Quand maman reprend le travail…

Vous vous souvenez sans doute de mon stress à la veille de reprendre le travail… Je tiens d’ailleurs à vous remercier pour vos adorables messages d’encouragement : ça m’a beaucoup aidée et touchée. Vraiment. Je me suis surtout dit que nous étions nombreuses à vivre la même chose et donc à nous comprendre… Pas facile d’être maman, d’assurer à la maison et au boulot. Les journées sont si courtes, passent si vite… J’avais déjà l’impression d’avoir un agenda bien rempli pendant mon congé parental alors depuis quelques semaines, je me sens totalement débordée !

J’ai donc envie d’écrire pour nous, les mamans, qui devons gérer tant de choses sans que notre entourage s’en rende forcément compte, surtout nos collègues et nos chefs qui ont juste tendance à penser que nous ne sommes pas carriéristes ni plus intéressées que ça par notre boulot, mais ce n’est pas le problème… C’est le manque de temps, le fait que nous n’ayons que deux bras et surtout un cœur bien gros, rempli d’amour pour nos enfants, alors mon boulot je l’aime mais bon, j’ai envie de voir mes petits chéris, leurs sourires, les voir grandir, ne pas rentrer trop tard le soir à la maison. Alors tant pis pour les dossiers laissés en plan, ça me stresse mais j’ai pas le choix. J’écoute mon cœur. Et même enfermée dans mon bureau, je pense à eux, à ce qu’ils doivent être en train de faire et ils me manquent. Je rêvasse quand les réunions s’éternisent et évidemment je ne me sépare jamais de mon téléphone, au cas où…

Quand maman reprend le travail...

Bref, depuis quelques semaines, j’ai l’impression de vivre un marathon quotidien.  En congé parental, c’était la course, alors en bossant, ben c’est simple, il faut faire des impasses :

– le thé le matin, je suis souvent obligée de zapper car il met trop de temps à refroidir ;

– le maquillage, je le fais en 5 secondes dans l’ascenseur ;

– je pars souvent avec une tache de lait ou de chocolat laissée par mes p’tits anges comme s’ils voulaient que j’emmène quelque chose d’eux au bureau, comme un tampon qui dirait « ceci est ma maman »

– me coiffer, j’ai pas trop le temps alors je suis allée me faire couper les cheveux bien courts moi qui ne jure que par les cheveux longs…

– le p’tit déj, je ne sais même plus ce que c’est…

– un vrai déjeuner non plus car soit je rentre chez moi pour profiter des petits, soit je m’occupe des courses et démarches administratives pour m’avancer dans ma to-do list

– le dîner : ben c’est pas mal de pâtes au programme…

– m’acheter des chaussures : j’en ai bien besoin mais je n’ai pas trouvé une seconde !

– m’occuper des anniversaires de mon chéri et de Ticoeur… Je rame, je rame, je suis en retard et ça approche !

– le ménage : Cendrillon n’a pas de soucis à se faire, je ne vais pas la détrôner !

Mais je sais qu’il est important de s’accorder des moments pour soi, histoire de ne pas craquer, alors j’essaie :

– d’aller toute seule au ciné à la dernière séance (quand mes petits dorment et que mon chéri améliore les fonctionnalités du blog ;-)) Le ciné, c’est un des seuls endroits où je me sens détendue (avec le Spa évidemment mais j’ai pas encore la carte « spa-illimité »)

– de sortir en amoureux avec mon chéri quand les grands-parents sont là pour les garder

– de faire du sport : je vais bientôt reprendre la course à pied, au moins une fois par semaine…

– et puis continuer le blog, ce petit plaisir à moi qui me permet d’écrire, de vous écrire et de faire de belles rencontres… J’essaie toujours de lire les blogs que j’aime pendant la pause déjeuner. J’ai hélas moins le temps pour commenter… Le blog, c’est ma liberté, mon espace, mon amour pour l’écriture, les photos, le partage…

Quand maman reprend le travail...

