Ma Titpuce : tes 7 ans en Angleterre !

Ma Titpuce,

Il y a un an, nous fêtions tes 6 ans à Londres et nous étions loin de nous imaginer qu’un an après, nous serions installés en Angleterre. C’était peut-être un signe. Who knows? A chaque nouvelle bougie, comme toute maman qui se respecte, je pleure de te voir grandir si vite ; et vois-tu, j’ai l’impression que notre expatriation en Angleterre t’a fait grandir encore plus vite que d’habitude (et non, c’est pas à cause de la pluie !). C’est juste que tu as vraiment dû faire preuve de courage, de volonté et d’énergie pour t’adapter à ta nouvelle vie, apprendre l’anglais, t’intégrer à l’école anglaise… Et je dois dire que pour réussir tout cela, tu as montré beaucoup de maturité du haut de tes 7 ans. Pourtant, juste avant notre départ, tu nous avais dit : « je ne veux pas parler anglais et je ne veux pas porter d’uniforme ». Et comme je sais que tu peux être bien têtue, j’ai eu peur que tu te renfermes en arrivant ici. Mais pas du tout ! Au contraire, tu es toute épanouie, tu t’es fait des copines dès la première semaine d’école ; tu as certes peu parlé au début mais tu as tendu l’oreille, tu as appris, tu as compris de plus en plus de mots et quelle joie à présent de t’entendre papoter avec tes amies anglaises ! Quant à l’uniforme, tu as déclaré « heureusement qu’il n’est pas vert ! » et tu l’as porté sans histoire, conservant tout de même ta grande fantaisie vestimentaire quand arrive le week-end :-).

Alors que tu aurais pu avoir une année tranquille, en France, au CP à Paris, dans l’école du quartier avec tes copines de maternelle, tu t’es retrouvée à devoir apprendre à lire et écrire directement en anglais et à très grande vitesse car ici, les enfants apprennent la lecture un an plus tôt. Mais jamais tu ne t’es plainte : tu as toujours fait tes lignes d’écriture et tes devoirs de lecture avec beaucoup de d’application, en posant beaucoup de questions. Je suis si fière de toi ! Et tu me fais rire à présent quand parfois je te surprends en train de me parler français avec un petit accent anglais ! C’est fou ! Je dois aussi admettre qu’un tel succès d’intégration est également lié à l’accueil qui nous a été réservé ici, que ce soit le personnel enseignant, les parents et les enfants. Nous sommes vraiment bien tombés ! Ils ont tous fait des efforts pour t’inclure dans leur quotidien et être aux petits soins avec toi, et je sais que ce n’est pas une évidence, alors merci à eux. Ticoeur, ton grand-frère t’aide aussi énormément : il veille sur toi à l’école et il t’aide avec l’anglais. Comme notre Tour du Monde l’avait fait, notre expatriation en Angleterre alimente votre complicité. Vous êtes trop mignons à voir !

En apprenant à écrire, tu as voulu choisir d’utiliser l’écriture française, en cursives et non le script utilisé par les Anglais. La maîtresse t’a encouragée dans ce sens car elle trouve ça très beau et exotique ! Merci aussi pour cette ouverture d’esprit. La même ouverture d’esprit qui a bien faire rire à l’école quand tu as dessiné des coquelicots en bleu pour le 11 Novembre (relire ici) ou quand tu leur as dit que c’était ta fête (ici, ils ne fêtent pas les Saints du calendrier mais pour toi, ils ont fait une petite chanson, c’était très touchant). Dans ta classe, tu as aussi de petits admirateurs, ce doit être le charme français qui opère !

Tu as dû relevé de nombreux défis en plus de la langue : apprendre à nager en un temps record pour rattrapper le retard par rapport à tes petits camarades anglais qui nagent vraiment très bien. Toujours à l’école, tu as découvert le netball, le violon, le théâtre, la chorale (le chant t’a beaucoup aidée pour progresser en anglais… Merci « Puff the magic dragon » 😉 !) et comme c’est la tradition dans notre région, tu souhaites tester l’équitation (à suivre !). Quand le samedi les enfants se reposent, tu vas à l’école française et tu es très demandeuse d’y aller alors que nous t’avions laissé le choix de peur que tu sois fatiguée.

