Articles avec l'étiquette Europe:

echologia

10 idées d’hébergements insolites en famille

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous 10 idées d’hébergements insolites pour un séjour en famille : cabane dans les arbres, cabane sur l’eau, yourte, éco-lodge, chalet, etc : nous avons testé toutes ces options lors de nos escapades en France car nous adorons l’idée de pouvoir offrir un joli dépaysement à nos enfants sans avoir besoin d’aller bien loin ! Les hébergements insolites permettent souvent une immersion dans la nature, un changement de décor, un voyage dans le temps, un cadre original loin de notre quotidien… Alors je me suis dit qu’après toutes ces semaines passées chez soi, je ne suis certainement pas la seule à avoir envie de changer complètement de décor ! En tout cas, pour cet été, une fois que nous aurons plus de visibilité sur notre destination, je pense réserver une nuit ou deux en hébergement insolite en pleine nature et en faire la surprise à Ticoeur et Titpuce qui aiment tant ce genre d’aventures !

10 idées d’hébergements insolites en France :

1- Une cabane-digue chez Echologia (Mayenne)

Nous étions dans une cabane-digue, donc toute proche de l’eau mais pas dans l’eau car nos enfants étaient trop jeunes pour la cabane flottante. Chez Echologia vous pouvez également trouver d’autres hébergements insolites : cabanes perchées, cabanes falaise, cabanes sur l’eau, grandes tentes… Il y en a pour tous les goûts et surtout, vous serez entourés par la nature !

Activités sur place : baignade dans une piscine naturelle, pêche aux écrevisses, tir à l’arc et canoë. Et non loin d’Echologia vous pourrez faire comme nous et vous balader à vélo sur la Vélo Francette.

=> lire mon article sur notre nuit chez Echologia

echologia

 

Suite de l’article

vue sur Naples

4 jours à Naples en famille

Voici le récit de notre séjour à Naples pendant les vacances de février. C’était notre dernier voyage en date. On ne se doutait pas encore que les suivantes allaient sauter (lire : nos vacances de Pâques à la maison). Pourtant, c’est justement pendant que nous étions Naples que le nord de l’Italie a fait la une des journaux car le virus a commencé à se répandre dangereusement à Venise et à Milan. Sur le moment, loin de nous imaginer la suite des événements, nous nous sommes dits que nous étions sacrément chanceux d’avoir choisi Naples alors que nous avions longuement hésité avec Milan. Notre envie de soleil et de pizzas nous avait momentanément sauvés :-). A notre retour de vacances, l’école des enfants nous a demandé de quelle région d’Italie nous revenions car si nous avions séjourné dans le nord, nous aurions dû nous mettre en quarantaine. Alors j’ai soufflé, soulagée, sans comprendre que le monde entier allait finir en quarantaine !

Bref, après cette longue intro, et même si je sais que personne ne pourra aller à Naples prochainement, j’avais quand même envie d’écrire mon article sur nos beaux souvenirs de Naples. C’était il y a deux mois. Cela me semble il y a une éternité ! J’espère que cette visite virtuelle vous fera autant de bien qu’à moi et que vous garderez cette article sous le coude pour l’an prochain peut-être… En attendant, je vous recommande fortement les quatre livres de la saga L’Amie Prodigieuse (L’Amica Geniale) d’Elena Ferrante. Cette histoire vous plongera dans la vie des quartiers populaires de Naples dans les années 50. Je les ai lus en italien ce qui rajoute à la magie du texte car l’alternance de dialecte napolitain et d’italien est une merveille. Pour moi, c’est un voyage personnel dans la Sicile de mon enfance et dans les histoires que me raconte mon père… Cela dit, les personnes qui l’ont lu en français l’ont beaucoup aimé également donc je pense que dans tous les cas c’est une lecture attachante, réaliste et haute en couleurs (seule le dernier tome m’a déçue). En visitant Naples, on passe inévitablement par certains lieux décrits dans le livre. Une raison de plus pour prévoir des vacances napolitaines !

