Une journée en amoureux à Bâle et dans ses environs

Mi-juillet, vous vous souvenez peut-être que nous avons déposé les enfants en Allemagne, à Stuttgart chez leurs grands-parents (pour la première fois !). Nous en avons alors profité pour faire une petite escapade à Bâle qui est située à trois heures de voiture de Stuttgart. Après notre grand week-end à Lausanne, nous avions envie de découvrir d’autres villes suisses et notre choix s’est porté sur Bâle car nous souhaitions visiter le musée Tinguely. La vieille ville s’est avérée fort charmante et le beau temps était de la partie.

centre de bâle

visiter bâle

C’est donc par le musée Tinguely que nous avons commencé notre découverte de la ville…

Visite de Bâle

En admirant les œuvres de Tinguely je n’ai pu m’empêcher de penser que cela aurait été un musée qui aurait plu à Ticoeur à Titpuce. C’est toujours comme ça ! A chaque fois que je suis sans eux, je trouve que tout est kid-friendly ! Revenons au Musée Tinguely : il m’a plu mais je crois que j’ai encore plus aimé l’expo temporaire dédiée à Wim Delvoye, artiste belge dont j’ai apprécié les installations, surtout ce camion à ciment en acier sculpté en style gothique à la manière d’une cathédrale :

Lire la suite


Billet classé dans : Citytrip, Voyages avec enfants, Voyages sans enfant

Récit d’une belle journée improvisée à Gand

Pour le pont du 15 août, nous sommes partis rendre visite à nos amis belges à Bruxelles. C’est toujours un plaisir de les retrouver et c’est toujours l’occasion de continuer d’explorer la Belgique en suivant juste une envie, une idée, une inspiration. C’est ainsi que lundi au petit-déjeuner, dans un salon baigné de soleil on lance l’idée : « Et si on allait à Gand ? ». Et c’était parti ! Première fois à Gand pour nous car nos dernières escapades en Belgique nous avons mené du côté de Waterloo, de Bruges et d’Anvers, sans compter les nombres fois où nous sommes juste restés à Bruxelles car nous l’aimons vraiment bien cette Capitale !
Bref, nous voilà sur l’autoroute en direction de Gand et hélas nous ne sommes pas seuls car c’est aussi la route pour Ostende sur la côte donc avec la météo de rêve tout le monde a dû vouloir aller à la mer. Mais bon, nous avons mis 1h15 au lieu de 45 minutes – ce n’est pas bien grave : nous avons eu le temps de raconter l’Illiade et l’Odyssée à Ticoeur et Titpuce qui ont été captivés (ou endormis ;-)).

Enfin, nous voilà à Gand où nous posons la voiture en plein centre dans le parking près de l’église Saint-Michel et nous démarrons notre balade, admiratifs de toute l’architecture et des nombreux bâtiments historiques de la ville.

visite de Gand

La vue depuis le pont Saint-Michel est très belle. Dès les premiers pas nous sommes sous le charme. Les quais (Graslei), les rues pavées, la Cathédrale Saint-Bavon, le Château, le Beffroi, l’église Saint-Nicolas, l’ancienne Poste…

 

visiter Gand

Et on continue la balade…

Lire la suite


Billet classé dans : Citytrip, Voyages avec enfants

Dernière étape de notre voyage en Irlande : Dublin

J’ai du retard dans mes récits de voyages ! Vous vous souvenez sans doute encore qu’aux vacances de Pâques nous sommes partis en famille sur les routes d’Irlande du Nord. A la fin de notre itinéraire, nous avons passé deux nuits à Dublin, donc ub. Pour moi, c’était la deuxième fois à Dublin donc j’avais quelques repères et idées de ce que je voulais visiter avec les enfants et mon chéri. Je vais donc vous raconter notre petit programme kid-friendly et vous donner nos bonnes adresses !

Nos balades et visites à Dublin :

A pied, à travers la ville nous sommes passés par :

  • Trinity College : nous avons admiré les bâtiments de l’extérieur car pour visiter la bibliothèque nous avons trouvé qu’il y avait bien trop de monde.

  • Temple Bar :  pour voir cette rue si typique avec ses jolies façades de pubs…

 

  • Saint Stephen’s Green : sans doute l’endroit préféré des enfants car c’est un grand parc fort agréable avec une belle aire de jeux. Non loin, ne manquez pas d’admirer la devanture et l’intérieur du St Stephen’s Green Shopping Center…

  • Saint Patrick’s Cathedral : nous l’avons admirée de l’extérieur depuis l’aire de jeux située juste à côté ;-). Nous y avons retrouvé Cécile de Paris Pages Blog et sa famille qui par hasard faisait quasi le même voyage que nous en même temps !

