujours me voir. Il me fait bien rire car il m’appelle « ma princesse » ou « choupinette » !

Titpuce a 7 mois !

Les deux premières semaines où maman est allée travailler, j’ai eu beaucoup beaucoup de chance car c’est Omi et Opa (mes grands-parents) qui m’ont gardée : ils sont venus d’Allemagne rien que pour nous voir mon frère et moi ! C’était super bien ! Ils m’ont bien chouchoutée !

Et puis la nounou de mon grand frère est rentrée de vacances et elle s’est occupée de moi et de la petite voisine qui a mon âge : les premières heures je me demandais où j’étais et qui était cette dame. Je voulais pas que maman parte, alors je me suis agrippée à elle très très fort… ça a marché ! Elle a passé quelques heures avec moi et puis j’ai trouvé que la nounou était super rigolote et que ma copine semblait plutôt sympa, alors j’ai retrouvé le sourire et maman a pu partir tranquillement au travail (au fait, faudra qu’on m’explique ce que c’est ce truc !).

Quant à mon grand frère, il est rentré à l’école. Je crois que c’est devenu un homme important. Alors moi je l’admire et lui continue de me faire rire. J’aime quand il vient me chercher le soir avec maman.

A la maison, on est super bien tous les quatre : papa, maman, Ticoeur et moi. On mange, on chante, on danse, on gigote, on papote et moi je tente de nouvelles expériences : j’essaie de me relever en m’appuyant sur la table basse (ce qui provoque toujours des « oh »! et des « ah » ! Je crois que maman et papa ont peur que je tombe mais moi j’aime le sport et l’aventure ! Du coup, j’ai un très bon appétit et je mange presque cinq fruits et légumes par jour  😉

Voilà, c’est ma nouvelle petite vie. Plutôt pas mal, non ? »