vue sur Naples La vue sur le centre historique de Naples et sur Capri au loin

Programme de notre séjour à Naples avec enfants :

Suite de l’article

Visiter Portsmouth en famille

Voici un petit guide qui vous permettra d’organiser votre programme pour un, deux ou trois jours en famille à Portsmouth. C’est une destination idéale pour un grand week-end à l’anglaise. Comme vous le savez, nous habitons juste à côté donc nous y allons régulièrement. Ainsi, nous avons fait le tour des visites possibles donc j’aimerais partager avec vous une liste des lieux que nous avons préférés ainsi que quelques conseils pratiques pour bien profiter de Portsmouth avec les enfants :

Visiter le Portsmouth Historic Dockyard :

C’est clairement l’endroit le plus visité de Portsmouth et c’est parfait pour les enfants ! Le Historic Dockyard c’est beaucoup de bateaux à découvrir : il y aurait même de quoi y passer plusieurs jours ! Les billets ne sont pas donnés mais il y a tant à voir que ça vaut le coup. Voici, dans notre ordre de préférence, les visites à mettre sur votre programme :

  • La bateau de l’Amiral Nelson : Le HMS Victory. C’est le plus beau bateau et le plus intéressant ! Nous l’avons visité plusieurs fois et nous ne nous en lassons pas. Pour les enfants, cela permet de bien s’imprégner de la bataille de Trafalgar (1805), la plus grande bataille navale de l’Histoire ! Les Anglais l’ont gagnée contre la France et l’Espagne. C’était donc une grosse défaite pour l’armée de Napoléon Bonaparte. Pour les Anglais, cette bataille correspond aussi à la mort de leur héros national puisque l’Amiral Nelson y a perdu la vie. Dans le navire (incroyablement bien entretenu), on voit les lieux où dormaient les marins, on voit les armes, les cordages, l’ancre, les cuisines, les appartements du commandant, l’infirmerie et l’endroit exact où est mort Nelson. Le bateau est superbe ! Un incontournable ! A noter que l’audioguide est excellent et qu’il y a une version pour les enfants. Pour la petite histoire, quand j’étais ado, en voyage linguistique dans la banlieue de Londres, j’ai pris un bus dans le mauvais sens, pensant aller dans le centre de Londres mais à la place je suis arrivée à Portsmouth ! J’avais 15 ans ! Mon premier gros stress de voyageuse alors inexpérimentée ! Heureusement, le chauffeur du bus, un papa adorable et gentil (je suis bien tombée !) a téléphoné à l’organisme avec lequel j’étais partie et s’est engagé à me ramener à mon point de départ sur son trajet du retour. Par contre, comme il avait une longue pause à Portsmouth, il m’a fait visiter le HMS Victory ! Ce bateau est donc très particulier pour moi…

Suite de l’article

10 idées pour visiter Bath en famille

Au début des vacances de la Toussaint, nous sommes partis à Bath le temps d’un long week-end. Mes beaux-parents sont venus d’Allemagne pour visiter Bath avec nous et surtout pour fêter leurs noces d’or en famille ! Mon beau-frère, ma belle-sœur et mon petit neveu (qui vivent à Londres) nous ont également rejoints. Et c’est ainsi que nous avons passé un grand week-end en famille agrandie à la découverte d’une des plus belles villes d’Angleterre !

Bath n’est qu’à deux heures de chez nous mais nous attendions cette réunion de famille avant d’y mettre les pieds. L’expérience était donc doublement positive : une belle fête de famille et une ville qui ne m’a pas déçue ! Tant de monde m’ayant dit que Bath était superbe, mes attentes étaient hautes et pourtant, je dois dire que cette ville est à présent ma ville préférée en Angleterre après Londres (mais Londres est forcément à part). Évidemment, je n’ai pas encore visité toutes les grandes villes, notamment dans le nord du pays…

Week-end à Bath en famille : que visiter ?

