Espagne

Trouvez tous les articles sur la carte:

Articles avec l'étiquette Espagne:

rando Tenerife

5 randonnées à Ténérife avec les enfants

En décembre, nous avons passé une semaine en famille à Ténérife dans les îles Canaries. Notre objectif était de randonner avec les enfants car nous aimons beaucoup ça ! Titpuce et Ticoeur sont de vrais petits randonneurs qui ont déjà l’habitude de bien marcher. Ils se débrouillent vraiment pas mal pour leur âge (9 et 12 ans) donc je préciserai le niveau de nos randos dans les détails de l’article. Vous verrez : nous avons choisi des randonnées de niveaux très variés donc, soyez rassurés, il y en aura pour tous les goûts !

Ténérife est la plus grande des îles Canaries. Elle est connue pour son Parc National du Teide et c’est ce vaste espace volcanique qui nous a donné envie d’y aller ! Le Teide est un volcan toujours actif et très surveillé. Heureusement, il se repose en ce moment et ce depuis plus d’un siècle (contrairement à celui de la Palma !). Le Teide est aussi la plus haute montagne d’Espagne avec une altitude de 3715 mètres. J’écrirai prochainement un article complet sur notre semaine en famille à Ténérife mais pour commencer, j’avais envie de faire un focus sur nos randos puisque c’était le but principal de notre voyage !

Nos 5 randos en famille à Ténérife :

En introduction, je tiens à préciser qu’il y a des centaines de possibilités de randonnées à Ténérife donc quelque soit la durée de votre séjour, vous trouverez de jolis sentiers à explorer. En une semaine, il a fallu faire des choix. Nous avons adoré nos 5 randos en famille et cela nous a donné envie d’y retourner pour en faire d’autres ! En attendant, je vous partage le détail de nos cinq découvertes… Les durées indiquées sont nos durées, pas une moyenne donc c’est uniquement à titre indicatif. Je rappelle que nous avons l’habitude de randonner donc si vous avez moins d’expérience, il faudra peut-être prévoir plus de temps.

1/ Samana (Parc National du Teide) – facile – durée : 1h30 – 250 mètres de dénivelé

Samana est clairement une randonnée pour les familles. Nous sommes au pied du volcan Teide. Les paysages sont superbes : on voit le volcan, le décor de lave et les célèbres pins des Canaries. Il s’agit d’une boucle. Cela monte et descend un peu tout au long de la rando mais vraiment rien de méchant et c’est une bonne durée pour les enfants qui n’ont pas encore l’habitude de marcher longtemps. Le début de la rando se situe à 1875m d’altitude.

rando Tenerife

Suite de l’article

Ibiza en famille

Ibiza et Formentera aux vacances de la Toussaint

Voici le récit de notre semaine de vacances en famille à Ibiza et Formentera. Nous avons adoré ! Et nous recommandons ces îles à la Toussaint : contrairement à l’été, il y a peu de monde, principalement des familles et nous avons vraiment pu profiter des plages car nous avons eu 23 degrés dans l’air et 23 degrés dans l’eau ! Bien sûr, la météo est une donnée toujours incertaine mais nous n’avons jamais été déçus par la Méditerranée à la Toussaint ! Quant aux paysages : ils sont très verts, très sauvages. Je sais que pas mal de monde a en tête le cliché d’Ibiza, île de la fête mais c’est vraiment réducteur car l’île est grande et il y en a pour tous les goûts ! Les célèbres boîtes de nuit sont à Sant Antoni mais dans le reste de l’île vous trouverez multitude de lieux très calmes. De manière générale, et comme souvent en Méditerranée, pour éviter la foule, il faut oublier la période qui va de mi-juillet à fin août. Ibiza et sa petite sœur Formentera sont des îles où Papa Voyage est souvent allé dans sa jeunesse, avec ses parents ou avec des amis et il n’a jamais vu l’ombre d’un DJ :-)… Bref, vous l’aurez compris, Ibiza a tout pour un super séjour avec des enfants !

Les plages d’Ibiza :

Je vais commencer par vous montrer les plages que nous avons aimées. Elles sont particulièrement accessibles car comme vous le savez, Ticoeur avait la cheville cassée (voir l’article sur son accident de rugby). La contrainte des béquilles nous a fait opter pour des plages proches des parkings. Heureusement que nous étions hors saison car ces plages sont très populaires en été puisqu’elles sont très faciles d’accès. Bref, voici des plages très kid friendly :

Plage Cala d’Hort : elle est située dans le sud d’Ibiza et nous avons particulièrement aimé la vue sur le gros rocher !

