Australie : nos randonnées dans les Blue Mountains

Je continue de vous faire découvrir des lieux que nous avons particulièrement appréciés lors de notre Tour du Monde en famille. Aujourd’hui, direction les célèbres Blue Mountains situées à environ 2h de Sydney. Je vous rappelle que nous avions passé une semaine chez des amis à Sydney, ma ville coup de cœur et nous en avons profité pour explorer les alentours, côté océan et côté montagnes. La randonnée, comme vous le savez, mon chéri et moi en sommes totalement fans mais randonner avec de jeunes enfants ce n’est pas toujours simple. Je voulais donc vous raconter comment nous nous sommes organisés pour découvrir les Blue Moutains avec Ticoeur (6 ans) et Titpuce (4 ans).

Pourquoi appelle-t-on ces montagnes « montagnes bleues » ? Non, non : les Schtroumpfs n’y habitent pas mais la teinte de la végétation est légèrement bleue du fait de la présence de grandes forêts d’eucalyptus. Maintenant que ce petit mystère est levé, je vous propose une balade sur les sentiers des Blue Mountains car ce coin de paradis est clairement un incontournable, que vous soyez dans la région de Sydney pour les vacances, pour travailler ou pour étudier lors d’un séjour linguistique en Australie : bref, c’est une étape 100% nature à ne pas manquer dans l’état du New South Wales (Nouvelle-Galle du Sud). En quelques mots, j’ai trouvé que les Blue Mountains avaient des airs du Grand Canyon mais avec tout plein de végétation !

Les points de vue et randonnées des Blue Mountains :

De nombreux points de vue sont accessibles en quelques pas :

  • Echo Point : c’est le point de vue le plus connu car c’est de là que l’on peut observer les Three Sisters, la célèbre formation rocheuse à trois pics. C’est superbe donc vous n’y serez pas seuls. De là, nous avons fait la mini-rando vers le « Three Sisters Bridge » (environ 20 minutes/facile).

Three sisters Blue mountains

  • Sublime Point : c’est mon coup de cœur et il n’y avait personne, ce qui a rajouté à la magie de ce point de vue que je vous conseille absolument.

randonnées Blue Mountains

randonnées Blue Mountains

randonnées Blue Mountains

Blue Mountains en famille

 

  • Leura Cascades (20 minutes) : facile et agréable avec les enfants. Juste après cette balade nous nous sommes posés pour pique-niquer sur une aire de jeux. Ticoeur et Titpuce ont apprécié la pause toboggans et balançoires.

randonnées Blue Mountains

  • Govett Leap : le point de vue est accessible sans marcher mais à partir de ce point il est possible de partir en randonnée. Avec mon chéri nous avons marché à tour de rôle pendant 40 minutes en direction d’une cascade (l’un marchait ; l’autre restait jouer avec les enfants). Sur le chemin il y a des escaliers (parfois glissants), de l’eau qui nous tombe dessus et des parties un peu boueuses. Donc pas la rando très facile. Nous avons trouvé bien de la faire sans les enfants.

randonnées Blue Mountains

randonnées Blue Mountains

img_9291-2

randonnées Blue Mountains

 

randonnées Blue Mountains

randonnées Blue Mountains

Il y a encore plein d ‘autres randonnées à découvrir une prochaine fois !

randonnées Blue Mountains

Conseils pratiques pour visiter les Blue Mountains en famille :

