Notting Hill en famille

Visiter le quartier de Notting Hill à Londres est l’occasion d’une balade très agréable et incontournable qui est tout à fait adaptée avec des enfants. J’ai découvert Notting Hill il y a bien longtemps, en solo, mais j’ai vraiment plaisir à y retourner en famille. Notting Hill est connu pour ses alignements de maisons aux couleurs pastel et pour son marché d’antiquités sur Portobello road. C’est un quartier chic et j’ai même l’impression qu’il devient de plus en plus chic à chaque fois que j’y retourne. Pourtant, à l’origine, il s’agissait d’un quartier populaire et cosmopolite qui a vu naître le célèbre carnaval de Notting Hill (événement musical qui a lieu fin août). Aujourd’hui, Notting Hill est un quartier très touristique, surtout depuis le film Coup de foudre à Notting Hill et surtout les jours de grand marché (vendredi et samedi). Alors, avec des enfants, le premier conseil que je vous donne c’est d’éviter ces jours à moins que vous aimiez les bains de foule ! Le mieux, c’est du lundi au jeudi (il y aura quelques stands aussi – le dimanche : pas de marché du tout). Le deuxième conseil c’est de ne pas limiter votre balade à Portobello road : éloignez-vous et arpentez les rues perpendiculaires qui sont beaucoup plus calmes. Ci-dessous, je vous propose un petit guide pour visiter Notting Hill avec vos enfants :

Visiter Notting Hill en famille : Que voir ? Que faire ?

Démarrez la balade à la station de métro Notting Hill Gate (Circle line ou District Line ou Central Line). A partir de Notting Hill Gate, vous vous déplacerez vers le nord, pour rejoindre et suivre Portobello road, jusqu’à Lancaster road, puis vous bouclerez (ou plutôt zigzaguerez, selon votre inspiration car toutes les rues sont belles !) pour retourner au point de départ en passant par d’autres rues qu’à l’aller. Comptez une demi-journée pour profiter tranquillement de Notting Hill.

  • Portobello road : c’est l’artère la plus connue du quartier, avec ses boutiques, son marché, son ambiance et donc ses touristes !
  • Rentrez chez Alice’s Antiques sur Portobello Road : cette vieille boutique pleine à craquer de petites antiquités est adorable et les enfants seront contents de reconnaître la boutique que l’on voit dans le dernier film Paddington. Même si vous n’avez pas vu le film, la boutique est trop chou !

sur les traces de Paddington

Notting Hill en famille

  • Les maisons aux couleurs pastel, aux couleurs intenses ou les allées toutes blanches : longer par exemple Denbigh Terrace, Colville Square, Arundel Gardens, Pembridge road,… et tant d’autres ! Je vous laisse vous perdre ! Si vous n’êtes pas en overdose de couleurs, vous pouvez aussi explorer le sud de Notting Hill Gate. Du côté de Callcott Street. L’avantage c’est qu’il n’y a pas de touristes de ce côté-là.

parcours dans notting hill

Notting Hill en famille

visiter Notting Hill

  • Les « mews » : Notting Hill ne se résume pas à ses grandes maisons victoriennes. Prêtez attention aux petites impasses (appelées Mews) en anglais… et vous y verrez de petites maisons en briques pleines de charme…. Mignonne celle-ci non ? C’est St Luke’s mews. Je l’ai trouvée par hasard et j’ai vu ensuite sur une pancarte que c’est un des lieux du tournage de Love Actually. Il n’y avait personne. Je pense que tous les touristes sont plutôt sur les traces de Coup de Foudre à Notting Hill.

Notting Hill mews

  • Sur Westbourne Grove : encore un autre style à découvrir avec des boutiques chics et des restaurants sympas .
  • Un stop devant l’Electric cinema dans le nord de Portebello road : c’est le plus vieux ciné de Londres. Selon la programmation et l’âge de vos enfants, vous pouvez tester cette salle qui offre la possibilité de s’allonger sur de grandes banquettes en velour ! En ce moment, il y a la suite des Animaux Fantastiques (Ticoeur et Papa Voyage vous le recommande !). Bon, évidemment, il faut parler anglais. Vous remarquerez que plus on monte Portobello Road, plus on devine comment Notting Hill devait être il y a quelques années…

Notting Hill en famille

  • Initier les enfants au Street Art : juste après le cinéma vous verrez cette adorable oeuvre du célèbre artiste Banksy :

Notting Hill en famille

  • Se poser dans un square : par exemple, nous avions fait une pause avec Ticoeur dans le Colville Square Garden. Attention : certains petits squares ne sont pas ouverts au public car ils ne sont utilisables que par les résidents qui vivent autour (c’est fréquent à Londres). J’ai retrouvé la photo prise dans ce square… Il a grandi mon Ticoeur !

