chandelles

Notre vie en Angleterre (semaine 14) : Show must go on!

Ce n’est pas un hasard si je choisis le titre d’une chanson de Queen pour mon article de la semaine. Tout d’abord parce que Titpuce et moi-même sommes montées sur scène à l’occasion des différents événements de Noël et secondo parce les chansons de Queen ont vraiment bercé ma semaine comme vous allez pouvoir le constater…

Je commence par les différents shows de Noël :

Le concert aux chandelles à l’école : c’était le gros événement de la semaine à l’école. Le grand hall de l’école était uniquement éclairé aux bougies. C’était très beau. Au programme : des chants de Noël par milliers ! Non, peut-être pas mais beaucoup de chants de Noël, chantés par la chorale des enfants et d’autres chantés par la chorale des adultes, chorale dont je fais partie. Il y a également eu des enfants musiciens qui ont joué des airs de Noël au piano, au violon, à la flûte traversière. Une très belle soirée ! J’étais épatée par le talent des enfants. Aussi, j’ai beaucoup aimé chanter tous ces classiques de Noël, certains que je connaissais et d’autres que j’ai découvert ici en Angleterre. Chanter dans une chorale de 100 personnes c’est très émouvant. Les parents dans le public participaient aussi pour les chansons les plus populaires (Jingle Bells, I wish you a happy Christmas)… Le lendemain, j’ai remis ça à l’église du village car la chorale de l’école était invitée pour y chanter à l’heure du thé. Oui, bizarre, les Anglais prennent le thé dans l’église, en famille, en dégustant quelques mince pies et en écoutant des chants de Noël pendant que les jeunes enfants gambadent dans les allées. C’était convivial ! Un vieil homme m’a d’ailleurs dit qu’il était déjà allé à l’église en France et qu’il avait trouvé ça ennuyeux par rapport à ici :-). Comme je vais bien rarement à l’église, je ne saurais comparer mais j’ai effectivement trouvé l’ambiance très décontractée ici.

chandelles

église anglaise

Nativity Play à l’école : comme je vous l’ai raconté précédemment ma puce jouait dans une petite comédie musicale sur le thème de Noël. Elle a joué le rôle d’une sage-femme qui se rend à Bethlehem pour aider Marie à accoucher :-). Les nativity plays, c’est vraiment une tradition dans les écoles en Angleterre. Il en existe beaucoup. Celle de ma Titpuce s’appelle A midwife crisis (midwife = sage-femme) et c’était bien drôle ! Il y a eu deux représentations et je suis allée aux deux tant j’étais fan ! Je n’étais pas habituée à une telle qualité de spectacle pour des enfants si jeunes ! Il est vrai qu’ils répètaient depuis un mois et demi. Mais répéter ne suffit pas toujours. Les enseignants ont su les diriger. Le résultat était à la hauteur : entre les jolis costumes, les décors créés par les enfants, les chansons travaillées avec la prof de musique et les paroles répétées avec les maîtresses des trois plus petites classes. C’était réussi et trop mignon ! Surtout les enfants déguisés en étoiles, en moutons, en dromadaires… Et puis quelle fierté de voir ma puce chanter tout son rôle en anglais alors qu’elle ne parlait pas encore il y a trois mois ! Elle était très motivée. Je crois qu’elle s’est découvert une passion pour la comédie musicale et apprendre des chansons lui a fait faire d’énormes progrès en anglais ! Les autres mamans étaient étonnées elles aussi de voir à quel point Titpuce était à l’aise avec ses chants. Pourtant le vocabulaire n’était pas simple. Bref, j’en fais trop je sais but… she’s my little girl!

Je pense que c’est en grande partie grâce à cette pièce que Titpuce a franchi encore une marche dans son niveau d’anglais. Sa maîtresse lui propose à présent des livres plus difficiles. Elle a sauté un niveau de lecture sur l’échelle de niveaux à laquelle je n’ai rien compris mais bref : elle lit de mieux en mieux et j’aime sa prononciation (meilleure que la mienne déjà !). Par contre, elle ne parle pas beaucoup, à part si c’est en chantant :-).

