Visiter les Cotswolds en famille

Aujourd’hui, je souhaitais vous parler d’un coin d’Angleterre où nous sommes déjà allés deux fois en famille : les Cotswolds. Une destination que je vous conseille vivement si vous aimez la campagne anglaise (the typical english countryside !), cette campagne telle qu’on se l’imagine, soignée, verte et apaisante, ponctuée de vieux villages en pierre.

Les Cotswolds, pour vous situer un peu, c’est dans l’ouest de l’Angleterre, au nord de Bath, à l’ouest d’Oxford et à environ 2h de chez nous. Un coin d’Angleterre où les Londoniens et surtout les gens d’Oxford aiment passer le week-end au calme. Nous nous y sommes arrêtés cet été pendant quelques jours, en campervan et nous y sommes retournés à la Toussaint avec les grands-parents. Les Cotswolds, c’est une chaîne de collines, un endroit resté figé dans le passé : à cause du relief, le train ne pouvait pas traverser cette région qui est donc restée à l’écart du monde moderne et qui a conservé de vieux villages très pittoresques, tout en vieilles pierres, dans le cadre vallonné d’une belle campagne anglaise… Dans les Cotswolds, on admire les vieux cottages avec leurs toits de chaumes, la lumière dorée sur les belles pierres en fin d’après-midi ; on prend le thé avec des scones et on visite quelques lieux historiques…

Les Cotswolds et les plus beaux villages d’Angleterre :

Nous sommes loin d’avoir fait le tour du pays mais les Cotswolds sont réputés pour leurs villages qui seraient parmi les plus beaux villages d’Angleterre !

Voici une liste des villages que nous avons visités lors de nos deux séjours là-bas. La plupart de ces villages sont minuscules donc vite parcourus (souvent il n’y a qu’une rue !) mais ils sont très nombreux et tous un peu différents !

Du nord au sud des Cotswolds… (avec un petit cœur à côté de nos villages préférés) :

  • Chipping Camden: très bien conservé, avec de petits commerces sur High Street et de jolis arches où se trouvait un marché autrefois.

                       

  • Moreton-in-Marsh : la rue principale est particulièrement large car depuis le Moyen-Age on y trouve un grand marché (grand pour l’Angleterre, ne pas s’attendre à un marché à la française…). Actuellement, le jour de marché est le mardi.
  • Stow-on-the-Wold : par hasard, au moment où nous y étions, il y avait une fête locale et tout le monde était dans la rue avec de la musique live. C’était très sympa.

 

  • Bourton-on-the-Water : sans doute mon village préféré. Se balader au cœur de ce vieux village tout en longeant le petit cours d’eau était vraiment très agréable et le village est plus grand que la moyenne. Si vous cherchez désespérément une activité pour les enfants, sachez qu’il y a un petit musée de l’automobile mais nous n’étions pas tentés.

  • Upper Slaughter : traversé rapidement, joli mais vraiment minuscule.
  • Broadway : particulièrement joli avec de larges trottoirs et de petits commerces.

  • Snowshill : pour la petite histoire, une scène du film Bridget Jones a été tournée dans ce village. Nous nous y sommes arrêtés pour visiter le manoir (voir liste des visites plus bas).

  • Bibury : tout minuscule et trop calme mais très très photogénique ! Le problème c’est qu’en été c’était tellement noir de monde que ce n’était pas agréable du tout. Il faut sans doute y passer tôt le matin, tard le soir ou l’éviter en été. Sur la photo, j’ai juste rusé en mettant l’herbe en premier plan ; les touristes sont dernière.

  • Castle Combe : idem, c’est sans doute le plus photographié avec Bilbury mais cette fois-ci nous étions tout seuls, un jour de semaine pendant les vacances de la Toussaint.

 

  • Lacock : à l’origine, nous nous sommes arrêtés dans ce village car plusieurs scènes des films Harry Potter ont été tournées à Lacock (ainsi que des scènes de Pride and Prejudice ou encore de Downton Abbey). Ces lieux de tournages ne sont pas incontournables je dirais… Il faut vraiment être super fans pour apprécier… On y voit par exemple, d’extérieur, la maison des parents d’Harry Potter et la maison de Horace Slughorn (des gens y habitent donc cela ne se visite pas). Par contre, on peut visiter Lacock Abbey (voir plus bas).