Ibiza en famille

Plage de Portinaxt : la plage que Ticoeur et Titpuce ont préférée ! Elle est située dans le nord de l’île. Non loin, pour le déjeuner, nous avons mangé d’excellents poissons et calamars dans un petit restaurant familial dont le cadre n’est vraiment pas attrayant mais je vous assure que ça vaut le coup pour l’accueil, la qualité de la cuisine et les petits prix : Don Quijote.


Plage de Benirras : célèbre plage réputée pour son coucher du soleil ! C’est vrai que c’est l’endroit idéal pour profiter des derniers rayons de la journée. Dernière la plage, c’est très vert, pas de constructions, ce qui rend les lieux particulièrement sauvages. En été, c’est là que se retrouve la communauté hippie de l’île et au moment du coucher du soleil, c’est tout un rituel de danse au son des tambours… Pour nous, hors saison, il n’y avait que quelques percussionnistes et une vingtaine de personnes sur la plage, mais finalement c’était juste parfait pour nous offrir un instant bohème et musical sans la foule… Pour dîner, nous avons pris des pizzas (très bonnes !) à La Pizzeria, située sur la plage.

Plage de Cala Comte : située dans l’ouest. Un peu plus de monde que sur les plages précédentes. Sans doute, une des plages les plus appréciées des touristes. Il faut dire que le cadre est magnifique et que c’est également parfait pour le coucher du soleil.

Cala Salada et Cala Saladeta : La Cala Salada, dans l’ouest est une jolie plage sauvage et vraiment très proche du parking mais je dois dire que mon gros coup de cœur sur Ibiza c’est sa petite sœur Cala Saladeta, une calanque que l’on peut atteindre après 10 à 15 minutes de grimpette et de redescente. Pour le coup, Cala Saladeta n’est pas adaptée aux poussettes ou aux béquilles mais sinon ce n’est pas bien compliqué et ça vaut vraiment le coup !

Cala Saladeta

A chaque fois, le sable était très fin, la mer limpide et donc il était facile de voir plein de petits poissons (énormément de sars) pour le plus grand bonheur de Ticoeur et Titpuce qui aiment beaucoup le snorkeling. Sur toutes ces plages, j’ai aimé le style des cabanes de pêcheurs :

Quand je vous parle de plages accessibles, c’est vraiment drôlement accessible pour des poussettes, des enfants ou des petits blessés comme Ticoeur car entre le parking et la plage, il y a souvent des petites passerelles en bois (voir photo ci-dessous). Une chance pour nous car quand nous avions réservé nos vacances à Ibiza, nous ne savions pas encore que Ticoeur serait en béquilles !

Bien sûr, il y a plein d’autres plages et criques sur Ibiza donc je ne sais pas si nous avons vu les plus belles mais en tout cas, elles nous ont énormément plu et nous reviendrons pour découvrir d’autres spots !

Attention méduses !

Vous remarquerez que nous ne nous sommes pas baignés sur les plages de l’est de l’île car lors de notre séjour, il y avait des méduses sur toute la côte est ! Il s’agit plus particulièrement de méduses appelées Pelagia noctiluca. Elles ne sont pas très dangereuses mais ça pique sacrément si elles nous touchent ! (Si cela vous arrive, il faut se rincer à l’eau de mer et non à l’eau douce). Sur la côte est, nous sommes allés sur la grande plage de Sant Vicent mais nous ne nous sommes pas baignés… Sans les méduses, cette grande plage est vraiment adaptée aux familles. J’imagine que les méduses c’est par vague donc n’hésitez pas à vous renseigner en arrivant.

Sant Vicent

Ibiza, une île verte et sauvage :

Je crois que ce qui étonne beaucoup de monde c’est de voir à quel point Ibiza est une île verte, vallonnée et très nature… C’est d’ailleurs pour cela que nous l’avons beaucoup aimée !

Ibiza à la toussaint

Ibiza en famille

Et un petit stop au mirador Puerta del Cielo sur la côte ouest…

Ibiza à la toussaint

En traversant les différentes collines, vous croiserez de petits villages blancs… Santa Gertrudis, Santa Agnes de Corona, Sant Joan, Sant Miquel, … Ces petits villages sont très calmes à la Toussaint. En été, on y trouve de jolis marchés locaux.

Sant Miquel

A Santa Gertrudis, nous avons pris un verre de vin et quelques tranches de jambon ibérique au Bar Costa.

Après avoir traversé les collines, nous sommes arrivés à Santa Eulalia où nous avons admiré l’église Puig de Missa avant de rejoindre la plage de Es Canar pour un déjeuner tout simple (style cantine, menu économique) au restaurant Solimar.