  • Être bien équipés : chaussures de rando ou bonnes baskets (nous avons vu des Australiens pieds nus sur des chemins difficiles !!), crème solaire, casquettes, eau, k-way, barres de céréales.
  • Choisir des randonnées adaptées à votre niveau et à celui des enfants (ou se contenter des points de vue accessibles sans rando). Demandez conseil à l’accueil du parc. 
  • Passer une nuit sur place : nous avons fait l’aller-retour dans la journée car nous étions basés à Sydney chez des amis mais nous pensons qu’une nuit sur place vaut vraiment le coup tant il y a de possibilités de balades.
  • Ne pas y aller lors d’un grand week-end comme Pâques ou autre fête.
  • Bien se renseigner quelques jours avant sur la météo et sur les risques d’incendies. En famille, n’y aller que si les conditions sont idéales.
  • Avec des enfants : ne pas hésiter à vous relayer pour les randonnées : pendant qu’un parent marche, l’autre fait une pause aire de jeux.
  • Emmener un pique-nique. Il y a des villages où vous trouverez des restaurants mais avec les enfants c’est plus simple et plus sympa de pique-niquer sur l’une des aires de jeux.
  • Nous étions en voiture ce qui était très pratique pour aller d’un point de vue à l’autre. La zone des Blue Mountains est très vaste (d’ailleurs nous n’avons vu qu’une petite partie).

randonnées Blue Mountains

randonnées Blue Mountains

Alors, elles ne sont pas magnifiques ces montagnes bleues ?

 

*Cet article contient un lien partenaire.


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016

Notre visite d’Hobbiton dans le nord de la Nouvelle-Zélande

Comme je vous le disais dernièrement, je vais revenir sur certaines étapes de notre Tour du Monde pour vous présenter plus en détails certaines visites qui nous ont plu. Et justement, lors de notre roadtrip en famille dans le nord de Nouvelle-Zélande, j’avais évoqué le fait que nous étions passés par Hobbiton mais je ne vous en avais pas dit grand chose. Aujourd’hui, j’ai envie de vous montrer plus précisément, et en images cette excursion qui a eu beaucoup de succès auprès des enfants. A l’origine, le plus motivé d’entre nous pour cette visite c’était mon chéri qui est un fan inconditionnel du Seigneur des Anneaux mais j’avoue que j’ai également beaucoup aimé les lieux et que j’ai été ravie d’observer Ticoeur et Titpuce découvrir avec émerveillement le village des Hobbits (ils ne connaissent pas le film).

Hobbiton Nouvelle Zelande

Si vous avez vu les films de Peter Jackson ou que vous connaissez bien l’univers de Tolkien, vous savez à quoi vous attendre. Pour moi, c’était une surprise (car j’ai certes visionné ces beaux films au cinéma mais j’avoue m’être endormie à plusieurs reprises :-)). Voici pour commencer un petit tour en photos :

Hobbiton Nouvelle Zelande

Hobbiton Nouvelle Zelande

Lire la suite


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

L’Australie d’Adélaïde à Darwin : notre traversée de l’Outback en famille

Nous avons longuement hésité avant de nous lancer dans l’aventure de la traversée de l’Outback en famille. C’est quand même plus de 7000km et pas mal de désert ! Ce n’est pas un projet à prendre à la légère, surtout quand on voyage avec des enfants. Donc nous avons fait pas mal de recherches, nous nous sommes bien renseignés et finalement nous avons franchi le pas sans inquiétude. Je dois d’ailleurs remercier Bianca du blog La Grande Déroute qui a déjà effectué cette traversée en famille il y a quelques temps et dont le témoignage m’a largement rassurée. C’est donc en toute sérénité que nous avons entamé la traversée de l’Australie du sud au nord, à la découverte de l’Outback en passant par le fameux Centre Rouge donc je rêvais depuis longtemps. Nous avons effectué cette traversée en campervan, pendant deux semaines. Si cette grande ligne droite ne vous tente pas, vous pouvez bien sûr prendre l’avion vers Alice Springs et faire une boucle d’une semaine dans le Centre Rouge mais je ne peux que vous encourager à opter pour toute la traversée : c’est une expérience exceptionnelle en terme de paysages et d’aventures, et c’est tout à fait envisageable en famille avec un peu de préparation !

traversée de l'outback en famille

Jour 1 : Adélaïde->Port Augusta (305km)

Nous faisons le plein de courses à Adélaïde (jolie ville sur laquelle je ferai un billet) et nous partons pour la première étape de notre traversée du sud au nord de l’Australie. Ce n’est clairement pas encore un décor de désert aride qui nous attend ce jour-là mais c’est très désert quand même ! On se pose avant Port-Augusta pour la nuit, en bord de mer justement car on se dit qu’on ne la verra pas pendant longtemps.