En gros, si je résume, les villages que nous avons préférés sont ceux qui étaient vivants. Les autres sont super mimis mais trop morts pour notre goût… mais sympas pour les photos ;-).

A part les villages, que visiter dans les Cotswolds ?

Comme il est bon de varier les plaisirs, au bout d’un moment vous voudrez peut-être faire autre chose que visiter des villages (c’était notre cas !) donc voici quelques idées de visites culturelles dans la région :

  • Lacock Abbey : pour la partie abbaye où a été tournée une scène d’Harry Potter mais c’est surtout la partie « Résidence de Monsieur Talbot », un des pionniers de la photographie qui m’a intéressée. (National Trust).

  • Broadway Tower : une vieille tour au sommet d’une colline entre plusieurs villages des Cotswolds. Sympa pour se dégourdir les jambes.

  • Snowshill Manor (National Trust) : très belle demeure de l’architecte et poète Charles Paget Wade. La visite permet de découvrir la vie au début du XXiè siècle et propose également de belles collections d’objets d’art, de jouets et de vélos anciens.

  • Chedworth Roman Villa (National Trust) : plutôt déçus par cette visite. Il y a quelques très beaux vestiges de mosaïques de l’époque romaine mais pas tant que ça… Je dirais de n’y aller que si vous avez la carte National Trust (voir informations pratiques).

  • The Cotswolds distillery, à Stourton : pour le coup, cette distillerie de Gin nous ne l’avons pas visitée car les deux fois où nous sommes passés c’était complet ! Il faut réserver en avance (une bonne semaine, voir plus). C’est donc pour une prochaine fois !

Je fais une petite parenthèse pour vous parler de la carte du National Trust. Je ne suis pas du tout sponsorisée mais c’est un bon plan si vous partez en vacances en Angleterre, en dehors des grandes villes et que vous comptez faire de nombreuses visites de lieux historiques (châteaux, manoirs, parcs, etc…). La carte famille coûte 126£ à l’année donc cela semble d’abord bien cher si vous ne restez qu’une semaine ou deux en Angleterre mais comme chaque visite revient souvent à 50£ (pour la famille), la carte est amortie en trois visites. Regardez donc sur leur site s’il y a des lieux qui sont sur votre wish-list et vous pourrez ainsi calculer si cela vaut le coup pour vous ou non. Vous avez le droit d’acheter cette carte en tant que touriste car ce n’est pas réservé aux locaux.

Visiter les Cotswolds en famille : informations pratiques

Nos bonnes adresses gourmandes :

  • The Hive à Stow-on-the-Wold : pour un déjeuner léger ou une pause sucrée.
  • Rose Tree restaurant à Bourton-on-the-water : pour un dîner dans un très joli cadre (grande terrasse l’été). Il faut absolument réserver !

Où dormir ?

  • Cet été nous avons dormi dans notre campervan et nous avons trouvé qu’il était très difficile de trouver un spot gratuit ou abordable pour la nuit. Les options payantes sont souvent très chères (plus qu’en France).

  • La deuxième fois que nous sommes allés dans les Cotswolds, à l’automne, nous avons dormi dans la ville de Bath qui n’est qu’à 30 minutes des villages du sud des Cotswolds. C’était à l’opposé de notre expérience campervan puisque nous sommes allés dans un B&B très haut de gamme à l’occasion des 50 ans de mariage de mes beaux-parents. Voir nos bonnes adresses à Bath.
  • Une autre option, pour être au cœur des Cotswolds il y a de jolis Airbnb, dans de vieux cottages anglais. Si vous n’êtes pas encore inscrits sur Airbnb, sachez qu’en utilisant mon lien de parrainage, nous recevrons vous et moi un crédit à utiliser pour nos prochains voyages.
  • Enfin, à l’occasion d’un séminaire, en déplacement pro, j’ai eu la chance de passer une nuit dans  un hôtel de charme superbe mais forcément plus onéreux : Le Thyme, un hôtel qui est en fait un village au sein d’un village.