Au final, je dors moins, j’ai pas encore trouvé le rythme, je suis débordée, fatiguée, il faut que je m’organise… Bref, je suis une « working mum » et je sais que je ne suis pas la seule !

25 réponses pour “Quand maman reprend le travail…


  • le tout est de ne pas s’endormir au cinéma…ce qui est souvent mon cas
    Il faut un petit temps pour que le rythme s’installe et bravo pour les moments à soi, indipensables même si pas toujours faciles à s’accorder.

  • C’est vrai que tout ça n’est pas facile … On aurait envie de se mettre en 3/4 temps ou mi-temps mais après à la retraite que va t-il nous rester ? Et le travail comment vas t’il avancer ? si c’est pour avoir une pile qui ne cesse de grandir et se sentir encore plus débordé qu’au départ c’est pas la peine… Bref plein de questions, de concessions, qui sont parfois dur à prendre!

  • il faut trouver le rythme et le plus dur c’est que le moindre petit grain de sable enraye vite la mécanique (mais c’est la vie)…j’ai l’impression que tu gères tout ça bien, en plus si tu habites près de ez toi c’est un gros gain de temps …les pâtes le soir je connais, la maison pas nickel aussi, mais si tu arrives à consacrer du temps à ton mari, tes enfants et à toi ça me parait l’essentiel )

  • Courage ma belle…La ville d’une working mum est une course perpétuelle contre la montre…Je ne suis pas encore maman et pourtant quand je vois le temps qui défile et tout ce que je devais faire et que je n’ai pas eu le temps de faire….ça me déprime alors avec des enfants…je n’ose même pas imaginer…C’est certain, il faut relâcher la pression sur certains points, le ménage par ex, le repassage, les courses ou je ne sais quoi encore et arriver à trouver son équilibre…Je suis certaine que d’ici quelques semaines, tu auras trouvé ton rythme pour concilier au mieux ta vie de maman, de salariée, de blogueuse et d’amoureuse;) Courage!!! Bises

  • c’est sûr que c’est pas simple de tout gérer…. mais bon, effectivement, on finit par trouver son rythme.

    le thé froid, j’ai connu : à un moment, je retrouvais ma tasse de thé pleine (froide) dans la cuisine un jour sur deux le soir, j’avais oublié de le boire…

    sinon, bonne idée la dernière séance au ciné, je n’y aurais pas pensé

  • Comme je te comprends. Je viens de reprendre après un congé parental de 14 mois. Et j’avoue que ce n’est pas facile. Le plus dur pour moi ce n’est pas tant le rythme, c’est de voir mes enfants beaucoup moins, de ne pas toujours savoir tout ce qu’ils ont fait dans la journée et tout ça !
    Mais en tout cas, je sens que ces quelques mois m’ont beaucoup changée. Et je reprends le boulot avec plus de recul et de maturité !
    Bon courage à toi.

  • Comme je te comprends.
    J’ai repris il y a bientôt 1 mois et j’ai l’impression que les journées sont bien trop courtes. Ajoutons à ta liste les repas/soirées chez les amis, et j’ai l’impression que ma vie se résume à courir…
    Mais c’est le temps de prendre le rythme n’est-ce pas? ça va s’arranger , j’espère…
    Courage à toi, je sais ce que c’est !

  • Ah que je te comprends….
    Je te revois encore à ton retour de voyage après ton mariage et là, aujourd’hui je vis la même chose que toi, bientôt reprendre le travail après l’arrivée de bébé.
    Cette idée me met une boule au ventre mais comme tu le dis, on les aime ces bout’ choux et on n’est pas seules !
    Bon courage à toi.

  • Déjà sans enfants le temps nous manque, alors avec deux petits bouts j’imagine que les nuits sont courtes! Courage Xtinette, et tu as bien raison de te garder des bulles de décompression ;o)

  • Oui, reprendre le rythme c’est un sacré pari ! Mais tu t’en sort, et puis j’ai envie de dire que ça renforce la joie d’être en famille le week-end, pour souffler pour de vrai !

