Partir au ski avec de jeunes enfants

Nous revenons d’une semaine de vacances à la neige, dans la station de Damüls en Autriche. C’était la première fois que nous partions au ski en famille. Cela faisait d’ailleurs sept ans que je n’avais pas skié ! Il y a eu l’année du voyage de noces puis j’étais enceinte puis Ticoeur était trop petit puis j’étais re-enceinte puis Titpuce venait de naître… Bref, pas le timing idéal pour profiter des pistes. Et puis cette année, même si les enfants sont encore très petits, nous nous sommes lancés parce que mes beaux-parents ont proposé de nous accompagner ce qui a simplifié le projet 😉 Voici donc un billet pour vous donner quelques conseils si vous partez au ski avec de (très) jeunes enfants.

Âge de Ticoeur : 3 ans et demi
Âge de Titpuce : 1 an

luge

Titpuce s’endort pendant la balade en luge

Période du voyage : début mars car je ne voulais pas qu’il fasse trop froid, surtout pour Titpuce. En effet, un bébé a très vite froid donc mieux vaut éviter décembre-janvier. Après, la météo ça reste un concept très théorique : nous avons eu 5°C les premiers jours, avec soleil, ce qui est très agréable mais en fin de semaine, les températures ont chuté. Il a fait – 9°C et nous avons fait bien attention à couvrir les enfants et à ne pas rester plus d’une heure dehors en vérifiant toujours que les mains, les pieds et la tête étaient bien au chaud.

Durée : une semaine

Transport :  je vous l’avais expliqué : comme nous partions pendant les vacances scolaires et que je voulais éviter la foule, j’ai cherché des pays où il n’y avait plus de vacances en ce début mars. Il y avait la Suisse, l’Italie et l’Autriche. Nous avons choisi l’Autriche car c’était le plus près de chez mes beaux-parents qui vivent à Stuttgart. Ainsi, nous avons pris le TGV Paris-Stuttgart (3h30). Nous sommes arrivés pour 13h en Allemagne et nous avons enchaîné avec 3h de voiture pendant la sieste des enfants. Évidemment, si vous venez de Paris et qu’aucune voiture ne vous attend à Stuttgart, Damüls n’est pas la station la plus facile d’accès 😉 Par contre, je vous la conseille si vous habitez dans l’est de la France ou en Suisse (Strasbourg-> Damüls ou Lausanne-> Damüls c’est 4h en voiture et vous ne serez pas embêtés par les Parisiens ;-))

Bref, par rapport à nos autres voyages, nous étions davantage chargés. Les vacances à la neige avec bébé, c’est une petite expédition !

Equipement pour bébé : le froid est l’ennemi des touts-petits ! Prévoyez de bons vêtements chauds. Nous avions des bodies manches longues dont certains en matière technique spécial froid, une combinaison pour Titpuce ; des pulls en laine tricotés avec amour par belle-maman ; un pantalon de ski, un anorak et des après-skis pour Ticoeur. Des bonnets qui couvraient bien les oreilles, de gros gants, des collants. Attention également au soleil et à la réverbération de la neige : tous les jours, c’est lunettes de soleil, crème solaire indice 50 et stick pour les lèvres ! Enfin, après hésitation, nous avons emmené la Maclaren et c’était bien utile pour se déplacer en station car pas de neige sur les trottoirs et les routes. Nous avions également l’Ergobaby pour les balades dans la poudreuse où ne nous risquions pas de glisser. Nous n’en avons pas vu mais le danger serait de glisser sur une plaque de verglas avec bébé dans les bras (donc bien faire attention à ses appuis). Bref, par rapport à nos autres voyages, nous étions davantage chargés. Les vacances à la neige avec bébé, c’est une petite expédition !

Choix de la station :

Damüls s’est avérée une sympathique petite station. Mes beaux-parents ont juste regretté qu’il n’y ait pas davantage d’espaces plats pour jouer dans la neige avec les enfants. Ils ont donc surtout utilisé les chemins de rando qui avaient un peu de dénivelé et ils ont essentiellement fait de la luge. Mais si vous pouvez, avec des touts-petits, pour faire une bataille de boules de neige, faire un bonhomme de neige ou juste marcher, une station avec des plaines, c’est encore plus pratique !

eglise_Damuls

La jolie petite église de Damüls

Le village de Damüls est à 1400 m d’altitude. C’est un critère à prendre en compte quand vous partez avec un bébé. Les règles en matière d’altitude me semblent assez floues et variables donc je vous conseille de demander à votre pédiatre avant le départ. En tout cas, avec Titpuce qui avait à peine un an, je ne voulais pas être plus haut car même si ce n’est pas forcément dangereux pour un enfant qui n’a pas de problème d’oreille, il faut savoir que l’altitude peut avoir un impact sur le sommeil de bébé. Et puis, plus vous êtes en hauteur, plus il fait froid évidemment !