  • Biscuitteers : ils sont spécialistes des biscuits avec glaçage. C’est si joli qu’il faut passer devant leur vitrine. Après, je trouve que c’est très cher, donc je ne le mets pas dans ma liste « où manger ? »… Juste le plaisir des yeux au 194 Kensington Park road.

Notting Hill en famille

Notting Hill à Noël

  • Ramener des souvenirs pas encombrants : dans les boutiques de souvenirs, j’ai bien aimé les bodies Notting Hill ou les petites chaussettes London…

Londres en famille

  • Le pub The Churchill Arms (au sud de Notting Hill Gate) : j’y suis passée cette semaine et j’ai été impressionnée par leur déco de Nöel ! Il faut croire qu’un seul sapin ça suffisait pas. Il faudra qu’on y retourne pour voir la version de nuit !

Notting Hill à Noël

Visiter Notting Hill en famille : où manger ?

  • Gail’s : pour un café ou un petit déjeuner (qui fait office de déjeuner).  L’endroit est simple et familial (il y a des chaises hautes). A la base c’est une boulangerie. Il y en a plusieurs dans Londres. Si vous y allez au moment de Noël, vous pouvez goûter leurs Mince Pies (petits gâteaux de Noël anglais – ceux de Gail’s sont bien acidulés comme j’aime !) – 138 Portobello Rd.

  • Ganger & co : très bons déjeuners et brunchs dans un joli cadre. Le seul hic : c’est bruyant mais comme souvent à Londres ! Mieux vaut y aller tôt. 175 Westbourne Grove, London.
  • Et pour déjeuner dans un pub typique : The Prince Edward, 73 Princes Square, London. Chaises hautes disponibles.
  • Daylesford : une grande épicerie bio où il y a de bonnes petites choses pour le goûter (à droite, ce sont les Mince Pies)…

bonnes adresses en famille

Dormir à Notting Hill ?

A Notting Hill, il y a très peu d’hôtels car c’est résidentiel et c’est un quartier assez cher. Donc si vous avez envie d’y loger, le mieux est de louer un appartement ou une maison. Je vous laisse regarder sur Airbnb, par exemple, ce bel appartement et je vous invite à relire mes conseils pour bien choisir votre hébergement sur Airbnb. Je vous rappelle aussi que je peux vous parrainer (utilisez ce lien ) : vous aurez 25€ de réduction et moi 15€ (je les utiliserai à Londres d’ailleurs !). Pour une location à Notting Hill, il faut prévoir environ 150€ à 200€ par nuit et surtout, mieux vaut réserver bien en avance car Notting Hill est très demandé. Pour baisser le budget, souvent nous choisissons de dormir dans l’est de Londres et nous prenons le métro pour visiter Notting Hill.

A proximité de  Notting Hill :

Pour continuer votre balade dans Londres, près de Notting Hill, vous trouverez :

  • Holland Park : un parc très arboré et valloné qui a beaucoup de charme. Les enfants pourront y gambader. Ne manquez pas de passer devant le petit étang japonais. Et attention aux écureuils qui ne sont pas farouches !

Holland Park en famille

  • Little Venice : j’aime beaucoup ce coin qui me fait penser à Amsterdam et où j’ai l’impression qu’il y a peu de touristes. Vous y verrez des péniches et des canaux. Un chouette café tout bariolé juste à côté (parfait pour déjeuner) :  Beany Green, 6C Sheldon Square, London.

Little Venice Londres

Il ne vous reste plus qu’à revoir, en anglais bien sûr, Coup de foudre à Notting Hill (le film qui m’a fait aimer Hugh Grant) et avec les enfants le super Paddington 2 (le film qui m’a donné envie de quitter Hugh Grant :-)) ! Et ensuite,… direction Londres et Notting Hill !

parcours dans Notting Hill

La prochaine fois, Ticoeur et Titpuce vous emmèneront dans un autre quartier de Londres… Très connu également :-)… Alors, ça vous dit de visiter Londres avec nous, quartier par quartier ? Je vous parlerai des grands classiques mais aussi des plus méconnus.