La ville d’Ibiza :

Dans la ville d’Ibiza (appelée Eivissa en catalan), seul le vieux centre a du charme. Cela vaut le coup de se balader dans Dalt Vila, la partie haute de la vieille ville, située dans la forteresse, puis de redescendre au pied de la citadelle pour apprécier les jolies places. Une demi-journée suffit. Après votre balade dans le dédale de ruelles, nous vous conseillons de déjeuner chez El Zaguan, un authentique bar à tapas qui propose un grand choix de pintxos froids et chauds (il s’agit de petites bouchées servies sur des pics – on paye au nombre de pics). Les enfants ont trouvé ça amusant ! Cela nous a rappelé nos vacances à Barcelone.

Ibiza en familleDalt Vila, Ibiza

ville Ibiza

Deux nuits sur Formentera :

Nous avions réservé deux nuits sur Formentera pour découvrir cette petite île. Là-bas, nous avons adoré la célèbre plage Ses Lletes… Cette bande de sable est magnifique ! Voyez sur la photo : les gens sont à gauche car à droite (à l’est), il y a des méduses ! Aucune de l’autre côté, ouf !

Ses Lletes, Formentera

Sur Formentera, on croise beaucoup de figuiers géants assez impressionnants :

figuier géant formentera

Nous avons aimé déjeuné au kiosque situé sur la plage de Migjorn. Il ne faut pas être pressé mais pourquoi l’être vu le cadre ;-)…

Nous nous sommes également baignés à Ses Platjetes (Es Calo). C’est très joli et ça fait un peu pataugeoire donc je recommande si vous avez de très jeunes enfants.

Enfin, nous avons particulièrement aimé nos deux jours à Formentera car notre hébergement était superbe ! En plein cœur de la nature, avec une vue incroyable surplombant la mer… Un spot parfait pour le coucher du soleil !

Je partage ici l’adresse de cet Airbnb mais je préviens que ce n’est pas pour tout le monde : la maison El Pilar n’est pas reliée à l’eau courante, ni au réseau électrique. L’eau disponible pour se laver et cuisiner est donc de l’eau de pluie qu’il faut consommer avec modération et qui n’est pas potable (nos hôtes nous ont fourni un bidon d’eau potable pour notre séjour) et l’électricité est solaire donc là encore, ce n’est pas à volonté. Mais si vous aussi, vous aimez les endroits sauvages et nature, alors c’est une belle adresse pleine de charme et les hôtes sont adorables.

 

PS : je n’ai pas donné notre adresse sur Ibiza car c’était bien mais sans plus, à part la vue… Je peux néanmoins vous dire que c’était dans le nord-ouest et que c’est une belle partie de l’île ! Privilégiez le nord au sud.

Informations pratiques pour des vacances à Ibiza :

Comment s’y rendre ? En avion, c’est 2 heures de vol depuis Paris.

Location de voiture : nous avons trouvé des locations à partir de 50 euros  la semaine (oui, la semaine !), mais nous avons opté pour une location à 100 euros à la semaine car cela restait un budget raisonnable et que nous avions besoin d’un peu plus de place pour la jambe de Ticoeur. Je n’aime pas donner de noms de loueurs car les prix changent tout le temps. Sachez juste, que nous regardons sur un comparateur (Kelkoo ou Autoeurope) et nous choisissons le meilleur rapport qualité prix du moment.

Les restaurants sur Ibiza : juste pour prévenir que de toutes les îles Baléares, Ibiza est clairement l’île où nous avons vu le plus de restaurants tendance et plutôt chers ! Au début, nous avons cru que nous ne pourrions pas trouver de petits restos sympas et tout simples comme on les aime mais si ! Il faut chercher ;-)… Toutes nos bonnes petites adresses sont dans cet article. Mais si les restos ultra designs et chics c’est votre truc, ça ne manque pas ! Franchement, j’aime bien les jolies décos mais parfois j’avais peur que la qualité ne soit pas à la hauteur du prix. N’hésitez pas si vous avez de belles adresses à partager en commentaire.

Bateau entre Ibiza et Formentera : nous avons pris un ferry de la compagnie Trasmapi. La traversée a duré 45 minutes. Vous pouvez choisir un ferry uniquement pour piéton ou alors un ferry pour piétons et voitures. Attention : hors saison, il est possible de conduire sur Formentera mais l’été il y a des quotas. Veillez également à ce que votre loueur de voiture vous autorise à vous rendre sur Formentera. Sinon, vous pouvez louer un véhicule sur Formentera. Une autre option, choisie par pas mal de touristes consiste à ne faire qu’une excursion à la journée depuis Ibiza, à bord d’un catamaran ou d’un bateau moteur. Nous testerons la prochaine fois !

