A quel âge débuter le ski ?

A quel âge débuter le ski ? Théoriquement, un enfant peut commencer les cours de ski à 3 ans donc j’ai pensé que c’était le bon timing pour Ticoeur (3 ans et demi) sauf que l’expérience a été mitigée.

Pour Ticoeur, les débuts ont eu lieu cette année à Damüls en Autriche. C’était pratique car nous partions avec mes beaux-parents qui habitent à Stuttgart.

Mon petit gars avec tout son équipement de ski (skis, chaussures, casque) m’a trop fait craquer
Tout d’abord j’ai été émerveillée et si fière ! Mon petit gars avec tout son équipement de ski (skis, chaussures, casque mais pas de bâtons à cet âge) m’a trop fait craquer, surtout quand j’ai vu qu’il réussissait à glisser sur ses skis dès le premier essai ! Alors oui la pente est très très faible mais quand même ! Nous étions une dizaine de parents ébahis devant les prodiges de nos petits ! Je dirais que 70% des enfants tenaient très bien sur leurs skis dès le début, 20% tombaient mais ne semblaient pas dérangés et 10% pleuraient de désespoir 😉 Mais disons que globalement, oui, à 3 ans, ils comprennent bien qu’il faut dessiner une grosse part de pizza avec ses pieds et faire l’avion avec ses bras 😉 (dixit la prof de ski, prof absolument adorable !).

sur_des_skis

Bref, j’ai alors pensé qu’un premier cours réussi+une gentille prof+pas de chute c’était le succès garanti… Mais pas du tout ! Ticoeur était tout tristounet et il m’a dit « maman, j’aime pas le ski, je veux faire de la luge avec Opa et Omi ».

Bon alors là, je ne me dégonfle pas. Je me dis que quand même on ne va pas abandonner au bout de deux heures (les cours sont de 10h à 12h). Bref, après le goûter, on retourne au mini-club déserté, on se faufile et là, moi et mon chéri repassons du temps avec Ticoeur pour le rassurer et le faire glisser sur ses skis. Du coup, quand je lui demande si ça lui plaît et si on continue le ski le lendemain, il me dit oui ! Youpi c’est gagné ! Mais non…

Le lendemain, 10h, nous sommes au cours. Ticoeur est tout triste. Il ne veut pas rejoindre son groupe. En insistant, il y va, il réussit à nouveau à glisser sans tomber mais il continue de nous dire qu’il veut faire de la luge et pas du ski malgré les encouragements de sa petite sœur 😉

cours_de_ski

Bref, il a l’air si malheureux sur ses skis et si heureux sur la luge que nous arrêtons l’apprentissage du ski. Pour cette fois 😉

Et donc la question qui se pose : A quel âge débuter le ski ?

Grâce à vos témoignages, j’ai appris que vos enfants avaient été plus souvent motivés par le ski :

  • vers 4/5 ans plutôt qu’à 3 ans
  • quand ils sont allés au cours avec un petit copain ou un cousin
  • quand ils ont débuté uniquement avec les parents
  • quand ils avaient l’habitude de la neige (parce qu’ils vivent près des stations)
  • quand ils ont accroché avec le prof
  • avec de très bonnes conditions météo, ça aide aussi ! Imaginez sinon, votre petit bout dans la tempête de neige et le froid…
  • et puis, je vous rassure, il y a quand même quelques enfants qui ont aimé les cours de ski dès 3 ans !

On dirait un petit groupe de Playmobil qui dévale les pentes ! 😉
Alors, est-ce important de débuter à 3 ans pour être très à l’aise sur ses skis plus tard ? Même si globalement, le plus tôt est le mieux, je pense qu’en débutant vers 5 ans, on peut devenir un très très bon skieur. En tout cas, les enfants de cet âge-là m’ont épatée sur les pistes ! Ils ont un très bon sens de l’équilibre. Et puis ils sont si mignons ! On dirait un petit groupe de Playmobil qui dévale les pentes ! 😉 En cherchant sur des sites et sur des forums j’ai souvent trouvé que 5 ans était l’âge idéal pour commencer. Y a-t-il un moniteur de l’ESF dans la salle pour nous confirmer le point ?

A quel âge ai-je débuté le ski ?

