alpes souabes

Notre vie en Angleterre #66 : comment nous avons retrouvé les grands-parents en Allemagne !

Cette semaine, nous avons réussi à nous offrir une parenthèse. Des retrouvailles en famille pour rompre la double solitude de l’expatriation et du confinement (oui, je sais ça sonne dramatique ! C’est mon côté italien !). Voici tous les détails de l’histoire qui nous a permis de profiter d’une semaine en Allemagne chez mes beaux-parents tout en respectant les règles bien sûr ! Des retrouvailles dont nos enfants avaient tant besoin ! La fenêtre était étroite et je vous explique pourquoi….

alpes souabesLes Alpes Souabes où vivent Omi et Opa (Bade-Wurtemberg – Allemagne)

           

Depuis le début, il a toujours été permis à quelqu’un de rejoindre le pays de sa nationalité.

Nous avions donc le droit, et ce depuis le début, d’aller en France, en Allemagne et même en Italie car je suis franco-italienne ! Trois nationalités dans une petite famille de quatre c’est déjà pas banal !

Parenthèse sur les déplacements internationaux : si vous êtes français et que vous vivez a l’étranger voici les formulaires à remplir pour entrer en France.

Malgré tout, dans les faits, retourner dans nos pays d’origine n’était d’abord pas d’actualité puis pas simple du tout. La nationalité ok, mais après il y avait des soucis de transports et de quarantaine :

  • Pour commencer, fin février, la compagnie aérienne qui nous reliait à la France depuis Southampton a fait faillite (Flybe).
  • Puis, il y a eu le pic de l’épidémie pendant lequel nous avons évité tout contact même distants (pas compliqué en fait quand on est expatrié dans un coin aussi tranquille que le nôtre !) : nous avons commandé nos courses, nos fruits et légumes et parfois même nos plats sur internet. Nous n’envisagions même pas de rentrer en France ou en Allemagne.
  • Puis la situation s’est améliorée mais il y avait quarantaine à l’entrée en France et en Allemagne.
  • Puis, la France a mis fin à la quarantaine.
  • Alors on a regardé pour prendre un ferry depuis Portsmouth (juste à côté de chez nous) sauf qu’il n’y a plus de ferry ! (Le service devrait reprendre le 15 juin).
  • Mais ouf ! Il restait le tunnel ! (Il y a toujours de la lumière au bout du tunnel !).

Pourquoi ne pas avoir choisi la France ?

Ni mon père, ni ma mère n’ont la place de nous accueillir et puis Paris, zone rouge etc. ! Pas simple !

Un moment, nous avons envisagé de louer une maison dans les 100 km autour de Paris afin de revoir ma famille et nos amis mais toutes les maisons au vert étaient déjà louées !

Enfin, ma sœur et son mari sont des personnes exposées de par leurs professions donc nous n’aurions pas pu les voir.

Alors de la France nous aurons traversé les paysages du nord et de l’est. A l’aller, comme au retour nous nous sommes arrêtés dans un petit bois pour dormir dans notre camper afin de couper le long trajet (il n’est pas encore autorisé d’utiliser son campervan en Angleterre donc c’était un beau moment de liberté de pouvoir dormir sous les étoiles en France !). A relire : tous les détails sur notre van.

sur la route

Parenthèse sur les 100 km : un expatrié qui rentre en France peut faire plus de 100 km pour rejoindre l’adresse qu’il indique dans son formulaire de déplacement international mais après il doit respecter les 100 km.  Cette parenthèse ne sera plus d’actualité à partir du 2 juin puisqu’il n’y aura plus de limites en France.

Et donc direction l’Allemagne !

L’Allemagne a finalement également annulé la quarantaine (cela dépend des Länders – attention !). Tous les signaux étaient donc au vert pour nous permettre d’aller chez mes beaux-parents en Allemagne. Pour cela, il faut faire un bon bout de chemin en France mais c’est également prévu dans le formulaire des déplacements internationaux : on a le droit de traverser un ou plusieurs pays pour rejoindre le pays de sa nationalité (sans limite de kilomètres mais sans détour).