Actualité en France versus actualité au Royaume-Uni : à propos des remarques sur la France, un autre vieil homme m’a demandé d’où je venais (ah mon accent !). Quand je lui ai dit que j’étais de Paris, il m’a répondu : « shouldn’t you be there rioting? You crazy French people! »… (-> est-ce que je ne devrais pas être en train de manifester, ah ces fous de Français !…). Je n’ai pas trop su quelle était la part d’humour dans sa remarque mais il est certain que la seule chose retenue ici à propos de l’actualité en France ce sont les voitures qui brûlent… Il ne faut pas croire que tout est rose ici : demain comme vous savez c’est le vote du Parlement à propos du Brexit. Il y a de fortes chances que cela mène à un chaos politique mais bon, disons que c’est dans un autre style que les événements en France. Des amies et des lectrices m’écrivent pour me dire que j’ai de la chance de baigner dans cette belle ambiance de Noël dans mon sud de l’Angleterre car le climat est morose à Paris. Je comprends et oui, je pense que c’est une chance car même si je suis l’actualité française avec beaucoup d’intérêt, être à l’étranger fait une différence, cela met une distance… Cela nous épargne en quelque sorte… Mais bon, voyons ce que donne cette histoire de Brexit avant de pouvoir dire que nous vivons sereinement ici ! Et espérons que le climat social s’améliore en France.

Et Queen dans tout ça ? Je suis sortie au ciné avec des mamans de l’école et nous sommes enfin allés voir Bohemian Rhapsody. Superbe ! La veille j’étais allée passer la journée à Londres pour profiter de l’ambiance de Noël dans la grande ville (je reste une citadine !). Une petite virée en solo que j’ai vraiment appréciée ! Je vais aller plus souvent à Londres. Finalement, 1h30 de train ça le fait ! De tous les décors dans Londres, j’ai particulièrement aimé les éclairages sur Carnaby Street : les paroles de Bohemian Rhapsody m’ont mis les larmes aux yeux ! Je deviens trop sensible avec l’âge…

Carnaby street

Nos visites en famille :

Le marché de Noël de Winchester :

Nous avons eu un week-end bien chargé car il y a tant à découvrir en cette période de fêtes. Ainsi, samedi, nous sommes allés au marché de Noël de Winchester. Ce n’est pas très loin de chez nous et c’est, il paraît un des plus jolis marchés de Noël en Angleterre. Il a lieu au pied de l’immense et célèbre cathédrale. Il y avait beaucoup de stands d’artisanat anglais mais il y avait aussi un french corner avec des stands de crêpes, saucissons, raclettes… tenus par des Français ! Nous avons fait quelques achats :-).

marché de Noël Winchester

Et encore Londres !

Nous y sommes retournés en famille hier, dimanche, car Titpuce et Ticoeur avaient envie de voir leur petit cousin qui vit là-bas et puis je voulais qu’ils profitent eux aussi de l’ambiance de fête dans la Capitale. Ticoeur voulait aller voir la partie sur les Anglosaxons au British Museum car c’est ce qu’il étudie en ce moment en cours d’histoire. C’est le monde à l’envers : c’est lui qui nous commentait les objets dans le musée ! Ma puce a préféré les anges dans la rue aux vestiges anglosaxons :-). Je ne vais pas lui en vouloir ! A propos d’ambiance de Noël à Londres : je prépare un billet à ce sujet car certains d’entre vous iront peut-être pour les fêtes ? N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire !

Londres à Noël

 

***

Je vous laisse car ce soir je chante encore donc je dois répéter. Notre chorale va participer à un concert caritatif pour la lutte contre le cancer du sein. Il semblerait que ce soit un événement de taille car des stars du cinéma et de la télévision seront là ! Apparemment je vais voir certains acteurs de Game of Thrones ! Qui aurait cru que des stars viennent dans notre petit village ! je vous raconterai ça la semaine prochaine ! Comme dit Freddie : Show must go on!

