maman

Le premier mots d’Alexandre – longtemps avant un deuxième

Articles avec l'étiquette maman:

Quand maman reprend le travail…

Vous vous souvenez sans doute de mon stress à la veille de reprendre le travail… Je tiens d’ailleurs à vous remercier pour vos adorables messages d’encouragement : ça m’a beaucoup aidée et touchée. Vraiment. Je me suis surtout dit que nous étions nombreuses à vivre la même chose et donc à nous comprendre… Pas facile d’être maman, d’assurer à la maison et au boulot. Les journées sont si courtes, passent si vite… J’avais déjà l’impression d’avoir un agenda bien rempli pendant mon congé parental alors depuis quelques semaines, je me sens totalement débordée !

J’ai donc envie d’écrire pour nous, les mamans, qui devons gérer tant de choses sans que notre entourage s’en rende forcément compte, surtout nos collègues et nos chefs qui ont juste tendance à penser que nous ne sommes pas carriéristes ni plus intéressées que ça par notre boulot, mais ce n’est pas le problème… C’est le manque de temps, le fait que nous n’ayons que deux bras et surtout un cœur bien gros, rempli d’amour pour nos enfants, alors mon boulot je l’aime mais bon, j’ai envie de voir mes petits chéris, leurs sourires, les voir grandir, ne pas rentrer trop tard le soir à la maison. Alors tant pis pour les dossiers laissés en plan, ça me stresse mais j’ai pas le choix. J’écoute mon cœur. Et même enfermée dans mon bureau, je pense à eux, à ce qu’ils doivent être en train de faire et ils me manquent. Je rêvasse quand les réunions s’éternisent et évidemment je ne me sépare jamais de mon téléphone, au cas où…

Quand maman reprend le travail...

Bref, depuis quelques semaines, j’ai l’impression de vivre un marathon quotidien.  En congé parental, c’était la course, alors en bossant, ben c’est simple, il faut faire des impasses :

– le thé le matin, je suis souvent obligée de zapper car il met trop de temps à refroidir ;

– le maquillage, je le fais en 5 secondes dans l’ascenseur ;

– je pars souvent avec une tache de lait ou de chocolat laissée par mes p’tits anges comme s’ils voulaient que j’emmène quelque chose d’eux au bureau, comme un tampon qui dirait « ceci est ma maman »

– me coiffer, j’ai pas trop le temps alors je suis allée me faire couper les cheveux bien courts moi qui ne jure que par les cheveux longs…

– le p’tit déj, je ne sais même plus ce que c’est…

– un vrai déjeuner non plus car soit je rentre chez moi pour profiter des petits, soit je m’occupe des courses et démarches administratives pour m’avancer dans ma to-do list

– le dîner : ben c’est pas mal de pâtes au programme…

– m’acheter des chaussures : j’en ai bien besoin mais je n’ai pas trouvé une seconde !

– m’occuper des anniversaires de mon chéri et de Ticoeur… Je rame, je rame, je suis en retard et ça approche !

– le ménage : Cendrillon n’a pas de soucis à se faire, je ne vais pas la détrôner !

Mais je sais qu’il est important de s’accorder des moments pour soi, histoire de ne pas craquer, alors j’essaie :

– d’aller toute seule au ciné à la dernière séance (quand mes petits dorment et que mon chéri améliore les fonctionnalités du blog ;-)) Le ciné, c’est un des seuls endroits où je me sens détendue (avec le Spa évidemment mais j’ai pas encore la carte « spa-illimité »)

– de sortir en amoureux avec mon chéri quand les grands-parents sont là pour les garder

– de faire du sport : je vais bientôt reprendre la course à pied, au moins une fois par semaine…

– et puis continuer le blog, ce petit plaisir à moi qui me permet d’écrire, de vous écrire et de faire de belles rencontres… J’essaie toujours de lire les blogs que j’aime pendant la pause déjeuner. J’ai hélas moins le temps pour commenter… Le blog, c’est ma liberté, mon espace, mon amour pour l’écriture, les photos, le partage…

Quand maman reprend le travail...

Au final, je dors moins, j’ai pas encore trouvé le rythme, je suis débordée, fatiguée, il faut que je m’organise… Bref, je suis une « working mum » et je sais que je ne suis pas la seule !

