Potes de MarmoT’s : direction Guillestre en famille !

Vous connaissez le Festival Potes de MarmoT’s ? C’est un festival pour les enfants organisé par Guillestre dans les Hautes-Alpes. La 3iè édition aura lieu les 16, 17 et 18 août et cette fois-ci nous y serons ! L’an dernier, nous avions déjà voulu y aller mais cela tombait pendant nos vacances en Norvège. Cette année, à nous les spectacles de rue, les activités en plein air, les ateliers créatifs, la découverte des richesses locales, le grand air de la montagne et… les marmottes ! Oui, n’oublions pas les marmottes car il y a en beaucoup juste à côté de Guillestre, à Eygliers et je suis certaine que Ticoeur et Titpuce vont les adorer !

Guillestre2Guillestre – crédit photo : ville de Guillestre

Impression

 

Dans deux semaines, j’irai donc au festival avec Ticoeur et Titpuce, sans le papa retenu par son travail mais je vais y arriver !!!

J’ai hâte d’assister aux spectacles et aux déambulations féériques pour la beauté des costumes !

fee

Et puis, mes copines amoureuses de la montagne m’ont encore plus donné envie d’y aller car elles y étaient l’an dernier :

Sandrine n’habite pas très loin (enfin du point de vue d’une Parisienne ;-)) ; elle a donc la chance de profiter de ces montagnes toute l’année et elle ne risque pas de manquer cette nouvelle édition du Festival ! Il faut dire que l’an dernier, elle en a profité à 200%  : des spectacles hauts en couleurs de La Compagnie Cilou avec des costumes merveilleux, des spectacles de marionnettes géantes, des ateliers de peinture de jouets en bois du Queyras, des visites de fermes, balades en calèches, tours en tracteur et puis la pêche à la truite ! Clairement une activité pour mon Ticoeur !

Cette année, les spectacles sont différents mais tout aussi prometteurs. A chaque fois, ils sont adaptés au jeune public, sélectionnés pour leur qualité (pour plaire aux enfants certes aussi aux parents c’est important !) et mêlent plusieurs arts : musique, danse, humour, magie, lumières…

Le spectacle « 2 secondes » de la compagnie Petit Monsieur me tente bien car il raconte de manière visuelle tous les déboires pour monter une tente pop-up ! Après mon récent article sur le camping, c’est un petit spectacle pour moi et je pense que ça va bien faire rire les enfants !

image_tente

Karine va chaque année en vacances par là-bas alors elle connaît le coin, ses jolies randonnées et ses bonnes adresses fromagères ;-). Après avoir découvert le Festival Potes de MarmoTs l’an dernier, elle y retourne cette année ! Comme elle est passionnée de cuisine, je suis certaine de la croiser à l’atelier fabrication d’hamburgers avec des produits locaux : le « Mac Guil » (au restaurant la Durance à Saint Clément)… Miam, miam ! Pour éliminer, nous irons certainement faire des balades à vélo électrique pour profiter des décors sans trop nous fatiguer dans les côtes 😉

ldda_potedemarmots_2015_vecc81lo_ecc81lectrique

Enfin, Virginie qui adore les montagnes hiver comme été m’a parlé de la chouette ambiance du festival, des activités qui ont plu à ses enfants et aussi de la beauté du Parc Naturel du Queyras ! Personnellement j’ai souvent skié par là-bas (Vars-Risoul) mais je ne connais pas du tout la version été de ces montagnes !

montagnecrédit photo : guillestre.free.fr

pourkoipas

Il y a aura aussi un grand final le mardi soir avec notamment un spectacle de cerfs volants lumineux et pyrotechniques (par Festivol) ! Hâte de voir ça !

***

Information pratiques :

Festival Potes de Marmot’s

Dates : 16-17 et 18 août 2015 à Guillestre et alentours

Tous les jours, il y a des activités pour tous les âges mais chaque journée met l’accent sur une tranche d’âge :
Journée « Baby MarmoT’s » (0-6 ans) : lundi
Journée « MarmoTon’s » (6-12 ans) : dimanche
Journée « Sors de ton Trou » (12-15 ans) : mardi
Consultez le détail du programme et retrouvez les dernières infos sur la page FB du festival
Les spectacles de rue et la plupart des animations sont gratuites – certains ateliers spécifiques et spectacles sont payants et sur inscription (entre 2€ et 15€)

ldda_potedemarmots_2015_macaronInfos sur Guillestre : voir le site de l’office du tourisme notamment pour la liste des hébergements

Transport : pour l’aller, j’ai opté pour le train de nuit Paris->Montdauphin (une nouvelle expérience !) – pour le retour : train en journée (6h) afin de profiter du grand final le mardi soir – sur place, ce sera vélo électrique et remorque ! Tout comme j’aime !

