Visiter Ferrare Italie

Et partir me ressourcer en Italie… Du côté de Ferrare…

En mai, j’ai eu besoin de retourner dans le pays de mes origines : l’Italie. Entre de gros changements au boulot et le stress d’avoir mon Ticoeur en classe de mer, je me suis dit que la Dolce Vita me permettrait de me ressourcer un peu. Alors, rien de tel que partir une semaine pour rendre visite à mes cousins italiens ! Plus exactement, je me suis posée à Ferrare, très belle petite ville médiévale située à 40 minutes de Bologne, capitale d’Emilie-Romagne. Je vous ai souvent parlé de cette région que j’aime beaucoup et où il y a tant à découvrir. Je vous ai déjà montré pas mal de photos de mes week-ends à Bologne ; aujourd’hui, j’avais donc plutôt envie de vous montrer Ferrare… C’est parti pour la visite !

Que voir à Ferrare en Italie ?

A Ferrare (Ferrara en italien…oui c’est facile !), vous croiserez d’abord le Château d’Este, datant du 14iè siècle et qu’il est possible de visiter pour avoir de belles vues sur les toits de la ville…

Visiter Ferrare Italie

Visiter Ferrare Italie

La rue la plus connue et la plus médiévale de la ville est la Via delle Volte où se trouvaient autrefois tous les commerçants…

Visiter Ferrare Italie

Visiter Ferrare Italie

La Cathédrale est superbe (mais façade en travaux en ce moment), ainsi que les arcades qui la longent : c’est la loggia des Marchands

Visiter Ferrare Italie

Un des bâtiments les plus connus est le Palazzo dei Diamanti. Pourquoi le mot « diamants » ? Car les pierres de sa façade sont taillées en forme de diamants, ce qui est assez impressionant !

Visiter Ferrare Italie

Ce gros vilain c’est Savonarola, un prête réformateur, anti-humaniste du 15iè siècle. Pourquoi ériger une statue pour lui ? Bizarre mais le bonhomme a bien été puni pour sa méchanceté puisqu’il est mort pendu puis brûlé à Florence ! En tout cas la statue est terriblement expressive !

Visiter Ferrare Italie

Ne manquez pas non plus de faire le tour de la ville le long des remparts qui datent du 12iè siècle…

remparts Ferrare

Le cimetière vaut aussi le coup d’oeil car son architecture est fort originale…

visiter Ferrare

Autre lieu à visiter : le Palazzo Schifanoia, mais il est fermé en ce moment.

Que voir dans les alentours de Ferrare en Italie ?

En partant de Ferrare, on peut longer le Pô à vélo. A une heure de route en voiture, on peut visiter Comacchio surnommée la Petite Venise, connue pour son pont particulier : le Trepponti qui, comme son nom l’indique est un pont à trois côtés.

Comacchio

Comacchio

A une heure de route de Ferrare, il y a aussi l’abbaye de Pomposa dont les fresques du 14iè siècle sont superbes.

fresques Pomposa

Bien sûr, il faut aller à Bologne, la capitale de la région. A ne surtout pas manquer ! Très belle architecture et paradis de la gastronomie ! Et puis, toutes les autres belles villes d’Emilie-Romagne vous tendent les bras : Parme (et ses jambons !), Modène (et son vinaigne balsamique !) et Reggio Emilia…

Bonnes adresses à Ferrara :

  • Le restaurant Il Mandolino pour goûter aux délicieuses spécialités locales : les cappellacci (sortes de gros raviolis) à la courge ou aux épinards & ricotta (52 via delle Volte). Les pâtes sont fabriquées sous nos yeux.
  • Le Jazz Club Ferrara : de bons concerts de jazz au pied du château.
  • Al Brindisi : pour apprécier un verre de vin italien dans une des plus vieilles oenoteca de la région.
  • Hébergement économique : l’auberge de jeunesse Ostello Estense, qui possède des chambres familiales (simples mais petit budget et très propres).

