Vive le sport dans le Périgord !

Comme j’ai commencé à vous le raconter récemment : j’ai eu la chance de retourner en Dordogne fin juin pour une découverte culturelle, gastronomique et sportive du Périgord. Aujourd’hui, je voulais vous parler tout particulièrement des activités sportives que nous avons pu tester à la base de loisirs de Rouffiac, un parc très boisé d’environ 100 hectares situé dans le Périgord blanc, au nord de la Dordogne.

Nous avons commencé la journée pour une balade en VTT : notre moniteur nous a donné quelques explications et de bons conseils pour bien utiliser son VTT et garder l’équilibre. En effet, ce n’est pas parce qu’on a l’habitude de faire du vélo qu’on sait maîtriser un VTT ! Loin s’en faut ! J’ai donc appris à mieux gérer les tournants et le relief tout en admirant les bords du grand lac de la base de loisirs. Les vélos mis à disposition sont de très bonne qualité et on trouve des modèles pour les enfants à partir de 7 ans environ.

Vive le sport dans le Périgord !

Vive le sport dans le Périgord !  Vive le sport dans le Périgord !

Lire la suite


Billet classé dans : Voyages avec enfants, Voyages sans enfant

Visite du célèbre site de Lascaux II

Vous vous rappelez peut-être à quel point j’aime la Dordogne où je suis allée quelques fois avec ma petite famille. Pourtant, malgré mes différents passages dans la région, je n’avais jamais visité Lascaux II. Il faut dire que la Dordogne est très riche en châteaux (plus de 1000 !), en grottes et en villages pittoresques donc autant dire que nous sommes loin d’en avoir fait le tour !

Alors quand on m’a proposé de participer à un voyage de presse pour découvrir certains sites du Périgord que je ne connaissais pas encore, je n’ai pas hésité une seconde. Ainsi, dans le sud de la Dordogne, dans la partie appelée le Périgord noir, nous avons eu la chance de découvrir le site le plus célèbre de la région : Lascaux II. Il s’agit d’un facsimilé de la grotte de Lascaux, c’est-à-dire une reproduction à l’identique de la plus célèbre grotte préhistorique du Monde, classée au patrimoine Mondial de l’Unesco, et pour cause : ses peintures datent d’environ 17 000 ans et ont la singularité d’être en couleurs. Alors, je vous l’avoue, j’avais peur d’être déçue. Parce que Lascaux II est une copie et que je craignais de me croire dans un musée plutôt que dans une grotte authentique. Et bien non : j’ai adoré Lascaux II et je vous assure qu’on s’y croirait ! Pourquoi ? Parce que non seulement les peintures ont été reproduites à l’identique avec les matériaux de l’époque mais la forme de la grotte elle-même est une copie de celle d’origine, avec le même relief. Même la température intérieure a été reproduite. Et si on rêve de voir la vraie grotte, on sait aussi que pour sa survie, il est préférable que personne ne la visite car rien qu’en respirant, nous contribuons à la détérioration des peintures.

Visiter Lascaux II c’est admirer les copies fidèles des deux galeries les plus impressionnante de la grotte de Lascaux : la Salle des Taureaux et le Diverticule axial. Notre petit groupe de blogueurs (Sabrina, Mariode, Sandrine, Fabrice et moi) avons eu le privilège de prendre des photos, ce qui est interdit aux visiteurs. Nous avons apprécié cette chance à sa juste valeur et c’est avec émotion que chacun d’entre nous a ramené des images pour ses lecteurs. Voici les miennes :

Visite du célèbre site de Lascaux II

Lire la suite


Billet classé dans : Voyages avec enfants, Voyages sans enfant

Voyager avec bébé : choisir sa destination (2/2)

Voici la suite des destinations que je conseille pour un voyage avec bébé, destinations que nous avons testées avec Ticoeur. Dans mon précédent billet je vous présentais nos 9 premiers voyages avec enfant, voici la suite de nos aventures avec 10 autres idées de destinations à découvrir en famille

