Notre randonnée avec les lamas de Valloire

Lors de notre séjour à Valloire, après une belle matinée de ski avec les enfants, nous avons profité d’un grand soleil printanier pour nous inscrire à une randonnée en montagne avec des lamas. C’est ainsi qu’à 13h45 nous avions rendez-vous avec d’autres familles participantes et Gilles, notre guide, pour partir en direction du camp de base où vivent les lamas.

lama de Valloire

Là-bas, Gilles nous a d’abord présenté chaque animal : son prénom, son caractère, son histoire (Névé, Tio, Tchoupi, Vivace et les autres). Les enfants leur ont donné à manger puis  ils ont choisi quel lama ils voulaient mener. Titpuce a tout de suite eu un gros coup de cœur pour Arsouille, l’alpaga (l’alpaga est le plus petit et le plus doux des camélidés – sa laine est réputée), absolument craquant il est vrai. Ticoeur s’est occupé de Névé, un jeune lama très dynamique, puis il a changé plusieurs fois de lama pendant la rando car les enfants voulaient tourner. C’est ainsi que parents, enfants, grands-parents et lamas se sont retrouvés à marcher ensemble. Parfois on ne savait plus vraiment qui menait qui entre le lama ou l’enfant ;-). Dans tous les cas, les lamas sont des animaux très doux, très gentils et moins têtus que des ânes. Randonner avec des lamas c’est vraiment confortable et adapté pour toutes les générations ! Nous avons commencé par une grande montée pendant laquelle les enfants nous ont épatés par leur énergie. Je pense que mener des lamas dédouble le courage de nos p’tits chéris. Je peux vous affirmer que sur la dizaine de bambins présents aucun n’a traîné la patte, au contraire, que d’entrain ! On devrait toujours avoir un lama avec soi pour voyager non ? Pas de « mais quand est-ce qu’on arrive ? », « je veux plus marcher »… Les lamas n’ont pas hésité à grignoter quelques plantes en chemin. Les enfants ont commencé à avoir faim eux aussi, alors on s’est installé dans une clairière et Gilles leur a préparé des tartines à la confiture de myrtilles en leur racontant tout plein d’anecdotes concernant les lamas. Nous étions tous captivés.

Randonnee avec lama   Randonnee avec lama

Randonnee en famille

Randonnee avec lamaGilles, notre guide et ami des lamas

Le spot pour notre pause était magnifique, avec une vue incroyable sur le Grand Galibier (3228m), au sommet éblouissant. Il est temps de repartir, on marche toujours face à cette montagne fascinante et bientôt nous commençons la descente. Les parents récupèrent les lamas pendant que les enfants dévalent les pentes avec Gilles. Il s’est écoulé environ trois heures et nous ne les avons pas vu passer. Nous avons la tête pleine d’histoires de lamas et de rires d’enfants. Nous retournons au camp de base ; il est temps que les lamas se reposent et nous rentrons en mini-bus à la station. 

Face au Grand Galibier

grand galibier

Nous avons vraiment trouvé que c’était une des plus belles randonnées que nous ayons faite en famille. Gilles est un super guide, passionné et passionnant. Les enfants ont été fiers de mener les lamas sur les sentiers. Ils vont se souvenir longtemps de cette belle expérience. Quant à moi qui rêve de faire plus de rando avec les enfants, j’ai trouvé la solution : il faut absolument qu’on adopte un lama !

Randonnee avec lama

Randonnee avec lama

J’avais vu mes premiers lamas au Pérou et dernièrement nous avions recroisé des lamas lors de notre voyage dans le nord Argentine mais je n’avais jamais passé du temps avec eux et je n’imaginais pas leur endurance et leur caractère plutôt facile. Les lamas de Gilles sont eux originaires du Chili et de la Bolivie mais ils sont nés en France. Ils ont l’air de bien se plaire en Savoie en tout cas !

Bref, si vous venez à Valloire, ne manquez surtout pas la rando famille avec Gilles et ses lamas. Deux mamans lamas attendent un bébé donc la relève est assurée !

randonnee avec lama de Valloire

Je sais qu’il existe d’autres concepts de randonnées avec des animaux (ânes, chiens, cochons). Avez-vous déjà testé ? Ne trouvez-vous pas que c’est magique de voir comment soudain nos enfants aiment marcher ?

Un grand merci à Gilles pour cette découverte !

