Si vous allez en Andorre cet hiver…

Pour nous pas de séjour à la neige cette année (tour du monde oblige…!) mais comme c’est déjà les vacances de février, certains d’entre vous songent peut-être à partir dans les montagnes, donc voici quelques informations sur l’Andorre…

En Andorre, petite j’y allais chaque année avec mes parents mais je ne connais que la version été. Nous séjournions près de Perpignan et Andorre était une excursion à la journée, essentiellement pour une grosse session de shopping en famille. Mon chéri lui a déjà skié en Andorre l’hiver, plus particulièrement sur les domaines de Grandvalira et Vallnord (environ 300km de pistes de ski).

Avec les enfants, la station Parador Canaro située dans la vallée de Canillo, entre El Tarter et Soldeu est adaptée aux débutants et aux familles. On y trouve un espace luges pour les plus petits.

Après le ski (ou à la place du ski si vous n’aimez pas la glisse) que faire ?

Côté sport et activités en plein air : mushing (balades chiens de traîneaux), balades en raquettes, construction d’igloo, parapente, vols en hélicoptère ou motoneige pour les plus aventureux. A propos d’igloo on serait très tentés par une nuit à l’Igloo l’hôtel & bar Grandvalira. Pour le coup je pense que ma Titpuce aimerait beaucoup dormir dans une chambre de glace pour rêver de sa chère héroïne : la Reine des Neiges ;-). Pour les enfants, il faudrait aussi tester Naturlandia (à Sant Julià de Lòria), le parc d’aventures d’Andorre où se trouve notamment le Tobotronc, le toboggan de nature le plus long du monde (5,3 km de parcours !).

62Crédit photo : office d’Andorre Tourisme

VALLNORD at_lamassana_mushingCrédit photo : office d’Andorre Tourisme

Un séjour ski en famille serait donc très tentant en Andorre mais personnellement, je rêverais surtout d’un city break le temps d’un séjour bien-être en amoureux (vous savez ce fameux voyage sans enfants que nous n’avons toujours pas calé en 6 ans de vie de famille !). Ce serait l’occasion de se détendre dans les eaux thermales riches en soufre et en minéraux : Caldea en Andorre est le plus grand complexe hydrothermal du sud de l’Europe.

Lire la suite


Billet classé dans : Ski, Voyages avec enfants

Sur les pistes de ski en Italie !

Voici un dernier billet sur notre semaine de ski en famille et après je pense que je vais refermer le sujet ski jusqu’à l’an prochain ! Je vous ai donc raconté les débuts à ski des enfants à La Rosière. Et nos journées ski à nous, les parents ? Non, non, nous n’étions pas en train de passer le flocon à l’ESF … Tous les jours, sur les pistes, nous avons franchi la frontière en direction de l’Italie ! Voici donc nos aventures sur la partie italienne du domaine skiable de l’Espace San Bernardo.

Avec nos descentes sur les pistes italiennes, nous pouvons enfin dire que nous avons quitté le pays sans les enfants 😉 Ben oui, c’est une étape importante pour nous ! Je vous rappelle que pour l’instant, nos escapades en amoureux se sont limitées à des week-ends à quelques kilomètres de chez nous, en direction de Versailles, Chantilly, et du 7iè arrondissement de Paris 😉

Alors, au ski, ok, nous n’étions pas vraiment loin des enfants à vol d’oiseau mais nous avons changé de pays ! Nous avons profité d’escapades romantiques en Italie ! C’était romantique, je vous assure, parce que des pistes de ski super enneigées avec vue sur le Mont-Blanc et quasi personne, croyez-moi c’est très romantique ! Même les remontées se font à deux en cette saison, car il n’y a personne pour partager le 6 places du télésiège débrayable !

Sur les pistes de ski en Italie !Vue sur le Mont Blanc

Sur les pistes de ski en Italie !Espace San Bernardo côté italien

Sur les pistes de ski en Italie !

