Costa Brava en famille #1 : Calella de Palafrugell

De nos vacances de février en Espagne, je vous ai déjà parlé de notre étape à Barcelone. Il me reste à vous raconter notre petit roadtrip catalan le long de la Costa Brava avec une première étape à Calella de Palafrugell et ses environs.

palafrugell

Fraîchement arrivés à Barcelone nous avons récupéré notre voiture de location et nous sommes partis dans le nord de la Catalogne, le long de la côte avec l’envie de découvrir de jolis villages et de voir la mer.

Calella de Palafrugell adorable petit port de pêche….

Calella de Palafrugell est nichée au creux d’une calanque. En février il n’y avait personne. C’était parfait pour une balade sur la plage et dans le village. Nous avons eu un temps de rêve et les enfants ont passé un temps fou à jouer dans le sable pendant que nous les surveillions depuis la terrasse d’un café ;-).

Je pense que profiter de cet endroit hors saison est une chance car l’été il paraît qu’il y a bien trop de monde.  Nous avons en effet aimé la sérénité du village et ses jolies maisons majoritairement blanches. Par contre, les restaurants étaient quasiment tous fermés et nous n’avons pas trouvé d’hébergements non plus. Nous avons donc dû faire étape à 5 kilomètres de là, à Palafrugell mais ce n’était pas gênant (10 min en voiture). Palafrugell s’est avéré un point stratégique pour visiter les environs.

  palafrugell en famille  

vacances costa brava

palafrugell en famille

musee Dali en famille

Les plus beaux villages de Catalogne…

Ainsi, à partir de Palafrugell, nous sommes allés nous balader à Pals et à Peratallade, deux des plus beaux villages de Catalogne. J’ai eu une petite préférence pour Pals. Voici quelques photos…

Pals

Pals

Peratallade

Quelque part sur notre route…

Le Musée Dali à Figueres…

Le musée Dali situé à Figueres est-il adapté à une visite en famille ? Oui ! D’ailleurs, il y avait de nombreuses classes de maternelles qui étaient là en visite scolaire. 90% des œuvres sont même très amusantes pour les petits. Nous y avons passé deux heures. Il faut dire que la collection est très riche ! A noter qu’il y a quand même quelques tableaux qui traitent de la guerre ou qui font référence à l’étrange psychologie intérieure du peintre mais je dirais que c’est finalement trop abstrait pour que les enfants soient choqués. Titpuce n’a juste pas du tout aimé la présence de fourmis sur trop de dessins ;-). Dali a de drôle d’obsessions c’est sûr ! Enfin, je précise qu’en été il paraît que le musée est plein à craquer et qu’il vaut mieux réserver ses billets d’avance. Là, en février c’était tranquille à part les groupes scolaires.

visiter palafrugell

En sortant du musée, nous avons déjeuné dans un restaurant très sympathique et économique : El Lloc Café Carrer Pi i Margall, 11, Figueres.

Notre carnet d’adresses à Palafrugell :

Je rappelle encore une fois que nous avons logé à Palafrugell et non à Calella de Palafrugell. Donc, nous n’étions pas en bord de mer et Palafrugell n’a pas le charme de Calella mais c’est seulement à 10 minutes du village de pêcheurs et c’est un excellent emplacement pour explorer les alentours. De plus, il y a du choix côté hébergements et restaurants. Le vieux centre ville est petit mais plutôt agréable…

  • De Tres : cuisine locale très fine et fraîchement préparée. L’accueil était parfait et très chaleureux envers les enfants. De Tres : Carrer Giralt i Subirós, 3-5, Palafrugell
  • Can Felipe : un petit café situé non loin du resto. Rien de spécial mais il y avait une agréable ambiance très locale donc nous y avons pris un verre et joué au Uno avec les enfants en attendant que le restaurant ouvre ses portes (oui, en Espagne, ça ouvre un peu plus tard qu’en France !).
  • Arrels d’Emporda : un appart hôtel très propre, très moderne avec un excellent rapport qualité-prix (nous avons payé 76€ l’appartement pour 4). Nous avions un duplex très confortable avec deux vraies chambres et des petits balcons. Plus d’infos et réservation ici.