  • Christchurch :

  • Le Château : les enfants ont juste joué devant le bâtiment avec d’autres enfants d’une famille française (La famille 5 en Route) que nous avons rencontrée grâce à Facebook et avec qui nous avions fixé ce chouette rendez-vous.

  • The Spire : symbole de la ville.

  • Les canaux : c’était l’occasion d’une longue marche ensoleillée qui s’est prolongée dans le quartier décontracté et un peu décalé (bobo ?) de Portobello.

  • La presqu’île de Howth (à 45 minutes de Dublin) : Belle balade sauvage en bord de mer et ambiance sympa !

Nos visites de musées :

  • Chester Beatty Library : vraiment superbe ! On y trouve une collection de vieux manuscrits absolument impressionnants d’un point de vue artistique et technique, avec notamment des œuvres d’orient, d’extrême-orient, d’Europe et d’Afrique. Les enfants ont été intéressés et les grands aussi. En plus, c’est gratuit !
  • The Little Museum of Dublin : c’est sympa, les guides sont très bien, la visite dure une heure et cela fait un bon résumé de l’histoire de l’Irlande et du Dublin mais comme son nom l’indique c’est petit, avec un côté très marketing mais bon, pas mal quand même car les enfants ont aimé. Petite salle dédiée à U2.

  • Saint Michan’s Church : là c’est un peu spécial puisqu’il s’agit de visiter la crypte d’une petite église où se trouve des ossements et des momies. C’est tout petit et la momie n’est pas la plus belle qu’on ait vue mais le guide rend la visite particulièrement étrange et intéressante car il semble sorti d’outre-tombe… Attention, il faut parler anglais (nous avons traduit pour les enfants).

  • Nous n’avons pas testé Dublinia qui est « Le » musée pour les enfants à Dublin mais franchement on trouvait que c’était trop cher et d’après les photos on n’était pas certain d’apprécier. Si vous connaissez, je veux bien votre avis pour une prochaine fois !

Nos bonnes adresses à Dublin :

  • The Celt : gros coup de cœur pour ce pub qui a tout pour plaire : serveuses sympas, cadre typique, les enfants sont les bienvenus s’il n’est pas trop tard (avant 21h je crois…) et au menu, on retrouve les classiques et c’est délicieux ! Nous y avons dîné les deux soirs de notre séjour à Dublin. 81-82 Talbot Street, Dublin.
  • Queen of Tarts : l’autre coup de cœur, en version sucrée ;-). Que de bons gâteaux ! J’ai adoré le scone aux framboises. Cow’s Ln, dame St, temple Bar, Dublin.
  • The Mongolian BBQ : parfait pour un déjeuner pas cher et copieux qui plaît à toute la famille. Le concept ? On choisit les ingrédients et le chef les cuit devant nous sur une grande plaque avant de remettre le tout dans notre grand bol. 7 Anglesea St, temple Bar, Dublin.
  • Avoca’s café : à l’étage du magasin Avoca – un peu cher mais on y mange sainement et ça fait du bien ! (photos ci-dessous). 11-13 Suffolk St, Dublin.

  • Hébergement : aïe, aïe; aïe, c’est là que le bât blesse ! Je vous le dis tout de suite, si vous songez à visiter Dublin pendant une période de vacances scolaires alors réservez bien en avance ! Je m’y suis prise trop tard ; il ne restait que peu d’hébergements, tous bien trop chers. Nous avons donc atterri à l’auberge de jeunesse Generator Hostel que je ne conseille pas ! Pourtant nous aimons bien les auberges de jeunesse d’habitude mais pas celle-ci : à 105 euros la nuit pour 2 lits superposés dans une chambre plus que basique sans salle de bain, c’est vraiment un mauvais rapport-qualité prix. Je précise que l’auberge est propre, bien située, bien fréquentée et que quand on voyage seul c’est sous doute une bonne option mais en famille, on peut trouver mieux si on s’organise un peu. Le pire pour nous c’est qu’il y avait un problème de chauffage dans notre chambre et que c’était le sauna même avec les fenêtres ouvertes et impossible de changer de chambre car c’était complet ! Bref on a mal dormi ! N’hésitez pas à partager vos bonnes adresses hôtels ou appartements en commentaires. Il faut quand même positiver : si nous n’avions pas logé dans cet hostel nous n’aurions pas découvert notre pub préféré (The Celt) qui est juste à côté ;-).

***

A part le soucis d’hébergement nous avons beaucoup aimé notre séjour à Dublin en famille et nous recommandons d’y rester deux ou trois jours à occasion d’un grand week-end ou comme nous, lors d’un périple en Irlande. Nous y retournerons, c’est certain !

***

Alors ? Envie de découvrir Dublin ?


Billet classé dans : Citytrip, Voyages avec enfants

Chéri, on a laissé les gosses… en vacances chez les grands-parents !

