Le casse-tête des vacances de la Toussaint !

Autrefois, choisir une destination pour nos vacances était un plaisir et la préparation qui allait avec nous permettait déjà de nous évader avec légèreté. Depuis mars, tout est devenu compliqué, parfois stressant et clairement le seul art à maîtriser est celui de l’improvisation ! Je me plains un peu mais je n’oublie pas la chance que nous avons de pouvoir envisager de partir en vacances dans le contexte actuel. Se retrouver face au casse-tête des vacances de la Toussaint est somme toute un grand privilège : il nous reste des jours de congés, il nous reste du budget… Et je sais à quel point ce n’est pas le lot de tous….

Cela dit, même avec des conditions favorables, partir aux prochaines vacances de la Toussaint n’est pas un projet facilement réalisable tant que ce fichu virus squatte l’air que nous respirons !

A l’approche des vacances scolaires, j’aurais aimé me sentir sur de petits nuages roses, comme sur la photo, mais je suis plutôt dans le plus grand des brouillards !!!


La galère de l’aérien :

Je sais que certains aimeraient s’évader au-delà des frontières, sans nécessairement aller bien loin. A date, il y a encore quelques destinations envisageables mais primo cela peut changer rapidement et secondo cela veut dire prendre le risque de réserver un avion, ce que personnellement je ne ferai pas. Vous vous souvenez en effet que nous avons eu une mauvaise expérience avec nos billets pour le Kenya en mars dernier. Pour l’instant, suite à l’annulation de notre vol, British Airways ne nous a pas donné le choix et nous a envoyé des coupons à utiliser avant avril 2021 (alors que nous souhaitions le remboursement !). Six mois après, nous sommes toujours perdus dans les méandres de leur service client et nous n’arrivons pas à obtenir gain de cause. Le seul effort qu’ils ont consenti en septembre était de rallonger la date de validité des avoirs, à présent utilisables jusqu’en avril 2022. Cette date me semble plus réaliste. Encore faut-il qu’ils ne déposent pas le bilan !

Donc pour nous, quelques jours avant les vacances, nous regarderons si nous pouvons utiliser une partie de nos avoirs. Mais si vous n’avez pas d’avoirs sur les bras, personnellement je déconseille de réserver un avion qui risque de ne pas décoller. Après, si les billets sont vraiment pas chers, vous pourriez prendre le risque. Se pose alors le problème du choix de la destination. Sur le site Tourdumondiste, vous trouverez une liste de destinations possibles depuis la France. Cette liste est mise à jour quotidiennement. Hélas, depuis le Royaume-Uni il y a encore moins de possibilités donc nous réfléchissons à d’autres options, plus locales…

Pour l’instant, parmi les destinations envisageables depuis la France, il y a par exemple :

Partir en voiture : une valeur plus sûre

C’est clairement l’option la plus simple, la plus économique et surtout la plus facilement annulable si finalement il n’est plus possible de voyager. Les hébergements offrent normalement la possibilité d’annuler gratuitement en cas de restrictions liées au Covid. Je pense qu’il vaut mieux privilégier les petites structures ou les hébergements nature. Retrouvez mon article sur nos 10 idées d’hébergements insolites en famille.

Ensuite, reste à définir une destination atteignable en voiture…

En restant en Angleterre, une de nos idées serait de retourner au Lake district que nous avions commencé à explorer l’an dernier. Pour randonner, il nous faudra sans doute bien nous couvrir ! Une autre idée serait de découvrir les gorges de Cheddar où nous aurions dû passer un week-end en juin dernier.

lake districtLake District

En France, vous avez la chance de pouvoir encore aller chercher le soleil et la chaleur dans le sud du pays : souvent il est même encore possible de se baigner. Relire : 5 idées dans le sud-est de la France … Voici Cassis que nous adorons :

Calanques de Cassis début octobre

Une autre idée serait la Corse (relire mon article sur notre semaine à Calvi en famille ou sur mon séjour du côté de Bastia en automne). Par contre, je ne sais pas dans quelle mesure les bateaux fonctionnent mieux que les avions ? A creuser !

corse a la toussaintLa Corse en octobre

L’occasion de tester la « vanlife »

Pour nous, partir en voiture veut dire partir avec notre campervan. En voyageant en van nous pouvons totalement improviser et nous n’avons pas besoin de réserver d’hébergement. Notre campervan a sauvé nos vacances cet été. C’est un mode de voyage qui offre autonomie et liberté, ce qui est bien pratique par les temps qui courent ! Les vacances de la Toussaint pourraient être l’occasion pour vous de louer un van afin de tester ce mode de voyage : tentés ? N’hésitez pas à relire mon article complet sur notre expérience des voyages en van en famille.

Partir en voilier : pour la version campervan sur l’eau !

Si nous habitions en France, nous aurions envisagé de louer un voilier. Cela offre les mêmes avantages que le van : liberté, autonomie, pas de problème d’hébergement, pas besoin de restaurants, possibilité de rester dans « sa bulle »… Avec la mer en plus ! Ah la mer ! Comme vous le savez, Papa Voyage est skipper donc très adepte de ce mode de voyage ! Si personne ne navigue dans votre famille, il y a toujours la possibilité de louer un bateau avec skipper. Je vous conseille par exemple de louer un voilier à partir d’Hyères (ou de Saint-Mandrier près de Toulon) afin de naviguer autour des jolies îles de Porquerolles et de Port Cros. J’avais donné pas mal de conseils sur la voile en famille dans mon billet sur Corfou en voilier.

location voilier toussaint

L’envie d’avoir envie !