D’ailleurs, n’avez-vous pas l’impression qu’on débute le ski plus tôt qu’à l’époque où nous étions enfants ? Personnellement, j’ai débuté le ski à 11 ans. En classe de neige, en CM2 (un grand merci à notre maître, Monsieur Dupont) et je crois que c’était une première fois pour toute la classe. Pour moi c’était une révélation. Une passion qui est née. Et puis, mon premier jour de ski, c’était précisément le 14 janvier 1986. Je vous rassure, ce n’est pas que j’ai retenu cette date par cœur. Non, c’est que ce jour est très spécial et que je ne l’oublierai jamais : c’est le jour de la mort de Daniel Balavoine. J’étais avec tous mes petits camarades en bas de la piste verte. Notre monitrice de ski était en retard. Soudain elle arrive, bouleversée, les yeux rouges, la voix tremblante et elle nous annonce le triste événement. Nous avons respecté une minute de silence. Ce souvenir est ancré en moi. C’était mon premier jour de ski. Il y avait un grand soleil.

Admirez ce look !

Image30

Après ce petit moment de nostalgie, je reviens à mon sujet : j’ai débuté le ski à 11 ans et donc ? Oui, je skie bien, même peut-être très bien mais je n’ai jamais été aussi à l’aise que ces enfants que je vois sur les pistes aujourd’hui.

Évidemment, le niveau de ski dépend aussi de la fréquence à laquelle on skie. Petite, j’ai eu beaucoup de chance car je partais en colonie de ski aux vacances de février, de Pâques et même les deux premières de juillet (au glacier des Deux-Alpes), du coup, j’en ai fait trois fois par an pendant cinq ans ! Merci le CE de beau-papa ! Néanmoins, j’aurais tellement aimé partager cette passion avec mes parents. Aucun des deux ne sait skier. Ils n’ont jamais passé de vacances à la neige. Je pense même que mon père n’a jamais vu la neige à part à Paris ! Du coup, c’est quelque chose qui me tient à cœur : skier avec mes enfants. Donc, sans aucun doute, nous y retournerons et nous réessaierons !

Edit d’avril 2015 : Ticoeur a maintenant 5 ans et demi et Titpuce a 3 ans et ils ont adoré leurs cours de ski ! Comme quoi… 5 ans était le bon moment pour Ticoeur mais Titpuce a accroché dès la première fois et du haut de ses 3 ans…

A quel âge débuter le ski ?

Alors selon vous, à quel âge débuter le ski ?

Une journée sur les pistes de ski

Après vous avoir donné les détails de notre séjour au ski à Damüls en Autriche avec notre petite famille, je voulais vous montrer quelques photos de nos journées même si rien de ressemble plus à une piste de ski qu’une piste de ski 😉 Je trouve qu’on ne s’en lasse pas : la lumière, les espaces, les montagnes… et puis comme je vous disais, il n’y avait quasi personne, donc voici de la neige, de la neige et encore de la neige !

Chouette ! Personne sur les pistes !

traces_de_ski

piste_ski

Le plus haut sommet de Damüls : la Mittagspitze (sommet de midi) qui culmine à 2095m.

mittagspitze_damuls

En direct du télésiège…

 

télésiège

Panorama au sommet de la station…

panoramique ski

Que du blanc ! Trop de blanc ! Il faut encore que je progresse sur le réglage de l’exposition quand la réverbération de la neige est très forte !

montagne_enneigée

 

sommets

 

Le temps d’une pause déjeuner au refuge pour prendre le soleil en terrasse. Attention ! Pour le coup, cette pause n’est pas de tout repos car en Autriche, ils mettent la musique à fond et quelle musique ! Il s’agit de « hits spécial après-ski », des chansons populaires qui cassent un peu les oreilles ! Il y a aussi de la musique à fond dans certaines stations en France ??

pause_ski

Autre vue sur la Mittagspitze… et toujours des pistes désertes !

mittagspitze

Petites chutes de neige, le ciel se voile et les flocons me chatouillent !

chalet neige

Un peu de brouillard de temps en temps pour nous mettre dans l’ambiance…

 

sapin
On aperçoit le clocher du village : la journée de ski est finie, nous allons retrouver les enfants !

clocher

Voilà ! C’était une journée de ski à Damüls. Bonne nuit les petits !

Damuls_by_night

Sur ce, je vous quitte le temps d’un week-end entre filles, direction le soleil, le sud, l’Andalousie !!!