Tout est dans le titre : Ticoeur et Titpuce sont actuellement en vacances chez leurs grands-parents, en Allemagne et c’est la première fois que nous les laissons ! Car même s’ils ont déjà 5 et 7 ans, pour l’instant nous n’avions jamais confié les enfants plus longtemps qu’un week-end. Je vous ai d’ailleurs régulièrement parlé de nos week-ends en amoureux que j’ai toujours planifiés à moins de 2h de la maison. Nous avions en tête l’idée de nous prévoir une semaine en amoureux à Vienne ou à Hambourg mais je n’ai jamais réussi à franchir le pas. Certains parents arrivent à partir en vacances sans les enfants dès la naissance de leurs petits. Je trouve cela très bien de s’offrir du temps à deux mais je ne voyais pas l’intérêt de le faire si c’était pour avoir une boule au ventre et ne pas en profiter. Alors appelez-moi comme vous voulez : maman surprotectrice, maman parano, maman anxieuse… Peu importe j’assume !

Par contre, vous vous souvenez aussi sans doute que j’ai déjà voyagé sans les enfants le temps d’un séminaire avec mon entreprise ou le temps d’un petit blogtrip mais à chaque fois c’était mon mari qui gardait les enfants, pas une tierce personne, pas les grands-parents. C’est différent je trouve. Cela dit, même dans cette configuration-là je ne suis jamais partie plus de 5 jours et je peux vous dire que je trouvais le temps long dès le 3iè jour sans eux ! Je sais aussi que c’est une question d’habitude et de confiance mais voilà : fallait pas me brusquer, j’ai fait selon mon ressenti… Et puis les grandes vacances 2017 sont arrivées et nous n’avons pas beaucoup de congés payés au compteur (comment ça on a trop voyagé l’an dernier ??) alors s’est posée la question des vacances pour les enfants. Le Centre de Loisirs c’est très bien, à côté de chez nous et l’équipe d’animateurs est vraiment sympa mais ce n’est quand même pas l’idéal dans la durée. Donc j’ai d’abord envisagé de les mettre en colonie une semaine mais figurez-vous que j’ai appelé la mairie un jour après la date limite d’inscription ! Mon inconscient a dû me jouer des tours c’est certain ! Car oui, j’ai eu cette idée de la colonie mais j’ai également trouvé l’idée terrifiante ! Ayant passé moi-même de très bons moments en colo quand j’étais enfant, je pense que c’est vraiment une expérience enrichissante pour les enfants mais en tant que maman l’épreuve de la première colo me semblait insurmontable ! Comme c’était trop tard via la ville, j’ai regardé pour une colonie via des organismes spécialisés mais je n’ai pas trouvé mon bonheur (j’avais trop de critères et je manquais sans doute de motivation ;-)… Laissez-moi quand même vos conseils en commentaire pour l’an prochain ! Qui sait ?). Finalement est venue l’idée d’envoyer les enfants en Allemagne chez Omi et Opa pour la 2iè partie de juillet. « Envoyer » c’est vraiment ce qu’envisageait mon chéri qui est fan de l’offre SNCF qui permet de mettre les enfants dans un wagon avec un adulte qui les surveille jusqu’à l’arrivée… Mais là encore je n’avais pas confiance et j’ai mis mon veto : trop d’enfants, trop d’inconnus dans le train, trop de bazar…. Alors tout simplement on a pris le train avec eux, profitant du grand week-end du 14 juillet et nous avons donc déposé les enfants chez les grands-parents ce qui avait en plus l’avantage de me laisser le temps de m’habituer à l’idée et d’apprécier le superbe environnement dans lequel ils allaient passer leurs vacances.

Bon, oui je connais bien la maison de mes beaux-parents mais là je l’ai vue autrement, sous l’angle du lieu d’accueil pour les vacances de mes chéris et ça donne une autre perspective. La transition pour moi a été plus douce et j’ai vu le cadre idéal pour Ticoeur et Titpuce : le grand jardin, les jouets d’enfance d’Opa (le petit train électrique a eu beaucoup de succès !), les petits cousins qui vivent juste à côté et sont adorables, la cabane dans les arbres, le trampoline, la région très verdoyante et toujours cette complicité frère-soeur que je vois comme une force qui les protège. Il y a aussi Omi qui a concocté un top programme pour les enfants, de quoi vivre une belle expérience de « staycation » (je case le mot car je l’ai découvert il y a peu de temps alors qu’il date d’une dizaine d’années…). Bref, « staycation » c’est quand on reste à la maison (donc là, dans la maison des grands-parents) mais qu’on vit un vrai petit programme de vacances. Pour Ticoeur et Titpuce se sera piscine, mini-golf, théâtre, visite de château… Bravo Omi pour l’organisation ! Malgré tout, parce que je suis cette maman anxieuse qui se fait toujours trop de films je vais penser à la possibilité peu probable qu’un coléoptère bleu ciel (j’ai découvert qu’il y avait ça comme bébête dans le coin) tombe dans l’assiette de Titpuce qui, paniquée à la vue de cet insecte étrange, renverse le verre de jus de pomme sur elle et son frère qui recule trop brusquement et tombe de sa chaise s’ouvrant le genou pendant qu’une guêpe attaque ma puce à cause du sucre sur son bras ! Par exemple, juste par exemple… 😉 Mais y a pire… Je vais vous épargner… A part ces scenari à la noix fabriqués par mon petit cerveau, tout va bien. J’ai confiance, si, si, et tout va bien se passer !

