A quel âge débuter le ski ?

A quel âge débuter le ski ? Théoriquement, un enfant peut commencer les cours de ski à 3 ans donc j’ai pensé que c’était le bon timing pour Ticoeur (3 ans et demi) sauf que l’expérience a été mitigée.

Pour Ticoeur, les débuts ont eu lieu cette année à Damüls en Autriche. C’était pratique car nous partions avec mes beaux-parents qui habitent à Stuttgart.

Mon petit gars avec tout son équipement de ski (skis, chaussures, casque) m’a trop fait craquer

Tout d’abord j’ai été émerveillée et si fière ! Mon petit gars avec tout son équipement de ski (skis, chaussures, casque mais pas de bâtons à cet âge) m’a trop fait craquer, surtout quand j’ai vu qu’il réussissait à glisser sur ses skis dès le premier essai ! Alors oui la pente est très très faible mais quand même ! Nous étions une dizaine de parents ébahis devant les prodiges de nos petits ! Je dirais que 70% des enfants tenaient très bien sur leurs skis dès le début, 20% tombaient mais ne semblaient pas dérangés et 10% pleuraient de désespoir 😉 Mais disons que globalement, oui, à 3 ans, ils comprennent bien qu’il faut dessiner une grosse part de pizza avec ses pieds et faire l’avion avec ses bras 😉 (dixit la prof de ski, prof absolument adorable !).

sur_des_skis

Bref, j’ai alors pensé qu’un premier cours réussi+une gentille prof+pas de chute c’était le succès garanti… Mais pas du tout ! Ticoeur était tout tristounet et il m’a dit « maman, j’aime pas le ski, je veux faire de la luge avec Opa et Omi ».

Bon alors là, je ne me dégonfle pas. Je me dis que quand même on ne va pas abandonner au bout de deux heures (les cours sont de 10h à 12h). Bref, après le goûter, on retourne au mini-club déserté, on se faufile et là, moi et mon chéri repassons du temps avec Ticoeur pour le rassurer et le faire glisser sur ses skis. Du coup, quand je lui demande si ça lui plaît et si on continue le ski le lendemain, il me dit oui ! Youpi c’est gagné ! Mais non…

Le lendemain, 10h, nous sommes au cours. Ticoeur est tout triste. Il ne veut pas rejoindre son groupe. En insistant, il y va, il réussit à nouveau à glisser sans tomber mais il continue de nous dire qu’il veut faire de la luge et pas du ski malgré les encouragements de sa petite sœur 😉

cours_de_ski

Bref, il a l’air si malheureux sur ses skis et si heureux sur la luge que nous arrêtons l’apprentissage du ski. Pour cette fois 😉

Et donc la question qui se pose : A quel âge débuter le ski ?

Grâce à vos témoignages, j’ai appris que vos enfants avaient été plus souvent motivés par le ski :

  • vers 4/5 ans plutôt qu’à 3 ans
  • quand ils sont allés au cours avec un petit copain ou un cousin
  • quand ils ont débuté uniquement avec les parents
  • quand ils avaient l’habitude de la neige (parce qu’ils vivent près des stations)
  • quand ils ont accroché avec le prof
  • avec de très bonnes conditions météo, ça aide aussi ! Imaginez sinon, votre petit bout dans la tempête de neige et le froid…
  • et puis, je vous rassure, il y a quand même quelques enfants qui ont aimé les cours de ski dès 3 ans !

On dirait un petit groupe de Playmobil qui dévale les pentes ! 😉

Alors, est-ce important de débuter à 3 ans pour être très à l’aise sur ses skis plus tard ? Même si globalement, le plus tôt est le mieux, je pense qu’en débutant vers 5 ans, on peut devenir un très très bon skieur. En tout cas, les enfants de cet âge-là m’ont épatée sur les pistes ! Ils ont un très bon sens de l’équilibre. Et puis ils sont si mignons ! On dirait un petit groupe de Playmobil qui dévale les pentes ! 😉 En cherchant sur des sites et sur des forums j’ai souvent trouvé que 5 ans était l’âge idéal pour commencer. Y a-t-il un moniteur de l’ESF dans la salle pour nous confirmer le point ?

A quel âge ai-je débuté le ski ?