Voilà pour notre première étape en famille sur la Costa Brava. La prochaine fois, je vous emmènerai à Cadaquès, encore un peu plus au nord. Au final, en une semaine, nous avons vu peu de choses de cette jolie région mais nous avons tout aimé. Les articles sur le blog de Lalydo m’ont donné très envie de découvrir d’autres villages catalans donc nous retournerons très certainement en Catalogne pour une nouvelle virée en famille !

Et vous ? Connaissez-vous ce petit coin de Catalogne près de Calella de Palafrugell ?


Billet classé dans : Roadtrip, Plages, Voyages avec enfants

Quel pays d’Asie choisir pour un voyage en famille ?

Nous sommes de grands fans de l’Asie, depuis toujours, et en devenant parents, l’Asie est un continent qui nous a particulièrement paru adapté pour nos premiers grands voyages en famille, surtout en Asie du sud-est. Pourquoi ? L’Asie du sud-est offre un grand dépaysement, des pays plutôt sûrs, et la vie sur place est souvent très économique. Ainsi, pour notre premier voyage en Asie avec enfant, Ticoeur avait 18 mois et nous sommes partis en Malaisie. Depuis, nous avons visité beaucoup d’autres pays d’Asie, dont je vous ai parlé sur le blog et aujourd’hui je souhaitais faire un petit bilan de tous nos séjours en Asie du sud-est parce qu’une question que vous me posez souvent par mail est : quel pays d’Asie conseilles-tu pour un voyage en famille ? Voici donc le fruit de notre expérience, après avoir visité quasi tous les pays d’Asie du sud-est dont une grande partie avec enfant :

Vietnam : du nord au sud, de beaux paysages à découvrir…

Visiter Hoi An

Les + :

  • Facilité d’organisation de son voyage en avance ou sur place.
  • Dépaysement culturel, architecture coloniale, plages.
  • Souvent des chambres avec 2 grands lits doubles donc idéal à 4.
  • Grand choix d’hébergements pour tous les budgets.
  • Une de mes cuisines préférées en Asie (bon, c’est très personnel…).

Les – :

  • Villes à la circulation très chaotique. Faire attention en tant que piéton.
  • Je n’ai pas aimé Ho Chi Minh et je n’ai pas trouvé Sapa exceptionnelle.

Infos pratiques :

  • Mes coups de cœur : Hoi An, Delta du Mékong, Hanoi et puis il y a la région de Danang que j’aimerais beaucoup découvrir / La Baie d’Halong est plus adaptée en amoureux qu’en famille.
  • La saison : de novembre à avril.
  • Heures de vol : 11h à l’aller / 13h au retour.

Mon avis en conclusion : Un voyage facile à gérer en famille. Ne pas passer trop de temps dans les grandes villes. Se déplacer en avion.

Thaïlande : un grand classique, très apprécié des familles…

Les + :

  • Facilité d’organisation de son voyage car pays habitué au tourisme.
  • On croise de nombreuses familles qui voyagent avec enfants en Thaïlande.
  • Dépaysement et jolies îles.
  • Possibilité de se déplacer en avion à bas prix.
  • Grand choix d’hébergements pour tous les budgets.

Les – :

  • Trop de touristes sur certaines îles en février.
  • Je recommande d’éviter l’extrême nord à cause du paludisme.
  • Personnellement je n’ai pas aimé Chiang Mai.
  • Bien sûr il faut voir Bangkok mais ne pas y rester longtemps car la ville est un peu oppressante avec des enfants.

Infos pratiques :

  • Visites que je recommande : Bangkok, Koh Phi Phi (hors saison), Koh Lipe, Koh Samui, Koh Tao…
  • La saison : de novembre à avril mais possible en été dans les îles côté oriental.
  • Heures de vol : 11h15 à l’aller / 12h au retour.

Mon avis en conclusion : Un voyage facile en famille. Je privilégierais les îles, avec des déplacements en avion.

Bali (Indonésie) : une île à taille humaine avec de belles traditions…

Voyage à Bali en famille

Les + :

  • Dépaysement culturel, rizière, végétation luxuriante.
  • Beauté des temples, snorkeling, belle ambiance traditionnelle.
  • Une île à taille humaine.
  • Possibilité de coupler avec les îles Gilis (Lombok).
  • De très jolies villas ou hôtels avec piscine à petits budgets.

