Un week-end à Stratford-upon-Avon sur les pas de Shakespeare

Nous habitons à deux heures de voiture de Stratford-upon-Avon. C’était donc l’escapade week-end idéale pour découvrir cette ville d’Angleterre célèbre pour le charme de ses vieilles bâtisses de l’époque des Tudors mais surtout connue car c’est la ville de William Shakespeare !

Si vous passez par ce coin d’Angleterre, entre Oxford et Birmingham, ne manquez pas de vous y arrêter. Il y a pas mal de visites possibles, adaptées aux enfants. Ticoeur et Titpuce ne connaissaient pas grand chose de l’œuvre de Shakespeare à part Roméo et Juliette ; et pourtant ils ont beaucoup aimé découvrir tous les lieux historiques de Stratford-upon-Avon. Il faut compter deux journées bien intenses pour tout visiter. Le mieux est d’acheter le billet qui donne accès à 5 lieux dédiés à Shakespeare (voir ici).

Voici les maisons et musées que nous vous conseillons à Stratford-upon-Avon :

  • La maison natale de Shakespeare ❤ : c’était bien de commencer par cette maison puisqu’elle raconte le début de l’histoire et les détails de l’enfance de Shakespeare. Il est donc né ici en 1564, fils de gantier (on peut essayer les gants). On y voit du mobilier d’époque dont le présumé berceau de Shakespeare. Dans certaines pièces, des guides nous racontent des anecdotes et répondent à nos questions. Ils sont particulièrement adorables avec les enfants mais je dois préciser que la plupart ne parlent qu’anglais.

Sans doute le premier lit de William Shakespeare

  • Hall’s Croft ❤ : c‘est la demeure où vécut la fille de Shakespeare avec son mari médecin. Par rapport à la maison natale de Shakespeare, on sent la montée en gamme, la richesse de la seconde génération. La maison est très bien conservée et contient de superbes meubles. On y voit aussi tout le matériel de médecine de l’époque.

  • Le cottage d’Anne Hathaway ❤ : Anne était la femme de Shakespeare. Elle et sa famille possédait ce charmant cottage à quelques kilomètres de Stratford-upon-Avon. La maison n’est pas bien grande mais les lieux sont vraiment jolis. Si je devais choisir une des maisons de la famille de Shakespeare au sens large, je choisirais celle-ci !

Le cottage d’Anne Hathaway

  • Shakespeare New Place : des 5 visites possibles avec le billet groupé, c’est l’endroit que nous avons le moins aimé. Peut-être qu’au soleil le jardin serait sympa… Pas indispensable.
  • Mary Arden’s farm ❤ : c’est là que vivait la mère de Shakespeare. De loin, c’est la maison qu’ont préférée les enfants ! Les lieux sont parfaits pour une visite en famille. On y découvre comment s’organisait la vie dans une grande ferme de l’époque. Des acteurs font vivre les lieux : déguisés en fermiers et fermières on peut les voir préparer un grand feu, cuisiner, faire le ménage, soigner les animaux. Toute la journée il y a des ateliers et activités pour les plus jeunes. Il y aurait de quoi y passer pas mal de temps ! Pour les enfants, c’est clairement la meilleure des cinq visites !

  • L’école de Shakespeare (Shakespeare’s Schoolroom and Guildhall) : le 2iè lieu préféré de Ticoeur et Titpuce. Ils ont adoré écrire avec une plume et apprendre comment se passait une journée de classe à l’époque de Shakespeare. Mon seul bémol c’est que le billet d’entrée est trop cher pour ce que c’est (cela ne fait pas partie du billet combiné). Pas de regret car les enfants ont aimé mais je ne le conseille pas forcément si vous ne parlez pas anglais car les informations les plus intéressantes sont données à l’oral par un comédien anglais qui joue le rôle du maître d’école.

La centre de Stratford-upon-Avon est parfait pour flâner entourés de maisons en colombages… On passe aussi devant le Royal Shakespeare Theatre où nous irons sans doute voir une pièce une autre fois (il est d’ailleurs possible de juste visiter l’intérieur).

