5 idées de grands week-ends en Italie

Demain je serai dans un avion pour l’Italie, pour Bologne très exactement, chez mes cousins. C’est l’occasion de partager avec vous mes idées de grands week-ends en Italie car c’est vraiment un pays où il fait bon se rendre tout au long de l’année si comme moi vous êtes atteints du syndrome de la dolce vita ! Que ce soit pour la beauté des villes, l’histoire, l’architecture ou la gastronomie, les raisons ne manquent pas de partir en Italie le temps d’un grand week-end en amoureux ou en famille, ou sans amoureux et sans enfants comme je vais le faire demain ;-).

En fait, des idées de week-ends en Italie, j’en ai des centaines 🙂 mais en voici cinq pour commencer…

1 – Le grand week-end à Venise en amoureux :

C’est pour fêter nos fiançailles que nous sommes partis à Venise il y a quelques années déjà et comme je le dis souvent, j’ai été agréablement surprise de découvrir une ville encore plus belle qu’attendue. En effet, depuis toujours, je m’étais dit que Venise était un tel mythe que forcément je serais déçue car j’en attendrais trop et bien non ! Venise s’est révélée magique, grandiose, inoubliable : oui rien que ça !

dscf0361

Quelques ingrédients pour la réussite d’un week-end à Venise :

  • Quand visiter Venise ? Éviter les périodes de forte affluence comme le Carnaval, Pâques ou juillet-août. Nous sommes allés à Venise en juin : nous avons eu un grand soleil, il y avait du monde mais pas trop alors que nous étions pendant la Biennale.
  • Sortir des sentiers battus : si vous restez sur la place Saint Marc et ses alentours vous n’allez trouver que des touristes et des cafés hors de prix. Dès qu’on se perd dans le dédale des ruelles, on se retrouve vite sans foule et on découvre de super petites adresses, de petits bars à vins intimes, des trattorias familiales et pas chères. Donc il faut marcher, marcher, marcher sans se limiter au parcours habituel de tous les visiteurs. D’ailleurs, nous avons même choisi de ne pas visiter les « gros monuments » dont le prix des entrées est exorbitant et franchement il y a assez de merveilles à découvrir juste en se baladant tant la ville est un musée vivant et romantique.
  • Venise en 3-4 jours : vous pouvez prendre deux ou trois jours pour arpenter la ville et une journée pour une balade en bateau vers Burano, la petite île que j’ai préférée (Murano m’a beaucoup moins emballée).
  • La Dolce Vita à Venise : Boire un Spritz en fin de journée au bord de l’eau ou sur le Campo Santa Margherita, une grande place que nous avons particulièrement aimée pour son ambiance très locale.

escapade a BuranoBurano

2 – Le grand week-end à Rome, pour le voyage dans le temps :

J’adore Rome où je suis allée des dizaines de fois, quand j’étais enfant, puis plus tard à deux, puis avec bébé (Ticoeur avait 4 mois) et enfin avec toute la petite famille au complet. Traverser Rome à pied est un merveilleux voyage dans le temps. Dans aucune autre ville de ma connaissance on côtoie de si près les ruines du passé : les vestiges de l’Empire Romain sont juste là sous nos yeux le long de la rue. J’aime aussi les nombreuses places de la ville, les musées incroyables et le quartier du Tastevere.

  • Quand partir à Rome ? J’ai testé Rome à toutes les périodes de l’année. Je déconseille seulement fin juillet-fin août car il peut faire bien trop chaud pour se promener à pied.
  • Rome en 3-4 jours : vous profiterez déjà bien de la ville mais vous souhaiterez y revenir encore et encore ;-). Ne pas manquer la fontaine de Trévi, le forum romain, la piazza Navona, la piazza Mattei, le Colisée et quelques musées. Pour optimiser vos visites, choisissez de prendre le « Roma Pass » qui donne accès aux transports et à plusieurs musées à prix réduit (en vente à l’aéroport, à la gare…). A relire : notre dernière escapade à Rome.
  • La Dolce Vita à Rome : Déjeuner en terrasse dans le Tastevere, quartier plein de charme.

weekend a Rome

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3 – Le grand week-end à Ferrare pour voyager au Moyen-Age :

Ferrare est une très jolie cité médiévale située à 40 minutes de l’aéroport de Bologne. L’architecture est superbe et il est très agréable de s’y promener à pied ou à vélo à la découverte des bâtiments historiques de la ville. C’est un voyage dans le temps, direction le XIViè siècle. J’aurais aussi pu vous conseiller un week-end à Bologne, la grande ville voisine de Ferrare mais je vous parlerai davantage de Bologne à mon retour la semaine prochaine…. Ferrare a l’avantage d’un cadre plus intime.

