Voyages avec enfants

Astuces, idées et bons plans pour voyager avec nos enfants

Articles dans cette catégorie :

Conduire en Angleterre

En débarquant en Angleterre l’an dernier, une des choses que je craignais le plus c’était la conduite à gauche.
Pour vous donner un peu le contexte : je ne suis pas douée en conduite, j’ai eu mon permis au bout de la cinquième fois, j’ai peu conduit dans ma vie car à Paris nous n’avions pas de voiture et surtout : je n’aime pas ça ! Mais comme nous vivons dans la campagne anglaise, il a bien fallu que je m’y colle et finalement ce n’est pas sorcier !

Je sais que certains d’entre vous hésitent à visiter l’Angleterre en dehors de Londres par crainte de la conduite à gauche, alors j’espère partager ici quelques conseils qui vous encourageront à franchir le pas !

Conduire à gauche : nos conseils

  • La porte du chauffeur : pour commencer, montez dans la voiture en utilisant la bonne porte ;-)… Et oui, le volant est à droite et vous avez beau le savoir, vous allez souvent ouvrir la portière gauche ! Au moins, ce n’est absolument pas dangereux et cela pourra faire sourire les locaux !
  • Suivez le flux : la raison principale pour laquelle il n’est pas sorcier de se mettre à la conduite à gauche c’est que tout le monde conduit à gauche et que tout est conçu pour la conduite à gauche : vous ne risquez pas de prendre l’autoroute à l’envers ; vous ne risquez pas de chercher une sortie d’autoroute sur la droite puisqu’il n’y en a pas (elles sont sur la gauche bien sûr), et sur les routes normales, vous suivrez les autres donc il n’y aura pas de doute…Sauf… si vous êtes seuls sur la route ! Cela pourrait arriver la nuit ou dans un coin reculé. L’important est donc de bien resté concentré quand vous êtes la seule voiture. Dans ce cas, je me dis : «conduis à gauche, conduis à gauche » dans ma tête ;-). Si vous êtes deux, c’est l’idéal car votre conjoint/copilote veillera également à ce que vous soyez du bon côté. Maintenant, d’expérience, je vais vous dire quand vous allez conduire du mauvais côté : quand vous rentrerez en France ! Je ne blague pas ! C’est ce que raconte pas mal de monde et c’est exactement ce qui est arrivé à mon chéri à deux reprises ! Heureusement, je m’en suis rendue compte rapidement et aussi, on comprend vite quand au loin on aperçoit une voiture qui arrive en face ! En conclusion, j’en ai écrit tout un pavé mais vous verrez : conduire à gauche est naturel dans un pays où tout le monde conduit à gauche.
  • Attention aux trottoirs ! Vous pensez donc que le plus difficile est passé car vous voyez bien vite que penser à conduire à gauche est simple mais ensuite vient un autre soucis : votre placement sur la chaussée. Car si vous louez une voiture anglaise, le volant étant à droite, vous aurez tendance à vous placer trop à gauche sur votre voie et donc à frôler les trottoirs. Un soucis classique qui arrive aux Européens, c’est d’abîmer les pneus de la voiture. Un tuyau : j’ai cessé d’être trop près du bord quand je me suis concentrée sur ma position par rapport à la ligne qui sépare les deux voies. J’ignore donc les repères par rapport au côté gauche/au trottoir et je suis la ligne sur ma droite, ce qui est simple à suivre puisque le volant est à droite. Il est plus simple de ne pas se prendre les trottoirs avec une voiture française mais le placement sur la chaussée sera tout de même à surveiller…
  • Les ronds-points : l’épreuve des ronds-points était de loin la plus difficile pour moi. Tout le monde pense alors : ah oui, il ne faudrait pas tourner dans le mauvais sens ! C’est certain mais normalement cela ne vous traversera pas l’esprit puisque tout le monde tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, vous le ferez aussi. Non, la difficulté c’est que les gros ronds-points sont bien trop organisés pour moi ! Il y a des files et il faut bien suivre la bonne – je préfère le flou de positionnement des ronds-points en France… Après, il y a des gens qui préfèrent le style anglais. Heureusement, les Anglais conduisent plutôt en gentlemen donc ça aide si jamais on doit changer de file parce qu’on s’est trompé dans notre positionnement. L’autre chose surprenante c’est qu’il y a des feux au milieu des ronds-points mais pour le coup cela m’aide à prendre mon temps pour trouver où je dois aller ;-). En terme de priorité, avant de rentrer sur le rond-point vous laissez passer les voitures qui sont déjà dans le rond-point (même règle qu’en France). La photo ci-dessous c’est pour rire : il n’y a qu’un seul rond-point aussi dingue dans le pays (du côté de Cirencester) ! Les autres ont certes plusieurs voies mais pas plusieurs cercles !

