Notre vie en Angleterre #93 : premier bain de mer et de culture !

Cela fait des semaines que j’hésite et que je trouve des excuses mais enfin je l’ai fait : je me suis baignée, en maillot de bain (sans combi), dans une eau indéniablement fraîche !! 14 degrès ! Pour être honnête, je n’ai pas senti le froid : ma peau et mon cerveau ont dû être complètement déboussoulés car j’ai même eu l’impression que c’était trop chaud ! Peut-être que « ça brûlait de froid », avec des petits picotements qui m’ont fait me demander s’il y avait des méduses ! Mais elles, elles ne sont pas folles les méduses ! Je ne pense pas qu’elles passent leurs vacances dans les mers anglaises :-)… Ce bain m’a fait un bien fou ! J’ai adoré nager dans cet incroyablement décor aux airs d’Algarve ! Vous ne trouvez pas que cela ressemble au Portugal ? (A part les températures of course !)… Moi, je me suis sentie en vacances :

Bien sûr, je n’étais pas la seule à me baigner. Pour les autochtones, cela fait déjà des semaines que la mer est bonne ! Par contre, Papa Voyage ne risquait pas d’être convaincu, lui qui a déjà tellement de mal à se baigner dans la Méditerranée en été ! Il a rayé la Manche de sa carte baignade depuis fort longtemps ! Et je n’ai pas réussi à lui vendre le concept de « c’est tellement froid que tu auras chaud ! ». Faut que je relise mes cours de marketing !

Ladram Bay

Où se trouve ce petit coin de paradis au fait ? A l’ouest de chez nous, dans le Devon, à côté de Sidmouth. Vous connaissez déjà notre passion pour toute la côte sud-ouest de l’Angleterre que ce soit le Dorset, le Devon ou les Cornouailles. Il faudrait que je vous prépare un itinéraire récap’ de tous nos coups de coeur : ça vous dit ?

Bref, nous avons passé deux jours en amoureux à Sidmouth dans le Devon pendant que les enfants sont restés dormir à l’école. Je vous avais déjà parlé de cette possibilité de « pension à la carte » dans leur école. A l’année, il y a une trentaine d’élèves qui restent en boarding la semaine parce que leurs parents vivent généralement à Londres pour le travail. Occasionnellement, quelques enfants peuvent rester quelques nuits. Nous avions déjà testé la formule un ou deux soirs en 2019 ; puis ce n’était plus permis dans le contexte de pandémie. Depuis début juin c’est à nouveau possible donc nous nous sommes lancés car sans baby-sitter et sans famille pour nous garder les enfants, c’est le seul moyen pour passer un peu de temps en amoureux ! En plus, connaissant tout le personnel de l’école et tout particulièrement l’adorable couple de parents qui est responsable des nuits, nous étions vraiment sereins ! Nous avons même reçu des petits mails et photos de Ticoeur et Titpuce.

Pour ces quelques jours en amoureux, nous avons donc commencé par Sidmouth pour le côté mer ; puis nous avons roulé vers Bath pour un bain de culture ! Nous avions déjà eu l’occasion de visiter Bath en famille il y a deux ans et nous avions très envie d’y retourner !