  • Je me rappelle que trop bien l’époque où TiBiscuit et Chupa étaient petits et que je devais tout gérer …
    Je ne voulais surtout pas revivre ça avec un 3ème bébé.
    Bisous

  • Courage courage ! C’est sûr que ça va s’arranger mais c’est sûr qu’une fois parents, on court quand même souvent. L’important, c’est de trouver son propre équilibre (personnel et familial). J’ai l’impression que tu es quand même heureuse de cette vie non ?
    Oh j’aimerais bien te voir les cheveux courts !
    Bises

  • J’ai connu ça aussi, maintenant les enfants sont plus grands donc c’est plus facile. J’ai eu la chance de pouvoir passer à 80% à la naissance de ma deuxième fille, et je ne suis pas revenue à 100% plus tard, j’adore mon mercredi, même s’il est souvent bien chargé ! Je vois en tous cas que tu as de bonnes résolutions pour te ménager des parenthèses perso, qui sont indispensables pour ton équilibre !

  • Courage! On finit toujours par trouver un nouveau rythme. Ce que je trouve frustrant, c’est cette culpabilité permanente au travail comme à la maison.
    Rien n’est parfait. Mais l’important c’est que tes enfants savent que tu fais au mieux pour eux.

  • Oui, une maman a toujours l’impression de courir ! Et, le jogging est une très bonne solution pour gérer le stress que cela engendre, depuis que j’ai repris, je me sens beaucoup mieux !

  • Ha le pbl du thé le matin !
    Moi aussi j’angoisse pour ma reprise, mais je suis décidé à poser mon 4/5, certes je sais que je ferais le même travail en moins de temps et pour moins d’argent mais j’aurai un jour de plus à la maison avec eux et ça vaut tout l’or du monde !
    Bon courage et à très vite pour se voir plus longuement qu’hier.
    Bises

  • Bon pour le thé, bois-le au bureau.
    Pour les cheveux, perso, je trouve que ça te va à ravir, je te l’ai dit. J’adore !
    Pour le reste bah…. moi je me lève 1/2 heure plus tôt en fait pour avoir le temps de faire certaines choses au calme avant que tout le monde se lève.
    Je suis donc crevée. Mais je te rassure, je cours quand même partout toute la journée.

    Allez courage 🙂

  • Tu as coupé tes cheveux ! Ça te change beaucoup ? (une photo ?)
    Courage, j’espère que tu arriveras vite à trouver un rythme plus cool… Ta fille se réveille toujours la nuit ?

  • Bonjour,

    Votre article est intéressant ! Cependant je me pose une question : vous parlez d’être débordée mais n’est ce pas le cas également de tous les papas ? Ou votre mari ne vous aide-t-il pas dans les tâches ménagères ?
    De la même manière vous parlez de penser à vos enfants pendant les réunions, vos collègues n’ont pas d’enfants ? Ils devraient comprendre votre réaction.

    Merci pour votre réponse qui j’espère éclairera mes questions

    Esther

    • Ah je ne voulais pas du tout dire que les papas ne pouvaient pas être débordés. Quand je dis que mes collègues et chefs ne comprennent pas mes mots ne concernent pas que les hommes…
      Mon mari m’aide d’autant plus qu’il ne rentre pas très tard du bureau. Par contre pour revenir à mes collègues (hommes ou femmes), et bien, non ils n’ont pas d’enfants dans mon équipe. Je suis la plus vieille de l’équipe d’ailleurs… Enfin en partant à 18h20 du bureau pour arriver à 18h30 au centre de loisirs pour enfin récupérer ma fille à 18h45 à la maison, disons que c’est speed ! Et si mon chef me demande de rester un peu plus et qu’il me l’annonce le jour même, je ne peux juste pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :eWMoMu