Au fil de la Mayenne : vélo et douceur de vivre…

De notre escapade sur la Vélo Francette entre Laval et Angers, nous retiendrons l’ambiance conviviale, le calme et la nature qui règnent au bord de la Mayenne… Tout en avançant tous les quatre sur nos vélos nous avons croisé des pêcheurs, des campeurs, des familles, des éclusiers, des bateaux, des guinguettes… Toute une vie tranquille et douce… La Dolce Vita version Mayenne !

Je pense que quelques photos vous donneront un bon aperçu des paysages sereins que nous avons traversés, loin de tout stress… En chemin : de petits villages et de belles demeures. Bref, un environnement idéal pour une aventure à vélo avec des enfants !

Mayenne vélo

Mayenne halage

Mayenne

écluse Mayenne

visiter la Mayenne

vélo francette

Après avoir testé la Mayenne à vélo, on se verrait bien partir pour une croisière fluviale en famille. Une prochaine fois !

Et puis il y a eu des rencontres aussi : le premier soir nous avons eu un accueil incroyablement chaleureux au cœur d’une maison bien coquette, la Chambre d’hôtes Vallombry à Ménil. Un gros coup de cœur ! La déco intérieure a un côté anglais, le jardin très soigné nous a charmés avec ses jolies roses. C’était le cadre parfait pour une belle soirée sur la terrasse autour d’un délicieux dîner maison. Nous avons eu un bel échange à propos des voyages, de la vie en Mayenne et tout simplement de la vie ! Et puis, nos hôtes avaient une Triumph (« oh la belle voiture » a dit ma puce !) : Ticoeur, Titpuce et Papa Voyage sont même allés faire un petit tour pour profiter du soleil ! (Waouh !). Un grand merci Christine, Jacques et Marc-Antoine pour votre accueil ! Nous reviendrons très vite !

voiture Triumph

Au bord de la Mayenne, la vie est un long fleuve tranquille… Je partagerai bientôt avec vous d’autres images et expériences que nous avons vécues sur La Vélo Francette . A suivre !

la vélo francette en famille

Et vous ? Vous connaissez la Mayenne ?


Billet classé dans : À vélo, Voyages avec enfants

Nos aventures en famille sur la Vélo Francette entre Laval et Angers

Vous connaissez La Vélo Francette ? C’est un itinéraire vélo qui relie la Manche à L’Atlantique. Pour le Pont de l’Ascension, nous nous sommes lancés sur une partie du parcours en réalisant : Laval-Angers en 4 jours. Mon Ticoeur a assuré sur tout le trajet, avec des journées de 30 kilomètres en moyenne. Pour une fois, ma Titpuce était derrière moi sur le siège-vélo (d’habitude elle est avec son papa) et bien quelle pipelette ! Je ne risquais pas de m’ennuyer entre ses histoires de copines et son répertoire de chansons ;-). Le vélotourisme c’est vraiment de super moments en famille ! Et pour le coup, La Vélo Francette est idéale avec des enfants et des débutants à vélo car le chemin est très très facile. Entre Laval et Angers nous avons essentiellement longé un chemin de halage, le long de la Mayenne et de ce chemin on ne voit aucune voiture ! Un grand week-end au vert comme on les aime !

vélofrancette

115 km en famille sur la Vélofrancette

Jour 1 (jeudi) : train de Paris à Laval puis vélo pour rejoindre Ménil (étape de 28km).

Nous avons commencé par un tour dans les vieilles ruelles de Laval où se dressent de jolies maisons à colombages. Nous nous sommes fait la réflexion que cette petite ville aurait mérité une visite en soi si nous avions eu quelques jours de plus. En effet, nous aurions pu découvrir le Musée d’Art Naïf, admirer le château et flâner au bord de l’eau… Mais avec Ticoeur qui débute à vélo nous ne voulions pas arriver trop tard à Ménil, notre étape pour la nuit.

laval

laval

Pas loin de Laval on croise l’Abbaye d’Entrammes (le fromage du même nom est très sympa. Nous avons pu le goûter le soir-même chez nos hôtes).

vélofrancette

Nous avons pris le temps d’une pause déjeuner fort agréable, en terrasse, au bord de la Mayenne, sur la Vélo Francette, au niveau de l’écluse de la Benâtre, justement au restaurant « L’Ecluse » à Origné.