Malaisie/Singapour/Cambodge – 3 semaines en mars 2011
– Ticoeur a 18 mois
Mon avis : Notre plus long voyage en avion (11h à l’aller et 13h au retour). Un vol de nuit à chaque fois mais Ticoeur n’a dormi que 2 ou 3h à l’aller… Heureusement, il est resté tout sage assis sur nos genoux, le regard dans le vide… Au retour, il a dormi 9h donc parfait ! La Malaisie et Singapour ce n’était pas un choix au hasard : nous y avions été en voyage de noces ce qui nous a permis de bien choisir notre circuit et de nous sentir en terrain connu. Comme nous avons une amie à Phnom Penh, nous avons passé quatre jours dans la capitale cambodgienne (seulement 1h30 d’avion à partir de Kuala Lumpur et 40 euros avec Air Asia). Je recommande la Malaisie à tout le monde car on y trouve de très belles îles, c’est bien moins touristique que la Thaïlande, le pays est plus riche donc plus de confort pour les enfants. Très bonnes routes, bonnes voitures, très bonnes conditions sanitaires. Pas de palu si vous évitez la jungle au milieu du pays. Bref, en Malaisie avec bébé, le mieux est d’alterner entre les villes (où vous découvrirez la diversité culturelle du pays) et les îles de rêves pour le farniente. Le budget reste très abordable (30 euros la nuit en moyenne et repas pour 4 euros). Sur le Cambodge je peux juste dire que nous avions choisi de ne pas quitter la capitale car les routes ont la réputation d’être mauvaises et le palu sévit dans pas mal de régions… A Pnomh Penh pas de problème. Très bon accueil des locaux quand ils nous voient avec un bébé !
Logistique : nous n’avons emporté que l’écharpe de portage et le lit parapluie (on aurait pu se dispenser du lit car les hôtels en proposent mais notre amie au Cambodge n’en avait pas). Dans les villes, on trouve tout ce qu’il faut pour bébé (couches, petits pots, autres produits d’hygiène, lait en poudre). Pour le bain, j’utilisais les bacs de douche ou un seau. Pour les repas : lait en poudre, petits pots mais surtout poisson frais et riz. Nous avons fait nos trajets en avion (Air Asia) ou taxi (vraiment pas cher, même pour une centaine de kilomètres) et nous avons pris une fois le bus entre Malacca et Singapour (confortable). Des chaises hautes de partout.
Intérêt de la destination : ****
Facilité de voyage avec bébé : ****
L’itinéraire et les bonnes adresses ICI.

Voyager avec bébé : choisir sa destination (2/2)

La Champagne (France) – 1 grand week-end en avril 2011 – Ticoeur a 19 mois
Mon avis : voyage très facile en voiture (1h30 de Paris à Épernay). Pendant, ce week-end, nous avons profité de la vie de château et des visites de caves. Ticoeur a bien joué sur le domaine du château et il a été très sage pendant toutes nos balades ainsi qu’au restaurant. Visite qui a plu à Ticoeur : les caves Mercier car on s’y déplace en petit train. Au final, une destination qui plaît surtout aux parents pour le Champagne mais qui est très facile avec enfants.
Logistique : nous avions emmené le cosy pour la voiture et le lit parapluie. Pour les repas : petits pots + il a goûté dans nos assiettes. Chaises hautes de partout.
Intérêt de la destination : **
Facilité de voyage avec bébé : ****

Sicile (Italie) – une semaine en mai 2011 – Ticoeur a 20 mois
Mon avis : voyage en avion facile (environ 2h). Ticoeur a dormi tout le trajet. La Sicile, je connais très bien puisque c’est l’île de mes origines, où vit toute ma famille paternelle. J’avais organisé un circuit avec changement d’étapes tous les 2 jours. Nous avions loué une voiture. Je ne peux que recommander « mon île » pour sa richesse culturelle (temples, villas, églises, villes baroques), naturelle (petites îles, volcans, montagnes, plages…) et sa bonne cuisine (glaces, pâtes, poissons) ! Ticoeur a pas mal marché lors de nos visites et a profité du chaleureux accueil sicilien (les enfants sont rois !).
Logistique : Nous avions emmené le cosy pour la voiture, l’écharpe de portage et le lit parapluie. Pour les repas : cuisine locale et lait en poudre. Très rarement une chaise haute au resto.
Intérêt de la destination : ****
Facilité de voyage avec bébé : ***
L’itinéraire et les bonnes adresses ICI.

Copenhague (Danemark) – un grand week-end en juin 2011 – Ticoeur a 21 mois
Mon avis : trajet en avion impeccable (environ 2h). Sur place, balades en ville, visite de musées, de la boutique Légo et de Tivoli (parc d’attraction). Donc très adapté pour les enfants. Copenhague est une ville très zen, spacieuse où tout est facilité pour les déplacements en poussette. Le seul défaut : c’est cher !
Logistique : Nous avions emmené la poussette et le lit parapluie (nous logions chez des amis). Pour les repas : petits pots et lait en poudre. Toujours des chaises hautes.
Intérêt de la destination : ***
Facilité de voyage avec bébé : ****
Les bonnes adresses ICI.