  • Quand partir à Ferrare ? Au printemps ou au début de l’automne. La région est célèbre pour son brouillard épais que vous verrez sans doute en soirée.
  • Ferrare en 2 ou 3 jours : Se promener à pied dans la vieille ville à la découverte du patrimoine historique et garder une journée pour une balade à vélo au bord du Pô.
  • La Dolce Vita à Ferrare : Un dîner dans un des très anciens restaurants de la ville où vous ne manquerez pas de goûter les spécialités de pâtes à la citrouille et à la sauge.

un grand week end a Ferrare

4 – Le grand week-end à Florence pour les amoureux d’art :

Lire la suite


Billet classé dans : Citytrip, Voyages avec enfants, Voyages avec bébé, Voyages sans enfant

Emmener doudou en voyage et ne pas le perdre

Quand on voyage avec des enfants la question du doudou se pose : est-ce qu’on emmène doudou en voyage ? Quel doudou choisir ? Comment éviter de le perdre ? Je ne sais pas chez vous mais ici Ticoeur et Titpuce n’ont jamais été très doudoux. Ils en ont sur leur lit, en déco mais dorment rarement avec. Par contre, à partir du moment où nous partons en voyage, que ce soit pour un week-end ou de longues vacances, ils aiment choisir chacun le doudou qui les accompagnera partout. Cela fait partie de notre rituel. Et bien souvent ils choisissent un doudou différent à chaque voyage. Il y a quand même quelques doudoux qui ont leur préférence et qui nous ont souvent accompagnés :

  • Pour Titpuce : sa petite poupée Corolle tout en tissus ou son doudou lapin de La Compagnie des Doudoux.
  • Pour Ticoeur : le Doudou Dragon ramené d’un voyage à Cracovie, ou encore Poussin Voyageur.

doudou en voyagePoussin Voyageur dans un wadi lors de notre voyage à Oman.

Dans tous les cas, l’avantage dans notre cas c’est que nos enfants ne sont pas accros à un doudou en particulier donc s’il nous arrivait d’en perdre un, ce ne serait pas du tout un drame. Mais je sais que dans certaines familles, la perte du doudou serait une catastrophe car beaucoup d’enfants ont un doudou fétiche qu’il ne faudrait égarer pour rien au monde.

Alors comment faire pour gérer le doudou en voyage et ne pas le perdre ?

Pour l’instant, j’ai vu deux idées originales :

Lire la suite


Billet classé dans : Accessoires voyage, Voyages avec bébé

Voyager léger !

Chez nous on voyage léger ! C’est une règle ! Une règle de survie pour les grands voyageurs que nous sommes ! Pour moi, c’est même une condition sine qua non pour un voyage en famille… Se déplacer avec deux enfants et quatre énormes valises serait totalement impensable ! Vous êtes nombreux à me demander régulièrement la liste de ce que nous emportons dans nos bagages alors la voici enfin ! Je l’ai commencée il y a presque six ans lors de notre premier voyage avec Ticoeur quand il était bébé ; je l’ai modifiée au fil de nos voyages et au fur et à mesure que les enfants ont grandi. je précise qu’avant d’être maman, je ne faisais pas de liste mais cela m’est vite apparu comme indispensable. Alors, comment voyager léger ?

voyager légerphoto Pixabay (libre de droits)

Côté nombre de bagages, quand nous partons en famille tous les quatre, nous prenons :

2 valises cabines

  • la somme du poids de ces deux bagages ne dépasse jamais plus de 20kg !
  • si on part longtemps, on lave ! Il y a toujours moyen ! Soit nous sommes en location et il y a une machine, soit nous demandons à la chambre d’hôtes, à l’auberge de jeunesse ou à l’hôtel (quand le prix est abordable), soit nous déposons les vêtements dans une laverie. Nous emmenons donc des vêtements pour 7 jours  maximum quelque soit la durée de notre voyage !
  • répartition : mes vêtements et ceux des enfants vont dans ma valise ; mon chéri prend ses vêtements, la trousse de toilette et les chaussures
  • du coup, quand je voyage seule et que j’ai une valise cabine pour moi toute seule je trouve que c’est Byzance 😉
  • nous avons des valises cabines de qualité : j’ai ma Samsonite depuis 20 ans et elle est toujours en très bon état
  • nous accrochons un petit ruban rouge à nos valises pour les reconnaître d’un coup d’œil entre toutes les valises gris anthracite (utile à l’aéroport)
  • nous remplaçons une des deux valises cabines par un sac de rando quand nous partons 2 semaines ou plus (donc pour toutes les grandes vacances)
  • nous remplaçons les 2 valises cabines par 2 sacs de rando si nous partons en mode routard (ex : notre grand voyage à la Réunion)

En plus de ces deux bagages principaux nous prenons :