Malgré tous ces changements, sur de nombreux aspects, tu es restée la même petite fille que je connais : passionnée par la danse classique, le dessin, la peinture, les fleurs, … Mais tu souhaites découvrir encore et toujours et c’est ce qui me rend si fière de toi : peu importe où tu vas, peu importe ce que tu réussiras, j’aime ton envie d’essayer, ta force et ta bonne humeur pour tout entreprendre ! Alors pour fêter la grande fille de 7 ans que tu es devenue nous avons invité tes amis anglais à la maison, nous avons mangé des crêpes et des guimauves françaises et nous t’avons offert une bicyclette de style anglais pour nos prochaines sorties vélo en famille, sans doute dans la jolie New Forest à côté de chez nous. Mais pour véritablement célébrer la petite fille que tu es et qui grandit avec tant de vie et de joie, je souhaite que tu continues de me réveiller chaque matin avec un gros câlin ; je souhaite toujours te couvrir de gros bisous et te dire comme je t’aime ma Titpuce, mon amour…

Happy birthday to you!

Un calendrier de l’Avent pour voyager

D’habitude, c’est Papa Voyage qui fabrique notre Calendrier de l’Avent mais cette année j’avais une idée en tête alors c’est moi qui l’ai préparé. Je voulais un Calendrier de l’Avent sur le thème du voyage, pour faire rêver les enfants, pour leur offrir des souvenirs de nos voyages en famille et pour leur promettre de prochaines escapades. Je souhaitais un Calendrier de l’Avent qui leur prévoit de belles expériences, qui leur rappelle des moments remplis d’amour et qui leur évoque de bien jolis rêves, des rêves d’enfants, de ceux qu’il faut chérir, de ceux qu’il faut vivre surtout. La magie de Noël c’est le retour à l’essentiel, c’est voir ses enfants rire, c’est passer du temps ensemble, c’est partir pour un grand voyage, riche en couleurs, en chaleur, en lumière… C’est être bien au chaud à la maison et se surprendre à rêver d’ailleurs… Alors j’ai choisi 24 petites valises pour compter les jours qui nous rapprochent de Noël… Des petites valises comme une invitation au voyage, comme autant de clins d’oeil à nos nombreuses aventures en famille !

Que trouveront les enfants dans notre Calendrier de l’Avent pour petits voyageurs ?

J’ai sélectionné des photos de nos derniers voyages en famille et je les ai imprimées en tout petit format. Des photos de notre voyage en Grèce, de notre semaine à Malte, de notre séjour au ski, de nos vacances à Corfou, de nos week-ends en France et de notre nouvelle vie en Angleterre. Des moments que je souhaitais figer. Je sais que ces petites photos leur feront plaisir car ils aiment tenir des albums qu’ils décorent eux-mêmes (surtout ma Titpuce, c’est une grande fan de scrapbooking !).

En plus des photos, j’ai glissé dans les valises des petites douceurs anglaises : des mini shortbreads en forme de sapins de Noël (vous pouvez les trouver chez Marks & Spencer) et du fudge fait maison !

biscuits de Noël

fudge fait maison

Enfin, afin que les valises soient pleines à craquer j’ai complété avec des chocolats :

calendrier de l'avent

J’ai passé deux heures à préparer les valises (comme pour un vrai voyage !). J’avais commandé un gros paquets de boîtes au format 8 cm x 5 cm avec un motif valise (dénichées sur Amazon). Il a fallu les plier, les monter, mettre la poignée, nouer les étiquettes, remplir…

Calendrier Avent voyage

Calendrier de l'Avent thème Voyage

Calendrier de l'Avent thème Voyage

Voilà ! Les valises pour le Calendrier de l’Avent spécial Voyage sont prêtes ! Attention départ !

Calendrier de l'Avent pour voyager

Enfin, comme je vous l’ai dit au début de l’article, je souhaitais que Ticoeur et Titpuce se rappellent nos derniers voyages mais je voulais aussi leur offrir de belles expériences à venir, en famille. Ainsi, dans les valises correspondant aux quatre dimanches de l’Avent j’ai glissé des bons pour une expérience sur le thème de Noël et de l’Angleterre : il y a même de petites escapades au programme !