Les – :

  • Beaucoup trop de touristes dans le sud de l’île (zone Kuta).
  • De belles plages mais pas paradisiaques.
  • Attention si vous louez une voiture. C’est pas simple de conduire à Bali !

Infos pratiques :

  • Mes coups de cœur : Amed, les rizières dans la région de Munduk. Relire notre itinéraire à Bali.
  • La saison : de mai à septembre.
  • Heures de vol : Pas de vol direct. Passer par Singapour ou Kuala Lumpur donc compter 16h30 au mieux.

Mon avis en conclusion : Un voyage facile et très agréable avec de petites distances à parcourir.

Birmanie : un voyage plus aventureux, pour voyageurs avertis…

sunrise-Shwesandaw

Les + :

  • Le sourire des habitants !
  • L’héritage culturel, les rizières, les traditions plus conservées qu’ailleurs.
  • La beauté naturelle du pays.
  • Pas trop de touristes.

Les – :

  • Tourisme familial pas développé (donc nous avons trouvé peu d’hébergements avec 4 couchages).
  • Trajets très longs en bus. Difficulté de se déplacer en général.
  • La belle zone de plages est peu accessible (route en mauvais état ou avion plutôt très cher).

Infos pratiques :

  • Mes coups de cœur : Bagan ! Et puis le lac Inle et les petites villes autour de Mandalay.
  • La saison : de novembre à mars.
  • Heures de vol : pas de vol direct. Passer par la Chine ou Kuala Lumpur donc 15h de vol au mieux, environ.

Mon avis en conclusion : J’ai trouvé que c’était le pays le moins simple en famille côté logistique (à cause des trajets et des hébergements). Si vous y allez quand même, prendre un chauffeur est sans doute une bonne idée.

Malaisie : plus de confort qu’ailleurs en Asie du sud-est et de belles îles…

Les + :

  • Pays multiculturel (des Chinois, des Indiens, des Malais, etc.)
  • Belles îles et villes avec architecture coloniale.
  • Pays plus riche que les autres donc infrastructure plus moderne (voitures, autoroutes, bus modernes…).
  • Trajets intérieurs possibles en avion à très bas prix.
  • Pour plus d’aventure, explorer aussi la partie Bornéo (pour la faune et la flore).
  • Possibilité de coupler avec une visite de Singapour.
  • Mmmm la cuisine !

Les – :

  • Nous n’avons pas toujours trouvé de jolis hébergements.

Infos pratiques :

  • Mes coups de cœur : Les îles Perenhtian et l’île de Tioman.
  • La saison : de novembre à mars, mais selon les îles, possible aussi l’été.
  • Heures de vol : environ 12h30.

Mon avis en conclusion : Un pays qui offre plus de confort que les autres, avec moins de touristes.

Philippines : tant d’îles paradisiaques !

Nous y sommes allés sans enfants.

  • Nous avons adoré la gentillesse des locaux, les nombreuses îles paradisiaques et les volcans.
  • Facilité car l’anglais est langue officielle.
  • Nature incroyablement belle. Coup de cœur aux Philippines : Camiguin island.
  • J’hésiterais à y aller avec de jeunes enfants car nombreux trajets en Jeepney (peu confortables et souvent longs). Et puis, globalement c’est très loin hélas. Disons qu’il vaut mieux y aller dans le cadre d’un voyage plus long dans cette partie du globe…
  • Heures de vol : minimum 16h avec escale.

Cambodge : un pays attachant mais pas le plus adapté en famille…

  • Avec Ticoeur, nous sommes allés à Phnom Penh.
  • Possible sans soucis d’aller à Angkor (et c’est magnifique !).
  • Vraiment pas cher.
  • Pour le reste, regardez bien par rapport au palu et à l’état des routes…
  • Pas de vol direct. Passer par Kuala Lumpur par exemple.

Laos : nature et sérénité mais longs trajets…

Nous y sommes allés sans enfants.

