rando Tenerife

5 randonnées à Ténérife avec les enfants

En décembre, nous avons passé une semaine en famille à Ténérife dans les îles Canaries. Notre objectif était de randonner avec les enfants car nous aimons beaucoup ça ! Titpuce et Ticoeur sont de vrais petits randonneurs qui ont déjà l’habitude de bien marcher. Ils se débrouillent vraiment pas mal pour leur âge (9 et 12 ans) donc je préciserai le niveau de nos randos dans les détails de l’article. Vous verrez : nous avons choisi des randonnées de niveaux très variés donc, soyez rassurés, il y en aura pour tous les goûts !

Ténérife est la plus grande des îles Canaries. Elle est connue pour son Parc National du Teide et c’est ce vaste espace volcanique qui nous a donné envie d’y aller ! Le Teide est un volcan toujours actif et très surveillé. Heureusement, il se repose en ce moment et ce depuis plus d’un siècle (contrairement à celui de la Palma !). Le Teide est aussi la plus haute montagne d’Espagne avec une altitude de 3715 mètres. J’écrirai prochainement un article complet sur notre semaine en famille à Ténérife mais pour commencer, j’avais envie de faire un focus sur nos randos puisque c’était le but principal de notre voyage !

Nos 5 randos en famille à Ténérife :

En introduction, je tiens à préciser qu’il y a des centaines de possibilités de randonnées à Ténérife donc quelque soit la durée de votre séjour, vous trouverez de jolis sentiers à explorer. En une semaine, il a fallu faire des choix. Nous avons adoré nos 5 randos en famille et cela nous a donné envie d’y retourner pour en faire d’autres ! En attendant, je vous partage le détail de nos cinq découvertes… Les durées indiquées sont nos durées, pas une moyenne donc c’est uniquement à titre indicatif. Je rappelle que nous avons l’habitude de randonner donc si vous avez moins d’expérience, il faudra peut-être prévoir plus de temps.

1/ Samana (Parc National du Teide) – facile – durée : 1h30 – 250 mètres de dénivelé

Samana est clairement une randonnée pour les familles. Nous sommes au pied du volcan Teide. Les paysages sont superbes : on voit le volcan, le décor de lave et les célèbres pins des Canaries. Il s’agit d’une boucle. Cela monte et descend un peu tout au long de la rando mais vraiment rien de méchant et c’est une bonne durée pour les enfants qui n’ont pas encore l’habitude de marcher longtemps. Le début de la rando se situe à 1875m d’altitude.

rando Tenerife

Suite de l’article

Nos voyages en familles en 2021 : le récap’

Pour continuer ma petite tradition sur le blog, voici un récap’ de nos voyages en famille durant l’année écoulée. Je dois dire en introduction que ces voyages me paraissent déjà loin et que je n’ai pas vraiment la tête à ça en ce moment mais je sais que c’est avec plaisir que je me replongerai dans les photos et souvenirs de ces belles escapades donc je prends le temps de poser là ces voyages qui ont été de véritables bouffées d’air dans le contexte actuel… Voyager est plus compliqué qu’avant mais c’est encore plus important pour tenir le coup, prendre du recul, voir de l’ailleurs, relativiser, respirer. Liberté.

Nul besoin d’aller loin. Nul besoin d’anticiper car tout plan pourrait tomber à l’eau. Mais saisir des opportunités. Regarder le champ des possibles. Au début de l’histoire de mon blog, il y avait cette envie de montrer qu’il est tout à fait possible de voyager avec des enfants, mais autrement, différemment. En ce moment, j’espère sincèrement que mon blog peut vous montrer qu’il est possible de bouger au temps du Covid. Autrement, différemment. Bien sûr, il faut prendre en compte le contexte sanitaire. Être raisonnable. Mais garder un brin de folie quand même.

Voici donc les voyages que nous avons réussi à entreprendre en 2021, dans un contexte difficile, voyages qui nous ont fait un bien fou, comme jamais auparavant, d’autant plus qu’en Angleterre, nous avons eu trois mois de confinements de janvier à mars 2021. J’étouffais. Nous étouffions. J’en profite d’ailleurs pour vous remercier de tout cœur pour tous les gentils mots que vous m’avez laissés ici et sur les réseaux sociaux, petits mots qui m’ont aidée à tenir pendant ces longs mois. Merci !

