De Dijon à Beaune : mes coups de cœur et bonnes adresses

Nous allons souvent en Bourgogne que ce soit à l’occasion d’un week-end vélo, de vacances entre amis ou encore pour une croisière sur les canaux en famille. Récemment, je suis retournée dans cette jolie région dans la cadre d’un reportage sur l’événement Fantastic Picnic : organisation de pique-niques insolites un peu partout en Bourgogne pendant la Fête de la Gastronomie. Vous avez dû voir quelques photos passer sur mon compte Instagram fin septembre.

Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous mes coups de cœur et mes bonnes adresses entre Dijon et Beaune.

A Dijon, mes dernières découvertes :

  • Une visite de la ville avec un Greeter : je connaissais bien le concept des Greeters à l’étranger mais j’ignorais que cela existait en France aussi. L’idée ? Une personne originaire de la ville ou du moins qui y vit et qui la connaît très bien vous guide bénévolement en toute convivialité. Un beau moment de partage. C’est ainsi que j’ai rencontré Sylvie et sa petite fille qui m’ont fait découvrir leurs endroits préférés à Dijon. Nous sommes allées au marché, nous avons fait des emplettes dans une magnifique boutique de pain d’épices (c’est une spécialité de Dijon et c’est pas à la moutarde !) et nous avons suivi le célèbre parcours de la chouette : un itinéraire à travers la vieille ville pour découvrir ses monuments et son histoire. Le tracé au sol correspond à une chouette, symbole porte-bonheur de Dijon. En plus, c’était le jour de la fête des orgues de barbarie. Bref, il y avait de l’ambiance ! Où acheter le délicieux pain d’épices ? Chez Mulot et Petit Jean, 13 place Bossuet, Dijon. Comment trouver un Greeter pour vous accueillir le temps d’un tour dans la ville ? Voici la liste des Greeters de Dijon et de la Côte de nuit mais une fois encore, vous pouvez en trouver dans toute la France. Une belle façon de voyager et de faire de belles rencontres. Un grand merci Sylvie pour toutes les explications, pour nos échanges (qui continuent par mails) et merci pour les délicieuses gougères de Bourgogne dont voici la recette qu’elle partage volontiers avec vous.

Visite de Dijon

Visite de Dijon

Visite de Dijon

Visite de Dijon

Visite de Dijon

orgue de barbarie

pain d'epices de dijon

Visite de Dijon

Visite de Dijon

Visite de Dijon

Visite de Dijon

  • Une visite de la ville en Segway : j’ai fait mes débuts en Segway à Dijon et j’ai aimé. Je me suis tout de suite sentie à l’aise sur mon gyropode (quel nom !) – c’est vraiment très intuitif et j’ai apprécié de pouvoir débuter dans un environnement facile et agréable. A Paris, je vois passer des touristes en Segway mais ça me tente beaucoup moins entre la foule et les voitures ce doit être stressant. A Dijon, en compagnie de notre adorable guide nous avons suivi la coulée verte le long de l’Ouche. Malgré mes différents passages à Dijon je ne connaissais pas cet endroit très vert et nature où il est également possible de se balader à pied ou à vélo. Au total, la balade a duré une heure et j’ai trouvé que c’était une manière ludique et originale pour découvrir la ville (à partir de 14 ans). Comment s’inscrire à une sortie Segway ? Rendez-vous à l’office du Tourisme de Dijon.

 
segway à Dijon

Visite de Dijon

  • La Maison des Cariatides : un restaurant qui propose des produits locaux et un menu du marché que j’ai trouvé excellent. On peut observer l’animation dans la cuisine ouverte. Menu midi E+P+D : 27€ et menu dégustation le soir à 58€ (7 plats). Déco agréable et excellent service. 28 Rue Chaudronnerie, 21000 Dijon.

cariatides

Entre Dijon et Beaune : des vignes et encore des vignes !

En Bourgogne, quand on parle de climat, on ne parle pas de la météo : « on ne lève pas les yeux au ciel, on les baisse sur la terre » a dit Bernard Pivot. Et c’est vrai car les climats de Bourgogne évoquent les parcelles viticoles de la région. Ces climats sont si réputés qu’ils ont été inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en juillet 2015.