Par contre, alors que la France accueille les ressortissants Français avec conjoints et enfants de toute nationalité et bien au début, l’Allemagne n’aurait accepté que mon mari allemand et mes enfants. Heureusement, le jeudi avant notre départ, ils ont rajouté une règle autorisant de passer la frontière pour une autre raison essentielle : rendre visite aux grands-parents (voir le site de la BundesPolizei ainsi que le formulaire pour la frontière franco-allemande).

Voila donc comment le jeudi soir nous avons pris nos billets pour traverser l’Eurotunnel le vendredi soir !

Pendant que nous roulions vers Douvres, le UK a annoncé qu’ils mettaient en place une quarantaine à l’entrée dans le pays à partir du 8 juin (ils se réveillent maintenant alors que tout le reste de l’Europe va mieux qu’eux ! Pourquoi ne pas l’avoir envisagé au début ?!). Cela faisait un bon bout de temps que les journaux en parlaient de cette quarantaine donc nous n’avons pas été étonnés. Comme nous sommes rentrés avant le 8 juin, nous n’avons pas de quatorzaine à effectuer mais je dois dire que nous n’aurions pas changé nos plans pour autant car entre quarantaine ou confinement à la maison ce n’est pas si différent ! Pour nous, le jeu en valait la chandelle !

orgeChamp d’orge en Allemagne : c’est important pour la bière !

Parenthèse sur la quarantaine au UK : valable à partir du 8 juin sans date de fin pour l’instant. Le problème est que les autres pays envisagent peut-être de rendre la pareille au UK ! Si c’est le cas, nous ne quitterons pas l’Angleterre cet été car 14 jours de quarantaine en arrivant en France cela nous empêcherait de voir nos proches et avec 14 jours au retour cela fait un mois en quarantaine ! Compliqué pour les Français qui vivent en Angleterre ! Et bien sûr, cela veut dire que vous non plus, vous ne pouvez pas venir ici cet été (à mon avis vous ne manquez rien : ça va être blindé d’Anglais 😉 !… Ben oui, d’habitude ils sont chez nous :-)…

Half-term : la semaine parfaite !

La semaine qui vient de s’écouler était une semaine de vacances scolaires en Angleterre (c’est la moitié du trimestre, half-term) et lundi était férié. C’était donc une chance que pile pour cette semaine toutes les étoiles se soient alignées pour nous permettre de passer une semaine réconfortante chez Omi et Opa. Papa Voyage et moi-même en télétravail et les enfants libres comme l’air !

Chez mes beaux-parents, entre les hauts sapins, les alpes souabes et leur maison dans les collines c’est aussi un coin très vert et il était facile de se balader dans la nature sans croiser grand monde.

alpes souabesLes Alpes Souabes

Les Alpes Souabes

printemps

randonnée allemagneneckar

foret noireLa Forêt Noire

Cela a fait un bien fou aux enfants, surtout à mon Ticoeur qui souffre bien plus du confinement que Titpuce et dont j’ai régulièrement du sécher les larmes… Le jardin de Omi et Opa était un doux refuge…

Le plus amusant dans leur jardin ? Les œufs de dinosaures ! 

Parenthèse sur la situation en Allemagne côté épidémie : la situation du pays est très bonne, une des meilleures en Europe. Donc le déconfinement est très avancé. Quasi tout est ouvert. A noter qu’il faut porter le masque dans tous les lieux intérieurs publics (magasins, musées, etc.). Pour nous, le plus gros choc en arrivant là-bas a été la densité du trafic de voitures après le calme sur les routes anglaises et françaises !

