Nos vacances en Guadeloupe

Pendant les vacances de la Toussaint nous sommes partis en Guadeloupe où nous avons vécu une merveilleuse parenthèse estivale : 28 degrés dans l’eau et dans l’air ! Cela faisait un bien fou de revoir le soleil, la mer et de ressortir les shorts et maillots de bain ! Nous en avions grand besoin après une rentrée bien chargée côté boulot. La Guadeloupe, je l’avais découverte pour la première fois il y a quasi deux ans et j’avais eu un gros coup de cœur qui m’avait donné envie d’y retourner en famille.

vacances en Guadeloupe

J’avais aimé les paysages bien verts, les belles plages de Guadeloupe, l’ambiance, le dépaysement tout en ayant le confort d’être en France… J’avais également particulièrement apprécié mon premier séjour grâce à Rachel, une super guide qui sait transmettre sa passion pour les îles de Guadeloupe. Je lui avais promis de revenir lui faire un petit coucou et promesse tenue avec des retrouvailles émouvantes !

Alors, il y avait des endroits que je voulais revoir : Port-Louis sur Grande-Terre et Deshaies sur Basse-Terre donc j’ai mis ces deux points de chute sur notre itinéraire et puis j’ai rajouté Marie-Galante en troisième point de chute car je ne connaissais pas du tout et que j’avais entendu le plus grand bien de cette île réputée pour son authenticité et la gentillesse de ses habitants.

Donc 3 étapes pour nos vacances en Guadeloupe :

Plan Guadeloupe

  • 2 nuits à Port-Louis sur Grande-Terre : pour revoir la plage du Souffleur mais pas que..

  • 3 nuits à Marie-Galante à Grand-Bourg : pour vivre au ralenti…

  • 5 nuits à Bouillante sur Basse-Terre : pour revoir la plage de Deshaies juste au nord et pour nager avec les tortues à Malendure,…

Deshaies Guadeloupe

Pour le programme précis sur chaque île (Grande-terre, Basse-Terre, Marie-Galante), je vais tout simplement écrire un billet pour chacune de nos étapes. A suivre donc !

Nos hébergements en Guadeloupe :

J’avais des critères bien précis en tête : je voulais dormir en gîte afin d’avoir la possibilité de cuisiner et j’ai surtout cherché des gîtes tenus par des familles afin que Ticoeur et Titpuce aient des compagnons de jeux. Voici donc ce que j’ai trouvé :

  • A Marie-Galante (Grand-Bourg): gros coup de cœur pour Le gîte jaune (et oui, il est tout jaune !) tenu par une famille nombreuses (4 enfants et un 5iè en route !). La famille vit sur le même terrain et leur maison c’est la maison du bonheur ! Des personnes très accueillantes et très inspirantes ! Ticoeur et Titpuce ont aimé profité de la piscine et jouer avec les deux plus jeunes. Je conseille donc ce gîte trouvé sur Airbnb (voir ici). Et j’en profite pour vous redire que je peux vous parrainer si vous n’êtes pas encore client Airbnb (en cliquant sur mon lien de parrainage … ainsi nous gagnons vous et moi une réduction !).

vacances en Guadeloupe

  • A Bouillante (Malendure) : magnifique endroit que nous conseillons à 100% ! Il s’agit des Jardins de l’Espérance (ici sur Airbnb). Le gîte est très mignon, le jardin tropical très dense avec une chouette piscine à disposition. Le rapport qualité-prix est excellent.

  • A Port-Louis : un petit studio que… nous ne recommandons pas… celui que je voulais vraiment était déjà pris… Le soucis à Port-Louis c’est que l’offre d’hébergements est très restreinte car ce n’est pas un coin touristique. Si vous voulez y séjourner je vous conseille donc de vous y prendre bien en avance. Sinon, pour un premier séjour en Guadeloupe, prévoyez de vous poser à Sainte-Anne ou Saint-François, certes dans la partie la plus touristique de l’île mais vous y trouverez un grand choix d’hébergements (et de très belles plages aussi !).

