Voyage en Italie : notre visite des Pouilles en famille

Ceux qui ont bien suivi nos aventures le savent bien, il y a 10 jours nous étions dans le sud de l’Italie pour une semaine de voyages avec les enfants dans le talon de la botte. Nous avons fait le tour de la région des Pouilles ainsi qu’un crochet en Basilicate, la région voisine. Déjà que je suis amoureuse de l’Italie mais là ! Cette région du mezzogiorno m’a totalement enchantée ! Un vrai coup de cœur ! Je conseille à tout le monde d’y aller. Pour moi c’est un des plus beaux voyages à faire dans le sud de l’Europe avec une grande variété de styles entre villages très anciens, trulli, style baroque, architecture qui rappelle la Grèce ou le Maroc dans les villages côtiers ; les oliviers centenaires en tableau de fond, une superbe côte adriatique avec des eaux aux couleurs turquoises et enfin une cuisine succulente… Le rêve !

Gallipoli dans les Pouilles

Âge de Ticoeur : 3 ans et demi
Âge de Titpuce : 1 an

Période du voyage : mi-avril pour profiter de belles températures printanières. Nous avons eu entre 16 et 25 degrés avec un premier jour de gris puis grand soleil. J’aurais presque pu me baigner !

Durée : une semaine

Transport : nous avons réservé sur Skyscanner un vol pas cher Paris-Bari avec Easyjet pour environ 100€ l’aller/retour par personne (vol gratuit pour Titpuce – il ne faut payer que les taxes d’aéroport pour les enfants de moins de 2 ans). Le transport en soute de deux accessoires par bébé est gratuit chez Easyjet (poussettes, lit bébé, siège auto…) : c’est très pratique ! Ensuite, sur place nous avons loué une voiture (Fiat Punto) pour 23 euros par jour avec Budget.

Itinéraire :

  • 2 nuits à Matera : superbe ville ancienne classée au Patrimoine Mondiale de l’humanité. Un grand coup de cœur pour ce crochet en région Basilicate ! A voir absolument !
  • 2 nuits à Cisternino dans un trullo, adorable petite habitation typique des Pouilles. Visite de tous les villages et villes alentours : Alberobello, Locorotondo, Marina Franca, Ostuni…
  • 1 nuit à Lecce, la ville baroque. Puis, tour de la péninsule avec sa très belle côte jusqu’à Gallipoli
  • 1 nuit à Polignano a Mare, adorable village flanqué sur une falaise au sud de Bari. Le lendemain : visite de Trani sur la route vers le Gargano.
  • 2 nuits dans la région naturelle du Gargano, à Vico del Gargano : villages de pêcheur, très belles plages, forêt… un cadre sauvage…

Cet itinéraire, nous l’avons improvisé la veille de notre départ. Maintenant, si c’était à refaire, je choisirais entre trois options :

1/ le même itinéraire mais avec le Gargano en moins car cette très belle région sauvage mérite une semaine à elle-seule et nécessite que l’on emprunte des routes de montagne que n’ont pas supportées les estomacs de Ticoeur et Titpuce. Aussi, avec tous ces virages, chaque déplacement prend plus de temps donc sur une semaine, ça fait court pour bien profiter de la beauté du Gargano. Du coup, je rajouterais une nuit à Lecce et 1 nuit à Polignano à mon itinéraire initial.

2/ loger dans un trullo de Cisternino ou d’un autre village de trulli et rayonner dans toutes les Pouilles à partir d’un seul point de chute. C’est faisable car les distances ne sont pas trop grandes.

3/ Envisager un séjour de 15 jours dans les Pouilles car il y a vraiment de quoi faire !

Equipement pour bébé :

Nous avons emmené notre lit parapluie pour Titpuce car nous n’avons pas cherché à cibler des logements qui étaient équipés. Pour les balades, nous avions l’Ergobaby pour Titpuce et Ticoeur a marché sans problème. Ainsi, nous avons réussi à ne pas être trop chargés, n’emmenant qu’une valise par adulte (en bagage cabine) et Ticoeur a emporté son petit sac Woodours pour ranger ses jeux 😉

Bonnes adresses :

Un tas ! Avec notamment :

  • le B&B « i setti coni » : nous avons logé dans un véritable trullo. C’est trop mignon ! La propriétaire est adorable. Adresse trouvée sur le site Airbnb.fr
  • la trattoria di Nonna Tetti à Lecce  (Piazetta Regina Maria) : une cuisine authentique et régionale dans un cadre typique, avec des prix très doux
  • l‘Osteria dei Mulini à Polignano a Mare : très fin ! Goûter au superbe carpaccio de poulpe
  • il Terrazino à Matera : un restaurant certes touristique mais on y a super bien mangé pour pas cher du tout : 4 euros la pizza et 6 euros le plat de délicieuses pâtes en formes de feuilles d’olivier ! Très bel emplacement dans la vieille ville.