Spot pour la nuit : Winninowie Conservation Park (gratuit).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Jour 2 : Port Augusta->Coober Pedy (540km)

Nous voilà sur la fameuse « Stuart Highway » et nous arrivons très vite dans le désert. L’aventure commence vraiment !

traversée de l'OUtback en famille

En chemin, nous faisons une pause à Woomera, une ville militaire où les enfants sont contents d’observer des avions et fusées. On ne croise personne. C’est pas très accueillant mais on fait notre pique-nique du midi devant les engins du ciel.

traversée de l'outback en famille

Plus loin sur la route, on s’arrête pour admirer un immense désert de sel (Lake Hart) et prendre des photos, avant d’arriver à Coober Pedy vers 17h, juste à temps pour aller observer le « feeding time » des bébés kangourous à l’orphelinat de kangourous. Sympa pour les enfants et nous avons la chance de voir un kangourou de 7 mois.

traversée de l'outback en famille

Coober Peddy

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nuit à Coober Pedy sur le petit terrain de Gary, un australien super accueillant (5$ – prix d’amis ;-)).

Jour 3 : Coober Pedy

On décide de rester une journée à Coober Pedy car on n’a pas envie d’enchaîner les kilomètres. De plus, cette ville nous intrigue. Elle est habitée par des chercheurs d’opale. L’ambiance est particulière et il y a pas mal de choses à visiter. Nous choisissons de faire la visite guidée dans la mine « Umoona Opal Mine ». C’est très intéressant et notre guide a les yeux qui brillent quand il nous parle de sa quête de l’opale. Nous visitons ensuite une maison souterraine. En effet, à Coober Pedy la majorité des habitants vivent sous terre pour supporter la chaleur. Dans leur maison il fait toujours 23 degrés quelque soit la température extérieure.

traversée de l'outback en famille

Vers 16h on part juste au nord de la ville pour observer les Breakaways : superbes paysages où ont été tournées certaines scènes de Mad Max III ou encore Priscilla Queen of the Desert

traversée de l'outback en famille

traversée de l'outback en famille

Nuit à Coober Pedy sur le petit terrain de Gary (5$).

Jour 4 : Coober Pedy->Uluru (Ayers Rock) – 750km

C’est notre plus longue étape. On a le temps d’écouter pas mal de musique dans la voiture et les enfants se racontent des histoires. A l’arrivée, quelle récompense ! On profite de la beauté d’Ayers Rock au coucher du soleil.

Nuit au Uluru campground (48$).

traversée de l'outback en famille

Jour 5 : Uluru Kata Tjuta National Park

A 8h on participe à la balade guidée au pied du rocher rouge. C’est un ranger aborigène qui nous accompagne pendant 2h30. C’est très intéressant. Il nous parle de légendes, de cérémonies, de vie autrefois, de faune et de flore et il nous montre certaines peintures rupestres. Juste après je me lance dans un footing autour du rocher ! Ben oui 11 km c’est parfait !

En milieu d’après-midi on se balade aux Olgas. On commence la rando « Valley of The Winds » mais on ne fait qu’un bout (on atteint le 2iè lookout – c’est parfait avec les enfants). On met 2h aller-retour.

Nuit au Uluru campground (48$).

traversée de l'outback en famille

Jour 5 : Uluru->Kings Canyon (320km)

Le matin, on se balade encore au pied de Ayers Rocks. On ne s’en lasse pas ! On s’arrête au Visiter Center pour observer l’art aborigène. Pique-nique puis départ pour Kings Canyon.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ayers Rock

On arrive le soir à Kings Canyon. Juste le temps d’entendre les dingos et de les apercevoir au loin !

Nuit au Kings Canyon Resort (50$).

