teamlab

Sorties parisiennes #32

Les expositions à ne pas manquer, à Paris et en famille :

Le collectif japonais teamLab est à La Villette avec son expo Au-delà des limites : gros coup de coeur pour ces installations ! Vraiment génial ! C’est impressionnant aussi bien technologiquement qu’esthétiquement parlant. Les enfants ont adoré et nous aussi. C’est visuel, original, interactif et poétique : que demander de plus ? Jusqu’au 9 septembre 2018.

teamlab

Team Lab

L’exposition « Au diapason du monde » à la Fondation LVMH avec surtout la partie consacrée à l’artiste Murakami. Jusqu’au 27 août 2018… Je précise juste qu’à la Fondation c’est payant pour les enfants car les billets donnent accès au Jardin de l’Acclimatation… Sauf que nous, nous n’avons pas eu de chance car le jardin était en travaux ; maintenant il a réouvert avec de nouveaux manèges et donc profitez-en pour combiner les deux visites !

Murakami

Murakami

Nous avons également fait une chouette pause à L’Aérosol (Paris 18iè) : les enfants se sont pris pour de petits taggueurs en herbe ! Le lieu est une ancienne gare de marchandises. Maintenant c’est un espace d’expression artistique qui comprend un petit musée du Street Art. On peut y acheter des bombes de peinture sur place et c’est parti : « on écrit sur les murs ! ». A noter également : il y a des food trucks sur place pour se restaurer. Nous y sommes passés un dimanche à l’heure du déjeuner : c’était très familial. Le soir, il paraît que c’est un lieu tendance pour boire une bière.

Aerosol Paris

Sortie-spectacle en amoureux :

Les 7 doigts de la main avec son spectacle Réversible à La Seine Musicale. Je vous ai déjà parlé de cette troupe talentueuse de Canadiens qui s’expriment à travers les arts du cirque, la danse et les acrobaties en tout genre. J’aime surtout leur style onirique et leur capacité à nouer un lien avec le public à travers une création forte en émotions. Comme d’habitude, j’ai eu très peur qu’un acrobate tombe du haut du mât, ou retombe mal après un salto sur les trempolines. Bref, le coeur se serre à plusieurs reprises, au détour d’un mouvement vertigineux ! Le coeur se serre aussi car on est pris par la musique, le rythme et par le message véhiculé, car tout particulièrement dans le spectacle Réversible, le thème abordé est celui des liens avec nos racines, avec nos parents, nos grands-parents… J’ai particulièrement aimé les danseuses suspendues à de grands rubans, la partie avec le cerceau et tous les sauts, sans parler de la musique créée pour ce spectacle (j’avais déjà acheté l’album la dernière fois). La tournée en France est terminée mais la troupe reviendra forcément à la rentrée donc ne manquez pas son actualité ! Tous les détails sur le site du collectif : Les 7 doigts de la main.

les 7 doigts de la mainCrédit photo : Cimon Parent

7 doigts de la main reversibleCrédit photo : Alexandre Galliez

Et au ciné…

La Révolution silencieuse : très beau film allemand de Lars Kaume. En 1956, à Berlin-est, des élèves de Terminale se rebellent à leur manière contre le régime en place. L’ambiance du film m’a fait penser au Cercle des Poètes disparus,avec un sujet historique très prenant. A voir !…

Une année polaire :  j’ai passé un très bon moment devant ce film de Samuel Collardey qui raconte l’expérience réelle d’un maître d’école qui est parti enseigner chez les Esquimaux au fin fond du Groenland. Non seulement les paysages sont superbes et reposants mais en plus, le sujet de l’immersion dans une culture différente est abordé avec beaucoup de justesse.

Et vous ? Des sorties à conseiller ?

monsieur django et lady swing

Sorties parisiennes #30

Depuis la rentrée dernière, Ticoeur a débuté le piano et je suis ravie de voir à quel point cela lui plaît ! A peine rentré de l’école, il se met à travailler ses gammes, ses exercices et surtout, ce qui m’épate le plus, c’est qu’il aime déjà créer des petits morceaux. Il semble avoir plus de plaisir à inventer des mélodies plutôt qu’à jouer des partitions et je suis contente de cet apprentissage libre, loin de la rigueur que j’avais connue au conservatoire. Alors pour rester dans le thème de la musique, depuis quelques temps on assiste à des concerts de classique, de variétés ou de jazz. Notre dernière sortie musicale c’était justement un concert jazz dédié au grand guitariste Django Reinhardt. J’aime beaucoup le jazz tzigane et j’ai donc saisi l’occasion de faire découvrir cette musique à Ticoeur à l’occasion d’un concert-lecture :

Monsieur Django & Lady Swing à la salle Pleyel.