Autres informations pratiques pour des vacances en Guadeloupe :

  • Décalage horaire : il était de 6h quand nous sommes arrivés et au moment du passage à l’heure d’hiver en métropole, il n’y avait plus que 5h.
  • Trajet en avion : depuis Paris le trajet a duré 9h à l’aller et 8h au retour. Nous avons réservé nos billets avec XL Airways car c’était tout simplement les moins chers et sur un long trajet, à quatre, le prix est essentiel ! J’avais déjà voyagé avec eux la dernière fois donc j’avais confiance dans la qualité de cette compagnie aérienne française. Le personnel de bord est sympa. Au moins cher pour les vacances de la Toussaint les billets étaient de 450 euros l’aller-retour par personne environ (et un peu moins pour les enfants) – repas et bagage en soute inclus. En ce moment, il y a des billets à 399€ l’A/R ! Il faut juste prévoir votre propre tablette sur laquelle vous pourrez visualiser le programme de bord (ou vos films !). Il y a aussi quelques écrans dans l’avion mais les films sont moins bien et moins nombreux que ceux proposés sur tablette. Enfin, j’ai préféré le vol retour car nous avions pris un vol de nuit ce qui est bien plus pratique pour tenir 8h et pour commencer à absorber le décalage horaire.
  • Location de voiture : c’est moins cher qu’en Métropole car la concurrence est rude ! Vous trouverez donc de très nombreux loueurs avec des tarifs autour de 20-25 euros par jour. Nous avons choisi CARribean location sur les conseils d’une amie et c’était très sérieux – en plus il s’agit d’une petite entreprise locale tenue par un couple adorable qui viendra vous chercher à l’aéroport (les sièges-auto étaient inclus).
  • Formalité/Santé : pour les Français, la carte d’identité suffit. Côté santé, rien de spécial mais il faut prévoir des anti-moustiques spécial tropiques.
  • Que ramener de Guadeloupe ? Nous avons ramené de la confiture de goyave, du « sucrococo » (sorte de caramel à la noix de coco) et puis bien sûr beaucoup de rhum (pas original !) que nous avons acheté en Bib pour un transport plus sûr en soute (les bouteilles ça peut casser !).

Un petit mot concernant les conséquences du cyclones Maria. Pour nous touristes il y avaient peu d’indices du passage du cyclone mais les locaux nous ont souvent dit « là il y avait plus d’arbres avant… » et puis nous avons vu quelques câbles électriques mal en point et nous avons entendu parler de villages qui n’avaient pas encore récupéré le téléphone. Les Saintes (autres îles de Guadeloupe) ont été très touchées si j’ai bien compris. Nous avons aussi remarqué l’éloignement des tortues à Malendure : elles sont plutôt à 200 mètres de la plage que juste au bord, ce qui nécessite de bien nager ! Enfin, ce qui m’a le plus frappée concernant le passage du cyclone c’est la première remarque des Guadeloupéens quand on leur demande d’en parler : ils évoquent immédiatement leur grande tristesse pour leurs voisins en Dominique qui eux ont vraiment beaucoup souffert…

Alors ? Qui a prévu de partir en Guadeloupe en famille ?

 