Bien sûr, je vous enverrai tout plein de photos en live sur les réseaux sociaux !

Alors, on s’y retrouve ?

Vue sur la Loire

Notre nuit en lodge au camping Chantepie près de Saumur (cadeau dedans !)

Vous connaissez le réseau Sites et Paysages ? Il s’agit d’un regroupement de 64 campings en France qui s’engagent à fournir des prestations de qualité dans un esprit très nature. J’ai écrit récemment un article complet sur le camping en famille en expliquant les différents manières de camper. Nous concernant, quand nous choisissons de dormir sous la tente, nous privilégions des campings calmes où la nature est omniprésente avec de beaux espaces et des personnes qui elles aussi recherchent la quiétude.

C’est ainsi que début juillet, sur notre chemin de retour entre la Bretagne et Paris, nous nous sommes arrêtés au bord de la Loire, tout près de Saumur au Camping Chantepie tenu par David et son équipe.

Là-bas, nous avons dormi dans une tente lodge : il s’agit d’une grande tente en coton style safari. Tout d’abord, il faut que je vous montre la vue depuis notre lodge, un sacré panorama sur la Loire !

Vue sur la Loire

A l’intérieur de notre lodge, nous avons apprécié qu’il y ait deux chambres séparées : une pour les enfants, une pour les grands ! Il y avait tout le confort nécessaire idéal pour ceux qui ne veulent pas camper à la dure et j’ai cru comprendre qu’il y en avait plusieurs parmi vous 😉 Ainsi dans le lodge, il y a de quoi cuisiner (frigo, vaisselle et plaques électriques), une grande table avec des chaises. Côté confort, à noter également qu’il y a du wifi gratuit partout sur le camping (ça c’est pour ceux qui aiment être connectés à la nature ET à internet ;-)).

dormir en tente lodge

voyage avec enfants

chambre lodge

où est La loire

dormir en tente lodge

Comme il faisait beau nous nous sommes plutôt posés sur notre terrasse le temps de quelques jeux de société. Puis, pour le dîner nous avons opté pour le restaurant du camping car la terrasse baignée de soleil nous tendait les bras et qu’il y avait un espace jeux pour les enfants ; de quoi les faire patienter le temps que les plats soient prêts. La qualité de la viande qui nous a été servie était au top ! De super entrecôtes bien tendres ! Miam !

dîner au soleil

restaurant camping chantepie

La nuit a été très calme, comme j’aime ! Car ici pas de musique à fond le soir. Tous les vacanciers sont également venus se reposer dans un havre de paix uniquement interrompu par les rires des enfants. J’ai passé du temps à observer le ciel étoilé avant d’aller me coucher. Le matin, le lever du soleil sur la Loire vers 6h était superbe mais je n’ai pas eu le courage de prendre des photos…

D’autres atouts pour les enfants ?

  • Le camping possède deux grandes piscines dont l’une est abritée et chauffée.
  • Ticoeur a particulièrement aimé jouer au mini-golf dans la partie forêt du camping.
  • Les enfants se sont également bien amusés sur les trampolines et la tyrolienne situés sur la première aire de jeux près de l’entrée. Seule la deuxième aire de jeux située entre le restaurant et la vue sur la Loire mériterait davantage d’attractions (balançoires, toboggans ou autre…).
  • Le camping propose aussi des activités pour lesquelles il faut s’inscrire comme notamment des balades à poney.
  • Le coin jeux dans le restaurant est super. Ticoeur et Titpuce y ont fait de belles rencontres.
  • Enfin, le camping est très propre, très soigné avec tous les équipements pour les familles : espace table à langer pour les bébés ; petits toilettes pour les enfants, chaises hautes au restaurant.

piscine Camping Chantepie

mini-golf pour les enfants

le mini-golf pour les enfants

maison fleurie

Et côté visites touristiques alors ?

En deux jours, nous n’avons pas exploré toute la région bien sûr mais nous avons eu le temps de faire quelques belles découvertes car le camping est très bien situé : à 5km, nous avons visité Saumur avec son château qui domine la Loire et sa vieille ville pleine de charme.