Coup de foudre ou coup de coeur pour Notting Hill ? That is the question!

voyage à Malte

Nos vacances de la Toussaint à Malte

Pendant les vacances de la Toussaint, nous sommes partis une semaine à Malte. J’avais envie de chaleur, de baignades en mer, de la Méditerrannée de mes origines. J’avais surtout besoin de me ressourcer après nos premières semaines en Angleterre. Un changement de vie, surtout en famille, ce n’est pas de tout repos ! Et pour Ticoeur et Titpuce qui ont commencé l’école anglaise, les vacances étaient également le moment de souffler et de profiter du cocon familial… C’est sur Malte que nous avons jeté notre dévolu car tout simplement il n’y a pas beaucoup de destinations possibles depuis notre sud de l’Angleterre. C’est un choix qui nous convenait très bien. Nous étions déjà allés deux fois à Malte – c’était donc l’occasion de faire de nouvelles découvertes et de retrouver des endroits coups de coeur. Je ne sais pas vous mais moi j’adore revoir un endroit que j’ai aimé. J’adore voyager et découvrir de nouveaux pays mais j’aime tout autant retourner là où je me sens bien. A Malte, j’aime l’aspect culturel, la belle architecture des anciennes villes, les paysages méditerrannéens, les murs de pierres qui longent les routes, les figuiers de barbarie, la gastronomie d’influence italienne, les petites échelles qui invitent un peu partout à descendre se baigner en mer et puis j’aime surtout quand l’été qui se prolonge jusqu’en automne… C’est ça : j’avais besoin d’été, de baignades et de culture !

Quelles ont été nos visites pendant notre semaine à Malte ?

  • Lîle de Gozo : notre plus gros coup de coeur de ce séjour maltais… Je vous ai tout raconté dans mon billet sur nos trois jours sur Gozo.
  • La plage de Ghajn Tuffieha : la plus belle plage de Malte à notre avis. Le sable a une très belle couleur oranger, le cadre est sauvage, l’eau n’est pas trop profonde mais il y a des vagues : mon Ticoeur a adoré ! Nous y avons passé un après-midi, jusqu’au coucher du soleil. Le spot est idéal car situé à l’ouest. (NB : il y avait de petites méduses roses inoffensives – je ne sais pas si c’est une question de saison ?).

voyage à Malte

malte en famille

J’en profite pour vous prévenir qu’il n’y a pas tant de plages que ça à Malte. Il y a plein d’occasions de baignades, oui, mais pas forcément de grandes plages. Les Maltais ont installé des échelles le long des côtes rocheuses ou ont aménagé des piscines naturelles comme ici :

voyage à Malte

  • Les tours des Chevaliers de Malte : partout sur Malte, vous verrez les vestiges des tours qui permettaient de contrôler et protéger l’île. Notre préférée est la Tour Sainte-Agathe, la seule de couleur rouge…

voyage à Malte

  • Mdina : c’est la cité ancienne, c’est le voyage dans l’histoire, c’est se perdre dans le dédale des ruelles de la citadelle…

visiter Mdina Malte

  • A Rabat, juste à côté, nous avons visité les catacombes. Je ne sais pas trop dire pourquoi mais je suis fascinée par les catacombes – je ne manque pas l’occasion d’en visiter quand c’est possible (il faut absolument voir celles de Palerme en Sicile !). Disons que c’est un autre regard sur la culture d’un peuple. J’ai trouvé les catacombes de Rabat intéressantes par leur structure et leur nombre. La visite se repète un peu car les galeries se ressemblent mais c’est à voir et les enfants ont été intrigués.

voyage à Malte

voyage à Malte

 

  • Les temples de Hagar Qim et Mnajdra : j’ai hésité à y aller car il faut savoir que ces temples sont situés sous des hangars, afin qu’ils soient protégés du vent, de la mer… Et visuellement, ça enlève beaucoup de charme au lieu… Mais nous sommes passés outre, j’ai recadré les photos (;-)….) et nous avons tenté l’expérience. Les vestiges datent quand même du IV iè siècle avant JC ! J’ai été séduite par ces constructions parfois énigmatiques ; les enfants aussi donc aucun regret. En plus, la visite n’est pas très chère donc à voir !

voyage à Malte

  • La Valette et les Trois Cités : troisième fois que nous y allons et nous aimons toujours autant, surtout Birgu, la plus jolie des Trois Cités avec son fort et son quartier du Collachio dans lequel on peut se balader loin de toute animation. A La Valette, nous n’avons pas visité la célèbre Co-Cathédrale St John car nous y étions allés la dernière fois (et le billet d’entrée est cher), mais c’est à voir si vous venez pour la première fois. Cette fois-ci, nous nous sommes concentrés sur les jardins et les terrasses de cafés et c’était parfait :-). Entre La Valette et Birgu, nous nous déplacions en bateau.