Bonnes adresses :
Nous avons été enchantés par notre appartement à la Pension Edelweiss. Il y avait tout ce dont nous avions besoin. C’était très soigné et spacieux (90m2 avec 2 chambres adultes, 1 chambre enfants, un salon, une salle à manger, 2 salles de bain et une cuisine dînatoire avec chaise haute). Pas de baignoire mais les bacs pour la douche étaient suffisamment grands pour y faire barboter les deux petits. Enfin, et c’est important, la proprio était très sympa. Un bel accueil chaleureux à l’autrichienne ! En plus, le petit supermarché Spar était juste en face et ne pratiquait pas de « prix station ». La jolie petite église du village étaient également juste à côté. Il fallait marcher disons 100 mètres pour rejoindre un chemin pour skieurs qui conduit au grand départ du télésiège ou prendre la navette en sortant de la pension, jusqu’au pied de ce télésiège.

Budget : à titre indicatif :
80€/ adulte pour le train (gratuit pour les petits car moins de 4 ans)
80€ d’essence pour l’A/R Stuttgart-Damüls
400€/la semaine pour notre part du logement car nous avons partagé avec mes beaux-parents (donc prix total de l’appart : 800€)
183€/semaine de 6j /adulte pour le forfait pour l’accès au 105 km de pistes
158€/semaine de 6j/adulte pour la location d’un matériel de ski haut de gamme (ski+chaussures)
11€/j pour l’équipement ski enfant incluant ski, chaussures et casques
25€ le premier cours de ski enfant (pour un essai à prix réduit) ou 170€ pour la semaine de 6j – cours de 10h à 12h (à partir de 3 ans)

A titre de comparaison, notre séjour au ski nous est revenu plus cher que nos voyages au soleil en Europe ou au Maroc. Évidemment, ce n’est pas comparable : pour faire du ski, il faut aller au ski ;-), mais si vous cherchez une destination économique pour les vacances d’hiver, j’opterais plutôt pour l’Espagne, l’Italie, le Portugal, la Tunisie, le Maroc etc.

Et l’Autriche par rapport à la France ? J’ai l’impression que c’était assez similaire au budget dans une station moyenne française voire un peu moins cher.

Les « bébé plus » :

– Ticoeur et Titpuce ont aimé jouer dans la neige. Ticoeur a dit que c’était très beau ! Et il était très fier de son bonhomme de neige.
– très gros succès de la luge !
– mon émerveillement quand j’ai vu Ticoeur tenir et glisser sur des skis dès son premier cours !
– confort de l’appartement et des installations de la station
– tous les petits pots bio à la supérette du coin et pour moins cher qu’en France (si on avait été moins chargés, j’aurais même fait des stocks !)
– les activités le soir « au coin du feu » : Ticoeur a maîtrisé le Uno et le jeu des 7 familles !

Le plus grand « plus » :

Des grands-parents pour s’occuper des petits quand les parents skient ! Là est tout le sujet je crois : si vous partez seuls avec vos bébés, vous n’allez pas pouvoir skier tous les deux, ou bien à tour de rôle. Il faudra qu’un des parents reste au chalet ; c’est tout de suite moins drôle je trouve ! Sinon, de nombreuses stations proposent des services de garderies (il faut juste espérer que votre enfant s’y plaise !) ou dernière option : les hôtels clubs, très pratiques de ce côté-là mais ça se paye ! Nous concernant, sans les grands-parents nous n’aurions pas choisi de partir au ski avec nos enfants avant qu’ils aient l’âge de bien profiter des pistes. Nous avions donc beaucoup de chance : nous avons dévalé les pistes en amoureux, nous sommes rentrés le midi au chalet pour déjeuner en famille et nous arrêtions la journée de ski vers 15h pour rejoindre les petits à la luge après leur sieste : le timing idéal ! Merci beau-papa et belle-maman !