 

Les « bébé plus » :

  • Ticoeur a testé et approuvé toutes les aires de jeux des Pouilles 😉
  • Il a marché sans problème car les vieux villages lui donnaient une impression d’aventure : escaliers, passages, tunnels, petits ponts…
  • Ticoeur a aimé la visite d’une grotte (Castellana) dont je vous reparlerai
  • les centres historiques sont piétons ou à trafic très limité donc c’est appréciable pour se balader en famille
  • les enfants ont aimé les pauses sur les plages de la côte : jouer dans le sable et tremper les pieds dans la mer
  • Ticoeur et Titpuce ont adoré la cuisine italienne !
  • nous avons souvent eu des chaises hautes dans les restaurants.
  • les étapes de voiture sont courtes : entre 1/4 d’heure et environ 2h au maximum. Nous avons casé les trajets de 2h au moment de la sieste.

Les « bébé moins » :

  • J’en parlais plus haut, le seul bémol du voyage a été la route dans la région du Gargano : les enfants ont eu le mal des transports car il n’y avait que des routes de montagne dans cette partie sauvage des Pouilles…
  • J’en avais déjà parlé : en Italie, je n’aime pas l’offre de petits pots pour bébé (trop de viande, peu de légumes). Pour Titpuce, nous avions donc emmené quelques petits plats achetés en France et nous lui avons également donné ce que nous mangions (elle adore les pâtes !). Sinon, côté yaourts, fromages, compotes, lait de croissance, on trouve la même chose qu’ici.

Trani centreTrani

crique à Otranto dans les PouillesSur la côte adriatique après le Cap d’Otranto

Locorotondo dans les PouillesLocorotondo, un des très jolis villages blancs de la vallée d’Itria (vallée des trulli)

Alberobello et les trulliLes fameux trulli, symboles des Pouilles

Matera ville troglodyteMatera : un centre historique monumental !

oliviers des PouillesPartout, des oliviers et encore des oliviers !

voyage avec enfantA suivre…

Bientôt plus de photos de cette magnifique région des Pouilles !

71 réponses pour “Voyage en Italie : notre visite des Pouilles en famille


  • Je ne connaissais pas du tout cette belle région d’Italie…et les trulli c’est trop mignons!! Merci pour la découverte et la visite!

  • Les photos sont magnifiques!! Encore une région de plus que j’ai envie de visiter. J’y suis allé quand j’avais 5 ans donc très peu de souvenirs… Je confirme en Italie les plats pour bébé ne sont pas super il y a très peu de choix. Pour les compotes/ yahourts on peut trouver ce qu’il faut mais en ce qui concerne les petits repas c’est très compliqué!!

  • Le Gargano mérite effectivement une semaine à lui seul. J’ai pour ma part de très bons souvenirs de l’Umbra et de la ville de Vieste. Merci de ce reportage très vivant, je partage.

  • Hello,
    I am an Italian mum who lives in the Uk and believe it or not I have never been to Puglia but your interesting post and beautiful pictures make me really long for a trip to the south of Italy and next France too of course! Thank you for your lovely post.
    Alice

  • Ralala ces photos donnent trop envie, moi aussi je veux voir des oliviers à perte de vue!!! Tes enfants ont du adoré 🙂 Bises

  • Superbe en effet !! ça donne bien envie… dis moi un truc, sans parler italien est ce qu’on se débrouille facilement ? et combien de temps avant tu réserves avec Skyscanner ?

    • Je viens de regarder : j’avais acheté mes billets le 16 janvier…donc un peu moins de 2 mois à l’avance… Pour l’italien, disons que tous nos hôtes parlaient anglais et dans les restaurants ils se débrouillent. Donc, oui je pense qu’il n’y a aucun problème. En plus, c’est assez facile à comprendre… Au pire, tu essaies l’espagnol 😉 Bises !

    • J’oubliais : l’avantage de passer par Skyscanner c’est qu’il y a une option « voir le mois entier », très pratique pour repérer les jours les moins chers en un clin d’oeil.

  • Oh là là, des photos qui donnent envie de partir ! Je ne connais pas du tout l’Italie mais maintenant que j’habite la porte à côté, je vais peut-être avoir la chance de découvrir ce fabuleux pays !

  • J adore l Italie mais je ne connais pas encore cette Jolie région que tu nous montrés la et visiblement je rate quelque chose!une belle idée pour le printemps ou l été indien!

  • Oh, ca a l’air vraiment vraiment super beau. Aaaah, tu me donnes (encore) envie de voyages. Ton blog est le mal. ^^

    • C’est vraiment une très belle surprise cette région des Pouilles ! A bientôt !

  • On se disait qu’il faudrait que l’on découvre un jour ou l’autre l’Italie du Sud: tes photos confirment mon envie. Nous rentrons juste d’Italie (Ligurie) et je confirme les petits pots pour enfants sont pas vraiment top! Trop liquides et trop de viande! Heureusement cette fois ci (après Rome) j’avais prévu et pris des petits pots francais!

  • A croire qu’il y a un complot entre blogueurs voyages avec enfant de moins de 5 ans, car je ne cesse de lire ces deux dernières semaines des billets sur l’Italie. Et quelle que soit la région, j’ai terriblement envie d’y retourner. En plus je ne connais pas encore les Pouilles !

