Ski

Articles dans cette catégorie :

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

Le week-end dernier, j’ai découvert La Rosière, charmante station de ski située en Tarentaise. Au bout de trois jours, le constat était évident pour moi : voilà une station parfaite pour la famille ! Du coup, je vais essayer d’y emmener Ticoeur et Titpuce fin mars-début avril. L’aspect familial n’est d’ailleurs pas le seul critère qui m’intéresse quand je choisis une station mais La Rosière a vraiment tout :

  • Une station à taille humaine constituée de jolis chalets, sans barres d’immeubles
  • Une altitude de 1850 mètres qui offre déjà une certaine garantie de neige
  • Un domaine skiable qui permet de passer en Italie, pour un peu d’exotisme et surtout pour goûter à la gastronomie italienne sur les pistes 😉

L’Espace San Bernardo c’est 160 km de pistes. Je trouve que c’est déjà bien suffisant pour une semaine de ski, d’autant plus que les pistes sont belles et intéressantes. Par exemple, pour descendre aux Ecudets depuis le Roc Noir c’est déjà 1100 mètres de dénivelé. Je vous conseille aussi « les marmottes », une longue et agréable piste rouge que j’ai particulièrement appréciée.

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la familleVue sur le Mont Blanc

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

Revenons à l’aspect famille, voilà les points qui m’ont plu à La Rosière :

  • Toutes les pistes sont exposées au soleil. Quand je me souviens de mon Ticoeur qui a eu très froid pour ses premières leçons de ski, je pense qu’avoir des pistes orientées sud est un véritable atout pour les enfants (et pour moi aussi en fait !)… Évidemment, il faut que le soleil pointe son nez mais ça c’est comme partout…
  • Des pistes larges avec des parcours pour les enfants. Notamment le parcours du Petit Saint Bernard est très ludique (je l’ai emprunté deux fois) : les enfants doivent traverser une série de petits obstacles, faire sonner des cloches, passer des portes, rebondir sur des mini-bosses, etc.
  • Des pistes moins fréquentées qu’ailleurs en saison. Bon, là en janvier, évidemment c’était calme mais grâce à une capacité d’hébergements plus restreinte que dans d’autres stations (en proportion du domaine skiable), la densité est moins grande. C’est rassurant côté sécurité sur les pistes.
  • Quand on loge à La Rosière on est en bas des pistes : on sort du chalet et le front de neige est là devant nous. C’est confortable avec les enfants. Rien n’est loin.
  • Le club des Galopins que j’ai visité propose de très nombreuses formules sur mesure : il est possible de faire garder les enfants à partir de 18 mois à la journée ou à la demi-journée avec cours de ski de l’ESF en option à partir de 3 ans. Le club est au centre de la station, facilement accessible avec un jardin et de nombreuses activités.
  • Quatre remontées mécaniques en bas des pistes sont gratuites ainsi que le forfait pour les moins de 5 ans. Comme dans d’autres stations, il y a un petit tapis roulant (le Tapis des Lutins) gratuit et couvert qui permet aux plus petits de s’initier au ski avec leurs parents.
  • La mascotte de la station : le Saint-Bernard ! Adorable chien que les enfants pourront croiser à La Rosière.
  • Au programme également : activité luge et même raquettes (à partir de 5 ans)
  • La Rosière fait partie des stations qui ont reçu le Label Famille Plus
  • La Rosière est une station où la neige est au rendez-vous jusque tard dans la saison (fermeture le 24 avril). Avec des enfants, je préfère toujours partir en mars ou début avril pour qu’ils n’aient pas trop froid.

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la familleLe parcours du Petit Saint Bernard

Avec tous ces critères famille qui viennent s’ajouter au fait que j’ai trouvé la station belle et agréable, La Rosière est définitivement un coup de cœur, avec des pistes tout à fait à mon goût ; et puis j’aime le voisinage de l’Italie, ma deuxième patrie !

