Espagne

Trouvez tous les articles sur la carte:

Articles avec l'étiquette Espagne:

Une semaine à Minorque

C’est notre voyage à Majorque l’an dernier qui nous a donné envie de partir à Minorque cette année : nous souhaitions profiter des Baléares mais avec moins de touristes car si Majorque est effectivement une belle destination elle est encore plus surchargée en août que les autres îles de la Méditerranée (selon notre expérience en tout cas mais nous commençons à avoir bien fait le tour de cette zone que j’aime tout particulièrement !).
Bref : objectif atteint ! Il y avait beaucoup moins de monde qu’à Majorque car tout simplement la capacité d’accueil en terme d’hébergements est beaucoup plus limitée  ; cela veut aussi dire que les prix sont un peu plus élevés et qu’il faut s’y prendre bien en avance.

Cala Macarelleta

Notre itinéraire d’une semaine à Minorque :

J1 : arrivée tardive du côté de Ciutadella : première balade du côté de son port pittoresque et de ses ruelles médiévales.


J2 : direction les plages ! Pour cette première journée, nous partons dans le sud-ouest qui est la partie la plus réputée pour ses belles criques. Nous nous posons d’abord à Son Saura , plage de sable blanc avec une eau peu profonde et peu de monde ; c’était parfait pour les enfants.

Son Saura

Puis, nous avons marché sur le Camino de Caballos (le chemin qui permet de faire le tour de l’île en bord de mer et qui autrefois était emprunté par les chevaux) jusqu’à Cala des Talaier (20 minutes de marche) ; et finalement, car nous avions envie de marcher davantage, nous avons poursuivi notre chemin jusqu’à Cala en Turqueta (30 minutes), très belle crique.

Cala en Turqueta

Déjeuner tardif à l’heure espagnole à Cala Blanca chez Blat i Raim où nous avons pris quelques tapas. Pendant l’heure chaude, nous quittons les plages et nous retournons nous balader dans Ciutadella en longeant les murs pour profiter de l’ombre.
En fin d’après midi, nous visitons la carrière de pierres située à la sortie de Ciutadella (Lithica Menorca). Les enfants ont bien aimé, surtout pour le labyrinthe !

Lithica Menorca


Vers 18h, nous ressortons à la mer ; direction Cala en Brut un spot où les gens viennent pour plonger depuis des rochers plus ou moins hauts : Ticoeur s’est laissé tenter par le premier niveau et moi aussi ! Repos à l’appartement (une loc Airbnb pas top donc je ne partage pas l’adresse…).
Puis observation du coucher du soleil à Pont d’en Gil. Nous finissons la journée avec une paella au restaurant Es Garbell : bonne ambiance locale car il y avait de la musique dans le bar d’à côté et c’était pratique pour les familles car il y a une pelouse devant la terrasse pour que les enfants puissent gambader (merci @madamemoustick pour l’adresse !).


J3 : Nous nous rendons à la plage d’Algaiarens que nous ne faisons que traverser pour nous rendre sur la magnifique plage des Bot (il faut escalader quelques pierres pour l’atteindre mais rien de méchant).

Plage des Bot

Pour le déjeuner, nous prenons juste des boissons et des pan con tomate sur la terrasse de la très belle finca Binissues.


Direction le point de vue le plus haut de l’île, Monte Toro accessible en voiture.

Fin d’après-midi sur la plage de la Cavalleria (du sable un peu rouge couleur argile) avant de rejoindre notre deuxième hébergement Airbnb du côté de Fornells dans une très belle résidence, avec une chouette terrasse mais l’hébergement est un peu vieillot.

Coucher du soleil depuis la terrasse du café Isabella Beach Club .

Dîner au restaurant Café del Nord (menu du jour économique).


J4 : Plage de Pregonda ou plus exactement la crique située juste avant cette plage avec de jolis rochers : l’eau est très claire mais il faut pas mal marcher pour y arriver.

Déjeuner à Fornells quelques tapas chez Sa Taula. Pendant l’heure chaude, on se met au frais dans le village de Mercadal où on déniche d’excellentes glaces chez Fary. Puis, direction la Plage de Son Bou : pas notre genre car trop de monde, trop grande plage, trop d’immeubles à l’arrière. Dîner barbecue chez Ca Na Marga (très bonnes grillades – c’est une spécialité de l’île mais choisissez les tables à l’intérieur car il y a plein de moustiques sur leur terrasse !).