Le Royal Shakespear Theatre

Nos bonnes adresses à Stratford-upon-Avon :

  • Hébergement : nous avons dormi à l’auberge de jeunesse YHA Stratford-upon-Avon. Je vous en ai déjà parlé : certaines auberges de jeunesse sont totalement adaptées aux familles, avec des chambres pour 4 ou 5, des salles communes kid friendly. Celle de Stratford-upon-Avon fait justement partie de ces auberges qui accueillent pas mal de familles. En plus, les lieux, certes un peu désuets ont quand même du cachet. Le tout est très économique. C’était vraiment une bonne option pour une nuit. En plus, pour les petits budgets, l’avantage est qu’il est possible de cuisiner. Nous avons testé le bar (excellent gin tonic !) et les enfants ont adoré le billard.

  • Restaurant : nous avons dîné au 33 The Scullery et c’était excellent ! Il faut réserver.
  • Salon de thé : nous vous conseillons de faire une petite pause dans le cadre chaleureux de Hobsons Patisseries pour une grosse part de gâteau anglais et une tasse de thé bien sûr !

***

En résumé, toute la famille a aimé Stratford-upon-Avon et nous avons tous beaucoup appris sur William Shakespeare !

Pour les fans de Shakespeare comme moi, je vous conseille en vrac :

  • Une escapade à Vérone… Très belle petite ville italienne où Shakespeare n’a d’ailleurs jamais mis les pieds !
  • Une week-end en amoureux à Londres pour aller voir Le Songe d’une Nuit d’été en ce moment au Bridge Theatre.
  • Revoir les films suivants : Shakespeare in Love de John Madden (1998) et Roméo + Juliet de Baz Luhrmann (1996). Pour les enfants, vous savez sans doute que Le Roi Lion est inspiré d’Hamlet même si je n’ai pas vu le côté « Hakuna Matata » dans Hamlet ;-).

Je terminerai par une citation de Shakespeare qui ne sera pas sans vous rappeler certains chaos politiques actuels : -).

“Tis the times’ plague, when madmen lead the blind.” King Lear, Shakespeare.
« C’est un malheur du temps que les fous guident les aveugles », le Roi Lear, Shakespeare.

Alors ? Tentés par un week-end en famille à Stratford-upon-Avon sur les pas de Shakespeare ?

Organiser son voyage en Chine

Je vous l’ai déjà raconté : depuis mon enfance, je suis fascinée par la Chine. A la fac, j’ai appris le mandarin et ensuite, dès que j’en ai eu l’occasion, j’ai voyagé dans ce grand pays. Aujourd’hui, je voulais donc vous donner quelques conseils si vous envisagez de visiter la Chine avec ou sans enfants.

Où aller en Chine ?

La première question qui se pose est : où aller en Chine ? J’ai mis un petit cœur devant mes endroits préférés.

Pékin , où nous nous étions posés pendant un mois avec Papa Voyage lors de notre voyage de noces. Il y a énormément de sites à visiter, de monuments, de parcs et de quartiers à découvrir. Nous avons eu la chance d’y aller quand il y avait encore beaucoup de vieux hutongs (ces anciens quartiers constitués de ruelles très étroites et d’habitations traditionnelles). Non loin de Pékin, la Grande Muraille de Chine est vraiment impressionnante ! Pékin est une ville très intéressante pour toute la famille. Ne pas manquer : le Temple du Ciel, la Cité interdite, le Palais d’été, etc. Une ville passionnante à tout âge !