Voilà que je cite Johnny ! Ces mots expriment parfaitement mon ressenti : quand bien même nous sommes capables d’improviser, de nous adapter et de jongler avec les différentes contraintes et restrictions, il reste le problème de l’envie. Je n’irai pas jusqu’à dire que je n’ai plus le goût aux voyages mais clairement ce n’est pas pareil : il n’y a plus le plaisir de l’anticipation puisqu’il n’est pas possible de se projeter et il y a l’inquiétude grandissante qui s’immisce dans nos quotidiens. Nous nous demandons alors si prendre des vacances va vraiment nous permettre de nous « évader », non pas géographiquement mais psychologiquement. Le moral est une donnée essentielle pour voyager. L’envie est notre meilleur moyen de transport. J’essaie de positiver malgré ma tristesse de ne pouvoir aller en France. Je me dis que partir nous fera du bien, même si tout cela se finit sous une pluie anglaise…

***

Et vous ? Quelque chose de prévu pour les vacances de la Toussaint ? Ou dans le plus grand brouillard comme nous ? N’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous donner de l’inspiration !

 

 

 

 

 



Commentaires

  1. Vacances annulées pour nous… Nous devions nous rendre à l’Ile Maurice à la fin du mois mais les restrictions mises en place par le pays nous ont obligé à tout annuler (alors que le tourisme devait reprendre fin août.) Nous qui voulions profiter d’une destination lointaine avant les 2 ans de notre fils (vol+séjour quasiment gratuits), puis avant de devoir se caler sur les vacances scolaires, l’année 2020 aura eu raison de nos projets : Martinique et Ile Maurice annulées ! Nous avons donc décidé de mettre nos projets voyages en stand by et plutôt de faire un gros voyage l’an prochain, si toutefois cela est possible… On croise les doigts pour avoir un remboursement du vol en pariant qu’il va être annulé. Et on croise aussi les doigts pour retrouver la famille aux vacances de Noël à l’autre bout de la France ! Moi qui adore organiser nos voyages, j’espère pouvoir m’y remettre en 2021…

    • J’espère aussi que nous pourrons revoir notre famille en France cet hiver ! Courage avec les compagnies aériennes et oui, on croise les doigts pour 2021 !

  2. Bonjour Christine,
    Je suis comme toi, j’ai moins envie…
    J’attends aussi des remboursements Air France et Volotea.
    A la Toussaint on espère partir en Ardèche dans notre maison de famille avec ma sœur et ses enfants.
    Je pense que nos prochains voyages à l’étranger seront aux vacances de Pâques si c’est possible.
    C’est pas drôle en ce moment mais nous ne sommes pas non plus les plus à plaindre.
    Courage à toi qui est loin de ta famille.

    • Bon courage pour les remboursements ! Nous galérons bien avec British Airways ! Sympa le séjour famille en Ardèche !

  3. Pour nous, ça sera un échange de maison à Ambroise pour visiter les châteaux de la Loire. On espère que ça va se faire parce qu’on l’avait déjà prévu pour Pâques et qu’on a du annuler…
    C’est pas facile de se projeter. Nous qui, avant, adorerions programmer nos voyages des mois à l’avance, on a du s’adapter et changer de logiciel 😉 et vivre plus au jour le jour.
    Bon courage pour cette période compliquée surtout quand on est expat !

    • Je n’avais pas pensé à l’échange de maison. Bonne idée !

  4. Bonjour Christine, moi aussi malheureusement je te rejoins sur le manque d’envie.
    Pour la Toussaint nous irons quelques jours visiter le région de la Garrotxa en
    Espagne (en voiture pour nous depuis Toulouse), et nous avons réservé dans les Alpes pour skier à Noël (après beaucoup d’hésitations aussi…).
    En 2020 je n’aurais pas pris l’avion, ça parait futile mais ça me fait drôle !

    • C’est chouette d’avoir l’Espagne accessible en voiture ! Je vous souhaite un beau voyage ! Ici nous ne prendrons l’avion que si c’est le seul moyen de ne pas perdre les sommes de nos billets pour le Kenya.

  5. Amboise et pas Ambroise bien sûr 😛
    L’échange de maison c’est super pour ça, ça permet de faire des belles vacances pas forcément loin et avec un coût limité. Notre premier échange était à Bath en 2015, très chouette souvenir !!

    • Je vais jeter un coup d’œil ! Tu utilises quel prestataire ?

  6. On est sur HomeExchange depuis 2016, on y a fait 8 échanges et on en a 2 de prévus pour Toussaint et le Nouvel An.
    Si tu veux, je peux te parrainer 😉
    Avant, on était sur Homelink, pas mal aussi mais on trouvait moins de possibilités.

    • Je vais étudier la question et regarder des exemples d’hébergement sur leur site. C’est tentant ! Pour le parrainage, je te dirai si je me lance, merci !


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :d1KPZ0

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.