Voyage en Italie : notre visite des Pouilles en famille

Ceux qui ont bien suivi nos aventures le savent bien, il y a 10 jours nous étions dans le sud de l’Italie pour une semaine de voyages avec les enfants dans le talon de la botte. Nous avons fait le tour de la région des Pouilles ainsi qu’un crochet en Basilicate, la région voisine. Déjà que je suis amoureuse de l’Italie mais là ! Cette région du mezzogiorno m’a totalement enchantée ! Un vrai coup de cœur ! Je conseille à tout le monde d’y aller. Pour moi c’est un des plus beaux voyages à faire dans le sud de l’Europe avec une grande variété de styles entre villages très anciens, trulli, style baroque, architecture qui rappelle la Grèce ou le Maroc dans les villages côtiers ; les oliviers centenaires en tableau de fond, une superbe côte adriatique avec des eaux aux couleurs turquoises et enfin une cuisine succulente… Le rêve !

Gallipoli dans les Pouilles

Âge de Ticoeur : 3 ans et demi
Âge de Titpuce : 1 an

Période du voyage : mi-avril pour profiter de belles températures printanières. Nous avons eu entre 16 et 25 degrés avec un premier jour de gris puis grand soleil. J’aurais presque pu me baigner !

Durée : une semaine

Transport : nous avons réservé sur Skyscanner un vol pas cher Paris-Bari avec Easyjet pour environ 100€ l’aller/retour par personne (vol gratuit pour Titpuce – il ne faut payer que les taxes d’aéroport pour les enfants de moins de 2 ans). Le transport en soute de deux accessoires par bébé est gratuit chez Easyjet (poussettes, lit bébé, siège auto…) : c’est très pratique ! Ensuite, sur place nous avons loué une voiture (Fiat Punto) pour 23 euros par jour avec Budget.

Itinéraire :

  • 2 nuits à Matera : superbe ville ancienne classée au Patrimoine Mondiale de l’humanité. Un grand coup de cœur pour ce crochet en région Basilicate ! A voir absolument !
  • 2 nuits à Cisternino dans un trullo, adorable petite habitation typique des Pouilles. Visite de tous les villages et villes alentours : Alberobello, Locorotondo, Marina Franca, Ostuni…
  • 1 nuit à Lecce, la ville baroque. Puis, tour de la péninsule avec sa très belle côte jusqu’à Gallipoli
  • 1 nuit à Polignano a Mare, adorable village flanqué sur une falaise au sud de Bari. Le lendemain : visite de Trani sur la route vers le Gargano.
  • 2 nuits dans la région naturelle du Gargano, à Vico del Gargano : villages de pêcheur, très belles plages, forêt… un cadre sauvage…

Cet itinéraire, nous l’avons improvisé la veille de notre départ. Maintenant, si c’était à refaire, je choisirais entre trois options :

1/ le même itinéraire mais avec le Gargano en moins car cette très belle région sauvage mérite une semaine à elle-seule et nécessite que l’on emprunte des routes de montagne que n’ont pas supportées les estomacs de Ticoeur et Titpuce. Aussi, avec tous ces virages, chaque déplacement prend plus de temps donc sur une semaine, ça fait court pour bien profiter de la beauté du Gargano. Du coup, je rajouterais une nuit à Lecce et 1 nuit à Polignano à mon itinéraire initial.

2/ loger dans un trullo de Cisternino ou d’un autre village de trulli et rayonner dans toutes les Pouilles à partir d’un seul point de chute. C’est faisable car les distances ne sont pas trop grandes.

3/ Envisager un séjour de 15 jours dans les Pouilles car il y a vraiment de quoi faire !

Equipement pour bébé :

Nous avons emmené notre lit parapluie pour Titpuce car nous n’avons pas cherché à cibler des logements qui étaient équipés. Pour les balades, nous avions l’Ergobaby pour Titpuce et Ticoeur a marché sans problème. Ainsi, nous avons réussi à ne pas être trop chargés, n’emmenant qu’une valise par adulte (en bagage cabine) et Ticoeur a emporté son petit sac Woodours pour ranger ses jeux 😉

Bonnes adresses :

Un tas ! Avec notamment :

  • le B&B « i setti coni » : nous avons logé dans un véritable trullo. C’est trop mignon ! La propriétaire est adorable. Adresse trouvée sur le site Airbnb.fr
  • la trattoria di Nonna Tetti à Lecce  (Piazetta Regina Maria) : une cuisine authentique et régionale dans un cadre typique, avec des prix très doux
  • l‘Osteria dei Mulini à Polignano a Mare : très fin ! Goûter au superbe carpaccio de poulpe
  • il Terrazino à Matera : un restaurant certes touristique mais on y a super bien mangé pour pas cher du tout : 4 euros la pizza et 6 euros le plat de délicieuses pâtes en formes de feuilles d’olivier ! Très bel emplacement dans la vieille ville.

 

Les « bébé plus » :

  • Ticoeur a testé et approuvé toutes les aires de jeux des Pouilles 😉
  • Il a marché sans problème car les vieux villages lui donnaient une impression d’aventure : escaliers, passages, tunnels, petits ponts…
  • Ticoeur a aimé la visite d’une grotte (Castellana) dont je vous reparlerai
  • les centres historiques sont piétons ou à trafic très limité donc c’est appréciable pour se balader en famille
  • les enfants ont aimé les pauses sur les plages de la côte : jouer dans le sable et tremper les pieds dans la mer
  • Ticoeur et Titpuce ont adoré la cuisine italienne !
  • nous avons souvent eu des chaises hautes dans les restaurants.
  • les étapes de voiture sont courtes : entre 1/4 d’heure et environ 2h au maximum. Nous avons casé les trajets de 2h au moment de la sieste.

Les « bébé moins » :

  • J’en parlais plus haut, le seul bémol du voyage a été la route dans la région du Gargano : les enfants ont eu le mal des transports car il n’y avait que des routes de montagne dans cette partie sauvage des Pouilles…
  • J’en avais déjà parlé : en Italie, je n’aime pas l’offre de petits pots pour bébé (trop de viande, peu de légumes). Pour Titpuce, nous avions donc emmené quelques petits plats achetés en France et nous lui avons également donné ce que nous mangions (elle adore les pâtes !). Sinon, côté yaourts, fromages, compotes, lait de croissance, on trouve la même chose qu’ici.

Trani centreTrani

crique à Otranto dans les PouillesSur la côte adriatique après le Cap d’Otranto

Locorotondo dans les PouillesLocorotondo, un des très jolis villages blancs de la vallée d’Itria (vallée des trulli)

Alberobello et les trulliLes fameux trulli, symboles des Pouilles

Matera ville troglodyteMatera : un centre historique monumental !

oliviers des PouillesPartout, des oliviers et encore des oliviers !

voyage avec enfantA suivre…

Bientôt plus de photos de cette magnifique région des Pouilles !

70 réponses pour “Voyage en Italie : notre visite des Pouilles en famille


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :b3Zoe9