2 sacs à dos

  • dans mon sac à dos, il y a : papiers de toute la famille, guide de voyage, kindle et parfois mon ordi ; le pique-nique rentre dedans, sinon nous le portons dans un simple sac en papier le temps du trajet
  • mon sac à main va dans mon sac à dos
  • dans le sac à dos de mon chéri il y toute l’électronique (câbles, chargeurs, prises, iPad…)
  • quand nous avons deux sacs de rando à la place des valises cabines, alors nos sacs à dos sont sur notre ventre 😉

2 petits sacs à dos enfants, pour leurs jeux, jouets et mini-livres : Ticoeur et Titpuce choisissent ce qu’ils souhaitent emmener

1 petite sacoche pour l’appareil photo : mon mari la porte et s’en sert aussi pour l’argent et son téléphone

 

Réussir à voyager aussi léger signifie aussi que l’on fait l’impasse sur certaines choses. Voilà ce qui fait la différence avec les autres familles que j’observe :

  • nous n’avons pas un grand choix de vêtements surtout côté pantalons
  • nous n’emmenons pas 4 paires de chaussures par personne
  • nous n’avons que des tenues décontractées – pas de tenues pour chaque occasion…
  • notre pharmacie est petite car d’expérience on trouve quasi tout sur place
  • nos enfants sont encore petits donc leurs affaires sont moins encombrantes 😉
  • quand ils étaient bébé, j’allaitais et quand ils buvaient du lait en poudre, j’achetais sur place une marque internationale
  • nous n’avons pas peur de prendre moins que nécessaire et à acheter sur place si besoin (par exemple s’il fait plus froid que prévu et qu’il nous faut des pulls supplémentaires)
  • nous partons rarement en voiture donc nous sommes moins tentés d’emmener de grandes quantités de bagages
  • nous avons l’habitude : il n’y a pas à dire, je pense que plus on voyage, plus on apprend à voyager léger… Pour nous, la réduction des bagages s’est accélérée en 2007 au moment de notre départ pour une année de voyage de noces autour du monde ; un voyage de noces sans robes à paillettes ni chaussures à talons 😉 Avec l’arrivée des enfants, optimiser est resté notre priorité car voyager léger simplifie grandement la logistique !

Voici maintenant ma liste (au choix : en pdf ou en format excel pour la modifier). J’espère qu’elle vous sera utile autant qu’à moi ! Je précise qu’il ne s’agit pas de la liste parfaite mais de la liste qui nous convient et qui convient à notre manière de voyager… Enfin, pour le ski j’ai une autre liste mais là, c’est pas la saison 😉 et pour nos quelques rares vacances 100% sous la tente, j’ai encore une autre liste que je vous donnerai à l’occasion. N’hésitez à relire aussi la liste de mes 10 indispensables pour voyager avec bébé.
 pdf-icon   excel-xls-icon 

Et voilà plus précisément, cette même liste de bagages avec les quantités exactes pour notre Tour du Monde. Vous pouvez vous en inspirer pour d’autres voyages bien sûr.
 pdf-icon   excel-xls-icon 

Je vous souhaite de prochains voyages plus légers !


Billet classé dans : Accessoires voyage, Ma vie de maman, Voyages avec enfants, Voyages avec bébé

Souvenirs d’Edimbourg

Comme aujourd’hui je pars à la découverte du Yorkshire, j’avais envie de rester dans la thématique Grande-Bretagne en vous proposant quelques photos d’Edimbourg prises lors de notre voyage en Ecosse, en août 2010 quand Ticoeur avait 11 mois. Je vous avais alors montré des images des Highlands, surtout de la superbe Isle of Skye et des alentours de Glencoe. Or, nous avons quand même passé une nuit à Edimbourg à notre arrivée, l’occasion de belles balades dans la capitale écossaise. Nous y étions par hasard au moment du festival « The Fringe », festival des arts de la rue donc il y avait de l’ambiance !

Souvenirs d'Edimbourg

Souvenirs d'Edimbourg

Souvenirs d'Edimbourg

Souvenirs d'Edimbourg

Souvenirs d'Edimbourg

Souvenirs d'Edimbourg

Souvenirs d'Edimbourg

Souvenirs d'Edimbourg

Souvenirs d'Edimbourg

Côté restaurants nous n’avons pas eu le temps de tester grand chose. Néanmoins nous avons découvert deux bons restos : Chez Marlayne (restaurant français avec des touches écossaises) et Always Sunday (pause gourmande en plein centre historique). Pour une prochaine fois j’ai noté les bonnes adresses partagées par Virginie sur son blog a taste of my life.

