Les coulisses de notre Tour du Monde en famille : déjà 5 mois !

Le 1er juin, nous avons fêté la fin de notre 5iè mois de voyage en famille. Clairement, si je devais qualifier ce 5iè mois de voyage autour du monde, je dirais que c’était le mois du ralentissement. Au mois de mai, nous avons ralenti notre rythme de voyage. Ce n’est ni mieux ni moins bien : c’est venu naturellement et je crois que tout voyage a ses phases : parfois on aime avoir un rythme soutenu et parfois on a envie de se poser. Précédemment nous sommes souvent restés 4 jours à chaque endroit (à part nos 8 jours à Sydney) et là nous avons fait plusieurs étapes d’une semaine. A chaque phase et à chaque personne correspond un rythme et quand on voyage avec des enfants on a de toute façon tendance à voyager plus lentement que seul ou en couple. Pour nous en tout cas, le changement de continent, notre arrivée en Amérique Latine a coïncidé avec une envie de ralentissement. On apprécie les paysages, le calme, avoir le temps dans les petits villages du nord de l’Argentine… On joue davantage à des jeux de société, Ticoeur étudie un peu plus et moi cela me permet aussi de travailler et de lire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les moments forts côté destinations ont été :

Petit rappel d’où nous étions au mois de mai :

  • Bali bien sûr, où 8 ans après notre voyage de noces nous avons apprécié d’y retourner avec les enfants -> lire l’article Nos 3 semaines en famille à Bali.
  • Rapide passage d’une semaine en Nouvelle-Zélande pour faire le trait d’union entre l’Asie et l’Amérique Latine. Nous sommes restés sur l’île du Nord car en février nous n’y avions consacré que 10 jours et on avait envie de voir un peu plus. 
  • Arrivée en Argentine où nous avons passé une semaine à Buenos Aires (pas un coup de coeur mais sympa) avant de rejoindre la région de Salta où nous sommes actuellement et nous adorons ! Des paysages de rêve ! Voir notre itinéraire dans le sud de Salta.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du côté des enfants :

Quoi de neuf du côté des enfants durant ce 5iè mois de Tour du Monde ?

  • Coiffeur ! Ticoeur et Titpuce sont allés chez le coiffeur. Les cheveux de Titpuce devenaient compliqués à démêler et ceux de Ticoeur étaient un peu longs. A Salta, on a trouvé un super coiffeur argentin avec dessins animés, petites motos en guise de sièges. Tellement bien que les enfants ont demandé si on pouvait y retourner !
  • Les rendez-vous FaceTime avec les grands-parents : on continue d’appeler régulièrement les grands-parents via FaceTime/Skype… C’est sympa pour donner des nouvelles et pour qu’ils voient les enfants mais je suis surprise qu’au bout de 5 mois les enfants soient toujours aussi intimidés face à l’écran ; du coup ils ne parlent pas beaucoup, surtout Titpuce qui ne fait que sourire et se tortiller. Vos enfants aussi sont comme ça devant la caméra lors d’un appel avec vidéo ?
  • Titpuce maîtrise le couteau et la fourchette :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Les rois du snorkeling : Je vous l’ai déjà raconté, c’était une grande étape : Ticoeur et Titpuce ont pris goût au snorkeling à Bali et Ticoeur a même réussi à nager ! C’est juste dommage qu’il n’y ait pas d’occasions de pratiquer en Argentine. Espérons qu’ils n’oublieront pas d’ici le Brésil !
  • Enfin, ils sont toujours aussi complices !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du côté des parents : 