Parenthèse sur l’Allemagne comme destination : normalement la frontière entre la France et l’Allemagne sera ouverte à tous à partir du 15 juin (ce sera le cas avec de nombreux pays de l’Union Européenne). Cela veut donc dire que vous pourriez passer vos vacances en Allemagne. Je sais que la France ne manque pas de jolis coins mais si l’Allemagne vous tente (je me dis qu’il y aura peut-être moins de monde qu’en France ?) alors je ne peux que vous recommander la Forêt Noire et les Alpes Souabes situées dans le Bade-Wurtemberg, la région de Papa Voyage (là je fayote un peu ok – parce que parfois il me lit ! – mais sincèrement c’est un excellent choix pour les amoureux de la nature et de la randonnée…). N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus d’infos.

Le retour en Angleterre

Nous venons tout juste de rentrer. Les enfants sont couchés. Nous avons la tête remplie de jolis souvenirs et c’est bien l’essentiel. Car sinon, pas beaucoup de perspectives ici : nous ne savons pas quand nos enfants pourront retourner à l’école : les tout-petits et les équivalents CM2 reprennent demain à petite dose mais pour les autres classes, il n’y a aucune communication ! Nous ne savons pas non plus quand il sera autorisé de rendre visite à des gens, ni quand nos enfants pourront revoir d’autres enfants… Les autres pays avancent et nous j’ai l’impression qu’on recule. Puisque nous sommes derrière les autres dans la courbe de l’épidémie il est logique que le déconfinement soit plus tard mais ce serait juste psychologiquement plus acceptable s’il y avait au moins un calendrier, un plan et de la clarté dans la comm’ (oui, je sais c’est trop demandé !). En attendant, patience ! Notre petite routine reprend demain entre notre jardin à soigner (les tomates à arroser!), l’école à distance et le télétravail, avec une semaine pro pas évidente en perspective mais c’est un autre sujet ! Ne gâchons pas le brin d’insouciance qui subsiste encore en ce dimanche soir !

L’Angleterre !

Epilogue sur nos passages de frontières : nous avons été contrôlés à toutes les frontières ; par les Britanniques, les Français et les Allemands. Nos pièces d’identité prouvant nos nationalités ont suffi. Pour passer en Allemagne, en plus des cartes d’identité, on nous a demandé le pourquoi de notre visite et notre lieu de destination. Par prudence, nous avions aussi avec nous notre livret de famille et aussi notre justificatif de domicile pour le retour au UK (cela ne nous a pas été demandé).

Et vous ? Des retrouvailles prévues avec vos familles ? Et commencez-vous à y voir clair pour cet été ?

5 balades nature à moins de 100 km de Paris

Vous le savez : nous sommes Parisiens même si nous avons quitté notre ville en septembre 2018 pour aller vivre dans un petit village de la côte anglaise. J’ai conscience que nous vivons l’épidémie totalement différemment des Parisiens ou autres habitants des grandes villes. Que tout est plus simple pour nous à la campagne entre les champs de fraises et la mer. Mais je suis restée Parisienne dans l’âme. Ma famille et la majorité de mes amis vivent à Paris et je ne peux que penser fortement à eux en cette période compliquée.

Avec le début du déconfinement, j’ai vu que certaines familles parisiennes se demandaient où partir se balader autour de Paris, en respectant la zone des 100km. Nous avons pas mal sillonné la Région Parisienne avec les enfants. Je voulais donc partager avec vous 5 idées de balades autour de Paris, des balades que nous aimons et que nous aurions envisagées en cette période pour prendre l’air et se mettre au vert. Il n’en reste pas moins que la situation est forcément très complexe en Île de France étant donné la densité de population et que la limite des 100 km n’aide pas vraiment à éviter les foules ! Mais bon, il faut faire avec les règles !

Certains préfèrent d’ailleurs ne pas sortir en se disant que ça va être compliqué de respecter les distances. Je sais que nous l’aurions tenté, avec prudence. Et que, comme à notre habitude, nous aurions choisi de décoller vers 8h du matin de la maison. Est-ce que cela suffit ? A vous de me dire ! Je vous propose en tout cas 5 balades nature à moins de 100 km de Paris !