 

Notting Hill en famille

Visiter le quartier de Notting Hill à Londres est l’occasion d’une balade très agréable et incontournable qui est tout à fait adaptée avec des enfants. J’ai découvert Notting Hill il y a bien longtemps, en solo, mais j’ai vraiment plaisir à y retourner en famille. Notting Hill est connu pour ses alignements de maisons aux couleurs pastel et pour son marché d’antiquités sur Portobello road. C’est un quartier chic et j’ai même l’impression qu’il devient de plus en plus chic à chaque fois que j’y retourne. Pourtant, à l’origine, il s’agissait d’un quartier populaire et cosmopolite qui a vu naître le célèbre carnaval de Notting Hill (événement musical qui a lieu fin août). Aujourd’hui, Notting Hill est un quartier très touristique, surtout depuis le film Coup de foudre à Notting Hill et surtout les jours de grand marché (vendredi et samedi). Alors, avec des enfants, le premier conseil que je vous donne c’est d’éviter ces jours à moins que vous aimiez les bains de foule ! Le mieux, c’est du lundi au jeudi (il y aura quelques stands aussi – le dimanche : pas de marché du tout). Le deuxième conseil c’est de ne pas limiter votre balade à Portobello road : éloignez-vous et arpentez les rues perpendiculaires qui sont beaucoup plus calmes. Ci-dessous, je vous propose un petit guide pour visiter Notting Hill avec vos enfants :

Visiter Notting Hill en famille : Que voir ? Que faire ?

Démarrez la balade à la station de métro Notting Hill Gate (Circle line ou District Line ou Central Line). A partir de Notting Hill Gate, vous vous déplacerez vers le nord, pour rejoindre et suivre Portobello road, jusqu’à Lancaster road, puis vous bouclerez (ou plutôt zigzaguerez, selon votre inspiration car toutes les rues sont belles !) pour retourner au point de départ en passant par d’autres rues qu’à l’aller. Comptez une demi-journée pour profiter tranquillement de Notting Hill.

  • Portobello road : c’est l’artère la plus connue du quartier, avec ses boutiques, son marché, son ambiance et donc ses touristes !
  • Rentrez chez Alice’s Antiques sur Portobello Road : cette vieille boutique pleine à craquer de petites antiquités est adorable et les enfants seront contents de reconnaître la boutique que l’on voit dans le dernier film Paddington. Même si vous n’avez pas vu le film, la boutique est trop chou !

sur les traces de Paddington

Notting Hill en famille

  • Les maisons aux couleurs pastel, aux couleurs intenses ou les allées toutes blanches : longer par exemple Denbigh Terrace, Colville Square, Arundel Gardens, Pembridge road,… et tant d’autres ! Je vous laisse vous perdre ! Si vous n’êtes pas en overdose de couleurs, vous pouvez aussi explorer le sud de Notting Hill Gate. Du côté de Callcott Street. L’avantage c’est qu’il n’y a pas de touristes de ce côté-là.

parcours dans notting hill

Notting Hill en famille

visiter Notting Hill

  • Les « mews » : Notting Hill ne se résume pas à ses grandes maisons victoriennes. Prêtez attention aux petites impasses (appelées Mews) en anglais… et vous y verrez de petites maisons en briques pleines de charme…. Mignonne celle-ci non ? C’est St Luke’s mews. Je l’ai trouvée par hasard et j’ai vu ensuite sur une pancarte que c’est un des lieux du tournage de Love Actually. Il n’y avait personne. Je pense que tous les touristes sont plutôt sur les traces de Coup de Foudre à Notting Hill.

Notting Hill mews

  • Sur Westbourne Grove : encore un autre style à découvrir avec des boutiques chics et des restaurants sympas .
  • Un stop devant l’Electric cinema dans le nord de Portebello road : c’est le plus vieux ciné de Londres. Selon la programmation et l’âge de vos enfants, vous pouvez tester cette salle qui offre la possibilité de s’allonger sur de grandes banquettes en velour ! En ce moment, il y a la suite des Animaux Fantastiques (Ticoeur et Papa Voyage vous le recommande !). Bon, évidemment, il faut parler anglais. Vous remarquerez que plus on monte Portobello Road, plus on devine comment Notting Hill devait être il y a quelques années…

Notting Hill en famille

  • Initier les enfants au Street Art : juste après le cinéma vous verrez cette adorable oeuvre du célèbre artiste Banksy :

Notting Hill en famille

  • Se poser dans un square : par exemple, nous avions fait une pause avec Ticoeur dans le Colville Square Garden. Attention : certains petits squares ne sont pas ouverts au public car ils ne sont utilisables que par les résidents qui vivent autour (c’est fréquent à Londres). J’ai retrouvé la photo prise dans ce square… Il a grandi mon Ticoeur !