Voilà ! Notre Calendrier de l’Avent spécial Voyages est prêt ! Ticoeur et Titpuce le découvriront ce soir en rentrant de l’école. J’ai suspendu les petites valises dans notre jardin d’hiver, parce que c’est mon endroit préféré de la maison, celui qui hésite entre dedans et dehors et ne choisit pas !… Celui où nous aimons nous retrouver en famille… L’endoit idéal pour rêver et parler voyages depuis notre petit coin du sud de l’Angleterre…

Calendrier de l'Avent pour voyageur

Pour le soir, j’ai rajouté une fine guirlande étoilée et lumineuse :

Calendrier de l'Avent fait maison

Calendrier de l'Avent voyage

Vous aimez notre Calendrier de l’Avent sur le thème du voyage ? J’espère surtout qu’il plaira aux enfants et qu’il les fera patienter jusqu’à Noël !

Sur ce, faites de beaux rêves !… Ou vos valises !

9 ans pour mon Ticoeur ! Et pour le blog !

Hier soir, tu as soufflé tes 9 bougies mon ange… 9 ans que tu es né, 9 ans que je suis maman… Le jour de ton anniversaire j’ai toujours un peu l’impression que c’est le mien… Et puis accessoirement c’est aussi les 9 ans pour ce blog, où je vous raconte, à vous chères lectrices (et quelques lecteurs !) nos nombreux voyages en famille : j’ai arrêté de compter au 100iè voyage ! Et puis il y a eu le Tour du Monde et maintenant notre expatriation en Angleterre. Toutes ces aventures, nous les avons vécues avec toi et tu les as rendues particulièrement merveilleuses car tu es si curieux, si sociable, si sage, si ouvert aux autres et sur le Monde. Tu as une imagination débordante et beaucoup d’humour aussi ! C’est un plaisir de te voir grandir même si je ne suis pas du tout d’accord avec la vitesse de cette croissance !

Tu es un petit garçon adorable, très doué dans tout ce que tu entreprends et tu es aussi un grand frère en or ! J’adore te voir lire des histoires à Titpuce, veiller sur elle à la récré, lui traduire des mots d’anglais, lui expliquer tout ce qu’elle ne comprend pas encore… Tu es patient et plein d’amour pour elle. Votre complicité est le plus beau cadeau que vous pouvez offrir à vos parents !

Cette année il y a pas mal d’étapes qui m’ont montré que tu avais grandi mon Ticoeur :

  • Il y a eu ton séjour en classe mer : la première fois que tu partais en voyage sans nous !
  • Sur le thème de la mer, tu as été un super moussaillon lors de nos vacances en voilier en Grèce
  • Tu as adoré ton stage de catamaran cet été dans le Golfe du Morbihan
  • Il y a eu ton stage de foot : c’était ta première colo…
  • C’était aussi ta première année en piano avec des petits concerts où tu as assuré !
  • Et enfin, il y a eu ton entrée à l’école anglaise où tu te plais tant, toi mon petit fan d’Harry Potter !

Alors ton anniversaire a pas mal été sur le thème d’Harry Potter : Lego, vêtements et même le premier tome en anglais car maintenant que tu as lu tous les volumes en français on s’est dit que tu aimerais lire la version originale, surtout que tu sembles doué pour cette langue que tu découvres en ce moment et dans laquelle tu progresses à une allure fulgurante ! Enfin, nous avons réservé nos billets pour les Studios Harry Potter que nous visiterons donc pour la deuxième fois (profitons d’être en Angleterre…). Tu as également reçu tout plein de livres en français car tu aimes tant lire et tu lis si vite !

Cette année est un peu spéciale car nous n’avons pas fêté ton anniversaire avec tes camarades de classe : ceux de Paris sont trop loin et ceux d’ici sont tout nouveaux… Mais l’an prochain nous ferons une grande fête c’est promis !