La vie dans un hutong

La Grande muraille de Chine

Shanghai : j’aime bien Shanghai même s’il y a moins de visites historiques et culturelles qu’à Pékin. On y découvre la Chine d’aujourd’hui, la Chine ultra moderne, des quartiers branchés et des gratte-ciels… Pour un peu plus de calme, le quartier français est agréable. Non loin de Shanghai (enfin tout est relatif….), je conseille la ville de Hangshuo pour son immense lac de l’ouest et la possibilité de se balader à vélo à travers les champs de thé vertJe conseille aussi Suzhou pour ses canaux et ses palais. Il faut avoir conscience que Hangshuo et Suzhou sont des villes énormes. Si vous recherchez de jolis villages, je vous conseille Tongli . Enfin, Les Montagnes Jaunes sont très belles même si les chemins sont trop aménagés. L’avantage de choisir Shanghai comme base d’un voyage en Chine c’est la multitude d’escapades possibles dans la région au sens large avec des transports efficaces et des trajets pas trop longs donc c’est une option adaptée pour un voyage en Chine avec enfants.

Entre Pékin et Shanghai, j’ai beaucoup aimé le Mont Tian Shan. La montée est longue mais à l’arrivée c’est magique ! Il y a 6660 marches ! Etant donné l’effort physique, je dirais que vous pouvez y aller en famille uniquement si vos enfants sont assez grands et habitués à la rando.

Beaucoup de circuits proposent le triangle : Pékin – Xi’An et Shanghai. Pour le coup, je n’ai pas aimé Xi’An où j’ai été très déçue par les soldats en terre cuite (le site n’est absolument pas mis en valeur – on se croirait dans un vieux gymnase…). Donc moi je ne ferais pas le crochet par Xi’An et je privilégierais le sud de la Chine afin de poursuivre le voyage…

Dans le sud de la Chine, j’ai adoré les pics karstiques du côté de Yangshuo : il est possible de faire des balades bucoliques à vélo (ou en radeaux comme les Chinois). Dans la même région, il y a les très belles rizières en terrasse de Longsheng mais nous avions été déçus par l’accueil des locaux et par le côté trop touristique des lieux. Le sud reste cependant une région agréable pour un voyage en famille.

Dans le Yunnan, j’ai beaucoup aimé Lijiang pour sa vieille ville : il suffit de s’éloigner des quelques rues remplies de boutiques de souvenirs pour quitter la foule et découvrir d’autres très belles rues. J’ai bien aimé les gorges du Tigre mais je n’ai pas été trop fan de Dali, Kunming et la Forêt de pierres.

Enfin, je finis par une région que j’ai adorée mais que je ne recommande pas en famille (trop de grandes distances et trop d’inconfort) : la région près de Kashgar et notamment les paysages du côté du Lac Karakul

En quittant le fin fond de l’est de la Chine, nous avons suivi la route de la soie où deux sites m’ont marquée : les immenses dunes du désert de Gobi et les impressionnantes grottes bouddhiques de Tianshui.

Enfin, si nous retournons en Chine, nous irons en famille et nous choisirons la région de Chengdu avec notamment les pandas, le bouddha géant de Leshan et surtout le parc national Zhangjiajiè.