Côté culture, même si théoriquement les théâtres ont réouvert (en capacité réduite) depuis fin mai, en réalité il y a très peu de pièces ! Absolument rien dans notre coin et une offre que je trouve petite et décevante à Londres. Heureusement, nous avons trouvé notre bonheur au Théâtre Royal de Bath. Nous avons vu deux pièces l’une après l’autre donc autant vous dire que nous avons fait honneur à 100% de la programmation du théâtre ! Dans la pièce américaine Oleanna de David Mamet, on suit le parcours d’un prof victime de fausses accusations de la part d’une de ses étudiantes. Le sujet véhicule énormément de tensions mais les deux comédiens étaient si épatants que nous avons beaucoup apprécié ce dialogue infernal. Dans la pièce Copenhagen de l’Anglais Michael Frayn, nous avons assisté aux conversations fictives mais probables entre deux Prix Nobel de Physiques : le Danois Niels Bohr et l’Allemand Werner Heisenberg. Une pièce passionnante et complexe sur le rôle direct ou indirect de ces grands physiciens spécialistes de l’atome dans le triste contexte de la Seconde Guerre Mondiale. La pièce réussit à traduire les impacts pyschologiques sur la vie des ces deux scientifiques et sur leur amitié mise à l’épreuve par les événements. Rien de léger pour notre premier bain culturel de l’année mais la qualité était clairement au rendez-vous ! Les comédiens ont sacrément du mérite de jouer devant une salle à demi-vide et masquée ! Un grand bravo à eux et vivement que la culture rédémarre plus franchement ! 

theatre Bath

visiter Bath

Notre escapade en amoureux a donc été une belle parenthèse. La seule chose que nous n’avons pas réussi à faire c’est obtenir une place dans un restaurant gastronomique. Depuis la réouverture, tous les bons établissements affichent complet pour les deux ou trois prochains mois, midi et soir ! Il faut se mettre sur des listes d’attente et pour l’instant nous n’avons pas obtenu de places ici dans le sud… Il faudra que je regarde si c’est plus simple à Londres. Comment est la situation à Paris et en Province côté bons restos ?  Evidemment, nous ne nous sommes pas laissés abattre et nous avons organisé de chouettes pique-niques !

Pendant ce temps-là, Ticoeur et Titpuce avaient aussi du programme : L’école a participé à Young Voices : un événement où les chorales d’écoles se rencontrent pour chanter ensemble. Cette année, ils ont dû le faire à distance (normalement c’est à Londres dans le stade du O2). Avec la version en ligne, ils ont réussi à battre le record du monde de la chorale avec le plus grand nombre de chanteurs car les petits Américains, Australiens, … ont pu se joindre aux Anglais. Plus de 360 000 enfants ont chanté ensemble. J’ai suivi l’événement sur mon téléphone et j’ai trouvé que c’était sacrément émouvant ! Vivement l’an prochain pour une version live à Londres !

Enfin, Ticoeur a passé son exam de piano (Grade 3 de la Royal Academy of Music). On attend les résultats pour la fin de l’année scolaire. On croise les doigts !

A propos de la fin de l’année : elle arrive à grands pas ! Les parents commencent déjà à préparer les collectes pour les cadeaux aux maîtresses et l’école pense autoriser un petit concert en extérieur pour le dernier jour… A suivre ! J’ai toujours du mal à réaliser que les grandes vacances approchent car nous n’avons toujours pas de visibilité sur notre sort ! Bref, patientons encore quelques jours avant de connaître les nouvelles règles qui évoluent dans tous les sens de chaque côté de la Manche. Et vous ? Quoi de prévu ?

Belle semaine à tous !

 

Notre vie en Angleterre #92 : une histoire de sommet !

Je ne vais pas me plaindre (enfin pas trop, promis !) car nous sommes coincés sur une île vraiment belle mais quel suspens à un mois des grandes vacances ! Quel parcours ubuesque nous faudra-t-il affronter pour espérer rentrer en France et passer des vacances sur le Continent ? J’avoue que je ne m’attendais pas à ce que ce soit plus compliqué qu’en 2020 ! Nous sommes en bien meilleure position que l’an dernier non ? Finalement, c’est comme en rando : plus on s’approche du sommet et plus il nous paraît loin !