Visiter Ferrare

***

Enfin, de manière générale, en Italie, j’aime les petits prix au restaurant et surtout le concept d’aperitivo : vous connaissez ? A l’heure de l’apéritif, vous payez juste le prix d’un verre et vous avez accès à tout un buffet à volonté de charcuteries, fromages, petits fours… ! Inutile d’aller dîner après ça !

l'aperitivo en Italie

J’aime aussi la langue italienne et puis l’accueil chaleureux de mes cousins ;-). Enfin, je suis rentrée à Paris avec de gros stocks de parmesan (c’est 2 fois moins cher qu’en France) dans l’idée de tenir les six prochains mois mais deux kilos ce n’était pas assez : nous l’avons déjà bien descendu ! J’aurais dû opter pour les plus gros exemplaires de la boutique :

Visiter Ferrare Italie

Informations pratiques visiter Ferrara :

Trajet : depuis Paris, j’ai pris l’avion jusqu’à Bologne (1h40 de vol), puis, de l’aéroport il y a des bus directs pour Ferrare (1h de trajet – 15€). Ou bien, vous pouvez prendre une navette de l’aéroport jusqu’à la gare centrale de Bologne (30 minutes – 6€) puis un train pour Ferrare (40 minutes – 4€).

Guide de voyage : pour l’ensemble de l’Emilie-Romagne où je vais régulièrement, j’utilise le guide Italie du Nord (collection « Coup de coeur » Géo Guide) qui présente l’essentiel avec de belles photos.

Quelle saison pour visiter Ferrare ? Dans toute la plaine du Pô il peut y avoir pas mal de brouillard en hiver donc mieux vaut y aller aux beaux jours. Et si vous pouvez, allez-y pour le festival des Montgolfières qui a lieu chaque année en septembre.

Alors, tentés par Ferrare ?

 

Mon escapade à Bologne

Début novembre, sur un coup de tête, je suis partie retrouver mes cousins près de Bologne dans le nord de l’Italie. J’ai ainsi revu cette ville que j’aime beaucoup et qui mérite qu’on lui consacre un week-end, trois jours ou même une semaine si vous explorez les environs. Bologne est une ville qui offre énormément au voyageur : une belle architecture, un grand centre piétonnier, de majestueuses arcades, un voyage dans l’histoire et une ambiance étudiante très conviviale, sans oublier les délicieuses spécialités gastronomiques !

Sans les enfants et sans mon chéri j’ai donc arpenté les rues de Bologne en commençant par les anciennes ruelles où se trouvent les commerces de bouche, autour de la Via Pescherie Vecchie : mortadelle, parmesan, jambon de Parme (on est juste à côté !) et tortellini (les pâtes de Bologne) ont la part belle dans les vitrines. On a envie de tout acheter et de tout goûter ! Vous ne mangerez plus de mortadelle bas de gamme après ça ;-).

visiter Bologne

visiter Bologne

Ces délicieuses boutiques se trouvent à deux pas de la Piazza Maggiore où je me suis dirigée pour visiter le Duomo.

A l’entrée de la place, trône la fontaine de Neptune qui est le lieux de rendez-vous des locaux :

Week-end à Bologne

Après le déjeuner, j’ai continué vers une place que j’aime beaucoup (Santo Stefano) avec ses églises, son couvent et ses terrasses de café.

visiter Bologne

Non loin se dressent les deux célèbres tours de Bologne (Asinelli et Garisenda). Cette fois-ci je ne suis pas montée au sommet de la tour Asinelli car nous l’avions fait la dernière fois avec les enfants mais si vous découvrez Bologne pour la première fois il ne faut surtout pas manquer la vue depuis là-haut.