Crédit photo : Wired

Suite de l’article

carrousel mondes marins

10 idées pour visiter Nantes en famille

Nous sommes allés cinq fois à Nantes avec les enfants. C’est une destination idéale en famille, le temps d’un grand week-end. Nous avons découvert Nantes à l’occasion de la toute première édition du Voyage à Nantes en 2012, un événement artistique qui a lieu chaque été en juillet-août, un excellent prétexte pour s’organiser un petit séjour nantais ! Depuis, nous sommes partis régulièrement à Nantes le temps d’une escapade week-end. Notre coup de coeur pour Nantes nous a même fait envisager de nous y installer un jour ! Qui sait ?

Aujourd’hui, grâce à nos différents séjours à Nantes, j’aimerais vous proposer un petit « Best of » des meilleures visites pour les familles ainsi que nos bonnes adresses. Voici donc nos incontournables à Nantes :

10 conseils de visites à Nantes avec les enfants

  • Le Carrousel des Mondes Marins : de loin le plus gros coup de coeur des enfants ! Ce manège est une merveille ! Pour les parents aussi ! On s’installe sur des machines marines qui s’animent pendant que le manège tourne. Tous ces animaux automates sortent des ateliers des Machines de l’Ile (voir ci-dessous). Lire notre billet complet sur Le Carrousel des Mondes Marins.

carrousel mondes marins

carrousel nantes

  • La Galérie des Machines et le Grand Eléphant : la visite des espaces où sont créées et exposées toutes les Machines de l’Ile est très intéressante pour les petits comme pour les grands. Après la visite, sur l’esplanade vous croiserez sans doute le célèbre éléphant de Nantes ! Nous ne sommes pas montés dessus (les enfants avaient peur ;-)) mais finalement, pour mieux l’admirer il vaut mieux être à terre et le regarder passer (en plus, juste spectateur, c’est gratuit !). Attention à ne pas vous faire arroser ! 

machines de l'ile

elephant nantes

  • Le jardin des plantes : idéal pour se mettre au vert et faire courir les enfants. L’été, pendant le Voyage à Nantes, le jardin est agrémenté d’oeuvres éphémères. Ainsi, nous avions beaucoup aimé la version Jardin Déjanté composée de plantes sculptées inspirées de l’auteur Claude Ponti célèbre pour ses albums jeunesse.

jardin des plantes nantes

jardin des plantes nantes

  • Le Lieu Unique : il s’agit de l’ancienne fabrique des biscuits LU. L’espace a été reconverti en un lieu d’art et de vie. La façade extérieure est très belle. 

lieu unique nantes

  • Le Nid : situé au sommet de la Tour Bretagne, il s’agit d’un bar. L’intérêt c’est la déco qui a bien amusé les enfants et puis la vue sur la ville :

le nid nantes

lieu unique nantes

  • Le Châteaux des ducs de Bretagne : le grand classique que nous avons visité en arrivant dans la ville. Ticoeur a semblé impressionné par la forteresse et ses grandes tours.