Pendant la traversée…

Faire de la plongée à Ibiza :

C’était le projet initial : nous avions offert un « bon pour un stage de plongée » à Ticoeur pour son anniversaire mais suite à son accident, nous n’avons pas pu réaliser cette activité. Ibiza a de jolis fonds et les eaux sont très claires donc c’est une île adaptée pour découvrir la plongée. Ce n’est que partie remise ! N’hésitez pas à me conseiller des clubs de plongée sur Ibiza !

***

Enfin, pour découvrir d’autres îles des Baléares, je vous invite à relire mon article sur notre semaine à Minorque avec les enfants et mon article sur Majorque en famille.

Alors, tentés par Ibiza hors saison ?

Une semaine à Minorque

C’est notre voyage à Majorque l’an dernier qui nous a donné envie de partir à Minorque cette année : nous souhaitions profiter des Baléares en famille mais avec moins de touristes car si Majorque est effectivement une belle destination, elle est encore plus surchargée en août que les autres îles de la Méditerranée (selon notre expérience en tout cas mais nous commençons à avoir bien fait le tour de cette zone que j’aime tout particulièrement !).
Bref : objectif atteint ! Il y avait beaucoup moins de monde à Minorque car tout simplement la capacité d’accueil en terme d’hébergements est beaucoup plus limitée  ; cela veut aussi dire que les prix sont un peu plus élevés et qu’il faut s’y prendre bien en avance.

Cala Macarelleta

Notre itinéraire d’une semaine à Minorque :

Nous avions choisi trois points de chute pour découvrir toute l’île sans trop de route au quotidien : une première étape dans l’ouest, une deuxième dans le nord de Minorque et enfin une dernière dans l’est non loin de l’aéroport.

J1 : arrivée tardive du côté de Ciutadella : première balade du côté de son port pittoresque et de ses ruelles médiévales.


J2 : direction les plages ! Pour cette première journée, nous partons dans le sud-ouest qui est la partie la plus réputée pour ses belles criques. Nous nous posons d’abord à Son Saura , plage de sable blanc avec une eau peu profonde et peu de monde ; c’était parfait pour les enfants.

Son Saura

Puis, nous avons marché sur le Camino de Caballos (le chemin qui permet de faire le tour de l’île en bord de mer et qui autrefois était emprunté par les chevaux) jusqu’à Cala des Talaier (20 minutes de marche) ; et finalement, car nous avions envie de marcher davantage, nous avons poursuivi notre chemin jusqu’à Cala en Turqueta (30 minutes), très belle crique.

Cala en Turqueta

Déjeuner tardif à l’heure espagnole à Cala Blanca chez Blat i Raim où nous avons pris quelques tapas. Pendant l’heure chaude, nous quittons les plages et nous retournons nous balader dans Ciutadella en longeant les murs pour profiter de l’ombre.
En fin d’après midi, nous visitons la carrière de pierres située à la sortie de Ciutadella (Lithica Menorca). Les enfants ont bien aimé, surtout pour le labyrinthe !

Lithica Menorca


Vers 18h, nous ressortons à la mer ; direction Cala en Brut un spot où les gens viennent pour plonger depuis des rochers plus ou moins hauts : Ticoeur s’est laissé tenter par le premier niveau et moi aussi ! Repos à l’appartement (une loc Airbnb pas top donc je ne partage pas cette première adresse…).
Puis observation du coucher du soleil à Pont d’en Gil. Nous finissons la journée avec une paella au restaurant Es Garbell : bonne ambiance locale car il y avait de la musique dans le bar d’à côté et c’était pratique pour les familles car il y a une pelouse devant la terrasse pour que les enfants puissent gambader (merci @madamemoustick pour l’adresse !).


J3 : Nous nous rendons à la plage d’Algaiarens que nous ne faisons que traverser pour nous rendre sur la magnifique plage des Bot (il faut escalader quelques pierres pour l’atteindre mais rien de méchant).

Plage des Bot

Pour le déjeuner, nous prenons juste des boissons et des pan con tomate sur la terrasse de la très belle finca Binissues.


Direction le point de vue le plus haut de l’île, Monte Toro accessible en voiture.