  • Nous avons adoré la gentillesse des Laotiens et la zénitude du pays.
  • Moins touristique et plus calme que les autres pays d’Asie. Le Laos c’est reposant !
  • Avec enfants j’hésiterais à cause de la longueur des trajets en bus, sur des routes sinueuses.
  • Très économique.
  • Faire attention au palu également.
  • Pas de vol direct. Passer par Bangkok par exemple.

***

Je voulais surtout me concentrer sur l’Asie du sud-est plutôt que l’Asie en général mais j’aimerais quand même faire une exception et vous parler du Sri Lanka qui, dans le même ordre de grandeur côté budget a été un grand coup de cœur pour nous en Asie et un must en terme de pays exotique à découvrir en famille !

Sri Lanka : parfait pour un premier voyage en Asie avec enfants…

Les + :

  • Beauté des paysages dans la région du thé, plages et héritage culturel.
  • De nombreux animaux surtout les éléphants.
  • Des distances pas trop grandes ( à faire en voiture avec chauffeur et en train).
  • De jolis hébergements un peu plus chers qu’en Asie du sud-est.

Les – :

  • De nombreuses plages dans la partie sud-est mais pas paradisiaques (à moins que vous en ayez à nous conseiller ?). Nous aimerions découvrir la côte ouest où il paraît que la mer est plus belle avec de jolis fonds.

Infos pratiques :

  • Mes coups de cœur : La région d’Ella, l’ambiance sur la plage à Mirissa, Kandy.
  • La saison : de novembre à mars mais possible l’été aussi dans la région du thé et sur la côte est.
  • Heures de vol : environ 13h avec escale.

Mon avis en conclusion : Nous avons adoré notre voyage avec enfants au Sri Lanla pour la diversité des paysages et la facilité logistique. Nous pensons y retourner. Nous avons préféré gérer nos trajets à chaque étape en demandant à notre hébergement de nous recommander quelqu’un plutôt que prendre un chauffeur attitré pour tout le voyage (dans un soucis de liberté).

***

Enfin, sans enfants, nous avons voyagé en Chine, au Japon et en Inde. Nous retournerons volontiers dans les deux premiers avec nos chéris. Par contre, pour l’Inde j’hésite un peu côté conditions sanitaires. Peut-être dans le Kérala un jour… A voir !

***

visiter hué

 J’espère que nos expériences de voyage en Asie avec de jeunes enfants vont vous inspirer et si vous connaissez déjà l’Asie, je serais curieuse de savoir quels ont été vos pays asiatiques préférés pour un voyage en famille ?


Billet classé dans : Roadtrip, Plages, Voyages avec enfants

Sicile : étape en famille à Castellammare del Golfo

Comme vous le savez, mes racines sont en Sicile et donc nous y allons régulièrement pour rendre visite à ma famille côté paternel. Aujourd’hui je voulais vous parler de Castellammare del Golfo, petite ville de pêcheurs située à l’ouest de Palerme car nous avons particulièrement aimé notre séjour là-bas cet été (fin juillet). En fait, ma famille vit dans le sud de la Sicile, en face des temples d’Agrigente mais comme c’est à trois heures de voiture de l’aéroport de Palerme, nous aimons faire une halte dans le nord en atterrissant, histoire de nous reposer avant de prendre la route. C’est plus confortable avec les enfants. A chaque fois, nous essayons de nous poser dans un coin différent. Le plus souvent nous allons tout simplement à Palerme mais il est vrai que la capitale est un peu oppressante, certes intéressante pour les grands (beaux musées, églises, marchés typiques…) mais moins attrayante pour les enfants. Nous sommes quelques fois passés rapidement à Castellammare lors de nos voyages en famille en Sicile mais c’est la première fois que nous y avons posé nos valises. Je recommande tout particulièrement cette étape si vous voyagez avec des enfants ou si vous recherchez le charme dépaysant d’une petite ville plutôt que le chaos palermitain (j’aime Palerme, si, si ! Mais parfois, c’est sport là-bas !). En plus, de l’aéroport jusqu’à notre chambre d’hôte à Castellammare nous n’avons mis que 30 minutes donc c’était même plus rapide que d’aller dans le centre de Palerme.

A part l’intérêt logistique de la destination, nous recommandons Castellammare del Golfo pour son ambiance, son petit port, ses restaurants de poisson, les vues panoramiques sur la baie et l’occasion d’une première baignade en Sicile….

