Rando

Articles dans cette catégorie :

Nos 10 randonnées dans le Lake District avec les enfants

Avec un peu de retard, je vous raconte notre semaine de vacances rando en famille dans le Lake District. Nous avons eu une météo de rêve et donc cela nous a permis d’entreprendre de nombreuses randonnées. Ticoeur et Titpuce (9 et 11 ans) assurent en terme de marche en montagne ! Il faut dire qu’ils n’en sont pas à leur première expérience ! Je vais donc vous décrire les randos que nous avons choisies en essayant de vous donner une indication du niveau de difficulté mais vous êtes bien sûr les meilleurs juges concernant les capacités de vos enfants.

Tout d’abord, où est situé le Lake District ? Dans le nord-est de l’Angleterre, juste avant l’Ecosse. Beaucoup de personnes ne semblent pas réaliser qu’il y a des montagnes en Angleterre. Il est vrai que le Lake District n’est pas très visité par les touristes internationaux mais pour les Anglais c’est une région incontournable qui a beaucoup de succès auprès des amoureux de la montagne. Alors oui, c’est vrai, les montagnes anglaises ne sont pas bien hautes par rapport aux Alpes mais ne croyez-pas que c’est un terrain pour les débutants : les dénivelés sont très importants car on démarre souvent au niveau de la mer. En terme de paysages, le Lake District a son propre caractère et ses paysages typiques. Notamment, comme indiqué dans son nom, il y a énormément de lacs (16 principaux et d’autres plans d’eau plus petits). Au final, on circule entre les lacs et on monte sur les sommets qui les bordent pour de superbes panoramas !

Nos 10 randonnées en famille dans le Lake District :

Je les ai tout simplement classées dans l’ordre où nous les avons faites et j’ai mis nos temps de marche sachant que nous sommes plus rapides que la moyenne :-).

Scafell Pike, le plus haut sommet d’Angleterre : 4h45 – niveau moyenne voire difficile –  environ 900 mètres de dénivelé (on démarre à 90m et on monte à 978m). Il y a plusieurs itinéraires possibles. Nous n’avons pas choisi le plus court car ce ne n’est pas le plus beau. En plus, en optant pour notre itinéraire vous aurez moins de marcheurs sur votre chemin. Pour la montée, nous sommes donc passés par « the corridor route » (voix nord) et nous avons mis 3h pour atteindre le pic. L’ascension est superbe ! Plus intéressante et incontournable que le sommet en soi. Une fois au sommet de l’Angleterre, nous sommes redescendus par une voix plus directe et donc plus empruntée (1h45 pour descendre).

 

Et donc voici le sommet de l’Angleterre !… Ma stratégie était de commencer la semaine avec le plus haut dénivelé histoire de pouvoir se dire que tous les autres nous paraîtront plus simples :-)… Mais forcément, pour un premier jour, c’est costaud !

Le soir, juste aux pieds du Scafell Pike et de notre hébergement, se trouve Wast Water : nous avons adoré ce petit lac ! Quelques enfants s’y baignaient mais je préviens : c’est froid !

Old Man of Coniston : 2h55 – Difficulté moyenne – environ 600m de dénivelé (on passe de 200 à 800). La montée ne nous a pris qu’1h25 car le chemin est aménagé comme un grand escalier naturel, ce qui permet de ne pas trop zigzaguer. En chemin, on voit de vieilles mines de cuivre désaffectées, traces du passé historique de la région. Jolie vue au sommet puis descente par la voie sud en 1h30 (peu de monde du côté sud car ça rallonge un peu mais encore une fois, ça faut le coup !). Par rapport à hier, les enfants ont dit que c’était « trop facile » !

   

De retour sur le parking, il y avait un de ces typiques ice cream vans anglais… Une chance pour les enfants ! C’était parfait pour les faire patienter le temps que je cuisine quelques pâtes dans notre van…

Harter Fell : 2h – facile mais traitre ! Dénivelé de 300m environ. 1h de montée et 1h de descente par le même chemin, très mouillé ! Heureusement la vue m’a fait oublier cette marche fort boueuse ! Les chaussures de rando c’est important. Ticoeur et moi étions en baskets pour cette rando facile et ça a été l’enfer ! Pieds archi trempés, impression d’avoir mijoté dans de la bouse de vache, odeur atroce… Je vous vends du rêve là ! Sans rire, même quand il fait beau et qu’il n’a pas plu depuis longtemps, le sol peut être très humide. On avait eu le même soucis lors de nos randonnées en Ecosse. Les enfants ont aimé le petit passage d’escalade sur la fin :

Hartell fell

 

Red Pike : 3h40- 625m de dénivelé. Niveau difficile. Nous nous sommes garés sur la parking de Buttermere (5£). On marche ensuite quasi à plat le long du lac jusqu’à la superbe cascade Scale Force (1h) puis il faut encore 1h20 jusqu’au sommet. La redescente est périlleuse car elle se fait dans des petits éboulis… On glisse et on tombe ! On finit aussi rouge que la terre de cette montagne qui porte bien son nom ! Une version simple et familiale consiste à se limiter à la cascade. D’ailleurs, personne n’allait vers le sommet à part nous :-).