J5 : nous partons pour Cala Galdana où nous garons la voiture avant de commencer notre petite rando jusqu’à Cala Mitjana qui s’est avérée notre crique préférée de ces vacances à Minorque ! Donc une petite plage à ne surtout pas manquer ! La marche depuis le parking ne dure que 10 min jusqu’à Mitjaneta où nous avons profité de cette mini plage quasi pour nous tout seuls jusqu’à 11h avant de rejoindre Cala Mitjana sa grande sœur. Entre les deux, il est possible de nager.


Pour le déjeuner, nous achetons quelques empanadas à la boulangerie Los Claveles à Ferreries et nous prenons un verre à l’ombre chez Feymar. Nous retournons ensuite à Fornells et nous faisons quelques devoirs de vacances pendant les heures chaudes. Nous prenons un dernier bain à la plage Tirant, nous dînons tôt chez Okapi puis nous partons observer le coucher du soleil au Cap Cavalleria  ! Et c’est là que l’aventure devient moins drôle : nous crevons un pneu en chemin ! Heureusement, il y avait une roue de secours dans le coffre. Papa Voyage a rapidement changé le pneu et nous sommes arrivés juste à temps pour le coucher du soleil. Pour info, le lendemain, nous avons échangé de voiture chez le loueur et il nous a facturé 70 euros pour le pneu crevé.


J6 : Balade dans le village de Binibequer Vell  : c’était le village le plus mignon de notre séjour mais étrangement il ne s’agit pas d’un vrai village mais d’un village de vacances construit dans les années 60. En même temps, si tous les villages de vacances pouvaient ressembler à celui-ci, ce serait pas mal !

Puis, baignade à Es Calo Blanc. Très bon déjeuner chez Oveja Negra à Punta Prima. Nous parcourons le petit marché situé en face du restaurant puis direction notre dernier hébergement qui s’est avéré notre coup de cœur de cette semaine à Minorque : Agriturismo Binissfullet. Les enfants profitent de la piscine des lieux.

Agriturismo Binissfullet : notre hébergement coup de coeur !

Nous prenons l’apéro au bar de la plage de Binibequer Nou, un joli spot. Puis, nous rentrons dîner dans notre agriturismo car les proprios sont des Italiens qui cuisinent super bien !
J7 : les enfants profitent encore de la piscine puis nous partons en rando vers l’immense grotte « Cova des de Coloms » (1h aller retour – se garer à Es Migjorn Gran).

Déjeuner dans le village d’Alienor au Café des Forns. Il pleut un peu. Balade dans la ville de Mahon. Quelques bâtiments intéressants mais nous avons trouvé que Mahon n’était pas incontournable…


J8 : l’objectif de la journée est de réussir à nous rendre sur la plage la plus réputée de l’île : Cala Macarelleta et Macarella. Car même si Minorque a moins de touristes que Majorque ; quand tout le monde veut se rendre sur la même plage ; ça devient problématique. L’accès à ces criques en voiture était fermé dès 7h 30 du matin car le parking était complet ! Nous avons donc décidé d’atteindre ces plages à pied, en suivant comme toujours le Camino de Caballos en 1h de marche depuis Cala Galdana. Finalement, c’était une meilleure option pour nous que la voiture car nous aimons marcher. Et bien sûr, nous sommes partis assez tôt, vers 9h pour ne pas souffrir de la chaleur. Donc oui cette plage est vraiment très belle :

Et nous conseillons d’y aller à pied pour les différents points de vue qui valent le coup entre Macarelleta et Macarella… mais en terme de plage, en fait nous avons préféré Cala Mitjena où en plus il y avait moins de monde.
J9 : départ tôt le matin.

