Course des Princesses avec des chaussures de princesse !

Dimanche, j’ai participé à la Course des Princesses, une course de 8km dans le parc du Château de Versailles. Un cadre agréable et royal, sans stress, au vert. J’avais mal dormi à cause de la varicelle de Titpuce et j’étais debout depuis 6h du mat. J’ai profité de mon réveil matinal pour faire une petite séance de yoga devant Youtube avec Tara Stiles. J’ai bu deux grandes tasses de breakfast tea du Yorkshire (souvenirs, souvenirs !) et puis j’ai fait la première partie du trajet à vélo histoire de m’échauffer et j’ai fini en train.

Le ciel était plutôt gris mais la température idéale. J’ai rencontré mon équipe constituée de lectrices, de blogueuses et de coureuses : j’adore quand la blogosphère rime avec rencontres ! Un grand merci à l’agence Family & Compagnie qui nous a offert les dossards et qui a couru avec nous !

Au départ, nous étions 4500 princesses, certaines avaient de super déguisements. D’ailleurs, bravo à Michèle pour son chapeau à la Kate Middleton et bravo à Céline pour le tutu vert ! J’avais juste une couronne et avec étonnement, elle a tenu pendant toute la course ! Bravo également à toutes les autres princesses de l’équipe : Nawal, Julie, Fadoua, Alexandra, Jennifer, Virginie, Audrey, Patricia, Caroline, Pascale, Hélène, Katerina, et Barbara ! Tout le monde a franchi la ligne d’arrivée !

Course des princessesAttention départ !

Bergerie VersaillesLes moutons impassibles nous regardent passer…

A mes pieds, j’avais des runnings de princesse : des Under Armour qui m’ont été offertes par la marque américaine pour que je teste ce modèle SpeedForm Gemini pendant mes entraînements et pendant les courses.

Donc mes nouvelles runnings couleur rose princesse cela fait déjà deux mois que je cours avec et j’en suis ravie : elles sont ultra légères, très agréables, flexibles, très confortables avec une semelle intérieure en 4D Foam (mousse qui épouse la forme du pied). Je me suis sentie bien dedans, comme dans des chaussons dès la premières course. Je n’ai pas eu besoin de « les faire ». Il était temps que je change de baskets car les miennes avaient plus de 10 ans. Je les garde en souvenir, mes chères Asics (elles ont fait le marathon de Paris avec moi… ) mais j’adopte sans hésitation les Under Armour  pour mes prochains 1000 kilomètres 😉
SpeedForm Gemini Under Armour

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La SpeedForm Gemini utilise ni air, ni gel mais la technologie « charged cushioning », un procédé chimique qui s’adapte à la pression que l’on exerce à chaque impact et convertit cette énergie pour redonner de la pêche à notre foulée. Enfin, la semelle extérieure a été pensée pour ralentir l’usure grâce à ses renforts en caoutchouc carbone au niveau du talon. Des runnings à choisir pour les moyennes et longues distances. Ma paire pèse 197 grammes. Son prix : 130€.

Résultat de cette course de Princesses avec mes runnings de Princesses ? 41’02″ » pour les 8km ; je suis arrivée 77iè mais Ticoeur m’a rappelé que peu importe car : « tu sais maman, la maîtresse, elle dit que l’important c’est de participer ! »… Quelle sagesse à son âge !

On remet ça l’an prochain la #FamilyCompagnieTeam ?


Billet classé dans : À Paris, Ma vie de maman, En mode voyage

Mon Apple Watch

Je ne suis pas méga fan d’Apple mais j’ai épousé un des plus grands i-fans qu’il soit

Cela ne vous a pas échappé j’imagine car je n’ai pas pu m’empêcher de poster des photos de mon Apple Watch sur les réseaux sociaux : depuis fin avril, cette nouveauté de la « pomme » ne quitte plus mon poignet alors j’avais envie de vous faire un petit bilan après plus d’un mois d’utilisation.
Avant cela, je vous donne le contexte : je ne suis pas méga fan d’Apple mais j’ai épousé un des plus grands i-fans qu’il soit ! Du coup, quand pour mes 40 ans il m’a annoncé qu’il m’offrait l’Apple Watch j’ai cru qu’il plaisantait. Il sait très bien que je ne suis pas du genre à acheter les toutes dernières nouveautés high-tech. J’aime attendre, observer, me faire mon idée. J’ai dû avoir un iPhone trois ans après tout le monde et je ne suis toujours pas convaincue par l’iPad…

Bref, mon avis n’est donc pas celui d’une fan inconditionnelle mais celui d’une nana qui n’a pas eu le choix (oui, plaignez-moi…!). Le 10 avril à 9h01 mon chéri avait passé la commande et donc nous avons été les premiers à la recevoir (je parle au pluriel car il s’en est également commandé une vous imaginez bien !). Cinq minutes plus tard il y avait déjà six semaines d’attente…

avis sur l'Apple Watch

C’est parti pour mon avis :

1ère partie : L’Apple Watch donne l’heure !

