Notre vie en Angleterre (semaine 27) : le plein de soleil, la fin de l’école et la fête des mères !

Depuis que nous avons emménagé dans le sud de l’Angleterre, je suis vraiment bluffée par la météo ! Je vais finir par croire que la pluie est une légende inventée par les Anglais pour qu’on ne vienne pas les embêter sur leur île ! En tout cas, que de soleil ici et tout particulièrement cette semaine où il a fait entre 15 et 17 degrés. Tout le monde sort les T-shirts et nous aussi car nous devenons un peu anglais à la longue… Un papa à l’école m’expliquait que pour lui la règle était simple : short tous les jours à partir du 1er février, quelque soit la météo et tongs le week-end !

La marina de notre village

Avec ces beaux jours, j’ai repris mes balades en bord de mer et les enfants profitent enfin de notre jardin quand ils rentrent de l’école. Nous pouvons enfin utiliser notre salon de jardin pour le thé et l’apéro et puis dîner dans notre véranda. Une petite parenthèse pour dire que moi j’adore l’heure d’été car j’aime les longues soirées et donc j’espère bien qu’on ne la supprimera pas ! Sinon, nous irons vivre à Brest ou en Cornouailles !

Voici pour le contexte, 100% ensoleillé et sinon, voici les autres news de la semaine :

A l’école anglaise

  • A l’école c’était déjà une ambiance de Pâques car cette semaine était la dernière semaine de cours avant les vacances ! Oui déjà ! Cette fois-ci, nous sommes en vacances avant vous je pense ! Alors, pendant l’Assembly de mercredi, les parents étaient conviés pour écouter les chants de Pâques qu’avaient préparés les enfants avec la prof de musique. Dans les classes de maternelles, les petits ont défilé en portant des Easter Bonnets. C’est une tradition ici (tradition que j’avais déjà vue aux US) : les enfants décorent de grands chapeaux sur le thème de Pâques (avec des œufs, des poussins, de la paille…) et défilent avec.
  • Théâtre : Comme à l’école des fans, tout le monde a gagné car il y a 53 enfants qui participent à la pièce de théâtre de fin d’année (4 classes complètes) et il y a 53 rôles ! Certains personnages n’ont qu’une phrase ou deux. Dans tous les cas, tout le monde participe aux chants et aux danses qui font partie de la mise en scène. Bref, tout est pensé pour que chaque enfant puisse s’impliquer. Vous vous souvenez que Ticoeur voulait un des 5 rôles principaux, c’est-à-dire qu’il voulait être un des enfants-héros qui fuient Londres au début de la Seconde Guerre Mondiale pour se mettre à l’abri à la campagne, en bord de mer dans le Devon (et le Devon on connaît !). Finalement, mon Ticoeur a obtenu un gros second rôle (Capitaine du Port de l’endroit où se réfugient les enfants). Contrairement aux premiers rôles, il ne sera pas tout le temps sur scène, mais dans les actes où il apparaît, il a énormément de tirades. Il a même plus de texte à apprendre que certains premiers rôles donc il est tout content de l’importance de son personnage. A mon avis, la maîtresse a repéré son excellente mémoire ! Maintenant, nous allons commencer à les apprendre et à les travailler ces dialogues. Je vais donc d’urgence lire la pièce et lui donner la réplique pendant les vacances. Ce sont d’ailleurs les seuls devoirs pour les vacances de Pâques.
  • Les bulletins de fin de trimestre : je suis trop fière de mes amours ! Ils n’ont que des A et des B (A pour tous les deux en… anglais !) avec de super commentaires des maîtresses.
  • Les Interhouses : comme à chaque fin de demi-trimestre, les trois maisons de l’école s’affrontent lors d’épreuves sportives. Cette fois-ci, il s’agissait de courses à pied avec des distances variables selon les classes. Ce n’est pas ce que mes loulous préfèrent. Et c’est un euphémisme ! La course avait lieu sur le domaine de l’école, à travers les pelouses et les bois. Les parents étaient invités à jouer les supporters. J’ai cru que ma Titpuce s’était perdue car elle ne sortait pas du bois mais mademoiselle a juste pris tout son temps parce qu’il y avait de jolies jonquilles sur le chemin ! Ticoeur n’est d’habitude pas à l’aise en course non plus mais il m’avait demandé quelques conseils pour s’améliorer. Je lui ai fait un petit coaching le week-end dernier et il est arrivé en plein milieu du classement au lieu d’être parmi les derniers donc je crois que je vais me reconvertir ! Une vraie preuve que dans la course d’endurance, l’essentiel c’est le mental ! Mon tuyau ? « Ne pense pas à tes jambes, respire et regarde uniquement la personne devant toi car ton objectif est de la dépasser. Ensuite, évidemment, il y a aura une autre personne devant toi… « . Et bien, j’ai eu le droit à « il est super ton tuyau maman ! »… :-).

Desperate housewife ou… working mum !

Je passe des entretiens car j’aimerais bien retrouver un emploi salarié. Maintenant que les enfants sont totalement dans le bain à l’école et qu’ils n’ont plus tant besoin d’aide pour l’anglais, j’ai envie de retourner en entreprise. En effet, depuis notre arrivée au UK, je travaillais en freelance, essentiellement à distance et parfois sur Paris. Travailler à distance m’avait bien plu pendant notre Tour du Monde mais cela me convient moins ici car je m’ennuie un peu par moment. La recherche d’emploi est plutôt difficile car il y a finalement pas mal de différences culturelles (façon de présenter un CV en Angleterre, titres des postes différents, diplôme…) et puis pas mal de beaux postes sont…à Londres ! En tout cas, il faut que je demande un NIN (un numéro d’immatriculation au UK). Ce numéro est accordé d’office aux Européens mais bon voilà, le Brexit… Normalement, ça ne devrait pas changer mais qui sait finalement ? J’ai lancé la démarche et j’ai appelé l’administration locale le… 29 mars ! Date symbolique ! Au téléphone en tout cas, le mec était super accueillant ! Genre « welcome in the UK!« . Je suis donc convoquée à un entretien le 16 avril (il faut prouver qu’on a un travail ou presque !) pour normalement ressortir avec un numéro. Pourvu qu’un potentiel Brexit le 12 avril ne change pas mes chances d’avoir ce fameux NIN !

Petit tout à Southampton

Cette semaine, je suis allée plusieurs fois à Southampton. Ce n’est pas une destination à mettre particulièrement sur votre liste (Portsmouth a plus à offrir pour les touristes) mais il y a quand même quelques vestiges…

La New Forest et la fête des mères

Ce week-end, pour profiter du beau temps nous sommes allés piquer-niquer dans la New Forest. C’est toujours un plaisir de se balader parmi les chevaux de cette forêt !

Et puis ici, en ce dimanche 31 mars c’est la Fête des Mères ! J’ai été bien gâtée et plus tôt qu’en France !

Sur ce, je dois boucler les valises car nous partons 9 jours en Crète !



Commentaires

  1. Hello !!! Je viens de découvrir ton blog et donc ton expatriation. Ca doit être hyper sympa, d’après ce que tu en dis !!! Hâte d’en lire plus 🙂 A bientôt !!

  2. Mais c’est génial pour les pistes de boulot ! I knew it 🙂 on attend le résultat cette semaine alors, ça devrait le faire par rapport au Brexit !
    tes photos de Crète m’ont donné envie de mer et de soleil… Bon retour !


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :vcHnrr

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.