 

voyage à Malte
voyage à Malte

voyage à Malte
voyage à Malte

Nous avons également fait un saut rapide à Sliema (en bateau) pour admirer La Valette depuis l’autre côté et revoir quelques salines. Par contre, il faut garder son regard vers la mer et faire abstraction des constructions bétonnées de cette station balnéaire.

La Valette

  • Marsaxlokk : notre première fois dans ce village de pêcheurs aux bateaux photogéniques (les luzzus). Regardez : ils ont des yeux ! Et l’un d’entre eux avait même des doudoux ! Ce village est idéal pour un déjeuner en terrasse en bord de mer.voyage à Malte
  • malte en famille

 

  • St Peter’s Pool : un spot à ne pas manquer juste à côté de Marsaxlokk. J’adore ce genre de criques à l’eau turquoise. Ce n’est pas adapté aux jeunes enfants, ni aux personnes qui ne savent pas nager. C’est un endroit où les gens vont pour sauter ou plonger dans la grande bleue. Avec Ticoeur on s’est bien amusé mais il a fallu rassurer Titpuce qui avait peur de nous voir disparaître dans le vide, même si ce n’est pas si haut non plus…

voyage à Malte
voyage à Malte

***

Informations pratiques pour visiter Malte :

  • Quelle saison ? La première chose sur laquelle j’aimerais insister c’est que pour moi, c’est une destination à éviter l’été (je vous aurais prévenus). Non seulement il fait trop chaud mais en plus c’est plein à craquer, avec des bouchons. C’est ce que les locaux nous ont dit mais je les crois car l’île n’est pas adaptée pour un gros trafic de voitures et il n’y a pas non plus tant de plages donc bon, voilà, pour moi, c’est pas une option. J’y suis allée une fois en janvier et deux fois en octobre et c’était très bien. Le printemps doit être parfait aussi. Côté températures, cette fois-ci nous avons eu 25 degrés dans l’air et 24 degrés dans la mer. Nous avons donc pu nous baigner (après, ce n’est pas garanti bien sûr…).
  • Où se poser ? Nous avions choisi d’avoir trois points de chute : 3 nuits sur Gozo, 2 nuits à Mellieha (dans cet apartement simple mais propre et spacieux) pour visiter le nord de Malte et 2 nuits à Birgula Casa Cara très soignée dans une demeure ancienne et typique – attention : on ne peut pas monter sur la terrasse avec les enfants) pour visiter la Capitale et le sud de l’île.

voyage à MalteBaie de Melliha

Sur la photo ci-dessous, le centre de Melliha semble si paisible au petit matin, n’est-ce pas ? Pourtant, cette nuit-là notre sommeil a été interrompu par… un tremblement de terre ! L’épicentre était au large de la Grèce. C’est la première fois que cela nous arrive et nous sommes contents de n’avoir vécu que la mini-version ! Les enfants, eux, n’ont rien senti… Heureux petits anges insouciants…

voyage à Malte

  • Le côté anglais : le passé britannique de Malte fait qu’il est facile de communiquer en anglais avec tout le monde (l’anglais est une langue officielle). Par contre, cela veut également dire qu’il faut conduire à gauche… Soyez surtout bien concentrés dans les ronds-points mais sinon, c’est facile, vous verrez ! Evidemment, nous, après deux mois en Angleterre, nous avons l’entraînement :-).
  • Guide de voyage : sur place, nous avons utilisé le GEOGuide Malte (qui m’a été offert). Il est très bien car de petite taille (il rentre facilement dans le sac à main), il est illustré de nombreuses photos et surtout j’ai trouvé qu’il était très actuel en terme d’informations, de prix, de visites. Il présente les essentiels en début de chaque partie et met en avant les lieux coups de coeur.

