Plages

Choisir la plage pour des voyages avec enfants c’est une valeur sûre ! Les enfants aiment tant la baignade, les châteaux de sables, les coquillages !

Les plus belles destinations plage en Europe ? Voici mes 3 préférées :

La Sardaigne avec les enfants

La Corse en famille

Une semaine à Minorque

Ces trois îles de la Méditerranée ont selon moi les plus jolies plages d’Europe !

Et ailleurs dans le Monde ? Nous avons adoré :

Les plages des îles de Guadeloupe

Les plages de l’île Maurice

Les plages des îles en Malaisie.

Articles dans cette catégorie :

Ibiza en famille

Ibiza et Formentera aux vacances de la Toussaint

Voici le récit de notre semaine de vacances en famille à Ibiza et Formentera. Nous avons adoré ! Et nous recommandons ces îles à la Toussaint : contrairement à l’été, il y a peu de monde, principalement des familles et nous avons vraiment pu profiter des plages car nous avons eu 23 degrés dans l’air et 23 degrés dans l’eau ! Bien sûr, la météo est une donnée toujours incertaine mais nous n’avons jamais été déçus par la Méditerranée à la Toussaint ! Quant aux paysages : ils sont très verts, très sauvages. Je sais que pas mal de monde a en tête le cliché d’Ibiza, île de la fête mais c’est vraiment réducteur car l’île est grande et il y en a pour tous les goûts ! Les célèbres boîtes de nuit sont à Sant Antoni mais dans le reste de l’île vous trouverez multitude de lieux très calmes. De manière générale, et comme souvent en Méditerranée, pour éviter la foule, il faut oublier la période qui va de mi-juillet à fin août. Ibiza et sa petite sœur Formentera sont des îles où Papa Voyage est souvent allé dans sa jeunesse, avec ses parents ou avec des amis et il n’a jamais vu l’ombre d’un DJ :-)… Bref, vous l’aurez compris, Ibiza a tout pour un super séjour avec des enfants !

Les plages d’Ibiza :

Je vais commencer par vous montrer les plages que nous avons aimées. Elles sont particulièrement accessibles car comme vous le savez, Ticoeur avait la cheville cassée (voir l’article sur son accident de rugby). La contrainte des béquilles nous a fait opter pour des plages proches des parkings. Heureusement que nous étions hors saison car ces plages sont très populaires en été puisqu’elles sont très faciles d’accès. Bref, voici des plages très kid friendly :

Plage Cala d’Hort : elle est située dans le sud d’Ibiza et nous avons particulièrement aimé la vue sur le gros rocher !

Ibiza en famille

Plage de Portinaxt : la plage que Ticoeur et Titpuce ont préférée ! Elle est située dans le nord de l’île. Non loin, pour le déjeuner, nous avons mangé d’excellents poissons et calamars dans un petit restaurant familial dont le cadre n’est vraiment pas attrayant mais je vous assure que ça vaut le coup pour l’accueil, la qualité de la cuisine et les petits prix : Don Quijote.


Plage de Benirras : célèbre plage réputée pour son coucher du soleil ! C’est vrai que c’est l’endroit idéal pour profiter des derniers rayons de la journée. Dernière la plage, c’est très vert, pas de constructions, ce qui rend les lieux particulièrement sauvages. En été, c’est là que se retrouve la communauté hippie de l’île et au moment du coucher du soleil, c’est tout un rituel de danse au son des tambours… Pour nous, hors saison, il n’y avait que quelques percussionnistes et une vingtaine de personnes sur la plage, mais finalement c’était juste parfait pour nous offrir un instant bohème et musical sans la foule… Pour dîner, nous avons pris des pizzas (très bonnes !) à La Pizzeria, située sur la plage.

Plage de Cala Comte : située dans l’ouest. Un peu plus de monde que sur les plages précédentes. Sans doute, une des plages les plus appréciées des touristes. Il faut dire que le cadre est magnifique et que c’est également parfait pour le coucher du soleil.

Cala Salada et Cala Saladeta : La Cala Salada, dans l’ouest est une jolie plage sauvage et vraiment très proche du parking mais je dois dire que mon gros coup de cœur sur Ibiza c’est sa petite sœur Cala Saladeta, une calanque que l’on peut atteindre après 10 à 15 minutes de grimpette et de redescente. Pour le coup, Cala Saladeta n’est pas adaptée aux poussettes ou aux béquilles mais sinon ce n’est pas bien compliqué et ça vaut vraiment le coup !