Donc place à la rétrospective : après un hiver confiné, avril est arrivé et un vent de liberté nous a conduits sur les routes suivantes…

Tout d’abord, nous n’avions pas le droit de quitter l’Angleterre. Heureusement, l’Angleterre ne manque pas de jolis coin ! A Pâques, c’est donc dans le nord du Devon que nous avons passé une inoubliable semaine de liberté en campervan et en glamping ! Le nord du Devon est un coin très sauvage, une côte très découpée aux paysages variés.

Suite de l’article

Croatie : l’Istrie en famille

Connaissez-vous l’Istrie ? Cette région croate aux airs italiens ? Nous l’avons découverte cet été en famille lors de nos longues vacances en Croatie. Des villages perchés, des villes colorées en bord de mer, une cuisine où la truffe est reine, un peu d’Histoire et un accueil chaleureux : voici ce qui résume notre road trip en Istrie. Pour moi, l’avantage était également que certains habitants y parlent l’italien donc j’ai pu discuter avec eux (ce qui en croate est tout de suite plus compliqué :-)).

Rovinj

Programme pour un tour d’Istrie en famille :

Grosso modo, nous avons tourné dans le sens inverse des aiguilles d’une montre…

Jour 1 : Le premier village où nous nous sommes arrêtés était Motovun, sans doute l’un des plus connus. Il est vraiment très photogénique de loin mais une fois dans le village, ce n’était pas notre préféré… Néanmoins, une belle entrée en matière…

village Istrie

Suite de l’article

visiter Vérone

Vérone en famille

Je continue le récit de notre périple estival : après notre semaine à Venise en famille, nous avons continué notre découverte de la Vénétie avec une étape à Vérone. Ce n’était pas notre première fois à Vérone mais notre première fois avec les enfants. Pour Ticoeur et Titpuce, c’était l’occasion de continuer les voyages sur le thème de Shakespeare car, en Angleterre, nous avions eu l’occasion de visiter Stratford-upon-Avon, la ville natale de Shakespeare.

A Vérone, on se retrouve sur les traces des célèbres amants Roméo et Juliette. Pourtant, il paraît que Shakespeare n’a jamais mis les pieds dans cette ville ! Malgré tout, il a dû drôlement bien se renseigner car Vérone est vraiment une ville romantique, le lieu parfait pour raconter l’histoire d’un amour éternel… Dans tous les cas, depuis que Shakespeare a repris cette légende (ou peut-être histoire vraie) qui existait déjà dans la littérature italienne et dans les récits du Moyen-Age, le monde entier a le cœur gonflé de poésie quand il pense à Roméo et Juliette et donc à Vérone.

Nous tombons tout de suite sous le charme des vieilles ruines romaines… A peine arrivés dans la ville, nous nous retrouvons nez-à-nez avec l’Arena où je rêverais d’assister à un opéra en plein air un jour ! L’Arena se trouve sur l’immense Piazza Bra, cœur de l’animation de la ville…

Vérone en famille  Suite de l’article

Pendant ce temps à Paris…

Pendant que nous menons notre petite vie tranquille dans notre coin encore plus tranquille de la côte anglaise, Paris est tout animée ! J’y ai passé quelques jours au début du mois car je devais organiser des travaux dans mon appartement de la Butte aux Cailles suite au départ des locataires… Même si j’ai été débordée par la peinture, le bricolage et le nettoyage, j’ai eu le temps, en soirée, de profiter de la vie parisienne. Depuis trois ans que nous vivons dans le sud de l’Angleterre, c’est cette animation parisienne qui me manque : pas les bruits, ni la foule, ni la pollution mais les terrasses, les restos, les théâtres, les expos et l’incroyable choix de films au cinéma. Certains me diraient que je peux toujours faire un saut à Londres. C’est vrai mais figurez-vous qu’à cause de la pandémie, le secteur de la culture, du cinéma, des expositions et des spectacles me semble avoir été davantage touché en Angleterre (ou peut-être moins aidé…). Je ne rentrerai pas dans les considérations politiques mais au final, en ce moment-même je trouve que l’offre à Londres est vraiment limitée en comparaison de tout ce qu’il y a à Paris !

Pour commencer, j’ai bien aimé l’œuvre d’Alexander Calder qui a fait le voyage depuis les Etats-Unis pour s’exposer sur la place Vendôme à l’occasion de la FIAC Paris : Flying Dragon… Un gentil dragon je trouve…

En journée, à part quelques virées chez Leroy Merlin à la Madeleine (quelle vie passionnante !), je n’ai rien fait de bien glamour ; par contre, je me suis bien rattrapée en soirée ! Des soirées mère-fille avec ma maman que je n’avais pas vue depuis longtemps car nous nous étions manquées cet été… 

Suite de l’article