Si je résume et que j’essaie de comparer un peu à Majorque :

Ce que nous avons aimé à Minorque :

  • Les criques sont magnifiques ! Et nombreuses ! Le décor naturel, la végétation, la couleur et la transparence de l’eau… c’est le top ! Côté baignade, nous avons préféré Minorque à Majorque mais je précise que Majorque est bien plus grande donc nous n’en avions pas fait tout le tour et qu’il nous reste de petits coins de paradis à dénicher sur Majorque.
  • La qualité du service : il y a des parkings gratuits pour toutes les plages. Tout est bien fléché. Il y a également des toilettes sur chaque parking.
  • La propreté des plages. Vraiment très agréable ! Les plages sont très soignées. Seule triste exception, comme partout : certains fumeurs (pas tous heureusement !) qui pensent qu’un mégot de cigarette n’est pas un déchet et qui les enfouissent dans le sable pour que les enfants les dénichent !!! Brrr !!!

Ce que nous avons moins aimé :

  • Peu de vieilles fincas traditionnelles contrairement justement à Majorque où nous avions loué une superbe maison en pierres et où il y avait du choix. A Minorque, il y a plutôt de petites résidences plus récentes, fort agréables mais moins traditionnelles donc.
  • Les villages et villes sont sympas mais nous avons vu de plus jolis villages et villes à Majorque.
  • Plus d’une semaine ce serait long car c’est une destination essentiellement pour la plage et l’île n’est pas grande comme son nom l’indique.

Enfin, je termine par d’autres décors typiques de Minorque : les pierres préhistoriques assez étranges, en forme de « T »…

Des moulins dans la plupart des villages…

Le fameux Camino de Caballos que nous avons tant emprunté pour atteindre les plages :

Quel budget pour des vacances en famille à Minorque ?

A titre indicatif, voici comment se sont réparties nos dépenses pour nous quatre : Location de voiture : 27€ / jour, déjeuners en boulagerie ou café : 20 € /jour, dîners au restaurant : 60 € /jour, hébergements : 190 € /nuit, divers : 3 € / jour soit un total de 2400 € sur place pour nous quatre. A cela, il faut rajouter 400€ d’avion aller/retour soit un total de 2800€ pour 8 jours. Evidemment, il y a moyen de dépenser moins (notamment en cuisinant) ou de dépenser plus ;-).

***

Bref, nous vous conseillons fortement de passer une semaine à Minorque si vous êtes amoureux de jolies criques dans des décors sauvages. Minorque est vraiment une petite perle de la Méditerrannée !

Alors ? Tentés par Minorque ?

Nos voyages en Espagne

A l’approche de l’été, voici un petit récap’ de tous nos voyages en Espagne avec les enfants. L’Espagne c’est une destination que nous aimons pour le soleil, la langue, la cuisine, le budget abordable, les jolies villes, l’ambiance… Alors, voici la liste de tous les coins d’Espagne, où nous sommes allés en famille :

Barcelone

Une ville où nous sommes allés plusieurs fois. Nous apprécions Barcelone pour sa richesse culturelle et tout ce qu’on peut y faire en famille. On peut y aller le temps d’un week-end mais on peut surtout largement y passer une semaine sans s’ennuyer. Les enfants ont aimé les oeuvres architecturales loufouques de Gaudi (ah la Sagrada !), les parcs, la plage… Ne manquez pas les vieux quartiers typiques comme El Born ou la Barceloneta. Voir l’article sur notre semaine en famille à Barcelone. Une ville où nous retournerons encore et encore !

La Costa Brava

A partir de Barcelone, nous avions loué une voiture pour parcourir une partie de la Costa Brava avec des stops dans d’adorables villages de bord de mer et jusqu’à la maison de Picasso à Cadaquès. Pour découvrir cette côte, nous avons apprécié voyager en février car il n’y avait personne ! En plus, je suis souvent allée en Espagne l’hiver et j’ai toujours eu du soleil ! Regardez ce ciel !

Valencia

Une ville géniale pour les enfants  ! Il y a beaucoup à découvrir en famille à Valencia (Oceanographic, Bioparc, parcs, musée des sciences et plage) et la ville est très jolie. je vous conseille de loger près de la Cathédrale. Valencia, c’est aussi l’endroit idéal pour tester une délicieuse paëlla. Je dirais juste qu’avec de jeunes enfants, il vaut mieux éviter les grosses chaleurs du milieu de l’été car c’est déjà bien au sud du pays. Cela dit, nous y étions en juillet et nous avons bien survécu car les parcs apportent de la fraîcheur et à la nuit tombée, il est vraiment agréable de se balader et de dîner en terrasse.

voyages en Espagne

voyages en Espagne

Alicante

Nous y avons une amie à qui nous avons rendu visite. C’était l’occasion de visiter Alicante et ses alentours sur la Costa Dorada.