1- Une balade vélo de Rambouillet à Maintenon sur la Véloscénie (Yvelines)

Il y a deux ans, en mai, nous avions parcouru un bout de la Véloscénie en famille. Notre deuxième journée était consacrée au tronçon entre Rambouillet et Maintenon, étape de 23 km que nous avions particulièrement appréciée car c’était une totale immersion dans la nature. Nous n’avions croisé absolument personne ! Donc même si en ce moment, il y a peut-être d’autres familles qui ont la même idée, je crois quand même que c’est la première sortie que nous aurions tentée ! Le vélo, c’est pas du goût de tout le monde ;-). Le chemin est très facile, plat et traverse la superbe forêt de Rambouillet. Parlons logistique : il y a des trains jusqu’à Rambouillet et on peut y mettre les vélos mais le train n’est pas l’idéal en ce moment. Si vous avez des portes-vélos, le mieux est d’aller en voiture jusqu’à Rambouillet. Là-bas, garez-vous proche de la piste cyclable. Voici le lien vers le site de la Véloscénie pour bien visualiser l’itinéraire. 23km aller ça fait 46 km aller-retour : c’est beaucoup pour de jeunes enfants mais évidemment vous pouvez faire demi-tour quand vous le souhaitez ! Voici les liens de nos articles sur Rambouillet et Maintenon. Si vous n’êtes pas fans de vélo, juste une balade à pied dans la très belle forêt de Rambouillet est aussi une option !

Distance de Paris centre et Rambouillet centre : 55km

2- La Forêt de Fontainebleau et les gorges de Franchard (Seine-et-Marne)

J’adore cette balade un peu sportive ! Il y a des petits dénivelés, des grosses pierres à escalader et les points de vue sont superbes. La dernière fois que nous avons parcouru ce circuit nous l’avions fait tôt le matin. En plein milieu de journée, je n’ai jamais testé ce coin. Si vous n’êtes pas matinaux, vous trouverez sans doute des zones moins convoitées dans la forêt…

Distance de Paris centre jusqu’aux gorges de Franchard : 75 km

100 km Paris

foret fontainebleau

3- Balade à pied ou à vélo du côté de l’Abbaye des Vaux de Cernay (Yvelines)

J’aime l’Abbaye des Vaux de Cernay où mon chéri m’avait invitée il y a bien longtemps avant notre mariage ! Pas possible de profiter de l’hôtel ni de son domaine en ce moment mais les alentours sont parfaits pour une grande balade. Nous avions fait une grande boucle à vélo (en errant un peu au hasard) mais il y a des chemins pédestres balisés et adaptés aux familles. Voir par exemple ces deux circuits.

vaux de cernay

Distance de Paris centre à l’Abbaye des Vaux de Cernay : 55 km

4- Le tour des étangs de Commelles à Chantilly (Oise)

Nous nous sommes mariés dans ce coin donc c’est un endroit que nous aimons beaucoup. Les étangs de Commelles non loin du château ont beaucoup de charme. Ils sont au nombre de quatre donc vous pouvez moduler la durée de votre balade par rapport à l’âge de vos enfants. A noter que lorsque le château de Chantilly rouvrira, c’est une visite que nous recommandons pour une sortie en famille !

Distance de Paris centre à Chantilly : 55 km

etangs de commellesCrédit photo : office du tourisme de Chantilly

chateau chantillyNotre visite du château de Chantilly

5- La route des crêtes à La Roche-Guyon (Val d’Oise)

C’est une très belle randonnée, sans doute une de mes préférées en Ile de France, notamment pour ses vues panoramiques. Ces crêtes sont situées sur d’impressionnantes falaises de calcaire, dans le parc naturel régional du Véxin et permettent d’admirer les boucles de la Seine. Il suffit de suivre le GR2. Vous verrez quelques maisons troglodytes en chemin. Nous n’avons jamais croisé grand monde sur cette rando (en temps normal !). A noter qu’il y a du dénivelé donc la rando, avec enfants peut bien prendre 3 à 4 heures avec pause (environ 15km). Vous pouvez par exemple vous garer dans les hauteurs de La Roche-Guyon ou à Vétheuil. Vous verrez aussi le château de La Roche-Guyon de l’extérieur : il est plutôt élégant ! 