Maintenant il me reste à survivre pendant 10 jours ! Non mais 10 jours quoi ! Ceux parmi vous qui ont l’habitude doivent bien rire de ma situation mais moi je vais pas louper un appel Facetime chaque soir pour avoir le plaisir d’entendre leur petit compte-rendu de la journée… Ah, ils me manquent déjà mes amours ! Heureusement, la journée au boulot je suis sous l’eau donc pas trop le temps de réfléchir ou de me lamenter. Le soir, et bien tant qu’à faire on en profite pour sortir en amoureux avec un petit programme préparé par mes soins. Et puis on finalise l’organisation de nos prochaines vacances : une semaine à Majorque fin août (oui, ouf on a quand même réussi à poser une semaine cet été !) et puis on a prévu un très beau voyage pour les vacances de la Toussaint (suspens !). 

Voilà, merci de m’avoir lu jusqu’au bout. C’était la version « Les enfants voyagent sans maman »… Je vous laisse avec quelques photos des vacances de rêve de mes loulous ! Bonnes vacances Titpuce et Ticoeur et… bis bald !


Et vous ? Est-ce que l’été vous avez l’habitude d’envoyer vos enfants chez les grands-parents ou en colo pendant quelques semaines ? Comment vivez-vous la séparation ?


Billet classé dans : Voyages avec enfants

Découvrir la douceur angevine à vélo

Je vous ai raconté nos aventures en Mayenne au fil de l’eau, lors de notre week-end en famille sur la Vélo Francette. Après la Mayenne c’est en Anjou que nous avons continué notre itinéraire à vélo. Nous avons traversé d’agréables petits villages, dormi dans une chambre d’hôte de charme et goûté à des spécialités culinaires locales.

visiter l'anjou

Vélo Francette

Avec sa vue panoramique, le soin apporté à la déco et sa super piscine, Côté Rivière est une étape pour se faire plaisir et profiter de la douceur angevine dans le village de Grez-Neuville. Il y a une chambre famille mais aussi deux chambres pour des amoureux : spa, massages et jacuzzi au programme dans ce cas-là ! Pour nous, c’était surtout la piscine qui a eu beaucoup de succès auprès de Ticoeur et Titpuce, d’autant plus qu’il faisait très chaud pendant le week-end de l’Ascension.

Cote riviere chambre d'hôte

Pour le dîner, nos hôtes nous ont servi un plateau de spécialités locales. Les gâteaux bleus, en référence aux tuiles bleues des maisons étaient particulièrement épatant !

pâtisserie anjou

Le long de la Vélo Francette, j’ai aimé l’ambiance des guinguettes et aussi les scènes de vie telles que les traversées sur des bacs :

le bac en anjou

vélo francette en famille

Côté visites à ne pas manquer, voici ce que nous avons déjà eu l’occasion de découvrir lors de nos différents passages en Anjou :

  • Terra Botanica : parc 100% famille avec des attractions sur la thématique des plantes et de belles collections végétales.
  • L’Abbaye de Fontevraud à l’architecture si élégante.
  • La jolie ville de Saumur. Nous avions dormi dans un camping très nature, avec une très belle vue sur la Loire -> relire mon article sur Saumur et ses environs.
  • La Mine Bleue à Noyant-la-Gravoyère : une expédition souterraine originale pour découvrir la fabrication des tuiles de la région
  • Les nombreux troglodytes  : tester des chambres d’hôte ou des restaurants nichés dans des troglodytes.

terra botanica

C’est à Angers que nous avons terminé notre week-end à vélo sur la Vélo Francette.

visiter Angers et l'Anjou

Une fois encore mon Ticoeur nous a épaté par son énergie ! Je crois bien que l’amour du vélo est héréditaire ! Tout comme la Mayenne, l’Anjou s’est avéré un cadre bucolique idéal pour faire du vélo, tranquillement, au rythme des enfants…

Et vous ? Vous connaissez l’Anjou ?


Billet classé dans : À vélo, Voyages avec enfants