Alicante

Lanzarote

Un gros coup de coeur pour cette île des Canaries aux paysages lunaires… Nous avons tout aimé à Lanzarote et je rêve d’y retourner : les enfants ont adoré les volcans, les curiosités de l’artiste César Manrique… les petites criques et les grandes plages ! C’est une île où passer les vacances en toute saison. La mer est toujours à 19 degrés à peu près, c’est un peu frais mais très agréable. Nous y avions loué une maison avec piscine et bien souvent, sur l’île, les piscines sont chauffées ce qui est vraiment un plus je trouve.

voyages en Espagne

Majorque

Nous y étions l’été dernier. Nous avons aimé les paysages sauvages du nord, les villages, le style des fincas (maisons traditionnelles), les plages et Palma, la Capitale. Pour éviter la foule, il vaut mieux ne pas y aller en août et il faut privélégier le nord plutôt que le sud. Une voiture est nécessaire pour bien profiter de l’île. A relire : nos vacances à Majorque.

Majorque

***

Et sans les enfants ? Je suis allée à Madrid (où j’ai même travaillé quelques mois), à Bilbao (avec son superbe Musée Guggenheim et sa cuisine basque), en Andalousie (avec un citytrip à Séville, ma ville andalouse préférée mais aussi une étape à Grenade pour voir l’Alhambra, une étape à Cordoue et dans de petits villages blancs…).

voyage EspagneSéville

Informations pratiques pour un voyage en Espagne :

  • Trajet : Nous y sommes toujours allés en avion, avec des compagnies low-cost et c’est un des gros avantages de cette destination : les vols sont vraiment pas chers, surtout de Paris ! Cela ma petite soeur qui va souvent en Espagne l’été avec sa famille choisit la voiture et c’est vrai que pour le nord du pays, ça ne fait pas si loin.
  • Hébergements : nous avons un peu tout testé : hôtels, locations d’appartements, maisons… Je ne sais pas si vous connaissez ou avez testé Interhome ? C’est un site qui vous permet de trouver des locations pour vos vacances dans 30 pays, avec un grand choix en Espagne, que ce soit une villa ou un appartement, à la mer, en ville, à la montagne ou à la campagne. Leur avantage est que les vacanciers ont à faire à des agences sur place pour les accueillir et les assister. Plus d’info sur vacances Espagne Interhome.
  • Location de voiture : pour l’instant, en Europe, nous n’avons pas trouvé pays moins cher que l’Espagne pour la location de voiture ! Parfois, nous n’avons payé que 5€ par jour !
  • Voyage avec enfants : Ticoeur et Titpuce aiment la mer, les artistes espagnols et les tapas. Aussi, comme les Espagnols mangent tard, c’est facile de trouver de la place pour manger tranquillement aux heures françaises de repas ;-).
  • La langue : que c’est beau l’espagnol ! Enfin, je ne connais que le castillan… Comme je vous l’avais raconté, j’ai appris l’espagnol au Pérou.

Et pour de prochains voyages en Espagne, voici notre to-do list :

  • Le désert des Bardenas Reales : j’adore ce genre de paysages comme dans les films western ! Regardez des photos : c’est incroyable !
  • Minorque : car il paraît que cela ressemble à Majorque mais qu’il y a beaucoup moins de touristes et plus de coins sauvages…
  • Ibiza : mon chéri y est souvent allé quand il était étudiant et il aimerait qu’on y retourne en famille, car Ibiza ce n’est pas que pour la fiesta !

Et vous ? Des coups de cœur à partager en Espagne ?

 

*article proposé en partenariat avec Interhome.

