Week-end à Stockholm avec les enfants

Début octobre, nous sommes partis à Stockholm, le temps d’un grand week-end. J’avais très envie d’y retourner car j’avais découvert la capitale suédoise il y a quelques années avec le boulot et j’en avais gardé le souvenir d’une ville très agréable donc propice à un voyage avec Ticoeur et Titpuce. En effet, tout s’est super bien passé et je conseille vraiment Stockholm comme destination famille.

Week-end à Stockholm avec les enfants

Pour commencer voici les détails pour ce voyage :

Âge de Ticoeur : 3 ans
Âge de Titpuce : 8 mois
Période du voyage : début octobre. Nous avons eu 12 degrés mais avec un grand soleil et de très belles couleurs d’automne.
Durée : 3 jours
Avion : Paris-Stockholm (environ 2h). Nous avons voyagé avec Air France. Puis de l’aéroport, le Arlanda express vous emmène en centre ville en 20 minutes (deux places pour le prix d’une le week-end, sinon, en semaine c’est cher).

Equipement pour bébé : Ergobaby pour Titpuce, poussette pour Ticoeur (mais il a pas mal marché également). D’ailleurs, pour la poussette, mieux vaut un modèle avec de grosses roues car il y a beaucoup de pavés ! Petits pots, lait et couches car en 3 jours on ne voulait pas perdre de temps à faire des courses mais évidemment on trouve tout sur place !

Hébergement :
Nous étions au Scandic Grand Central, dans une chambre familiale : lit double, petit canapé-lit pour Ticoeur et lit bébé pour Titpuce. Je vous en parlerai plus longuement dans un prochain billet avec toutes les photos de ce très bel hôtel !

A visiter :
Nous avons beaucoup aimé  la balade en bateau dans l’archipel (3h),  la vieille ville (Gamla Stan), la visite du Vasa (un bateau qui a fait naufrage), le musée Fotografiska, et surtout les balades sur les différentes îles de la ville car l’architecture et la présence de l’eau offrent de très jolis paysages !

Budget :
Nous avons été agréablement surpris car Stockholm est moins chère que Copenhague. Nous avons très bien dîné pour 15 à 20 euros. L’alcool, oui c’est cher mais ça permet de faire un week-end sage. Côté shopping, j’ai trouvé que c’était comme à Paris et j’ai craqué pour plusieurs paires de chaussures car il y a vraiment plus de choix !  Les boutiques H&M sont au même prix mais également avec plus de choix je pense. Pour le logement je vous en reparle bientôt !

Nos bonnes adresses à Stockholm :

  • Kvarnen à Södermalm : restaurant où va Lisbeth Salanders dans « Millenium » : cuisine traditionnelle, joli cadre typique et prix très raisonnables.
  • Vette-Katten : un très joli salon de thé à l’ancienne pour une pause gourmande (avec café à volonté) ou un déjeuner.
  • Sturekatten : même concept que le précédent.
  • Le café restaurant du musée Fotografiska : très beau cadre avec une grande baie vitrée donnant sur l’eau, les bateaux et la vieille ville en face… : j’ai adoré l’endroit !
  • Hermans à Fjällgatan : restaurant végétarien.

Les « bébé plus » :

  • Une ville reposante et agréable
  • Tout le confort nécessaire
  • Pas très loin en avion (2h) et pas de décalage horaire
  • Beaucoup de parcs, bien mieux équipés que chez nous
  • Des musées bien conçus et intéressants pour les enfants (Ticoeur a beaucoup aimé voir le Vasa)

Les « bébé moins » :

Franchement je ne vois pas sauf que si vous y allez en plein hiver, il doit faire bien froid mais bon, les Suédois ont des bébés aussi !

Maintenant, notre visite de Stockholm en images…

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Week-end à Stockholm avec les enfants

Alors, elle n’est pas trop belle cette ville ?

Plus de photos dans l’album Stockholm

Balade en poussette avec le Buggy Board Maxi

Depuis notre retour de l’Océan Indien, j’essaie un maximum de profiter de la Capitale et de mes bébés d’amour avant ma reprise (qui approche, qui approche…). Très vite, s’est donc posée la question de la logistique : comment sortir et me balader avec les deux enfants en même temps ? Seule avec Titpuce, je prends le porte-bébé ; mais avec j’ai les deux, quelle solution ? Lorsque Ticoeur me dit être encore un bébé, il choisit la poussette et je mets Titpuce dans le porte-bébé mais quand il déclare qu’il est grand maintenant, voilà ce que nous avons essayé…

Nous avons testé la planche Buggy Board Maxi de Lascal : j’ai mis Titpuce (6 mois) dans notre bonne vieille Maclaren et j’ai installé la planche pour Ticoeur (presque 3 ans – 15 kg)…
Balade en poussette avec le Buggy Board Maxi

Les « plus » :

– Ticoeur trouve ça très amusant et me dit : « maman, je veux la planche, c’est rigolo ! »
– C’est très facile à mettre et à enlever en une seconde grâce au système de fixation
– La planche me paraît solide (nous verrons sur la durée)
– Cela s’adapte à quasi toutes les poussettes : vous pouvez vérifier ici.