Regardez cette vue ! Elle a inspirée les Impressionnistes ! Encore plus de belles photos sur le blog d’Elisa N.

Distance de Paris centre à La Roche-Guyon : 70 km

Crédit photo : Elisa N. : merci miss ! Je ne trouve plus les miennes 🙂

***

Et vous ? Où que vous viviez en France, quels sont les jolis coins que vous avez redécouverts ce week-end ?

 

 

Notre vie en Angleterre #65 : nous sommes sortis de notre village !

Je continue de le penser : nous avons énormément de chance de vivre où nous vivons. Notre village a tant d’atouts : nous avons la mer, la forêt, et les champs de fraises ! C’est un village méga tranquille donc à part le facteur et le livreur que je salue depuis la fenêtre de ma cuisine, je ne vois plus d’êtres humains ! Ou alors de très très loin… Depuis le début du confinement, j’ai réalisé 27 footings sur le même chemin, un chemin bien caché qui mène à la mer. Parfois des moutons m’ont saluée, brisant ainsi ma routine et mon désert. Avec les enfants, nous avons fait quelques sorties toujours sur la plage de notre village. C’est une chance. Plus que ça même. Mais au bout de quasi deux mois, j’ai un peu l’impression d’être Bill Murray dans le film The Groundhog Day.  Pas vous ? La même routine tous les jours, le même chemin, les mêmes moutons ! J’ai l’impression de connaître chaque brin d’herbe, chaque arbre, chaque coquillage et chaque fraise ! Et puis le télétravail, l’école à distance… Tout cela s’enchaîne. Je trouve le temps trop long et trop court à la fois. Je rêve de croiser un sourire. Je rêve de l’heure de la sortie des classes. Je rêve de revoir famille et amis.

Depuis une semaine, en Angleterre, il n’y a plus de limites pour les balades et activités dans la nature donc on s’est dit que ce week-end, on allait enfin sortir de notre village ! Au programme : pêche aux crabes et château sur la plage… Tout cela à même pas 10 kilomètres de chez nous ! Dans notre coin, pas besoin d’aller bien loin pour voir de superbes endroits naturels ! 

La bonne blague : quand je vous racontais que conduire en Angleterre n’était pas si sorcier, et bien après tant de semaines sans conduire, j’ai bien failli me mettre du mauvais côté !

Le village de Netley : sa plage, son château, son parc, ses ruines…

Samedi après-midi, nous sommes allés à Netley : sur la plage de ce village se trouve un château typique anglais, juste comme ça, au bord de l’eau ! Et c’est pas un château de sable ! C’est une demeure privée habitée. Il ne se visite jamais, même en temps normal. La balade le long de la mer était particulièrement belle. Nous avons observé les voiliers au loin. La végétation derrière la plage nous a même fait penser à la côte d’Azur ! Les bancs rendent hommages aux soldats. Tout est soigné et fleuri à Netley. Et puis quelle lumière en fin d’après-midi ! Il y avait très très peu de personnes. Globalement notre région n’est pas très connue (sauf par les fans de voile !). Des Londoniens m’ont souvent demandé où était le Hampshire ! Ce conté n’a pas l’aura du Dorset, ni du Devon et n’arrive pas à la cheville de la Cornouille. Mais tant mieux !

netley

netley castle

netley

netley

river hamble     netley   

La pêche aux crabes : comme un air de vacances…

Dimanche matin, toujours à quelques minutes de chez nous, nous sommes allés à la pêche aux crabes sur la rivière Hamble. J’adore cette rivière ! Je l’ai aimée dès le premier jour quand « Papa Voyage » et moi étions venus en repérage avant notre installation. Revenons à nos crabes. Si vous avez déjà voyagé sur la côte anglaise vous savez que la pêche au crabe c’est une institution ici ! L’activité reine pour les enfants ! On emmène son sceau, on prépare son appât avec du bacon fumé (bizarre non ? Peut-être parce que les crabes sont anglais ???!) et le tour est joué !  Il n’y a plus qu’à les remonter. A la fin, on relâche toujours les pauvres bêtes dans l’eau of course ! Pour les parents, les rires et émerveillements des enfants sont une « happy-therapy » et le décor naturel autour de nous était enchanteur ! 