Les parapluies de Saumur

Château de Saumur

Nous avons également visité l’Abbaye de Fontevraud : une merveille ! Nous y avons fait notre pause déjeuner, c’était très bien et pas cher dans un cadre verdoyant. Les enfants ont aimé la visite, surtout la partie interactive dans la chapelle et puis tous les grands espaces où ils ont pu courir.

l'abbaye de Fontevraud

déjeuner à l'abbaye de Fontevraud

Abbaye de Fontevraud

Nous avons aussi choisi de visiter une cave, celle de la maison Louis de Grenelle qui produit notamment du Crémant de Loire. La visite dure une heure et les enfants ne sont pas ennuyés car les lieux sont étonnants : comme souvent dans la région, les caves sont situées dans des galeries troglodytes.

Côté restaurant, nous avons aimé manger dans une immense grotte troglodyte où nous avons goûté la spécialité locale : les fouées : de petits pains tout chauds, cuits au feu de bois, que l’on garnit de charcuteries, fromages, rillettes de saumon, beurre… Très sympa pour les enfants ! Les Nobles Fouées (23 Rue Fouquet Saint-Hilaire-Saint-Florent, 49400 Saumur)

Pour une prochaine fois, nous aimerions visiter :

  • Cadre Noir : les célèbres écuries et leur spectacle à Saumur
  • Azay-Le-Rideau : en travaux en ce moment donc nous n’avons pas voulu y aller

Un grand merci au Camping Chantepie et au réseau Sites et Paysages de nous avoir accueillis le temps d’une nuit en surplomb de la Loire ! Nous avons passé un beau séjour dans votre camping à recommander pour les amoureux de la nature et pour les familles.

Si vous passez par là-bas, n’hésitez pas, vous pourrez y planter la tente, y poser votre camping-car, louer un chalet, un cottage ou dormir dans un lodge pour profiter de tout le confort tout en vivant une expérience très nature ! Comme nous sommes de grands fans de la Loire à Vélo et que nous avions déjà parcourir la partie Angers-Tours qui justement passe par Saumur, je conseille aussi Chantepie aux vélotouristes qui longent la Loire dans cette partie angevine…

vue sur la Loire
Camping Chantepie*****
Saint Hilaire-Saint Florent
49400 Saumur – France
Lodge 4 personnes : à partir de 49€ la nuit ou 270€ la semaine
Membre du réseau Sites et Paysages

***

Enfin, si vous optez pour un autre camping Sites et Paysages, sachez que de nombreux campings de ce réseau se sont vus attribuer l’écolabel Clef Verte pour leur implication environnemental. Le réseau propose également de nombreux hébergements insolites (tipis, roulottes, cabanes flottantes ou bulles…) et réunit des propriétaires qui ont envie de vous faire partager des activités de découverte de la nature et du terroir local (rencontre avec un apiculteur, initiation à l’astronomie,…). En tout cas, pour des Parisiens comme nous, les vacances proches de la nature ça fait du bien !

Maintenant, tentez de gagner un bon cadeau de 50€ valable dans tout le réseau Sites et Paysages ! Comment participer ?

  • Laissez un commentaire en bas de cet article en m’indiquant quel camping Sites et Paysages vous intéresse et quel mode d’hébergement vous aimeriez ? (Le bon de 50€ est valable 2 ans et s’applique aux emplacements de camping, locations et hébergements insolites)
  • Pour remercier Sites et Paysages suivez-les sur Twitter – si vous n’avez pas Twitter, vous pouvez devenir fan de leur page FB et de la mienne !
  • Vous avez jusqu’au mercredi 5 août à minuit pour participer. Le gagnant sera annoncé le lendemain en bas de cet article.
  • Sachez que Sites et Paysages propose aussi un concours Selfie tout l’été pour gagner 3 séjours d’une semaine #connectésàlanature
  • Bonne chance à tous !

***

Et vous, adaptes des campings bucoliques ? Envie de dormir dans un lodge ?

 

 EDIT du 6 août 2015 : Merci à tous pour votre participation ! C’est Mama Twins qui a gagné ! Bravo ! Merci de me contacter par mail…

 

 

camping en famille

Petit guide du camping en famille

Durant nos nombreux voyages en famille, nous avons quelques fois opté pour le camping dans des versions très différentes car il existe mille et une manières de camper. Voici les modes de camping que nous avons testés avec les enfants :

En version « tente » :
C’est de loin la version la plus sportive et la version que nous avons le moins souvent choisie 😉 La première fois, j’ai même cru que nous ne recommencerions pas tant j’avais mal dormi ! C’était quasiment une nuit blanche pour moi !