C’était d’une grande qualité ! Le son de cette salle est vraiment fabuleux et The Amazing Keystone Big Band a assuré sur scène en nous jouant les uns après les autres tous les célèbres morceaux de Django Reinhardt. Pour que les plus jeunes ne soient pas perdus et apprennent qui était Django, Denis Podalydès nous a fait le récit d’un conte entre chaque morceaux ; ainsi, à travers l’histoire du petit Léo, nous sommes entrés dans l’univers musical de Django, du Swing et du Paris des années folles. Ticoeur sait à présent quels instruments constituent un « Big Bang » et depuis le concert, on réécoute les morceaux de Django à la maison. En ce moment même, j’ai la musique de Minor Swing dans la tête ! Il n’y a pas de prochaines dates pour ce concert mais vous pouvez en découvrir tous les morceaux dans le CD Monsieur Django & Lady Swing si vous cherchez une idée de cadeau pour une famille mélomane !

monsieur django et lady swing

 

GUS l’Illusionniste au théâtre des Feux de la Rampe

Pour l’anniversaire de mon père, j’avais réservé des places pour le spectacle de GUS l’illusionniste. GUS est un jeune magicien sympathique et talentueux qui nous a bien épatés par sa dextérité et ses tours mystérieux. Même pour les tours que nous connaissions déjà, GUS les a exécutés de manière créative et personnelle. Son grand atout ? La proximité avec le public. Il a une belle présence sur scène et il nous a tous transportés le temps de son spectacle familial, visuel et parfois énervant (mais comment fait-il ?). Nous conseillons à 100% pour une belle sortie avec les enfants ! Jusqu’au 14 avril 2018 au théâtre des Feux de la Rampe.

gus illusionniste

Ce mois-ci, nous ne sommes pas allés au musée mais j’ai repéré l’expo Ateliers à la loupe au Musée en Herbe et puis il faut que je vous parle de ma dernière acquisition : le livre Les enfants au Musée ! qui va m’apporter de nouvelles idées de sorties. En effet, Stéphanie, du blog Ma Poussette à Paris, maman super active et passionnée d’art a publié un guide pratique, pédagogique et très bien organisé dont le sujet n’avait pas encore été abordé précédemment : comment intéresser nos enfants aux visites de musées et les guider au mieux dans l’histoire de l’art sous toutes ses formes ? Et surtout comment avoir nous-mêmes, parents, les informations utiles et les basiques de culture générale qui nous aident à accompagner nos enfants sans dire trop de bêtises 😉 ? Le grand plus du livre ? De belles illustrations pour tout nous expliquer en images.

Les enfants au Musée ! De Stéphanie Buhot, aux éditions du Rocher (16,90€).

les enfants au musée

Et vous ? Des idées de sorties sur Paris à partager ?

 

Sorties parisiennes #29

Entre décembre et janvier nous avons bien profité de Paris en famille ou en amoureux. Avec cette météo toute triste, heureusement que de belles sorties ont rythmé nos week-ends…

Expositions…

Côté expositions, nous avons bien aimé Effets spéciaux, crevez l’écran à La Cité des Sciences. Dans la première salle on s’est demandé si les enfants seraient assez captivés car il y a beaucoup à lire. Et puis très vite, on monte à l’étage, et là, les ateliers cinéma s’enchaînent et sont vraiment ludiques car on se filme devant les caméras et à la fin on peut se revoir à l’écran afin de bien comprendre les effets spéciaux qui nous ont permis de jouer sur les mouvements, sur l’espace-temps, sur la voix, sur les décors, etc. L’expo est aussi amusante et intéressante pour les enfants que pour les parents. On ne regrette pas d’être venus à l’ouverture le matin car il n’y avait pas grand monde – sinon les files d’attente pour passer à chaque atelier pourraient être ennuyeuses. Jusqu’au 19 août 2018.