Avec mon chéri nous avons parcouru la route des vins de Bourgogne à vélo. C’est qu’il y a d’excellents vins à déguster en chemin 🙂 : Gevrey-Chambertin, Vosne-Romanée et Nuit-Saint-Georges par exemple. A l’époque nous avions fait une pause déjeuner à Nuit-Saint-Georges où je vous conseille le restaurant (qui est toujours aussi bien d’après ce que j’ai lu) : L’Auberge du Côteau. Excellente entrecôte cuite au feu de bois et accueil chaleureux du propriétaire. Par contre, vous n’aurez plus faim de la journée. Route Côte de Nuits, 21700 Villars-Fontaine, tél : 03 80 61 10 50

Avec Chocoladdict j’ai parcouru le même chemin en septembre dernier. Cette fois-ci en voiture mais ce n’est pas plus simple pour la piètre conductrice que je suis 😉 Nous avons joué à Thelma et Louise à travers les paysages de vignes mais tout s’est très bien fini, je vous rassure.

climats de bourgogne

 

les climats de Bourgogne

petites fleurs dans les vignes

en Bourgogne

Du côté de Beaune : mes coups de cœur pour un séjour en famille ou en amoureux :

Beaune

  • Les Hospices de Beaune : à voir absolument. Ticoeur et Titpuce avaient également apprécié la visite l’an dernier. Notre guide était excellente et les lieux sont intéressants même pour les enfants, surtout la partie avec le grand dortoir ainsi que les instruments médicaux. Depuis la grande cour, les vues sur le bâtiment sont superbes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

   Hospices de Beaune 

  • La Moutarderie Fallot : encore une visite qui a plu aux enfants. Notre guide était très sympathique et le tour se finit par un atelier de fabrication de moutarde aussi bien pour les petits que pour les grands. En plus, la moutarde Fallot est excellente et vraiment bourguignonne.

Moutarderie Beaune

  • Le Clos de la Challengette : Une très belle adresse de chambre d’hôtes. Jackie, la propriétaire est adorable. Le jardin est magnifique et les hébergements ont beaucoup de charme. Pour les amoureux il y a aussi la possibilité de dormir dans une roulotte. Le salon où on prend le petit déjeuner est très cosy. Chaque chambre est décorée différemment avec soin.

chambre d'hotes Beaune

Chambre d'hôte à Beaune

  • Caves Madeleine chez Martial Blanchon : une adresse de restaurant à retenir, en plein centre de Beaune. Une cuisine de style bistronomique qui met en avant les produits locaux sur une carte simplifiée et moderne. Le service est jeune et dynamique. J’ai aimé le salmorejo aux tomates des Loubet en entrée et les moules de bouchot choux pointu et feuille de capucine en plat. Au dessert j’ai mangé pour la première fois de la glace au foin mais j’ai pas spécialement reconnu le foin, peut-être parce que je suis parisienne 😉

Caves Madeleine Beaune 

  • Le Château de Couches : il vous faudra sortir de Beaune et parcourir 30km vers le sud pour aller visiter ce château que j’ai adoré. Déjà, il est esthétiquement très beau avec ses bâtiments de toutes les époques et sa situation au-dessus des vignes. Ensuite, la visite est intéressante et totalement adaptée aux enfants. Le château propose même des visites costumées, des ateliers créatifs et de nombreux événements pour les familles : concerts, spectacles, chasse aux œufs, fête des vendanges, Halloween, féérie de Noël. J’ai rencontré les propriétaires lors du Fantastic Picnic et j’ai été impressionnée par leur énergie et leur envie de toujours proposer quelque chose de nouveau au château. Les enfants apprécieront tout particulièrement le Donjon, l’aperçu des oubliettes et la salle des armes. Un endroit magnifique à découvrir absolument la prochaine fois que vous passez en Bourgogne. Le château propose également trois chambres d’hôtes dignes des grands seigneurs.

chateau de couches

chateau de couches

chateau de couches

Visite Chateau de Couches

fleur rose

Visite Chateau de Couches

Visite Chateau de Couches

Visite Chateau de Couches

 

Voilà, j’espère que vous avez apprécié cette petite balade bourguignonne et n’hésitez pas à partager en commentaires vos bonnes adresses dans la région !