 

Après ces belles aventures du week-end, nous sommes à nouveau prêts pour la routine télétravail et école à distance (Bill, sors de ce corps !). L’école à distance se passe toujours super bien. J’avais donné tous les détails ici. Titpuce a obtenu un « Show Head Master » pour son journal de confinement. C’était une petite merveille ! Peut-être une future blogueuse aussi ;-).

Ici, c’est la dernière semaine avant les vacances scolaires (en Angleterre, il y a toujours des vacances la dernière semaine de mai). Nous rêvons d’une escapade en campervan pour aller dormir en pleine nature mais contrairement à la France, ici ce n’est pas encore autorisé. Bizarre toutes ces différences entre les pays : ici, pas de limite de 100km mais obligation de dormir chez soi.

Pour Ticoeur et Titpuce nous ne savons pas encore quand l’école reprendra. Le 1er juin, certaines classes d’âges (Year 1 et Year 6) peuvent retourner en cours mais cela ne concerne pas les niveaux de nos enfants et rien n’a pas été communiqué pour l’instant concernant Year 3 et Year 5. Cela laisse le temps de voir… A suivre ! 

Pour le boulot, « Papa Voyage » et moi-même resterons en télétravail car nos métiers le permettent. « Papa Voyage » aime beaucoup ; moi pas trop mais au moins je n’ai plus besoin de perdre 5h dans les transports pour une réunion à Londres ! J’ai toujours trouvé ces déplacements assez inutiles et la période actuelle montre que cela n’était pas vraiment indispensable… Cela créera peut-être du changement positif…

Pour finir, je ne pouvais pas vous quitter sans vous montrer quelques unes des nouvelles fleurs de notre jardin anglais… : glycine blanche, iris et rosiers à l’honneur !

glycine blanche  glycine 

iris

 

rose

rosier grimpant

Et vous en France, avez-vous profité du week-end pour aller vous mettre au vert ? Pas trop compliqué ?

 

Notre vie en Angleterre #64 : We’ll meet again!

Les semaines du 1er et du 8 mai nous rappellent ces ponts dont nous profitions tant, pour partir en van ou à vélo. Ils commencent à me paraître loin ces moments d’insouciance et de liberté ! A la place, cette année, nous avons sillonné les alentours de notre maison, à la recherche du muguet perdu ! Puis, la semaine a été rythmée par l’arrivée des fraises produites dans notre petit village anglais et bien sûr par l’école des enfants qui a organisé tout un programme afin de célébrer les 75 ans de la fin de la 2iè Guerre Mondiale. Il y a d’ailleurs quelques petites similitudes avec notre contexte de confinement même si bien sûr, la paix n’a pas de prix !

Voici notre semaine en images :

Suite de l’article

voyage van en famille

Voyage en van : nos expériences en famille à bord de notre VW California T6 !

Il y a deux ans, nous avions franchi le cap et acheté un campervan pour nos escapades en famille, après avoir plusieurs fois testé ce mode de voyage via des locations au Portugal, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, je voulais vous faire un retour d’expérience sur notre van aménagé, le VW California T6, et sur notre organisation pour profiter au mieux de la #campervanlife avec les enfants !

voyage van en famille

L’aménagement intérieur de notre campervan VW California T6 :

Je vous ai souvent montré notre campervan de l’extérieur et je vous ai maintes fois promis de vous montrer plus de photos de l’intérieur alors je m’y colle enfin !

Suite de l’article