Puis, après quelques kilomètres pour digérer nous avons visité Le Refuge de l’Arche situé juste après Château-Gontier : on pourrait croire que c’est un zoo mais la philosophie est totalement différente. Comme son nom l’indique Le Refuge de l’Arche est un refuge, qui récupère les animaux maltraités, abandonnés, des animaux de cirques, des animaux que des particuliers ne savent plus gérer (et oui quand on a l’idée saugrenue d’adopter un petit ourson, il aurait fallu réfléchir à la taille de l’animal une fois adulte !). Bref, on trouve au refuge une très grande diversité d’animaux originaires de tous les continents. Bravo à cette association qui fait de son mieux pour le bien-être de nos amis les bêtes. Les enfants ont beaucoup aimé la visite.

le refuge de l'arche

la vélofrancette en famille

Nous avons repris les vélos et nous avons rejoint Ménil où nous avons été accueillis très chaleureusement dans une adorable chambre d’hôte située sur la Vélo Francette : Vallombry. Je vous reparle très vite de cette adresse coup de cœur !

Jour 2 (vendredi) : 39 km de Ménil à Grez-Neuville (avec détour)

Après le petit-déjeuner nous avons repris nos vélos et nous avons encore pédalé au bord de la Mayenne, sur le chemin de halage en passant par de jolis petits villages. Pour le déjeuner nous avons d’ailleurs fait halte dans l’un des plus mignons : Chenillé-Changé où il y avait ce vieux moulin…

la vélofrancette

la vélofrancette en famille

Après quelques kilomètres sur la Vélo Francette nous avons fait un détour vers le bourg du Lion d’Angers ce qui a rallongé notre étape. Si c’était à refaire nous n’opterions pas pour le détour car ça commence à faire long.  Ce soir-là, c’est le seul soir où j’ai senti que Ticoeur avait un coup de barre. Suite à notre expérience, je trouve que la bonne distance vélo pour Ticoeur (débutant, 7 ans) c’est 30km… Après, chaque enfant est différent ! En tout cas, le soir de ce deuxième jour quel plaisir nous avons eu à nous prélasser au bord de la piscine de notre magnifique chambre d’hôte à Grez-Neuville : Côté Rivière. Nous avons même pu nous baigner ! Vous vous souvenez sans doute qu’il a fait chaud pour l’Ascension donc la piscine c’était le rêve ! J’en profite pour préciser que nous avons apprécié les chemins ombragés sur le chemin de halage. Malgré la chaleur on sentait toujours un petit air agréable qui filait le long de la Mayenne.

Jour 3 (samedi) : 29 km de Grez-Neuville à Angers en passant par Terra Botanica 

Après le petit-déjeuner nous avons pédalé d’une traite pendant 21km réalisant ainsi la plus grande partie de notre étape journalière. Cela nous a permis de rouler à la fraîche et surtout d’arriver à Terra Botanica pour 11h et de ne plus en bouger jusqu’à la fermeture ! En effet, nous avons adoré ce parc où le végétal est roi. J’écrirai un article dédié à ce parc très ludique et très nature que nous avons beaucoup aimé tous les quatre.

Terrabotanica

Il nous restait ensuite encore 8km jusqu’à Angers où après un bon dîner face à la vieille ville (sur le toit du théâtre, sur la belle terrasse du restaurant La Réserve) nous avons dormi au calme à l’Hostellerie du Bon Pasteur.

Angers

Jour 4 (dimanche) : Angers – > Bouchemaine ->Angers (19km) puis retour à Paris en train

Pour le dernier jour, nous avions envisagé deux possibilités : farniente à Angers et donc zéro vélo (cela aurait été sympa pour découvrir la ville…) ou balade à vélo en aller-retour. Les enfants ont opté pour le vélo ! Et oui, ils sont aussi accros que les parents ! Nous sommes allés jusqu’à l’agréable village de Bouchemaine où nous avons pédalé jusqu’à la Loire et où nous avons apprécié quelques coquillages à la terrasse du Bistrot Le Noé : belle ambiance locale et décontractée !