Jour 6 : Kings Canyon->Alice Springs (sud) – 420 km

On commence la journée par la fameuse randonnée de 3h à Kings Canyon. Nous sommes étonnés de voir à quel point les enfants sont à fond sur cette rando qui est clairement la plus difficile que nous aillons entreprise en famille. Je crois que les difficultés amusent les enfants. Je précise qu’on a toujours veillé à ce que Ticoeur et Titpuce restent sur le chemin et on ne les a pas laissés s’approcher des bords du canyons. On allait prendre nos photos l’un après l’autre. En effet, les bords ne sont pas sécurisés. En restant sur le chemin balisé, aucun soucis par contre.

King's Canyon en famille

On doit tous porter des filets sur le visage pour nous protéger des mouches (et ce, depuis Uluru).

traversée de l'outback en famille

Après un déjeuner bien mérité et un plongeon dans la piscine du camping on part pour Alice Springs. En fait on s’arrête quelques kilomètres avant la ville, au niveau d’un site superbe : The Rainbow Valley… Attention : les 22 derniers kilomètres c’est de la piste. Elle était en bon état lors de notre passage donc on a pu la parcourir avec notre petit van mais ce n’est pas toujours le cas.

Rainbow Valley

Nuit devant ce rocher magnifique de la Rainbow Valley (7,70$). Il n’y avait que 2 autres camping-cars.

Jour 7 : Alice Springs (sud)->West MacDonnell Ranges – 230km

En arrivant à Alice Springs cela fait un choc : on n’avait pas vu de ville depuis longtemps ! On y fait nos grosses courses puis on part vers les West MacDonnell Ranges, la très belle chaîne de montagnes située à la sortie d’Alice Springs. On commence par une baignade au Simpson Gap. On a adoré l’endroit ! Les enfants ne voulaient plus partir ! 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Stop dans la vallée des ocres…

east mac donnell ranges

Le soir on atteint Ormiston Gorge où on passe la nuit (15$).

Jour 8 : West MacDonnell Ranges- > East Mac Donnell Ranges (210km)

Randonnée dans Ormiston Gorge. C’est long et le début est difficile je trouve. Après coup, avec enfants, je conseille de ne faire qu’un bout de la rando et à l’envers, c’est-à-dire de rester dans la gorge et de ne pas faire la grande boucle derrière.

traversée de l'outback en famille

Après le pique-nique on part vers les East McDonnell Ranges de l’autre côté d’Alice Springs. On s’arrête à Emily Gap où on peut observer des chenilles dessinées par des Aborigènes :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nuit à Trephina Gorge (7,70$)

Jour 10 : East Mac Donnell Ranges – >Devil’s Marbles (480km)

traversée de l'outback en famille

traversée de l'outback en famille

Nuit devant les Devils Marbles (7,70$)

Jour 11 : Devil’s Marbles->Mataranka (670km)

Une grosse étape. En chemin on passe par une station service étrange (à Wycliffe Well). Il y a des extra-terrestres partout sur les murs, un émeu qui nous tourne autour et des aborigènes qui ont trop bu…

traversée de l'outback en famille

Soudain, on croise un pub mythique : le Daly Waters Pub qui marque clairement la fin du désert. On voit une vraie terrasse, des bières fraîches, des fleurs et des gens ! La serveuse super sympa offre même des glaces aux enfants ! On trinque à la fin de la partie la plus déserte de l’Outback. « Papa Voyage » a bien conduit !

Pub Daly Waters

On arrive à Mataranka juste avant le coucher du soleil. C’est encore le moment de prendre un bain dans la jungle : c’est top ! On se régale ! Par contre c’est un choc de se retrouver dans le climat tropical : c’est humide et les températures sont passées de 28 degrés dans le désert à 38 degré ici ! Du coup plein de moustiques la nuit !

Mataranka

Nuit au BitterSprings Camping Cabins (40$).

Jour 12 : Mataranka->Katherine->Litchfield National Park (410km)

A Katherine, il fait trop chaud pour marcher en famille. On monte chacun notre tour au sommet du point de vue pendant que l’autre reste avec les enfants, à l’ombre, en pleine observation de chauve-souris.