Billet classé dans : Plages, Voyages avec enfants

Nos vacances à Majorque : le bilan

Nous sommes en octobre et je ne vous ai toujours pas fait le compte-rendu de notre semaine à Majorque fin août. Comme chaque année, nous essayons de prévoir une semaine en famille avec les grands-parents et cet été nous avons choisi Majorque, la plus grande île des Baléares. Pourquoi ? Nous aimons beaucoup l’Espagne, les îles de la Méditerranée et en plus le budget est très raisonnable. J’avais entendu de tout sur Majorque avant de partir : alors oui c’est une île très touristique (et c’est un euphémisme !) mais l’essentiel des touristes fêtards se concentrent dans le sud, près de Palma. Donc, forcément nous sommes allés tout à l’opposé, dans le nord-est :-). Et bien là-haut, point de boîtes de nuit mais un beau paysage de montagnes avec des fincas traditionnelles et pas mal de moutons ! C’est justement dans une de ces belles vieilles maisons de campagne, près de Pollença, que nous avons logé et je dois dire que notre hébergement c’était sans aucun doute le plus incroyable de notre semaine de vacances à Majorque ! Ça m’a pris beaucoup de temps avant de la dénicher notre finca mais et j’ai vraiment trouvé la villa parfaite, avec une piscine de rêve ! Nous avons passé beaucoup de temps dans le jardin, sur les terrasses et dans l’eau ! Les enfants ont bien progressé côté natation !

Côté excursions, nous avons visité quelques villages et traversé les paysages de montagnes en restant dans la partie nord de l’île. Nous avons également passé une journée à Palma, la Capitale : c’est une jolie ville qui m’a fait penser à un mini Barcelone. Beaucoup de jolis coins donc, comme vous pourrez le voir sur les photos. Vacances parfaites ? Pas tout à fait car le hic c’était le monde sur les plages. Oui, je sais, la Méditerranée en août faut pas s’attendre à être seuls mais voyez-vous, nous n’en sommes pas à notre premier voyage estival en Méditerranée et bien je dois dire que je n’avais jamais vu autant de monde, surtout pour une dernière semaine du mois d’août. Même sur « mon » île, la Sicile, il y a moins de touristes après le 20 août. Bref, les plages bondées c’était pas l’idéal. En plus, par rapport aux plages incroyables que nous avions vu l’an dernier en Sardaigne, celles que nous avons découvertes à Majorque étaient belles mais moins « waouh ! »… Cela dit, nous n’en avons vues que très peu donc je ne doute pas qu’il y ait des criques paradisiaques sur l’île.

Voici, pour vous donner quelques idées de visites, le programme de notre semaine à Majorque. Nous avions loué deux voitures (budget : 13€/j par voiture), une pour les grands-parents et une pour nous. (Ticoeur et Titpuce voulaient toujours aller dans la voiture de Omi et Opa !).

Notre programme pour une semaine à Majorque :

(Les petits cœurs sont mes coups de cœur).

  • Jour 1 : Arrivée à l’aéroport de Palma (~2h de vol depuis Paris)
  • Jour 2 : visite d’Alcudia et Playa de Muro

vacances à Majorque

  • Jour 3 : Marché de Pollença et plage de Pollença

vacances à Majorque

  • Jour 4 : Cala San Vinçen

vacances à Majorque

  • Jour 5 : Visite de Soller (très belle route de montagnes pour y aller). Là-bas : petit train, vieille ville et port.

vacances à Majorque

  • Jour 6 : Palma avec son centre ville, la fondation Pilar et Joan Miró, et puis la majestueuse Cathédrale bien sûr. En fin d’après-midi, retour dans le nord. Playa Formentor ❤ et coucher du soleil au Cap Formentor   

cathedrale a Palma

vacances à Majorque

vacances à Majorque

  • Jour 7 : Cala San Vinçen

vacances à Majorque

cala san vinçen Majorque

  • Jour 8 : départ

 

vacances à Majorque

Au final, nous avons passé une super semaine en famille. Trois générations sous le même toit, surtout quand la maison est si belle, c’est plein de beaux souvenirs garantis ! (Vous êtes nombreux à me réclamer les références de cette finca donc voici le lien).

vacances à Majorque

Quant à Majorque : oui je conseille comme destination, surtout pour les jolis villages du nord, mais je déconseille totalement le mois d’août ! La prochaine fois nous choisirons les vacances de Pâques. Et en plein été, nous testerons Minorque, l’île voisine, toujours aux Baléares, beaucoup moins visitée il paraît !

Et vous, vous connaissez Majorque ?