  • Biscuitteers : ils sont spécialistes des biscuits avec glaçage. C’est si joli qu’il faut passer devant leur vitrine. Après, je trouve que c’est très cher, donc je ne le mets pas dans ma liste « où manger ? »… Juste le plaisir des yeux au 194 Kensington Park road.

Notting Hill en famille

Notting Hill à Noël

  • Ramener des souvenirs pas encombrants : dans les boutiques de souvenirs, j’ai bien aimé les bodies Notting Hill ou les petites chaussettes London…

Londres en famille

  • Le pub The Churchill Arms (au sud de Notting Hill Gate) : j’y suis passée cette semaine et j’ai été impressionnée par leur déco de Nöel ! Il faut croire qu’un seul sapin ça suffisait pas. Il faudra qu’on y retourne pour voir la version de nuit !

Notting Hill à Noël

Visiter Notting Hill en famille : où manger ?

  • Gail’s : pour un café ou un petit déjeuner (qui fait office de déjeuner).  L’endroit est simple et familial (il y a des chaises hautes). A la base c’est une boulangerie. Il y en a plusieurs dans Londres. Si vous y allez au moment de Noël, vous pouvez goûter leurs Mince Pies (petits gâteaux de Noël anglais – ceux de Gail’s sont bien acidulés comme j’aime !) – 138 Portobello Rd.

  • Ganger & co : très bons déjeuners et brunchs dans un joli cadre. Le seul hic : c’est bruyant mais comme souvent à Londres ! Mieux vaut y aller tôt. 175 Westbourne Grove, London.
  • Et pour déjeuner dans un pub typique : The Prince Edward, 73 Princes Square, London. Chaises hautes disponibles.
  • Daylesford : une grande épicerie bio où il y a de bonnes petites choses pour le goûter (à droite, ce sont les Mince Pies)…

bonnes adresses en famille

Dormir à Notting Hill ?

A Notting Hill, il y a très peu d’hôtels car c’est résidentiel et c’est un quartier assez cher. Donc si vous avez envie d’y loger, le mieux est de louer un appartement ou une maison. Je vous laisse regarder sur Airbnb, par exemple, ce bel appartement et je vous invite à relire mes conseils pour bien choisir votre hébergement sur Airbnb. Je vous rappelle aussi que je peux vous parrainer (utilisez ce lien ) : vous aurez 25€ de réduction et moi 15€ (je les utiliserai à Londres d’ailleurs !). Pour une location à Notting Hill, il faut prévoir environ 150€ à 200€ par nuit et surtout, mieux vaut réserver bien en avance car Notting Hill est très demandé. Pour baisser le budget, souvent nous choisissons de dormir dans l’est de Londres et nous prenons le métro pour visiter Notting Hill.

A proximité de  Notting Hill :

Pour continuer votre balade dans Londres, près de Notting Hill, vous trouverez :

  • Holland Park : un parc très arboré et valloné qui a beaucoup de charme. Les enfants pourront y gambader. Ne manquez pas de passer devant le petit étang japonais. Et attention aux écureuils qui ne sont pas farouches !

Holland Park en famille

  • Little Venice : j’aime beaucoup ce coin qui me fait penser à Amsterdam et où j’ai l’impression qu’il y a peu de touristes. Vous y verrez des péniches et des canaux. Un chouette café tout bariolé juste à côté (parfait pour déjeuner) :  Beany Green, 6C Sheldon Square, London.

Little Venice Londres

Il ne vous reste plus qu’à revoir, en anglais bien sûr, Coup de foudre à Notting Hill (le film qui m’a fait aimer Hugh Grant) et avec les enfants le super Paddington 2 (le film qui m’a donné envie de quitter Hugh Grant :-)) ! Et ensuite,… direction Londres et Notting Hill !

parcours dans Notting Hill

La prochaine fois, Ticoeur et Titpuce vous emmèneront dans un autre quartier de Londres… Très connu également :-)… Alors, ça vous dit de visiter Londres avec nous, quartier par quartier ? Je vous parlerai des grands classiques mais aussi des plus méconnus.

Coup de foudre ou coup de coeur pour Notting Hill ? That is the question!

Notre vie en Angleterre (semaine 13) : comme un air de fêtes !