Katherine Gorges en famille

Direction le Litchfield National Park où on passe la nuit (15$). Il y fait trop chaud, trop humide et on n’a jamais vu autant de moustiques de notre vie ! A part ça, le parc possède de merveilleuses cascades. Ouf !

Jour 13 : Litchfield National Park

On profite des cascades et des coins baignade du Litchfield National Park. On y voit aussi des termitières géantes.

Litchfield national park

Jour 13 : Litchfield National Park->Darwin (140km)

Voilà, on retrouve la mer ! Fin de la traversée ! A Darwin, par contre, nous n’avons pas le coup de coeur surtout que ses jolies plages sont interdites pour cause de crocodiles (les « salties ») et de méduses-boîtes en cette saison. Il vaut mieux y aller à partir de mai-juin. La ville est très petite. On fait juste un tour au musée où on peut voir quelques belles oeuvres aborigènes.

Darwin

Au total : 7500 kilomètres et des souvenirs inoubliables pour cette traversée de l’Outback qui restera un des temps forts de notre voyage en Australie !

Informations Pratiques :

Moyen de transport : un petit campervan Toyota.

Saison : nous l’avons fait fin mars donc à l’automne. Nous avons eu 28°C jusqu’aux Devil’s Marbles puis 38°C à partir de Mataranka. Pour le Centre Rouge, 28°C c’était plutôt agréable. Mais pour la partie nord (les 3 derniers jours donc), je pense que mai ou juin aurait été plus adaptés pour éviter les grosses chaleurs.

Autres conseils : j’ai beaucoup de conseils à vous donner concernant l’essence, le coût, la nourriture et les bébêtes donc j’écrirai un article complet pour vous aider à préparer votre traversée de l’Outback en famille !

traversée de l'outback en famille

Et vous ? Est-ce que la traversée de l’Ouback australien est une aventure qui vous tenterait ? En famille ?


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Nos aventures en famille à Melbourne et dans ses environs

Vous vous souvenez sans doute que nous avons beaucoup aimé Sydney mais Melbourne nous a beaucoup plu également ! Nous avons aimé cette ville à l’ambiance décontractée mais aussi les alentours qui offrent de très belles possibilités d’excursions.

Alors, quelles découvertes pour nous à Melbourne et dans ses environs ? Qu’est-ce qui a plu aux enfants ?

En centre ville :

  • Les enfants ont adoré faire le tour de la ville dans un vieux tram : ouf, pas besoin de marcher des heures ! Et en plus c’est gratuit, comme tous les transports dans le centre.
  • Nous avons tous aimé les graffitis qu’il est possible d’admirer dans les “lanes” : ces rues étroites qui relient une grande avenue à une autre. Melbourne est réputée pour son Street Art.
  • J’ai été impressionnée par l’intérieur de la bibliothèque de Melbourne.
  • Nous avons traversé de très jolis passages de style victorien.
  • Les musées semblaient prometteurs mais comme il faisait très beau nous en avons plutôt profité pour nous balader.
  • Nous nous sommes promenés au Botanical Garden où Titpuce et Ticoeur ont profité de l’aire de jeux.
  • A ne pas manquer : le Victoria Market. Un très joli marché avec des stands gastronomiques très tentants.
  • Enfin, nous avons apprécié l’ambiance chaleureuse des bars au coucher du soleil le long de la rivière. Je vous conseille le Pony Fish Island Bar où nous avons passé un chouette moment sous le grand pont. J’ai trouvé ce bar dans le carnet d’adresses de Rêver d’Ailleurs à Melbourne.

Melbourne by night

Melbourne en famille

bibliothèque de MelbourneLa bibliothèque

Melbourne en familleDans les lanes

Street Art à Melbourne

A Saint Kilda :

Nous avons passé une journée entière à Saint Kilda, un chouette quartier de Melbourne, situé en bord de mer.