 

Au théâtre…

En attendant Bojangles un petit garçon a des parents qui ne font rien comme tout le monde, qui vivent dans un monde fantaisiste sans contraintes, se construisant des mensonges qui leur permettent de vivre leur délire… Sauf que la mère va de plus en plus loin dans l’absurde… La mère, c’est justement le rôle que j’ai le plus apprécié – que j’ai trouvé très juste, tout à fait dans l’esprit du personnage du livre (livre d’Olivier Bourdeaut que je vous recommande fortement). Par contre, ce qui selon moi contribue au succès du roman c’est le point de vue candide de l’enfant qui ne voit pas vraiment à quel point sa vie est en décalage avec la plupart des réalités… Cette candeur je ne l’ai pas retrouvée dans le jeu du comédien qui a le rôle de l’enfant et donc j’ai ressenti moins d’émotions qu’en lisant le livre… Au théâtre de la Pépinière, jusqu’au 5 mai 2018.

Une vie en mesure : là, que d’émotions ! Il est seul sur scène et il nous raconte sa différence, pourquoi il est si renfermé sur lui-même, si sensible et si incompatible avec la société. Il joue de la batterie, divinement bien, pour nous faire sentir, ressentir, ses douleurs, sa vie d’enfant mal aimé et son amour pour la musique… Un coup de coeur ! Au théâtre Tristan Bernard jusqu’au 31 mars 2018.

Cela ne joue plus à présent mais nous avons vu Singin’ in the Rain au Grand Palais. C’était impresionnant ! Surtout quand il s’est mis à pleuvoir sur scène !

Et enfin, à l’Opéra Garnier nous avons vu un spectacle de danse visuellement très intéressant : Play… Le chorégraphe suédois Alexander Ekman a joué avec les genres, mêlant classique et contemporain. Côté mise en scène, il a joué avec une multitude de balles vertes créant une piscine à balles géante dans laquelle ont évolué les danseurs. J’ai adoré le moment où il s’est mis à pleuvoir des balles ! Magique ! La musique live était également très réussie, surtout les chants jazzy de la chanteuse Callie Day.

Et pour les enfants ? Nous les avons emmenés voir Cendrillon à l’Alhambra : c’est une version revisitée comique et modernisée. Ticoeur et Titpuce ont aimé. C’est léger et divertissant. Jouer l’histoire avec seulement quatre comédiens demande quelques ruses et c’est bien réussi. Les petits effets visuels pour faire apparaître le carrosse et la belle robe sont sympas et puis les deux méchantes soeurs sont vraiment drôles. Après, je n’ai pas spécialement accroché plus que ça mais les enfants se sont bien divertis et les comédiens savent y faire avec leur jeune public.

Et au cinéma…

Gros coup de coeur pour Coco, ce dessin animé qui nous a replongés dans nos souvenirs du Mexique (nous avions eu la chance d’y être pour la fête des morts justement, comme dans le film). Coco permet de sensibiliser tous les enfants à l’importance de nos ancêtres, de nos racines et à ce lien entre la vie et la mort que la famille peut apporter. Les visuels sont superbes.

Toujours avec les enfants nous avons vu Paddington 2 et c’était sympa (même si Hugh Grant a pris un sacré coup de vieux !). En tout cas, l’humour, les bons sentiments et les belles images de Londres sont toujours au rendez-vous – cela nous a mis dans l’ambiance pour notre prochain week-end à Londres mi-février. A suivre !

Sans les enfants, j’ai vu Wonder avec Julia Roberts et je me suis dit que j’aurais pu les emmener car le sujet de la différence à l’école est traité tout en douceur avec là encore plein de bons sentiments et une belle morale dans un style très américain, il faut admettre…

Enfin, j’ai vu La Promesse de l’Aube qui raconte la vie de l’écrivain Romain Gary. J’ai beaucoup aimé, pour l’histoire, pour le jeu des acteurs, notamment les rôles principaux : Charlotte Gainsbourg et Pierre Niney. Un beau voyage dans le temps et dans les méandres de la relation entre une mère et son fils qui se doit de tout réussir : devenir diplomate, militaire et… écrivain !

***

Et vous ? Quelles sont vos dernières recommandations de sorties à Paris avec ou sans enfants ?