Louggrigh Fell : 3h incluant une longue pause déjeuner – Niveau facile – Un peu moins de 300m de dénivelé. Nous avons mis 45 minutes jusqu’au sommet puis nous sommes redescendus en passant par une grotte.

 

 

Puis nous avons fait une pause snack dans le jardin de la maison de Rydel Mount (demeure du poète anglais William Wordsworth) avant de retourner à notre parking (White Moss car park à 2£ de l’heure).

Aira Force : 1h – niveau très facile – on suit un circuit dans le sens des aiguilles d’une montre pour admirer cette cascade sous tous ses angles. Le point de vue à ne pas manquer est celui du début. J’ai moins aimé que Scale Force car trop aménagé et plus fréquenté mais c’est joli !

Cat Bells : 2h – niveau facile – côté dénivelé on passe de 80m à 450m – il y a pas mal de familles sur cette petite rando dont le profil de la montagne et la vue en font une randonnée très populaire. Il y a plusieurs itinéraires possibles. Nous sommes partis de Brakenburn. L’ascension nous a pris 50 minutes. C’est vraiment une rando idéale pour les débutants car on se croirait sur de hauts sommets, avec de belles arêtes mais en fait ce n’est pas très haut et c’est facile d’accès.

cat bells

rando lake district famille 

cat bells

cat bells 

Helvellyn : 4h30 – niveau difficile – 750m de dénivelé – mon coup de cœur absolu ! Les plus beaux paysages de notre semaine et un chemin de crêtes que les enfants ont adoré ! (Plus cela ressemble à de l’escalade plus ça leur plaît !). Parking normalement à 7£ mais les machines étaient en panne (ouf ! :-)).

Helvellyn

 Helvellyn

Helvellyn

Helvellyn

Blencartha : 2h – niveau moyen – 670m de dénivelé mais qui passent bien :-). Nous avons mis 1h40 pour monter et 25 minutes pour descendre. Honesty Box au parking de Threlkeld (on donne ce qu’on veut).

Blencartha

   Blencartha

 

Juste avant de démarrer cette rando, nous nous étions arrêtés devant ce site mégalithique absolument magique que nous avons eu pour nous tout seuls car nous étions matinaux : Castlerigg Stone Circle

stone circle

stone circle

Hallin Fell : 2h avec pauses et détours – niveau facile – on y a croisé quelques familles. De très belles vues sur le lac de Ullswater. Une rando fort sympathique adaptée aux débutants et aux jeunes enfants.

Hallin Fell

Hallin Fell 

Informations pratiques pour visiter le Lake District :

Période de notre voyage : première semaine de juin (cela correspond à une semaine de vacances scolaires en Angleterre). Nous avons trouvé qu’en une semaine, nous avions bien pu profiter du Lake District mais on peut facilement s’imaginer y rester deux semaines ! Il y a énormément de montagnes, de lacs et de chemins de randonnées à découvrir ! Il y a également des petites villes ou villages anglais qui valent le détour mais, primo, nous souhaitions un séjour 100% randonnée et secondo, c’est dans les villages qu’il y a du monde (car oui, il est possible de profiter du Lake District sans faire de rando)… Nous préférons les sommets et les grands espaces !

Météo : excellente mais c’est une chance ! Cette région est réputée pour la pluie ! Dans tous les cas, je conseille la période mai à septembre pour maximiser les chances de beau temps et ne pas avoir froid.

Hébergements : nous avons dormi 3 nuits dans un petit Airbnb du côté du Scafell Pike (partie sud-ouest du Lake District) puis 4 nuits dans le camping The Quiet Site (partie nord-est du Lake District), deux emplacements géographiquement opposés afin de profiter de toute la région. J’ai également cherché à éviter les hébergements de la partie centrale du Lake District car c’est là que tout le monde va :-).