  • Alors cette traversée du pacifique ? Vous êtes nombreux à me demander comment j’ai vécu ma traversée du Pacifique car je vous avais fait part de mon angoisse face à cette immense océan. Et bien plutôt bien. En fait ma peur était très forte quelques jours avant le vol et jusqu’à l’aéroport d’Auckland mais une fois dans l’avion c’était comme d’habitude : du stress pendant les turbulences (et il y en a eu pas mal !) mais pas de crainte liée au Pacifique. J’ai évité de visionner la carte sur l’écran pour ne pas trop réaliser qu’on était au milieu de nulle part et j’ai passé toute la nuit à regarder des films car le choix était super ! Je suis arrivée décalquée mais pas trop angoissée ;-).
  • Coiffeur pour Papa Voyage : quand Papa Voyage est parti chez le barbier de Salta j’ai cru et espéré qu’il allait se débarrasser de sa barbe de voyageur mais pas du tout : il est revenu à l’hostal avec une petite coupe de cheveux toute nickel mais toujours la grosse barbe de 5 mois ! Je ne désespère pas que le 6iè mois soit un mois sans barbe ;-).
  • Apprentissage langues étrangères : avec l’arrivée en Argentine je suis contente de pouvoir à nouveau pratiquer l’espagnol et ça permet d’échanger les rôles : Papa Voyage parle si bien anglais que c’est lui qui parlait tout le temps avec tout le monde en Océanie, mais ici, en Amérique Latine c’est moi le point de contact ;-). Aussi, on essaye d’apprendre le portugais en parallèle pour préparer notre voyage au Brésil mais franchement de toutes les langues latines je trouve que c’est la plus difficile, non ? J’utilise l’appli Duolingo : vous connaissez ? Je sais pas s’il y a mieux ?
  • Encore du bon vin : tout le monde va finir par croire qu’on a organisé notre itinéraire en fonction de la qualité des vins ;-)… En Australie et en Nouvelle-Zélande on avait déjà pu profiter de très bons vins mais en ce 5iè mois nous sommes également bien gâtés avec les vins argentins (et en plus ils sont bon marché ! ). A la vôtre !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’école en voyage :

  • Lecture en allemand : une fois par semaine, Ticoeur lit en allemand avec son papa. On m’a dit qu’il y avait des progrès dans l’air. Pour rappel, cela fait maintenant deux mois que Ticoeur a commencé à lire en allemand. A suivre !
  • Les maths ça se complique un peu : comme je vous l’ai expliqué, nous suivons le cahier d’exercices CP que nous a laissé la maîtresse de Ticoeur. J’ai trouvé que ce mois-ci le niveau était devenu d’un coup plus difficile avec tout plein de nouveautés : poser les additions, les soustractions et inventer des problèmes correspondants à des calculs. Si vous avez des enfants au CP avez-vous également remarqué qu’en mai le programme de math accélérait ? Bon, heureusement on arrive à suivre !
  • Ecrire sans modèle : tous les jours depuis le début du voyage Ticoeur tient un petit journal de bord. C’est lui qui choisit les phrases puis je lui écrivais un modèle et il recopiait. Depuis un mois, je ne fais plus de modèle. Il écrit de lui-même et je corrige. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Culture générale : avec l’arrivée dans les Andes, j’ai commencé à parler des Incas aux enfants et ça les passionne. Pour compléter de manière ludique on leur montre le dessin animé des « Mystérieuses Cités d’Or » les soirs où on a du wifi. Toujours grâce à l’Argentine, Ticoeur a appris les chiffres romains car dans chaque village il y a une mini-balade le long d’un chemin de croix avec les 14 tableaux numérotés en chiffres romains. Au passage, on explique aussi un peu la vie de Jésus en fouillant dans nos vieux souvenirs de catéchisme… On ne vise pas à donner un enseignement religieux à nos enfants mais je pense que certaines connaissances font partie de notre bagage culturel.
  • Titpuce : toujours notre artiste peintre !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les petites galères : 

Rien d’important heureusement ! La santé est au rendre-vous ! Voici les tout petits soucis :