Bologne Italie

visiter Bologne

Bologne Italie

On poursuit la balade : direction la via dell’Archiginnasio pour apprécier l’élégance des ses anciennes arcades. Puis je suis rentrée dans le Palais de l’Archiginnasio, bâtiment de la Renaissance où se trouvait le siège de l’université de Bologne. A propos d’université, la plus ancienne d’Europe est née au Moyen-Age à Bologne justement. Aujourd’hui encore, Bologne est clairement une ville universitaire.

visiter Bologne

Via Piella j’ai fait un passage obligé devant la « fenêtre » qui donne sur les anciens canaux de Bologne. Par contre, il n’y avait pas d’eau car il n’avait pas plu depuis longtemps. La photo est plus jolie avec de l’eau. Je vous laisse imaginer…

visiter Bologne

J’ai également profité de mon escapade à Bologne pour visiter la Pinacoteca Nazionale di Bologna avec ses œuvres classiques de peinture italienne. Vous y verrez des tableaux de Raffaello, Perugino, Giorgio Vasari, Bartolomeo Cesi, …

***

Avec mes cousins, nous nous sommes baladés dans les ruelles de l’ancien ghetto juif, quartier fort animé en soirée… C’est l’endroit idéal pour dénicher une petite trattoria. Au passage, je précise que parler de « spaghettis à la Bolognaise » fait rire les locaux…  Car on ne dit pas « à la bolognaise » mais « al ragù », c’est-à-dire « au ragoût » , sous-entendu de viande et tomates. Les pâtes associées à cette célèbre recette sont les tagliatelle et non les spaghetti ! Bref, si vous ne souhaitez pas passer pour un touriste vous demanderez des tagliatelle al ragù et non des spaghettis à la bolognaise !

***

Informations Pratiques sur Bologne :

Comment s’y rendre ? Depuis Paris c’est 1h40 d’avion. J’avais pris des billets low costs à 20€ l’aller-retour !

Combien de temps prévoir à Bologne ? Je dirais que 3 jours c’est très bien si vous vous limitez à Bologne. Vous pourrez tout découvrir à pied. Son centre est piéton, c’est si reposant ! D’ailleurs, je déconseille de s’aventurer dans la ville en voiture car c’est très compliqué : il y a pas mal de zones à trafic limité. Si vous avez plus de temps, je vous conseille de prévoir une bonne semaine pour visiter d’autres villes d’Emilie-Romagne : Ferrara, Parme et Modène doivent impérativement faire partie de votre itinéraire ! En famille, je recommande clairement de louer une voiture (comme nous l’avions fait il y a deux ans). Seul ou à deux, le train est très pratique depuis Bologne (cette fois-ci, en solo, je me suis déplacée en train).

Restaurant : Osteria dell’ Orsa,Via Mentana, 1, Bologne. Une trattoria fréquentée par les étudiants. Ambiance locale et petits prix garantis. C’est le QG de mon cousin ;-).

Hébergement : si vous connaissez de bonnes adresses à Bologne, n’hésitez pas à partager vos bons plans en commentaires. Personnellement, je logeais à Reggio d’Emilie où habite un de mes cousins. C’est une jolie petite ville située à 40 minutes de Bologne, petite vile que je vous invite à découvrir si vous passez plus de temps dans la région.

Avec ou sans enfants ? Bologne et toute la région d’Emilie-Romagne sont totalement adaptées à un voyage avec enfants. Je vous laisse relire mes billets sur notre semaine en Emilie-Romagne il y a deux ans, avec Ticoeur (5 ans) et Titpuce (2 ans). Cette année, j’ai laissé les enfants et mon chéri à la maison car c’était début novembre et donc il y avait école. Et puis, de temps en temps, c’est bien quand maman s’échappe un peu, non ? 😉

visiter Bologne

visiter Bologne

visiter Bologne

Bologne Italie

Et vous ? Vous connaissez Bologne ? Envie d’y aller ?

 

 

Connaissez-vous la région Emilia Romagna en Italie du nord ?