Plus d’information : sur le site Bourgogne Tourisme.


Billet classé dans : À vélo, Roadtrip, Voyages avec enfants, Voyages sans enfant

Notre croisière fluviale en Bourgogne : la beauté des écluses

Pendant notre week-end sur le canal du Nivernais, nous avons passé 12 écluses à l’aller et donc 12 écluses au retour. Il s’agissait à chaque fois d’écluses manuelles mais nous avons eu de la chance : comme nous étions le seul bateau ce week-end-là, l’éclusier nous a suivis et nous a aidés à toutes les écluses. Nous avons tourné les manivelles avec lui pour l’expérience et il faut dire que c’est sport ! Mais qu’est-ce que c’est beau ! Je ne me suis pas lassée d’admirer le remplissage d’eau, la montée ou la descente du bateau… C’est un peu comme si à chaque écluse on se créait une cascade rien que pour nous et pour le plaisir de nos yeux.

Après vous avoir montré l’aventure dans les tunnels, voici donc nos écluses : des écluses et toujours des écluses…

ecluse

ecluse_pont

passage_ecluse

 

cascade_ecluse

ecluse_ouvert

ecluse_sardy

ecluse_brume

detail_ecluse

Retour à Châtillon-en-Bazois où notre croisière fluviale se termine…

chatillon_bazois

Encore merci à France Passion Plaisance pour la découverte !


Billet classé dans : En bateau, Voyages avec enfants, Voyages avec bébé

Notre croisière fluviale en Bourgogne: entre tunnels et écluses

J’ai déjà partagé avec vous les détails de notre croisière fluviale sur le Canal du Nivernais et notre enchantement pour cet agréable façon de voyager…. Aujourd’hui, je souhaitais vous montrer la partie du canal que nous avons le plus appréciée, aussi bien les grands que les petits : le passage des trois tunnels à La Collancelle, tunnels d’une longueur de 758 mètres, 268 mètres et 212 mètres. Évidemment, c’est le premier tunnel qui est le plus impressionnant. Ticoeur a vraiment aimé se prendre pour un grand aventurier : il adore les tunnels, ponts, passages, grottes… il a donc été gâté ! Il a également aimé aider le Capitaine en lui tenant la lampe torche : un adorable petit assistant ! Bref, c’était la grande aventure pour toute la famille. De plus, à la sortie de ces trois tunnels, le paysage calme et bucolique nous conduit jusqu’à un étonnement alignement de 16 écluses consécutives : un très bel endroit appelé « échelle de Sardy ». Magnifique !

Alors ? Prêts à nous suivre dans ces tunnels ?lumiere

entree_tunnel

Entre chaque tunnel, nous tombons sous le charme d’adorables petits ponts recouverts de végétation…

joli_pont_canal

Sur chaque côté du canal, la mousse me donne l’impression d’être sous les tropiques !

mousse

A peine le temps d’observer le canal que le deuxième tunnel nous fait face…

tunnel3

L’aventure recommence…

tunnel
Ticoeur prépare la lampe pour le prochain tunnel…

tunnel_lampe

Voilà ! On a réussi à passer ces trois étroits tunnels !

canal_du_nivernais

Tiens, une cascade sur le côté du canal… C’est trop romantique !

cascade

Nous arrivons à l’enchaînement des 16 écluses où nous faisons une pause pour une balade à pied.

ecluse_bleue

Nous garons donc notre joli bateau prêté par France Passion Plaisance. Pour cela, il faut planter deux piquets dans la pelouse et y accrocher les cordages. Parle-t-on d’amarrage sur un fleuve ??

canalous

Après avoir repassé ponts, tunnels et écluses dans l’autre sens, nous nous posons au port de Baye pour la nuit.

maison

 Vous avez aimé la balade ? Il n’est pas trop beau ce canal du Nivernais ?