Cette nouvelle semaine en Angleterre marque clairement le début des festivités de Noël. Partout, les lumières, les sapins, les décorations et surtout une ambiance très chaleureuse dans les villages et à l’école. Beaucoup de choses sont similaires à la période des fêtes en France mais il y a quand même des coûtumes anglaises que je serai ravie de vous faire découvrir au fil du mois de décembre. Globalement, je trouve les Anglais vraiment à fond sur Noël ! Il y a de nombreux événements organisés pour se retrouver ensemble et célébrer l’approche des fêtes.

Côté météo, nous avons eu trois jours de pluie continue, ce qui m’a donné l’occasion de décorer la maison et de fabriquer un Calendrier de l’Avent sur le thème des voyages. Cela fait du bien de se reposer au chaud dans notre petit cocon anglais ! La période se prête vraiment au cocooning, d’autant plus que les jours sont si courts ici ! Et oui, il y a une heure de décalage horaire avec la France alors que nous sommes au même niveau que Paris : il fait nuit à 16h… Pfff !

Les chaussettes c’était le cadeau de Noël à l’école !

Noël à l’école anglaise :

Les décos et les cartes de Noël : à l’école, les décorations sont en place et le sapin est installé dans le grand hall. Il y a aussi une boîte aux lettres spéciale Noël dans l’entrée. J’ai cru qu’il s’agissait de la boîte aux lettres pour écrire au Père Noël mais pas du tout ! Il y a une tradition anglaise que je ne connaissais pas qui consiste à écrire des cartes de Nöel à tout le monde ! Même à ceux qu’on voit tous les jours ! Et donc chaque enfant écrit des cartes pour tous ses camarades de classe, et aussi pour les maîtresses, pour les profs de sports et pour le directeur. Incroyable ! J’avais du mal à y croire ! Quel travail ! Et franchement, je ne vois pas trop l’intérêt d’écrire juste « Merry Christmas, with Love… » 50 fois ! Surtout si on se voit tous les jours ! Mais apparemment c’est très important ici ! Tout le monde a un coin chez lui avec la tonne de cartes reçues. Une maman me disait qu’avec ses enfants, ils consommaient 250 cartes de Noël par an ! Non mais franchement ! Et les arbres ??? Comme j’avais du mal à croire à cet exercice fastidieux, j’ai interrogé de nombreux parents et il semblerait donc que certains enfants ne donnent des cartes qu’à leurs meilleurs copains de classe… Nous allons donc opter pour cette version plus raisonnable. En même temps, je me plains, mais ce sont les enfants qui écrivent :-)…

Les chorales de Noël : l’autre point très important ici, ce sont les chants de Noël (Christmas Carols)… Oui, vous me direz, en France aussi, on écoute des chants de Noël et les enfants chantent souvent devant les parents un matin à l’école… Mais ici c’est le niveau au-dessus. Déjà, le répertoire de chansons est vaste ! Ensuite, assister à des représentations de chorales c’est l’activité familiale par excellence ce mois-ci. Il y a des concerts dans les villages, dans les églises, dans les écoles, dans les rues, etc. Nous n’arrêtons pas de recevoir des invitations de toutes les églises du coin pour leur service de Noël… C’est chaque week-end ! En plus, comme je fais partie de la chorale de l’école, je vis cela de très près car justement notre chorale est invitée pour chanter un peu partout en décembre. La semaine prochaine nous avons trois concerts ! Un à l’école, un à l’église du village et un pour une association caritative de lutte contre le cancer. Alors, si la cigale chante en été, moi je chante en hiver et c’est intense ! Nos répétitions durent deux heures à chaque fois. J’étais épuisée cette semaine ! C’est physique mine de rien ! Et puis je dors mal car je chante dans mes rêves ! Vous moquez pas ! Vous connaissais la musique de Maman j’ai raté l’avion ? Et bien, il y a un chant de Noël qui s’appelle The Bell Carol : écoutez-le et vous comprendrez pourquoi j’en ai plein la tête ! Ce chant est tout particulièrement difficile pour moi car il faut parler anglais super vite ! Je pense que même en français je ne sais pas parler si vite ! L’autre soucis c’est que nous devons chanter sans partition, or je n’ai plus la mémoire de mon enfance ! Apprendre 10 chants me demande beaucoup d’effort ! Comme dans la chorale il y a aussi de vieilles grands-mères, je leur ai demandé comment elles faisaient pour apprendre tout ça par coeur en si peu de temps (à leur âge ! J’étais jalouse ;-)) et elles m’ont dit que toutes ces chansons étaient connues ! Ah voilà ! Les Christmas Carols, les Anglais ils maîtrisent ! J’ai plus qu’à bosser !