Comment s’y rendre ? Le centre du Lake District (Windermere) est à 5h de Londres, 5h15 du port de Southampton ou Portsmouth, 6h30 de Douvres et à seulement 1h30 depuis les aéroports de Liverpool ou Manchester. Si vous visitez l’Ecosse dans le même voyage, alors comptez 2h30 entre Glasgow et le centre du Lake District.

Alors ? Envie de découvrir les montagnes du Lake District ?

D’autres articles pour les amoureux de randonnées en famille ? Relisez par exemple : Nos randos dans le Val d’Aoste en Italie ou Nos randos avec bébé à La Réunion.

5 randonnées en famille dans le Val d’Aoste

Fin août, nous sommes partis à la découverte du Val d’Aoste dans les Alpes italiennes. J’adore explorer l’Italie, pays de mes origines. De la Vallée d’Aoste je ne connaissais que la version enneigée car nous avions skié du côté de La Thuile à la frontière avec la France lors de notre semaine de ski à La Rosière. Cette fois-ci, nous avons découvert le Val d’Aoste version été, l’occasion parfaite pour de belles randonnées en famille ! Même si cette région est à deux pas des Alpes françaises, elle nous a offert un véritable dépaysement : les paysages de montagnes sont différents ; ainsi que le style des villages et la gastronomie bien sûr ! Aussi, tout au long de la vallée, nous avons pu apercevoir de nombreux petits châteaux perchés, constructions valdôtaines datant du Moyen-Age et nous avons même voyagé dans l’Antiquité à travers les vestiges romains à Aoste, capitale de la région (qui n’a donc pas que du jambon à offrir !).

Pour nous, l’objectif de ces vacances était de randonner avec les enfants (Ticoeur quasi 11 ans et Titpuce 8 ans et demi). Je précise qu’ils sont habitués à la rando et qu’ils marchent volontiers quand ce n’est pas trop facile :-). Nous avons fait des randos de niveaux très différents dont voici tous les détails…

Nos 5 randos en famille dans le Val d’Aoste :

1 – Courmayeur : rando du Val Ferret

Suite de l’article

Dartmoor national park

5 randos en famille dans le Dartmoor National Park

Nous sommes rentrés d’Italie hier soir et j’ai déposé les enfants à l’école ce matin. Nous voici donc de retour dans notre routine anglaise ! Je vous raconterai notre rentrée ce week-end. En attendant, j’ai encore bien l’esprit en vacances et j’en profite pour vous parler du Dartmoor National Park où nous avons passé un week-end en juillet. Ce parc national est situé dans le Devon, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Hélas, pour l’instant vous ne pouvez pas venir au UK mais je vous invite à garder l’idée pour une prochaine fois car c’est vraiment une très belle destination 100% nature ! Que de grands espaces et de formations géologiques intéressantes ! Un gros coup de cœur qui mérite une halte en famille. Franchement, avec tant de grands espaces, j’ai davantage eu l’impression d’être aux US ! Un endroit très dépaysant et atypique je trouve !

Dartmoor national park

Le Dartmoor National park est immense, sauvage et connu pour ces tors. Qu’est-ce donc ? Des collines coiffées de gros rochers en granit que les enfants ont adoré escalader. Il n’y a pas moins de 170 tors dans le parc national ! Nous nous sommes arrêtés à quelques unes et c’était déjà un bel échantillon qui nous a donné envie d’en explorer d’autres. En plus des tors, il y a des cascades, des carrières de pierres, des moutons, des poneys et de jolis villages ! Notre objectif était de randonner donc nous avons privilégié les marches dans la nature plutôt que le tour des villages. L’avantage pour randonner en famille c’est que la durée et le niveau de chaque rando est totalement flexible : on peut choisir un parking proche ou éloigné d’une tor… on peut marcher d’une tor vers un autre ou rouler entre les deux. Sur place, on peut escalader ou pas selon l’âge des enfants… Bref, c’est pour tous les niveaux ! Je n’indiquerai donc pas les durées car vous pouvez marcher 15 minutes ou 1h ou 10h ;-)… Nous avons à peu près consacré deux heures de rando à chaque spot…

Nos 5 randos en famille dans le Dartmoor National Park

1 – Haytor

C’est la plus connue car c’est tout simplement la première grande tor que l’on croise en arrivant dans le parc depuis l’est. Elle est impressionnante. Nous sommes évidemment montés au sommet, d’un côté puis de l’autre, admirant les personnes qui pratiquaient l’escalade sur les parois plus raides.