 


Billet classé dans : Voyages avec enfants, Voyages avec bébé

Partir en croisière fluviale avec les enfants

Pour le week-end de Pâques, nous avons fait une croisière fluviale en famille, avec des amis sur le canal du Nivernais en Bourgogne. J’ai adoré ! Nous étions déjà partis une semaine en voilier avec bébé autour de l’île d’Elbe donc quand France Passion Plaisance m’a proposé de tester la croisière fluviale, j’ai eu très envie d’essayer ! Une nouvelle expérience sur l’eau ! J’ai trouvé la balade superbe, le rythme tranquille, les paysages apaisants, les décors variés, les écluses pleines de charme… Bref, j’ai été conquise par ce mode de voyage plutôt original. Nul besoin de permis. Vous irez juste plus au moins droit 😉 Autant vous dire que je naviguais en dessinant des « S » ! Mais les hommes s’en sortaient bien mieux, Psss…! Et les enfants ? C’est ce que je vais vous raconter…

bord_canal

ecluse2

capitaine

Âge de Ticoeur : 3 ans et demi
Âge de Titpuce : 1 an

Période du voyage : week-end de Pâques donc vous vous souvenez sans doute qu’il a fait anormalement froid ! Avec heureusement pas mal de soleil et du chauffage à bord de notre bateau. Dans l’absolu, je pense qu’avril peut être très agréable sauf cette année 😉 Sinon, de mai à octobre ce doit être idéal. Évidemment il faut un peu de chance avec la météo ou pourquoi pas réserver à la dernière minute (surtout en période creuse) pour s’assurer des bonnes prévisions et obtenir de belles réductions (-40% en ce moment).

Durée : 2 jours 3 nuits. Nous sommes arrivés vendredi soir et nous avons dormi au port de Châtillon-en-Bazois avant de partir le lendemain après un très sympathique brief d’une heure par notre loueur de la société Les Canalous. Escale à Baye pour la nuit du samedi à dimanche puis retour à Châtillon-en-Bazois où nous avons passé une troisième nuit à bord avant de rendre le bateau lundi à 9h.

Transport : Notre bateau était un Tarpon 42 prévu pour 10 à 12 personnes avec 4 cabines + le carré : un grand confort je dois dire, surtout par rapport à ce que j’ai l’habitude de voir quand nous louons un voilier. En plus, le design du bateau est plutôt élégant. Notre base était à 3h de Paris en voiture.

bateau_croisiere

Logistique : nous avions surtout emporté des vêtements chauds et beaucoup de provisions ! A bord, il y avait draps, couvertures, vaisselles. Nous avons emmené serviettes de bain, produit vaisselle et surtout, ne pas oublier les allumettes !!

Bonnes adresses :
Nous avons bien aimé l’accueil et la cuisine généreuse de la table d’hôte chez Mumu à Baye où nous avons dîné le samedi soir (20€). Pour tous les autres repas nous avons mangé des pâtes à bord et du délicieux Chavignol acheté en route…

Budget :
Il existe une large gamme de bateaux : voici la grille des tarifs. Comme c’est un budget, le plus avantageux est de partager la croisière avec des amis ou de partir à la dernière minute pour profiter des offres spéciales. Pour le week-end, les prix vont de 316€ à plus de 1700€, selon le bateau et la saison (à titre indicatif en 2013). Ensuite, il faut rajouter l’assurance, certes facultative mais fortement recommandée (65€) et l’essence (dans notre cas ,nous avons dépensé 100€ d’essence sur le week-end mais cela dépend des bateaux et des kilomètres que vous parcourez).