Visiter Paris en famille

Visiter Paris en famille : 20 idées pour découvrir la Capitale avec les enfants

Comme je suis parisienne et que je raconte ici tous nos voyages avec enfants et bien finalement je parle rarement de Paris version « tourisme en famille ». Chaque mois je vous fais part de nos sorties spectacles à Paris mais si vous venez de Province ou de l’étranger j’imagine que d’autres sujets vous intéressent : quels musées, quels quartiers, quels monuments découvrir avec les enfants ? Voici donc une première sélection pour un séjour dans la Capitale… Euh, bon, à part la Tour Eiffel bien sûr 😉

Visiter Paris en famille

20 idées pour profiter de Paris en famille :

  • Le Musée du Louvre en version courte : une longue visite au Musée du Louvre dans les allées les plus touristiques consacrées à la peinture italienne ou la peinture française ce serait un peu sport avec les enfants ! Au Louvre, je recommande de choisir une toute petite partie et de n’y passer qu’une heure. Nos enfants ont aimé la partie sur l’Egypte, sur les Arts Primitifs, sur les Arts islamiques et puis les appartements de Bonaparte (ma partie coup de coeur et souvent peu fréquentée !). Dans tous les cas, pour éviter les longues files d’attente à l’entrée du musée, je vous conseille de rentrer par la Porte des Lions. Aussi, je vous invite à relire mes conseils pour visiter le Louvre en famille.

Paris en famille

  • Le Musée de la Chasse et de la Nature dans le Marais et/ou le Musée Picasso : Ticoeur et Titpuce ont adoré le Musée de la Chasse et de la Nature situé au coeur du Marais, quartier qu’il ne faut pas manquer quand on visite Paris pour la première fois. Dans le musée, on profite du cadre d’un magnifique hôtel particulier et on découvre peintures, animaux naturalisés, armes et objets de décoration. Non loin, se trouve le Musée Picasso, absolument superbe ! Alors enchaîner deux musées ce n’est pas adapté à tous les enfants donc je vous laisse choisir selon votre préférence. Au musée Picasso, les parents vont adorer la visite et les enfants devraient également être intéressés par l’originalité visuelle des oeuvres de l’artiste. Pour une pause gourmande, je vous conseille la cour de l’Institut Suédois.

Paris en famille

  • Le Centre Georges Pompidou, la Fontaine Stravinsky et une délicieuse glace à la pistache ! Au Centre Pompidou, il y a souvent de petites expositions adaptées aux enfants. A deux pas, la Fontaine Stravinsky réalisée par Tinguely et Niki de Saint Phalle attire l’attention des petits. Et puis, en faisant quelques pas encore, vous arriverez chez Bachir (58 rue Rambuteau, Paris 3iè), glacier libanais (et bio !) où les glaces sont délicieuses, surtout celles à la pistache et à l’ashta.

 

  • Le Musée des Arts & Métiers et un brunch à la Gaité Lyrique : Nous aimons beaucoup le Musée des Arts et Métiers situé en plein coeur de Paris et rassamblant toutes les inventions et métiers à travers les temps. Il ne faut pas manquer le pendule de Foucault ou encore les premiers avions. Avant il était possible de bruncher dans le Café des Techniques situé dans le musée mais ce dernier est fermé depuis quasi un an. Par conséquent, je vous propose de rejoindre la Gaité Lyrique (à 5 minutes à pied) où vous pourrez déjeuner ou bruncher au « 3 bis » dans un très joli cadre. Aussi, n’hésitez pas à regarder la programmation de la Gaité Lyrique car il y a souvent des expositions adaptées au jeune public. Ce lieu est consacré aux arts numériques et aux musiques actuelles.

Musée des Arts et Métiers

  • Le Ballon au Parc André Citroën : évidemment, les célèbres points de vue sur Paris ne manquent pas ! Le sommet de la Tour Eiffel, le toit de l’Arc de Triomphe ou encore la terrasse du Sacré Coeur sont sans doute les plus célèbres ! Mais je vous propose de vous envoler en ballon au Parc André Citroën pour le plaisir des enfants et pour de très belles vues sur la Capitale. Il y a rarement du monde mais le ballon ne décolle pas toujours car il faut des conditions météo très favorables. Avec Titpuce, nous avons testé et approuvé ! Vous pouvez relire mon billet sur notre vol en ballon au-dessus Paris.

  • Le Jardin des Plantes et ses musées : quand il fait beau et tout particulièrement au printemps ou en été, le Jardin des Plantes est un endroit très agréable pour une balade en famille. Le Jardin est gratuit mais vous pouvez prendre des billets pour visiter les Grandes Serres ou La Grande Galerie de l’évolution. Dernièrement, c’est la Galerie de la Minéralogie et de la Géologie que nous avons re-découverte et beaucoup aimée !