Voyager en Chine : les informations pratiques

  • Quand partir ? Je conseillerais le printemps. Pour toutes les destinations dont je vous ai parlé ci-dessus nous avons voyagé en avril-mai. Seule exception : Pékin où nous étions en janvier et où nous avions aimé l’ambiance avec la neige et le Nouvel An chinois (tout plein de feux d’artifice !).
  • Combien de temps ? Vous pouvez n’y rester que deux semaines si vous vous limitez à Shanghai+Pékin ou à une région en particulier mais je conseille d’y passer plus temps pour voir plusieurs facettes de la Chine et aussi parce que le visa n’est pas donné ! (voir ci-dessous).
  • Trajet : en avion comptez 11h30 pour Shanghai. Décalage horaire : + 7h.
  • Guide de voyage : nous avions le Lonely Planet Chine que nous avons trouvé très complet donc parfait pour un long séjour.
  • Visa :  il faut un visa pour aller en Chine et c’est devenu coûteux : 126€ par personne (60 euros par personne + 66 de frais de service – mêmes tarifs pour les enfants et les adultes). Dire que nous n’avions payé que 35 euros il y a 10 ans ! Raison de plus pour séjourner longtemps en Chine. Nous n’avions pas fait de vaccins particuliers mais consultez votre médecin qui saura vous conseiller. Pour se consoler du prix du visa, sachez que le budget sur place est plutôt économique ainsi que les billets d’avion.
  • Assurance : il existe des assurances spécialement conçues pour un voyage en Chine. Pour un long séjour, regardez par exemple l’offre d’ Allianz Travel.
  • Hébergement : en Chine, je conseille vivement le réseau des auberges de jeunesse car ce sont des hébergements de charme et de qualité avec des chambres doubles et des chambres familiales. Dans tous les cas, évitez les gros hôtels au charme communiste. Les guesthouses et les petites structures sont bien plus accueillantes et plus jolies.
  • Le mandarin : clairement, mes bases en mandarin m’ont aidée et m’ont permis de discuter avec les locaux qui sont particulièrement chaleureux et généreux (sauf les chauffeurs de taxi et autres racoleurs :-)…). A Pékin et à Shanghai vous trouverez facilement des gens qui parlent anglais. En dehors, le mieux est de demander toutes les informations à vos hôtes qui eux parleront certainement anglais.
  • La cuisine chinoise : j’adore ! Surtout la cuisine des stands de rue ! Ne pas manquer les soupes de nouilles fraîches et les jiazi maison (petits raviolis fourrés). Ne pas boire l’eau du robinet.
  • Autres tuyaux en vrac : achetez une carte SIM chinoise ainsi qu’un adaptateur pour les prises électriques ; pour la province, je vous conseille d’avoir du papier toilette avec vous car ce n’est pas toujours à la mode chez les Chinois ;  téléchargez une appli qui vous permettra de traduire le mandarin ; enfin, nous avions acheté des baguettes chinoises de voyage et nous avions trouvé très pratique d’avoir les nôtres (au lieu de consommer des baguettes en bambou jetables ou de vieilles baguettes en plastique douteux).

Et vous ? Vous connaissez la Chine ? Quelles sont vos régions préférées ?

*Cet article est proposé dans le cadre d’un partenariat avec Allianz Travel et contient des liens rémunérés.

Où partir pour les fêtes de fin d’année ?

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas ! Vous aurez donc certainement envie d’en profiter pour partir quelques jours en famille. Avez-vous déjà réservé quelque chose ? Ou cherchez-vous encore des idées de séjour pour Noël ou le Jour de l’An ?

Voici 5 idées qui j’espère vous inspireront pour organiser une escapade chaleureuse, festive et kid friendly pour les fêtes de fin d’année !

1 – Louer un ou plusieurs cottages Center Parcs avec des amis :

Nous avions testé cette option il y a quelques années. Nous étions partis en Normandie, aux Bois-Francs et nous avions réservé deux grands cottages pour passer du temps avec mes amis du lycée et leurs enfants. Pour nous, l’avantage de Center Parcs était la proximité à Paris, la possibilité de profiter des espaces aquatiques d’Aqua Mundo (avec ses grands toboggans) tout en étant à l’intérieur, bien au chaud malgré le froid extérieur. Le soir, nous avons cuisiné dans nos cottages et nous avons passé des soirées à refaire le monde ! Un tuyau : nous avions trouvé des offres très économiques en optant pour le week-end juste après le Nouvel An (pour la galette des rois !). Un seul regret : ne pas avoir testé le Spa ! Ce sera pour une prochaine fois ! Center Parcs dispose de six domaines en France mais ma petite sœur qui part chaque année à Center Parcs avec ses enfants aime également le domaine De Vossemeren, situé en Belgique, pour l’aire de jeux intérieure spéciale pirates et pour l’aquarium tropical.

Crédit Photo : Center Parcs
Crédit Photo : Center Parcs

2 – Direction les marchés de Noël !