Depuis un mois, je vous parle beaucoup de l’Italie du Sud où nous avons découvert les magnifiques régions des Pouilles et de Basilicate. Alors, aujourd’hui, pour changer un peu, cap au nord de l’Italie, et plus particulièrement en région Emilia Romagna où j’ai la chance d’avoir un peu de famille pour m’y accueillir royalement !

Je voulais donc en profiter pour vous montrer la richesse culturelle de cette région.

Tout d’abord, vous arriverez sans doute dans la capitale de la région Emilia Romagna : Bologne

A découvrir :

– la via de l’Independenza avec ses arcades, Piazza Maggiore avec ses Palais et surtout les deux tours penchées. Au sommet de la plus haute (quasi 100 mètres) vous pourrez admirer une vue panoramique sur la ville. Enfin, ne pas oublier l’abbaye di Santo Stefano et puis tout simplement l’ambiance dans les rues et sur les marchés

 

view_bologna   Bologna

Bologne

Puis direction une ville coup de cœur : Ferrara

Magnifique ville médiévale dont l’architecture date du 14iè siècle. C’est une ville universitaire, un peu comme Heidelberg en Allemagne ou Salamanque en Espagne. Le centre historique de Ferrara est superbe, il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco ; il se parcourt à pied ou en vélo et les voitures sont tout simplement interdites. J’aime les petites ruelles, les remparts, les passages étroits.

Ferrara_postcard

Ferrara

old_ferrara brume_po  velo_po

A découvrir absolument :

– la place Savonarela, le Château d’Este, le Palazzo dei Diamanti et ses superbes collections d’art, le Palazzio Ducale, le Duomo, le Palazzo Schifanoia (sans soucis), la via San Romano et ses nobles demeures et enfin le quartier juif.

Partout, vous serez épatés par les spécialités gastronomiques, un vrai régal !
– goûter dans un restaurant aux délicieuses cappellacci (sortes de tortelli) fourrés au potiron. Je vous conseille les restaurants  L’Antico Giardino ou il Mandolino

– boire un verre de vin dans une des plus vieilles auberges du monde : al Brindisi. Le lieu est incroyable avec tout un tas de vieilles bouteilles poussiéreuses et une belle ambiance

– partir pour une longue balade en vélo au bord du Pô (voir photos ci-dessus)

Pour l’hébergement, si vous êtes à la recherche d’un séjour pas cher, je vous conseille le Student’s Hotel Estense très bien placé, simple mais néanmoins situé dans un bâtiment historique. C’est une auberge de jeunesse (donc, oui, il y a des jeunes et des étudiants) mais les familles sont les bienvenues car l’auberge dispose de chambres doubles, triples et appartements avec 2 chambres (prix à partir de 17€ par personne , 10€ pour les 3 à 7 ans et gratuit pour les bébés). Un très bon rapport qualité-prix pour les petits budgets.

Agenda :

– en mai, c’est le Palio de Ferrara : grandes parades, spectacles et fêtes dans la rue
– début septembre, c’est le festival des Montgolfières.
– si vous êtes à Ferrara pendant le Réveillon du Nouvel An, ne manquez pas le spectacle de l’incendie du château !

Autres étapes en région Emilia Romagna :

– Modène : ne pas manquer sa cathédrale et la Piazza Grande – la ville est également réputée pour son vinaigre balsamique. Découvrir les spécialités gastronomiques au marché couvert Mercato Albinelli.

– Parme : ville riche en monuments de la Renaissance, magnifique Duomo, édifices romans et évidemment il faut découvrir son parmesan et son jambon !

– Reggio Emilia : villes aux origines romaines, très joli centre historique – c’est également la ville ou est né le drapeau tricolore de l’Italie ! Pour un hébergement, vous trouverez également une auberge de jeunesse (adaptée pour un séjour en famille) : Student’s Hostel della Ghiara. Le bâtiment est situé dans l’annexe de la Basilica della Beata Vergine della Ghiara et bénéficie d’un très joli jardin. Prix à partir de 18€ par personne , 10€ pour les 3 à 7 ans et gratuit pour les bébés.