  • Perte du 3iè doudou à Buenos Aires ! Après avoir perdu La Reine des Neiges dans le désert australien (elle va souffrir de la chaleur la pauvre reine !) et Mini-Mouse quelque part à Bali, Titpuce a réussi à perdre le doudou de son grand frère : un adorable kiwi (l’oiseau, pas le fruit !) qu’on venait d’acheter en Nouvelle-Zélande. Elle l’a égaré dans le Musée des enfants à Buenos Aires et hélas, malgré nos appels récurrents au musée personne n’a ramené le doudou… 
  • Les banques en Argentine : il ne se passe pas un mois sans que je ne vous parle de soucis bancaires;-). Ici les banques c’est tout un poème ! Les retraits sont limités à 130 euros et ça nous coûte à chaque fois environ 7 à 8 euros ! Normalement, comme nous sommes chez HSBC nous ne devrions pas avoir de frais quand nous retirons dans une banque HSBC mais nous venons d’apprendre que cette règle ne s’applique pas à… l’Argentine ! Encore une fois, nous sommes déçus par notre choix de banque. Enfin, le dimanche il n’est pas rare que les distributeurs d’argent soient vides (pratique !) et si vous avez envie de payer en CB car vous n’avez justement plus de cash et bien les commerçants vous demandent un supplément de 10% à cause des frais qu’eux-mêmes doivent reverser. Ah les banques !
  • Le prix des timbres en Argentine : bon, là c’est plutôt pour sourire car c’est pas grave du tout mais sachez qu’un timbre pour envoyer une carte postale d’Argentine vers l’Europe coûte 3 euros. Franchement, on a beaucoup voyagé et on a jamais vu aussi cher ! Du coup, pour le même prix on préfère acheter une bonne bouteille de vin argentin et on se contente d’envoyer des mails ;-).

Les rencontres : 

A Bali, nous avons eu la chance de passer notre dernière journée avec Bianca et sa petite famille. J’aime beaucoup son blog : La Grande Déroute et donc j’avais hâte de la rencontrer en vrai. Dommage que nous n’ayons pas eu plus de temps en commun à Bali car les enfants semblaient bien s’entendre ! A une prochaine on espère, au Québec, à Paris ou ailleurs !

Sanur

En Argentine nous n’avons croisé aucune famille de voyageurs (c’est la première fois depuis le début de notre Tour du Monde !). Heureusement, il y a eu quelques rencontres avec des enfants argentins : dans notre auberge de jeunesse à Salta il y avait un groupe de jeunes gymnastes qui logeaient là le temps d’une compétition locale et elles ont passé chaque soir avec Ticoeur et Titpuce malgré la barrière de la langue. C’était mignon d’ailleurs car elles utilisaient google translate pour communiquer avec nos enfants. En tout cas elles étaient adorables du haut de leur 10 ans ! De même, dans un village près de Salta, la propriétaire d’un hostal avait des enfants de 5 et 7 ans qui ont bien joué avec Ticoeur et Titpuce.

On espère quand même croiser prochainement des familles voyageuses pour la fin de notre séjour en Argentine ou sinon au Brésil. A suivre !

Voilà pour les nouvelles en direct de notre Tour du Monde. N’hésitez pas si vous avez des questions !

 

16 réponses pour “Les coulisses de notre Tour du Monde en famille : déjà 5 mois !


  • Ah oui, mon fils est au CP également. Depuis 1 mois ou 2, les maths prennent plus de place. Mais lui, il est tellement content qu’il a même dit à quelqu’un au marché que « l’école, c’est bien, mais on ne fait pas assez de mathématiques »… Il adore faire du calcul mental, et me demande de lui en poser quand on est en voiture!

  • Wouah! Le mois de mai avait l’air chouette! Et ça fait tout drôle de voir des cieux sans pluie (car pour beaucoup en France on ne souvient pas du bleu…). Hier, en regardant le fichier de maths de ma fille Louise (Cap MAths) qui est en CP, je me suis fait la même réflexion que toi…effectivement, le niveau semble avoir fait un bond, mais ta fille s’en sort et apparemment ma fille aussi. Cool! Bon juin!

  • Toujours aussi génial de vous lire et de vous suivre dans votre périple ! Ticoeur et Titpuce ont l’air très épanouis dans ce voyage, toujours le sourire, ils sont adorables tous les deux.
    Pour ce qui est du portugais, nous aussi on a eu un peu de mal, ça ressemble un peu à l’espagnol sur certains points mais la prononciation est très différente surtout au brésil où ils ont un accent très chantant… un plaisir pour les oreilles mais pas toujours évident à comprendre !