Bouchemaine

 

En résumé, la Vélo Francette on conseille à 100%, en tout cas entre Laval et Angers et nous on a bien envie de découvrir les autres partie du parcours ! Si je résume, les grands plus de cet itinéraire sont :

  • Le chemin de halage, ombragé, facile, avec toujours une vue sur l’eau. A 99% le chemin était plat car le long de la Mayenne. Nous n’avons eu que deux côtes : une pour monter au Refuge de l’Arche et une autre encore plus courte pour monter à Terra Botanica.
  • Les longues heures passées sans voir ni entendre une seule voiture (c’est magique !)
  • Les nombreuses guinguettes ou autres petits restos au bord de l’eau…. Cela donne un vrai air de vacances ! (il y a aussi des aires de pique-nique).
  • L’accueil chaleureux des personnes que nous avons rencontrées en chambre d’hôtes et dans les villages.

Informations pratiques :

  • Trains : de Paris nous avons pris le TGV à la Gare Montparnasse. Paris->Laval : 1h30 et Angers->Paris : 1h30
  • Vélos : vous pouvez emmener vos vélos dans le TGV (dans des housses). Nous l’avons souvent fait. C’est de la logistique à la gare mais ça se fait ! Cette fois-ci nous avions des vélos de location (2 vélos adultes, 1 vélo enfant 20 pouces et un siège-vélo). Il y a des loueurs à Laval et vous pouvez rendre les vélos à Angers. Nous avions emmené 3 sacoches latérales étanches contenant toutes nos affaires pour 4 jours (comme d’habitude, on voyage léger !). Nous avions aussi nos propres casques mais il est possible d’en louer. Loueurs de vélo : au niveau de la Halte fluviale à Laval ou Canotika à Château-Gontier. Je précise aussi que sur cet itinéraire vous pouvez utiliser une carriole vélo car le chemin est assez large (il y a juste un ou deux kilomètres où le sol n’est pas encore totalement lisse donc il faudra choisir l’itinéraire bis juste après Grez-Neuville).
  • Détails précis des étapes : il y a le site de La Vélo Francette mais aussi un guide papier très bien fait : « La Vélo Francette, de la Normandie à l’Atlantique » aux Editions Ouest France.
  • Conseils : prévoir des gourdes, de la crème solaire et une petite trousse à pharmacie.

Bref, la Vélo Francette c’est moins connue que ses grandes sœurs car c’est un itinéraire vélo plus récent mais c’est vraiment à découvrir si comme nous vous adorez les escapades vélos en famille ou si tout simplement vous souhaitez débuter en vélotourisme !

Alors ? Tentés par la Vélo Francette ?

 

*Un grand merci à La Mayenne et à L’Anjou pour leur accueil !


Billet classé dans : À vélo, Voyages avec enfants

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Début juillet, nous avons découvert Echologia à 1h30 de Paris, en Mayenne. Au 19iè siècle, l’endroit était un site chaufournier. Aujourd’hui, Echologia a conservé son patrimoine historique et naturel : on peut voir les anciens bâtiments en pierres et les fours à chaud ainsi que tout le cadre naturel des carrières. Dès que nous sommes arrivés, j’ai apprécié la beauté du site. Mais que trouve-t-on aujourd’hui dans ce bel environnement écologique ? Des hébergements insolites plein de charme et des loisirs à découvrir dans le parc. J’insiste sur l’aspect tourisme responsable : la nature est respectée, préservée et le projet s’applique à conserver l’harmonie et l’équilibre du site.

Echologia et ses hébergements éco-insolitesCabane-digue où nous avons dormi

Echologia et ses hébergements éco-insolites             Echologia et ses hébergements éco-insolites

Côté hébergements originaux, Echologia propose tipis, cabanes flottantes, cabane trappeur, cabanes falaises, wigwams, yourtes, cabane-digue.