 

voyage à Malte

Nos bonnes adresses à Malte :

Nous avons bien mangé à Malte. La cuisine est influencée par la cuisine italienne et c’est tant mieux ! En plus, ça plaît aux enfants. Les fruits de mer et les pâtes sont à l’honneur !

voyage à Malte

Cafés et Restaurants à Malte :

  • Crystal Palace : une institution à Rabat pour manger sur le pouce les fameux pastizzis (sortes de petits chaussons fourrés aux petits pois ou au fromage ou encore au poulet) ; c’est une spécialité maltaise qui permet de déjeuner pas cher le midi. Vous trouverez des pastizzis partout sur l’île mais c’est vrai que ceux de cette adresse étaient particulièrement bons et tout chauds sortis du four.
  • Fior di Latte, glacier à Mdina : humm ! On se croirait en Italie !
  • Café Society : pour de très bons cocktails à déguster dans une rue très typique de La Valette.
  • Osteria.VE : une petite trattoria tenue par des Italiens. Les plats de pâtes sont excellents. Nous y avons mangé les deux soirs à Birgu.
  • La Reggia : terrasse très agréable face aux bateaux de pêcheurs à Marsaxlokk – cuisine de la mer très fine mais c’était moins copieux et un peu plus cher que d’autres restaurants de notre liste.
  • Bouquet Garni : excellent choix de poissons – un peu cher mais la qualité est au rendez-vous.
  • Nos bonnes adresses sur Gozo sont dans mon billet sur Gozo 🙂

voyage à Malte

Alors ? Tentés par des vacances à Malte ?

semaine en Angleterre

Notre vie en Angleterre (semaine 3) : le docteur, l’anglais et Londres !

Nous venons de passer une nouvelle semaine dans notre nouveau pays d’adoption alors voici nos petites news anglaises :

Docteur : j’aurais mieux fait de ne rien écrire dans mon dernier article sur le fait que nous ne nous étions pas encore inscrits auprès d’un médecin référent, car dès le lendemain, ma Titpuce a été malade ! Grosse angine doublée d’une gastro ! Résultat : nous sommes allés nous inscrire illico et nous avons donc testé le système anglais sans grande surprise. En effet, dès que nous avons franchi la porte du cabinet médical, on nous a renvoyés à la maison sur ces mots « Ah bon, elle n’est pas malade depuis plus de 48h ? Alors vous rentrez et vous reviendrez demain si ça continue… » Elle avait 39 degrés de fièvre, elle ne gardait rien de ce qu’elle mangeait mais non, nous n’avons pas eu le droit à une petite consultation… Au final, cette fois, ils ont eu raison car elle était guérie dès le lendemain… Mais quand même, ça fait bizarre de se faire renvoyer chez soi ! Heureusement qu’on nous avait déjà parlé de cette mode anglaise…

Anglais : Titpuce apprend courageusement ses étiquettes avec des nouveaux mots anglais tous les jours. A présent nous ne passons que 30 minutes au lieu d’une heure tous les soirs pour faire les devoirs. Il y a donc de gros progrès ! Aujourd’hui, lundi, elle aura dictée… On croise les doigts ! Pour ses progrès, la maîtresse lui a fabriqué un petit diplôme avec lequel elle est revenue fièrement à la maison vendredi soir. Quant à Ticoeur, les surprises continuent : il sait déjà écrire des rédactions en anglais ! Il a eu deux essais cette semaine. Alors moi, naïvement, je lui demande comment il fait pour écrire en anglais alors qu’il n’a jamais appris cette langue à l’écrit. Il me répond qu’il écrit à l’oreille… Oui mais bon, depuis quand l’anglais s’écrit comme il se prononce ? Là je lui donne un exemple et il me dit « ah mais pour ce mot je sais l’écrire car je l’ai vu une fois dans le livre que m’avait prêté la maîtresse la semaine dernière ». OK ! Enfin, il nous explique que la maîtresse l’a autorisé à mettre des mots en français s’il ne connaissait pas le mot anglais donc pour sa première rédaction il a mis deux mots en français mais pour sa deuxième aucun ! Je vous ai expliqué qu’il y a des groupes de niveaux qui travaillent séparément grâce aux assistantes des maîtresses. Comme il y a deux classes, cela permet de faire quatre groupes de niveaux. En math, mon Ticoeur est dans le groupe le plus fort mais, en anglais, évidemment, il était dans le groupe le plus faible… Sauf que depuis cette semaine, il est monté dans le groupe de niveau intermédiaire ! Il n’est même pas anglais ! Mais bon, il a réussi ses dictées, ses conjugaisons, ses exercices donc même sans être fluent en anglais il est passé devant certains petits Anglais ! Je suis trop fière ! Pour son excellent travail, il a obtenu une médaille à la fin de la semaine et la maîtresse lui a envoyé une carte postale d’encouragement par la Poste ! Une bien gentille attention ! Toujours ce système de récompense de chaque effort et de chaque victoire… En tout cas, notre Ticoeur est catégorique : l’école en Angleterre c’est bien mieux que l’école en France ! Il est totalement dans son élément ! Quant à Titpuce, quand je lui ai demandé quel avait été le meilleur moment de sa semaine d’école, elle n’a pas hésité et m’a répondu : « la cantine ! » ;-)…