Suite de l’article

L’Andorre : une autre destination pour le ski en famille

Avez-vous déjà planifié vos vacances à la neige pour Noël ou pour février ? De notre côté, nous aimerions aller passer un grand week-end au ski cet hiver mais nous n’avons encore rien organisé de précis. Ce sera la première fois pour Titpuce qui aura 3 ans et pourra donc commencer une initiation au ski. Pour l’instant, nous ne savons pas où nous irons mais je commence à regarder.

Pour l’instant, j’ai toujours skié dans les Alpes mais d’autres montagnes nous font de l’œil ! Connaissez-vous L’Andorre ? Elle dispose de 300km de pistes de ski et abrite la plus grande station des Pyrénées.

Imagen1Crédit photo : office d’Andorre Tourisme

Les stations de ski en Andorre sont par exemple :

– Grandvalira : la plus grande avec environ 200km de pistes

– Vallnord : la plus connectée avec un accès wifi qui permet de consulter la carte des pistes, la météo et les services de la station depuis le télésiège : la classe ! Du coup, on pourrait aussi poster un article sur le blog avant de descendre une piste 😉

Suite de l’article

Quels conseils pour des vacances au ski avec les enfants ?

Vous vous souvenez sans doute que l’hiver dernier nous avions testé nos premières vacances au ski avec les enfants.

Pour 2014, nous n’avons pas encore prévu de séjour au ski car en février/mars, nous partons au soleil à Oman mais nous envisageons quand même d’aller un week-end au ski en famille. Pour que cette deuxième expérience se passe pour le mieux, voici ce que nous avons retenus de l’an dernier…

Nos conseils pour des vacances au ski avec les enfants :

  • Ne pas commencer le ski trop tôt : à 3 ans, Ticoeur était trop jeune. Il n’avait pas trop aimé les leçons de ski (voir mon billet à quel âge commencer le ski ?) ; il avait préféré la luge. Maintenant je pense qu’il serait plus à l’aise. En tout cas, de nombreux parents m’ont dit que le ski avait eu davantage de succès auprès de leurs enfants de plus de 4 ans. A vérifier !
  • Tout comme l’an dernier, nous choisirons plutôt de partir au ski au printemps pour éviter le grand froid.
  • Nous emmènerons les grands-parents dans nos valises car ils seront ravis de jouer avec les enfants tandis que mon mari et moi seront sur les pistes.
  • Emprunter les vêtements de ski enfants à des amis ou en acheter dans une taille légèrement trop grande. Ici, les tenues de l’an dernier leur vont encore : ouf ! Pas d’investissement de ce côté-là.
  • Nous opterons pour une station de ski familiale avec la possibilité de laisser Titpuce quelques heures en garderie. Des stations familiales que des amis nous ont conseillé ? les Orres, La Plagne, Les Saisies ou encore Montchavin-Les Coches. Souvent, les stations de ski familiales ont un label Famille Plus qui nous permet de les repérer. Elles possèdent alors des infrastructures adaptées aux enfants.
  • Un de nos critères avec des enfants en bas âge : un beau front de neige avec la possibilité de faire de la luge en sécurité.
  • Enfin, influencée par certaines blogueuses, j’ai très envie de tester la GoPro afin de faire quelques petits films sur les pistes ! Cela peut faire de bons souvenirs de famille.
  • Côté photo, je ne ferai pas l’erreur de la dernière fois : avec la neige, il faut bien penser à surexposer mais pas trop non plus ! Mes premières photos étaient trop surexposées car j’avais gardé mes lunettes de soleil… erreur ! 😉
  • Sur les pistes, nous porterons des casques parce que l’an dernier, lors de notre semaine au ski en Autriche tout le monde l’avait (c’est obligatoire là-bas) et je trouve que c’est très bien. En France, les enfants ont toujours un casque mais les parents pas trop je trouve, or c’est pas mal de montrer l’exemple non ? En plus, j’ai déjà fait une très mauvaise chute de ski sur la tête il y a quelques années, je ne peux qu’adhérer à l’idée du casque !
  • Éviter la foule sur les pistes : partir hors saison est l’idéal mais ce n’est pas toujours possible si vos enfants vont déjà à l’école primaire. Une idée consiste à regarder quand sont les vacances scolaires en Autriche, Suisse, Allemagne et Italie pour trouver un endroit hors saison qui vous permettra de respecter le calendrier scolaire. Sinon, privilégier de petites stations françaises où il y a moins de monde.
  • Pour ne pas faire exploser le budget ski : encore une fois, les petites stations sont normalement moins chères. Partir aux vacances de Pâques est souvent moins coûteux qu’aux vacances de février (plus de risque sur l’enneigement c’est vrai…mais ça dépend des stations…Par exemple, nous aimons la station de La Rosière où nous avons eu pas mal de neige en avril). Partir hors vacances scolaires (si l’âge de vos enfants le permet) est plus économique. Regarder aussi du côté de la location d’appartement entre particulier.
  • Enfin, vous trouverez sur le blog Bouger en famille, une liste de 5 erreurs à éviter pour des vacances au ski en famille.