D’ailleurs, n’avez-vous pas l’impression qu’on débute le ski plus tôt qu’à l’époque où nous étions enfants ? Personnellement, j’ai débuté le ski à 11 ans. En classe de neige, en CM2 (un grand merci à notre maître, Monsieur Dupont) et je crois que c’était une première fois pour toute la classe. Pour moi c’était une révélation. Une passion qui est née. Et puis, mon premier jour de ski, c’était précisément le 14 janvier 1986. Je vous rassure, ce n’est pas que j’ai retenu cette date par cœur. Non, c’est que ce jour est très spécial et que je ne l’oublierai jamais : c’est le jour de la mort de Daniel Balavoine. J’étais avec tous mes petits camarades en bas de la piste verte. Notre monitrice de ski était en retard. Soudain elle arrive, bouleversée, les yeux rouges, la voix tremblante et elle nous annonce le triste événement. Nous avons respecté une minute de silence. Ce souvenir est ancré en moi. C’était mon premier jour de ski. Il y avait un grand soleil.

Admirez ce look !

Image30

Après ce petit moment de nostalgie, je reviens à mon sujet : j’ai débuté le ski à 11 ans et donc ? Oui, je skie bien, même peut-être très bien mais je n’ai jamais été aussi à l’aise que ces enfants que je vois sur les pistes aujourd’hui.

Évidemment, le niveau de ski dépend aussi de la fréquence à laquelle on skie. Petite, j’ai eu beaucoup de chance car je partais en colonie de ski aux vacances de février, de Pâques et même les deux premières de juillet (au glacier des Deux-Alpes), du coup, j’en ai fait trois fois par an pendant cinq ans ! Merci le CE de beau-papa ! Néanmoins, j’aurais tellement aimé partager cette passion avec mes parents. Aucun des deux ne sait skier. Ils n’ont jamais passé de vacances à la neige. Je pense même que mon père n’a jamais vu la neige à part à Paris ! Du coup, c’est quelque chose qui me tient à cœur : skier avec mes enfants. Donc, sans aucun doute, nous y retournerons et nous réessaierons !

Edit d’avril 2015 : Ticoeur a maintenant 5 ans et demi et Titpuce a 3 ans et ils ont adoré leurs cours de ski ! Comme quoi… 5 ans était le bon moment pour Ticoeur mais Titpuce a accroché dès la première fois et du haut de ses 3 ans…

A quel âge débuter le ski ?

Alors selon vous, à quel âge débuter le ski ?

20 réponses pour “A quel âge débuter le ski ?


  • Clément a commencé cette année et il a adoré. Par contre j’avais pris la formule Tiskieur soit toute la journée : cours de ski le matin et activités l’après-midi : raquettes, luge, ballade en forêt etc…. L’essentiel c’est de réessayer l’année prochaine!

  • L’âge de début d’apprentissage ne compte pas beaucoup sauf si on veut en faire des champions. Ici à Serre Chevalier, Mini Voyageuse vient d’avoir sa 3ème étoile avant ses 8 ans, c’est pas mal mais par rapport aux futurs champions certains de ses camarades, il faut être étoile d’or à 6 ans! Chacun met ses priorités là ou il veut et à ce que l’enfant veut je l’espère!
    Des amis viennent régulièrement passé leur semaine de vacances de février chez nous. Il y a 3 ans,nos filles ont passé l’ourson ensemble! Cette année l’écart s’était creusé! On a inscrit les amies de mini Voyageuse en 1ère étoile (elles ont 10 ans et 8ans) et elles auraient pu avoir directement leur 2ème étoile si elles n’avaient pas loupé un jour de ski! Comme quoi, on comprend aussi bien mieux les explications lorsqu’on est plus vieux!
    Pour ma part, première photo sur des skis vers 4 ans et je n’avais pas du tout apprécié selon le film fait à l’époque! Et ensuite habitant à Valence près du vercors, j’ai eu la chance d’aller chaque mercredi au ski de 8 ans à mes 15 ans!J’étais d’ailleurs comme toi au ski ce fameux mercredi de janvier, cela nous a marqué!

    • Ah oui, tu étais aussi sur les pistes ce jour-là… C’est marquant je trouve ! C’est super que vous soyez près du ski pour pratiquer en famille ! Et oui, à chacun son rythme !