 

  • De la Mosquée de Paris aux Arènes de Lutèces : en sortant du Jardin des Plantes vous pourrez prendre un thé à la menthe dans le cadre oriental de la Mosquée de Paris avant d’atteindre les arènes de Lutèces, peu visitées et pourtant très jolies où les enfants pourront gambader et où vous pourrez vous poser le temps d’un pique-nique. Si vous n’avez pas de pique-nique, je vous conseille la crêperie le Pot au Lait, située à 10 minutes à pied (41 Rue Censier, Paris 5iè).

arene de lutece

  • Un tour en péniche ou bateaubus : voilà un grand classique qui permet de voir Paris depuis la Seine. En famille, l’avantage c’est que les enfants ne se fatiguent pas. Si vous ne voulez pas embarquer pour toute une croisière, vous pouvez juste emprunter le bateaubus en utilisant vos tickets de métro. En chemin, vous pourrez saluer Notre-Dame-de-Paris.

visiter Paris en famille

 

Visiter Paris en Famille

  • La Fondation Louis Vuitton et le jardin de l’acclimatation : vos enfants vous réclament des manèges et des aires de jeux ? Alors direction le Jardin de l’acclimatation à l’orée du Bois de Boulogne. Pour les parents l’intérêt est de commencer par la Fondation Louis Vuitton dont j’aime l’architecture signée Guéry. L’entrée du musée donne accès au jardin de l’acclimatation. Consultez le programme d’expositions.

  • Le Musée Nissim de Camondo et le Parc Monceau : voici un musée qui n’est pas touristique et pourtant si intéressant ! On découvre l’intérieur d’un très bel hôtel particulier encore meublé (waouh la cuisine !). La visite n’est pas très longue et ensuite vous pouvez enchaîner avec le Parc Monceau pour laisser courir et jouer les enfants ou encore pour pique-niquer l’été ! 63 Rue de Monceau, Paris 8iè.

  • Le Musée de l’armée : situé aux Invalides, la visite guidée de ce musée a enchanté mon Ticoeur !

visiter Paris en famille

  • Les Tuileries, La Place de la Concorde et la Grande Roue tant qu’elle existe ! Le Jardin des Tuileries est très agréable à traverser après une visite du Louvre. En vous dirigeant vers la place de la Concorde vous trouverez la Grande Roue… Plus pour très longtemps il paraît… Mais un tour sur la roue offre de jolies vues et ça a plu aux enfants…

Visiter Paris en Famille

  • Le Palais Garnier (Opéra de Paris) : Ma Titpuce est fan de Ballerina et de danse classique donc l’Opéra de Paris est un incontournable pour elle ! Je vous conseille également de visiter l’intérieur (possible le mercredi).

 

 

  • Montmartre et le Sacré Coeur : si vos enfants sont comme les miens, ils n’aiment pas marcher en ville quand c’est tout plat… Alors à Montmartre ils seront ravis : ça grimpe ! Au sommet, devant l’église du Sacré Coeur l’effort est récompensé par une très belle vue sur Paris. Et en redescendant il y a un manège si besoin ;-).

visiter Paris en famille

  • Le Parc des Buttes Chaumont : il a beaucoup de charme… Très vallonné… Idéal pour un pique-nique ou une pause au Rosa Bonheur où règne l’esprit guinguette…

  • Du Canal Saint-Martin au Canal de l’Ourq et pourquoi pas jusqu’à La Villette… Alors, les grands apprécieront le charme du canal Saint-Martin qui vous rappellera certaines scènes du film Amélie Poulain. Tout au long du canal, les adresses pour bruncher ou déjeuner ne manquent pas. En continuant de suivre l’eau, on arrive au Canal de l’Ourq où l’été vous pourrez faire un petit tour en bateau électrique et profiter des terrasses sur le quai. Enfin, toujours en suivant l’eau vers le nord vous arriverez à La Villette où se trouvent de nombreux espaces dédiés aux enfants : La Cité des Sciences, La Géode, Le musée de la musique, etc…

 

Paris en famille

  • Les Colonnes Buren, un resto japonais et pourquoi pas le Musée en Herbe : Alors les colonnes de Buren se trouvent sur une petite place derrière la Comédie Française. C’est pas bien grand comme espace mais Ticoeur et Titpuce ne se sont pas lassés de grimper sur les plus petites colonnes et cela donne de jolies photos ! Tout près, vous pourrez déjeuner dans le quartier japonais (un grand bol de nouilles !) et si la programmation vaut le coup, alors ne manquez pas le Musée en Herbe dédié aux expos pour les enfants.