Cala Saladeta

A chaque fois, le sable était très fin, la mer limpide et donc il était facile de voir plein de petits poissons (énormément de sars) pour le plus grand bonheur de Ticoeur et Titpuce qui aiment beaucoup le snorkeling. Sur toutes ces plages, j’ai aimé le style des cabanes de pêcheurs :

Quand je vous parle de plages accessibles, c’est vraiment drôlement accessible pour des poussettes, des enfants ou des petits blessés comme Ticoeur car entre le parking et la plage, il y a souvent des petites passerelles en bois (voir photo ci-dessous). Une chance pour nous car quand nous avions réservé nos vacances à Ibiza, nous ne savions pas encore que Ticoeur serait en béquilles !

Bien sûr, il y a plein d’autres plages et criques sur Ibiza donc je ne sais pas si nous avons vu les plus belles mais en tout cas, elles nous ont énormément plu et nous reviendrons pour découvrir d’autres spots !

Attention méduses !

Vous remarquerez que nous ne nous sommes pas baignés sur les plages de l’est de l’île car lors de notre séjour, il y avait des méduses sur toute la côte est ! Il s’agit plus particulièrement de méduses appelées Pelagia noctiluca. Elles ne sont pas très dangereuses mais ça pique sacrément si elles nous touchent ! (Si cela vous arrive, il faut se rincer à l’eau de mer et non à l’eau douce). Sur la côte est, nous sommes allés sur la grande plage de Sant Vicent mais nous ne nous sommes pas baignés… Sans les méduses, cette grande plage est vraiment adaptée aux familles. J’imagine que les méduses c’est par vague donc n’hésitez pas à vous renseigner en arrivant.

Sant Vicent

Ibiza, une île verte et sauvage :

Je crois que ce qui étonne beaucoup de monde c’est de voir à quel point Ibiza est une île verte, vallonnée et très nature… C’est d’ailleurs pour cela que nous l’avons beaucoup aimée !

Ibiza à la toussaint

Ibiza en famille

Et un petit stop au mirador Puerta del Cielo sur la côte ouest…

Ibiza à la toussaint

En traversant les différentes collines, vous croiserez de petits villages blancs… Santa Gertrudis, Santa Agnes de Corona, Sant Joan, Sant Miquel, … Ces petits villages sont très calmes à la Toussaint. En été, on y trouve de jolis marchés locaux.

Sant Miquel

A Santa Gertrudis, nous avons pris un verre de vin et quelques tranches de jambon ibérique au Bar Costa.

Après avoir traversé les collines, nous sommes arrivés à Santa Eulalia où nous avons admiré l’église Puig de Missa avant de rejoindre la plage de Es Canar pour un déjeuner tout simple (style cantine, menu économique) au restaurant Solimar.

La ville d’Ibiza :

Dans la ville d’Ibiza (appelée Eivissa en catalan), seul le vieux centre a du charme. Cela vaut le coup de se balader dans Dalt Vila, la partie haute de la vieille ville, située dans la forteresse, puis de redescendre au pied de la citadelle pour apprécier les jolies places. Une demi-journée suffit. Après votre balade dans le dédale de ruelles, nous vous conseillons de déjeuner chez El Zaguan, un authentique bar à tapas qui propose un grand choix de pintxos froids et chauds (il s’agit de petites bouchées servies sur des pics – on paye au nombre de pics). Les enfants ont trouvé ça amusant ! Cela nous a rappelé nos vacances à Barcelone.

Ibiza en familleDalt Vila, Ibiza

ville Ibiza

Deux nuits sur Formentera :

Nous avions réservé deux nuits sur Formentera pour découvrir cette petite île. Là-bas, nous avons adoré la célèbre plage Ses Lletes… Cette bande de sable est magnifique ! Voyez sur la photo : les gens sont à gauche car à droite (à l’est), il y a des méduses ! Aucune de l’autre côté, ouf !

Ses Lletes, Formentera

Sur Formentera, on croise beaucoup de figuiers géants assez impressionnants :

figuier géant formentera

Nous avons aimé déjeuné au kiosque situé sur la plage de Migjorn. Il ne faut pas être pressé mais pourquoi l’être vu le cadre ;-)…

Nous nous sommes également baignés à Ses Platjetes (Es Calo). C’est très joli et ça fait un peu pataugeoire donc je recommande si vous avez de très jeunes enfants.

Enfin, nous avons particulièrement aimé nos deux jours à Formentera car notre hébergement était superbe ! En plein cœur de la nature, avec une vue incroyable surplombant la mer… Un spot parfait pour le coucher du soleil !

Je partage ici l’adresse de cet Airbnb mais je préviens que ce n’est pas pour tout le monde : la maison El Pilar n’est pas reliée à l’eau courante, ni au réseau électrique. L’eau disponible pour se laver et cuisiner est donc de l’eau de pluie qu’il faut consommer avec modération et qui n’est pas potable (nos hôtes nous ont fourni un bidon d’eau potable pour notre séjour) et l’électricité est solaire donc là encore, ce n’est pas à volonté. Mais si vous aussi, vous aimez les endroits sauvages et nature, alors c’est une belle adresse pleine de charme et les hôtes sont adorables.