Assembly :  je vous avais parlé de cette particularité à l’école anglaise : il y a des réunions pendant lesquelles tous les enfants de l’école sont rassemblés (ou une partie des enfants si besoin de groupes par tranches d’âges). Pendant ces réunions, des sujets généraux sont abordés. Cela peut être sur les règles de vie ou sur un sujet d’actualité ou autre (je ne connais pas encore bien le concept !). Bref, la semaine dernière, les parents étaient invités aussi et pendant la réunion, il y a eu le témoignage d’une jeune fille du village qui venait de terminer un tour du monde à la voile ! C’était très intéressant : elle est venue avec des photos et des vidéos (l’horreur ces vagues de plus de 10 mètres de haut qu’elle a croisées dans le Pacifique !). Le directeur de l’école et la jeune femme avaient construit l’intervention autour du thème « surmonter ses peurs ». C’était franchement inspirant et émouvant même si j’espère que cela n’a pas donné envie à mes enfants de partir en voilier autour du Monde !!!

Classe de mer : à propos de voile, Ticoeur partira en classe de mer en juin… Enfin je dis « classe de mer » mais contrairement à ce qu’on connait en France, il n’y a pas classe et ça dure beaucoup moins de temps… Il s’agit donc plutôt d’un mini-séjour de classe. Il aura voile pendant 4 jours. Il est ravi ! Il avait adoré sa classe mer l’an dernier. D’ici juin, sa classe aura des cours théoriques de navigation. Titpuce aura aussi un mini-séjour avec sa classe mais heureusement à la ferme ! Je ne l’imagine pas encore en mer ma puce !

Visites : cette semaine, j’ai pas mal bougé dans les environs car mamie était en visite chez nous. Je l’ai notamment emmenée dans la New Forest, dans les villages alentours et dans la ville de Portsmouth. Voici en photos les alentours de notre village…

semaine en Angleterre

semaine en Angleterre

semaine en Angleterre

La ville de Portsmouth…

visiter Portsmouth

 

visiter Portsmouth

La New Forest, toujours peuplée…

new Forest

Enfin, nous avons passé notre dimanche à… Londres ! J’avais hâte ! J’étais en manque de grande ville ;-)… C’était l’occasion d’aller voir la superbe comédie musicale du Roi Lion au Lyceum Theatre : on a adoré !… Par ici, pour relire mes nombreux posts sur Londres.

voir le roi lion à Londres

week-end à Londres

Belle semaine à vous tous !

visiter la New Forest

Angleterre magique : nous avons croisé une licorne dans la New Forest !

Il y a des endroits dont on n’attend pas grand chose et qui savent pourtant vous surprendre. La New Forest, dans le sud de l’Angleterre en fait partie. Au début, quand j’ai appris que l’endroit le plus connu et le plus réputé de notre région était une forêt, je me suis dit : « bon, ok, c’est pas mal une forêt, c’est toujours bien pour de belles balades en pleine nature ». Franchement, oui, j’aime la forêt mais j’avais pas mal d’images de forêts en tête et je ne voyais pas comment une nouvelle forêt allait me surprendre… Alors, forcément, pour notre première escapade week-end ici en Angleterre nous sommes juste partis à quelques minutes de chez nous pour découvrir cette New Forest. Et bien quelle surprise ! Croyez-moi, il y a forêt et forêt ! A peine notre campervan quittait l’autoroute pour rentrer dans l’immense forêt que nous avons été charmés par les paysages et les couleurs de cette fameuse New Forest. Des arbres bien sûr, mais aussi des prairies vallonées et des colines recouvertes de lavande (et/ou de bruyère ?)… ça commençait fort ! Et puis soudain nous avons vu un cheval, puis un poney, puis un cheval, puis dix poneys, puis dix chevaux ! Je sais pas vous, mais moi je n’étais jamais allée dans une forêt peuplée de chevaux et poneys en liberté ! C’est impressionnant ! Nous sommes bien sûr descendus de notre van pour marcher sur les chemins et là, rebelotte ! Chevaux, poneys, chevaux, poneys… Les enfants étaient ravis ! Et c’est pas tout ! Nous avons également vu des daims, des cerfs, des ânes et des vaches ! Que de vie ! Il paraît qu’il y a plus de 4000 poneys dans la New Forest !

visiter la New Forest
visiter la New Forest

visiter la New Forest

lavande anglaise

âne New Forest

Et puis soudain… nous sommes tombés nez à nez avec… une licorne !!! :-)…

licorne

Suite de l’article

Notre vie en Angleterre (semaine 2) : l’anglais, le français et le sport !