Donc, bref, nous avons tous les jours franchi le col de Petit-Saint-Bernard à ski et nous avons vraiment eu l’impression d’un peu d’exotisme même si oui, c’est certain, une piste de ski ressemble à une autre piste de ski ! Sauf que… Là il faut que je vous parle gastronomie… Parce que côté français c’est bon, même parfois très bon sur les pistes mais côté italien, nous avons eu le coup de foudre total pour un petit restaurant de La Thuile (c’est le nom de la station côté italien, vous l’aurez compris) : Lo Tatà. On y découvre les charcuteries de la Vallée d’Aoste, des spécialités de pollenta aux champignons et au fromage local. C’est très très copieux, très bon et à un prix imbattable pour une station de ski ! Dans le menu à 15€, nous avons eu d’inclus : le plateau de charcuterie en entrée, une spécialité locale (pollenta par exemple), un dessert, un vrai bon café ristretto et un pichet de vin ! Qui dit mieux ? Le tout avec le sourire ! Du coup, nous y sommes allés deux fois durant notre séjour et nous étions tristes de ne pas pouvoir y emmener les enfants et les grands-parents car ils auraient clairement aimé cette adresse ! Sauf que de la Rosière à La Thuile à ski c’est simple mais la même chose en voiture c’est juste 3h de route !

Lire la suite


Billet classé dans : Ski, Voyages avec enfants, Voyages sans enfant

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !

La semaine dernière nous étions à la montagne, pour une semaine de ski à La Rosière en Tarentaise, une station que j’avais découverte lors d’un week-end ski fin janvier. Cette fois-ci, j’y étais avec toute la famille : Ticoeur, Titpuce, mon chéri et mes beaux-parents ! Nous avons loué un chalet ensemble dans le centre de la station à deux pas des cours de ski de l’ESF pour faciliter la logistique. Clairement, l’ambiance de la station était très familiale et en plus, nous avons eu des conditions parfaites côté météo et enneigement ! Soleil tous les jours et de la neige jusqu’en bas des pistes ! Que demander de plus ?

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !Ils sont prêts pour passer le Piou-Piou !

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !La vue de la Rosière vers le Mont Pourri

Alors, je refais un petit flashback pour vous rappeler notre première expérience ski en famille : c’était en Autriche, à Damüls, il y a deux ans. Ticoeur y avait fait ses premiers cours de ski mais sans énorme succès. Il avait 3 ans et demi. Je m’étais du coup demandée quel était l’âge idéal pour débuter le ski. Titpuce, elle était trop petite (1 an).

Suite à cette première expérience, on s’était dit qu’on attendrait encore un peu pour retourner en ski. Cette année, comme Titpuce a eu 3 ans, on s’est lancé car du coup on pouvait mettre les deux enfants au cours de ski. D’ailleurs, nous les avons inscrits au même cours (niveau Piou-Piou) car on pensait que Ticoeur aurait un peu oublié ses débuts en Autriche. En fait, il avait de bons restes. Il m’a même expliqué le chasse-neige dans le train alors que nous n’étions pas encore arrivés à la station ! Les enfants ont aimé skier, tout s’est bien passé et voici pourquoi :

  • Il faisait très beau – j’insiste sur ce point car il y a 2 ans en Autriche, il faisait un froid glacial avec tempête de neige… Pas l’idéal pour débuter le ski ! Nous étions pourtant partis début mars. Cette fois-ci, nous avons vraiment ciblé le printemps pour maximiser nos chances de soleil !
  • Ticoeur et Titpuce étaient dans le même cours. Je pense que cela a pu les aider même si j’imagine qu’ils auraient très bien survécu à une séparation.
  • Nous étions toujours là en début de cours pendant 20-30 minutes et les grands-parents étaient là en fin de cours pour suivre leurs progrès
  • Les profs de l’ESF étaient super sympas : merci Isabelle et Nicolas pour avoir fait aimer le ski à nos petits amours !
  • Le créneau de 9h à 11h était idéal en cette saison : primo les enfants sont en forme le matin et secondo au cours de 11h ou de 15h, il faisait un peu trop chaud. Bref, heureusement que nous avions réservé les cours quelques jours avant car le créneau du matin était complet.
  • Les cours de ski étaient en français : ben oui, parce qu’en Autriche c’était en allemand ! Ticoeur parle allemand c’est vrai mais l’accent autrichien n’est pas facile 😉
  • Ticoeur et Titpuce étaient très motivés à l’idée de gagner une médaille. Toute la semaine, ils nous en ont parlé de cette médaille Piou-Piou qu’ils allaient avoir 😉 Et ils ont été très fiers de l’obtenir à la fin de la semaine !