Dartmoor national park

Suite de l’article

Grandes maisons de vacances pour se retrouver en famille ou entre amis

Dernièrement, je n’ai que le mot « retrouvailles » sur les lèvres, retrouvailles avec nos familles ou nos amis. Je pense que tout le monde en rêve en ce moment, non ? Encore faut-il trouver un hébergement adapté, une grande maison de vacances, une location ou un gîte suffisamment spacieux pour accueillir toute votre tribu ! Comme vous le savez, deux fois par an nous partons en vacances avec les grands-parents et parfois même avec oncle, tante et cousin ! Alors nous avons quelques bonnes adresses à partager avec vous ! 

Nos bonnes adresses de grandes villas en France :

Ci-dessous les hébergements où nous avons séjourné en famille agrandie, avec ma belle-famille ou entre amis. Pour chacune de ses locations, nous avons toujours privilégié la vue et l’espace pour dîner tous ensemble. Disons que ce sont nos deux critères essentiels après la propreté bien sûr ! Toutes ces maisons étaient bien équipées pour un séjour avec bébés et enfants (matériel à disposition sur demande tel que lit-parapluie et chaise-haute). Et heureusement car comme vous le savez, nous voyageons léger !

Cassis, Provence

Notre location à Cassis, dans le sud de la France, à deux pas des calanques. C’est la première villa que nous avons louée après la naissance de mon Ticoeur et nous y sommes retournés l’année suivante pour souffler sa première bougie ! Nous étions 6 adultes et un bébé. Les grands plus : la terrasse avec vue sur la mer et sur le Cap Canaille au coucher du soleil ! Pas de piscine.

Suite de l’article

5 balades nature à moins de 100 km de Paris

Vous le savez : nous sommes Parisiens même si nous avons quitté notre ville en septembre 2018 pour aller vivre dans un petit village de la côte anglaise. J’ai conscience que nous vivons l’épidémie totalement différemment des Parisiens ou autres habitants des grandes villes. Que tout est plus simple pour nous à la campagne entre les champs de fraises et la mer. Mais je suis restée Parisienne dans l’âme. Ma famille et la majorité de mes amis vivent à Paris et je ne peux que penser fortement à eux en cette période compliquée.

Avec le début du déconfinement, j’ai vu que certaines familles parisiennes se demandaient où partir se balader autour de Paris, en respectant la zone des 100km. Nous avons pas mal sillonné la Région Parisienne avec les enfants. Je voulais donc partager avec vous 5 idées de balades autour de Paris, des balades que nous aimons et que nous aurions envisagées en cette période pour prendre l’air et se mettre au vert. Il n’en reste pas moins que la situation est forcément très complexe en Île de France étant donné la densité de population et que la limite des 100 km n’aide pas vraiment à éviter les foules ! Mais bon, il faut faire avec les règles !

Certains préfèrent d’ailleurs ne pas sortir en se disant que ça va être compliqué de respecter les distances. Je sais que nous l’aurions tenté, avec prudence. Et que, comme à notre habitude, nous aurions choisi de décoller vers 8h du matin de la maison. Est-ce que cela suffit ? A vous de me dire ! Je vous propose en tout cas 5 balades nature à moins de 100 km de Paris !

1- Une balade vélo de Rambouillet à Maintenon sur la Véloscénie (Yvelines)

Il y a deux ans, en mai, nous avions parcouru un bout de la Véloscénie en famille. Notre deuxième journée était consacrée au tronçon entre Rambouillet et Maintenon, étape de 23 km que nous avions particulièrement appréciée car c’était une totale immersion dans la nature. Nous n’avions croisé absolument personne ! Donc même si en ce moment, il y a peut-être d’autres familles qui ont la même idée, je crois quand même que c’est la première sortie que nous aurions tentée ! Le vélo, c’est pas du goût de tout le monde ;-). Le chemin est très facile, plat et traverse la superbe forêt de Rambouillet. Parlons logistique : il y a des trains jusqu’à Rambouillet et on peut y mettre les vélos mais le train n’est pas l’idéal en ce moment. Si vous avez des portes-vélos, le mieux est d’aller en voiture jusqu’à Rambouillet. Là-bas, garez-vous proche de la piste cyclable. Voici le lien vers le site de la Véloscénie pour bien visualiser l’itinéraire. 23km aller ça fait 46 km aller-retour : c’est beaucoup pour de jeunes enfants mais évidemment vous pouvez faire demi-tour quand vous le souhaitez ! Voici les liens de nos articles sur Rambouillet et Maintenon. Si vous n’êtes pas fans de vélo, juste une balade à pied dans la très belle forêt de Rambouillet est aussi une option !

Distance de Paris centre et Rambouillet centre : 55km

 

Suite de l’article