Balade en poussette avec le Buggy Board Maxi

Les « moins » :

– La position de marche n’est pas très agréable pour la maman : on doit se tenir les fesses en arrière…
– il faut y aller en douceur au moment de monter ou descendre les trottoirs…

Balade en poussette avec le Buggy Board Maxi

En conclusion, je fais le petit sacrifice de ne pas marcher comme un mannequin car cette planche est une bonne solution pour partir en balade avec les deux. Je fais marcher Ticoeur un maximum à côté de la poussette et j’utilise la planche quand il est fatigué. En alternant ainsi, je trouve que c’est parfait pour mes petits déplacements au quotidien et je prends même le bus avec… A nous, les balades estivales dans Paris !

Prix de vente conseillé : 79, 95€

Et vous ? Avez-vous déjà testé une planche à roulettes pour poussette ?

* Produit offert par la marque

Nous avons testé et nous avons aimé :

Grâce au blog, j’ai eu l’occasion de découvrir de nombreux produits pour maman ou pour bébé. Parmi les derniers produits testés, voici ceux qui ont retenu mon attention :

Pour Ticoeur :

La Cityboo (de chez Newfeel) : une paire de chaussures que Ticoeur porte depuis 3 mois et que nous avons même embarquées pour les vacances. Elles sont très pratiques à enfiler, jolies, confortables, tout en cuir et encore en super état après une utilisation intensive. Le tout à un très bon prix : 34,95 euros. Disponibles chez Décathlon. Nous achèterons une paire de la nouvelle collection pour la rentrée scolaire.
Nous avons testé et nous avons aimé :

Toujours pour Ticoeur :

Nous avons testé les compotes, jus de fruits et boissons lactées bio Kalibio. Ticoeur a particulièrement apprécié les compotes et j’ai été ravie de découvrir que non seulement les ingrédients sont bio mais en plus il n’y a pas de sucre ajouté ce qui n’est pas facile à trouver au rayon des compotes-gourdes.

Nous avons testé et nous avons aimé :

Pour Titpuce :

Juste après sa naissance, Titpuce a pu profiter de la Bugaboo Bee qui nous a été prêtée pendant trois semaines histoire de pouvoir faire un retour sur nos impressions. Nous l’avons donc testée en mode landau et je dois dire que c’est le landau le plus pratique, le plus léger, le plus malléable, le plus passepartout et le plus joli que j’ai eu l’occasion de voir. Nous avons eu beaucoup de succès au square, surtout qu’avec la couleur que j’avais choisie, nous ne pouvions pas passées inaperçues… Mon seul regret : je trouve que bébé est un peu trop bas, donc un peu loin du visage de sa maman mais à part ça, la Bugaboo Bee c’est la Rolls du landau. Le hic : le prix 🙁 Mais si vous pouvez vous le permettre ou si quelqu’un souhaite vous l’offrir n’hésitez pas !
Nous avons testé et nous avons aimé :

Pour moi :

Depuis que je suis née je bois de l’eau d’Evian… « l’équilibre » qu’ils disaient… sauf que pas toujours… pas quand je dois porter mon pack d’eau d’une main et bébé de l’autre, c’est l’horreur ! Donc j’ai trouvé que le service de livraison « Evian chez vous » est vraiment très très pratique, surtout si comme moi, vous en consommez beaucoup, pour vous ou pour bébé. Attention : la zone de livraison est encore assez réduite, sinon c’est un top service qui fait du bien à nos p’tits bras de mamans !
Nous avons testé et nous avons aimé :

 

 

Alors ? Tentés ?

Les 19 mois de Ticoeur au rythme des cloches de Pâques

Hier, pour Pâques, Ticoeur a fêté ses 19 mois (soupir et sourire). Ce qui m’a le plus touchée ce mois-ci c’est qu’il réussisse à prononcer son nom. Avant, quand il voyait une photo de lui, il disait « bébé », maintenant il dit tout mignonnement son prénom… Son vocabulaire s’enrichit, il répète tout ce qu’on lui dit, que ce soit en français avec moi, en allemand avec son papa ou en en anglais avec la nounou. L’apprentissage de plusiers langues à la fois se passe donc plutôt très bien. Quoi d’autre de nouveau ? De nouvelles dents apparaissent et rien ne l’amuse plus que pousser sa petite poussette dans tous les parcs (comme il piquait celles des petites filles, on a fini par lui en offrir une !).
Côté escapade, durant ce 19iè mois, Ticoeur a vadrouillé en Malaisie, trotté dans les caves de Champagne, préparé notre futur voyage en Sicile et a surtout profité de ce magnifique printemps parisien.

Joyeuses Pâques à tous !

Les 19 mois de Ticoeur au rythme des cloches de Pâques
Les 19 mois de Ticoeur au rythme des cloches de Pâques
Les 19 mois de Ticoeur au rythme des cloches de Pâques

Les chaises hautes : problème mondial ou parisien ?