Un autre classique des fêtes de fin d’année ! Comme nous fêtons toujours le jour de Noël en Allemagne c’est pour nous l’occasion de nous balader quelques jours avant sur le célèbre Marché de Noël à Stuttgart et sur les marchés des villages de la région. Je vous recommande tout particulièrement le Marché de Noël d’Esslingen (à 15km de Stuttgart) pour son caractère médiéval.

Kirchheim dans la région de Stuttgart

En France, nous avions aimé le Marché de Noël à Arras. Sans partir trop loin de Paris, le Marché de Noël de Janvry en Essonne est très typique, dans un décor d’époque : mon préféré en région parisienne (merci à ma lectrice Magalie qui nous l’a fait connaître !).

3 – Partir à la neige

Encore un classique que nous avons testé l’an dernier. Nous avions profité des montagnes enneigées et des cours de ski pour les enfants (très demandeurs de vacances au ski !) le temps d’une semaine à Montgenèvre à la frontière italienne. Cette année, nous optons à nouveau pour une semaine de ski dans les Alpes. Nous passerons le Nouvel An à Chamonix (si cliché ! Je sais !) avec des amis.

A propos de séjour à la neige eu moment des fêtes de fin d’année, nous aimerions bien partir en Laponie ou autre coin bien nordique : l’an prochain peut-être ?

Mes amours sur les pistes !

4 – Passer les fêtes de fin d’année sous le soleil des Tropiques !

Noël sous les Tropiques, c’est plutôt l’inverse de Noël au ski mais chaque option a son charme ! L’avantage de partir vers une lointaine île paradisiaque c’est bien sûr la météo (si comme moi vous adorez l’été et les baignades en mer !). En contre-partie, on n’est moins dans une ambiance Noël et on a du mal à réaliser que l’année se termine ! Parmi les destinations que nous avons déjà testées en famille, voici celles qui seraient parfaites en terme de météo au moment des fêtes de fin d’année : l’Ile Maurice, la Guadeloupe, la plupart des pays d’Asie du sud-est. Avant d’avoir des enfants, nous avions passé Noël au Mexique et c’était également une météo idéale !

Notre séjour à l’Ile Maurice

5 – Organiser un City trip dans une ville d’Europe

C’est toujours intéressant de découvrir comment se déroulent les fêtes de fin d’année dans d’autres grandes villes. Rien qu’en restant en Europe, il est possible d’être témoins de tout plein de coutumes différentes ! L’an dernier, nous avions découvert à quoi ressemblait Londres à Noël : avec toutes ses lumières, ses décorations, ses spectacles dans le West End et ses coutumes anglaises, des mince pies aux chorales dans la rue ! Un City Trip permet d’allier visites culturelles et festivités de fin d’année : un mix parfait !

Londres l’an dernier

Et vous ? Quoi de prévu pour les fêtes de fin d’année ?

* Article proposé dans le cadre d’un partenariat rémunéré avec Center Parcs.

Londres en amoureux

Depuis que nous avons les enfants nous n’étions pas allés à Londres en amoureux. Pourtant c’est une destination qui se prête très bien à toutes les configurations : Londres en famille, escapade mère-fille à Londres ou Londres en solo… J’aime toutes les versions de la Capitale anglaise sauf peut-être Londres en déplacement pro à la journée ;-).

Ticoeur et Titpuce sont restés chez les grands-parents et nous sommes partis deux jours en amoureux dans le Londres que nous connaissons bien mais dont nous ne nous lassons jamais !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est P8170341.jpeg.

Les endroits que je trouve les plus romantiques à Londres :

  • Neal’s yard : un petit passage pas très loin de Covent Garden avec des fenêtres colorées, du street art et une architecture typique : j’aime toujours y faire une pause. En amoureux on se pose sur un banc et on regarde passer les gens…

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est P2120235.jpeg.Neal’s Yard, Londres

  • Little Venice : qu’ils sont romantiques ces canaux ! L’occasion d’une belle balade…

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5833.jpeg.