La partie ski a donc été un franc succès auprès des enfants : Ticoeur a bien accroché cette fois-ci par rapport à la dernière fois et Titpuce a aimé même du haut de ses 3 ans. Bref, c’est peut-être plus une question de contexte que d’âge, non ?

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !On écoute bien les moniteurs de l’ESF… (Ticoeur et Titpuce à gauche sur le banc)

En parents très fiers, on a ramené les photos officielles du photographe de l’ESF à la maison pour immortaliser le passage du Piou-Piou :

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !

Et les activités des enfants à part le ski ?

  • Luge avec les grands-parents – cette activité-là ils l’ont toujours aimée !
  • Les batailles de boules de neige sont évidemment incontournables pour bien s’amuser !
  • Un après-midi, nous sommes passés au club enfants de la station Rosière centre, Les Galopins, et ils ont aimé jouer avec les grandes structures gonflables dans le jardin enneigé.
  • Le mardi soir, nous avons participé à la visite du garage des dameuses. Les enfants pouvaient monter sur les engins. Impressionnantes ces machines et puis quel travail !
  • Faire un petit coucou aux chiens Saint-Bernard, mascottes de la station
  • Le dernier jour, nous les avons emmenés tout en haut du télésiège afin qu’ils voient un peu le spectacle de toutes ces belles montagnes ! Et puis le télésiège c’était l’aventure ! Nous l’avons repris pour la descente également.

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !C’est parti pour la luge !

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !Attention aux boules de neige !

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !Le jardin des Galopins, club enfant du centre

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !Les Galopins, club enfant du centre

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !Qu’ils sont petits par rapport à la dameuse !

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !Le paysage qui donne envie de retourner au ski !

Et nous les parents, ça donnait quoi le ski ? Entre l’ESF et les grands-parents, nos amours étaient entre de bonnes mains ! Nous avons pu en profiter pour vraiment bien skier, d’autant plus que les conditions étaient parfaites ! Nous partions sur les pistes vers 9h30 puis nous rentrions au chalet pendant 1h pour une pause déjeuner en famille (sauf 2 fois où nous avons déjeuné en amoureux sur les pistes… Je vous raconterai…). Après le déjeuner, les enfants ont fait de grosses siestes et on repartait skier jusque 16h avant de rejoindre les enfants et les grands-parents pour le goûter, la luge et les batailles de boules de neige ! Toute la semaine, nous avons bien pu profiter des pistes côté italien (La Rosière est située à la frontière et le domaine skiable San Bernardo est donc à cheval sur le deux pays). Je vous raconte la prochaine fois, nos aventures en Italie !

Le soir, nous n’avons jamais fait long feu après ces journées très intenses… Gros dodo pour tout le monde !

Les enfants ont bien profité de leur semaine au ski !Vue depuis notre balcon au Crystal

***

Après cette belle semaine à la neige, pour  l’an prochain, on est bien tenté de viser encore une fois le printemps pour partir au ski en famille. D’autant plus que côté budget, en cette saison, tout est un peu moins cher (locations, train, cours…). Et puis on est bien tenté d’emmener encore les grands-parents 😉

Et vous ? Des expériences de ski en famille au printemps ? Des enfants qui aiment skier ?