Petite Thalasso mère-fille à La Baule

Lors de notre grand week-end à La Baule pour retrouver des amis, Titpuce et moi nous sommes éclipsées tout un après-midi pour nous détendre entre filles au centre Thalgo du Royal Thalasso Barrière. Une copine m’avait parlé de leur cure maman-bébé qu’elle avait adorée et que son chéri lui avait offerte après la naissance de leur fils. C’est une cure de six jours qui inclut des soins pour la maman (soins individuels, soin en piscine, diététique, relaxation…) et pour son bébé entre 3 et 9 mois (massage bébé, soin balnéo, soin thalasso, bébé-nageur).

J’ai testé pour vous une version plus rapide puisque Titpuce et moi n’avons fait qu’une demi-journée de Thalasso maman-bébé mais je peux déjà vous dire que ces quelques heures nous ont fait un bien fou ! J’ai adoré !

Je commence par le meilleur moment, absolument magique : j’ai vu ma puce nager toute seule !

thalasso la baule

En effet, Titpuce a bénéficié de son tout premier cours de bébé-nageur dans une piscine d’eau de mer chauffée à 35 °C. C’est Christine, une puéricultrice adorable et très douce qui s’est occupée de nous et qui a merveilleusement guidé les premiers clapotis de ma fille dans la piscine. Au début, Titpuce a semblé craintive mais en quelques minutes, elle était totalement à son aise et à ma grande surprise, elle a su nager toute seule, instinctivement, en s’appuyant sur une bouée et en poussant sur ses jambes comme une petite grenouille ! Trop chou. En tout cas j’ai été bluffée car je ne savais pas qu’un bébé de six mois pouvait faire des longueurs dans la piscine !

thalasso la baule

thalasso la baule

Après toutes ces émotions, j’ai profité d’un moment détente grâce à un massage postnatal qui m’a fait le plus grand bien. Pendant les soins de la maman, l’enfant peut profiter gratuitement d’un joli baby-club, que nous avons visité mais pas testé car Titpuce est allée rejoindre son frère et son papa sur la plage située juste en face !

vacances la baule

Pour finir, j’ai eu deux soins de Thalasso : un bain bouillonnant au lait hydratant, un classique que j’avais déjà testé lors de ma Thalasso à Saint-Malo et à Biarritz. Toujours aussi relaxant. Puis, j’ai eu un enveloppement de cire hydratante à la mangue : ça m’a fait un peu bizarre d’être enveloppée comme une momie mais le résultat était une peau toute douce et parfumée !

thalasso la baule

Pour résumer notre session de Thalasso mère-fille à La Baule :

Les « plus »  :

  • Un service très personnalisé : la maman et le bébé sont pris en charge par une même et seule personne : Christine, expérimentée et très à l’écoute pour toutes les questions qu’une jeune maman peut se poser.
  • Le cours de bébé nageur est super !
  • Pour les mamans qui font la cure de 6 jours, il y a également des cours de massages bébés que je n’ai pas testés mais qui m’auraient tentée
  • La présence d’un baby-club qui permet de libérer la maman pour ses soins.
  • Le centre est idéalement situé à La Baule

Les « moins » :

  • le centre est très propre et très soigné mais j’aurais aimé une déco plus contemporaine à l’intérieur.

Plus d’information :

Centre de Thalassothérapie Thalgo La Baule
Avenue Marie-Louise
44503 La Baule-Escoublac
tél : 02 40 11 99 99

hotel la baule

Sinon, ce qui m’aurait bien tentée c’est de dormir dans la partie hôtel : au Royal Thalasso Barrière (ci-dessus) ou encore mieux : à l’Hermittage, si élégant et si célèbre… Mais bon, je rêve… C’était déjà exceptionnel de passer un chouette moment au Spa avec ma Titpuce qui, à six mois, a donc déjà fait sa première Thalasso ! Quelle princesse !

Retrouvez tout le récit de notre week-end en famille à La Baule.

Et vous ? Avez-vous déjà testé une cure maman-bébé ?

La fin de mon congé parental

Demain, je reprends le boulot.

Cela fait déjà deux semaines que j’ai l’estomac noué car je n’arrête pas d’y penser… A chaque sourire de ma fille, je me dis qu’à partir de maintenant je vais en rater quelques uns… Je viens de passer six mois non stop avec elle et je ne me lasse pas… Je sais que parfois certaines mamans ont hâte de reprendre le travail et je comprends car chaque cas est très différent et que nous ne sommes pas que des mamans… D’ailleurs ce n’est pas le retour au bureau qui me stresse.