Nos vacances à Majorque : le bilan

Nous sommes en octobre et je ne vous ai toujours pas fait le compte-rendu de notre semaine à Majorque fin août. Comme chaque année, nous essayons de prévoir une semaine en famille avec les grands-parents et cet été nous avons choisi Majorque, la plus grande île des Baléares. Pourquoi ? Nous aimons beaucoup l’Espagne, les îles de la Méditerranée et en plus le budget est très raisonnable. J’avais entendu de tout sur Majorque avant de partir : alors oui c’est une île très touristique (et c’est un euphémisme !) mais l’essentiel des touristes fêtards se concentrent dans le sud, près de Palma. Donc, forcément nous sommes allés tout à l’opposé, dans le nord-est :-). Et bien là-haut, point de boîtes de nuit mais un beau paysage de montagnes avec des fincas traditionnelles et pas mal de moutons ! C’est justement dans une de ces belles vieilles maisons de campagne, près de Pollença, que nous avons logé et je dois dire que notre hébergement c’était sans aucun doute le plus incroyable de notre semaine de vacances à Majorque ! Ça m’a pris beaucoup de temps avant de la dénicher notre finca mais et j’ai vraiment trouvé la villa parfaite, avec une piscine de rêve ! Nous avons passé beaucoup de temps dans le jardin, sur les terrasses et dans l’eau ! Les enfants ont bien progressé côté natation !

Côté excursions, nous avons visité quelques villages et traversé les paysages de montagnes en restant dans la partie nord de l’île. Nous avons également passé une journée à Palma, la Capitale : c’est une jolie ville qui m’a fait penser à un mini Barcelone. Beaucoup de jolis coins donc, comme vous pourrez le voir sur les photos. Vacances parfaites ? Pas tout à fait car le hic c’était le monde sur les plages. Oui, je sais, la Méditerranée en août faut pas s’attendre à être seuls mais voyez-vous, nous n’en sommes pas à notre premier voyage estival en Méditerranée et bien je dois dire que je n’avais jamais vu autant de monde, surtout pour une dernière semaine du mois d’août. Même sur « mon » île, la Sicile, il y a moins de touristes après le 20 août. Bref, les plages bondées c’était pas l’idéal. En plus, par rapport aux plages incroyables que nous avions vu l’an dernier en Sardaigne, celles que nous avons découvertes à Majorque étaient belles mais moins « waouh ! »… Cela dit, nous n’en avons vues que très peu donc je ne doute pas qu’il y ait des criques paradisiaques sur l’île.

Voici, pour vous donner quelques idées de visites, le programme de notre semaine à Majorque. Nous avions loué deux voitures (budget : 13€/j par voiture), une pour les grands-parents et une pour nous. (Ticoeur et Titpuce voulaient toujours aller dans la voiture de Omi et Opa !).

Notre programme pour une semaine à Majorque :

(Les petits cœurs sont mes coups de cœur).

  • Jour 1 : Arrivée à l’aéroport de Palma (~2h de vol depuis Paris)
  • Jour 2 : visite d’Alcudia et Playa de Muro

vacances à Majorque

  • Jour 3 : Marché de Pollença et plage de Pollença

vacances à Majorque

  • Jour 4 : Cala San Vinçen

vacances à Majorque

  • Jour 5 : Visite de Soller (très belle route de montagnes pour y aller). Là-bas : petit train, vieille ville et port.

vacances à Majorque

  • Jour 6 : Palma avec son centre ville, la fondation Pilar et Joan Miró, et puis la majestueuse Cathédrale bien sûr. En fin d’après-midi, retour dans le nord. Playa Formentor ❤ et coucher du soleil au Cap Formentor   

cathedrale a Palma

vacances à Majorque

vacances à Majorque

  • Jour 7 : Cala San Vinçen

vacances à Majorque

cala san vinçen Majorque

  • Jour 8 : départ

 

vacances à Majorque

Au final, nous avons passé une super semaine en famille. Trois générations sous le même toit, surtout quand la maison est si belle, c’est plein de beaux souvenirs garantis ! (Vous êtes nombreux à me réclamer les références de cette finca donc voici le lien).

vacances à Majorque

Quant à Majorque : oui je conseille comme destination, surtout pour les jolis villages du nord, mais je déconseille totalement le mois d’août ! La prochaine fois nous choisirons les vacances de Pâques. Et en plein été, nous testerons Minorque, l’île voisine, toujours aux Baléares, beaucoup moins visitée il paraît !