au_ski

bonhomme_de_neige

Les « bébé moins » :

– la vigilance par rapport au froid et à la réverbération. Avec un tout-petit les sorties ne doivent pas être trop longues (dans notre cas, c’était 1h30 de balade ou luge le matin et 1h après la sieste)
– il faut passer du temps le matin pour bien couvrir les petits : là encore merci aux grands-parents car sans eux nous n’aurions pas été sur les pistes avant 10h !
– je le mets en moins mais cela dépend de votre enfant : Ticoeur n’a pas aimé le ski. Donc même si un enfant peut débuter le ski à 3 ans, il n’en a pas forcément envie… Je vous en parle un peu plus prochainement..

Partir au ski avec de jeunes enfants

Et vous, quelle expérience du ski avec de jeunes enfants ?

37 réponses pour “Partir au ski avec de jeunes enfants


      • Les toutes premieres descentes , elle avait juste 2 an et demi … et puis l’année suivante , elle a passé son ourson à 3 ans.
        Mais il faut dire que son pére est un fou de montagne … donc ceci explique cela …

  • Même si si un peu d’organisation, je trouve que les petits se régalent vraiment à la Montagne!
    Nous habitons à côté des Alpes, c’est donc assez facile pour nous d’aller faire de la luge juste à la journée!
    Mes astuces à moi: Choisir des petites stations (Gresse en Vercors/ Méaudre/ Autrans/ Collet d’Allevard/ Crevoux…) où les prix des forfaits et des hébergements sont assez intéressants. Pensez aux balades en raquettes avec bébé dans un sac à dos de rando, c’est une activité pour toute la famille. N’hesitez pas à investir dans un petit masque qui est plus couvrant que des lunettes de soleil et que l’enfant aura moins tendance à enlever…. Moi j’adore la Montagne et j’éspère réussir à transmettre cette passion à mon loulou!

    • Merci pour les recos de stations. Bonne idée pour les raquettes mais mon fils est maintenant trop grand pour qu’on le porte mais à essayer avec la puce !

  • En Haute-Savoie fin janvier nous n’avons pas eu très froid : 3 à 5°C la journée. Bien sûr nous ne sortions que durant 2h maximum en fin de matinée et idem l’après-midi. Fin février, il faisait 2 ou 3°C de plus avec un beau soleil en prime ! On tentera le ski pour LB l’année prochaine ( peut-être avec les BP d’ailleurs !) mais, je ne suis pas sûre qu’elle apprécie, elle n’aime pas trop « les sensations fortes »…

  • j’y vais souvent et depuis qu’ils sont nés… j’adore la montagne et les sports d’hiver, après je trouve que ce n’est pas vraiment reposant le ski avec les enfants, les crèmes, les gants, les écharpes, les lunettes, les casques, les skis les, les les les les… bises

  • On a toujours emmené nos enfants à la montagne : dès 1 mois et demi pour notre grand (3 ans et demi aujourd’hui) et 5 mois pour notre fille (18 mois aujourd’hui).
    Au début, c’est limité et puis progressivement ils apprivoisent les éléments. On habite à Bordeaux alors la neige ils n’en voient pas souvent, c’est vraiment magique pour eux.
    Cette année début du ski pour notre fils qui a beaucoup aimé, même s’il aurait préféré faire des « pistes de grands avec papa et maman » plutôt que d’aller au jardin des neiges !
    Nous aussi, on part avec les grands parents et mêmes les cousins, c’est beaucoup plus facile pour l’organisation et c’est aussi très sympa.
    Pour les « bébés plus », je rajouterais bien que c’est des vacances très seines qui font du bien aux enfants (et aux parents) au cœur de l’hiver : soleil, luminosité, exercice physique, calme, air pur…

  • On habite à 3 h des stations de ski ms cette année on a trouvé que notre puce était trop petite (6 mois ce WE), mais par contre, on espère la semaine prochaine l’emmener au moins un WE pour profiter de la neige, de l’air frais, de la luge et effectivement faire des balades en raquettes!!! Pour le ski, on verra plus tard…

    • Les balades en raquettes, ça me tente bien ! Un p’tit de 3 ans peut en faire ?