visiter Nantes

  • Le Passage Pommeraye : superbe passage qui date du 19iè siècle. Une architecture de charme sur trois niveaux :

passage pommeraye

  • Les anneaux de Buren : il s’agit d’une installation, au bord de la Loire, créée par l’artiste … c’est surtout joli à la nuit tombée pour les éclairages colorés.

anneaux buren

  • Les rues du centre ville : bien sûr, ne manquez pas de déambuler dans les rues de la ville en passant par la Place Graslin, la Place Royale, Place du Bouffay, la Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, les belles façades des immeubles bourgeois… mais aussi un peu plus loin, passez devant le palais de justice et traversez l’émouvant mémorial de l’abolition de l’esclavage.

Nantes en famille

  • Le voyage à Nantes, suivez la ligne ! Je vous en parlais plus haut : c’est un événement qui a lieu chaque été en juillet et août. C’est vraiment super ! En gros vous suivez la ligne colorée qui vous fera passer devant chaque installation d’art. En dehors de l’été, la ligne est toujours au sol et vous permet de faire le tour des essentiels de la ville. Lire nos billets sur le Voyage à Nantes 2012 et le Voyage à Nantes 2015 pour vous donner une idée du types de créations artistiques. C’est souvent ludique et donc amusant pour les enfants !

voyage a nantes

Nos bonnes adresses à Nantes :

Adresses gourmandes :

  • Restaurant Chez Maman : une déco géniale pour les enfants car on y trouve de vieux jouets, des playmobils et autres fantaisies ! La cuisine française classique était bonne : nous recommandons le boeuf tartare.

chez maman

  • Tapas & Vino : nous y avons dîné en terrasse avec les enfants, c’était excellent ! (Vino que pour les parents of course !).
  • Crepetown : grand hangar (halle Alstom) transformé en crêperie. Ici, les familles ne manquent pas de place et l’atmosphère est très décontractée !

  • La biscuiterie-chocolaterie Larnicol, dans le passage Pommeraye, où nous ne sommes régalés de petits kouign-amanns !

larnicol nantes

Hébergements à Nantes :

  •  l’Hôtel Océania : un très bel hôtel haut de gamme, très bien situé. Lire notre billet complet sur notre nuit à l’hôtel Océania.
  • Dormir sur une péniche : La Rivière House est un hébergement original, sur l’eau ! Un très bon rapport qualité-prix !
  • Nous avions aussi logé dans un merveilleux appartement de la collection « Un coin chez soi ». Relire notre article ICI.
  • Dormir dans une maison d’éclusier : à l’extérieur de Nantes, donc uniquement si vous êtes en voiture, l’écluse de la Tindière fait chambre d’hôte : une belle expérience en famille ! A noter que cet hébergement se trouve sur la célèbre piste cyclable de la Vélodyssée dont nous avions parcouru une partie avec les enfants dans la carriole.

Que faire dans les environs de Nantes ?

Découvrez nos autres aventures au départ de Nantes :

Alors ? Envie d’aller faire un tour à Nantes ?

 

Courchevel : au-delà des clichés, une station coup de cœur !


Vous le savez, je suis souvent partie au ski : enfant, j’y allais trois fois par an : en février, à Pâques et en juillet ! Pour une Parisienne disons que c’est pas mal ! J’ai donc testé de nombreuses stations de ski que ce soit dans ma jeunesse ou depuis quelques années en famille avec les enfants. Pourtant, il y a une célèbre station de ski ou je n’avais jamais mis les pieds : Courchevel !


Alors quand l’an dernier mes cousins lorrains (oui, ma mère est lorraine ;-)) nous ont proposé de les rejoindre à Courchevel, la première idée qui m’est venue à l’esprit était : « euh, mais c’est sympa Courchevel ? ». J’avais une image de station guindée, hors de prix et pas mieux que les autres pour le ski. Qu’en est-il ?