  • Un énorme merci pour ton billet car je viens de me décider pour les Pouilles cet été… j’ai juste un peu de mal à trouver les hôtels.

    • J’ai utilisé Airbnb et je conseille fortement le « trullo » où nous étions. En plein été, il fera chaud mais bon, tu pourras te baigner ! Ce que nous ne pouvions pas faire…

  • Lily
    J’ai découvert les Pouilles il y a 2 mois. Enorme coup de coeur!
    Ma fille, conquise par mes photos et mes descriptions, a décidé de s’y rendre l’été prochain (avec mari + ses 3 enfants de 11, 7 et 3 ans). Elle me demande d’organiser son voyage.
    Alors quelques questions :
    – le trullo dans lequel tu as logé semble TB mais je ne vois pas de piscine dans le descriptif (piscine indispensable pour des enfants de cet âge)
    – Où se situent, pour toi, les plus belles plages pour les enfants? (toutes régions confondues)
    – Quid des aires de jeux (dont les enfants sont friands)? Où se situent-elles?

    • Merci pour ton message. Oui, les Pouilles c’est un gros coup de cœur. Hélas, je ne vais pouvoir répondre à toutes tes questions car nous y sommes allés en avril donc ce n’était la saison pour les grosses chaleurs ni les plages. Bien sûr nous avons vu de belles plages mais nous ne nous y sommes pas posés.
      Dans le trullo, pas de piscine. Par contre, je te conseille le site AirBnB où j’avais trouvé toutes mes locations (y compris ce trullo) – tu en trouveras forcément un avec piscine.
      Pour les aires de jeux, c’est pas exceptionnel mais disons que très souvent, lors de nos voyages, nous n’en trouvons pas. Là, il y en avait et elles étaient sympas. Nous avons apprécié celle de Trani et aussi le parc à Lecce. A bientôt !

    • Nous avions juste réservé des aparts très simples via airbnb. Juste de quoi passer la nuit de manière économique. Pas des coups de coeur comme ce super B&B.

  • J’adorerais de faire cela avec ma famille. J’ai deux petits enfants et nous voulons aller à Sienna. Nous avons vu cette page qui nous semble sympa pour prendre une maison là-bas…quelqu’un la connait? http://www.lionard.fr/

  • Comme vous le dites bien, la région de mezzogiorno est un vrai coup de cœur.
    J’aime bien ton blog, design fluide, bon contenu, et ca fait plaisir à toutes les maman.

  • Ah les pouilles, j’ai vraiment envie d’y aller depuis un petit moment 😉
    La côté, les petits villages me tentent beaucoup et tout le monde en revient ravi!

  • Bonjour! Super votre voyage! Pour la loc de voiture, vous avez réservé sur place ou via internet ? merci 🙂

    • Je réserve toujours en avance sur internet. J’utilise un comparateur de prix et je prends le moins cher 😉

  • De retour des Pouilles, je peux témoigner que le gîte I Sette Coni est un magnifique endroit: le jardin est très joli, avec ses pélargoniums, ses oliviers, ses figuiers de barbarie et sa lavande. Il y a même deux balançoires, une petite cabane dans un arbre et dans le pré d’à côté une jument et son poulain Masha. Les propriétaires sont d’une grande gentillesse: ils nous ont chaleureusement accueillis et nous ont même offert des bouteilles de vin! Nous avons adoré la région des Pouilles et il me tarde d’y retourner! Merci Christine pour cette délicieuse adresse!! Vous trouverez des photos du gîte et des Pouilles sur mon blog:
    http://myholidayblog.canalblog.com/

  • Bonjour
    Pensez vous qu’en août il y a bcp de monde ? Est ce que la vie est vraiment moins chère qu’en France ?
    Merci

    • Je n’y suis pas allée en août donc je ne sais pas précisément. En tout cas c’est la plus haute saison. Comme partout d’ailleurs ;-)…Souvent après le 20 août c’est toujours mieux. Un ami y est en ce moment, je lui demanderai son avis à son retour. Vous y allez l’an prochain ? En tout cas nous en avril, y avait juste personne !

  • Je commence de plus en plus à être attirer par les pouilles! Est-ce que vous aviez louer une voiture sur place ? ?

  • Je vis en France mais je suis originaire de la Puglia j’y passe toutes mes vacances et cela depuis ma plus tendre enfance je suis complètement fan de cette région magnifique de part sa diversité mer montagne forêt végétation à couper le souffle champs d’oliviers d’amandiers de figuiers de lauriers de toutes les couleurs quand au Gargano n’en parlons pas mer verte et bleue ses falaises blanches ses villages de pêcheurs sa cuisine excellente sa mozzarella de buffala ses fromages ses desserts ses glaces ses fruits qui ont vraiment du goût pastèques melons pêches figues de barbarie ect ect tout ça pour un prix dérisoire au alentour de 1 euros le kilos et la simplicité aindsi que la gentillesse des Puglieses les habitants de cette région j’ai hâte d’arriver à la retraite et d’y passer des moments heureux

  • Superbe article.merci; ça me donne envie d’y aller.
    Savez vous si en été les plages sont payantes comme dans le reste de l’italie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :tld6qO