Nous nous sommes baladés le long des bateaux de pêche ; nous sommes montés au château, nous avons visité les petits musées (tout était gratuit en plus), nous avons déambulé dans les ruelles, nous avons marché sur la plage et nous nous sommes assis en terrasse sur les quais le temps d’un dîner délicieux (car en plus les spécialités locales sont excellentes !). Côté plage, c’est très agréable pour se balader ou prendre un verre ; par contre ne vous attendez pas à une plage de rêve. C’est une plage « normale », sans charme particulier mais très spacieuse. Pour de belles plages je donne quelques tuyaux plus bas.

Castellammare del golfo

en famille a Castellammare del Golfo

en famille a Castellammare del Golfo

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

terrasse Castellammare del Golfo

plage Castellammare del Golfo

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

plage castellammare del golfo

en famille a Castellammare del Golfo

castellammare del golfo

Visites dans les alentours de Castellammare del Golfo :

Si vous venez pour la première fois en Sicile, à partir de Castellammare del Golfo il y a des incontournables à découvrir à quelques kilomètres…

  • Côté plages : les plus belles plages sont à Scopello, San Vito Lo Capo et surtout un peu plus loin dans la réserve Zingaro.
  • Côté histoire : les temples de Ségeste -> relire mon article sur les plus beaux temples de Sicile.
  • Côté village : plus loin à l’ouest il ne faut pas manquer Erice, le village perché.

Quant à nous, comme nous n’avions que deux jours et que nous avons déjà parcouru la région de nombreuses fois, nous avons choisi de visiter la grotte Mangiapane car c’est un des seuls endroits du nord de la Sicile où nous n’avions pas mis les pieds et c’est vrai que c’est sympa pour les enfants car ils peuvent y découvrir les métiers d’autrefois dans un ancien petit village troglodyte (voir les deux photos ci-dessous).

Pour encore plus d’idées de visites en famille sur l’île, relire mes propositions pour un itinéraire en Sicile.

grotte mangiapane

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

***

Nos bonnes adresses à Castellammare del Golfo :

  • Hébergement à Castellammare : Nous avons déniché une chouette adresse dans la vieille ville  : La Meridiana -> nous avions une suite avec deux chambres (pas mal quand les enfants ont leur espace dodo !). Déco simple mais le tout très propre et neuf. Le petit déj était super copieux (avec de délicieuses pâtisseries siciliennes) et la propriétaire était adorable. Nous avons payé 80 € la nuit. Nous y retournerons bien volontiers.

hotel famille castellammare del golfo

  • Restaurant à Castellammare : nous avons dîné chez H80 Fame et nous nous sommes régalés de pâtes maison et de fruits de mer -> H80 Fame, Marina Petrolo 23, Castellammare del Golfo.

restaurant Castellammare del GolfoCalamar grillé chez H80 Fame

restaurant Castellammare del GolfoSardines farcies : une spécialité sicilienne à ne pas manquer !

***

Comment se rendre à Castellammare del Golfo ?

  • Depuis Paris il faut compter 2h d’avion jusque Palerme. Il y a aussi des vols depuis d’autres villes en France.
  • De l’aéroport, il faut 30 minutes (45km) pour rejoindre Castellammare del Golfo.
  • A chaque fois, nous louons une voiture à l’aéroport. Prévoir un budget de 25-30€/jour.
  • Quand se rendre à Castellammare del Golfo ? Toute l’année sauf en août (ou alors juste la dernière semaine d’août). Évidemment, pour se baigner, il vaut mieux privilégier de mai à septembre mais il y a beaucoup à faire en Sicile en dehors des plages donc n’hésitez pas à y faire un tour à l’automne, ou dès le début du printemps. J’y suis même allée en décembre et c’est très agréable : la nature est plus verte qu’en été et c’est l’époque des orangers.

visiter restaurant Castellammare del Golfo

Alors ? Tentés par une escapade à Castellammare del Golfo ? Connaissez-vous déjà ?