Suite de l’article

Visiter Portsmouth en famille

Voici un petit guide qui vous permettra d’organiser votre programme pour un, deux ou trois jours en famille à Portsmouth. C’est une destination idéale pour un grand week-end à l’anglaise. Comme vous le savez, nous habitons juste à côté donc nous y allons régulièrement. Ainsi, nous avons fait le tour des visites possibles donc j’aimerais partager avec vous une liste des lieux que nous avons préférés ainsi que quelques conseils pratiques pour bien profiter de Portsmouth avec les enfants :
 

Visiter le Portsmouth Historic Dockyard :

C’est clairement l’endroit le plus visité de Portsmouth et c’est parfait pour les enfants ! Le Historic Dockyard c’est beaucoup de bateaux à découvrir : il y aurait même de quoi y passer plusieurs jours ! Les billets ne sont pas donnés mais il y a tant à voir que ça vaut le coup. Voici, dans notre ordre de préférence, les visites à mettre sur votre programme :

  • La bateau de l’Amiral Nelson : Le HMS Victory. C’est le plus beau bateau et le plus intéressant ! Nous l’avons visité plusieurs fois et nous ne nous en lassons pas. Pour les enfants, cela permet de bien s’imprégner de la bataille de Trafalgar (1805), la plus grande bataille navale de l’Histoire ! Les Anglais l’ont gagnée contre la France et l’Espagne. C’était donc une grosse défaite pour l’armée de Napoléon Bonaparte. Pour les Anglais, cette bataille correspond aussi à la mort de leur héros national puisque l’Amiral Nelson y a perdu la vie. Dans le navire (incroyablement bien entretenu), on voit les lieux où dormaient les marins, on voit les armes, les cordages, l’ancre, les cuisines, les appartements du commandant, l’infirmerie et l’endroit exact où est mort Nelson. Le bateau est superbe ! Un incontournable ! A noter que l’audioguide est excellent et qu’il y a une version pour les enfants. Pour la petite histoire, quand j’étais ado, en voyage linguistique dans la banlieue de Londres, j’ai pris un bus dans le mauvais sens, pensant aller dans le centre de Londres mais à la place je suis arrivée à Portsmouth ! J’avais 15 ans ! Mon premier gros stress de voyageuse alors inexpérimentée ! Heureusement, le chauffeur du bus, un papa adorable et gentil (je suis bien tombée !) a téléphoné à l’organisme avec lequel j’étais partie et s’est engagé à me ramener à mon point de départ sur son trajet du retour. Par contre, comme il avait une longue pause à Portsmouth, il m’a fait visiter le HMS Victory ! Ce bateau est donc très particulier pour moi…

  • Le bateau de la Reine Victoria : Le HMS Warrior 1860. Il est très intéressant de monter à bord de ce bateau juste après la visite du HMS Victory pour voir l’évolution des intérieurs et de la technologie en un peu plus de 50 ans. Généralement, comme nous sommes un peu fatigués par la longue visite du bateau précédent, nous traversons rapidement celui-ci, juste pour nous imprégner du style différent. Pas d’audioguide mais des personnes déguisées prêtes à vous renseigner (en anglais) si vous avez des questions.

  • Un sous-marin de la Seconde Guerre Mondiale : le HMS Alliance. Pour se rendre vers ce sous-marin, vous prendrez un bateau pendant quelques minutes pour rejoindre la rive en face du Dockyard. Les enfants ont aimé visiter l’intérieur de ce sous-marin. C’est chouette et intéressant mais si vous êtes un fan de sous-marins, je préfère prévenir que ce n’est pas aussi impressionnant que Le Redoutable à Cherbourg. En même temps, ce n’est pas la même époque… Dans la partie musée, on peut découvrir un autre sous-marin plus petit et plus ancien ainsi que toute l’histoire des sous-marins de la Royal Navy.