Et les enfants donc ? Je tiens à préciser que je ne souhaite faire ici aucune généralité car cela dépend de chaque enfant, de leur âge, de leur caractère, de leurs habitudes… Donc vous êtes les meilleurs juges pour savoir si la croisière fluviale est adaptée pour vos enfants ou pas. Voici en tout cas notre expérience :

Les « bébé plus » :

– Ticoeur a adoré ! Il est resté sur le pont avec nous et souhaitait participer ou faire semblant : il resté près du poste de pilotage et nous a tenu la lampe torche dans les tunnels. Il a vraiment été conquis, au point que lorsque nous descendions du bateau il nous demandait « quand est-ce qu’on va au bateau ? On peut aller au bateau ? maman, je veux le bateau » 😉 Absolument aucun soupçon d’ennui pendant le week-end ! Nous avions pourtant prévu coloriages, dessins animés, jeux de cartes mais rien n’a été utile : il était vraiment avec nous, attentif, posant de nombreuses questions et fier d’être le commandant ! Mais tous les enfants de trois ans ne réagiraient pas forcément de la même manière ! Je le sais ! Donc à vous de voir !
– Il y avait un kit bébé gratuit incluant lit parapluie et chaise haute (pour Titpuce). Très pratique ! Vous comprendrez pourquoi très vite…
– Grâce à la présence de 6 adultes, nous étions vraiment au top côté surveillance des enfants. D’ailleurs, comme il faut disons 2 à 3 personnes pour naviguer et passer les écluses, il est même absolument impossible pour un couple seul de partir avec un jeune enfant.
– La navigation s’est avérée propice aux longues siestes des enfants : ils ont dormi de 13h à presque 16h. Et à 16h nous arrivions au Port et nous partions en balade à pied.

a_bord_moussaillon

Les « bébé moins » :

– Cela demande une extrême attention quand vous emmenez sur un bateau un bébé qui comme Titpuce trotte à 100 à l’heure toujours prête à faire une bêtise ! Résultat : j’ai vraiment apprécié la chaise haute que j’utilisais à chaque fois qu’elle était sur le pont, et donc pas seulement pour les repas (Elle ne risquait pas de s’échapper !). Et puis évidemment elle ne restait pas si longtemps dans la chaise donc je la descendais dans le grand lit parapluie que j’avais rempli de jouets pour qu’elle l’utilise comme parc. Du pont, à travers les vitres, je pouvais la voir. Et puis à d’autres moments je la portais dans les bras ou je jouais avec elle en restant à quelques millimètres d’elle ! Bref, avec Titpuce c’était plus sport mais primo je m’y attendais, secondo, nous étions 6 adultes donc il y avait toujours quelqu’un pour la surveiller de très près.

– Autre petit soucis logistique : le seul endroit où il est possible de placer le lit parapluie c’est le carré. Or comme nous dînions dans le carré et que Titpuce se couchait tôt, nous attendions qu’elle soit bien endormie pour la déplacer dans un vrai lit (avec barrière de sécurité) puis quand nous allions nous coucher, nous la replacions dans le lit parapluie. Heureusement, ces petits déménagements ne l’ont pas réveillée mais là encore j’imagine que ça dépend des bébés donc il faut y penser. Après, en plein été, c’est plus simple car vous pouvez dîner et veiller sur le pont pendant que bébé dort dans le bateau.
Ces deux points n’ont en rien gâché le plaisir de notre croisière et je retenterai bien l’expérience en été !

a_bord

dejeuner

Lisez également l’expérience de Mon Blog de Maman qui donne de très bons conseils pour la navigation en famille… Vous aimerez aussi la balade avec enfants de Vagabondes en Mayenne et les aventures trépidantes de Carnet d’escapades. D’ailleurs, dans ce billet, vous verrez beaucoup de photos de l’intérieur du bateau, ce que j’ai oublié de faire car j’aime tellement rester sur le pont ! Si le tourisme fluvial vous intéresse, sachez que les canaux navigables sont nombreux : France Passion Plaisance propose 38 bases en Europe ! Je n’ai pas testé les autres canaux mais le Canal du Nivernais m’a enchantée ! Je vous le ferai découvrir plus en détails dans les prochains billets !

chateau_chatillon

Laissons donc le Château de Châtillon-en-Bazois derrière nous et partons pour notre croisière fluviale : je vous emmène ?

 


Billet classé dans : En bateau, Voyages avec enfants, Voyages avec bébé