Balade en vélo dans la vallée de Chevreuse

Les paysages, le grand air, la liberté du déplacement en vélo…
Début juillet, avec Pétoulette, nous avons fait une sortie vélo avec nos petites familles. Je vous rappelle que Pétoulette comme moi est une habituée des périples en vélo et que cette passion en commun dont nous parlons sur nos blogs nous a donné naturellement envie de faire une balade ensemble avec nos petits anges et nos chéris !
De bon matin, nous nous sommes donc donnés rendez-vous à la gare de Versailles et nous sommes partis tous les six pour 52 kilomètres de vélo dans la vallée de Chevreuse ! Tout en douceur car nous y avons passé la journée, nous avons fait une pause pique-nique comme il se doit et une autre pause à Chevreuse la destination finale de notre périple avant de retourner à Versailles. En chemin, nous avons pu admirer de jolis paysages vallonnés (pas facile en vélo tout ce relief !), des petits étangs et de chouettes villages en pierre…Des petits imprévus évidemment aussi : le GPS en panne (nous n’avions que l’iPhone pour nous repérer ce qui n’est pas l’idéal) et des chemins en forêt vraiment très beaux mais pas adaptés pour des vélos de rando : il aurait fallu des VTTs. je suis donc descendue plusieurs fois de vélo face à une pente trop raide et garnie de bosses bien boueuses ! Du coup, cette sortie fut très sportive, plus sportive que prévue mais nous en gardons un excellent souvenir… Les paysages, le grand air, la liberté du déplacement en vélo et surtout un très bon moment avec Pétoulette et sa petite famille ! A refaire !

Qui nous accompagne ?

Balade en vélo dans la vallée de Chevreuse

Balade en vélo dans la vallée de Chevreuse

Balade en vélo dans la vallée de Chevreuse
Balade en vélo dans la vallée de Chevreuse

Balade en vélo dans la vallée de Chevreuse

Rando vélo avec bébé en Pessac Léognan

L’été dernier, nous étions partis quatre jours en Pessac Léognan, à Martillac exactement avec deux couples d’amis.
L’idée : visiter de grands domaines viticoles de Bordeaux tout en nous baladant en vélo. C’était la première longue sortie vélo pour Ticoeur. En gros, on pédalait une à deux heures le matin puis nous faisions une pause pique-nique et je rentrais avec Ticoeur à l’hôtel pour qu’il fasse sa sieste pendant que je lisais au bord de la piscine. A son réveil, je rejoignais le groupe pour continuer les visites de châteaux. Le soir, nous dînions à Martillac dans une super auberge : Le Pistou (accueil adorable et très bon rapport qualité prix) ; après avoir couché Ticoeur, nous profitions du jardin de notre hôtel pour déguster nos achats de la journée avec nos amis. Bref, un bon petit séjour en vélo qui a permis de respecter le rythme de bébé tout en appréciant la région et ses bons vins !

A côté de notre hôtel, le Château Haut Smith abrite le spa des sources de Caudalie (complètement hors de prix ! « Faut vraiment être riche pour se recouvrir le corps de grains de raisins tout pourris », nous a dit le chauffeur de taxi…) mais nous avons beaucoup aimé leur vin et la sculpture du lapin que vous pouvez admirer sur les photos ci-dessous. Quant à leur restaurant La table du Lavoir, je ne recommande pas : un peu cher et décevant à côté du Pistou ! Cela dit, le cadre était superbe, en face des vignes…

Nous avons tellement aimé notre petit séjour, que nous avons décidé que chaque année, nous repartirions ensemble dans la région de Bordeaux pour faire du vélo à travers les vignes et donc dans un mois nous serons à Saint Emilion pour de nouvelles balades ! Si vous avez de bonnes adresses, nous sommes preneurs !

Rando vélo avec bébé en Pessac Léognan

Rando vélo avec bébé en Pessac Léognan

Rencontre autour de la passion du voyage en vélo avec bébé

Quand Pétoulette du blog « La bougeotte en famille » m’a proposé de participer à son « openblog », échange de blog pour un jour, j’ai tout de suite été conquise par l’idée…
Pourquoi ? Parce que d’abord j’aime son blog : entre autres sujets, elle y parle de voyages en vélo avec bébé ; autant vous dire que ça intéresse la petite famille de routards que nous sommes ! C’est une vraie aventurière qui m’a épatée avec son Paris-Chartres en vélo (avec bébé !) ou encore sa balade le long du canal du midi.
Ensuite, Pétoulette, je l’ai rencontrée dans la vraie vie : il a suffit d’un tweet, et nous voilà parties au cinéma ! Depuis, on a remis ça et j’espère bien que nous continuerons nos petites escapades ciné qui font du bien !

Maintenant, je laisse la parole à Pétoulette : attention, il va falloir pédaler pour la suivre ! Pétoulette c’est à toi !

***

Rencontre autour de la passion du voyage en vélo avec bébéLe vélo ça ne s’oublie jamais dit-on… mais encore faut-il s’y mettre ! J’ai appris à apprivoiser la bête, comme (presque) tout le monde vers 5-6 ans, mais il a fallu que j’attende mes 14 ans pour recevoir mon premier vrai vélo, un VTT increvable. Je m’en suis très peu servie, puisque j’habitais un petit village du Sud où tout se faisait à pied, le vélo n’était donc pas d’une grande nécessité. Une dizaine d’année plus tard, après avoir bougé en Allemagne (tient ça fait un autre point commun avec Xtinette ça !), et aux 4 coins de la France, mes valises se sont définitivement posées à Paris. Il a encore fallu attendre l’arrivée des vélib parisiens en 2007, pour me mettre en selle. Oui tu as bien lu, la grande cyclotouriste que je suis aujourd’hui, a commencé avec des velib il y a seulement 4 ans ! Comme quoi tout est possible !