Continue de nous étonner tous les jours par ta bonne humeur, ta douceur et tes dons ! Joyeux anniversaire mon Ticoeur ! Ou plutôt : Happy Birthday!

 

apprendre l'anglais

Cours d’anglais pour les enfants : nous avons testé Vivaling

Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour que nos enfants apprennent l’anglais ! Nous avons essayé de nombreuses formules : nounou anglophone, école d’anglais pendant les vacances scolaires, babysitter anglophone, voyages en pays anglosaxon, anglais à l’école, dessins animés, activités créatives… Et à présent, comme vous le savez, nous avons opté pour une solution radicale : nous sommes partis vivre en Angleterre ! Alors la semaine dernière, à quelques jours de la rentrée des classes, je me suis dit qu’un cours d’anglais pourrait mettre Ticoeur et Titpuce dans le bain à la veille du grand saut !

Nous avons donc testé une formule encore différente : le cours d’anglais à distance, en vidéo, avec Vivaling. Comment ça marche ? Devant l’ordinateur ou la tablette, l’enfant est en tête-à-tête avec un professeur (coach) que nous avons choisi. En effet, au moment de l’inscription, on remplit un petit questionnaire et Vivaling nous pré-sélectionne des profs. Pour choisir, on dispose de petites vidéos de présentation de chaque coach. C’est très pratique et j’ai d’ailleurs visualisé ces vidéos avec les enfants pour les impliquer dans le choix. Je pense qu’un bon cours d’anglais c’est d’abord un prof sympa qui plaît aux enfants !

Comme nous habitons en Angleterre, nous avons privilégié des professeurs avec un accès très british. Sinon, il y a des professeurs de différents pays et de différentes régions. Le cours dure 15 minutes. Au début, j’ai pensé que ce serait court mais en cours individuel l’enfant fatigue vite. Parler une langue étrangère demande beaucoup de concentration. Et contrairement aux cours en groupe, l’échange est intense. Finalement, j’ai trouvé que c’était une bonne durée pour de jeunes enfants. Il y a aussi des formules avec des cours plus longs pour les plus grands ou pour les enfants qui ont déjà un bon niveau. Une fois l’inscription faite, nous avons installé l’appli Vivaling sur la tablette et nous avons pris rendez-vous pour les cours.

Comment se sont passés les cours des enfants avec Vivaling ?

Pour Ticoeur l’échange a été fluide. Grâce au questionnaire que j’avais pré-rempli, le prof connaissait les centres d’intérêts de mon Ticoeur. Du coup, il avait préparé un échange autour d’Harry Potter. Ils ont parlé du caractère des différents personnages et des pouvoirs de sorcellerie qu’aimerait avoir Ticoeur. Le prof avait également conçu un petit quizz sur les livres Harry Potter. C’était très interactif, avec des images en support. Moi, je me tenais sagement dans la pièce d’à côté et j’ai tout écouté. J’ai encore une fois pu voir que mon Ticoeur avait déjà un bon niveau de compréhension… Il était à l’aise. Alors soudain j’ai entendu que le prof est monté en niveau côté langage mais il a aussi su faire marche arrière dès qu’il a senti que cela devenait trop difficile. A chaque instant le prof s’est adapté. Et puis il était très sympa ! Une très bonne expérience !

Pour Titpuce, avec sa timidité, parler devant l’écran c’était pas évident. Je crois qu’il faut qu’elle s’habitue à ce type de support. Elle avait choisi une prof adorable, une maman d’une petite fille. La prof a eu une approche très douce, très maternelle. Dans le questionnaire j’avais parlé des passions de Titpuce (la dance et les fées !) et de son niveau d’anglais (débutant). La coach s’est une fois encore adaptée et a commencé par la base en montrant des images de fruits. Puis, elles ont parlé de couleurs en regardant des images de fées. La prof a été très patiente, super gentille et Titpuce a finalement aimé son cours même si elle se tortillait sur sa chaise très intimidée. Voilà à quoi ressemblait la leçon d’anglais de ma puce à un moment où la coach lui a demandé de cacher ses yeux le temps car elle fasse disparaître un fruit que ma puce devait ensuite nommer :