En direct des pistes de ski à Damüls, Autriche

Enfin, nous y sommes ! A nous les montagnes, la bonne neige, le soleil, le ski et surtout les pistes sans la foule ! Voici une première photo en direct des pistes, au cœur de la station de Damüls dans le nord-ouest de l’Autriche. Je vous raconte bientôt la suite et surtout les débuts de Ticoeur sur les skis ! À bientôt !

20130310-213252.jpg

Comment nous avons choisi une station de ski pour cet hiver

Cette année, pour la première fois, nous partons au ski en famille.

Pour ma part, cela fait sept ans que je n’ai pas skié et pourtant j’ai eu ma période extrême où j’allais à la neige à Noël, en février, à Pâques et début juillet sur les glaciers ! Puis ça m’a passé. Et maintenant, après sept ans sans ski, j’ai très envie de retourner sur les pistes et de partir en vacances à la neige.
Alors après une telle pause, je souhaite vraiment en profiter ! Partir pendant les vacances scolaires mais en évitant la foule… Voilà l’équation que j’ai essayé de résoudre.  J’ai donc regardé les dates de vacances scolaires chez nos voisins suisses, allemands et italiens. C’est ainsi que j’ai découvert que début mars, au moment des vacances pour Paris, il n’y a pas de vacances scolaires dans les autres pays !

Du coup, c’est la première fois que je ne vais pas skier en France. Hors vacances scolaires, j’aurais certainement choisi Serre-Chevalier, Vars, La Clusaz, Megève ou Chamonix qui sont des stations que je connais bien et que j’aime beaucoup… Vous m’avez également conseillé : Les Saisies, Meribel, Praz sur Arly, Les Arcs 2000, Courchevel etc. Mais pour cette fois-ci, on va découvrir les Alpes de l’autre côté des frontières, une occasion de dépaysement supplémentaire !

Du coup, j’ai commencé les recherches sur internet, j’ai lancé des appels au secours sur Twitter et sur Facebook (merci à tous pour vos précieux conseils !).  Au final, dans notre shortlist, il y avait…

Baldonnechia en Italie, parce qu’accessible en train depuis Paris, sur la ligne Paris-Turin. Des amis y sont allés et ont adoré.

italie_neige

Crédit photo : turismotorino.org

Kitzbühel en Autriche parce que le village a l’air si mignon et que là encore, cette station m’a été conseillée…

autriche

Crédit photo :  le site Kitzbuehel.com

Et puis la Suisse nous a bien tentés avec des stations comme Davos, Evolène…  ou encore à Zermatt dans le Valais, région où j’aimerais surtout aller pour admirer le Cervin (ou Matterhorn) qui culmine à 4478m !… Magnifique non ?

Matterhorn from Domhütte

Crédit photo : chil, on camptocamp.org

Et donc au final, où allons-nous passer nos vacances au ski ? Suspens…

A Damüls, en Autriche ! Alors pourquoi ? Parce qu’il y avait un autre point logistique important pour nous : ne pas être trop loin de chez mes beaux-parents puisqu’ils viennent avec nous pour profiter des enfants pendant que nous ferons un peu de ski. L’idéal pour tout le monde ! Damüls est à 2h de voiture de Stuttgart donc super pratique pour eux ! Pour nous, ce sera l’occasion de faire Paris-Stuttgart en TGV (3h30) et de continuer tranquillement en voiture le lendemain jusqu’en Autriche. En plus, le village semble petit et adorable :

damuls

Crédit photo : le site damuels.at

Damüls serait d’ailleurs le village le plus enneigé du Monde (à voir, à voir !). Maintenant, j’ai bien hâte d’y être ! Ticoeur aura des petits cours de ski le matin de 10h à midi au club enfants et côté logement nous avons trouvé un appart très prometteur dans un chalet familial. Compte-rendu de notre séjour en mars prochain ! Affaire à suivre !

Une fois la destination choisie, il faut décider de la formule : partir entre amis ? En hôtel-club ? Ou pourquoi pas emmener les grands-parents pour le plus grand bonheur des enfants (et des parents qui pourront skier 😉 !).

Et vous ? Vous avez prévu de partir au ski cet hiver ? Quelle station conseillez-vous pour un séjour en famille ?