Voici 10 idées de visites en famille dans la ville de Bath…

  • Les bains romains (The Roman Baths) ❤ : absolument magnifiques ! Il s’agit des bains romains les mieux conservés et les plus grands qui existent ! Le système de canalisation et le circuit naturel d’eau chaude fonctionnent encore ! En déambulant de salle en salle, on s’imagine à quoi devait ressembler ce Spa géant à l’époque des Romains. Les enfants ont été complètement captivés par cette visite (il y a un audioguide pour les petits, en français ou en anglais). Juste un conseil : n’y allez pas un samedi ou un dimanche (nous avons attendu le lundi) car il paraît qu’il y a tant de monde qu’on se marche dessus et que la visite devient moins agréable. Aussi, réservez vos billets en ligne la veille au plus tard afin de payer moins cher. Juste à côté, il existe des thermes où il est possible de se baigner mais c’est interdit aux enfants donc ce sera pour une autre fois.

  

  • The Royal Crescent : au centre de la ville, une architecture saisissante !

  • The Circus : idem, quelle architecture !

  • Pulteney bridge : un pont plein de charme avec la rivière Avon en contrebas et la vieille ville de Bath au-dessus. De très belles vues…

  • Prior Park ❤ : le jardin romantique et anglais à souhait ! Il est très grand donc nous y avons fait une balade d’1h30 à rythme lent avec enfants et grands-parents puis pause au café pour… un thé ! L’entrée est payante mais ça vaut le coup. Et si comme nous vous avez la carte du National Trust c’est gratuit (je conseille d’acheter cette carte si vous comptez visiter beaucoup de sites en Angleterre, hors Londres). Il faudrait que j’écrive un article pour vous en parler…
  • Royal Victoria Park : parc gratuit de la ville dont l’intérêt numéro un est son aire de jeux géante ! Le paradis des petits ! Nous ne savions plus où regarder pour les surveiller !

  • L’abbaye de Bath avec de très belles voûtes à l’intérieur (entrée avec donation de son choix).

  • Le centre historique : toutes les vieilles rues, ruelles et passages du centre avec ses boutiques, ses salons de thé et ses restaurants… sans oublier de passer devant le très beau Royal Theatre.
  • Randonner sur la Skyline, un long chemin balisé très nature qui fait un grand tour de Bath et permet de profiter de vues (lointaines) sur la ville. Nous n’avons fait qu’un petit bout pour prendre quelques photos mais nous ferons cette rando en entier une autre fois.

  • Côté musées :  le musée le plus adapté aux enfants est le musée de la mode, Fashion Museum (qui nous a été conseillé par nos hôtes). Mais nous avons préféré nous balader longuement dans la ville pour profiter du magnifique soleil d’automne. Il y a aussi le musée Holburne (art) et le centre Jane Austin. 

Nous avons tranquillement visité Bath en trois jours. J’ai trouvé que c’était la durée idéale. Puis, nous sommes restés à Bath les deux jours suivants et nous en avons profité pour visiter quelques villages des Cotswolds ❤ (à 30 minutes)…

Castle Combe

Bradford on Avon

…Ainsi que Bristol (à 40 minutes) :

Marina de Bristol

Pont suspendu de Clifton , Bristol

Et si vous n’y êtes jamais allés, je vous conseille une escapade vers Stonehenge (à 50 minutes).

Nos bonnes adresses à Bath :

  • Notré hébergement : Apsley House . Une adresse de charme, un B&B de grande qualité. Tout était parfait : le charme anglais, la demeure du siècle dernier, l’accueil, le petit déjeuner. Nous voulions marquer le coup pour les 50 ans de mariage de mes beaux-parents. C’est donc un budget élevé mais un excellent rapport qualité-prix. A noter que les chambres familiales sont pour deux adultes et un enfant. Ticoeur est donc allé dormir dans la chambre de Omi et Opa. A noter que nous avions réservé de longs mois en avance car cet hébergement est très demandé, surtout pendant les vacances scolaires.