Sauf qu’il y a quand même quelque chose à dire sur le sujet : toutes les Apple Watchs sont synchros, exactement synchros (au décalage horaire près évidemment…). Les secondes avancent d’un même pas et si vous avez choisi l’affichage Mickey Mouse, sachez que Mickey bat les secondes avec son pied et tous les Mickeys de toutes les montres le font en même temps… Aucun intérêt, ok, je le conçois mais c’est drôle ! Pour l’affichage de l’heure il y a de nombreuses possibilités avec de jolis designs. L’avantage c’est que l’on peut changer selon notre humeur… (mais je ne mettrai jamais Mickey !!!). En ce qui me concerne la grosse révolution pour moi c’est que je ne portais plus de montre depuis mes 17 ans !!! Et je ne comptais pas en porter de nouveau. Posséder une Apple Watch me posait donc surtout le problème d’avoir une montre ! J’ai gardé mon sale caractère d’ado qui ne veut pas être enchaînée au temps qui passe… Je pouvais voir l’heure sur mon téléphone si je le souhaitais mais alors c’était un choix…

Apple Watch

2iè partie : L’Apple Watch est un prolongement de l’iPhone…

Le portable peut toujours rester au fond de mon sac puisque je suis avertie par ma montre…

Pour faire simple, une Apple Watch nous permet d’avoir à notre portée toutes les applis de notre iPhone (ou presque) et cela simplifie la vie ! Oui, je dois l’admettre plusieurs fonctionnalités se sont avérées très utiles. Voici ce que j’apprécie :

  • Répondre au téléphone et aux SMS : je suis dans ma cuisine ; mon portable est dans le salon ; le téléphone sonne. Pas besoin de courir : je réponds directement avec la montre et je parle avec mon poignet ;-). Idem pour répondre à un SMS, j’utilise la commande vocale et je réponds en dictant un SMS à mon poignet. Avant, sur mon mobile, je ne me servais pas de la commande vocale. Là c’est obligatoire car on ne peut pas écrire. Il y a des messages prédéfinis pour les SMS mais c’est très limité : « oui », « non », « je te rappelle »… On peut aussi se paramétrer des messages, notamment un petit « ok, bisou » ça sert !… Mais pour la plupart des SMS, je préfère dicter mon propre message.
  • Être alertée de mes messages en temps réel (SMS, mails, tweets et autres…) : avant, il m’arrivait de louper quelques SMS importants car je ne consultais pas toujours mon téléphone. Là, les SMS me sont notifiés directement sur la montre et une petite impulsion au poignet me prévient. On peut mettre ce genre de notification pour les mails, Messenger, Twitter, Instagram… mais bon, je me suis limitée aux SMS histoire de ne pas risquer l’overdose ! Connectée oui ,mais j’essaie de ne pas tomber dans l’hyper-connexion ! Je n’ai donc pas mis d’alertes sur les mails mais j’utilise régulièrement l’appli pour les consulter sur ma montre sans sortir le téléphone.
  • Ne plus poser mon téléphone sur la table : à une terrasse d’un café, au bureau ou au resto, le portable peut toujours rester au fond de mon sac puisque je suis avertie par ma montre… Cela limite les vols et c’est plus poli 😉
  • Trouver mon chemin : comme je suis un peu parano, je n’aime pas sortir mon téléphone dans la rue dans certains coins, surtout à certaines heures donc là, quand je cherche une adresse il suffit que je l’écrive en amont dans « Plans » et quand je sors du métro j’active la montre. Le chemin m’est alors indiqué sur l’écran (c’est un peu plus discret je trouve…). Je peux aussi ne pas regarder l’Apple Watch et juste interpréter les vibrations sur mon poignet : deux vibrations je dois tourner à droite, une vibration je dois tourner à gauche… à moins que ce ne soit l’inverse ! Vous l’aurez compris, j’ai encore du mal avec le guidage aux vibrations mais j’aime le guidage avec les instructions à l’écran.
  • Prendre des photos : voilà un petit gadget qui me plaît : on peut déclencher des photos à distance… Parfait pour prendre des photos de famille sans rien demander à personne. On pose l’iPhone sur un support ; on se place devant le téléphone, on voit la photo à prendre sur l’écran et en appuyant sur la montre on déclenche la photo ! C’est sympa !
  • Autres applis : je peux commander un taxi chez Uber, regarder mes photos, déclencher iTunes, lire mes Tweets, regarder la météo, la bourse, etc… mais je ne le fais pas trop…

…Et permet même de retrouver son iPhone !