  • Tu aurais du ajouter « avec les beaux parents » dans le titre parce que sinon je sens que ton voyage n’aurait pas été le même et l’aurait tu fais quand même ? 🙂
    en dehors de ça, je pense que c’est chouette d’aller skier ailleurs qu’un France et je n’ai pas l’impression que ça coûte plus cher que dans une grosse station même si ça reste un budget comme tu dis, plus cher que de partir au soleil !
    j’aimerai bien y aller, ça fait au moins 10 ou 15 ans que je n’ai skié mais je ne sais pas si Nina est motivée, je crois qu’elle le redouterai en fait !

    • Ah mais je te confirme et c’est dit dans mon article dans le paragraphe « bébé plus » : je ne serai pas partie sans mes beaux-parents !

  • les vacances au ski avec les enfants (et les grands parents ;-)) c’est top. on les a mis sur des skis à trois ans.

    mon aîné n’a pas trop accroché la première année ; aujourd’hui, il a 5 ans et son flocon. il se débrouille bien et on peut skier avec lui sans trop l’attendre. il a fait ses premières pistes rouges cette année (alors que l’année dernière c’était une piste et basta).

    mon 2ème a commencé cette année aussi pour ses trois ans. il avait trois heures de ski chaque matin -> il commençait à maitriser le « chapeau pointu » = chasse neige à la fin de la semaine. mais il était crevé après les cours et avait besoin d’une bonne grosse sieste pour se remettre.

    bref, tout ça pour dire que 3 ans, ça peut être un peu tôt pour débuter, ça dépend clairement de l’enfant. en revanche vers 4 ou 5 ans, c’est un super bon âge : ils sont mieux coordonnés.

    PS : bien sûr mes deux loustics adorent la luge….

    • Merci pour ton expérience. Oui, 3 ans c’est vraiment très tôt. Et ça dépend des enfants j’imagine ! Dans un an ou deux, vous serez tous les 4 sur les pistes !

  • On prévoit ça pour l’hiver prochain ! J’aimerai bien que Le Môme aime le ski car moi j’adore ! Mais Maman m’a raconté que petite cela ne me plaisait pas tant que ça au début cela comme quoi !

  • Et bien ce fut une belle semaine, presque en amoureux, ça fait du bien?
    Habitant à la montagne, je reconnais qu’il faut attendre que l’enfant ait envie de faire du ski.
    Mini Voyageuse a attaqué le ski à 2 ans et 10 mois. Mais avec nous, sur une toute petite pente et on en faisait 15 min maxi. Les remontée était gratuite pour les petits et nous étions à pied. Elle a pris un ou deux cours particulier avec un copain pour apprendre à tourner.
    L’année suivante nous avons essayé un cours collectif et cela ne lui a pas du tout plus aussi. Du coup, on allait faire nos 20 min de ski le dimanche (en restant zen car elle préférait s’allonger dans la neige pour la lécher!)
    Et l’année suivante, elle est allée en cours avec des copines et là ça été e déclic! Et maintenant c’est ski toutes les semaines en cours collectif et avec son papa après le cours!
    Je confirme avec un bébé trop jeune, il faut toujours un parent qui reste au chalet.

    En tout cas, même si les enfants attaquent que vers 6-7 ans, ils atteindront vite un bon niveau si vous allez au ski régulièrement!

    • Un grand merci pour tes bons conseils. Surtout que c’est rassurant : Ticoeur aimera peut-être le ski une prochaine fois ! Je me demandais justement qu’elle était l’âge idéal pour que l’enfant ait facilement un très bon niveau de ski… si 6-7 ans est suffisant pour débuter, tant mieux ! (C’est ce que tu as observé dans ton entourage ?). Je pense faire un billet sur le sujet. Moi j’ai débuté à 11 ans mais pour me rattraper, j’en ai fait vraiment beaucoup !

  • Allez je me lance pour un premier commentaire chez toi alors que j’apprécie ton blog depuis bien longtemps.
    Nous rentrons de notre semaine annuelle de ski et comme toi, nous partons avec la belle-famille depuis plusieurs années. Et en effet c’est vraiment reposants pour nous.
    J’ai mis ma fille au cours de ski à partir de 3 ans 1/2 (les matins) mais elle est à chaque fois avec un ou deux petits cousins donc ça passe tout seul, elle adore ça. Et le petit frère (2 ans tout juste) nous a tellement tanné qu’on a fini par lui prendre des petits skis pour lui aussi et il a fait ses premières glisses en bas de l’appartement avec moi.
    Je trouve que l’âge un peu compliqué pour ce genre de vacances, c’est autour de 1 an, quand l’enfant ne marche pas totalement, qu’on ne peut pas vraiment le poser dehors mais sinon les enfants ont toujours bien apprécié ce changement d’air. Pour l’équipement, on fait tourner les combis, les collants, les boots, les masques avec les copains/cousins. Et j’ai découvert les gauffrettes chauffantes à mettre dans les chaussures de ski des enfants quand il fait très froid.