Combien de jours pour visiter les Cotswolds ? Nous y avons passé l’équivalent de 4 jours mais en deux fois. En fait, j’ai même préféré cette option de deux fois deux jours car au bout d’un moment je pense que nous aurions eu une overdose de villages… Mais si vous disposez de plus de temps, je vous conseille d’alterner entre visites de villages dans les Cotswolds et visite d’une ville telle que Bath par exemple qui est juste à côté et qui a beaucoup à offrir ! Ou encore vous pourriez coupler votre séjour dans les Cotswolds avec une visite de Stratford-upon-Avon, la ville de Shakespeare ou encore un séjour à Oxford. Si au contraire vous n’avez qu’une journée à consacrer aux Cotswolds car vous réalisez un roadtrip en Angleterre et que les Cotswolds sont juste sur votre itinéraire vers le Pays de Galle, Lake District ou l’Ecosse, sachez que même en un jour, comme les villages sont très petits et proches les uns des autres, vous pourrez déjà vous faire une idée de l’ambiance et de l’architecture de ce joli coin d’Angleterre.

Quand visiter les Cotswolds ? J’ai beaucoup aimé la météo lors de notre premier séjour fin juillet. Il faisait très beau et pas trop chaud. Par contre, il faut savoir que la région est très touristique, surtout entre mi-juillet et mi-août. En juillet, nous avions encore pu profiter des champs de lavande. A la Toussaint, nous avons eu de la chance car il faisait très froid mais beau avec de très belles lumières en fin de journée. Dans tous les cas, côté météo, je conseille d’y aller entre avril et octobre, et d’emmener quand même un parapluie et des bottes de pluie au cas où…

Pour se déplacer : pour visiter les Cotswolds il faut vraiment une voiture. Les routes sont belles et tranquilles, souvent assez étroites donc privilégiez une petite voiture. En même temps, nous avons réussi à nous faufiler avec notre campervan… Je vous conseille également d’opter pour l’option « automatique » pour ne pas avoir à changer les vitesses de la main gauche. Toutes les routes sont gratuites en Angleterre par contre les parkings sont rarement gratuits et souvent très chers. Or, il vous faudra vous garer dans chaque village ! A noter que dans certains villages il y a des plages horaires gratuites le matin ou à partir du milieu d’après-midi.

Idées lecture pour vous plonger dans les Cotswolds : une personne sur Instagram m’a conseillé de lire les aventures d’Agatha Raisin (de l’auteur M. C. Beaton) car l’action se passe dans les Cotswolds. C’est une lecture très légère qui raconte de petites enquêtes menées avec humour par une Londonienne quinquagénaire, Agatha, qui a décidé de s’installer dans un petit village des Cotswolds. Pas des livres incontournables mais faciles à lire (même en anglais) et en effet, c’est juste parfait pour se plonger dans l’ambiance des villages. J’ai lu un des livres en rentrant des Cotswolds et les descriptions correspondent totalement aux endroits que nous avions visités.

Alors ? Tentés par les Cotswolds ?

 



Commentaires

  1. Justement mon envie du moment. Y retourner. Et séjourner deux ou trois jours dans un cottage, à ne faire rien d’autre que se balader dans la campagne anglaise, lire en buvant du thé bien chaud, et éventuellement sortir faire un petit tour au pub (parce que même quand les villages sont petits, on trouve un pub 😉)
    Merci de m’y avoir replongé le temps d’un article !

    • Oui, un pub c’est jouable 😉

  2. Ca me tente depuis un moment, ton article confirme !
    Et retourner à Bath…

    • Y a plus qu’à !

  3. Grande fan d’Agatha Raisin, ton billet me donne encore plus envie de découvrir les Costwolds… Tes photos illustrent parfaitement l’ambiance distillée dans les romans !
    Pourquoi pas les découvrir au printemps avec Bath et Oxford…

  4. c’est très joli comme région ! bon nous on ne conduit pas alors ce sera pas pour nous ..ou quelques jours à Bath peut être ?


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :jbyQuO

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.