  • j’ai tenté une fois à 6 ans, une dernière et deuxième fois à 20 ans. Le ski n’est définitivement pas pour moi !

  • J’ai commencé le ski à 20 ans, en prenant des cours, je ne serai jamais une super skieuse mais je me débrouille. Mon fils a refusé d’essayer pendant très longtemps, il a commencé à 10 ans et adore maintenant, il a un bon niveau

  • J’ai commencé comme toi en classe de neige…J’ai poursuivi en y allant un we/an durant toute mon adolescence mais je ne me suis jamais sentie à l’aise, depuis mes 15 ans j’ai renoncé…Mais, je voudrais m’y remette pour pouvoir skier avec LB…Si j’en ai le courage !

  • J’ai commencé très jeune, peut-être 4 ou 5 ans, j’y allais tous les ans avec mes parents qui eux ont appris à skier tard. Étudiante, j’y allais le plus souvent possible. J’ai un bon niveau sans être une championne mais je me débrouille et me fait plaisir. Je ne sais pas si j’aurai le courage aujourd’hui de débuter adulte.
    Alors, aujourd’hui c’est très important pour moi d’y emmener mes enfants. Comme je le disais dans un précédent commentaire, mon fils de 3 ans et demi a débuté cette année et il a beaucoup aimé. Même si, comme pour l’école et comme pour la gym, c’est toujours un peu difficile au début de quitter papa-maman-petitesoeur ! Je crois que ce qui le motive, c’est la perspective de skier avec nous. A chaque fin de cours, on lui faisait faire un peu de ski avec nous. Autre facteur de réussite, ses cousins (plus grands) avaient également cours de ski au même moment donc pas de sentiment « d’abandon » mais plutôt l’impression d’être un grand !

  • J’ai commencé à 3 ans et j’y suis allée tous les ans avec mes parents !!
    C’était pas forcément un plaisir petite car j’étais pas fan de l’esprit « compet' » qu’il y avait dans les cours de ski !
    Mon Pti Lu a 3 ans, pas de cours cette année, mais l’année prochaine club Piou Piou obligatoire !! Le but pour moi va être de lui faire aimer le ski et de lui faire oublier les contraintes auxquelles on ne peut échapper (habillement, froid, chute, …enfin tous les bonheurs du ski !! ;-))
    J’en profite pour te féliciter ton blog est super et tes sujets me sont très utiles puisque je prépare un voyage à la Réunion et à l’île Maurice pour Septembre !!
    Merci !
    Noé

    • Merci de suivre le blog ! Et pour ton témoignage. J’espère que ton petit va adorer le ski alors ! A bientôt !

  • J’ai commencé vers 3/4 ans, 3 étoile la seconde fois vers 10ans.
    J’ai fait commencer à mes 2 enfants vers 2ans et demi, 3 ans.
    Au début juste sur les skis, 5 à 10 mn pour qu’ils s’amusent et trouve leur équilibre. Dès qu’ils voulaient arrêter, on passait à la luge.
    L’année d’après idem, puis premier cours de ski individuel.
    A 4ans, en 3 heures de cours individuel, et quelques descentes avec moi, 1ère étoile pour mon fils et Flocon pour ma fille. Cela aurait été impossible en cours collectif ou il n’y a pas d’apprentissage individualisé, et où c’est plus par classe d’age…, et sur une semaine cela serait revenu plus cher. (Seule contrainte, je m’occupe d’eux et skie moins)
    A présent mon fil à 6 ans et vient d’avoir sa troisième étoile. Il me suis partout, avec 2 à 3 ans d’avance sur le niveau qu’il aurait eu si je l’avais laissé en cours particulier.
    Voilà, en conclusion, on s’est occupé d’eux, en gérant leur progression et leur niveau. On n’a jamais forcé, dès qu’ils voulaient arrêter, ils arrêtaient et l’avantage c’est qu’ils ont appris avant d’avoir à payer un forfait.
    Aujourd’hui, ils en redemandent, et les jours où on dit qu’on va skier, nous n’avons pas besoin de leur dire 2 fois de s’habiller 😉

    • Merci beaucoup pour ton témoignage. C’est très intéressant de voir que c’est très différent d’un enfant à l’autre. A bientôt sur le blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :tQtK0q