 

ski avec les enfants

ski avec les enfants

ski en famille

conseils ski en famille

Et vous ? Avez-vous prévu d’aller au ski avec les enfants ? Quelles sont vos stations de ski préférées ?

A quel âge débuter le ski ?

A quel âge débuter le ski ? Théoriquement, un enfant peut commencer les cours de ski à 3 ans donc j’ai pensé que c’était le bon timing pour Ticoeur (3 ans et demi) sauf que l’expérience a été mitigée.

Pour Ticoeur, les débuts ont eu lieu cette année à Damüls en Autriche. C’était pratique car nous partions avec mes beaux-parents qui habitent à Stuttgart.

Mon petit gars avec tout son équipement de ski (skis, chaussures, casque) m’a trop fait craquer
Tout d’abord j’ai été émerveillée et si fière ! Mon petit gars avec tout son équipement de ski (skis, chaussures, casque mais pas de bâtons à cet âge) m’a trop fait craquer, surtout quand j’ai vu qu’il réussissait à glisser sur ses skis dès le premier essai ! Alors oui la pente est très très faible mais quand même ! Nous étions une dizaine de parents ébahis devant les prodiges de nos petits ! Je dirais que 70% des enfants tenaient très bien sur leurs skis dès le début, 20% tombaient mais ne semblaient pas dérangés et 10% pleuraient de désespoir 😉 Mais disons que globalement, oui, à 3 ans, ils comprennent bien qu’il faut dessiner une grosse part de pizza avec ses pieds et faire l’avion avec ses bras 😉 (dixit la prof de ski, prof absolument adorable !).

sur_des_skis

Bref, j’ai alors pensé qu’un premier cours réussi+une gentille prof+pas de chute c’était le succès garanti… Mais pas du tout ! Ticoeur était tout tristounet et il m’a dit « maman, j’aime pas le ski, je veux faire de la luge avec Opa et Omi ».

Bon alors là, je ne me dégonfle pas. Je me dis que quand même on ne va pas abandonner au bout de deux heures (les cours sont de 10h à 12h). Bref, après le goûter, on retourne au mini-club déserté, on se faufile et là, moi et mon chéri repassons du temps avec Ticoeur pour le rassurer et le faire glisser sur ses skis. Du coup, quand je lui demande si ça lui plaît et si on continue le ski le lendemain, il me dit oui ! Youpi c’est gagné ! Mais non…

Le lendemain, 10h, nous sommes au cours. Ticoeur est tout triste. Il ne veut pas rejoindre son groupe. En insistant, il y va, il réussit à nouveau à glisser sans tomber mais il continue de nous dire qu’il veut faire de la luge et pas du ski malgré les encouragements de sa petite sœur 😉

cours_de_ski

Bref, il a l’air si malheureux sur ses skis et si heureux sur la luge que nous arrêtons l’apprentissage du ski. Pour cette fois 😉

Et donc la question qui se pose : A quel âge débuter le ski ?

Grâce à vos témoignages, j’ai appris que vos enfants avaient été plus souvent motivés par le ski :

  • vers 4/5 ans plutôt qu’à 3 ans
  • quand ils sont allés au cours avec un petit copain ou un cousin
  • quand ils ont débuté uniquement avec les parents
  • quand ils avaient l’habitude de la neige (parce qu’ils vivent près des stations)
  • quand ils ont accroché avec le prof
  • avec de très bonnes conditions météo, ça aide aussi ! Imaginez sinon, votre petit bout dans la tempête de neige et le froid…
  • et puis, je vous rassure, il y a quand même quelques enfants qui ont aimé les cours de ski dès 3 ans !