Au final, nous ne savons pas à quelle sauce nous allons être mangés : mystère ! Bobo ne veut pas dévoiler le dénouement de l’histoire avant la fin juin parce que ce serait gâcher la surprise :-). Comme vous êtes nombreux à me poser la question, voici le process pour aller en France en ce moment :

Suite de l’article

voilier croatie

Une semaine de voile en Croatie du côté de Krk

Pour nous, Croatie rime avec vacances en voilier ! C’est un pays idéal pour les amoureux de voile ! La mer Adriatique est réputée pour ses côtes et pour la facilité de navigation (relativement du moins car la mer peut toujours surprendre !). Tout particulièrement en Croatie, les marinas sont très bien équipées et les locations de bateaux sont abordables. Voici le récit de notre semaine en voilier dans la région de Riejeka, plus précisément dans le golfe du Kvarner où se trouvent notamment les îles de Krk, Cres, Lošinj et Rab. Ce voyage en voilier dans le nord de la Croatie a une importance toute particulière pour moi car c’était mon tout premier voyage avec « Papa Voyage » dans les premiers mois où nous étions ensemble. Passer une semaine sur un bateau est un excellent test pour un couple ! Surtout quand… les futurs beaux-parents, beau-frère et belle-sœur sont à bord !! Alors, je vous emmène avec nous dans cette aventure familiale et marine ?

voilier croatie

Itinéraire de notre semaine en voilier à partir de Krk :

Suite de l’article

Ithaque

Une semaine sur les îles grecques d’Ithaque et Céphalonie

Aujourd’hui, je vous emmène sur deux îles Grecques : Ithaque et Céphalonie. Elles font partie des îles ioniennes, situées à l’est de la Grèce. Parmi les îles ioniennes, nous connaissions déjà Corfou (relire mon billet : notre semaine en voilier à Corfou). C’est avec enchantement que nous avons découvert Céphalonie et sa petite sœur Ithaque en octobre dernier (désolée pour le retard côté publication du billet mais disons qu’avec tous ces confinements, je n’étais pas dans le mood voyages et vous non plus j’imagine !).

Alors oui, j’avais évidemment entendu parler d’Ithaque dans un super guide de voyage que vous connaissez tous : L’Odyssée ! Car oui, c’est l’île d’Ulysse ! Et Ithaque existe donc vraiment ! Par contre, le nom « Céphalonie » ne me parlait pas. Les deux îles sont très proches. On atterrit sur Céphalonie, la plus grande des deux îles et on passe un jour (ou deux si vous avez le temps) sur la petite île d’Ithaque que l’on peut atteindre après une courte traversée.

Ithaque

Nous avions choisi deux points de chute et donc deux hébergements : le premier au milieu de l’île, dans l’arrière pays d’Agia Effimia et le deuxième sur la côte sud près de Vlachata… J’ai trouvé que ces deux points de chute étaient géographiquement parfaits pour vadrouiller dans l’île de Céphalonie.

Suite de l’article

ciré marin hublot

Vivre en bord de mer : nos petits looks marins

Depuis que nous vivons en bord de mer, notre quotidien s’organise au rythme des marées, des activités nautiques, des balades sur la plage et des couchers de soleil sur la Manche… Un gros changement pour nous qui habitions à Paris ! Ici, nous vivons avec le vent, la météo changeante, le soleil qui joue à cache-cache plusieurs fois par jour, le chant des mouettes (elles chantent un peu faux quand même !), la corne de brume certains matins et quelque fois la pluie (mais si rarement ;-))…

Après l’école et après les devoirs, nous aimons enfiler nos bottes de pluie et faire quelques pas au bord de l’eau, admirant les voiliers qui rentrent au port. Le week-end, les enfants vont souvent au club de voile pour devenir de super apprentis moussaillons ! Bref, nous sommes devenus des inconditionnels de la vie en bord de mer, complètement accro à cette vie côtière chargée de doux embruns et de sel !

ciré marin hublotBalade en bord de mer dans notre sud de l’Angleterre

Notre garde-robe a également pas mal changé depuis que nous ne vivons plus en ville. Je ne sais même plus où sont mes chaussures à talons ! Ah nous le look marin, comme à l’époque de nos vacances en Bretagne !

Suite de l’article