  • Marborough Tavern : un pub classique avec un accueil chaleureux. Très bien pour goûter aux classiques anglais bien exécutés. Un peu bruyant mais cela fait partie de l’expérience.
  • Clayon’s Kitchen, gastro pub : un pub plus haut de gamme avec des plats plus élaborés et très copieux. Très bon accueil également.
  • The Scallop shell, cantine de fruits de mer : les moules étaient excellentes ! Nous sommes tous fans de poissons donc c’était l’adresse idéale.
  • Remarque sur les restaurants : depuis que nous vivons en Angleterre c’est la première fois que des restaurants me signalent qu’ils refusent les enfants. J’ai appelé quatre restaurants à Bath qui n’ont pas voulu de nous ! Donc vérifiez avant de réserver. Bath est aussi très connue pour les séjours en amoureux. Ceci explique peut-être cela… Par contre, les restaurants que je viens de citer plus haut étaient vraiment très très kid friendly ! Les familles sont accueillies avec un grand sourire !
Bath, Somerset

Alors ? Tentés par Bath ? Vous connaissez déjà ?

Une semaine à Minorque

C’est notre voyage à Majorque l’an dernier qui nous a donné envie de partir à Minorque cette année : nous souhaitions profiter des Baléares en famille mais avec moins de touristes car si Majorque est effectivement une belle destination elle est encore plus surchargée en août que les autres îles de la Méditerranée (selon notre expérience en tout cas mais nous commençons à avoir bien fait le tour de cette zone que j’aime tout particulièrement !).
Bref : objectif atteint ! Il y avait beaucoup moins de monde à Minorque car tout simplement la capacité d’accueil en terme d’hébergements est beaucoup plus limitée  ; cela veut aussi dire que les prix sont un peu plus élevés et qu’il faut s’y prendre bien en avance.

Cala Macarelleta

Notre itinéraire d’une semaine à Minorque :

Nous avions choisi trois points de chute pour découvrir toute l’île sans trop de route au quotidien : une première étape dans l’ouest, une deuxième dans le nord de Minorque et enfin une dernière dans l’est non loin de l’aéroport.

J1 : arrivée tardive du côté de Ciutadella : première balade du côté de son port pittoresque et de ses ruelles médiévales.


J2 : direction les plages ! Pour cette première journée, nous partons dans le sud-ouest qui est la partie la plus réputée pour ses belles criques. Nous nous posons d’abord à Son Saura , plage de sable blanc avec une eau peu profonde et peu de monde ; c’était parfait pour les enfants.

Son Saura

Puis, nous avons marché sur le Camino de Caballos (le chemin qui permet de faire le tour de l’île en bord de mer et qui autrefois était emprunté par les chevaux) jusqu’à Cala des Talaier (20 minutes de marche) ; et finalement, car nous avions envie de marcher davantage, nous avons poursuivi notre chemin jusqu’à Cala en Turqueta (30 minutes), très belle crique.

Cala en Turqueta

Déjeuner tardif à l’heure espagnole à Cala Blanca chez Blat i Raim où nous avons pris quelques tapas. Pendant l’heure chaude, nous quittons les plages et nous retournons nous balader dans Ciutadella en longeant les murs pour profiter de l’ombre.
En fin d’après midi, nous visitons la carrière de pierres située à la sortie de Ciutadella (Lithica Menorca). Les enfants ont bien aimé, surtout pour le labyrinthe !

Lithica Menorca


Vers 18h, nous ressortons à la mer ; direction Cala en Brut un spot où les gens viennent pour plonger depuis des rochers plus ou moins hauts : Ticoeur s’est laissé tenter par le premier niveau et moi aussi ! Repos à l’appartement (une loc Airbnb pas top donc je ne partage pas cette première adresse…).
Puis observation du coucher du soleil à Pont d’en Gil. Nous finissons la journée avec une paella au restaurant Es Garbell : bonne ambiance locale car il y avait de la musique dans le bar d’à côté et c’était pratique pour les familles car il y a une pelouse devant la terrasse pour que les enfants puissent gambader (merci @madamemoustick pour l’adresse !).