***

Informations pratiques :

  • Train pour La Rosière : Paris-> Bourg Saint-Maurice (5h15) – à cause d’éboulements sur la voie nous avons eu un bus entre Moutiers et BSM mais cela n’a pas rallongé le trajet. Après le train, navette (30 min ou taxi selon les horaires).
  • Notre chalet : Le Crystal. Nous en avons été très contents : appartement refait à neuf, avec balcon, superbe vue, un bon rapport qualité-prix et Michèle, la propriétaire est très sympathique. Et puis la connexion wifi est au top 😉
  • Cours de ski des enfants : tous les détails sur le site de l’ESF
  • Encore plus d’info sur le site de l’office du tourisme de la Rosière.
  • Mes bonnes adresses shopping et restaurants sont par ici.

Billet classé dans : Ski, Voyages avec enfants

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

A La Rosière, j’ai pleinement profité du ski alpin : le samedi, les conditions météo et la neige étaient absolument exceptionnelles. Accompagnée de Pierre, moniteur ESF, grand fan de la station, j’ai découvert l’Espace San Bernardo. Pierre a attiré notre attention sur les plus jolis points de vue de la station et nous a sélectionné les meilleures pistes. Les vues sur le Mont Blanc ou encore sur le Mont Pourri sont superbes ! D’ailleurs, il faut savoir que tous les dimanches matins, les vacanciers qui viennent d’arriver à La Rosière peuvent partir gratuitement sur les pistes avec l’ESF pour apprendre à se repérer sur le très beau domaine skiable :

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

Ma journée de ski alpin était donc juste parfaite mais quid des autres activités dans la station ? Qu’est-il possible d’entreprendre quand on a envie d’essayer autre chose ? Quand j’étais ado et que je voulais un peu varier les plaisirs à la neige, j’optais le plus souvent pour le monoski (oui, je sais, je suis un dinosaure !). Le week-end dernier, j’ai découvert des activités que je n’avais jamais pratiquées :

Des options sportives :

La balade en raquettes : ah que c’était sport pour une première fois ! Montée de nuit jusqu’au refuge Le Plan du Repos dans le froid et la tempête de neige ! On avait de la neige jusqu’au-dessus des genoux, on essayait de se frayer un chemin dans la poudreuse. Dans mon groupe, il y avait un couple qui avait déjà fait cette balade plusieurs fois : normalement, c’est simple, on marche sur la neige (on ne nage pas dedans !) et par temps clair on admire une myriade d’étoiles… Là, il fallait beaucoup d’imagination mais notre guide a su nous motiver : petite pause Génépi et surtout récompense à l’arrivée avec une copieuse fondue savoyarde. Merci à Françoise pour l’accueil et merci à Vincent de m’avoir aidée pour le retour 🙂 Je m’en souviendrai ! Contact pour la sortie raquettes+fondue : Gregory du Bureau Montagne Haute Tarentaise. Expérience insolite : quand les conditions le permettent, Gregory propose de déguster la fondue à l’abri d’un igloo !

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

Le ski de randonnée : coup de cœur inattendu pour cette activité ! Étant donné les conditions d' »over-enneigement », j’avais un peu peur de me lancer dans le ski de randonnée mais l’enthousiasme de Jean-Luc, notre guide m’a convaincue. J’ai donc réalisé ma première descente en freeride dans 90cm de poudreuse ultra légère… Je n’ai pas l’habitude de skier dans autant de poudreuse mais je dois admettre que c’était juste génial ! Notre randonnée a consisté à descendre dans les villages situés quelques centaines de mètres plus bas que La Rosière. Pour installer les peaux de phoques (je vous rassure, les phoques vont bien, les peaux sont synthétiques !), le guide nous avait réservé une surprise : il nous a invités à entrer dans une ferme où se trouvaient vaches et petits veaux. J’ai même eu le droit à mon bizutage car Jean-Luc a déclaré qu’on ne repartirait pas tant que la Parisienne n’avait pas trait la vache ! Là encore, c’était une première fois, surtout que le lait et moi, ça fait deux ! Et bien ce n’est pas simple les amis ! J’ai quand même réussi à sortir de quoi mettre une noisette dans le café donc nous avons eu le droit de repartir pour découvrir les joies de la montée en ski. Et bien j’ai aimé. Peut-être grâce à mon habitude de la randonnée mais vraiment, j’ai aimé. A refaire ! Jean-Luc nous a appris à repérer la trace du renard et à trouver quoi manger côté plantes si on est perdu. Vous l’aurez compris : une expérience très riche et mémorable. Merci Jean-Luc pour cette découverte, pour votre énergie et votre humour ! (Evolution2, école de ski et d’aventure).