Alors pourquoi le camping en tente ?

  • Cela fait plaisir aux enfants
  • On est proche de la nature (trop proche ??)
  • C’est très économique surtout si on choisit des campings tout simples et c’est donc intéressant pour les familles nombreuses
  • Cela permet d’improviser même en haute saison : là j’avoue que c’est l’aspect que j’aime le plus car quand nous avons longé l’Atlantique l’an dernier en vélo, nous ne savions pas d’avance combien de kilomètres par jour nous pouvions parcourir donc je n’avais pas réservé d’hébergements. Chaque après-midi en arrivant quelque part on choisissait le camping le plus proche et il y avait toujours de la place pour notre tente (même autour du 14 juillet) alors que d’autres types de logements étaient complets. De même, en août à Bergen en Norvège, il n’y avait plus de place dans aucun hôtel, donc nous étions contents d’avoir emmené la tente en back-up car nous avons trouvé sans soucis un camping à la sortie de la ville.

camping en famille

Que faut-il importer à minima quand on veut camper en famille ?

  • Une tente ! Mais dans notre cas, pas n’importe laquelle car comme nous nous déplaçons souvent à vélo, il faut que notre tente soit compacte et légère car nous la transportons sur le garde-boue. Nous avons une tente Husky Braver 3 conseillée par Mariode, grande adepte du mode vélo+camping. C’est une 3 places mais elle est parfaite pour nous 4. Notre modèle n’existe plus (il coûtait 160€) mais il y a des tentes à peu près équivalentes chez le même fabricant. Un critère important : il faut qu’il y ait une partie vestibule qui permet de se mettre à l’abri et de mettre à l’abri les bagages si il pleut. Ensuite, il existe des modèles avec des chambres séparées mais ils sont plus lourds.
  • 2 matelas gonflables de très bonne qualité pour moi et mon chéri (depuis que nous avons ces matelas, je dors enfin sous la tente !). Il s’agit du modèle : NeoAir Camper de Thermarest (7,6 cm d’épaisseur – Croyez-moi ça change la vie ! On a quand même investi 100€ par pièce dans cette histoire mais ça vaut la peine !). Il est disponible dans quasi tous les magasins de sport.
  • 2 matelas 3/4 couvrant des épaules au bassin pour un adulte mais nous les utilisons comme matelas pour les enfants. Modèle : Forclaz A100 – Quechua chez Decathlon. C’est pas le top du matelas mais ils ont l’avantage d’être ultra légers et les enfants dorment super bien sans avoir les soucis de confort que nous avons donc cela nous semble très bien (25€ par pièce).
  • 2 sacs de couchages adultes + 1 sac de couchage junior de qualité + 1 gigoteuse pour Titpuce (depuis qu’elle est bébé, nous utilisons la gigoteuse sous la tente. Nous lui achèterons un sac de couchage junior quand elle aura 4 ans). La gamme des sacs de couchage est très large et les prix varient énormément selon les températures pour lesquels ils sont prévus et selon le poids. C’est sans doute l’accessoire le plus personnel. Nous avons pris l’entrée de gamme (environ 30€) car nous campons en climat tempéré (+ de 10°c). Enfin, nous n’utilisons pas de coussins gonflables, nous préférons empiler quelques vêtements dans une taie d’oreiller en coton.
  • La vaisselle : une casserole, 4 bols en plastiques, 4 fourchettes, 1 Opinel, 1 petit réchaud, un briquet : cela vous paraît peu j’imagine, surtout si vous êtes de grands fans et de grands habitués du camping mais encore une fois, comme nous ne campons qu’en dépannage quand nous ne trouvons pas d’hébergement, ou que nous campons lors d’un roadtrip en vélo, nous nous encombrons le moins possible et nous ne cuisinons que des pâtes le soir et du thé le matin. Nous achetons les cartouches de gaz au camping ou en station service.
  • 2 lampes frontales + 1 lampe qui s’accroche dans la tente

Quels sont les désagréments du camping en tente ?