Rien de tout ça ne serait arrivé sans le Padré, celui que j’ai extirpé de notre sud natal pour monter à la « capitale ». Le vélo, c’est SA passion depuis toujours : les compet’ de cross, les sorties en vélo de route, les rallye VTT, les trajets quotidiens pour aller au boulot… ne l’ont jamais quitté. Il a tout essayé pour que je m’y mette mais après quelques essais peu concluants de vélib (trop lourds, souvent cassés, jamais de places pour les garer), nous avons donc remonté nos vélos du Sud, mon vieux VTT allemand était toujours là, 15 ans après. Le vélo est devenu notre moyen de déplacement des dimanches ensoleillés du mois de mai. Autant dire que j’étais loin d’être accro.

Et puis, la grossesse et la naissance de minipétoulette ont laissé quelques traces. Je ne savais plus quoi faire de mes 23 kilos en trop. Moi, véritable sportive du 3ème dimanche des mois de printemps, je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. Les régimes, impossible j’allaitais, la gym suédoise, trop loin, des horaires décalées, et pourquoi pas suivre le Padré dans ces périples… L’idée commence à germer!

4 janvier 2010, première sortie vélo pour minipétoulette avec le Padré pour le trajet maison/nounou (5km).

Petit proverbe de chez nous : si tu apprécies le vélo en hiver à -7°C, il ne te quittera plus jamais. C’est ce qui est arrivé à minipétoulette. Du haut de ses 9 mois, tous les jours (sauf en cas de pluie et de neige) elle grimpait fièrement sur le siège arrière du vélo du Padré et enfilait avec aisance son mini casque ! Et puisqu’ils étaient à présent 2 à me mettre la pression, j’ai cédé… Des petits parcours prémédités sur voies cyclables  de 15-20km pas plus, on est vite passés à des trajets « au feeling » près de chez nous 20-30-40 km, et finalement, ce qui devait arriver, arriva, on a eu envie d’aller voir ailleurs sur plusieurs jours (Châteaux de la Loire en vélo et en famille, une boucle autour du Parc du Vexin, 4 jours en vélo le long du Canal du Midi, La baie de Somme, les 110km du Paris-Chartres en vélo…) alors on s’est mieux équipés… et hop 2 nouveaux vélos et une remorque.
Rencontre autour de la passion du voyage en vélo avec bébé
Ça devient vite une drogue! Oui j’avoue je me shoote au vélo et alors? Tu penses que voyager en vélo avec un bébé c’est une mission impossible ? Détrompe-toi!

Tout le monde en redemande, du coup on rallonge encore les distances. Cet été, ce sera 600km en Bretagne sur 10 jours en autonomie partielle (tente, ravitaillement…) mais je pense qu’on ne résistera pas à une petite chambre d’hôte bretonne 🙂  Xtinette vous venez avec nous ? 🙂

Balade en vélo au Bois de Boulogne et Jardins Albert Kahn

Un jardin japonais, un jardin à la française, à l’anglaise, une forêt bleue, une forêt dorée et une foret vosgienne
Avec le temps qu’il fait, nous avons décidé de faire une grande balade en vélo pour nous dégourdir les jambes, direction le Bois de Boulogne où un long chemin sans voiture permet de traverser le bois, en passant devant Bagatelles, devant la Grande Cascade, à travers une forêt de pins et ce jusqu’à Boulogne où nous avons fait une halte pour visiter les très jolis jardins Albert Kahn. Là-bas, vous pouvez admirer un jardin japonais, un jardin à la française, à l’anglaise, une forêt bleue, une forêt dorée et une foret vosgienne. Le tout n’est pas très grand mais vraiment très bien aménagé et idéal pour prendre des photos, surtout la partie japonaise. Nous essaierons d’y retournerons un jour où une animation « cérémonie du thé » est proposée (voir programme sur le site). Ticoeur a adoré marcher à travers tous ces jardins. Il semblait tout fier que nous n’ayons ni poussette ni écharpe à lui proposer. Notre petit bonhomme est heureux de gambader par lui-même ! Il faut juste faire attention qu’il ne tombe pas dans le bassin aux carpes !
Je vous laisse avec quelques photos. Deux petits rappels avant de vous laisser :
– le petit concours pour gagner 2 places de ciné, c’est ici et c’est avant ce soir minuit.
– si vous souhaitez courir avec moi au profit de Handicap International dimanche prochain au Bois de Boulogne, c’est ici.

Sur ce, je pars m’entraîner ! Bon dimanche !

Edit du lundi 9 mai :
Résultat du concours pour gagner 2 places de ciné : bonne nouvelle ! J’ai finalement 4 places et non 2 à offrir donc j’ai pu tirer au sort 2 gagnants… qui sont… attention… Zelda et Michèle ! Bravo ! Envoyez-moi votre adresse par mail et racontez-nous votre sortie ciné !

Merci à tous les participants !

Balade en vélo au Bois de Boulogne et Jardins Albert Kahn