Fin d’après-midi sur la plage de la Cavalleria (du sable un peu rouge couleur argile) avant de rejoindre notre deuxième hébergement, situé du côté de Fornells. Nous avions réservé un petit appartement situé dans une très belle résidence en bord de mer (voir photo ci-dessous). Sur Airbnb, vous trouverez plusieurs appartements proposés dans cette résidence par différents propriétaires (les intérieurs sont donc potentiellement très différents). Le nôtre n’est plus en ligne mais je suis certaine que vous trouverez votre bonheur.

Notre résidence du côté de Fornells

Non loin, nous sommes partis admirer le coucher du soleil depuis la terrasse du café Isabella Beach Club .

Dîner au restaurant Café del Nord (menu du jour économique).


J4 : Plage de Pregonda ou plus exactement la crique située juste avant cette plage avec de jolis rochers : l’eau est très claire mais il faut pas mal marcher pour y arriver.

Déjeuner à Fornells quelques tapas chez Sa Taula. Pendant l’heure chaude, on se met au frais dans le village de Mercadal où on déniche d’excellentes glaces chez Fary. Puis, direction la Plage de Son Bou : pas notre genre car trop de monde, trop grande plage, trop d’immeubles à l’arrière. Dîner barbecue chez Ca Na Marga (très bonnes grillades – c’est une spécialité de l’île mais choisissez les tables à l’intérieur car il y a plein de moustiques sur leur terrasse !).


J5 : nous partons pour Cala Galdana où nous garons la voiture avant de commencer notre petite rando jusqu’à Cala Mitjana qui s’est avérée notre crique préférée de ces vacances à Minorque ! Donc une petite plage à ne surtout pas manquer ! La marche depuis le parking ne dure que 10 min jusqu’à Mitjaneta où nous avons profité de cette mini plage quasi pour nous tout seuls jusqu’à 11h avant de rejoindre Cala Mitjana sa grande sœur. Entre les deux, il est possible de nager.


Pour le déjeuner, nous achetons quelques empanadas à la boulangerie Los Claveles à Ferreries et nous prenons un verre à l’ombre chez Feymar. Nous retournons ensuite à Fornells et nous faisons quelques devoirs de vacances pendant les heures chaudes. Nous prenons un dernier bain à la plage Tirant, nous dînons tôt chez Okapi puis nous partons observer le coucher du soleil au Cap Cavalleria  ! Et c’est là que l’aventure devient moins drôle : nous crevons un pneu en chemin ! Heureusement, il y avait une roue de secours dans le coffre. Papa Voyage a rapidement changé le pneu et nous sommes arrivés juste à temps pour le coucher du soleil. Pour info, le lendemain, nous avons échangé de voiture chez le loueur et il nous a facturé 70 euros pour le pneu crevé.


J6 : Balade dans le village de Binibequer Vell  : c’était le village le plus mignon de notre séjour mais étrangement il ne s’agit pas d’un vrai village mais d’un village de vacances construit dans les années 60. En même temps, si tous les villages de vacances pouvaient ressembler à celui-ci, ce serait pas mal !

Puis, baignade à Es Calo Blanc. Très bon déjeuner chez Oveja Negra à Punta Prima. Nous parcourons le petit marché situé en face du restaurant puis direction notre dernier hébergement qui s’est avéré notre coup de cœur de cette semaine à Minorque : Agriturismo Binissfullet. Les enfants ont bien profité de la piscine !

Agriturismo Binissfullet : notre hébergement coup de coeur !

Nous prenons l’apéro au bar de la plage de Binibequer Nou, un joli spot. Puis, nous rentrons dîner dans notre agriturismo car les proprios sont des Italiens qui cuisinent super bien !


J7 : les enfants profitent encore de la piscine puis nous partons en rando vers l’immense grotte « Cova des de Coloms » (1h aller retour – se garer à Es Migjorn Gran).

Déjeuner dans le village d’Alienor au Café des Forns. Il pleut un peu. Balade dans la ville de Mahon. Quelques bâtiments intéressants mais nous avons trouvé que Mahon n’était pas incontournable…


J8 : l’objectif de la journée est de réussir à nous rendre sur la plage la plus réputée de l’île : Cala Macarelleta et Macarella. Car même si Minorque a moins de touristes que Majorque ; quand tout le monde veut se rendre sur la même plage ; ça devient problématique. L’accès à ces criques en voiture était fermé dès 7h 30 du matin car le parking était complet ! Nous avons donc décidé d’atteindre ces plages à pied, en suivant comme toujours le Camino de Caballos en 1h de marche depuis Cala Galdana. Finalement, c’était une meilleure option pour nous que la voiture car nous aimons marcher. Et bien sûr, nous sommes partis assez tôt, vers 9h pour ne pas souffrir de la chaleur. Donc oui cette plage est vraiment très belle :

Et nous conseillons d’y aller à pied pour les différents points de vue qui valent le coup entre Macarelleta et Macarella… mais en terme de plage, en fait nous avons préféré Cala Mitjena où en plus il y avait moins de monde.
J9 : départ tôt le matin.