  • La météo : monter la tente sous la pluie n’est pas drôle du tout. Aussi, quand la pluie tombe pendant la nuit, ça fait pas mal de bruit. Et puis quand il faut plier la tente le lendemain et qu’elle est trempée c’est pas terrible ! Enfin, parfois les conditions climatiques sont assez stressantes ! Rappelez-vous de notre orage au camping de Cap-Ferret l’an dernier.
  • Les insectes : je vérifie toujours bien la tente avant de rentrer dedans. Prévoir aussi un anti-moustique. Enfin, l’insecte qui m’a bien stressé en Norvège l’an dernier c’est la tique ! Une morsure de tique peut être très dangereuse (je ferai un article sur le sujet en prévention).
  • C’est sport ! Monter la tente, plier la tente… Même quand on a l’habitude c’est contraignant !

Suite de l’article

Notre journée en famille sur l’île de Batz

Pour le grand week-end du 1er mai, nous sommes partis en Bretagne, dans le Finistère, à Roscoff et Carantec. La Bretagne nous y allons souvent mais le Finistère c’était la première fois que j’y retournais depuis ma classe de mer, en CM1, à Plougasnou. A l’époque, mon expérience avait été intense et inoubliable puisque j’étais tombée à l’eau pendant mon premier cours de voile ! (et oui, j’ai testé, la Manche est très froide au mois de mars !!!). Depuis, j’ai épousé un skipper, j’ai voyagé en voilier et j’ai toujours eu envie de retourner dans le Finistère pour y vivre d’autres aventures… moins tumultueuses !

Au départ de Roscoff, une de nos découvertes de la région a été l’île de Batz, célèbre pour sa beauté et son dépaysement. En effet, malgré une météo peu clémente ce jour-là, nous sommes tombés sous le charme insulaire de ce petit bout de terre… Tout a commencé à 10h au port de Roscoff où nous avons pris le bateau pour l’île de Batz. Une fois arrivés, nous sommes partis en balade à pied. Ticoeur et Titpuce ont assuré. Il faut dire qu’ils adorent marcher quand le terrain est irrégulier : rochers, criques, plages, chemins de terre, sentiers… avec leurs coupe-vent et leurs bottes en caoutchouc ils étaient bien équipés pour nos petites randonnées sur l’île.

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Quand quelques gouttes sont tombées, nous nous sommes réchauffés au Bigorneau Langoureux avec son bar aux allures de salon de thé anglais et surtout son petit coin enfants où les nôtres ont apprécié feuilleter quelques livres pendant que nous prenions le thé.

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Toujours dans la matinée, nous sommes passés près du phare, découvrant à chaque tournant un panorama différent, un décor sauvage, surtout du côté du « trou du serpent ».

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Pour le déjeuner, nous avions promis aux enfants de manger des crêpes. En repassant par le centre, nous sommes tombés sur la crêperie Ty Yann et nous avons beaucoup aimé. Je recommande vivement la crêpe « retour de pêche » ! L’accueil était très sympa et familial.

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Un bateau repart à 14h pour Roscoff mais nous avons envie de continuer notre exploration de l’île. Nous vérifions que les enfants sont partants. Un grand « oui » nous décide à reprendre la balade en direction de la pointe sud-est où se trouve Le Jardin Georges Delaselle qui s’est avéré un gros coup de cœur ! En chemin nous passons par les ruines de la Chapelle sainte Anne que les enfants veulent voir de plus près.

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Nous visitons le jardin Georges Delaselle et tandis que Ticoeur déclare que nous sommes dans la « jungle », je suis admirative devant l’esthétique de ce jardin exotique et par l’incroyable diversité de plantes qui peuvent pousser dans ce petit coin de Bretagne ! J’ai particulièrement aimé les palmiers, les phormiums, les géraniums de Madère…

La balade nous emmène en Amérique, en Asie, en Australie et en Afrique. Pour la petite histoire, Georges Delaselle, riche parisien s’est rendu compte en venant sur Batz qu’il y avait des plantes exotiques. Il demande pourquoi aux habitants qui expliquent que les marins les ont ramenées de leurs voyages. Fasciné par cette végétation et par le potentiel de l’île de Batz, en 1897 il décide d’aménager un immense jardin où aujourd’hui se trouvent plus de 2500 espèces végétales. Un plaisir pour les yeux !

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Ensuite, nous avons bouclé notre itinéraire en passant par la plage. Titpuce m’a demandé pourquoi je n’avais pas emmené les maillots de bain 😉 Nous nous sommes lancés dans la construction d’un château de sable puis nous sommes repartis par le bateau de 16h.