  • La balade en bateau dans le port de Portsmouth : votre ticket d’entrée vous donne aussi la possibilité de faire un petit tour en bateau moteur pour longer le Dockyard depuis la mer. Cela donne un autre point de vue. Je trouve que ça vaut le coup si les porte-avions sont là car c’est le seul moyen de les voir, sinon, ce n’est pas incontournable. Cela dit, s’il fait beau, un petit tour en mer peut être agréable.
  • Autres attractions dans le Dockyard : un musée de la marine, un bateau de la première guerre mondiale (le HMS M33) et un musée des explosifs (Explosion Museum). Pas mes parties préférées. A faire uniquement selon vos centres d’intérêt.

  • L’épave du Mary Rose : c’est beau et j’adore les épaves ! Mais attention  : cette visite ne fait pas partie du billet d’entrée ! Depuis quelques années, il faut payer un supplément conséquent et c’est bien dommage ! Aussi, je trouve que cette visite est plus adaptée aux adultes qu’aux enfants. Enfin ce n’est pas aussi impressionnant que l’épave du Vasa que nous avions visitée lors de notre week-end à Stockholm. Après tous ces bémols, faites votre choix. Si vous avez le budget et que vous êtes passionnés d’épaves alors ça vaut le coup. Le Mary Rose est un bateau de l’époque des Tudors (16iè siècle) et il a été repêché au large de Portsmouth aux débuts des années 80. Le Prince Charles a participé à l’expédition.

  • Juste en dehors du Dockyard, vous pouvez admirer (gratuitement) l’extérieur du HMS Warrior dont j’ai parlé plus haut. Peut-être vous le demanderez-vous : que veut dire HMS ? Her Majesty’s Ship !

                  

 
Informations pratiques pour visiter le Portsmouth Historic Dockyard :
 
  • Achat des billets pour le Historic Dockyard : surtout achetez vos billets en ligne car c’est généralement 20% moins cher. Le billet famille pour toutes les attractions (sauf le Mary Rose) coûte 68£ sur le site officiel versus 85£ sur place. Ce n’est pas donné mais vous pouvez largement y passer la journée. Aussi, les billets sont valables un an. Ce n’est pas forcément un plus pour les touristes mais cela peut vous permettre de faire deux demi-journées plutôt qu’une journée entière car c’est assez épuisant. Et si vous êtes fan et que vous voulez tout voir, vous pourrez consacrer deux jours entiers au Dockyard. Il existe aussi un billet famille pour une seule attraction au choix mais c’est déjà 49,50£.
  • Billets pour le Mary Rose : c’est aussi sur leur site officiel que c’est le moins cher : 30.80£ pour une famille.
  • Déjeuner : plusieurs options… Vous pouvez emmener vos sandwichs ; vous pouvez sortir sur Dockyard et aller manger dans un pub puis revenir ; ou enfin, pour gagner du temps vous pouvez manger sur le site dans la grande cafet’ principale (cadre sympa) ou au Boat House 4. Pas de la grande cuisine mais c’est correct.
  • Parking : le plus proche et le plus pratique est le parking du Historic Dockyard. Prévoir un budget de 5£ pour 4 heures jusqu’à 9£ pour 8 heures. Le dimanche vous pouvez trouver des places gratuites dans la rue mais il y en a très peu…

Balade en bord de mer de Southsea à Old Portsmouth :

Southsea côté mer c’est le quartier chic de Portsmouth. J’aime particulièrement la balade qui a été aménagée au bord de l’eau. Je trouve cette promenade plus agréable que celle pourtant plus célèbre de Brighton (à Brighton il y a du potentiel mais il faudrait la renover !). Je vous conseille de démarrer au niveau de South Parade Pier pour apprecier le style anglais de l’époque.
 
 
 
A marée haute, on peut se faire arroser !
 
 
 
Puis vous marcherez d’est en ouest, en direction de Old Portsmouth. En chemin, vous pouvez vous arrêter dans la tour de garde de l’époque des Tudors (Southsea castle). Il n’y a pas grand-chose à l’intérieur mais cela se visite et c’est gratuit donc cela coupe un peu la balade.
 