Si je résume et que j’essaie de comparer un peu à Majorque :

Ce que nous avons aimé à Minorque :

  • Les criques sont magnifiques ! Et nombreuses ! Le décor naturel, la végétation, la couleur et la transparence de l’eau… c’est le top ! Côté baignade, nous avons préféré Minorque à Majorque mais je précise que Majorque est bien plus grande donc nous n’en avions pas fait tout le tour et qu’il nous reste de petits coins de paradis à dénicher sur Majorque.
  • La qualité du service : il y a des parkings gratuits pour toutes les plages. Tout est bien fléché. Il y a également des toilettes sur chaque parking.
  • La propreté des plages. Vraiment très agréable ! Les plages sont très soignées. Seule triste exception, comme partout : certains fumeurs (pas tous heureusement !) qui pensent qu’un mégot de cigarette n’est pas un déchet et qui les enfouissent dans le sable pour que les enfants les dénichent !!! Brrr !!!

Ce que nous avons moins aimé :

  • Peu de vieilles fincas traditionnelles contrairement justement à Majorque où nous avions loué une superbe maison en pierres et où il y avait du choix. A Minorque, il y a plutôt de petites résidences plus récentes, fort agréables mais moins traditionnelles donc.
  • Les villages et villes sont sympas mais nous avons vu de plus jolis villages et villes à Majorque.
  • Plus d’une semaine ce serait long car c’est une destination essentiellement pour la plage et l’île n’est pas grande comme son nom l’indique.

Enfin, je termine par d’autres décors typiques de Minorque : les pierres préhistoriques assez étranges, en forme de « T »…

Des moulins dans la plupart des villages…

Le fameux Camino de Caballos que nous avons tant emprunté pour atteindre les plages :

Quel budget pour des vacances en famille à Minorque ?

A titre indicatif, voici comment se sont réparties nos dépenses pour nous quatre : Location de voiture : 27€ / jour, déjeuners en boulangerie ou café : 20 € /jour, dîners au restaurant : 60 € /jour, hébergements : 190 € /nuit, divers : 3 € / jour soit un total de 2400 € sur place pour nous quatre. A cela, il faut rajouter 400€ d’avion aller/retour soit un total de 2800€ pour 8 jours. Évidemment, il y a moyen de dépenser moins (notamment en cuisinant) ou de dépenser plus ;-).

***

Bref, nous vous conseillons fortement de passer une semaine à Minorque si vous êtes amoureux de jolies criques dans des décors sauvages. Minorque est vraiment une petite perle de la Méditerranée !

Alors ? Tentés par Minorque ?

Nos voyages en Espagne

A l’approche de l’été, voici un petit récap’ de tous nos voyages en Espagne avec les enfants. L’Espagne c’est une destination que nous aimons pour le soleil, la langue, la cuisine, le budget abordable, les jolies villes, l’ambiance… Alors, voici la liste de tous les coins d’Espagne, où nous sommes allés en famille :

Barcelone

Une ville où nous sommes allés plusieurs fois. Nous apprécions Barcelone pour sa richesse culturelle et tout ce qu’on peut y faire en famille. On peut y aller le temps d’un week-end mais on peut surtout largement y passer une semaine sans s’ennuyer. Les enfants ont aimé les oeuvres architecturales loufouques de Gaudi (ah la Sagrada !), les parcs, la plage… Ne manquez pas les vieux quartiers typiques comme El Born ou la Barceloneta. Voir l’article sur notre semaine en famille à Barcelone. Une ville où nous retournerons encore et encore !

La Costa Brava

A partir de Barcelone, nous avions loué une voiture pour parcourir une partie de la Costa Brava avec des stops dans d’adorables villages de bord de mer et jusqu’à la maison de Picasso à Cadaquès. Pour découvrir cette côte, nous avons apprécié voyager en février car il n’y avait personne ! En plus, je suis souvent allée en Espagne l’hiver et j’ai toujours eu du soleil ! Regardez ce ciel !