 

Dans les deux cas, j’ai aimé :

  • La personnalisation du cours : ce que j’avais écrit dans les questionnaires a été pris en compte.
  • La possibilité de choisir le coach, et donc son style mais aussi son accent.
  • La facilité d’utilisation de l’agenda pour réserver les créneaux.
  • Avec la vidéo, peu importe où vous habitez et où vit le professeur : cela offre de nombreuses opportunités de cours.
  • Les professeurs bienveillants et investis (j’imagine le temps pour préparer un cours qui correspond à l’enfant et qui colle à ses hobbies !).
  • Le compte-rendu détaillé à la fin, que l’on reçoit par mail avec le lien vers la vidéo du cours. Le debrief contient aussi des conseils et des petits devoirs pour la fois d’après.

Côté prix, le cours de 15 minutes coûte 11€ et il y a des packs avec des tarifs dégressifs, car comme pour toutes les solutions d’apprentissage de l’anglais, l’essentiel pour que ça marche c’est : la fréquence ! Vous pouvez aussi mixer les sources et méthodes d’apprentissage : plus l’enfant est confronté à l’anglais plus ça marche ! Notre cours d’essai en vidéo nous a été offert par Vivaling (merci, merci !) et si, vous aussi, vous avez envie de tester cette académie de langues en ligne, je vous propose la promo suivante :

1 cours acheté = 1 cours offert avec le code MAMANVOYAGEVL

Ainsi, vous avez deux cours pour le prix d’un ! Si vous vous inscrivez, n’hésitez pas à me faire part de votre expérience en commentaire. Je précise que si vous préférez d’autres langues que l’anglais, il y a aussi espagnol, allemand ou mandarin. (Le code est valable jusqu’au 31 décembre 2018).

Pour nous, la suite de l’apprentissage c’est directement à l’école anglaise ! Vous pouvez lire mon compte-rendu de la rentrée de Ticoeur et Titpuce en Angleterre.  Ce n’est pas la solution la plus simple à mettre en place ;-)… donc les cours d’anglais à la maison c’est un bon début qui pourrait vous tenter en attendant… de faire comme nous !

apprendre l'anglaisLes enfants avaient fait des cartes pour annoncer notre départ à leurs meilleurs amis et leur donner notre nouvelle adresse…

 

Et vous ? Que faites-vous pour que vos enfants apprennent l’anglais ?

Chronique de notre installation en Angleterre

Tout est allé si vite ! Tant de personnes que je n’ai pas eu le temps de voir avant de quitter Paris ! Et nous voici arrivés dans notre petit coin du Hampshire, sur la côte, dans le sud de l’Angleterre !

Comme notre expatriation en Angleterre a été une surprise, nous avons improvisé et géré notre déménagement sans renoncer à nos vacances. En juillet, il a donc fallu :

  • trouver des déménageurs pour faire traverser nos 25m3 d’affaires outre-Manche et me rendre compte que je ne tenais qu’à deux choses : mon piano et mon vélo ;-)… Et aussi à mon citronnier !
  • harceler l’agence immobilière en Angleterre car nous avions trouvé une maison début juin et un mois après nous n’avions toujours pas de bail (on se plaint de l’administratif en France…). Finalement, bail signé la veille de l’arrivée du camion !
  • mettre en location notre appartement en meublé (donc nous avons dû racheter des meubles). Nous avons trouvé des locataires au bout d’une semaine et il s’agit d’une famille très sympa : ça compte !
  • aller chez le coiffeur à Paris (je ne vais quand même pas confier mes cheveux aux Anglais !)
  • faire des visites de contrôles pour toute la famille chez le dentiste et l’ophtalmo… il y aura bien des médecins en Angleterre mais avec la réputation du NHS (la sécu anglaise), on ne sait jamais !
  • désinscrire officiellement les enfants de l’école auprès de la mairie… Et oui, monsieur le maire c’est encore nous qui partons !
  • refaire les passeports et cartes d’identités qui approchent de la date d’expiration car ce sera plus compliqué à gérer à distance.
  • regarder les Anglais perdre au foot ;-)… En vrai, je n’aime pas du tout le foot mais autant arrivés en « champions », non ?
  • ouvrir un compte en banque au UK (c’est super simple !)
  • lire tous les articles sur le Brexit… et se dire que ça craint !
  • faire quelques stocks de bouteilles le temps d’un week-end en Champagne, de quoi tenir 2 ans 🙂
  • partir en voyage comme nous l’avions prévu  : Allemagne, voile à Corfou, la Corrèze et bientôt la Bretagne.