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Wigwams

C’est cette dernière, la cabane-digue où nous avons logé. Superbe ! Pour être honnête, au début j’aurais aimé une cabane sur l’eau mais il faut que les enfants aient six ans, pour des raisons de sécurité. Après avoir vu les différentes cabanes, une autre qui a beaucoup de charme et qui a plu à Ticoeur c’est la cabane-trappeur qui donne l’impression d’être un aventurier dans la forêt….

Echologia et ses hébergements éco-insolitescabane trappeur

Les yourtes m’ont le moins tentée car situées à une extrémité du parc où l’on entend la route.

Notre cabane-digue était vraiment top et isolée : le rêve ! Nous étions seuls sur notre digue avec une superbe vue sur le lac. A l’intérieur, la décoration est très soignée, très design tout en mettant la nature à l’honneur. Sur notre petite terrasse, nous avons adoré prendre le petit déjeuner bio qui est livré le matin devant la porte. C’est vraiment une attention discrète qui donne le sourire au réveil !

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Les enfants ont aimé l’acheminement en brouette vers la cabane ! C’est encore papa qui s’y colle !

Echologia et ses hébergements éco-insolites

L’excellente surprise du matin…

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Et les activités ?

Ticoeur a aimé se balader en canoë avec son papa. Ils sont allés faire un tour du côté des cabanes flottantes. Au retour du canoë, nous avons pu observer comment pêcher des écrevisses.

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Mon chéri et moi avons profité d’un cours de tir à l’arc (activité également incluse dans le prix de la chambre). On avait peur que les enfants s’ennuient à nous regarder mais en fait, ils ont été fascinés de voir leurs parents jouer les « Robin des Bois » et ils se sont donc tenus sagement sur le banc (à distance de la zone de tir, bien sûr !). J’ai ainsi découvert que mon mari avait dû être indien dans une autre vie ! J’ai eu plus de mal mais j’ai réussi à m’améliorer en une heure de cours. Les enfants peuvent également profiter de l’activité tir à l’arc, à partir de 8 ans.

Pour profiter de la sérénité des lieux, nous avons fait le tour du domaine de 70 hectares : au rythme des enfants, nous avons mis une heure. C’est très paisible avec un passage au niveau de la Grande Bleue, un magnifique lac artificiel d’un bleu intense (pas de baignade).

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Ce lac nous rappelle que l’eau est très présente sur le site d’Echologia. Notamment, j’ai particulièrement craqué pour la piscine naturelle située près des tipis. Le seul bémol est que cette magnifique piscine n’est pas idéale pour les touts-petits (c’est profond et le bord est glissant). Il y avait d’ailleurs surtout des amoureux qui en profitaient. Bien sûr, en surveillant, il est possible de s’y baigner en famille, si vous n’êtes pas trop frileux 😉 Pour moi, c’était plus un plaisir des yeux. Un très bel ouvrage.

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Au Restaurant la Terrasse, le bio est à l’honneur. Nous avons juste pris un verre et un encas car le menu ne nous tentait pas davantage. Cela dit, après, nous avons vu passer les assiettes et je dois dire que les plats à base des écrevisses du lac avaient l’air sympa. Du coup, à essayer une prochaine fois. Dans tous les cas, il faut absolument passer au restaurant pour la vue ! On voit justement la cabane-digue au loin !

Echologia et ses hébergements éco-insolites

En bref, Echologia est un endroit parfait pour les amoureux de la nature. Je conseille d’y passer un week-end, en famille ou à deux car c’est très romantique. A savoir par contre qu’il n’y a pas d’hébergements pour les familles avec plus de deux enfants. En tout cas pour le cadre, la nature, la beauté du site, et le design des cabanes, j’y retournerais bien volontiers et j’aimerais dormir dans une cabane flottante quand les enfants auront grandi !

Echologia et ses hébergements éco-insolites

Un grand merci à toute l’équipe d’Echologia qui nous a invités à découvrir ce bel endroit. J’ai déjà repéré des pistes cyclables dans la région donc à bientôt chez vous !

Et vous tentés par les hébergements insolites d’Echologia ?

Echologia
Bas Barbé, hameau chaufournier
53 950 Louverné
+33 9 80 80 53 53
à partir de 79€ (prix selon période et logement)

 


Billet classé dans : Nos belles adresses, Voyages avec enfants