Disco de Noël à l’école : l’école a préparé tout un programme de festivités qui vont s’étaler jusqu’aux vacances de Noël. Le premier événément c’était la disco de Noël pour les enfants hier soir : les enfants ont pu danser comme des fous dans le grand refectoire (zone interdite aux parents !) pendant que nous buvions du vin chaud dans la bibliothèque, près de la cheminée, en dégustant des mince pies (les petits gâteaux que les Anglais mangent à Noël : vous connaissez ?). C’était très sympa de pouvoir papoter avec d’autres parents sans enfants autour de nous. Une soirée gagnant-gagnant ! Les enfants sont repartis avec un petit cadeau : des chaussettes de Noël (celles que porte Titpuce sur la photo).

Comme vous pouvez le constater, ce mois-ci va être sous le signe de la social life version Christmas !

Autres news d’Angleterre en vrac :

  • Titpuce a eu son premier sleepover en Angleterre ! Elle est restée dormir chez une copine qui avait invité toutes les filles de la classe à l’occasion de ses 7 ans. (Toujours cette coûtume d’inviter tout le monde ! J’ai pas hâte de vivre ça !!!). En tout cas, cela s’est très bien passé et d’après la maman, Titpuce était tout à fait à l’aise en anglais ! Heureusement, la maman nous envoyait régulièrement des photos de la soirée sur WhatApp donc j’étais rassurée.
  • Ticoeur continue les entraînements et matchs de rugby et ce sport commence à bien lui plaire ! Jeudi soir, il est rentré à la maison avec un grand sourire car son équipe avait presque gagné (en fait, ils ont perdu d’un point :-)… 8-7…  il était tout content !).
  • En cours d’anglais, Ticoeur devait raconter l’éruption du volcan à Pompéi (pour travailler les temps du passé). Encore une fois, il m’épate ! Il est si à l’aise dans sa nouvelle langue ! Et en math, ils apprennent à réduire des fractions. Je trouve que c’est tôt (à 9 ans) ! Le programme anglais est sans doute en avance sur le programme français… ?
  • Titpuce maîtrise ses 100 premiers mots d’anglais (lecture/écriture/utilisation dans des phrases) ! Elle a été félicitée par toute sa classe pour cette étape clef ! Cela correspond au programme de l’an dernier pour ses camarades de classe.
  • Danse classique : Titpuce est finalement passée à la tenue de danse anglaise. En France, les petites danseuses classiques portent un collant, alors que les petites anglaises ont obligatoirement des chaussettes couleur chair et elles n’auront le droit au collant qu’après de longues années de danse… c’est comme un privilège après les années d’apprentissage… La prof nous avait dit de passer au style anglais dès que la tenue française serait trop petite. C’est le cas depuis cette semaine et finalement Titpuce aime bien ses petites chaussettes anglaises !
  • Natation : Titpuce a réussi à nager 5 brasses, la tête sous l’eau, sans ses brassards ! On va y arriver ! Elle nagera bien pour Noël !
  • Vendredi soir, Ticoeur est allé voir le nouveau Fantastic Beasts au cinéma avec son papa : il a beaucoup aimé et c’était son premier ciné en Angleterre !
  • Papa Voyage était en déplacement à Londres pour le travail… Le chanceux ! Moi aussi je vais me trouver des rendez-vous à Londres… Vous savez, genre des meetings importants avec Liberty, Carnaby Street, Harrods… 😉

Nos excursions dans les environs :

Nous sommes allés dans la New Forest que nous aimons tant car nous ne l’avions pas encore vue en version « fin de l’automne »… (Relisez mon article sur la New Forest en septembre, c’était le top !). Cette fois-ci, nous n’avons pas croisé d’animaux et beaucoup d’arbres se sont dévêtus mais c’était tout de même une belle balade ! Nous avons surtout été en admiration devant les immenses sapins ! Pour le déjeuner, nous nous sommes arrêtés dans un pub situé dans la forêt, lui aussi tout décoré pour Noël. Nous y avons mangé un Sunday Roast (le rôti du dimanche… tradition anglaise…) et nous avons goûté le mulled cider (la version cidre  -et plus anglaise- du vin chaud de Nöel).

Mon grand sapin !