Voyager avec bébé : choisir sa destination (2/2)

Baie de Somme (France) – un grand week-end vélo en juillet 2011 – Ticoeur a 22 mois
Mon avis : trajet en train de Paris. Nous avions mis nos vélos dans le train. Sur place, balades en vélo sur de très belles pistes cyclables. Beaux paysages tout au long de la baie. Nous avons également pris le petit train vapeur ce qui a beaucoup plu à Ticoeur.
Logistique : Nous avions emmené l’écharpe de portage, nos vélos et le siège vélo pour Ticoeur. Lit bébé fourni dans notre hôtel. Les restaurants étaient équipés de chaises hautes.
Intérêt de la destination : ***
Facilité de voyage avec bébé : ****

Dordogne (France) – une semaine en août 2011 – Ticoeur a 23 mois
Mon avis : trajet en TGV+train. Location de voiture (et du siège enfant) à Sarlat où nous étions basés. Visite des villages alentours, de fermes, de grottes… Sarlat est une jolie petite ville et la Dordogne une très belle région à l’ambiance familiale. On se sent donc très à l’aise de partout et notamment au restaurant. Nous avions choisi un hôtel avec piscine ce qui a bien plu à Ticoeur.
Logistique : Nous avions emmené la poussette et l’écharpe de portage. Pour les repas : petits pots et lait en poudre. Chaises hautes dans les restos de Sarlat.
Intérêt de la destination : ***
Facilité de voyage avec bébé : ***

Saint-Emilion (France) – un grand week-end vélo en août 2011 – Ticoeur a 23 mois
Mon avis : trajet en train de Sarlat et retour à Paris en TGV. Sur place, nous étions en B&B et nous avons fait des balades en vélos de domaines viticoles en domaines viticoles (location de vélo et du siège enfant à l’office du tourisme). Les dégustations de vin, c’est évidemment pour le plaisir des parents mais Ticoeur a bien aimé picorer du raisin dans les vignes et se balader en vélo. De plus, nous avions choisi un B&B où les propriétaires avaient un p’tit gars de son âge donc il s’est bien amusé tous les soirs dans le jardin.
Logistique : Lit bébé disponible au B&B. Pour les repas : le B&B faisait table d’hôte. Nous ne sommes allés qu’une fois au resto à Saint-Emilion.
Intérêt de la destination : ***
Facilité de voyage avec bébé : ****

Voyager avec bébé : choisir sa destination (2/2)

La Manche (France) – un grand week-end en septembre 2011 – Ticoeur a 2 ans
Mon avis : trajet en voiture de Paris. Jolie région avec notamment les îles Chausey, le Mont Saint Michel et un bon air de campagne. Nous avons aimé être hébergés à la ferme car Ticoeur a pu en profiter pour voir les animaux.
Logistique : Nous avions emmené le cosy (pour la voiture) et la poussette. Lit bébé fourni à la ferme. Pour les repas : dans les restaurants des villages voisins. Chaises hautes dispos.
Intérêt de la destination : ***
Facilité de voyage avec bébé : ****
Et voici plus de détails du séjour.

Londres (R-U) – un grand week-end en septembre 2011 – Ticoeur a 2 ans
Mon avis : trajet facile en Eurostar. Une belle capitale pour se balader longuement de quartier en quartier avec aussi de très beaux musées dont celui d’histoire naturelle où Ticoeur a pu voir des dinosaures.
Logistique : Nous avions emmené le lit parapluie et l’écharpe de portage. Pour les repas : restaurants (toujours avec chaise haute). Hébergement chez l’habitant (location d’un appartement). Pour nos déplacements en ville : taxi et bus pour le plus grand bonheur de Ticoeur qui est revenu avec un « london bus » et un « london taxi » en miniatures.
Intérêt de la destination : ****
Facilité de voyage avec bébé : ***

Dubrovnik et alentours (Croatie + escapades au Monténégro et en Bosnie) – 1 semaines en octobre 2011 – Ticoeur a 25 mois
Mon avis : trajet en avion impeccable (environ 2h). La côte croate est vraiment très belle et nous avons profité d’un temps ensoleillé. Nous avons opté pour un voyage itinérant (location de voiture sur place) ce qui nous a permis de voir plusieurs stations balnéaires, de jolies villes (surtout le centre historique de Dubrovnik et le centre de Mostar en Bosnie). De beaux paysages en bord de mer mais aussi les gorges de Kotor et de belles cascades en Bosnie. Très bon accueil et budget raisonnable (35 euros la nuit chez l’habitant). Ticoeur a beaucoup marché pendant nos balades.
Logistique : Nous avions emmené le siège auto pour la voiture que nous avons louée sur place ainsi que l’écharpe de portage et le lit parapluie (car certains appartements n’en proposaient pas). Pour les repas : petits pots et lait achetés sur place – restaurants toujours équipés de chaises hautes.
Intérêt de la destination : ****
Facilité de voyage avec bébé : ***

Voyager avec bébé : choisir sa destination (2/2)


Dans quelques jours, nous serons 4 ! Un tout autre challenge pour nos voyages en famille ! Mais nous pensons garder le rythme et nous avons déjà prévu nos prochaines vacances : l’île Maurice et Réunion en mai prochain avec Ticoeur et Titpuce !