Billet classé dans : Plages, Voyages avec enfants

Week-end à Equihen-Plage

Pour le week-end de la Fête des Pères nous sommes partis en direction de la Côte d’Opale, à Equihen-Plage. Au programme : du cerf-volant, du boomerang (que nous avions ramené d’Australie et que nous n’avions pas encore eu l’occasion de tester !) ; nous avons pris notre premier bain marin de l’année. Nous avons bien ri dans les vagues. Les enfants ont été très occupés à observer les coquillages et les petits poissons qui étaient restés dans les grandes piscines à marée basse. Du sable fin à perte de vue et de grands espaces. Que j’aime ces grandes plages !

Nous étions venus pour changer d’air, revoir la mer et passer du temps avec des amis et leurs filles. A quatre adultes et quatre enfants l’ambiance était au rendez-vous !

cerf-volant plage

Pour dormir tous sous le même toit nous avons partagé une Villa Holidays Suites. C’était une première fois pour nous et nous avons été conquis : les villas ont un joli design harmonieux qui nous rappelait justement les plages du nord. La vue en surplomb de la plage était superbe. La Villa était baignée de lumière. Nous avions un jardinet pour dîner devant le coucher du soleil. La villa était très propre et surtout très spacieuse ! Même à huit nous ne nous marchions pas sur les pieds. Nous avons cuisiné du poisson bien frais acheté à Boulogne-sur-Mer. La soirée était parfaite ! Bon sauf quelques petits bobos des enfants qui ont couru comme des p’tits fous et se sont faits quelques égratignures. On va dire que ça vient avec un week-end nature ! En tout cas nous avons bien dormi car nous étions au calme complet mais aussi car la literie était de grande qualité. Dans les chambres des parents il y avait même un balcon pour admirer la mer au loin… Une adresse à retenir pour partir à deux familles. Bien sûr, il existe des villas plus petites si vous voulez partir en plus petit comité.

holiday suites Equihen

holiday suites

holiday suites

coucher du soleil

Concernant Holiday Suites, comme c’est un groupe belge et il y a d’autres destinations à tester sur la côte, un peu plus au nord, en Belgique. Je suis tentée par Westende pour une prochaine fois ! Notre choix s’était arrêté sur Equihen-Plage car de Paris, cela ne fait pas trop de voiture (2h30) donc pour juste un week-end c’est une distance raisonnable.

De plus, tout près d’Equihen-Plage, il y a des visites à ne pas manquer. Voici quelques idées :

  • Le centre historique de Boulogne-sur-mer : nous avons marché sur les remparts et déambulé dans la ville haute.

boulogne sur mer

boulogne sur mer

  • Wimereux, jolie station balnéaire, avec une ambiance familiale sur la plage et de très belles maisons colorées.

wimereux

wimereux

  • Nausicaa à Boulogne-sur-Mer (les enfants ont beaucoup aimé !)

visiter nausicaa boulogne

  • Relisez aussi mes billets sur la Côte d’Opale, et si vous ne connaissez pas déjà il faut absolument aller au Cap Blanc-Nez et au Cap Gris-Nez

Sur le chemin du retour, en rentrant à Paris nous nous sommes arrêtés au Touquet car nous n’y étions jamais allés (c’est à 30 minutes d’Equihen-Plage). C’est bien joli et très tendance puisque le couple présidentiel y possède une coquette maison ;-). D’ailleurs, ils étaient au Touquet lors de notre passage car c’était le dimanche des élections… Mais au lieu de jouer aux paparazzi, nous avons dégusté une super glace chez « Aux Mignardises » !

Le Touquet

Nous nous sommes laissés surprendre par la force du soleil en cette Fête des Pères ensoleillée. Malgré chapeaux et crème solaire nous avons eu de sacrés coups de soleil ! Au final, nous sommes revenus avec du sable dans la valise et tout plein de jolis souvenirs !

week-end à Equihen plage

coucher du soleil Equihen

Alors ? Envie d’une escapade sur la Côté d’Opale ? Connaissez-vous déjà ?