Voici les nouvelles d’Angleterre ! Et je vous rappelle que ce n’est pas « radio Londres » mais les news d’un petit bled perdu dans le sud du Hampshire ! C’était la deuxième semaine d’école donc nous prenons encore nos marques même si certains les trouvent plus vite que d’autres ! Côté météo tout va bien : il fait encore 18 degrés et on voit le soleil tous les jours même si ce n’est pas forcément toute la journée. Voici nos petites news anglaises :

L’anglais c’est facile : je me répète mais Ticoeur comprend quasi tout ! Il sort de l’école et me raconte ce qu’il a fait, comme s’il avait été à l’école en France et il ne passe qu’une dizaine de minutes pour faire ses devoirs. En conjugaison, c’était l’imparfait au programme, puis il a eu cours d’histoire sur les Vikings et cours de géographie sur les fleuves au UK. Pire : il a eu un cours sur la musique à l’époque des Tudors ! Bref, il a tout assimilé sans problème ! Pour l’anglais, il bénéficie de l’aide personnelle de l’assistante de la maîtresse qui le prend parfois à part pour faire avec lui un petit tour de l’école et du parc afin de lui apprendre du vocabulaire. Je trouve super que ce soutien en langue soit très terrain. On apprend mieux quand on ne reste pas scotché à sa chaise. Approche très anglosaxonne : la pratique avant la théorie !

L’anglais c’est difficile : là c’est ma puce qui le pense et la pauvre ! Comme elle a dû travailler cette semaine ! Elle a eu tous les soirs une dizaine de petites étiquettes à apprendre avec des mots de deux ou trois lettres. Au final, elle a appris 50 mots cette semaine (je me mets à sa place, c’est beaucoup !) et elle aura une dictée lundi portant sur une dizaine de mots. Nous avons passé quasi une heure tous les soirs ensemble pour travailler la lecture et l’écriture en anglais… Elle bénéficie aussi de l’aide de l’assistante et d’ailleurs elle n’est pas seule dans le cours de soutien car quelques enfants n’ont pas encore acquis la lecture. L’autre mauvaise surprise, c’est que la forme des lettres est pas mal différente ici par rapport à la France : ils écrivent en utilisant des sortes de lettres en script attaché (ou détaché d’ailleurs) et non les jolies cursives bouclées de notre écriture française. Alors les maîtresses nous ont dit que Ticoeur et Titpuce pouvaient écrire à la française. Pour Ticoeur l’affaire est réglée puisqu’à son âge il sait écrire donc il continue de faire comme en France… mais pour ma puce qui sort de la maternelle, le tout est confus et complique son apprentissage : à la maternelle elle avait appris quelques lettres cursives mais pas toutes et maintenant elle passe la journée à voir sa maîtresse anglaise expliquer comment écrire à l’anglaise… Au final, pour l’instant on mixe ! Comme je l’avais imaginé, arriver en Angleterre au moment du CP c’est pas le meilleur moment ! Vendredi, ma puce est revenue à la maison avec un badge autocollant « en or » (un « golden award ») pour la féliciter de son dûr labeur ! Elle était fière et nous aussi ! ça fait du bien au moral ! Toujours récompenser, même les petites victoires : un autre truc très anglosaxon. Aussi, ma Titpuce m’a bien fait rire quand, d’un air tout tristoune, elle me dit que sa maîtresse n’a toujours pas compris son prénom… Moi : « ah bon ? Mais comment t’appelle-elle alors ? »… Elle me répond : « Darling… » 😉

Vocabulaire : Jeudi, je vois sur le tableau de la classe de Titpuce, un mot de la maîtresse qui dit « Tomorrow it’s Friday, remember to wear mufti ! ». Mais que veut dire ce mot qui sonne plutôt amusant ? Je me suis demandée s’il s’agissait de mouffles ou d’une tenue excentrique ! En fait, ça veut juste dire que les enfants ne portent pas l’uniforme et s’habillent comme ils veulent. En fait, c’est le « casual Friday » pour les enfants. Et pourquoi ? Car vendredi, c’est école dans la forêt ! Il y en a qui sont carrément venus en grenouillère !