Côté hébergement, nous avions opté pour une petite chambre dans une auberge de jeunesse située à 20 minutes du centre (Globetrotter Inn). La chambre était minuscule et ce n’était pas le grand confort mais le cadre était superbe, avec un immense parc tout autour de l’auberge de jeunesse. De plus, des navettes gratuites et fréquentes permettaient d’aller au centre sans soucis. Voici l’auberge :

Souvenirs d'Edimbourg

A tout ceux qui cherchent encore où passer les vacances cet été avec de jeunes enfants, je conseille vraiment l’Écosse : c’est magnifique et vous n’aurez pas trop chaud ;-). Je vous laisse relire les détails de notre voyage en Ecosse avec bébé si cette destination vous tente !

Et vous, vous connaissez Edimbourg ?


Billet classé dans : Citytrip, Voyages avec bébé

Tout savoir sur la nécessité d’un passeport pour les enfants

Je suis en train de demander un nouveau passeport pour mon Ticoeur en prévision de notre périple au Sri Lanka, alors je me suis dit que c’était l’occasion de vous parler de la nécessité du passeport pour les enfants et de vous signaler ses particularités. Voici donc quelques informations importantes à connaître :

Si vous avez besoin d’un passeport pour vous, alors votre enfant aussi. Les mêmes règles s’appliquent aux adultes et aux mineurs, même pour un bébé :

  • Quand j’étais petite on pouvait mettre les enfants sur le passeport des parents mais ça n’existe plus. L’enfant doit avoir son propre passeport.
  • Par contre, si la destination n’exige pas de passeport pour vous (par exemple, la carte d’identité suffit dans l’Union Europe, en zone Schengen, en Suisse et autres) alors c’est pareil pour l’enfant. Dans ce cas, faites juste faire la carte d’identité pour votre enfant. Elle est gratuite et valable 10 ans.
  • Le passeport se fait en mairie sauf à Paris où c’est la préfecture de police qui s’en charge. Dans tous les cas, rapprochez-vous de l’administration de votre département pour connaître la liste des pièces à fournir et avoir une idée des délais, parfois longs, attention !
  • Pour tous les détails pratiques (pièces à fournir, etc), vous pouvez lire les informations officielles, très complètes ici ou ici.
  • L’autorisation de sortie du territoire pour les enfants voyageant seuls n’existe plus depuis 2013.
  • Comme pour vous, prévoyez de scanner le passeport et d’avoir une copie électronique accessible sur internet au cas où…  (personnellement je me l’envoie par mail)

Néanmoins, il y a des différences entre le passeport d’un adulte ou d’un mineur :

  • Le passeport d’un mineur n’est valable que 5 ans et pas 10 ans comme pour les personnes majeures. Ainsi, mon Ticoeur, grand voyageur a déjà besoin de son 2iè passeport puisque je lui avais fait faire son premier alors qu’il n’avait que trois mois !
  • Petite consolation, le timbre fiscal est moins cher pour les enfants et dépend de l’âge : voir liste des tarifs.
  • Il n’y a pas d’empreinte digitale pour les enfants de moins de 12 ans.

Conseil et anecdote concernant la photo d’identité de bébé :

Rien de plus pénible que de voir son dossier refusé car la photo n’est pas aux normes ! Cela m’est arrivé pour Ticoeur quand il avait trois mois. L’agent a regardé la photo que nous avions prise nous-mêmes à la maison, et là, alors que j’avais déjà attendu mon tour pendant une heure, il me dit qu’il ne peut pas accepter mon dossier car on ne voit pas le cou de mon bébé sur la photo ! Nous étions pourtant fiers de notre cliché qui semblait respecter tous les critères nécessaires mais le coup du cou (;-)), je ne m’y attends pas ! Dépitée, je suis rentrée à la maison et on a refait une séance photos sans succès. Allez-y pour voir le cou d’un bébé ! Bref, on a compris qu’il fallait qu’on s’en remette à un professionnel. Dans ma rue, j’ai vu un photographe qui faisait de la publicité sur sa devanture (spécialiste photo d’identité pour bébé) : et il disait vrai ! Il a été d’une patience incroyable ! Il nous a montré comment tenir la tête du bébé et puis surtout il a dû prendre beaucoup de clichés pour avoir le bon, sans sourire, sans pleurs et avec le cou 😉 Finalement c’était pas cher payé pour la durée et la qualité de la prestation ! J’espère qu’il y a de nombreux photographes comme lui ! Bref, pour un bébé, je vous déconseille la photo maison ou encore le photomaton 😉

Tout savoir sur la nécessité d'un passeport pour les enfants

Enfin, pour vérifier que le passeport est valide et qu’il n’est pas perdu, il ne faut pas attendre la veille du départ ! … Les copains et copines se reconnaîtront 😉

 

 

 


Billet classé dans : Ma vie de maman, Voyages avec enfants, Voyages avec bébé