 

PS : je n’ai pas donné notre adresse sur Ibiza car c’était bien mais sans plus, à part la vue… Je peux néanmoins vous dire que c’était dans le nord-ouest et que c’est une belle partie de l’île ! Privilégiez le nord au sud.

Informations pratiques pour des vacances à Ibiza :

Comment s’y rendre ? En avion, c’est 2 heures de vol depuis Paris.

Location de voiture : nous avons trouvé des locations à partir de 50 euros  la semaine (oui, la semaine !), mais nous avons opté pour une location à 100 euros à la semaine car cela restait un budget raisonnable et que nous avions besoin d’un peu plus de place pour la jambe de Ticoeur. Je n’aime pas donner de noms de loueurs car les prix changent tout le temps. Sachez juste, que nous regardons sur un comparateur (Kelkoo ou Autoeurope) et nous choisissons le meilleur rapport qualité prix du moment.

Les restaurants sur Ibiza : juste pour prévenir que de toutes les îles Baléares, Ibiza est clairement l’île où nous avons vu le plus de restaurants tendance et plutôt chers ! Au début, nous avons cru que nous ne pourrions pas trouver de petits restos sympas et tout simples comme on les aime mais si ! Il faut chercher ;-)… Toutes nos bonnes petites adresses sont dans cet article. Mais si les restos ultra designs et chics c’est votre truc, ça ne manque pas ! Franchement, j’aime bien les jolies décos mais parfois j’avais peur que la qualité ne soit pas à la hauteur du prix. N’hésitez pas si vous avez de belles adresses à partager en commentaire.

Bateau entre Ibiza et Formentera : nous avons pris un ferry de la compagnie Trasmapi. La traversée a duré 45 minutes. Vous pouvez choisir un ferry uniquement pour piéton ou alors un ferry pour piétons et voitures. Attention : hors saison, il est possible de conduire sur Formentera mais l’été il y a des quotas. Veillez également à ce que votre loueur de voiture vous autorise à vous rendre sur Formentera. Sinon, vous pouvez louer un véhicule sur Formentera. Une autre option, choisie par pas mal de touristes consiste à ne faire qu’une excursion à la journée depuis Ibiza, à bord d’un catamaran ou d’un bateau moteur. Nous testerons la prochaine fois !

Pendant la traversée…

Faire de la plongée à Ibiza :

C’était le projet initial : nous avions offert un « bon pour un stage de plongée » à Ticoeur pour son anniversaire mais suite à son accident, nous n’avons pas pu réaliser cette activité. Ibiza a de jolis fonds et les eaux sont très claires donc c’est une île adaptée pour découvrir la plongée. Ce n’est que partie remise ! N’hésitez pas à me conseiller des clubs de plongée sur Ibiza !

***

Enfin, pour découvrir d’autres îles des Baléares, je vous invite à relire mon article sur notre semaine à Minorque avec les enfants et mon article sur Majorque en famille.

Alors, tentés par Ibiza hors saison ?

le sud de l'Angleterre

Du camping au glamping dans le nord du Devon

Après avoir découvert le sud du Devon avec ses jolies criques aux eaux calmes, nous avons eu envie d’explorer le nord du Devon qui est connu pour être plus sauvage et moins touristique que sa partie sud. En cela, il ressemble beaucoup au nord de la Cornouaille qui est d’ailleurs juste à côté. C’était la première fois que nous avions le droit de bouger en Angleterre après notre long confinement hivernal donc autant vous dire que nous avons adoré le vent de liberté que nous a offert le Devon le temps d’une belle semaine d’avril en famille. Au programme, j’avais prévu de dormir en campings, en bord de mer avec notre campervan puis de finir par un hébergement insolite (un geodôme) pour faire une surprise aux enfants et profiter d’un peu de glamping bien mérité !

le sud de l'Angleterre

Suite de l’article

Ithaque

Une semaine sur les îles grecques d’Ithaque et Céphalonie

Aujourd’hui, je vous emmène sur deux îles Grecques : Ithaque et Céphalonie. Elles font partie des îles ioniennes, situées à l’est de la Grèce. Parmi les îles ioniennes, nous connaissions déjà Corfou (relire mon billet : notre semaine en voilier à Corfou). C’est avec enchantement que nous avons découvert Céphalonie et sa petite sœur Ithaque en octobre dernier (désolée pour le retard côté publication du billet mais disons qu’avec tous ces confinements, je n’étais pas dans le mood voyages et vous non plus j’imagine !).