***

*Un grand merci à Holiday Suites qui nous a invités dans une de ces villas !


Billet classé dans : Plages, Voyages avec enfants

Nous retournerons à Malte… for sure !

La première fois, j’ai découvert Malte à l’occasion d’un séminaire d’entreprise. Puis nous y sommes retournés en famille, trop rapidement, lors d’un court séjour à La Valette, la Capitale. Et nous en sommes certains : nous retournerons à Malte ! Pour l’architecture, l’ambiance insulaire et méditerranéenne, pour les jolies criques et les petites îles. Et puis pour la délicieuse cuisine qui m’a rappelé celle de l’Italie (normal : on n’est pas loin de la Sicile !). En plus c’est une destination plutôt économique. Enfin, Malte c’est l’occasion de pratiquer son anglais tout en profitant du soleil ! Voici quelques photos de La Valette, pour vous donner un aperçu…

Visiter Malte

etudier anglais a Malte

Visiter Malte

Visiter Malte

Visiter Malte

 

Visiter Malte

Visiter Malte

Visiter Malte

etudier anglais a Malte

A La Valette je vous conseille la balade sur les remparts, la co-cathédrale St Jean, la Casa Rocca Piccola, la Piazza Régina, les jardins et puis l’idéal est juste d’errer à travers les ruelles aux couleurs chaudes… Le soir, au soleil couchant la ville semble se couvrir d’or…

Nous avons aussi en tête l’idée d’y envoyer les enfants plus tard pour apprendre l’anglais le temps d’un séjour linguistique pendant les grandes vacances. L’anglais est en effet une des langues officielles de l’archipel car Malte a été une colonie britannique au XIXiè siècle et pendant la première moitié du XXiè siècle. Je vous avais raconté que mes premiers séjours linguistiques s’étaient déroulés dans une ambiance digne d’un film de Ken Loach dans la grande banlieue de Londres et que je n’en avais pas gardé de bons souvenirs. Pour Ticoeur et Titpuce nous veillerons à faire un meilleur choix ;-). Aux parents qui ont déjà des enfants au collège : avez-vous déjà pensé à envoyer vos chéris étudier l’anglais à Malte ?

Pendant ce temps-là, nous les parents on se prélasserait sur l’île de Gozo, une des huit îles de l’archipel. J’aimerais aussi découvrir le crystal lagon sur l’île de Camino pour sa couleur émeraude et le lagon bleu pour sa couleur turquoise.

visiter malte

Et vous ? Connaissez-vous Malte ? Vous avez aimé ?

*Billet proposé en partenariat avec Linguago.


Billet classé dans : Plages, Voyages avec enfants

10 raisons de choisir l’île Maurice pour un voyage en famille

Vous me demandez souvent où partir pour un premier grand voyage en famille, avec de jeunes enfants ou même avec un bébé et à chaque fois je conseille l’île Maurice car nous-mêmes nous y avons passé un mois après la naissance de Titpuce. Elle avait 4 mois et Ticoeur 2 ans et demi. Alors, pourquoi cette destination m’apparaît-elle comme idéale pour un voyage avec de jeunes enfants ? Voici 10 raisons qui j’espère vous donneront envie de choisir l’île Maurice !

1 – L’île Maurice, une destination reposante.

Bébé vient de naître ? Vous enchaînez les nuits blanches ou interrompues ? Personnellement, entre la césarienne, l’allaitement et les réveils la nuit, j’étais bien fatiguée ; en choisissant l’île Maurice j’avais vraiment en tête de me reposer ce qui a été le cas ! Nos vacances mauriciennes ont été l’occasion de trouver notre équilibre à quatre et pour passer des journées en toute zénitude. L’environnement est très calme ce qui est parfait pour les enfants également.

2 – Une mer calme grâce au lagon.