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

 

Ski hors piste avec dépose en hélicoptère : là, c’est pour les grands aventuriers de la neige ! (Ce n’est pas pour moi !). En France, la dépose en hélicoptère est interdite mais comme l’Italie est à quelques mètres de La Rosière, les skieurs sont déposés côté italien. Un ami a testé cette expérience justement à La Rosière et il a adoré donc je me permets de vous le conseiller. La partie ski me tente bien mais j’essaie déjà de me soigner côté peur de l’avion donc l’hélicoptère c’est pas pour demain ! (300€ environ la journée avec Evolution2).

Luge : la solution familiale par excellence ! Si vous êtes avec de jeunes enfants, l’idéal est de choisir une luge biplace.

****

Après le sport, le réconfort…

Après une grosse journée sur les pistes, on a envie de se détendre. Les hébergements à la montagne proposent de plus en plus des prestations Spa, massages, piscines. A la résidence Miravidi, il y a un sauna et surtout il y a Magali, kiné aux mains de fées qui propose des massages détentes dans une petite cabine coquettement décorée. Contactez-là absolument si vous passez à la Rosière ! Elle peut se déplacer (tél : 06 72 79 06 83).

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

Enfin, à la montagne, à part faire du ski, on en profite aussi pour déguster les spécialités locales. Voici quelques bonnes adresses :

Le salon de thé Aux 3 Ours  : j’ai beaucoup aimé leur petit-déjeuner. Sympa aussi pour un thé en fin d’après-midi. L’accueil est adorable et la décoration plaira aux enfants : il y a des ours partout ! (Les Eucherts, à côté de la patinoire)

Restaurant L’Estam : d’authentiques plats savoyards mais aussi des créations à partir de produits locaux. Par exemple, le chef a inventé la fondue turia : dans une boule de pain maison, il met brie, roquefort et beaufort et passe le tout dans le four ! Pour garder la ligne, je n’ai pas tenté mais ce doit être une expérience !  Tous les plats étaient très copieux. Et puis le monde est vraiment petit car le propriétaire de ce restaurant tient aussi le Tryo à Quiberon où nous avions bien aimé déjeuner avec les enfants lors de notre tour de la Presqu’île à vélo.

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

Restaurants sur les pistes : « L’Antigel » (côté français) et côté italien, on nous a conseillé « Lo Tata ».

Pour faire le plein de produits locaux, je vous recommande :

  • « La Montagne des Saveurs » ou « O’Délices fermiers »
  • « La Coopérative Laitière de Haute-Tarentaise » pour les fromages, à Bourg Saint Maurice (annexe à La Rosière)
  • « La Boucherie des Arcades » à Seez.

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

Pour tout renseignement sur les activités à La Rosière, n’hésitez pas à contacter l’Office du Tourisme que je remercie chaleureusement pour la découverte de cette jolie station ! N’hésitez à relire ICI les raisons pour lesquelles j’ai aimé La Rosière.

Suite de mon week-end à La Rosière : à part le ski, what else ?

Et vous ? En dehors du ski alpin, quelles activités avez-vous testées à la montagne en hiver ?