Alors oui, j’avais évidemment entendu parler d’Ithaque dans un super guide de voyage que vous connaissez tous : L’Odyssée ! Car oui, c’est l’île d’Ulysse ! Et Ithaque existe donc vraiment ! Par contre, le nom « Céphalonie » ne me parlait pas. Les deux îles sont très proches. On atterrit sur Céphalonie, la plus grande des deux îles et on passe un jour (ou deux si vous avez le temps) sur la petite île d’Ithaque que l’on peut atteindre après une courte traversée.

Ithaque

Nous avions choisi deux points de chute et donc deux hébergements : le premier au milieu de l’île, dans l’arrière pays d’Agia Effimia et le deuxième sur la côte sud près de Vlachata… J’ai trouvé que ces deux points de chute étaient géographiquement parfaits pour vadrouiller dans l’île de Céphalonie.

Suite de l’article

Notre semaine de road trip en Cornouailles

En juillet, nous étions partis dans un comté d’Angleterre qui se situe à quelques heures à l’ouest de chez nous : les Cornouailles. En fait, c’est même l’extrême sud-ouest de l’Angleterre. Un peu l’équivalent de la Bretagne en version anglaise… C’est vrai qu’il y a pas mal de points communs : une côte sauvage magnifique, des criques avec des eaux turquoises et émeraudes, une impression de bout du monde, une grande fierté des habitants, de jolies maisons en pierre, du très bon poisson… Mais c’est différent de la Bretagne : la végétation, les reliefs, l’ambiance, le style d’architecture, la langue bien sûr !

Kynance Cove

Les Cornouailles est une région réputée pour sa beauté, appréciée des Anglais mais aussi des touristes étrangers. A l’origine, pour éviter d’avoir trop de monde, nous souhaitions y aller au printemps mais avec le confinement, nous avons dû changer nos plans et reporter notre voyage à l’été. Finalement, il n’y avait pas grand monde : les touristes étrangers n’étaient pas présents. Les locaux étaient d’ailleurs surpris en nous entendant parler français et comprenaient mieux notre présence dès que nous expliquions vivre dans le Hamphire. Bref, nous avons visité les Cornouailles dans des conditions idéales ! Un gros coup de cœur ! Nous sommes partis en campervan et avons essentiellement dormi dans notre camper mais pas toutes les nuits car nous avions envie d’un peu de confort après tant de vadrouille (nous avons enchaîné les Cornouailles après nos randos dans le Dartmoor National Park).

Avant de vous parler des coins merveilleux que nous avons découverts, je tiens à préciser que nous n’avions absolument rien préparer. Ni itinéraire, ni liste d’endroits à voir (à part un ou deux), ni idée d’où dormir ! Avec le campervan, c’est l’avantage, nous savions que nous pouvions improviser ! Nous nous sommes souvent arrêtés totalement au hasard… Nous avions vaguement décidé de commencer par Newquay et de tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre mais finalement nous avons fait des zigzags car nous avons passé plusieurs nuits au même spot.

Notre itinéraire à la découverte des Cornouailles :

Les lieux suivis d’un petit cœur sont ceux que nous avons préférés. Voici notre itinéraire improvisé, histoire de vous inspirer mais surtout n’hésitez pas à vous perdre en Cornouailles car c’est juste beau partout ! Notre itinéraire :

Suite de l’article

Grandes maisons de vacances pour se retrouver en famille ou entre amis

Dernièrement, je n’ai que le mot « retrouvailles » sur les lèvres, retrouvailles avec nos familles ou nos amis. Je pense que tout le monde en rêve en ce moment, non ? Encore faut-il trouver un hébergement adapté, une grande maison de vacances, une location ou un gîte suffisamment spacieux pour accueillir toute votre tribu ! Comme vous le savez, deux fois par an nous partons en vacances avec les grands-parents et parfois même avec oncle, tante et cousin ! Alors nous avons quelques bonnes adresses à partager avec vous ! 

Nos bonnes adresses de grandes villas en France :

Ci-dessous les hébergements où nous avons séjourné en famille agrandie, avec ma belle-famille ou entre amis. Pour chacune de ses locations, nous avons toujours privilégié la vue et l’espace pour dîner tous ensemble. Disons que ce sont nos deux critères essentiels après la propreté bien sûr ! Toutes ces maisons étaient bien équipées pour un séjour avec bébés et enfants (matériel à disposition sur demande tel que lit-parapluie et chaise-haute). Et heureusement car comme vous le savez, nous voyageons léger !

Cassis, Provence

Notre location à Cassis, dans le sud de la France, à deux pas des calanques. C’est la première villa que nous avons louée après la naissance de mon Ticoeur et nous y sommes retournés l’année suivante pour souffler sa première bougie ! Nous étions 6 adultes et un bébé. Les grands plus : la terrasse avec vue sur la mer et sur le Cap Canaille au coucher du soleil ! Pas de piscine.

Suite de l’article