    • Merci pour ton commentaire ! ça fait toujours très plaisir de découvrir des lectrices ! Les gaufrettes chauffantes ça reste longtemps chaud ou c’est pour quelques minutes ? A un an, finalement, ce qui doit être pas mal c’est de tester la balade en raquette en portant bébé ! A bientôt !

  • Bonjour,

    Je me lance pour la première fois sur votre blog avec mon retour d’expérience.
    Alors, chez nous, c’est vraiment pas compliqué : on opte chaque année pour le club mais il est vrai qu’on a de la chance de pouvoir se le permettre car c’est un véritable coût.

    Donc l’année dernière à Valmorel avec le garçon (3 ans) chez les Piou-piou.
    Et puis cette année à Villars sur Ollon avec l’aîné (4 ans) qui a obtenu son Ourson et le petit (6 mois) au baby-club.

    Sans avoir été forcé et réticent à nous quitter tous les matins, l’aîné a de suite apprécié le ski : l’ESF et l’ESS y étant pour beaucoup, c’est indéniable !

    La vraie valeur ajoutée de ce club, c’est la prise en charge intégrale de l’enfant : le club le récupère le matin, le change, les emmène sur les pistes, les moniteurs prennent le relais, donnent leur cours puis les ramènent, ils sont repris en charge, re-changés, direction le déj’, une fois les forces reprises, ça repart sur les pistes avec le même schéma et à la fin du cours, ça redescend direction le mini-club pour jouer avec les copains en attendant la récupération des parents. Et pendant ce temps-là et vous l’avez compris, les parents pouvaient en profiter pleinement 🙂

    Cerise sur le gâteau à la fin de notre séjour : skier avec l’aîné sur de vraies pistes bleues !!!

    Donc voilà notre expérience où finalement, le tracas est très limité

    • Merci pour ton retour et tes bons conseils ! L’an prochain vous allez pouvoir skier tous les 4 ensemble si je comprends bien !

  • Ah te revoilà… Tu m’as manqué ^^
    Et dingue comme tite puce a bien grandi… elle est superbe (ti chou aussi ^^)
    Pas de ski pour moi cette année encore… un prochain hiver sûrement.
    Bonne semaine !

    • Oui, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu ! A bientôt autour d’un apéro j’espère !

  • Comme vous nous avons opté cette année pour la version vacances à la montagne avec papi et mamie. C’est pour nous « la solution idéale » car chacun d’entre nous profite du séjour. Nous pouvons skier en amoureux pendant que papi et mamie profitent de la petite dernière et que notre grande s’amuse aux cours de ski puis à la garderie avec d’autres enfants en nous attendant. Nous ne skions toutefois pas toute la journée, seulement les matinées de 10 à 13 heures. L’après-midi étant consacrée aux plaisir de la neige avec les puces.
    Pour Ti’coeur, il appréciera certainement plus d’aller skier avec vous. Notre grande c’est éclatée cette année sur les pistes avec papa et maman. La première année c’est un peu difficile. Nous nous avions la chance d’avoir une copine du même âge pour partager cette première expérience avec notre chouchou. C’est peut-être ce qui a manqué à Ti’coeur 😉

  • On a testé le Jura, c’est ce qu’il y a de plus près de Paris, c’est pas très haut, c’est assez froid pour avoir tout le temps de la neige (pole nord de la France). Et puis si micromoi trouve que la neige c’est beuark, la suite et le Lac Léman sont à une heure de route.

  • Merci pour tous ces conseils ! J’ajouterai qu’il faut choisir une station avec énormément d’activités autres que le ski pour occuper les enfants lorsqu’on ne skie qu’une demi-journée. C’est le cas des stations Famille Plus et notamment du Mont Dore par exemple qui propose un village gaulois enneigé (voir lien profil), un espace de luge, une chasse au trésor (à skis…). De quoi passer de bonnes vacances même si tout le monde n’aime pas skier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :cEkQFY