Notre vie en Angleterre #80 : Halloween et confinement… Même pas peur !

Pour Halloween, nous n’avons pas eu le droit à l’habituel porte à porte pour le fameux trick or treat mais heureusement que tonton Boris a pensé à nous distraire hier soir en nous annonçant, comme en France, un confinement pour un mois : était-ce un treat ou un trick ? That is the question ! Enfin bon, on s’en doutait, surtout quand on suit les news en France… Nous n’étions pas loin dernière côté chiffres, donc nous suivons !

   

Et même pas peur ! Pourquoi ? Parce qu’avant tout, il faut tenter de positiver donc positivons :

Suite de l’article

Notre vie en Angleterre #79 : l’école est finie !

Waouh ! Les enfants ont eu six semaines d’école ! Fin de la première mi-temps ! Autrefois, nous aurions trouvé cela normal ; aujourd’hui, cela nous apparaît comme un miracle dont nous nous réjouissons fortement ! Limite, j’ai pensé sortir le Champagne ! Mais non, je ne peux pas, car je dois bien gérer notre stock tant que nous ne savons pas quand nous pourrons retourner en France :-)…

Non seulement il y eu école mais en plus il n’y a toujours aucun cas de covid dans les écoles de notre coin. Nous avons la chance d’être dans la zone la plus verte de la zone verte…  Evidemment, ce n’est pas tout à fait l’école comme avant.

Suite de l’article

londres pendant le coronavirus

Ma balade artistique dans Londres au temps du coronavirus

Je n’avais pas mis les pieds à Londres depuis mars, depuis le début du confinement. Avant, si vous vous souvenez, j’y allais une à trois fois par semaine pour mon boulot. D’ailleurs, je pestais sur ces déplacements épuisants depuis ma campagne anglaise. Il me faut 2h15 pour aller à Londres donc ce n’est pas la porte à côté. Mais là, j’ai vraiment eu envie de m’y rendre ! Besoin d’un bain de culture, besoin de voir sa jolie architecture, besoin de marcher en ville ! Cela me trottait dans la tête depuis un certain temps mais j’avais du mal à franchir le cap, car même si je connais le chemin par cœur, disons que ces derniers temps, la motivation n’est pas bien haute quelque soit le projet… Et puis mercredi, les rayons du soleil m’ont semblé très insistants. J’ai vérifié qu’à Londres aussi il ferait aussi beau que dans mon sud de l’Angleterre et je suis partie !

londres pendant le coronavirus

Mon objectif ? Rester dehors, juste marcher à travers Londres, en prendre plein les yeux, vivre une journée citadine et culturelle avant le retour dans le grand calme de mon village. Histoire d’avoir un itinéraire, j’ai choisi d’aller d’œuvre d’art en œuvre d’art… En effet, cet automne, de nombreuses installations artistiques ont fleuri à Londres. De l’art en plein air : l’idéal par les temps qui courent ! Ainsi, j’ai tourné dans le sens des aiguilles d’une montre, démarrant au bord de la Tamise près du London Eye…

Suite de l’article

Notre vie en Angleterre #78 : un vent d’octobre

Pas très original mon titre. Disons que je me demande bien ce que le mois d’octobre nous réserve ! L’avantage avec le vent c’est qu’il peut tourner. Donc positivons. Rien n’est figé et vivre en bord de mer nous le rappelle tous les jours ! 

 

Hier, Ticoeur aurait dû fêter son anniversaire avec ses amis. Comme je vous l’ai raconté la semaine dernière, il avait invité neuf camarades de classe à passer l’après-midi dans notre jardin. Mais ça c’était avant que les nouvelles restrictions ne tombent en Angleterre.

Suite de l’article

Le casse-tête des vacances de la Toussaint !

Autrefois, choisir une destination pour nos vacances était un plaisir et la préparation qui allait avec nous permettait déjà de nous évader avec légèreté. Depuis mars, tout est devenu compliqué, parfois stressant et clairement le seul art à maîtriser est celui de l’improvisation ! Je me plains un peu mais je n’oublie pas la chance que nous avons de pouvoir envisager de partir en vacances dans le contexte actuel. Se retrouver face au casse-tête des vacances de la Toussaint est somme toute un grand privilège : il nous reste des jours de congés, il nous reste du budget… Et je sais à quel point ce n’est pas le lot de tous….

Cela dit, même avec des conditions favorables, partir aux prochaines vacances de la Toussaint n’est pas un projet facilement réalisable tant que ce fichu virus squatte l’air que nous respirons !

A l’approche des vacances scolaires, j’aurais aimé me sentir sur de petits nuages roses, comme sur la photo, mais je suis plutôt dans le plus grand des brouillards !!!


Suite de l’article