On dirait un petit groupe de Playmobil qui dévale les pentes ! 😉
Alors, est-ce important de débuter à 3 ans pour être très à l’aise sur ses skis plus tard ? Même si globalement, le plus tôt est le mieux, je pense qu’en débutant vers 5 ans, on peut devenir un très très bon skieur. En tout cas, les enfants de cet âge-là m’ont épatée sur les pistes ! Ils ont un très bon sens de l’équilibre. Et puis ils sont si mignons ! On dirait un petit groupe de Playmobil qui dévale les pentes ! 😉 En cherchant sur des sites et sur des forums j’ai souvent trouvé que 5 ans était l’âge idéal pour commencer. Y a-t-il un moniteur de l’ESF dans la salle pour nous confirmer le point ?

A quel âge ai-je débuté le ski ?

D’ailleurs, n’avez-vous pas l’impression qu’on débute le ski plus tôt qu’à l’époque où nous étions enfants ? Personnellement, j’ai débuté le ski à 11 ans. En classe de neige, en CM2 (un grand merci à notre maître, Monsieur Dupont) et je crois que c’était une première fois pour toute la classe. Pour moi c’était une révélation. Une passion qui est née. Et puis, mon premier jour de ski, c’était précisément le 14 janvier 1986. Je vous rassure, ce n’est pas que j’ai retenu cette date par cœur. Non, c’est que ce jour est très spécial et que je ne l’oublierai jamais : c’est le jour de la mort de Daniel Balavoine. J’étais avec tous mes petits camarades en bas de la piste verte. Notre monitrice de ski était en retard. Soudain elle arrive, bouleversée, les yeux rouges, la voix tremblante et elle nous annonce le triste événement. Nous avons respecté une minute de silence. Ce souvenir est ancré en moi. C’était mon premier jour de ski. Il y avait un grand soleil.

Admirez ce look !

Image30

Après ce petit moment de nostalgie, je reviens à mon sujet : j’ai débuté le ski à 11 ans et donc ? Oui, je skie bien, même peut-être très bien mais je n’ai jamais été aussi à l’aise que ces enfants que je vois sur les pistes aujourd’hui.

Évidemment, le niveau de ski dépend aussi de la fréquence à laquelle on skie. Petite, j’ai eu beaucoup de chance car je partais en colonie de ski aux vacances de février, de Pâques et même les deux premières de juillet (au glacier des Deux-Alpes), du coup, j’en ai fait trois fois par an pendant cinq ans ! Merci le CE de beau-papa ! Néanmoins, j’aurais tellement aimé partager cette passion avec mes parents. Aucun des deux ne sait skier. Ils n’ont jamais passé de vacances à la neige. Je pense même que mon père n’a jamais vu la neige à part à Paris ! Du coup, c’est quelque chose qui me tient à cœur : skier avec mes enfants. Donc, sans aucun doute, nous y retournerons et nous réessaierons !

Edit d’avril 2015 : Ticoeur a maintenant 5 ans et demi et Titpuce a 3 ans et ils ont adoré leurs cours de ski ! Comme quoi… 5 ans était le bon moment pour Ticoeur mais Titpuce a accroché dès la première fois et du haut de ses 3 ans…

A quel âge débuter le ski ?

Alors selon vous, à quel âge débuter le ski ?

Une journée sur les pistes de ski

Après vous avoir donné les détails de notre séjour au ski à Damüls en Autriche avec notre petite famille, je voulais vous montrer quelques photos de nos journées même si rien de ressemble plus à une piste de ski qu’une piste de ski 😉 Je trouve qu’on ne s’en lasse pas : la lumière, les espaces, les montagnes… et puis comme je vous disais, il n’y avait quasi personne, donc voici de la neige, de la neige et encore de la neige !

Chouette ! Personne sur les pistes !

traces_de_ski Suite de l’article