Partout, vous serez épatés par les spécialités gastronomiques, un vrai régal !

jambon

Alors, si vous avez envie d’ un voyage culturel et gastronomique en région Emilia Romagna, sachez que vous pourrez trouver des vols Paris-Bologne à moins de  100€ l’aller-retour. Le trajet dure un peu moins de 2h. Je recommande particulièrement l’été et l’automne (mes photos ont été prises en novembre). Pour une première découverte, vous pouvez y passer un grand week-end de 3 jours (1 jour à Bologne, 2 à Ferrara – les deux villes sont reliées facilement en 1h de bus ou de train). Pour un plus long séjour, vous pourrez visiter toutes les villes citées plus haut et vous laisser transporter au Moyen-Age et surtout à La Renaissance.

Et vous ? Connaissez-vous la région Emilia Romagna ?

Mes escapades en Italie

L’Italie est le pays de mes origines et la moitié de ma famille s’y trouve donc autant dire que j’ai pas mal l’occasion d’y aller ! Je voulais donc partager avec vous des idées d’escapades italiennes pour ceux qui rechercheraient la Dolce Vita à la Toussaint, pour quelques jours en amoureux ou en famille ! Les gros avantages de l’Italie :

– C’est pas loin
– De nombreux vols low cost pour voyager pas cher (J’ai déjà payé 50 euros l’aller-retour Paris-Naples !)
– C’est trop beau !
– On y mange super bien !
– On y entend une des plus belles langues du Monde 😉

Donc voici un petit tour des villes italiennes que j’ai visitées…

Naples & Capri pour le contraste entre une ville dépaysante et une île très chic

Mes escapades en Italie

A voir absolument : les souterrains de Naples – Pompei – le Vésuve – Capri
Bonne adresse : manger la célèbre pizza de Da Michele, l’inventeur de la margherita !

Venise : une ville qui n’a pas volé sa réputation !

Mes escapades en Italie

A voir absolument : juste marcher, marcher marcher… – île de Murano
Bonne adresse : Osteria ai 4 Feri : délicieux, copieux et pas cher ! (Dorsoduro, calle lunga Campo S. Barnaba, Venise)
Pour réserver un hôtel au cœur de Venise.

Gênes et les Cinque Terre…

Mes escapades en ItalieA voir absolument : les cinq villages pittoresques (Riomaggiore, Manarola, Corniglia, Vernazza, Monterosso al Mare – l’aquarium de Gênes
Bonne adresse : un déjeuner typique et pas cher chez Da Maria (Vico Testadoro, 14 r. Gênes)

Florence et la Toscane : entre visites culturelles et villages pittoresques…Mes escapades en Italie

Ferrara et Bologne pour voir parmi les plus vieilles rues d’Europe…

Mes escapades en Italie

A voir absolument : balade dans les ruelles du moyen-âge – balade en vélo au bord du Pô (souvent embrumé mais c’est joli….)
Bonnes adresses : dîner à L’Antico Giardino et boire un verre dans l’Enoteca al « Brindisi » qui date de 1435 ! Superbe endroit ! (Ferrara)

Rome si riche, si belle, si historique…

Mes escapades en Italie

A voir absolument : le quartier de Tastevere – le Colisée – la villa Borghese – la chapelle Sixtine – le Vatican
Bonnes adresses : dîner et boire à l’Enoteca Cul de sac et manger une glace chez Il Gelato di San Crispino

Palerme pour un premier aperçu de la Sicile…

Mes escapades en Italie

A voir absolument : Le Palais des Normands, la Cathédrale de Monreale, les catacombes, le marché de Balaro
Bonne adresse : B&B Panormus dans un appartement typique de Palerme avec un superbe petit déj !

Enfin, j’aime aussi Milan, l’île d’Elbe, toute la Sicile et j’aimerais beaucoup découvrir la région des lacs dans le nord…

Et vous, l’Italie, vous aimez ?