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Notre journée en famille sur l'île de Batz

Au final, nous avons donc passé quasiment 6h sur l’île c’est dire comme elle nous a plu ! Évidemment, j’aimerais y retourner par beau temps car on devinait les reflets turquoises et émeraudes dans la mer tout autour de l’île mais sans soleil ces couleurs étaient estompées. Difficile pour les photos d’ailleurs ! En tout cas, une île qui garde son charme même sous le ciel gris est une île à ne pas manquer !

Informations pratiques :

Roscoff – > île de Batz : traversée en 15 min (bien vérifier les horaires des bateaux selon les saisons)

Le Jardin Georges Delaselle :  du 1er avril au 11 novembre, de 11h à 18h. Adultes 5€, enfants (10 à 16 ans) 2€50, enfants (<10 ans) : gratuit

Toutes les informations sur Roscoff et ses environs sont sur le site de Sensation Bretagne qui regroupe 21 offices du tourisme du littoral breton.

J’espère que vous avez aimé la balade. La prochaine fois je vous parlerai de Roscoff, la Cité Corsaire et de Carantec, la station balnéaire où nous logions. Et vous ? Amoureux du Finistère ? De quels coins exactement ?

 

Où randonner en France avec de jeunes enfants ?

Comme vous le savez, nous avons deux grandes passions quand il s’agit des voyages : le vélo et la randonnée. Or, depuis quelques temps, nous avons plutôt privilégié les escapades à vélo que les randonnées en famille, par rapport à l’âge de nos enfants.

Tant que Ticoeur et Titpuce étaient bébés, nous avons continué la randonnée, car il était possible de les porter. Ainsi nous sommes partis sur les chemins de rando suivants (les étoiles représentent le niveau de difficulté) :

  • Les Highlands en Écosse**
  • Les sentiers dans les calanques de Cassis*
  • Le chemin des douaniers dans les Cinque Terre*
  • Et surtout les grandes randonnées sur l’Ile de la Réunion.***

Maintenant que nous ne pouvons plus porter les enfants, nous continuons de faire de petites randonnées mais très courtes, d’une heure ou une heure et demi. Ainsi, nous avons marché en famille en Corse, en Norvège, en Allemagne et en Italie.

Période 1 : on peut encore porter l’enfant…

Où randonner en France avec de jeunes enfants ?

Où randonner en France avec de jeunes enfants ?

Période 2 : les enfants sont assez grands pour marcher sur des chemins faciles pour des randonnées courtes …

Où randonner en France avec de jeunes enfants ?

Où randonner en France avec de jeunes enfants ?

Où randonner en France avec de jeunes enfants ?

La période 3 : quand les enfants peuvent faire de plus grandes randonnées…

Je pense que pour cette phase-là, l’âge idéal doit situer autour de 6 ans, non ?

Du haut de ses 2 ans et demi, Titpuce promet déjà d’être une grande aventurière. Aucun obstacle ne lui fait peur ! Quant à Ticoeur, je le trouve très endurant et surtout il est demandeur. Il réclame de partir marcher en montagne ! Bref, nous réfléchissons à des idées de destinations adaptées à la randonnée en famille. Clairement, je pense que nous privilégierons la France dans un premier temps. Voici quelques unes de nos idées :

  • Les Cévennes : une collègue de bureau adore cette région et m’en a vanté les possibilités de balades en famille en toute quiétude. Une destination que nous avons très envie de découvrir !
  • Une randonnée avec des ânes : plusieurs régions le proposent. Maman on bouge avait testé et approuvé !
  • Le Jura : sans enfant nous avions bien aimé nos randonnées au Mont d’Or. Nous y retournerons avec plaisir avec les enfants.
  • Le Puy-de-Dôme : autour des vieux volcans, de nombreux sentiers de tout niveau.
  • La Corse : nous adorons cette île et là-bas, heureusement, il n’y a pas que le GR20 ! De petites randonnées sont accessibles en famille et la plage n’est jamais bien loin 😉

Je vous laisse relire mes conseils pour randonner avec de jeunes enfants.

Où randonner en France avec de jeunes enfants ?

Et vous ? Avez-vous des bons conseils de randonnées faciles pour les enfants en France ?

* billet proposé en partenariat avec Allibert-Trekking