  • Très bonne idée de ralentir. Voyager à toute vitesse permet d’en voir plus, mais finalement (et paradoxalement) on finit par ne rien voir du tout. Puis c’est clair que cela convient mieux à un voyage avec des enfants.
    Pour notre tour du monde avec notre bébé qui commence en septembre, le slow-travel est l’une des règles que l’on s’est fixé : http://www.mafamillevoyage.fr/5-commandements-voyages/
    Bonne suite de tour du monde ! 🙂

  • La coupe de ta choupette lui va bien, ca l’a fait petite fille modèle cette coquine!
    Pour les programmes, tu verras du CP au CM2, je trouve que les programmes accélèrent toujours à la fin de l’année pour les 2 derniers mois! Déprimant!
    Bon gros bisous de nous 4, Mini Voyageur a du mal avec votre programme et décalage horaire! Il ne comprend plus pourquoi maintenant c’est vous qui vous levez après nous!

  • Cela me fait toujours chaud au coeur de vous suivre. J ai bien aimé votre périple du nord de l’Argentine. C est magnifique ! Moi pour le moment je suis en Andalousie chez mon frère et quand je fais un skype avec mes petites filles (4 et 9 ans) elles ne disent pas grand chose non plus. Je suis contente de les voir mais pas vraiment de conversation….vos enfants ont changé depuis le début de votre tour du monde et cela a l air très positif! Quand au portugais je ne connais pas un mot et la prononciation me paraît difficile par rapport à l espagnol que je connais et que j ai dans l oreille depuis de nombreuses années
    vous partez quand pour le Brésil ? Et où allez vous (le pays est immense)😄😉de gros bisous à vos enfants et toute mon admiration pour vous !

  • Je ne connais pas cette partie de l’argentine mais tes photos me donnent envie d’y retourner. As tu prévu d’autres régions de ce pays?
    Je te confirme pour le vin, il est vraiment tres bon et bon marché.
    Nous avions été visité une cave au pied des Andes, à Mendoza, top….
    Profitez bien. C’etait notre 1er pays au bout du monde(sans enfant)et j’ai vraiment bcp aimé.
    ps : il vous reste l’afrique du sud pour le vin de l’hemisphère sur 🙂

  • Le programme de maths accélère pas mal en mai car on rebrasse tt ce qui a été vu! Si tu peux, fais manipuler avec des dizaines unités, ça lui rappellera tout ce qu’il a vu!^^ Et au pire, si tu n’as pas le temps, tu le fais en juillet ;))!!!

  • C’est intéressant de voir que vous adaptez vraiment votre rythme à vos sensations, c’est important pour bien en profiter et le vivre pleinement. Et on voit que vous ne ressentez aucune lassitude, ni mal du pays, c’est chouette !

  • Déjà 5 mois !! ça passe à un rythme fou !!! Belle découverte de Paraty, c’est sublime ! Et pour les banques, je vous souhaite du courage au Brésil, c’était un peu galère galère quand même !

  • Vous étiez dans la même région que mes parents en Argentine 🙂 mon beau frère est originaire de là-bas… la situation financière est tellement critique dans le pays et tout ce que tu as vécu découle de ça, tout est très compliqué pour les natifs et surtout voyager…

  • J’ai du retard!

    Hahaha, c’est effectivement dommage de ne pas avoir eu plus de temps en commun, mais on se reprendra!

    Je te disais que nous n’avions fait aucune rencontre d’autres voyageurs (probablement aussi parce qu’on était dans des coins pas très populaires assez souvent…) jusqu’à votre rencontre. Eh bien, par la suite, ça a déboulé avec une famille en tour du monde de 8 mois, une famille en tour d’Asie de 5 mois et la famille de mon amie qui nous a suivi durant 3 semaines. On n’a pas passé beaucoup de temps seuls à Bali finalement! Et on est retournés à Sanur pour la fin, on a trop aimé! J’ai été mangé exactement à la même table au même resto que lors de notre rencontre (c’était une excellente suggestion d’endroit, tiens!)

    bises xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :XdLLKF