  • On arrive ensuite à Notting Hill pour un coup de foudre assuré !
  • Tous les parcs de Londres sont romantiques mais je conseille tout particulièrement Holland Park à deux pas de Notting Hill et Primrose Hill pour la vue (lointaine mais dégagée) depuis le sommet de la butte.
  • Le marché aux fleurs de Columbia road.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_6762.jpeg.

  • Pour une vue au coucher de soleil, je conseille de monter sur la terrasse du shopping mall One new Change tout prêt de la Cathédrale Saint Paul. Je n’y ai jamais vu foule donc on profite du calme et du panorama sur Londres (c’est pas très haut mais on voit déjà pas mal de monuments). Une autre possibilité (payante cette fois-ci) consiste à monter sur le dôme de Saint-Paul pour une autre belle vue et un cadre plus romantique encore… La Cathédrale est magnifique à l’intérieur également.
Saint Paul, Londres
  • Les lanternes dans Chinatown : les rues du quartier de Chinatown ont beaucoup de charme (rien à voir avec le quartier chinois à Paris !) et la nuit, les lumières rouges des lanternes rendent l’ensemble romantique malgré la foule…
Chinatown, Londres
  • Whitehall Gardens : un petit banc pour se reposer et refaire le monde à deux pas du Big Ben…
Londres

Et vous ? des endroits romantiques à conseiller ?

Nos sorties culturelles à Londres :

Avec Papa Voyage, nous avons profité de notre escapade à Londres pour nous concocter un petit programme culturel parce que dans notre village du sud de l’Angleterre la culture c’est pas ça ! Notamment, le fait déclencheur de notre escapade londonienne a été l’envie d’aller voir A Midsummer Night’s Dream au Bridge Theatre… Une mise en scène absolument géniale avec une scène déstructurée et en mouvement, des spectateurs aux côtés des comédiens, des acrobates, des costumes féeriques et une poésie on ne peut plus adaptée à cette magnifique pièce de Shakespeare. Jusqu’au 14 mars 2020. A ne pas manquer !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est NTL_2019_A_Midsummer_Nights_Dream_-_Website_L.width-1500.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_7360.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est P8170402.jpeg.
Y avait de l’ambiance !

Nous sommes également allés voir l’expo In Real Life de Olafur Eliasson à la Tate Modern. Pour le coup, nous aurions pu y aller avec les enfants car c’est comme toujours très visuel et ludique. Jusqu’au 5 janvier 2020.

tate modern

Enfin, nous avions réservé une visite guidée du Parlement. Pas le programme le plus romantique direz-vous ? Mais c’était l’occasion d’y aller sans ennuyer les enfants encore trop jeunes je trouve (si vous avez des collégiens ou lycéens c’est très bien ; avec des plus petits je ne suis pas sûre…). La visite est super ! Les guides sont passionnés et les lieux vraiment impressionnants. Surtout, en ces temps de Brexit, nous avions envie de voir et de mieux comprendre comment les décisions sont prises (ou pas prises !). A réserver sur le site du UK Parliament plusieurs jours en avance car la formule visite guidée est très très demandée !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_7344.jpeg.

Nos bonnes adresses pour un séjour à Londres en amoureux :

  • Notre dîner en amoureux était divin ! Je recommande vivement cette adresse : Frog by Adam Handling à deux pas de Covent Garden. Menu dégustation en cinq temps à 65£.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_7423.jpeg.
  • Bar à cocktails avec vue : nous avons bu un verre pour profiter de London by night, sur la terrasse extérieure du Savage Garden, bar du Hilton Tower of London. C’était tout prêt de notre hôtel et romantique !
cocktails Londres
Savage Garden
  • Pour des cocktails d’excellente qualité (mais sans vue car en sous-sol), je vous recommande The NightJar au métro Old Street.
  • Hôtel à Londres : si comme nous vous mettez tout dans le budget sorties et dîner 😉 alors pour l’hôtel je vous conseille une version économique mais design et bien placée : l’hôtel MotelOne London Tower Hill (à réserver bien en avance car avec son bon rapport qualité-prix il est souvent complet. A noter au passage qu’hélas il n’y a pas de chambre pour les famille).
  • Enfin, je trouve que tous les vieux pubs ont un côté romantique, avec leurs fleurs et leurs intérieurs en bois si chaleurs…
pub Londres

Et vous ? Une escapade en amoureux à Londres bientôt prévue ?