Pas de grosses vagues (préférez quand même la côte ouest de l’île Maurice car il peut y avoir plus de vent à l’est). Le lagon permet aussi de faire barrière et donc vous ne croiserez pas de … méchants requins ! L’idéal pour profiter de l’Océan Indien et laisser barboter les enfants.

3 – De super activités pour les enfants.

Par exemple, à l’île Maurice, nous avons aimé voir des dauphins de très prêt, visiter le Jardin de Pamplemousse, tout découvrir sur le sucre à L’Aventure du Sucre, partir en excursion sur l’île aux Cerfs, admirer les animaux au parc La Vanille… Et il y a encore plein d’autres idées de visites à l’île Maurice.

Au Parc la Vanille

Croiser des dauphins au petit matin…

4- L’île Maurice, une destination sûre.

Pas de problèmes de sécurité, pas de problème particulier niveau sanitaire et pas de palu ! Nous avions quand même emmené des produits anti-moustiques adaptés aux jeunes enfants pour éviter les piqûres mais au final nous n’avions même eu de moustiques. Les pharmacies sont bien équipées.

5 – Le sourire des Mauriciens.

Les Mauriciens ne volent pas leur réputation concernant leur accueil et leur gentillesse ! Sans exception, nous n’avons rencontré que des personnes charmantes, souriantes et adorables avec les enfants.

6 – Des hébergements habitués à recevoir des familles.

Pour l’hébergement il y a vraiment toute la gamme possible. On a souvent à l’esprit le cliché des grands hôtels très chics pour couples en voyage de noces mais c’est réducteur : nous avions testé de très beaux hôtels familiaux ainsi que de petites chambres d’hôte.

7 – Une cuisine délicieuse et tout ce qu’il faut pour le repas des enfants.

J’adore la cuisine de l’île Maurice que je trouve très fine, avec un grand choix de poissons frais et des plats agréablement parfumés. Si vous avez besoin de lait ou petits pots pour bébé, il y a tout ce qu’il faut dans les grands supermarchés de l’île. A deux ans et demi, Ticoeur avait aimé les plats à base de riz ou de nouilles sautées avec poulet ou poisson. Aussi côté jus de fruits frais c’est un régal ! 

8 – Pas de grandes distances à parcourir pour découvrir l’île.

Que vous choisissiez comme nous de louer une voiture ou que vous utilisiez les services d’un chauffeur, dans tous les cas vous apprécierez le peu de kilomètres à parcourir pour découvrir l’île. Au maximum nous avions roulé deux heures sur une journée et sur un mois nous avions choisi trois points de chute. Si vous ne partez qu’une semaine à 10 jours un seul point de chute suffit.

9 – Peu de décalage horaire.

Il y a environ 10h d’avion (pour les enfants, je conseille les vols de nuit) mais côté décalage horaire avec la France c’est seulement 2h en été et 3h en hiver. C’est pratique et pas très perturbant.

10 – Des plages de rêve bien sûr !

L’île Maurice est réputée pour ces nombreuses plages. Vous trouverez forcément votre bonheur. Je vous avais déjà donné la liste de mes plages préférées à l’île Maurice.

L’île aux Cerfs

J’en reviens pas comme elle était petite ma princesse !

***

Budget : sur place on trouve toute la gamme possible côté hébergements. Repas et transports sont abordables. Au final, le plus coûteux c’est l’avion donc si vos enfants ont moins de deux ans profitez-en vite tant qu’ils voyagent gratuitement (pour eux, il faut juste payer les taxes aéroport).

Quand partir ? Durant notre hiver c’est très bien mais d’autres périodes sont agréables. La première fois nous y étions en mai et nous avions eu très beau temps. La deuxième fois c’était en décembre et c’était grand soleil !

***

Alors ? Tentés par l’île Maurice pour un premier grand voyage en famille ?

 

*Billet proposé en partenariat avec l’office du Tourisme de l’île Maurice.


Billet classé dans : Plages, Voyages avec enfants