Billet classé dans : Roadtrip, Plages, Voyages avec enfants

Un air de la Baltique nous chante le retour…

Notre dernière étape nous a conduits en Allemagne, au bord de la mer Baltique, près de Kiel, du côté de Laboe et d’Eckernförde. Des endroits paisibles, loin des foules. L’idéal pour prendre un gros bol d’air marin et profiter de grands espaces avant le retour à Paris. C’était une étape de tout repos, en famille, plus exactement dans ma belle-famille (je réalise une fois encore la chance d’avoir une belle-famille en or…). D’excellents moments donc et la découverte d’un coin de l’Allemagne que je ne connaissais pas encore. Faut dire, c’est un peu le bout du monde là-haut ! J’ai davantage eu l’impression d’être en Scandinavie qu’en Allemagne d’ailleurs. J’y ai ressenti la même atmosphère qu’en Norvège par exemple. Un sentiment de paix, dans un cadre simple et sauvage. J’ai beaucoup aimé les petites cabanes de plage qui ressemblent à de petits paniers (Strandkorb), des petits nids d’amour où se cachent des amoureux… Alors, oui l’eau est (très !) froide mais qu’importe ! Le vent souffle, les enfants jouent aux pirates (en parlant allemand entre eux, pour la première fois !) et on reste à admirer la mer jusqu’au coucher du soleil, en dégustant des petits pains au hareng. On regarde les bateaux et… : j’ai envie de prendre le large…

Voici en photos un petit air de la Baltique… Un petit air de veille de Grand Retour…

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

Baltique Allemagne

De Stuttgart , nous y sommes allés en voiture en faisant le trajet sur deux jours. Vous pensez sans doute que ce n’est rien par rapport à la traversée du désert australien mais disons que c’est très différent et surtout pas mal plus stressant pour moi car ces autoroutes allemandes sans limite de vitesse malgré un trafic très dense ça me donne le tournis ! Pour Ticoeur et Titpuce, par contre, un roadtrip avec Omi comme super animatrice à bord c’est vraiment « La croisière s’amuse » ! 

A notre arrivée au bord de la Baltique, j’ai retrouvé ma zénitude. Comme quoi, parfois (comme dans le cas de notre périple australien) c’est le trajet en lui-même qui m’apaise et me donne un sentiment de liberté ; d’autres fois, c’est l’arrivée qui m’offre cette plénitude… A méditer cet hiver ;-).

Informations Pratiques pour visiter le Schleswig-Holstein et profiter de la Baltique :

  • Pour visiter la région de « Schleswig-Holstein » et les bords de la Baltique, direction Kiel.
  • Si vous préférez la mer du nord, alors direction Hambourg puis la côte.
  • La visite du nord de l’Allemagne se combine très bien avec un passage au Danemark.
  • Guide de voyage : je vous recommande le Guide Vert Michelin Allemagne qui couvre 9 régions, présente en photos les visites touristiques à ne pas manquer et propose des plans de qualités. Des informations également à disposition sur leur site.

Et vous ? Vous connaissez la Baltique ? Auf Wiedersehen!


Billet classé dans : Plages, Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Nos 2 semaines en Sardaigne : une histoire de plages

Ah qu’elles sont belles les plages de Sardaigne ! Et si nombreuses ! La Sardaigne, nous ne connaissions pas encore : comme j’ai la moitié de ma famille en Sicile, nous avons souvent opté pour l’option sicilienne. Depuis quelques années, nous avons également pris l’habitude d’aller en Corse régulièrement et l’île de Beauté nous a toujours enchantés ; cette année, pour une fois, on a tenté la Sardaigne et c’est encore une expérience différente. Je ferai d’ailleurs un billet pour comparer Sicile-Sardaigne et Corse pour ceux qui hésiteraient entre ces trois destinations méditerranéennes. Je peux déjà vous dire que ce qui nous a le plus marqués en Sardaigne ce sont les plages, d’où ce billet pour partager avec vous celles que nous avons testées et approuvées le mois dernier.

Je précise que je n’ai pas retouché les photos ci-dessous. Oui, les couleurs sont vraiment si belles, l’eau si claire et ça ressemble parfois aux Maldives !

belles plages de SardaigneCala Brandichi

Pour resituer dans notre itinéraire autour du monde : nous sommes rentrés de Rio début juillet par un vol pour Francfort, puis nous sommes montés dans un train pour Stuttgart où nous avons récupéré mes beaux-parents avant de nous envoler le lendemain pour Olbia en Sardaigne, première étape de notre petit Tour d’Europe qui terminera notre Tour du Monde.