Notre vie en Angleterre #51 : le blues de novembre

Je n’aime pas le mois de novembre. Je ne l’ai jamais aimé. Je le trouve triste. Il marque le début des journées bien trop courtes ; il y a le froid ; il y a des jours de pluie. Vivre en Angleterre ne change pas grand chose à mon désamour pour novembre d’autant plus, qu’en ce début de mois, j’ai été très fatiguée par mes nombreux déplacements à Londres (partir quand il fait nuit et revenir quand il fait nuit n’aide pas…) ; j’ai eu du mal à me lever, j’ai loupé quelques trains et il n’y a même pas eu quelques jours fériés pour récupérer de ce rythme effréné ! Parce que voyez-vous, les Anglais, ils font la fête pour Halloween MAIS ils travaillent le jour des Morts… Et ils font de belles cérémonies pour rendre hommage aux soldats tombés pendant la guerre avec des événements tout le week-end MAIS ils travaillent le 11 novembre !

Et puis, il y a eu Titpuce qui a eu une étrange crise d’urticaire pendant 24h. Nous avons donc encore testé le système médical : le médecin nous a reçus et rassurés (apparemment c’était un virus non contagieux heureusement) mais j’ai fait une grosse nuit blanche pour surveiller l’évolution de cette crise visuellement impressionnante pendant que ma puce dormait sereinement, sans fièvre et sans se rendre compte de rien… Et vous savez quoi ? Les nuits blanches ça ne met pas de très bonne humeur !

Titpuce est redevenue de couleur normale le lendemain…  !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ARVZ0002.jpeg.

Remembrance Day…

Comme je le disais plus haut et comme je vous l’ai déjà raconté l’an dernier (mon dieu, je radote !), les Anglais marquent davantage le coup que les Français pour rendre hommage aux soldats des deux guerres mondiales. Il y a des cérémonies dans la plupart des villages et des écoles. Samedi dernier, nous avons participé au Remembrance Day de notre école : Ticoeur a chanté dans la chorale des enfants et j’ai chanté dans la chorale des adultes. Encore une fois, j’ai eu du mal à aligner les premières paroles car juste avant il y a eu les discours rappelant la vie des 13 anciens élèves de l’école morts au combat et le témoignage d’un grand-père ancien combattant qui a perdu tous ses camarades lors d’un bombardement en 82 (Falklands). Beaucoup d’émotions et clairement une vraie sensibilisation au devoir de mémoire auprès de nos enfants… J’ai fini par retrouver ma voix et sécher du revers de ma veste mes larmes silencieuses… (la prochaine fois j’emmène le paquet de mouchoirs !). Une belle cérémonie mais pas de quoi lutter contre le blues de novembre !

Malgré ce petit coup de mou du début de l’hiver (on n’est même pas en hiver !!!), je reste positive et même si je me suis bien plainte au début de cet article (merci de m’avoir lue, ça fait du bien !), j’ai quand même de bons moments anglais à partager avec vous…

A l’école anglaise :

  • Ticoeur est fier d’apprendre les plaquages au rugby : je ne vois pas vraiment le positif là-dedans mais lui oui donc c’est l’essentiel 😉
  • Ticoeur a eu un « Show Head of House » pour son exposé sur Napoléon (comme quoi, pas rancuniers ces Anglais !).
  • Titpuce m’a présenté son amoureux : c’est le fils du directeur ;-)… Tenant ma puce par l’épaule, d’un air protecteur, il me demande quelle langue je suis en train de parler. Je lui réponds que je parle français et il me dit « Oh, I know French very well ! » 😉