Saint Kilda en famille

A Saint Kilda, on peut :

  • Se balader sur la plage (s’y baigner selon la saison).
  • Marcher sur le ponton en profitant d’une très belle vue sur le centre de Melbourne.
  • Flâner dans les rues animées du quartier sans manquer Acland Street avec toutes ses pâtisseries et cafés.
  • Nous avons déjeuné dans un restaurant végétarien au concept original : on paye ce que bon nous semble ! Pas de prix sur la carte. On mange, on savoure et à la fin on dépose notre donation dans une petite caisse. C’était très bon donc je vous conseille d’y faire un tour : Lentils as anything.
  • Se poser dans un café à l’ambiance bohème : nous avons aimé le Iddy Biddy.
  • Faire une pause au jardin botanique quand les enfants réclament une aire de jeux.
  • Au coucher du soleil, il est possible de voir des manchots bleus au bout de la jetée (mais nous n’avons pas attendu…).
  • Un peu plus loin sur la côte nous avons vu ces belles cabanes sur la plage de Brighton Beach :

environs de Melbourne

Le Wilsons Promontory :

C’est à 2h30 de Melbourne. Ce promontoire offre de nombreuses possibilités de balades, de randonnées, de baignades et il est également possible d’y observer des animaux sauvages : nous y avons vu des émeus et des kangourous mais il y a aussi des wombats et des échidnés. Voir billet précédent pour plus de détails sur la partie entre Sydney et Melbourne.

visiter les environs de Melbourne en famille

Wilsons Promontory en famille

rando dans le Wilsons Promontoire

La Great Ocean Road :

Nous avons parcouru cette route mythique qui démarre peu après Melbourne en compagnie de Virginie et sa famille que nous avions déjà croisés en Nouvelle-Zélande. Nous avons passé trois jours ensemble et c’était vraiment l’occasion de beaux moments de partage. Ticoeur et Titpuce étaient ravis d’avoir des copains si sympas pour jouer ! Chaque famille avait un camping-car.

Sur la Great Ocean Road, les plus belles parties sont situées juste avant et juste après Port Campbell. Voici exactement nos stops sur la route :

J1 : Direction Geelong situé tout près du début de la GOR. Nuit dans l’agréable parc de la ville (gratuit).

J2 : Bells beach (plage mythique dont parle le film Point Break – C’est donc un grand RDV de surfeurs) puis pique-nique sur la plage d’Anglesea où je me baigne (l’eau était à 19°C). Stop pour observer les koalas à Kennett River puis direction le camping gratuit de Stevenson Falls (très beau spot dans la forêt). On y a fait un feu de camp.

J3 : Apollo Bay (évitez le détour au phare sauf si vous êtes prêts à payer le billet d’entrée – sans payer on ne voit rien, pas même l’extérieur). Enfin, nous avons roulé vers les célèbres 12 apôtres. C’est superbe ! Stop pique-nique à Melba Gully State Park (très vert, très sympa). Puis direction le Lorch Ard : magnifique. Camping payant de Port Campbell. C’était notre dernier soir en compagnie de nos amis de voyage !

The Great Ocean Road en famiille

les environs de Melbourne

Visiter la Great Ocean Road

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les Grampians :

Après la Great Ocean Road nous avons poursuivi notre route vers les Grampians, un très beau parc national où nous avons passé une nuit et une journée. Nous y avons vu beaucoup de kangourous et de wallabies. Nous avons également pu faire de petites randos faciles et donc adaptées aux familles. Nous conseillons :

  • Boroka lookout
  • The Balconies
  • MacKenzie Falls (40 minutes de rando facile).

rando dans les Grampians

Les Grampians en famille

Informations pratiques sur Melbourne :

Hébergement : à Melbourne nous avons dormi dans une auberge de jeunesse qui ressemblait à un très bel hôtel dans le quartier de South Yarra. Haut plafond, cheminée et parquet dans notre belle chambre familiale. Les salles de bain sont communes et il y a également une cuisine à disposition. Nous avons trouvé que c’était un très bon rapport qualité-prix -> Hôtel Claremont Guesthouse.