La chaise haute est une denrée si rare que je suis étonnée que sa valeur ne soit pas cotée en bourse
chaise hauteComme vous l’avez déjà compris, nous adorons voyager avec Ticoeur… Seulement, évidemment, il y a toujours des petits soucis logistiques qui peuvent apporter quelques nuages au beau tableau idyllique : chaises hautes, lits bébé, tables à langer… tous les pays n’offrent pas les mêmes facilités et loin de là ! Pour moi, le plus gênant est le manque de chaises hautes dans les restaurants. Mais savez-vous quel est le pire endroit que nous ayons vu ? PARIS ! Oui, cette ville que j’adore, où je suis née et à qui je pardonne beaucoup mais pas ça…

C’est simple : dans les restos parisiens, la chaise haute est une denrée si rare que je suis étonnée que sa valeur ne soit pas cotée en bourse ! Et ceux qui vont au restaurant avec bébé/enfants sont si peu nombreux qu’ils passent pour des extra-terrestres. Certains clients nous dévisagent comme si nous nous arrivions avec un éléphant !éléfant

Je ne réclame pas qu’il y ait des chaises hautes dans TOUS les établissements : évidemment, ce n’est pas adapté pour les restos étoilés parce que le menu à 300 euros peut rendre les clients un peu nerveux, je comprends 😉 , ni pour les restos romantiques où les amoureux souhaitent entendre le battement de leurs cœurs etc… Mais bon, il y a quand même des milliers de restos qui se targuent d’offrir une cuisine et une ambiance familiale or, dans « familiale », il y a « famille », non ? Alors oui, la plupart des grandes chaînes sont équipées mais c’est quand même triste d’être obligé d’aller manger dans une chaîne non ? Et enfin, oui, il y a des exceptions, des petites adresses sympas que je chérie mais globalement c’est juste la catastrophe !

Du coup, on voit des familles qui se posent en terrasse, avec les poussettes sauf qu’on fait quoi les jours sans soleil ? Et mon Ticoeur dans la poussette, loin de la table, il est un peu frustré donc il finit par râler. Tout ça est d’autant plus triste que pas mal de restos me disent que nous sommes vraiment les bienvenus avec bébé mais qu’ils n’ont pas de chaises. Alors, nous, dans ce cas, on emmène la nôtre…Si si ! Cette chaise Ikéa à 12 euros qui se démonte en 2 secondes, qui ne pèse trois fois rien et dont nous glissons les pièces détachées dans le panier de la poussette. Autant vous dire que tous le monde nous regarde mais bon, je ne le fais qu’avec l’accord du gérant donc sans complexe ! Sauf que je me dis, cette fameuse chaise à 12 euros, ce n’est pas hors de prix pour un resto, non ? Donc quel est le problème ? Surtout quand le patron est d’accord pour accueillir les enfants ? Je ne comprends pas ! Et je suis d’autant plus intolérante sur le sujet que lors de nos voyages nous avons vu de beaux exemples :
chaise haute
palme d’or pour l’Ecosse où les restos proposent chaises hautes et tables à langer. Nous avons même vu des aires de jeux dans certains pubs ! Oui, cet endroit où vous, parents pouvez déguster une bière, tout décontractés parce que votre bébé joue sagement aux puzzles sur de la grosse moquette.

médaille d’argent pour la Malaisie et pour Phnom Penh au Cambodge où tous les restos, mêmes les boui-bouis dans la rue ou sur la plage avaient des chaises hautes (même rouillées ;-)) ! Et là nous parlons de pays en développement voire sous-développés. Et bien ils auraient des leçons à donner à notre capitale ! D’ailleurs, 90% avaient justement cette fameuse chaise suédoise (ou une copie made in China ;-))…

carton rouge à l’Italie où nous n’avons pas vu l’ombre d’une chaise bébé lors de nos voyages à Rome, Elbe et Cinque Terre. Dans un mois, la Sicile : on verra si je revois mon jugement…

un prix du meilleur espoir à donner aux provinces françaises hors Paris : c’est inégal mais il y a aussi de beaux exemples à citer en France, comme à Saint Malo où toutes les crêperies où nous avons atterri étaient équipées ; ou encore les restos où nous étions allés sur la route des vins près de Bordeaux ; par contre, nous avons galéré à Marseille et à Aix-en-Provence. Après, évidemment, il ne s’agit là que de mon expérience et je serais ravie de connaître la vôtre et vos impressions sur les villes où vous vivez.

chaise haute toilettes– enfin, je décerne le prix de l’équipement le plus insolite à Singapour où en allant aux toilettes, je suis tombée nez à nez avec une chaise haute placée à côté de la cuvette afin que les mamans puissent faire ce qu’elles ont à faire sans être encombrées d’un bébé dans les bras : hallucinant non ? Mais pas bête du tout ! Regardez :

Bref, Paris a beaucoup à apprendre du reste du Monde et du reste de la France. A l’heure de la mondialisation et de la globalisation, il serait temps que ma ville préférée soit à la hauteur ! Ou aurait-elle besoin d’une chaise ?