L’école de la forêt : « maman, c’est ma matière préférée ! » a décrété Titpuce quand je l’ai récupérée vendredi soir. Enfin, une journée qui lui a donné le sourire ! Elle a fabriqué une baguette de fée en taillant du bois et la maîtresse leur a lu des livres au milieu des arbres. Elle était heureuse comme tout ma puce ! Ticoeur aussi a eu école de la forêt et il a appris à… faire du feu !!! Bon, c’est pas forcément rassurant pour notre jardin mais ça peut nous être utile lors de nos prochaines sorties camping ! Je me rappellerai toujours comme on avait eu l’air bien bête en Australie en voyant que tout le monde savait faire du feu pour le barbecue au camping, et pas nous. De gentils Australiens nous avaient aidés. Maintenant, notre Ticeur est là ! Et s’il n’y arrive pas, Titpuce pourra sortir sa baguette magique !

Le français c’est mieux ! Encore une déclaration de Titpuce ! En surfant sur le net, j’ai trouvé qu’il y avait une petite assoc’ française dans la ville de Southampton avec des classes pour les petits Français le samedi matin. Alors ça fait encore des kilomètres et je me demandais si Titpuce n’aurait pas préféré se reposer le week-end mais quand je lui ai demandé si elle voulait tester l’école française ce samedi elle a sauté au plafond ! Nous y sommes donc allés hier et elle a beaucoup aimé ! …ça lui a fait le plus grand bien. En terme de confiance en soi je pense que c’est un vrai plus en ce moment. On va donc l’inscrire pour un trimestre. Et donc il y a des Français en dehors de Londres ;-). Dans l’assoc’, il s’agit en fait d’enfants de couples mixtes. Les enfants venaient de toute la région, à environ 1h à la ronde. Aussi, j’ai bien prévu d’apprendre à lire et écrire en français à ma Titpuce mais disons que je vais attendre qu’elle sorte un peu la tête de l’eau !

Musique : Titpuce a aimé le cours de chant et m’a dit : « c’est bien comme cours maman car comme tous les enfants chantent en même temps, je peux dire n’importe quoi ! » ;-)… Moi aussi, j’ai aimé ma deuxième soirée avec la chorale des parents. On prépare une belle chanson du Roi Lion (« Shadowland ») pour la fête de Noël.

Que de sport ! Les écoliers font plus de sport au Royaume-Uni et j’en suis ravie  ! Ticoeur a déjà eu ses premiers matchs de foot contre les écoles voisines et je suis allée encourager son équipe. Il faudra juste que je prévois, comme les autres parents, de venir avec les bottes de pluie, le grand parapluie et la chaise pliante ! Pour Titpuce ce trimestre c’est netball, un sport anglais qu’elle a bien aimé. Les enfants ont aussi eu natation et gym. Alors de mon côté, je me suis également remise au sport et j’ai fait de beaux footings dans la forêt ou en bord de mer. Pour le cadre et l’air pur, je suis gagnante par rapport à Paris !

Et sinon ?

  • Je me dirige souvent vers la mauvaise porte de la voiture quand je veux prendre le volant !
  • Je découvre que les mamans font des groupes WhatsApp par classe et maintenant qu’elles m’ont rajoutée je vois que ça n’arrête pas de papoter !
  • Marks & Spencer a sorti des cookies aux éclats de pistaches ! Une tuerie !
  • On n’a toujours pas de médecin… Faut qu’on s’en occupe avant qu’on ait besoin d’y aller… (il faut s’inscrire pour un médecin référent NHS).
  • Ticoeur a reçu sa première invit’ à un anniversaire. On va découvrir !
  • J’en ai marre de croiser d’énormes araignées velues dans la maison !
  • Je réfléchis à une escapade à Londres car j’ai besoin d’un peu de vie culturelle ! Je pense venir bientôt à Paris aussi ! Ben oui, quand même !
  • J’ai fini de réserver toutes nos nuitées sur Malte où nous partirons aux vacances de la Toussaint.
  • Et on continue la visite des environs… Voici en photos…

Le village de Lyndhurst (Hampshire)

Notre plage de cailloux

Le ferry rose pour passer d’un village à un autre…

Le moulin de Bursledon

L’ancienne usine de briques à Bursledon

Mes amours dans un vieux bus anglais !

Enfin, aujourd’hui dimanche, nous avons fait une excursion vers Stonehenge : superbe ! L’endroit mérite bien un petit article bientôt !

Belle semaine à tous ! Et n’hésitez pas si vous avez des questions à nous poser sur l’Angleterre !