Non, mon problème c’est la séparation. La fameuse. Celle d’une mère avec son enfant, son bébé, si jeune, si fragile. Bon, j’utilise des mots un peu forts. Je vais la revoir ma puce ! Mais ce n’est pas pareil. Elle est si petite. Je sais aussi que j’ai eu le même chagrin pour Ticoeur et que tout s’est très bien passé : la reprise, la nounou, le rythme… Je m’adapterai, je le sais. Mais dans mon cœur, en vrai, j’aimerais tellement rester encore avec ma fille 24h/24, ne pas rater une miette de ses progrès, me régaler de ses rires, veiller sur elle quand elle dort. Dans un monde idéal, j’aimerais travailler à mi-temps mais c’est incompatible avec mon métier (et mes finances !). Même le 4/5iè est quasi inenvisageable… quasi

Le bon côté des choses ? J’ai passé six mois extraordinaires ! Vraiment. Du temps avec mes enfants mais aussi nos vacances exceptionnelles à l’île Maurice et à La Réunion en famille, tous ensemble. Parce qu’il faut bien avouer que le congé parental est souvent l’affaire de la mère et que du coup ce n’est pas forcément évident de gérer seule ses enfants à temps plein. J’ai eu la chance d’avoir le papa avec moi pendant nos six semaines dans l’Océan indien : tout était alors plus simple et allait de soi. On a trouvé notre équilibre, à quatre.

Mon congé parental a aussi été génial grâce à vous, oui, vous mes lectrices (et lecteurs…!) et vous les blogueuses que je lis régulièrement et puis celles que j’ai eu l’occasion de voir très souvent pour un déj, une sortie avec les enfants ou même des tournages télé 😉 J’ai passé de super moments avec vous toutes, merci ! Car il faut le dire aussi, le congé parental pourrait être un vrai moment de solitude… Si, si… Imaginez si toutes vos amies travaillent et si votre famille est loin… Du coup, merci les « copinautes »,  les copines de la-vie-en-dehors-du-blog, merci aussi à celles qui ont eu la bonne idée d’être en congé parental en même temps que moi 😉 Et merci à ma famille.

Aujourd’hui, je parle beaucoup, j’ai le cœur gros. Il est rempli de mots. Il est rempli d’amour.

Demain, une page se tourne.

La fin de mon congé parental

Titpuce a 6 mois !

Une demi année avec toi ma puce, et déjà des milliers de moments inoubliables…

20120814-091957.jpg

– Nous avons commencé la diversification. Au programme : la compote de pomme. C’est amusant car tu fais la grimace mais tu en redemandes et la manges bien volontiers. Tu sais même attraper la cuillère pour manger toute seule ! Je sens que j’ai affaire à une petite débrouillarde !

– Nous avons commencé les massages bébé et j’aime apprendre à partager ce moment relaxant avec toi… Il va juste me falloir encore pas mal d’heures de pratique pour que toute la routine des gestes devienne un réflexe… Pour l’instant, je réfléchis encore beaucoup trop 😉 J’en profite pour remercier Fleur, notre instructrice pour sa douceur et sa patience…

– Tu rampes énormément, traversant le salon à la recherche des jouets de ton frère parce que les tiens ne t’intéressent pas, évidemment 😉

Et pour finir, voici une mosaïque de doux moments avec toi !

Titpuce a 6 mois !

5 mois pour ma Titpuce !

Quoi de neuf ce mois-ci ? Beaucoup d’énergie et de vivacité !

– C’est une vraie petite sportive : vous la posez à un endroit et la retrouvez complètement ailleurs !

– Toujours aussi souriante, surtout quand elle voit son grand frère.

– Elle veut tout attraper et mordre ! Peut-être déjà les dents qui travaillent…

– Le sevrage est en cours et elle est toute mimi car elle arrive à tenir son biberon quand il est presque vide.

– Par contre, la miss se réveille toujours une fois ou deux la nuit pour manger.

Plus qu’un mois pour profiter de ma Titpuce à 100% avant la fin de mon congé parental !

5 mois pour ma Titpuce !