Valencia

Une ville géniale pour les enfants  ! Il y a beaucoup à découvrir en famille à Valencia (Oceanographic, Bioparc, parcs, musée des sciences et plage) et la ville est très jolie. je vous conseille de loger près de la Cathédrale. Valencia, c’est aussi l’endroit idéal pour tester une délicieuse paëlla. Je dirais juste qu’avec de jeunes enfants, il vaut mieux éviter les grosses chaleurs du milieu de l’été car c’est déjà bien au sud du pays. Cela dit, nous y étions en juillet et nous avons bien survécu car les parcs apportent de la fraîcheur et à la nuit tombée, il est vraiment agréable de se balader et de dîner en terrasse.

voyages en Espagne

voyages en Espagne

Alicante

Nous y avons une amie à qui nous avons rendu visite. C’était l’occasion de visiter Alicante et ses alentours sur la Costa Dorada.

Alicante

Lanzarote

Un gros coup de coeur pour cette île des Canaries aux paysages lunaires… Nous avons tout aimé à Lanzarote et je rêve d’y retourner : les enfants ont adoré les volcans, les curiosités de l’artiste César Manrique… les petites criques et les grandes plages ! C’est une île où passer les vacances en toute saison. La mer est toujours à 19 degrés à peu près, c’est un peu frais mais très agréable. Nous y avions loué une maison avec piscine et bien souvent, sur l’île, les piscines sont chauffées ce qui est vraiment un plus je trouve.

voyages en Espagne

Majorque

Nous y étions l’été dernier. Nous avons aimé les paysages sauvages du nord, les villages, le style des fincas (maisons traditionnelles), les plages et Palma, la Capitale. Pour éviter la foule, il vaut mieux ne pas y aller en août et il faut privélégier le nord plutôt que le sud. Une voiture est nécessaire pour bien profiter de l’île. A relire : nos vacances à Majorque.

Majorque

***

Et sans les enfants ? Je suis allée à Madrid (où j’ai même travaillé quelques mois), à Bilbao (avec son superbe Musée Guggenheim et sa cuisine basque), en Andalousie (avec un citytrip à Séville, ma ville andalouse préférée mais aussi une étape à Grenade pour voir l’Alhambra, une étape à Cordoue et dans de petits villages blancs…).

voyage EspagneSéville

Informations pratiques pour un voyage en Espagne :

  • Trajet : Nous y sommes toujours allés en avion, avec des compagnies low-cost et c’est un des gros avantages de cette destination : les vols sont vraiment pas chers, surtout de Paris ! Cela ma petite soeur qui va souvent en Espagne l’été avec sa famille choisit la voiture et c’est vrai que pour le nord du pays, ça ne fait pas si loin.
  • Hébergements : nous avons un peu tout testé : hôtels, locations d’appartements, maisons… Je ne sais pas si vous connaissez ou avez testé Interhome ? C’est un site qui vous permet de trouver des locations pour vos vacances dans 30 pays, avec un grand choix en Espagne, que ce soit une villa ou un appartement, à la mer, en ville, à la montagne ou à la campagne. Leur avantage est que les vacanciers ont à faire à des agences sur place pour les accueillir et les assister. Plus d’info sur vacances Espagne Interhome.
  • Location de voiture : pour l’instant, en Europe, nous n’avons pas trouvé pays moins cher que l’Espagne pour la location de voiture ! Parfois, nous n’avons payé que 5€ par jour !
  • Voyage avec enfants : Ticoeur et Titpuce aiment la mer, les artistes espagnols et les tapas. Aussi, comme les Espagnols mangent tard, c’est facile de trouver de la place pour manger tranquillement aux heures françaises de repas ;-).
  • La langue : que c’est beau l’espagnol ! Enfin, je ne connais que le castillan… Comme je vous l’avais raconté, j’ai appris l’espagnol au Pérou.

Et pour de prochains voyages en Espagne, voici notre to-do list :

  • Le désert des Bardenas Reales : j’adore ce genre de paysages comme dans les films western ! Regardez des photos : c’est incroyable !
  • Minorque : car il paraît que cela ressemble à Majorque mais qu’il y a beaucoup moins de touristes et plus de coins sauvages…
  • Ibiza : mon chéri y est souvent allé quand il était étudiant et il aimerait qu’on y retourne en famille, car Ibiza ce n’est pas que pour la fiesta !

Et vous ? Des coups de cœur à partager en Espagne ?

 

*article proposé en partenariat avec Interhome.