Autres news de notre quotidien anglais :

  • Je profite toujours de mon footing du dimanche, en bord de mer, sous le soleil de notre sud…

  • J’ai eu une soirée sympa entre mamans au pub.
  • L’agence immobilière est venue faire la visite trimestrielle de notre maison (ils contrôlent les Anglais !) et n’a eu aucune remarque à nous faire ! D’habitude, il y avait toujours une petite phrase sur la paroi de douche pas assez détartrée ou l’évier pas assez brillant ! Heureusement, c’est Papa Voyage qui gère ces visites car cette intrusion me met mal à l’aise.
  • Je suis allée voir un excellent film au cinéma : Joker de Todd Phillips… un acteur exceptionnel, une mise en scène sombrement captivante, une histoire qui nous montre la naissance d’un personnage de plus en plus dangereux, pur produit d’une société qui hélas ressemble bien trop à la nôtre : « Is it just me, or is it getting crazier out there? ». Bref, de quoi voir la vie en rose ;-)…  Dans la salle d’à côté, Papa Voyage et les enfants sont allés voir Abominable et apparemment c’est un feel-good-movie ! A tester si vous aussi vous avez le cafard en novembre…

Guy Fawkes et les feux d’artifice :

Il y a un événement festif en Angleterre au mois de novembre : le 5 novembre, de grands feux et des feux d’artifice sont organisés de partout pour se rappeler l’échec de Guy Fawkes qui avait tenté de brûler le parlement (« Remember, remember the 5th of November! »)… Il ne s’agit pas d’énormes feux d’artifice comme chez nous au 14 juillet mais de plein de petits feux organisés par les villages, les écoles, les clubs de sport… et en fait il y a en a toute la semaine. L’ambiance est très sympa : les gens sont dehors, mangent des saucisses, boivent de la bière et puis surtout le gros avantage c’est qu’il n’y a pas besoin d’attendre 23h pour qu’il fasse nuit !

 

Comme l’école des enfants est aussi une boarding school (il y a 10% d’élèves pensionnaires), les animateurs avaient  organisé une soirée bonfire (grand feu) et fireworks (feux d’artifice) précédée d’un BBQ dans le jardin de l’école (mais oui, un BBQ en novembre ! So British!). Comme il est possible de rester en pension même pour un seul soir, nous avions inscrit Ticoeur et Titpuce ce jour-là pour 1/ qu’ils profitent de cette belle soirée Guy Fawkes et 2/ pour qu’on puisse sortir en amoureux. Alors ? Qu’avons-nous fait de beau ? Et bien, je vous l’avais déjà raconté (je me répète, je me répète !) mais il y a un théâtre à Southampton, le Mayflower qui reçoit régulièrement les grosses productions de Londres et mercredi dernier il y avait la comédie musicale Les Misérables. Comme ce spectacle ne nous semblait pas adapté à nos loulous encore trop jeunes (j’ai rapidement raconté l’histoire à Titpuce qui m’a regardée avec de grands yeux et m’a dit « tout ça pour un morceau de pain ??? »…), nous avons eu l’idée de les inscrire pour une nuit à l’école. Tout le monde a adoré sa soirée ; par contre, ce ne sont pas Les Misérables qui allaient me remonter le moral, hein ! Néanmoins, je vous conseille fortement ce spectacle émouvant, criant d’actualité (oui, comme Joker !), avec une musique et des voix qui nous transportent au temps des barricades,  le tout dans un décor impressionnant !

« Je suis tombé par terre,
C’est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau,
C’est la faute à…

Il n’acheva point. Une seconde balle du même tireur l’arrêta court. Cette fois il s’abattit la face contre le pavé, et ne remua plus. Cette petite grande âme venait de s’envoler. » Victor Hugo.

Et vous ? Vous arrivez à apprécier le mois de novembre ? Des astuces anti-blues ?