Un petit gadget que j’utilise beaucoup sur la montre : il y a un bouton pour faire bipper son téléphone. C’est idéal si comme moi vous ne savez jamais où vous l’avez laissé ! Cette option justifierait presque à elle seule l’acquisition d’une Apple Watch, non ?

Enfin, avant il fallait penser à mettre son portable en silencieux dans un lieu public, pendant un spectacle… Maintenant il faut aussi mettre la montre en silencieux. La première fois je me suis faite avoir et la montre a sonné au cinéma alors que j’avais bien coupé la sonnerie sur le téléphone. Sinon, une valeur sûre c’est le mode avion…. ça coupe tout !

3iè partie : L’Apple Watch pour le sport :

Mon amie pour le running …

Quand j’ai compris que mon chéri m’avait vraiment commandé cette montre, j’ai vu au moins un aspect positif : pour la course à pied, l’Apple Watch pouvait m’être utile et je peux confirmer à présent : c’est le cas ! Autant je dirais de ne pas vous acheter tout de suite ce produit si vous n’êtes pas un méga fan d’Apple, autant si vous courez, l’Apple Watch devient intéressante, surtout côté prix… Parce que si vous voulez acheter une très bonne montre pour la course vous allez approcher du budget de l’Apple Watch (qui au passage coûte 399€ pour le modèle de base) donc autant avoir une montre qui fait tout ! Ainsi j’ai mon rythme cardiaque, ma vitesse, ma distance, le nombre de calories brûlées. je n’ai pas besoin de puce sur la chaussure ni d’autres accessoires. Si je cours avec mon iPhone sur le bras, la montre utilise le GPS ; si je n’emmène pas le téléphone, la montre mesure la distance grâce à un premier paramétrage/étalonnage effectué avec l’iPhone une première fois. En plus des infos fournies par l’Apple Watch dans la partie « Activité » j’utilise Runkeeper que j’ai installé sur la montre car j’y ai tout mon suivi depuis des années. Dans l’appli « Apple Health » j’ai maintenant tout plein d’infos intéressantes sur mon activité sportive, avec un bilan hebdomadaire, un historique, etc…

… Mais, non je ne me lèverai pas une fois par heure !

La montre VEUT qu’on se lève une fois par heure… sauf que moi je NE VEUX PAS qu’on me dicte quoi faire

Dans la partie « Activité » de la montre il n’y a pas que le sport et pour le reste je n’aime pas du tout ! Je m’explique : la montre VEUT qu’on se lève une fois par heure… sauf que moi je NE VEUX PAS qu’on me dicte quoi faire ! Soit-disant c’est bien pour la santé… Ok mais si je vais courir 50 minutes le matin, que je me déplace toute la journée à vélo, que je finis la journée par une séance de yoga, j’estime que je suis plutôt sportive et active ! Donc si j’ai envie de passer 2h assise dans mon canapé ou devant l’ordi, je veux qu’on me laisse en paix !!! Au lieu de cela, la montre vous envoie une notification à l’heure pile pour vous dire de vous lever ! Je veux bien que ma montre soit une aide à la mesure de mon activité mais pas un dictateur de l’effort ! Bref, dès le troisième jour j’ai désactivé cette fonctionnalité, surtout que je me suis retrouvée au cinéma à regarder un film qui durait deux heures donc autant dire que je n’allais pas me lever au milieu du film !

… et je ne serai pas accro à la mesure de mon activité !

Quand je cours je veux un max d’infos mais en dehors de mon footing je ne veux rien savoir. Pourquoi ? Parce que si l’on commence à vouloir mesurer les calories de chaque mouvement, le nombre de pas, le nombre de marches et qu’on se fixe des objectifs, tout ça, tout ça, ben moi je trouve que l’on met trop de chiffres dans notre vie ! Et puis on devient accro et on ne peut plus se séparer de sa montre. J’ai un exemple sous mes yeux : mon mari met son Apple Watch dès le réveil pour qu’elle ne manque rien dans la mesure de son activité du jour. Je tiendrai bon : je souhaite rester libre par rapport à cette montre qui pourrait devenir très aliénante !