Informations pratiques pour la rando avec les lamas :

  • Inscriptions auprès de l’office du tourisme de Valloire.
  • Également plus d’informations sur le site des lamas de Valloire.
  • Possibilités de balades en toute saison. Ce doit être amusant de tester la rando raquettes avec les lamas !

Alors, tentés ?


Billet classé dans : Rando, Voyages avec enfants

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

Le week-end dernier, j’ai découvert La Rosière, charmante station de ski située en Tarentaise. Au bout de trois jours, le constat était évident pour moi : voilà une station parfaite pour la famille ! Du coup, je vais essayer d’y emmener Ticoeur et Titpuce fin mars-début avril. L’aspect familial n’est d’ailleurs pas le seul critère qui m’intéresse quand je choisis une station mais La Rosière a vraiment tout :

  • Une station à taille humaine constituée de jolis chalets, sans barres d’immeubles
  • Une altitude de 1850 mètres qui offre déjà une certaine garantie de neige
  • Un domaine skiable qui permet de passer en Italie, pour un peu d’exotisme et surtout pour goûter à la gastronomie italienne sur les pistes 😉

L’Espace San Bernardo c’est 160 km de pistes. Je trouve que c’est déjà bien suffisant pour une semaine de ski, d’autant plus que les pistes sont belles et intéressantes. Par exemple, pour descendre aux Ecudets depuis le Roc Noir c’est déjà 1100 mètres de dénivelé. Je vous conseille aussi « les marmottes », une longue et agréable piste rouge que j’ai particulièrement appréciée.

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la familleVue sur le Mont Blanc

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la famille

Revenons à l’aspect famille, voilà les points qui m’ont plu à La Rosière :

  • Toutes les pistes sont exposées au soleil. Quand je me souviens de mon Ticoeur qui a eu très froid pour ses premières leçons de ski, je pense qu’avoir des pistes orientées sud est un véritable atout pour les enfants (et pour moi aussi en fait !)… Évidemment, il faut que le soleil pointe son nez mais ça c’est comme partout…
  • Des pistes larges avec des parcours pour les enfants. Notamment le parcours du Petit Saint Bernard est très ludique (je l’ai emprunté deux fois) : les enfants doivent traverser une série de petits obstacles, faire sonner des cloches, passer des portes, rebondir sur des mini-bosses, etc.
  • Des pistes moins fréquentées qu’ailleurs en saison. Bon, là en janvier, évidemment c’était calme mais grâce à une capacité d’hébergements plus restreinte que dans d’autres stations (en proportion du domaine skiable), la densité est moins grande. C’est rassurant côté sécurité sur les pistes.
  • Quand on loge à La Rosière on est en bas des pistes : on sort du chalet et le front de neige est là devant nous. C’est confortable avec les enfants. Rien n’est loin.
  • Le club des Galopins que j’ai visité propose de très nombreuses formules sur mesure : il est possible de faire garder les enfants à partir de 18 mois à la journée ou à la demi-journée avec cours de ski de l’ESF en option à partir de 3 ans. Le club est au centre de la station, facilement accessible avec un jardin et de nombreuses activités.
  • Quatre remontées mécaniques en bas des pistes sont gratuites ainsi que le forfait pour les moins de 5 ans. Comme dans d’autres stations, il y a un petit tapis roulant (le Tapis des Lutins) gratuit et couvert qui permet aux plus petits de s’initier au ski avec leurs parents.
  • La mascotte de la station : le Saint-Bernard ! Adorable chien que les enfants pourront croiser à La Rosière.
  • Au programme également : activité luge et même raquettes (à partir de 5 ans)
  • La Rosière fait partie des stations qui ont reçu le Label Famille Plus
  • La Rosière est une station où la neige est au rendez-vous jusque tard dans la saison (fermeture le 24 avril). Avec des enfants, je préfère toujours partir en mars ou début avril pour qu’ils n’aient pas trop froid.

La Rosière : une station coup de cœur, idéale pour la familleLe parcours du Petit Saint Bernard

Avec tous ces critères famille qui viennent s’ajouter au fait que j’ai trouvé la station belle et agréable, La Rosière est définitivement un coup de cœur, avec des pistes tout à fait à mon goût ; et puis j’aime le voisinage de l’Italie, ma deuxième patrie !

Lire la suite


Billet classé dans : Ski, Voyages avec enfants, Voyages sans enfant