 


Billet classé dans : Voyages avec bébé

Nos voyages avec bébé en 2011 : le récap’

Avec l’approche de la fin d’année, j’avais envie de faire un petit récap de nos voyages avec enfant en 2011. Alors voici une mosaïque de nos escapades au Cambodge, en Malaisie, à Singapour, en Champagne, en Sicile, à Copenhague, à Stuttgart, dans la Baie de Somme, en Dordogne, à Saint-Emilion, à Londres, dans la Manche, en Croatie, au Monténégro et en Bosnie. Autant dire que notre Ticoeur est un vrai petit routard et que nous avons vraiment pris plaisir à voyager en famille. Avec l’arrivée de BB2 en février 2012, le challenge sera de partir avec deux enfants en bas âges… mais nous sommes prêts !

Nos voyages avec bébé en 2011 : le récap'

Et j’en profite pour vous informer que je compte reprendre les interviews voyages : alors s’il y a des volontaires parmi vous pour nous raconter un voyage (avec ou sans enfant), faites-moi signe !


Billet classé dans : Voyages avec bébé

Dordogne et Saint-Emilion : à table !

Pour ce dernier volet sur nos vacances d’août en Dordogne et à Saint-Emilion, je finis avec le chapitre « vin et gastronomie ».

A Sarlat notamment, nous avons pu fêter notre anniversaire de mariage dans un resto étoilé fort sympathique : « Le Grand Bleu« . Nous avons choisi le menu à 36 euros (pour une étoile au Michelin, c’est pas un prix parisien !). Le tout était vraiment joliment présenté. De plus, le service n’étant pas du tout prétentieux, nous avons pu emmener Ticoeur avec nous (il n’était d’ailleurs pas le seul bébé). Le service du midi semble en effet plus familial que le soir.

Dordogne et Saint-Emilion : à table !

Dans un tout autre genre, notre « petite cantine » pendant notre séjour à Sarlat a été « L’instant délice » : un resto convivial, familial, au service adorable et des menus très économiques (environ 13 euros entrée-plat-dessert) pour les spécialités du terroir : le canard, le canard et le canard ! Mais aussi les pommes de terre sarladaises, les gésiers, les cèpes et du cabécou et du gâteau aux noix. De plus, pour ceux qui sont en overdose de canard, le restaurant propose de très bonnes pâtes fraîches maison !

Nous avons également aimé manger sur les marchés nocturnes, attablés avec des centaines d’autres convives (notamment à Saint Geniès) ; ainsi que découvrir les différentes spécialités locales en visitant des fermes (foie gras, fromages…).

Petite anecdote : même si nous avons beaucoup aimé la gastronomie locale, le dernier jour, nous avons eu envie de manger dans…un petit resto vietnamien ! Nos estomacs réclamaient quelque chose de plus léger, sans graisse d’oie, sans ail et sans canard 😉

Après toutes ces bonnes choses, nous avons enchaîné avec la découverte des excellents vins de Saint-Emilion : je n’ai pas pu les goûter dans « mon état » mais nous avons ramené quelques bouteilles que je pourrai tester dans quelques mois.

Dordogne et Saint-Emilion : à table !

J’ai beaucoup apprécié les visites de châteaux car nous avons eu la chance de tomber sur des personnes adorables qui nous ont beaucoup appris. Notamment, je vous conseille le Château Haut Lavallade car son propriétaire est une encyclopédie vivante, un homme passionné dont nous avons bu les paroles pendant deux heures et demi ! Dans un tout autre genre, car il s’agissait d’une plus grosse exploitation appartenant au Baron Bich (des stylos BIC), nous avons apprécié la visite du Château de Ferrand, commentée par un sommelier dynamique qui nous a donné un tas de bons conseils pour une meilleure consommation des vins.
Le soir, nous avons aimé dîner au village de Saint-Emilion à « l’Envers du décor » : très bonne qualité et impressionnante carte des vins pour les amateurs.

Pour éliminer les kilos pris en Dordogne, heureusement que nous avons fait la tournée des châteaux en vélo… Remarquez, j’ai quand même pris pas mal de poids mais c’est une autre histoire 😉

Dordogne et Saint-Emilion : à table !


Et vous ? Quel a été votre « régime » estival ?


Billet classé dans : Voyages avec enfants, Voyages avec bébé