Nos vacances à Majorque : le bilan

Voici enfin le récit de notre semaine en famille à Majorque fin août. Comme chaque année, nous essayons de prévoir une semaine en famille avec les grands-parents et cet été nous avons choisi Majorque, la plus grande île des îles Baléares. Pourquoi ? Nous aimons beaucoup l’Espagne, les îles de la Méditerranée et en plus le budget est très raisonnable. J’avais entendu de tout sur Majorque avant de partir : alors oui c’est une île très touristique (et c’est un euphémisme !) mais l’essentiel des touristes fêtards se concentrent dans le sud, près de Palma. Donc, forcément nous sommes allés tout à l’opposé, dans le nord-est :-). Et bien là-haut, point de boîtes de nuit mais un beau paysage de montagnes avec des fincas (maisons en pierres) traditionnelles et pas mal de moutons ! C’est justement dans une de ces belles vieilles maisons de campagne, près de Pollença, que nous avons logé et je dois dire que notre hébergement c’était sans aucun doute le plus incroyable de notre semaine de vacances à Majorque ! Ça m’a pris beaucoup de temps avant de la dénicher notre finca mais et j’ai vraiment trouvé la villa parfaite, avec une piscine de rêve ! Nous avons passé beaucoup de temps dans le jardin, sur les terrasses et dans l’eau ! Les enfants ont bien progressé côté natation !

Côté excursions sur Majorque, nous avons visité quelques villages et traversé les paysages de montagnes en restant dans la partie nord de l’île. Nous avons également passé une journée à Palma, la Capitale : c’est une jolie ville qui m’a fait penser à un mini Barcelone. Beaucoup de jolis coins donc, comme vous pourrez le voir sur les photos. Vacances parfaites ? Pas tout à fait car le hic c’était le monde sur les plages. Oui, je sais, la Méditerranée en août faut pas s’attendre à être seuls mais voyez-vous, nous n’en sommes pas à notre premier voyage estival en Méditerranée et bien je dois dire que je n’avais jamais vu autant de monde, surtout pour une dernière semaine du mois d’août. Même sur « mon » île, la Sicile, il y a moins de touristes après le 20 août. Bref, les plages bondées c’était pas l’idéal. En plus, par rapport aux plages incroyables que nous avions vu l’an dernier en Sardaigne, celles que nous avons découvertes à Majorque étaient belles mais moins « waouh ! »… Cela dit, nous n’en avons vues que très peu donc je ne doute pas qu’il y ait des criques paradisiaques sur l’île.

Voici, pour vous donner quelques idées de visites, le programme de notre semaine à Majorque. Nous avions loué deux voitures (budget : 13€/j par voiture), une pour les grands-parents et une pour nous. (Ticoeur et Titpuce voulaient toujours aller dans la voiture de Omi et Opa !).

Vacances à Majorque : notre programme pour une semaine en famille

(Les petits cœurs sont mes coups de cœur).

  • Jour 1 : Arrivée à l’aéroport de Palma (~2h de vol depuis Paris)
  • Jour 2 : visite d’Alcudia et Playa de Muro

vacances à Majorque

  • Jour 3 : Marché de Pollença et plage de Pollença. Ce village a vraiment beaucoup de charme avec toutes ces vieilles maisons en pierre et ses rues très soignées.

vacances à Majorque

  • Jour 4 : Cala San Vinçen. Très sympa à part la foule.

vacances à Majorque

  • Jour 5 : Visite de Soller (très belle route panoramique de montagnes pour y aller). Là-bas : petit train, glaces dans la vieille ville et balade sur le port.

vacances à Majorque

  • Jour 6 : Palma avec son centre ville, la fondation Pilar et Joan Miró, et puis la majestueuse Cathédrale bien sûr. En fin d’après-midi nous sommes retournés dans le nord vers deux sites naturels superbes : Playa Formentor ❤ pour la baignade puis coucher du soleil au Cap Formentor   

cathedrale a Palma

vacances à Majorque

vacances à Majorque

  • Jour 7 : Cala San Vinçen, avec moins de monde d’ailleurs… Il faut dire que la mer était un peu agitée et puis les touristes commencent à repartir !

vacances à Majorque

cala san vinçen Majorque

  • Jour 8 : départ vers Paris.

vacances à Majorque

Au final, nous avons passé une super semaine en famille. Trois générations sous le même toit, surtout quand la maison est si belle, c’est plein de beaux souvenirs garantis ! Vous êtes nombreux à me réclamer les références de cette finca majorquine donc voici le lien.

vacances à Majorque

Petit résumé sur Majorque : oui je conseille comme destination, surtout pour les jolis villages du nord, mais je déconseille totalement le mois d’août ! La prochaine fois nous testerons juillet ou les vacances de Pâques.

Et vous, vous connaissez Majorque ?

A lire également : notre semaine en famille à Minorque.