New Forest en hiver

 

Wine Cider Mulled Cider

New Forest en hiver

Et vous ? Déjà dans l’ambiance de Noël ?

 

Un calendrier de l’Avent pour voyager

D’habitude, c’est Papa Voyage qui fabrique notre Calendrier de l’Avent mais cette année j’avais une idée en tête alors c’est moi qui l’ai préparé. Je voulais un Calendrier de l’Avent sur le thème du voyage, pour faire rêver les enfants, pour leur offrir des souvenirs de nos voyages en famille et pour leur promettre de prochaines escapades. Je souhaitais un Calendrier de l’Avent qui leur prévoit de belles expériences, qui leur rappelle des moments remplis d’amour et qui leur évoque de bien jolis rêves, des rêves d’enfants, de ceux qu’il faut chérir, de ceux qu’il faut vivre surtout. La magie de Noël c’est le retour à l’essentiel, c’est voir ses enfants rire, c’est passer du temps ensemble, c’est partir pour un grand voyage, riche en couleurs, en chaleur, en lumière… C’est être bien au chaud à la maison et se surprendre à rêver d’ailleurs… Alors j’ai choisi 24 petites valises pour compter les jours qui nous rapprochent de Noël… Des petites valises comme une invitation au voyage, comme autant de clins d’oeil à nos nombreuses aventures en famille !

Que trouveront les enfants dans notre Calendrier de l’Avent pour petits voyageurs ?

J’ai sélectionné des photos de nos derniers voyages en famille et je les ai imprimées en tout petit format. Des photos de notre voyage en Grèce, de notre semaine à Malte, de notre séjour au ski, de nos vacances à Corfou, de nos week-ends en France et de notre nouvelle vie en Angleterre. Des moments que je souhaitais figer. Je sais que ces petites photos leur feront plaisir car ils aiment tenir des albums qu’ils décorent eux-mêmes (surtout ma Titpuce, c’est une grande fan de scrapbooking !).

En plus des photos, j’ai glissé dans les valises des petites douceurs anglaises : des mini shortbreads en forme de sapins de Noël (vous pouvez les trouver chez Marks & Spencer) et du fudge fait maison !

biscuits de Noël

fudge fait maison

Enfin, afin que les valises soient pleines à craquer j’ai complété avec des chocolats :

calendrier de l'avent

J’ai passé deux heures à préparer les valises (comme pour un vrai voyage !). J’avais commandé un gros paquets de boîtes au format 8 cm x 5 cm avec un motif valise (dénichées sur Amazon). Il a fallu les plier, les monter, mettre la poignée, nouer les étiquettes, remplir…

Calendrier Avent voyage

Calendrier de l'Avent thème Voyage

Calendrier de l'Avent thème Voyage

Voilà ! Les valises pour le Calendrier de l’Avent spécial Voyage sont prêtes ! Attention départ !

Calendrier de l'Avent pour voyager

Enfin, comme je vous l’ai dit au début de l’article, je souhaitais que Ticoeur et Titpuce se rappellent nos derniers voyages mais je voulais aussi leur offrir de belles expériences à venir, en famille. Ainsi, dans les valises correspondant aux quatre dimanches de l’Avent j’ai glissé des bons pour une expérience sur le thème de Noël et de l’Angleterre : il y a même de petites escapades au programme !

Voilà ! Notre Calendrier de l’Avent spécial Voyages est prêt ! Ticoeur et Titpuce le découvriront ce soir en rentrant de l’école. J’ai suspendu les petites valises dans notre jardin d’hiver, parce que c’est mon endroit préféré de la maison, celui qui hésite entre dedans et dehors et ne choisit pas !… Celui où nous aimons nous retrouver en famille… L’endoit idéal pour rêver et parler voyages depuis notre petit coin du sud de l’Angleterre…

Calendrier de l'Avent pour voyageur

Pour le soir, j’ai rajouté une fine guirlande étoilée et lumineuse :

Calendrier de l'Avent fait maison

Calendrier de l'Avent voyage

Vous aimez notre Calendrier de l’Avent sur le thème du voyage ? J’espère surtout qu’il plaira aux enfants et qu’il les fera patienter jusqu’à Noël !

Sur ce, faites de beaux rêves !… Ou vos valises !