J3 : Nous nous rendons à la plage d’Algaiarens que nous ne faisons que traverser pour nous rendre sur la magnifique plage des Bot (il faut escalader quelques pierres pour l’atteindre mais rien de méchant).

Plage des Bot

Pour le déjeuner, nous prenons juste des boissons et des pan con tomate sur la terrasse de la très belle finca Binissues.


Direction le point de vue le plus haut de l’île, Monte Toro accessible en voiture.

Fin d’après-midi sur la plage de la Cavalleria (du sable un peu rouge couleur argile) avant de rejoindre notre deuxième hébergement, situé du côté de Fornells. Nous avions réservé un petit appartement situé dans une très belle résidence en bord de mer (voir photo ci-dessous). Sur Airbnb, vous trouverez plusieurs appartements proposés dans cette résidence par différents propriétaires (les intérieurs sont donc potentiellement très différents). Le nôtre n’est plus en ligne mais voici quasi le même.

Notre résidence du côté de Fornells

Non loin, nous sommes partis admirer le coucher du soleil depuis la terrasse du café Isabella Beach Club .

Dîner au restaurant Café del Nord (menu du jour économique).


J4 : Plage de Pregonda ou plus exactement la crique située juste avant cette plage avec de jolis rochers : l’eau est très claire mais il faut pas mal marcher pour y arriver.

Déjeuner à Fornells quelques tapas chez Sa Taula. Pendant l’heure chaude, on se met au frais dans le village de Mercadal où on déniche d’excellentes glaces chez Fary. Puis, direction la Plage de Son Bou : pas notre genre car trop de monde, trop grande plage, trop d’immeubles à l’arrière. Dîner barbecue chez Ca Na Marga (très bonnes grillades – c’est une spécialité de l’île mais choisissez les tables à l’intérieur car il y a plein de moustiques sur leur terrasse !).


J5 : nous partons pour Cala Galdana où nous garons la voiture avant de commencer notre petite rando jusqu’à Cala Mitjana qui s’est avérée notre crique préférée de ces vacances à Minorque ! Donc une petite plage à ne surtout pas manquer ! La marche depuis le parking ne dure que 10 min jusqu’à Mitjaneta où nous avons profité de cette mini plage quasi pour nous tout seuls jusqu’à 11h avant de rejoindre Cala Mitjana sa grande sœur. Entre les deux, il est possible de nager.


Pour le déjeuner, nous achetons quelques empanadas à la boulangerie Los Claveles à Ferreries et nous prenons un verre à l’ombre chez Feymar. Nous retournons ensuite à Fornells et nous faisons quelques devoirs de vacances pendant les heures chaudes. Nous prenons un dernier bain à la plage Tirant, nous dînons tôt chez Okapi puis nous partons observer le coucher du soleil au Cap Cavalleria  ! Et c’est là que l’aventure devient moins drôle : nous crevons un pneu en chemin ! Heureusement, il y avait une roue de secours dans le coffre. Papa Voyage a rapidement changé le pneu et nous sommes arrivés juste à temps pour le coucher du soleil. Pour info, le lendemain, nous avons échangé de voiture chez le loueur et il nous a facturé 70 euros pour le pneu crevé.


J6 : Balade dans le village de Binibequer Vell  : c’était le village le plus mignon de notre séjour mais étrangement il ne s’agit pas d’un vrai village mais d’un village de vacances construit dans les années 60. En même temps, si tous les villages de vacances pouvaient ressembler à celui-ci, ce serait pas mal !

Puis, baignade à Es Calo Blanc. Très bon déjeuner chez Oveja Negra à Punta Prima. Nous parcourons le petit marché situé en face du restaurant puis direction notre dernier hébergement qui s’est avéré notre coup de cœur de cette semaine à Minorque : Agriturismo Binissfullet. Les enfants ont bien profité de la piscine !

Agriturismo Binissfullet : notre hébergement coup de coeur !

Nous prenons l’apéro au bar de la plage de Binibequer Nou, un joli spot. Puis, nous rentrons dîner dans notre agriturismo car les proprios sont des Italiens qui cuisinent super bien !