  • Le Musée du Quai Branly : j’adore la partie sur l’Océanie et l’Afrique ! Les enfants ont bien aimé aussi ! Tout près, vous pouvez vous balader au bord de la Seine ou rejoindre la Tour Eiffel !

Paris en famille

  • Le Palais de la Découverte, le Petit Palais ou le Grand Palais : Le premier est dédié aux enfants, le second permet de se poser pour le déjeuner sur la terrasse d’une cafétaria très agréable quand il n’y a pas foule. Enfin, le Grand Palais est sublime donc si l’expo du moment peut plaire à vos enfants alors foncez ! L’intérieur est monumental !

  • L’aquarium de la Porte Dorée et le Parc Floral : là, on est tout à l’est de Paris. L’aquarium de la Porte Dorée mérite une visite pour son architecture, son prix tout doux et ses poissons bien sûr ! Non loin, si le temps le permet rejoignez le Parc Floral. L’idéal c’est au moment des concerts de jazz l’été.

J’espère que vous avez aimé cette première grande balade à travers tout Paris ! Pour se déplacer, métro et bus sont très pratiques avec les enfants. Il faut juste veiller à éviter les heures de pointe ! Et à propos de la ligne 14 du métro, celle sans chauffeur : montez dans la première voiture car les enfants adoreront voir les rails et les tunnels à travers la vitre avant !

Voilà ! C’était ma première sélection de visites en famille dans la Capitale ! Je vous prépare d’autres idées pour très bientôt ! En attendant, dites-moi : quels ont été vos coups de coeur et ceux de vos enfants à Paris ?

 

 

Sorties parisiennes #28 : Emilie Jolie, West Side Story…

De beaux spectacles découverts dernièrement avec et sans enfants dans notre chère Capitale.

Emilie Jolie à La Comedia

Tout d’abord, la toute nouvelle mise en scène de la célèbre comédie musicale Emilie Jolie a eu un énorme succès auprès de toute la famille et cela fait deux semaines que Ticoeur et Titpuce chantent tous les airs en duo à tue-tête ! Ils sont prêts pour les planches ! Cette comédie musicale que les parents connaissent forcément bien car elle date des années 80 montre qu’elle sait conquérir les nouvelles générations. Le spectacle avait été un gros triomphe en 1984 au Cirque d’Hiver et en 2002 à Mogador – vous connaissez sans doute les versions chantées par Johnny Hallyday, Julien Clerc, Françoise Hardy, Zazie… La version 2017 proposée à La Comedia depuis le 21 octobre offre une mise en scène très réussie (de Philippe Chatel et Laurent Serrano), des chanteurs talentueux et de beaux costumes bien fantaisistes (surtout celui de la sorcière !), des effets de lumières et de vidéo pour nous offrir encore plus d’évasion. Dans le rôle de la petite Emilie, plusieurs adorables petites chanteuses montent sur scène en alternance. Ainsi selon les jours, vous pourrez applaudir Zoé, Johanna ou encore la célèbre Gloria des Kids United. Nous avons vu Zoé et elle était parfaite ! Les artistes savent mettre l’ambiance et forcément tout le monde a envie de chanter et de danser avec eux sur les airs les plus connus comme la Chanson du Hérisson, la Chanson de l’Autruche et bien sûr la fameuse Chanson d’Emilie Jolie et du Grand Oiseau. Ticoeur et Titpuce aiment aussi beaucoup la chanson de l’extraterrestre et celle des Lapins Bleus pour ses paroles qu’ils trouvent très « rigolotes » ! Donc une histoire qui continue de faire rêver petits et grands, un spectacle à voir et à revoir et une immersion dans le tendre monde imaginaire des enfants dans lequel tout le monde a envie d’aider Emilie Jolie à tourner les pages de son livre et à trouver le prince charmant qui aidera la sorcière à redevenir une princesse…

« Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie de dévore pas votre rêve » (citation d’Antoine de Saint-Exupery reprise par Philippe Chatel dans Emilie Jolie).

Suite de l’article