hébergement famille à Melbourne

Parking : pour se garer en voiture nous avons eu de la chance car nous y étions le week-end donc les rues à côté de notre hébergement à South Yarra étaient gratuites. Nous sommes allés au centre à pied. On a mis une grosse demi-heure. Le soir, nous sommes rentrés en taxi. Il y a des bus également mais cela nécessite d’acheter des cartes à charger donc pas pratique quand on reste peu de temps. Une fois dans le centre, les transports sont gratuits. Pour nous garer à Saint Kilda, nous avons trouvé des places gratuites autour du petit jardin botanique. Enfin, pour nous garer au Victoria Market on a utilisé les places payantes (2h) mais attention : il faut arriver tôt pour avoir une place (nous sommes arrivés vers 9h).

Transport : nous avions une voiture jusqu’à Melbourne puis un campervan à partir de Melbourne (donc pour la GOR et les Grampians).

Prochaine étape de notre périple australien : la traversée de l’Outback ! A suivre !

Et vous ? Envie d’aller à Melbourne un jour ?

 


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Notre roadtrip en famille de Sydney à Melbourne

Voilà un roadtrip qui relie deux superbes villes australiennes. Nous avons parcouru les 1000 km qui séparent Sydney de Melbourne en longeant l’océan pendant une semaine. En chemin, beaucoup de kangourous, pour le plus grand bonheur des enfants. Voici le détail des étapes de notre itinéraire :

Jour 1 : Sydney->Kiama->Jervis Bay. Nous sommes partis de Sydney le matin et notre premier stop a été Kiama où il est possible d’observer d’impressionnants blow holes. Les enfants ont adoré. Titpuce a même dit « maman, c’était super ce spectacle de l’eau ! ». Spectacle naturel et gratuit ;-). A Kiama nous nous sommes posés dans la grande aire de jeux pour y pique-niquer et laisser gambader les enfants. Puis, direction Jervis Bay où nous avons loué une maison pour deux nuits. Là-bas, nous avons été accueillis par deux kangourous à l’air ébahi qui semblaient nous attendre dans le jardin juste devant le barbecue (un message?). On a fait un premier tour sur la très belle plage de Hyams beach.

roadtrip Australie en famille

roadtrip Australie en famille

roadtrip Australie en famille

kangourou à Jervis Bay

Jour 2 : Jervis Bay. On va de plage en plage pour profiter de la blancheur exceptionnel du sable dans ce coin d’Australie. Nous passons une agréable journée de farniente et de jeux. On croise des pélicans et des kangourous.
roadtrip Australie en famille

 

Jour 3 : Jervis Bay->Pebbly beach->Narooma->Bermagui->Merimbula. Première pause de la journée à Pebbly beach. Bain de mer, ramassage de coquillages et pique-nique dans ce très joli cadre. A nouveau une pause à Narooma où on peut voir de grandes raies de près, à côté du board walk, là où sont les pêcheurs. A Bermagui, il y a une belle piscine naturelle au bord de l’océan. A Merimbula on se pose à l’auberge de jeunesse puis on part observer les kangourous au coucher du soleil à Pambulla juste à côté.

Roadtrip AustraliePebbly Beach

Roadtrip AustralieBermagui Ocean Pool

Jour 4 : Merimbula->Pambula->Ben Boyd National Park->Lakes Entrance. Première pause sur la plage de Pambula (à l’embouchure de la rivière). Puis arrêt dans le Ben Boyd National Park ❤ où on fait la petite rando « The Pinnacles » pour observer ce superbe décor (environ 40 min – Ticoeur et Titpuce ont bien marché) :

Roadtrip AustraliePambula

the pinnacles Ben BoydBen Boyd National Park

A Lakes Entrance on s’est posé sur la plage face à l’océan. On se croirait sur une de ces grandes plages des Landes. On goûte quelques huîtres du coin (pas mal mais je préfère celles du Cap-Ferret ;-)).