 
Vous croiserez ensuite le musée du débarquement dont je vous parle un peu plus bas. Plus loin, vous atteindrez le Clarence Pier : ce type de Pier aménagé avec des machines à sous, des petits manèges, des marchands de glace, etc…. c’est typiquement anglais. Il y en a dans toutes les stations balnéaires et donc c’est à voir au moins une fois (personnellement je déteste !). Les petits anglais semblent apprécier…
 
Non loin vous verrez sans doute l’hovercraft arriver ou repartir vers Isle of Wight : c’est impressionnant de le voir « voler » sur l’eau !
 
 
A partir du Clarence Pier, la balade aménagée s’appelle la Millennium promenade et vous conduira jusqu’au quartier de  Old Portsmouth
 
 
Jusqu’à la pointe…
 
 
 

The D-Day Museum

Ce musée n’est évidemment pas drôle mais il est très didactique, interactif et très bien conçu. C’est parfait si vos enfants ont la Seconde Guerre Mondiale à leur programme d’Histoire. La scénographie est très réussie. La visite est émouvante et présente de nombreux détails qui attirent l’attention des enfants : objets des soldats, tenues, armes, films…etc. Aussi bien Ticoeur que Titpuce ont été intéressés par cette visite. L’audio-guide est disponible en français. Ticket famille pour le musée : 22,50£ sur leur site.

Dans une deuxième partie du musée vous pourrez admirer une très belle fresque géante tout en textile qui relate le débarquement en Normandie (l’accès à cette partie est gratuite et cela vaut le coup).

Le monument de Portsmouth : la Spinnaker tower

Cette tour de 170 mètres de haut est le symbole de la ville. Elle a été construite en 2005 et elle rappelle la forme d’un voilier. Il est possible de monter au sommet mais nous n’avons pas été tentés car la ville de Portsmouth étant constituée de bâtiments bas on pense que ce n’est pas impressionnant. Mais bon, si vous aimez prendre de la hauteur et regarder la mer au loin en direction de Isle of Wight pourquoi pas !

Sans aller bien loin, vous pourrez prendre de belles photos du Spinnaker à quelques mètres du Historic Dockyard, ou lors de votre balade en bateau ou depuis la pointe de Old Portsmouth. Bref, vous ne pourrez pas la manquer quelque soit votre programme !

    

Au pied de la Spinnaker tower vous trouverez Gunwharf Quays, un ensemble de magasins d’usine. Personnellement je ne suis pas fan de shopping mais si vous avez envie de faire quelques achats c’est l’occasion. Je trouve que ce sont les boutiques Nike, Addidas et Ralph Lauren qui ont les meilleures offres… Et pourquoi pas un petit tour dans la boutique Lindt ? Eviter les restaurants de Gunwharf Quays : des chaînes pas terribles !
 
Récemment, nous avons eu un beau coucher de soleil de loin, en direction de Portsmouth et de sa Spinnaker Tower :
 
 

Juste en dehors de Portsmouth : Porchester Castle

 
Pour ceux qui restent un peu plus longtemps et qui ont une voiture, vous pouvez aller voir les ruines du Porchester Castle à 5km de Portsmouth. C’est un fort de l’époque romaine (IIIiè siècle). L’endroit est agréable quand il fait grand soleil (vous pouvez y pique-niquer) et les ruines à l’anglaise ont toujours du charme. (Billet famille : 18,50£ ou gratuit avec la carte English Heritage).
 

Construire votre programme pour Portsmouth :

Voici quelques suggestions selon la durée de votre séjour :

  • 1 jour à Portsmouth : le HMS Victory, le HMS 1860 – pause déjeuner puis une balade à Southsea
  • 2 jours à Portsmouth : le HMS Victory, le HMS 1860 – pause déjeuner puis le sous-marin et une attraction du Dockyard. Le 2iè jour : grande balade de Southsea à Old Portsmouth avec une pause au D-Day Museum à mi-chemin.
  • 3 jours à Portsmouth : je dirais de consacrer une journée au Historic Dockyard puis partir une journée sur Isle of Wight et passer la 3iè journée à Southsea avec visite du D-Day museum. A la place de l’excursion sur Isle of Wight vous pouvez retourner passer encore une demi-journée au Historic Dockyard et l’autre demi-journée au Porchester Castle.
Évidemment vous modulez selon vos envies : vous pouvez passer encore plus du temps au Dockyard, visiter le Mary Rose, faire du shopping, etc…