Notre vie en Angleterre (semaine 12) : de l’anglais, du sport et découverte de Salisbury

Notre expatriation en Angleterre apporte bien sûr plus d’anglais dans notre vie mais elle nous incite aussi à faire beaucoup plus de sport car à l’école des enfants, comme je vous l’ai déjà raconté, le sport a vraiment une place privilégiée et nous en sommes ravis ! Ticoeur et Titpuce ont 4 à 5 séances de sport par semaine dans leur emploi du temps (sport co, gym et natation). C’est un aspect de notre expatriation auquel je n’aurais pas pensé mais c’est une belle surprise ! Alors, voici un résumé de cette nouvelle semaine en Angleterre, semaine particulièrement sportive !

Natation : Titpuce persévère en natation et ses efforts commencent à porter leurs fruits. Cela fait maintenant un mois qu’elle suit des cours particuliers le mercredi soir en plus de ses cours à l’école, et nous rajoutons encore une couche en allant en famille à la piscine le week-end. Ce matin, enfin, elle a eu le déclic et elle a mis sa tête sous l’eau ! Il paraît que cela débloquera vite le reste. Alors croisons les doigts pour qu’elle sache nager avant la fin 2018 ! Je demande juste ça au Père Noël cette année ! En tout cas, l’heure de natation avec sa classe n’est plus sa bête noire de la semaine. Au final, elle a  même trouvé amusant d’aller sous l’eau et elle ne voulait plus quitter la piscine ce matin ! On tient le bon bout :  « Just perfect ! » ma chérie !

Compétition de rugby : Ticoeur a participé à ses premiers matchs contre une autre école. Contrairement à ses camarades de classe, il débute en rugby. En tout cas, il essaie de s’y mettre même s’il préfère de loin le foot. Le rugby a été inventé en Angleterre, dans la ville de… Rugby ! Je savais pas… Je l’ai appris car à la maison on a lu les règles du jeu, l’histoire du jeu et on a regardé quelques vidéos sur Youtube : qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour aider ses enfants ! Dire que nous aurions eu l’occasion de voir jouer les All Blacks lors de notre roadtrip en Nouvelle-Zélande mais nous ne nous intéressions pas au rugby à l’époque ! Allez, promis : on ira voir le XV de France à l’occasion !

Tennis & Tea pour maman ! : vous moquez pas, c’est du sport ! Si, si ! Pas autant que le rugby, je le reconnais… Je me suis inscrite à ce cours de Tennis & Tea dans mon village, le lundi matin. En quoi cela consiste ? Et bien, c’est un cours pour les mamans (et les grands-mères !) qui veulent jouer au tennis en douceur, sans match, juste en échangeant quelques balles et en faisant des pauses pour boire du thé et prendre des petits biscuits ! Pas mal le concept, non ? So british!

Danse : en plus des nombreux sports proposés à l’école, ma Titpuce suit des cours de danse classique de la Royal Academy of Dance. Encore une fois, c’est amusant de voir que tout est royal dans ce pays ! Par rapport aux cours qu’elle suivait à Paris c’est trois fois moins cher, il y a moins d’enfants et la prof est aussi bien ! Par contre, cela ne semble pas une activité très demandée car il y a très peu d’écoles de danse dans notre région. Cela me demande donc de traverser quelques villages et croiser quelques renards en chemin. Mais bon, encore une fois : qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour ses enfants !

Vélo : Papa Voyage garde la forme aussi car, comme à Paris, il va au bureau en vélo (20 minutes de trajet). Par rapport à Paris, il n’y a pas de pistes cyclables ; par contre, l’air n’est pas pollué et les Anglais sont très respectueux des vélos (presque trop !) : ils s’écartent de deux mètres quand ils doublent un vélo ! (Et donc personne n’arrive plus à passer sur la route !). Les cyclistes ont tous un casque, un gilet fluo et des lumières. On nous a dit que les amendes étaient élevées si ces points n’étaient pas respectés donc cela explique sans doute cela et c’est plus confortable pour tout le monde.

Point météo : il fait frais (8 degrés) mais plus doux qu’à Paris et surtout nous avons encore eu pas mal de soleil ! Je m’attendais à pire en venant vivre ici ! C’est vraiment une bonne surprise pour l’instant ! Et ça aide pour toutes les activités sportives !

Et à part le sport, quelles news de l’école et de ma vie de maman ?

Suite de l’article