Roadtrip de Sydney à MelbourneLakes Entrance côté océan

roadtrip Australie en familleLakes Entrance

En fin de journée on est allé sur Raymond Island (il suffit de prendre un petit ferry gratuit – 15 min). Là-bas c’est le coin idéal pour observer les koalas. Nous en avons vu une bonne quinzaine. 

koalas Australie

Pour la nuit nous avons réservé une cabine 4 personnes dans un camping.

Jour 6 : Lakes Entrance->Wilsons Promontory->Foster. On trace vers le Wilsons Promontory. Là-bas on se pose pour un pique-nique sur Squeaky beach, plage où le sable couine. Balade digestive le long de la rivière (c’est joli et bien aménagé – très facile pour les enfants). Puis encore une plage : Norman beach (où je me baigne pendant que les enfants jouent dans les petites dunes). Dernier arrêt pour une balade qui permet d’observer la faune (vers la sortie du parc) : très nombreux kangourous et quelques émeus. On dort dans la petite ville qui se situe à la sortie du Wilsons Promontory (Foster).

Roadtrip AustralieWilsons Promontory

Jour 7 : arrivée à Melbourne et là c’est encore une belle histoire que je vous raconte bientôt !

Informations pratiques :

Hébergements : en terme d’organisation on s’y est pris à la dernière minute et on a réservé nos hébergements quelques jours avant de prendre la route, pendant que nous étions à Sydney. Nous avons varié les plaisirs : location de maison sur Airbnb, motels, cabine en camping et auberge de jeunesse. A chaque fois, nous avons choisi un hébergent où il était possible de cuisiner. Budget : de 60 à 85€ par nuit.

Location de voiture : nous avons loué au moins cher et on a réservé notre véhicule environ deux semaines avant d’arriver en Australie. On avait une Toyota Corolla, avec beaucoup de kilomètres mais en très bon état. Le coût était de 18€/jour. C’était chez ACE mais on avait trouvé la voiture en utilisant un comparateur de prix car cela permet souvent d’avoir des tarifs plus intéressants qu’en direct. On utilise les comparateurs de location de voiture à chaque fois que nous louons un véhicule, que ce soit une voiture ou un campervan et quelque soit la destination : en France, en Europe ou justement ici en Australie. Pour les sièges-auto, on a utilisé les réhausseurs gonflables que l’on a emmenés dans nos valises (Bubble Bum). Il est bien sûr possible de louer des sièges-auto sur place. Globalement, les locations de voiture en Australie sont moins chères qu’en France et en plus, l’essence est également meilleur marché.

Météo : nous y étions il y a deux semaines, donc début avril. C’est l’automne ici. Il a fait à peu près 25°C et la mer était plutôt fraîche à 18-19°C je pense. Pour moi c’était parfait mais « Papa Voyage »et les enfants trouvent ça trop froid pour la baignade.

Si c’était à refaire : nous avons pris une semaine pour aller de Sydney à Melbourne. Bien sûr c’est trop court et il y a moyen de faire davantage d’étapes ou d’avantages de balades à chaque étape. Dans l’idéal, je dirais que l’on peut facilement :

  • Rajouter une nuit de plus à Jervis Bay (s’il fait beau et qu’on peut profiter de la mer).
  • Rajouter une nuit de plus au Wilsons Promontory pour y faire plus de petites randos. Dans l’idéal il faudrait dormir dans le parc national mais c’était complet quand nous y sommes passés.
  • Passer une journée sur Philip Island, une île réputée pour sa beauté et où il est possible de voir des manchots bleus.

Pour nous le temps était compté (car notre budget « Australie » est limité…). Nous avons quand même bien profité de notre semaine. Pour les enfants, les temps forts étaient les plages et les rencontres avec les animaux : les kangourous et les koalas bien sûr !

kangourous AustralieKangourous à Pambulla

roadtrip Australie en familleJervis Bay

Budget moyen journalier sur cette partie Sydney-Melbourne : 110€/jour/4 personnes. Je pense qu’on s’est bien débrouillé pour ce pays !

Sydney-Melbourne on Roadtrippers

A bientôt pour plus de détails sur Melbourne et sa région !

 

*Ce billet contient un lien partenaire.


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016