Nos bonnes adresses à Portsmouth :

  • The Canteen : pour un petit encas dans Old Portsmouth sur la Millennium Promenade
  • Southsea Coffee Co : un petit café typique anglais avec une cuisine saine dans un cadre agréable à Southsea.

  • The Briny : un bon fish and chips version un peu chic (donc un peu cher) mais c’est bon et l’emplacement en bord de mer à Southsea est un avantage.
  • Becketts : pour découvrir le bon côté de la gastronomie anglaise (pour le dîner).
  • Hôtel : j’ai demandé autour de moi car nous forcément nous dormons chez nous ;-). Une adresse recommandée : Accudo House (chambre famille avec cuisine) et le B&B. Si votre hébergement vous propose une place de parking c’est un plus car se garer est toujours un budget en Angleterre !

Comment se rendre à Portsmouth depuis la France ?

Voici quelques options :

  • Ferry direct vers Portsmouth depuis Cherbourg, Caen, Le Havre ou Saint Malo.
  • Par l’Eurotunnel : Portsmouth est situé à 2h20 en voiture de Douvres
  • En avion : l’aéroport de Southampton est situé à 30 minutes de Portsmouth

***

J’espère que cet article vous aura donné des idées pour venir visiter Portsmouth avec les enfants. Une ville pour les amoureux de bateaux et d’Histoire. Il y a clairement de quoi y passer deux ou trois jours bien occupés ! Pourquoi pas en profiter pour venir nous rencontrer à cette occasion ? Si nous sommes disponibles, nous serons ravis de vous accueillir dans notre village pour un thé !
 
Alors ? Tentés par une visite de Portsmouth en famille ?

Notre semaine de ski dans la vallée de Chamonix

Et en plus ça rime !
Avec un peu de retard voici le récit de notre semaine de ski en famille à Vallorcine, dans la vallée de Chamonix où nous étions entre Noël et le Jour de l’an.


Depuis que nous vivons en Angleterre, nous allons au ski pendant les vacances de fin d’année plutôt qu’en février car les petits Anglais n’ont qu’une semaine de vacances en février (pas de culture du ski ici) donc cela fait un peu juste pour atteindre les montagnes, sans parler des tarifs exorbitants des transports pour rejoindre les Alpes depuis le Royaume-Uni en février.
Ainsi, l’an dernier, nous sommes allés skier à Montgenèvre, station facilement atteignable depuis l’aéroport de Turin. Cette année, nous avons choisi Vallorcine où nous sommes allés en voiture depuis Stuttgart (5h de trajet) car nous avons passé Noël chez mes beaux-parents qui vivent là-bas. La station est sinon facilement reliée à l’aéroport de Genève. Nous avons passé cette semaine de ski avec un couple d’amis de Paris et leurs enfants. Je trouve toujours sympa d’être entre amis ou en famille agrandie quand on part à la montagne. C’est tellement plus convivial !

Cela faisait longtemps que je n’avais pas mis les pieds dans la Vallée de Chamonix ! Plus jeune j’y suis allée quelques étés pour faire de la rando. Je gardais d’excellents souvenirs de la Mer de Glace (à l’époque elle était impressionnante ! Ce n’est hélas plus le cas !!!), d’Argentière et de randonnées face au Mont-Blanc.

La version hivernale est tout aussi magique. Et lors de notre séjour pour les fêtes de fin d’année, les conditions étaient extraordinaires ! Un bel enneigement ! En plus, nous avons eu un grand soleil tous les jours de la semaine sauf le premier jour où il a neigé.

Suite de l’article