4iè partie : l’Apple Watch, un accessoire de mode ?

Je ne sais pas ce que vous en pensez : l’Apple Watch est-elle un bel accessoire de mode ? Le design est pas mal, surtout le rendu sur l’écran. La montre en soi est simple mais propre, nette. J’ai le modèle d’entrée de gamme, sportif avec donc un bracelet en plastique. J’avais peur que ce soit désagréable mais pas du tout, c’est confortable. Après je trouve qu’elle est légèrement grande pour mon petit poignet (j’ai pourtant pris le plus petit modèle) mais en même temps il faut bien qu’on puisse y voir quelque chose ! Globalement, je trouve que l’Apple Watch est réussie mais je déplore le fait que d’ici quelques mois nous aurons tous la même montre 🙂 Bon, évidemment il est possible de l’acheter avec de jolis bracelets. Mon chéri voulait me prendre celle avec le bracelet en cuir rose mais je l’en ai dissuadé car c’est quand même deux fois plus cher ! Sans parler de l’Apple Watch en or à 10 000€ 😉

5iè partie : Quand l’Apple Watch me fait peur… 😉

Là, je vais vous parler de quelque chose qui m’a fascinée dès les premières secondes. J’ai mis mon Apple Watch au poignet ; mon mari aussi et là il m’a envoyé des « pokes » : il appuie sur l’écran de sa montre et ça m’envoie des jolis petits dessins colorés… On peut aussi se faire des dessins… Jusque là c’est mignon presque romantique… Et puis soudain il m’a envoyé autre chose… Le battement de son cœur ! Et là j’ai flippé !!! J’ai senti son pouls sur mon poignet ! Il faut le vivre pour comprendre le choc de cette sensation ! D’un côté je ne peux qu’admirer la prouesse technologique de cette fonctionnalité en même temps c’est perturbant ! Jusqu’où ira-t-on ? Les objets prennent vie, ce battement de cœur semble être le mien ! Du coup, il y a quelques jours, quand j’étais en Angleterre, mon chéri m’envoyait son battement de cœur de temps en temps et la distance se réduisait, tout en me laissant très perplexe !

Apple Watch HeartBeat Touch

6iè partie : Et en voyage alors ?

En voyage, j’en ai à peu près la même utilisation, avec un plus grand usage du déclencheur de photos quand nous partons en famille, et quand je voyage seule je reçois plus de cœurs ;-). Avant un vol, je peux mettre le mode avion depuis la montre. La vraie différence ce n’est pas sur l’usage mais sur l’accès car à l’étranger, pas de réseau pour moi (il faut que je prenne un forfait international !) et donc quand je n’ai pas non plus de wifi je perds la plupart des fonctionnalités de la montre. Après, je vous rassure : elle continue de donner l’heure !

Je n’ai pas toujours envie d’avancer dans cette direction mais bon, je crois que le progrès est inéluctable

En conclusion, je suis plutôt convaincue par l’Apple Watch : j’ai découvert de nombreuses fonctionnalités que je n’imaginais pas et des situations où la montre me simplifie la vie. Pour la course à pied, clairement c’est très bien. Reste mon impression d’entrer d’une nouvelle ère, l’impression que l’Apple Watch c’est un pas de plus. Vers quoi ? Je ne sais pas trop et je n’ai pas toujours envie d’avancer dans cette direction mais bon, je crois que le progrès est inéluctable. Tout le monde aura cette montre à son poignet dans quelques temps. Il s’agira de garder son espace, sa liberté, sa personnalité, son unicité. L’essentiel est d’y trouver son compte et de savoir garder un pied dans la réalité !

Et vous, tentés par l’Apple Watch ?

 


Billet classé dans : Accessoires voyage, Ma vie de maman, En mode voyage

Ses nouvelles chaussures Faguo {en mode voyage}

Il y a deux ans, nous avions découvert la marque Faguo et nous avions beaucoup aimé ces sneakers françaises au nom chinois (Faguo désigne la « France » en mandarin), chaussures confortables et design pour nos escapades week-ends et les vacances.