J7 : les enfants profitent encore de la piscine puis nous partons en rando vers l’immense grotte « Cova des de Coloms » (1h aller retour – se garer à Es Migjorn Gran).

Déjeuner dans le village d’Alienor au Café des Forns. Il pleut un peu. Balade dans la ville de Mahon. Quelques bâtiments intéressants mais nous avons trouvé que Mahon n’était pas incontournable…


J8 : l’objectif de la journée est de réussir à nous rendre sur la plage la plus réputée de l’île : Cala Macarelleta et Macarella. Car même si Minorque a moins de touristes que Majorque ; quand tout le monde veut se rendre sur la même plage ; ça devient problématique. L’accès à ces criques en voiture était fermé dès 7h 30 du matin car le parking était complet ! Nous avons donc décidé d’atteindre ces plages à pied, en suivant comme toujours le Camino de Caballos en 1h de marche depuis Cala Galdana. Finalement, c’était une meilleure option pour nous que la voiture car nous aimons marcher. Et bien sûr, nous sommes partis assez tôt, vers 9h pour ne pas souffrir de la chaleur. Donc oui cette plage est vraiment très belle :

Et nous conseillons d’y aller à pied pour les différents points de vue qui valent le coup entre Macarelleta et Macarella… mais en terme de plage, en fait nous avons préféré Cala Mitjena où en plus il y avait moins de monde.
J9 : départ tôt le matin.

Si je résume et que j’essaie de comparer un peu à Majorque :

Ce que nous avons aimé à Minorque :

  • Les criques sont magnifiques ! Et nombreuses ! Le décor naturel, la végétation, la couleur et la transparence de l’eau… c’est le top ! Côté baignade, nous avons préféré Minorque à Majorque mais je précise que Majorque est bien plus grande donc nous n’en avions pas fait tout le tour et qu’il nous reste de petits coins de paradis à dénicher sur Majorque.
  • La qualité du service : il y a des parkings gratuits pour toutes les plages. Tout est bien fléché. Il y a également des toilettes sur chaque parking.
  • La propreté des plages. Vraiment très agréable ! Les plages sont très soignées. Seule triste exception, comme partout : certains fumeurs (pas tous heureusement !) qui pensent qu’un mégot de cigarette n’est pas un déchet et qui les enfouissent dans le sable pour que les enfants les dénichent !!! Brrr !!!

Ce que nous avons moins aimé :

  • Peu de vieilles fincas traditionnelles contrairement justement à Majorque où nous avions loué une superbe maison en pierres et où il y avait du choix. A Minorque, il y a plutôt de petites résidences plus récentes, fort agréables mais moins traditionnelles donc.
  • Les villages et villes sont sympas mais nous avons vu de plus jolis villages et villes à Majorque.
  • Plus d’une semaine ce serait long car c’est une destination essentiellement pour la plage et l’île n’est pas grande comme son nom l’indique.

Enfin, je termine par d’autres décors typiques de Minorque : les pierres préhistoriques assez étranges, en forme de « T »…

Des moulins dans la plupart des villages…

Le fameux Camino de Caballos que nous avons tant emprunté pour atteindre les plages :

Quel budget pour des vacances en famille à Minorque ?

A titre indicatif, voici comment se sont réparties nos dépenses pour nous quatre : Location de voiture : 27€ / jour, déjeuners en boulangerie ou café : 20 € /jour, dîners au restaurant : 60 € /jour, hébergements : 190 € /nuit, divers : 3 € / jour soit un total de 2400 € sur place pour nous quatre. A cela, il faut rajouter 400€ d’avion aller/retour soit un total de 2800€ pour 8 jours. Évidemment, il y a moyen de dépenser moins (notamment en cuisinant) ou de dépenser plus ;-).

***

Bref, nous vous conseillons fortement de passer une semaine à Minorque si vous êtes amoureux de jolies criques dans des décors sauvages. Minorque est vraiment une petite perle de la Méditerranée !

Alors ? Tentés par Minorque ?