Et vous, vous connaissez Majorque ?

Cadaques en famille

Costa Brava en famille #2 : Cadaquès

Je continue de vous raconter notre roadtrip en famille sur la Costa Brava. Après notre première étape à Calella de Palafrugell, nous avons poursuivi notre route jusqu’à Cadaquès, un adorable port de pêcheurs. Cadaquès est également très connue car non loin se trouve la maison où vécurent Salvator Dali et sa femme Gala. Avec les enfants, nous avons aimé faire une petite rando en bord de mer, déguster de délicieuses pâtisseries locales et découvrir l’univers loufoque de la maison Dali, une visite complémentaire à la visite du Musée Dali à Figueres (visite dont je vous ai parlé dans mon précédent billet).

Visite du village de Cadaquès :

Cadaquès est le village le plus oriental d’Espagne. Donc comme disait Dali, c’est ici qu’on voit le soleil en premier. Un honneur ! Les ruelles sont vraiment pleines de charme et très tranquilles en février en tout cas. Idéal pour la flânerie. A l’intérieur de l’église Santa Maria de Cadaquès le prêtre nous a fait une petite visite guidée improvisée et très intéressante. Pour marcher plus longuement, nous avons longé le sentier côtier en direction du phare car les enfants avaient envie de rando.

Cadaques en famille

 

Cadaques en famille

Cadaques en famille

Cadaques en famille

 

Cadaques en famille

Cadaques en famille

Cadaques en famille

 

Cadaques en famille

Cadaques en famille

La maison de Dali à Port Lligat :

Surtout, pensez à réserver vos billets pour la maison de Dali car comme ce n’est pas bien grand, le nombre de visiteurs par jour est limité.

Dans cette crique située légèrement à l’écart du village de Cadaquès on découvre l’endroit où, à partir de 1930, Dali et sa muse Gala ont vécu à l’abri des regards de la famille de l’artiste qui n’appréciait pas leur relation. La maison est parsemée d’objets ou détails originaux. Le jardin blanc et aquatique m’a rappelé l’architecture des constructions de César Manrique à Lanzarote. L’artiste a dû s’inspirer de Dali.

Pour réserver vos tickets pour la maison Dali c’est ICI.

Maison Dali Cadaques

Maison Dali Cadaques

Maison Dali Cadaques

Nos bonnes adresses pour un séjour en famille à Cadaquès :

  • Casino l’Amistat : le bar où se retrouve les locaux. Plaça Doctor Trèmols, Cadaqués.
  • La Mallorquina : la pâtisserie de Cadaquès où vous pourrez goûter aux taps, de petits gâteaux-éponges légers et sucrés. La Mallorquina, Plaça Doctor Trèmols, 8, Cadaqués
  • L’hôtel Rec de Palau : un hôtel que j’ai réservé à la va-vite quelques jours avant notre départ en vacances et quelle surprise en arrivant ! La vue sur Cadaquès est juste incroyable depuis la terrasse ! L’intérieur de la chambre est un peu vieillot mais il y a une cuisine et c’est spacieux. Délicieux petit-déjeuner et encore une fois, rien que pour la vue c’est the place to be ! Hôtel Rec de Palau, Cadaquès.

Cadaques en famille

Cadaques en famille

La suite de notre roadtrip catalan vous la connaissez : nous avons passé une semaine à Barcelone où ma puce et moi avons fêté nos anniversaires. Partout, le soleil nous a accompagnés. Comme quoi, l’Espagne en hiver ça m’a toujours réussi !

 Et vous ? Connaissez-vous Cadaquès ?

palafrugell

Costa Brava en famille #1 : Calella de Palafrugell

De nos vacances de février en Espagne, je vous ai déjà parlé de notre étape à Barcelone. Il me reste à vous raconter notre petit roadtrip catalan le long de la Costa Brava avec une première étape à Calella de Palafrugell et ses environs.

palafrugell

Fraîchement arrivés à Barcelone nous avons récupéré notre voiture de location et nous sommes partis dans le nord de la Catalogne, le long de la côte avec l’envie de découvrir de jolis villages et de voir la mer.