Cette année, j’ai craqué sur la nouvelle collection enfants qui s’inspire de l’univers des villégiatures et des stations balnéaires… Pour notre week-end à Trouville-Deauville c’était tout à fait adapté. Ticoeur porte le modèle Oak dans le colori denim, un colori parfait pour un week-end à la mer. J’aime aussi le côté vintage des Faguo, sans oublier que pour chaque paire acheté un arbre est planté !

chaussures Faguo Kids Oak denim

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

plage à DeauvilleSur les planches à Deauville

Avec les scratchs c’est pratique même si je me dis qu’il va bientôt falloir que mon Ticoeur apprenne à faire ses lacets avant son entrée au CP (c’est le bon moment vous confirmez les mamans ?). Et toujours ce bouton en noix de coco cousu sur le côté, signature de la marque…

chaussures Faguo Kids Oak denim scratch

D’autres modèles de chaussures enfants ou adultes sont à découvrir sur le site de Faguo ainsi que de très jolis sacs et quelques vêtements. Comme la fête des pères approche à grands pas, voici un modèle que je suis bien tentée d’offrir à mon chéri : les Poplar Suede couleur tabac.

poplar-suede-tabacLes chaussures que porte Ticoeur :

Faguo
Modèle Kid Oak velcro – denim

En toile de coton, renfort avant en caoutchouc
Semelle intérieure doublée cuir
Prix: 45€
Disponible du 22 au 35

 

* paire de chaussures enfant offerte par la marque


Billet classé dans : En mode voyage

Ah les crocrocro, les crocodiles ! [Samedi Mode]

Une fois n’est pas coutume, je vous parle mode et plus particulièrement mode enfants avec une marque que nous aimons beaucoup, qui incarne à merveille les escapades week-ends, le sport, la détente et les vacances : Lacoste ! C’est l’occasion de participer pour la première fois au « Samedi Mode » de Lucky Sophie.

Parce que le temps passe et je ne vous ai toujours pas parlé de l’après-midi ludique que le célèbre crocodile avait organisé pour les enfants pendant que les grands découvraient sa collection Lacoste Kids printemps/été 2015.

Ah les crocrocro, les crocodiles ! [Samedi Mode]

Au programme des hostilités : mini-golf, initiation au tennis, tatouages, coloriages, ballons, photos et buffet gourmand ! De mon côté, j’ai toujours été fan des polos Lacoste mais je ne connaissais pas la variété de leur collection pour enfant. J’ai bien aimé les petites valises /coffrets de naissance…

Lire la suite


Billet classé dans : En mode voyage

Titpuce renouvelle sa garde-robe avec Too Short !

Depuis quelques semaines, nous avons découvert Too Short, un site qui permet de troquer, vendre ou acheter des vêtements d’occasion pour les enfants de 0 à 12 ans.

Nous avons testé le service et j’ai donc commandé quelques vêtements pour Titpuce : dans ma sélection, il y avait petits chemisiers, gilet et imperméable des marques IKKS, 3 Pommes, Chipie…etc.

J’ai aimé les recevoir emballés, repassés, sans tâche, sans défaut. Too Short s’assure en effet de la qualité des vêtements proposés. Et si nous ne sommes pas satisfaits, nous pouvons retourner les articles.

colis_tooshort

En plus, j’ai pu rencontrer l’équipe de Too Short au Poussette Café : des personnes humaines et sympathiques qui m’ont inspiré confiance et m’ont donné envie de tester prochainement l’option troc.

En effet, comme j’ai beaucoup de vêtements dans les armoires, je vais envoyer à Too Short les vêtements que j’ai en taille 0 à 2 ans, et plutôt qu’opter pour un paiement en cash, je vais choisir le troc. Ainsi, si pour un gilet envoyé, je gagne 4 points, je vais pouvoir acheter un autre vêtement pour 4 points. Un système gagnant-gagnant !

Pour info, les points sont attribués selon la qualité des pièces et des marques. Par exemple, dans ma commande, le chemisier Sergent Major que porte Titpuce sur la photo ci-dessous est à 8 points, et 1 point = 1 euro. C’est simple !

too_short

Pour l’instant, la seule chose qui manque un peu au site, je trouve, c’est d’avoir un plus grand choix sur certaines tailles, surtout les plus grandes. En effet, je n’ai pas eu de mal à trouver des vêtements pour Titpuce (taille 2 ans) mais je n’ai pas trouvé mon bonheur pour Ticoeur (4 ans) : c’est tout simplement parce que Too Short est encore une entreprise toute jeune qui a besoin que nous vendions nos vêtements pour avoir encore plus de choix en stock !

Alors, tentés de vendre, acheter ou troquer avec Too Short ?


Billet classé dans : Ma vie de maman, En mode voyage, Leçons pour maman en herbe