A présent, nous voici en Angleterre :

  • les enfants ont découvert notre immense maison et sont trop contents d’avoir un jardin ! Aussi, vu le nombre de chambres (6 !!!) ils ont décidé de dormir séparément, ce qu’ils ne faisaient pas à Paris… C’est mignon de les voir aménager leur espace.
  • la maison est si grande que nous regardons pour acheter quelques meubles supplémentaires et surtout des lits pour accueillir les amis ! Heureusement, on trouve pas mal de jolies choses chez John Lewis (sorte de BHV anglais) et Ikéa n’est jamais bien loin ;-).
  • nous apprécions les températures plus douces après la canicule en France.
  • nous comprenons déjà qu’il n’y a pas besoin d’arroser la pelouse car la pluie est toujours prévue à un moment de la journée 😉
  • nous avons parcouru notre village en trottinette jusqu’à la mer… Sommes-nous les seuls à avoir des trottinettes ? J’ai l’impression…
  • pendant que Papa Voyage est au travail, on déballe les cartons. Mauvaise nouvelle : le piano a deux rayures et un lit est abîmé (on va tester l’assurance !). Par contre, le citronnier va très bien après une semaine en container sans eau ni lumière…
  • nous sommes allés au pub avec les kids : fish and chips et aire de jeux au programme. Une bonne ambiance familiale…
  • je viens d’inscrire les enfants à la bibliothèque. Nous avons emprunté des livres mais il reste à… apprendre l’anglais !!!
  • vendredi, les enfants vont pouvoir visiter leur école car le directeur n’est pas parti en vacances et nous accueille gentiment. Nous achèterons aussi les fameux uniformes.
  • des voisins nous ont chaleureusement accueillis (ça change de Paris !)
  • nous avons mis des adaptateurs dans toutes les pièces 🙂
  • nous cherchons un opérateur pour avoir le téléphone et internet donc là en vous écrivant j’explose mon forfait Bouygues 😉
  • je viens de tester mes premiers kilomètres en roulant à gauche…  en fait c’est tout comme en France :  j’aime pas conduire !
  • nous faisons les annonces pour acheter une voiture : je pense la choisir petite et automatique pour me faciliter la tâche de « maman taxi ».
  • Titpuce a préparé une lettre pour sa copine à Paris et le texte commence ainsi : « je t’ai déjà un peu oubliée… » 🙂

En tout cas, ça fait très bizarre de voir ses affaires partir dans le camion, de passer d’une grande ville à un petit coin perdu d’Angleterre, de se retrouver dans une grande maison en briques rouges (un peu vieillotte mais sans moquette dans toutes les pièces ouf !)… de commencer cette nouvelle vie qu’on n’avait pas anticipée… Je crois que ça me fait un effet plus étrange que notre départ en tour du monde… Finalement, nous ne sommes pas très loin (à 50 minutes d’avion de Paris !) mais je me sens sur une autre planète, très dépaysée, très décalée, plus « surprise » car moins préparée psychologiquement… Le tour du Monde a été une décision mûrie ; notre départ en Angleterre ressemble davantage à une petite folie. Aussi, la remarque du loueur de voiture m’a laissée perplexe : « What? You’re moving from Paris to here right before Brexit?? »... et il a bien ri ; moi beaucoup moins… j’espère que tout ira bien ! Mais comme dit notre ami Bob « everything’s gonna be alright! »… En attendant, on découvre, on s’installe, on s’adapte et on boit du Ricard à l’apéro ;-). Pour dire correctement au revoir à la France, nous finirons le mois d’août par des vacances en Bretagne ! Non mais !

Alors, vous nous suivez dans nos aventures anglaises ?