Billet classé dans : Ski, Voyages avec enfants, Voyages sans enfant

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

Le week-end dernier, j’ai découvert La Rosière, charmante station de ski située en Tarentaise. Au bout de trois jours, le constat était évident pour moi : voilà une station parfaite pour la famille ! Du coup, je vais essayer d’y emmener Ticoeur et Titpuce fin mars-début avril. L’aspect familial n’est d’ailleurs pas le seul critère qui m’intéresse quand je choisis une station mais La Rosière a vraiment tout :

  • Une station à taille humaine constituée de jolis chalets, sans barres d’immeubles
  • Une altitude de 1850 mètres qui offre déjà une certaine garantie de neige
  • Un domaine skiable qui permet de passer en Italie, pour un peu d’exotisme et surtout pour goûter à la gastronomie italienne sur les pistes 😉

L’Espace San Bernardo c’est 160 km de pistes. Je trouve que c’est déjà bien suffisant pour une semaine de ski, d’autant plus que les pistes sont belles et intéressantes. Par exemple, pour descendre aux Ecudets depuis le Roc Noir c’est déjà 1100 mètres de dénivelé. Je vous conseille aussi « les marmottes », une longue et agréable piste rouge que j’ai particulièrement appréciée.

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la familleVue sur le Mont Blanc

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

Revenons à l’aspect famille, voilà les points qui m’ont plu à La Rosière :

  • Toutes les pistes sont exposées au soleil. Quand je me souviens de mon Ticoeur qui a eu très froid pour ses premières leçons de ski, je pense qu’avoir des pistes orientées sud est un véritable atout pour les enfants (et pour moi aussi en fait !)… Évidemment, il faut que le soleil pointe son nez mais ça c’est comme partout…
  • Des pistes larges avec des parcours pour les enfants. Notamment le parcours du Petit Saint Bernard est très ludique (je l’ai emprunté deux fois) : les enfants doivent traverser une série de petits obstacles, faire sonner des cloches, passer des portes, rebondir sur des mini-bosses, etc.
  • Des pistes moins fréquentées qu’ailleurs en saison. Bon, là en janvier, évidemment c’était calme mais grâce à une capacité d’hébergements plus restreinte que dans d’autres stations (en proportion du domaine skiable), la densité est moins grande. C’est rassurant côté sécurité sur les pistes.
  • Quand on loge à La Rosière on est en bas des pistes : on sort du chalet et le front de neige est là devant nous. C’est confortable avec les enfants. Rien n’est loin.
  • Le club des Galopins que j’ai visité propose de très nombreuses formules sur mesure : il est possible de faire garder les enfants à partir de 18 mois à la journée ou à la demi-journée avec cours de ski de l’ESF en option à partir de 3 ans. Le club est au centre de la station, facilement accessible avec un jardin et de nombreuses activités.
  • Quatre remontées mécaniques en bas des pistes sont gratuites ainsi que le forfait pour les moins de 5 ans. Comme dans d’autres stations, il y a un petit tapis roulant (le Tapis des Lutins) gratuit et couvert qui permet aux plus petits de s’initier au ski avec leurs parents.
  • La mascotte de la station : le Saint-Bernard ! Adorable chien que les enfants pourront croiser à La Rosière.
  • Au programme également : activité luge et même raquettes (à partir de 5 ans)
  • La Rosière fait partie des stations qui ont reçu le Label Famille Plus
  • La Rosière est une station où la neige est au rendez-vous jusque tard dans la saison (fermeture le 24 avril). Avec des enfants, je préfère toujours partir en mars ou début avril pour qu’ils n’aient pas trop froid.

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la familleLe parcours du Petit Saint Bernard

Avec tous ces critères famille qui viennent s’ajouter au fait que j’ai trouvé la station belle et agréable, La Rosière est définitivement un coup de cœur, avec des pistes tout à fait à mon goût ; et puis j’aime le voisinage de l’Italie, ma deuxième patrie !

Lire la suite


Billet classé dans : Ski, Voyages avec enfants, Voyages sans enfant