Calella de Palafrugell adorable petit port de pêche….

Calella de Palafrugell est nichée au creux d’une calanque. En février il n’y avait personne. C’était parfait pour une balade sur la plage et dans le village. Nous avons eu un temps de rêve et les enfants ont passé un temps fou à jouer dans le sable pendant que nous les surveillions depuis la terrasse d’un café ;-).

Je pense que profiter de cet endroit hors saison est une chance car l’été il paraît qu’il y a bien trop de monde.  Nous avons en effet aimé la sérénité du village et ses jolies maisons majoritairement blanches. Par contre, les restaurants étaient quasiment tous fermés et nous n’avons pas trouvé d’hébergements non plus. Nous avons donc dû faire étape à 5 kilomètres de là, à Palafrugell mais ce n’était pas gênant (10 min en voiture). Palafrugell s’est avéré un point stratégique pour visiter les environs.

  palafrugell en famille  

vacances costa brava

palafrugell en famille

musee Dali en famille

Les plus beaux villages de Catalogne…

Ainsi, à partir de Palafrugell, nous sommes allés nous balader à Pals et à Peratallade, deux des plus beaux villages de Catalogne. J’ai eu une petite préférence pour Pals. Voici quelques photos…

Pals

Pals

Peratallade

Quelque part sur notre route…

Le Musée Dali à Figueres…

Le musée Dali situé à Figueres est-il adapté à une visite en famille ? Oui ! D’ailleurs, il y avait de nombreuses classes de maternelles qui étaient là en visite scolaire. 90% des œuvres sont même très amusantes pour les petits. Nous y avons passé deux heures. Il faut dire que la collection est très riche ! A noter qu’il y a quand même quelques tableaux qui traitent de la guerre ou qui font référence à l’étrange psychologie intérieure du peintre mais je dirais que c’est finalement trop abstrait pour que les enfants soient choqués. Titpuce n’a juste pas du tout aimé la présence de fourmis sur trop de dessins ;-). Dali a de drôle d’obsessions c’est sûr ! Enfin, je précise qu’en été il paraît que le musée est plein à craquer et qu’il vaut mieux réserver ses billets d’avance. Là, en février c’était tranquille à part les groupes scolaires.

visiter palafrugell

En sortant du musée, nous avons déjeuné dans un restaurant très sympathique et économique : El Lloc Café Carrer Pi i Margall, 11, Figueres.

Notre carnet d’adresses à Palafrugell :

Je rappelle encore une fois que nous avons logé à Palafrugell et non à Calella de Palafrugell. Donc, nous n’étions pas en bord de mer et Palafrugell n’a pas le charme de Calella mais c’est seulement à 10 minutes du village de pêcheurs et c’est un excellent emplacement pour explorer les alentours. De plus, il y a du choix côté hébergements et restaurants. Le vieux centre ville est petit mais plutôt agréable…

  • De Tres : cuisine locale très fine et fraîchement préparée. L’accueil était parfait et très chaleureux envers les enfants. De Tres : Carrer Giralt i Subirós, 3-5, Palafrugell
  • Can Felipe : un petit café situé non loin du resto. Rien de spécial mais il y avait une agréable ambiance très locale donc nous y avons pris un verre et joué au Uno avec les enfants en attendant que le restaurant ouvre ses portes (oui, en Espagne, ça ouvre un peu plus tard qu’en France !).
  • Arrels d’Emporda : un appart hôtel très propre, très moderne avec un excellent rapport qualité-prix (nous avons payé 76€ l’appartement pour 4). Nous avions un duplex très confortable avec deux vraies chambres et des petits balcons. Plus d’infos et réservation ici.

Voilà pour notre première étape en famille sur la Costa Brava. La prochaine fois, je vous emmènerai à Cadaquès, encore un peu plus au nord. Au final, en une semaine, nous avons vu peu de choses de cette jolie région mais nous avons tout aimé. Les articles sur le blog de Lalydo m’ont donné très envie de découvrir d’autres villages catalans donc nous retournerons très certainement en Catalogne pour une nouvelle virée en famille !

Et vous ? Connaissez-vous ce petit coin de Catalogne près de Calella de Palafrugell ?