Pendant nos 2 semaines en Sardaigne, nous avons choisi 3 points de chute, à partir desquels nous avons rayonné :

  • Costa Paradiso (au nord) -> je vous conseille d’ailleurs notre villa car c’était le meilleur hébergement de notre séjour sarde : détails ici.
  • Bosa (à l’ouest) -> nous avons loué une petite maison de ville dans Bosa.
  • Posada (à l’est) -> nous étions à l’hôtel.

SardaigneNos 3 points de chute en Sardaigne

Plages près de Costa Paradiso :

La crique de Costa Paradiso, accessible par un agréable sentier (10 minutes). Le chemin pour y aller est agréable à condition que vous évitiez les heures chaudes. Les enfants ont aimé se baigner dans le bras de rivière qui arrive sur cette plage.

belles plages de SardaignePlage de Costa Paradiso

Cala Sarraina (accès très facile, à deux pas du parking). Petit bar de plage très agréable. 

belles plages de SardaigneCala Sarraina

Lu Litarroni/Naracu Nieddu : plusieurs accès possibles. Nous recommandons celui qui arrive devant les restaurants/bars avec le petit chemin ombragé pour s’y rendre (10 minutes). Parking payant (2€/h). Très grande plage de sable blanc. Bar agréable avec vue sur le plage. Un peu trop de vagues pour les enfants quand nous y étions.

belles plages de SardaigneLu Litarroni

belles plages de SardaigneMeilleur chemin d’accès pour Lu Litarroni

Plages près de Bosa :

La plage Compoltitu : en fait on a testé 3 plages près de Bosa mais celle-ci a été notre gros coup de coeur donc nous y sommes allées tous les jours et c’est celle que nous recommandons ! Remarque : pour y descendre c’est un peu sport mais tout à fait faisable (compter 10 minutes). C’est la plage qu’ont préféré Ticoeur et Titpuce car la mer était très calme et le niveau d’eau descend progressivement.

belles plages de SardaigneCompoltitu (Bosa)

belles plages de SardaigneCompoltitu (Bosa)

Plages près de Posada :

belles plages de SardaignePlage de Posada

belles plages de SardaigneCala Brandichi

belles plages de SardaigneIsuledda (San Teodoro)

belles plages de SardaignePorto Taverna

Nous avons également fait un tour sur les jolies plages suivantes mais nous avons moins aimé, essentiellement parce qu’il y avait trop de monde : La Cinta et Porto Istana.

Informations pratiques pour profiter des plages avec les enfants :

  • Prévoir un parasol car il y a rarement de l’ombre.
  • Nous avons privilégié la plage le matin avant 11h et l’après-midi après 16-17h pour éviter les fortes chaleurs. De plus, le matin, il y a peu de monde  (remarque : nous y étions mi-juillet – je pense qu’en août il y a beaucoup plus de touristes).
  • Nous avons bien profité des petits kiosques et bars de plage qui sont moins chers qu’en France. L’idéal pour prendre un café et offrir des glaces aux enfants.
  • Comme d’habitude, on n’oublie pas chapeaux, eau et crème solaire.
  • Je ne sais pas si c’est le hasard des plages où nous sommes allées mais aucune n’était surveillée :-(. De toute façon, on ne lâche pas les enfants des yeux.
  • Je vous donnerai le nom exact des plages sur les photos dès que j’aurai remis la main sur mes notes. C’est fou comme c’est le bazar dans nos sacs en cette fin de voyage !

plage sardaigneCala Brandichi

A part nos découvertes de plages nous avons visité des villages, en bord de mer ou dans l’arrière-pays. Nous avons également profité de la bonne cuisine locale. Je vous raconterai tout cela une prochaine fois. Je voulais surtout commencer par vous montrer la beauté des plages sardes car c’est vraiment ce que nous avons trouvé exceptionnel. Peut-être connaissez-vous déjà la Sardaigne et ses plages ? Des coins à conseiller ?


Billet classé dans : Plages, Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants