Notre vie en Angleterre (semaine 17) : la fée des dents, le rugby et Winchester.

Aucun rapport entre la fée des dents et le rugby, je vous rassure : Ticoeur n’a pas perdu de dents en jouant au rugby ! C’est juste que cette semaine, les deux grands moments de notre petite vie en Angleterre ont été : pour Titpuce, la première dent de lait qui est tombée et pour Ticoeur, ses deux premiers essais au rugby ! A part ces deux moments importants pour les enfants, c’était une semaine toute tranquille, comme le village…

La vie des enfants en Angleterre :

La fée des dents : c’est plus joli en anglais, je vous l’accorde : the tooth fairy… Donc ici, c’est une fée ; pas une petite souris qui passe quand un enfant perd une dent de lait. Personnellement, j’aime mieux. Je me souviens encore le dégoût que j’avais ressenti enfant à l’idée qu’une souris allait grimper sur mon lit ! L’horreur ! Ma mère a été obligée de me dire la vérité rapidement ! Alors qu’une fée ? Pourquoi pas ! Finalement, c’est plus crédible dans son genre, non ? En tout cas, Titpuce y a cru ! Aussi, la fée des dents s’est avérée plus généreuse que la souris car elle a déposé 2£ au lieu de 2€ ! Pour l’instant, le change est encore favorable :-)… J’ai essayé de faire rire Titpuce pour qu’on voit le charme enfantin laissé par la disparition de sa dent mais elle ne veut absolument pas les montrer et a décidé d’opter pour des sourires bien pincés ! Par contre, je ne suis pas certaine que je vous avais montré sa nouvelle coupe de cheveux : c’est amusant, car les mamans anglaises trouvent qu’un carré ça fait très français ! Very cute and very French ont-elles dit ! (Un pléonasme ??? :-)). Je n’avais jamais fait attention mais c’est vrai que les petites camarades de classe de Titpuce ont plutôt les cheveux longs, attachés en nattes ou queue de cheval. De là à dire que le carré c’est très français, je ne sais pas ! Des experts en coiffure dans la salle ?

Le rugby : si je demandais à Ticoeur le meilleur moment de sa semaine, il n’hésiterait pas une seconde ! Il a marqué ses deux premiers essais au rugby ! Sous la pluie en plus ! Cela fait un peu plus d’un mois qu’il joue mais il n’avait pas encore trouvé ses marques dans ce jeu nouveau pour lui. Comme il s’agissait de matchs entre maisons (interhouse), les parents étaient invités à encourager les équipes de leurs enfants et donc j’ai pu être témoin de son exploit ! « Papa Voyage » et moi n’avons absolument aucune affinité avec les sports de ballons et quand nous étions enfants, nous faisions toujours partis de ceux que personne ne voulait dans son équipe ! Alors, de voir notre Ticoeur aimer le rugby ça nous fait chaud au coeur et ouf : la génétique ne joue pas ! Bravo ! Gros match prévu mercredi contre une autre école : je viendrai t’encourager, même sous la pluie !

Les cours : Ticoeur est passé dans le groupe de niveau le plus élevé en anglais (oui, oui, vous avez bien lu ! Incroyable ! J’ai rendez-vous avec la maîtresse jeudi donc j’en saurai plus sur ce miracle !). Quant à Titpuce, elle a obtenu une première distinction officielle car elle a atteint la barre des 100 points marqués pour sa maison. Elle a donc un badge qu’elle doit porter tous les jours sur son uniforme. Ticoeur est à 98 points gagnés donc je pense que dans quelques jours, il revient à la maison avec le même badge. Je rappelle que les points se gagnent en toute matière (math, musique, art, anglais, sport…). Autre chose qui a beaucoup plu aux enfants cette semaine : en cours de forest school ils ont maîtrisé l’art d’allumer un feu et de se préparer à manger dans la forêt ! C’est fou ce que ça leur plaît ! Moi, j’aime moins car typiquement ils rentrent à la maison avec les vêtements plein de boue et imprégnés d’une odeur de saucisse fumée !

L’anglais : ce qui m’a frappée cette semaine c’est que j’ai soudain entendu Ticoeur et Titpuce jouer ensemble en parlant anglais pendant une dizaine de minutes ! Etrange… mais sans doute un bon signe de leurs progrès ! D’ailleurs, je trouve que Titpuce lit mieux en anglais qu’en français.  On continue de lire tous les soirs une ou deux pages d’un livre en français avant le dodo. Elle a encore du mal avec les diphtongues, surtout « ai » et « on » donc j’ai écrit « maison » en gros, un peu partout :-).

Ma vie de Desperate Housewife :

Cinéma : je suis allée voir « The favorite » réalisé par Yorgos Lanthimos. Le film raconte la vie surprenante de la reine Anne (la dernière Stuart). Je ne connaissais rien de cette reine à part qu’elle était plutôt antipathique. Je dois dire que c’est un personnage ! Nous avons eu de sacrés monarques en France mais là, Queen Anne c’est quelque chose ! Je ne vous en dis pas plus mais c’est un film excellent, que je vous conseille d’aller voir (sortie en France le 6 février) si vous aussi, vous êtes curieux de l’Histoire de nos voisins d’Outre-Manche ! Un film qui décape !

Anglais : Je suis en train de relire Matilda de Roald Dahl mais cette fois-ci en anglais et en audio-book (cela fait travailler l’oreille). Je vous le conseille, si vous cherchez une lecture facile pour entretenir votre anglais. En plus, c’est très bien lu, par Kate Winslet. Le vocabulaire est simple (je ne savais juste pas que triton se disait newt en anglais… mais j’aurais pu vivre sans !). Je relis Matilda, car nous avons pris nos billets pour aller voir la comédie musicale en famille en juin (oui, il y a le temps !).

Sport : il y a encore de belles journées ensoleillées donc j’en profite pour aller courrir en bord de mer. C’est agréable et toujours aussi désert ! Par contre, je ne fais plus de tennis car mon prof a disparu de la circulation et un remplaçant est en cours de recrutement.

J’ai plannifié une escapade à Paris et une autre à Londres… Et non, je ne change pas ! Elle est belle notre campagne anglaise mais il me faut un petit shot de grande ville de temps en temps !

Escapade dans notre région : Winchester

Comme chaque week-end, nous essayons de découvrir les alentours, d’autant plus que jusqu’à présent, l’hiver est doux et généreux en soleil. Aujourd’hui, nous sommes retournés dans la petite ville de Winchester où nous sommes déjà allés plusieurs fois mais jamais le dimanche… Or, le dimanche, on peut visiter la cathédrale gratuitement et quelle cathédrale ! Une merveille ! C’est d’ailleurs ici que repose le corps de l’écrivain Jane Austin…

WinchesterLa rue principale de Winchester (High Street)

visiter la cathédrale de winchester

Cathédrale de Winchester

cathédrale de winchester

cathedrale de winchester

Cathedrale de Winchester

Jane Austin WinchesterJane Austin’s memorial 

visiter winchesterLa campagne autour de Winchester

Belle semaine à tous !

 

expatriation angleterre

Notre vie en Angleterre (semaine 16) : back to school et Mamma Mia à Londres

Comme en France, l’école a recommencé ici aussi : les enfants étaient très contents de retrouver leurs camarades anglais. J’ai quand même noté qu’en début de semaine, ma puce avait un peu oublié la lecture en anglais. Rien d’étonnant : j’ai profité de nos longues vacances de Noël pour la faire lire en français ; alors en début de semaine, en voyant un « a » dans un mot anglais, elle l’a naturellement prononcé « a »… Ce qui ne colle pas toujours… : « I make » prononcé avec un « a » français, ça ne rend pas terrible :-)… Mais bon, après une semaine, elle retrouve ses repères ma puce ! Vraiment pas simple d’apprendre à lire dans deux langues en même temps ! Ticoeur lui n’a aucun soucis et jongle avec toutes les langues comme si de rien n’était. Une maman m’a même dit qu’il parlait anglais mieux que moi ! Mais où est la délicatesse anglaise ? :-)… Bon, ça se voulait un gros compliment pour mon fils on va dire ! Il est vrai qu’il a un bel accent !

expatriation angleterreLa plage, chez nous…

Quoi de neuf à l’école anglaise ?

Les maîtresses ont annoncé le programme pour ce demi-trimestre (half-term) donc ce sera :

  • Le Titanic pour Titpuce et ça tombe bien car on commence à connaître pas mal de choses sur le Titanic entre notre visite du Titanic Museum à Belfast l’an dernier et notre visite de la Cité de la Mer à Cherbourg l’été dernier. Le Titanic c’est très important dans notre coin d’Angleterre car comme vous le savez sans doute, il est parti de Southampton. Il a été construit à Belfast. Pour son premier et hélas dernier voyage il a quitté le port de Southampton à midi le 10 avril 1912 puis il s’est arrêté prendre des passagers français à Cherbourg avant de partir en direction de New York. Durant nos voyages nous avons donc couvert tous les lieux de l’histoire du Titanic… Sauf le lieu du naufrage !!! Bref, ma Titpuce va être au point !
  • Pour Ticoeur, le thème de ce half-term est l’époque victorienne. En 2019, nous fêtons le bicentenaire de la naissance de la Reine Victoria donc pas mal d’événements en son honneur sont prévus en Angleterre. Avec Ticoeur, je poursuis mon apprentissage de l’histoire d’Angleterre. J’avais bien aimé l’époque des Tudors au trimestre dernier.
  • Côté sport, c’est toujours le rugby au programme pour Ticoeur jusqu’aux vacances de février. J’espère qu’il n’y aura pas trop de matchs dans la boue ! Mais bon, pour l’instant, le temps est sec !
  • Une camarade de classe de Titpuce est partie apprendre le français en France jusqu’en septembre prochain. Sa maman s’est installée en France pour 9 mois, avec ses trois enfants (oui, elle est très courageuse !) et le papa fera la navette le week-end. Autant dire que c’est une famille motivée par l’apprentissage du français ! ça fait chaud au coeur, non ? Et puis, quand cette petite fille reviendra en septembre, elle et Titpuce pourront discuter dans les deux langues ! En tout cas, je trouve la démarche intéressante. Si « Papa Voyage » n’avait pas été muté en Angleterre nous avions pensé faire quelque chose dans le genre… Car encore une fois, le meilleur moyen d’apprendre une langue rapidement c’est l’immersion totale : et vous, vous  y avez pensé ? A méditer, non ? Savoir parler anglais est un gros atout qui m’a bien aidée dans la vie !
  • Puff the magic dragon : soudain, alors que nous rentrions de l’école, Titpuce s’est mise à chanter Puff the magic dragon à tue-tête et elle nous la chante tous les jours depuis ! « Papa Voyage » et moi-même avons été très surpris de l’entendre chanter cette chanson de hippies !!! Nous nous souvenons avoir appris Puff the magic dragon au lycée, en cours d’anglais avec toute l’histoire autour du second sens des paroles : une chanson qui parle de fumette ! Alors quelle surprise que Puff the magic dragon soit choisi par la maîtresse pour des enfants de 6 ans ! Titpuce nous a expliqué qu’il y avait aussi tout un joli livre illustré que la maîtresse leur lisait… Nous avons donc consulté Mr Google pour en apprendre davantage sur cette chanson et donc il semblerait que le second sens de la chanson ne soit qu’une interprétation fort contestée et que les auteurs du texte ont nié jusqu’au bout les allusions à la drogue. Bref, Puff the magic dragon c’est une chanson innocente, pour les enfants, une chanson sur l’amitié et sur l’enfance (le film Peter et Elliott de Disney s’en est inspiré). Mais bon, j’ai toujours des doutes :-)… L’essentiel c’est que c’est une belle chanson et que ma puce en connaît chaque mot ! Apprendre l’anglais en chantant ça marche vraiment pour elle ! (-> à écouter : Puff, the magic dragon de Peter Paul & Mary – 1963).

Et à part l’école ?

  • Mary Poppins returns : juste avant la rentrée des classes, nous avons emmené les enfants au cinéma. Notre première sortie au cinéma en famille en Angleterre. Nous avons choisi de voir Mary Poppins returns : j’ai aimé Emily Blunt, la beauté des images, Londres, et tout spécialement la scène avec Meryl Streep… Mais pour les musiques, je reste plutôt fan du vieux Mary Poppins : et vous ?
  • Titpuce continue ses cours de rattrapage en natation : entre-temps, elle est devenue complètement fan de piscine et elle adore nager sous l’eau… Il faut maintenant qu’elle arrive à revenir à la surface pour respirer :-)…
  • C’était également la rentrée à l’école française. Titpuce aime toujours autant y aller (c’est tous les samedis matins à Southampton) et pour moi c’est l’occasion de papoter avec des Français pendant que les enfants ont cours. Le gros sujet de discussion c’était bien évidemment le vote prévu mardi prochain au Parlement concernant le Brexit… A suivre !

Ma vie de desperate housewife : Mamma Mia! et la chorale de l’école :

  • Escapade à Londres : Avec trois autres mamans nous avions depuis deux mois nos billets pour aller voir la comédie musicale Mamma Mia à Londres : la sortie parfaite entre filles ! En plus, vous savez à quel point j’aime passer du temps à Londres ! Dans le train vers Londres, pas mal de gossips au programme (et oui, c’est dans tous les pays ça !) et j’ai bien ri en voyant que nos voisins de train (qui eux allaient au boulot en costard cravate) se descendaient des bières à 9h du matin ! Pour le coup, j’avais jamais vu ça ! Vive l’Angleterre :-)… Mamma Mia joue au Novello Theatre : une très belle salle ; des artistes brillantes (surtout le rôle de la mère). C’est une comédie musicale pour les fans des chansons d’ABBA ; moins pour le reste, je trouve, car la mise en scène, les danses et les décors sont plus simples que pour d’autres spectacles (mon gros coup de coeur reste Lion King). Revenons à Mamma Mia : de nombreuses chansons très très connues mais celle que je préfère n’est pas la plus célèbre… C’est Slipping through my fingers que je trouve particulièrement émouvante, décrivant les sentiments d’une mère qui voit grandir sa fille bien trop vite  :

Do I really see what’s in her mind?
Each time I think I’m close to knowing
She keeps on growing
Slipping through my fingers all the time

Sometimes I wish that I could freeze the picture
And save it from the funny tricks of time
Slipping through my fingers…

  • J’ai repris le footing en bord de mer et je me suis laissée surprendre par la marée ! La Parisienne qui ne pense pas à ce genre de gros « détail » !!!

  • Jeudi, c’était aussi retour à la chorale de l’école avec une bien triste nouvelle : une des mamans nous a quittés à Noël, emportée par cette horrible maladie qui emporte trop de monde… Les dernières semaines, cette jeune maman était à l’hôpital ; pour lui remonter le moral, la prof de chant l’appelait sur Skype pour qu’elle puisse participer à la chorale en live avec nous. Elle avait toujours le sourire. Tout le monde était convaincu qu’elle s’en sortirait. Elle semblait si forte. Elle laisse une petite fille orpheline dernière elle. Je ne peux pas dire que j’étais proche car je la connaissais depuis peu mais cela me touche énormément. Sans doute la maman la plus jeune de notre choeur. Toute la chorale ira à ses funérailles et donc nous avons travaillé une chanson pour elle. Une très belle chanson que je viens de découvrir (-> à écouter : a flower remembered de John Rutter), et que, je sais d’avance, je n’arriverai pas à chanter puisque pendant les répétitions,  je perdais ma voix après chaque phrase à cause de sanglots entêtés. La prof de chant nous a dit être heureuse de chanter cette chanson et de ne pas être dans le public pour l’écouter car elle ne ferait que pleurer. Comme quoi, chacun est différent… Pour moi, devoir chanter avec tant d’émotions c’est impossible et je préfèrerais être dans la foule en train de pleurer discrètement dans un mouchoir… Mais bon, je fais partie de la chorale ; je serai là avec tout le monde mardi prochain, pour elle, pour cette douce maman qui était si pleine de vie et je me ferai toute petite, à l’arrière pour cacher mes larmes… Mardi, nous serons donc 100 personnes, à chanter pour elle, qui aimait tant chanter…

***

Visite de notre coin du sud de l’Angleterre :

Sur les conseils d’une lectrice, nous sommes allés à Chichester, dans le Sussex. C’est à une demi-heure de chez nous. Là-bas : un joli centre ville, une belle cathédrale…

expatriation angleterre

chichester

Des alentours propices à la balade, au village de Bosham…

visite du sussex

visiter Bosham Angleterre

Enfin, au quotidien, après l’école, on profite juste du coucher de soleil sur le chemin vers la maison !

expatriation angleterre

Bonne semaine à tous !

De retour en Angleterre après nos grandes vacances de Noël !

Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous avez dû voir que nous avons profité de très longues vacances à Noël : les enfants avaient trois semaines de vacances scolaires (mais il n’y en aura qu’une en février !) et comme je n’avais pas de mission, j’ai pu également partir tout ce temps. Au programme : pas un seul jour en Angleterre ! Nous ne cherchions pas à fuir le pays je vous rassure… Nous comptons bien explorer l’Angleterre aux beaux jours mais en décembre, bof, bof… En plus, avec les fêtes, nous avons privilégié le retour dans nos pays d’origine. Au programme : France, Italie et Allemagne.

Je n’étais jamais partie si longtemps en fin d’année, d’autant plus que je travaillais en finance donc la clôture des comptes, tout ça… Mais cette année quel long et beau périple !

Ski à Montgenèvre à la frontière italienne :

J’ai d’abord passé une semaine au ski seule avec les enfants à Montgenèvre. Partir seule avec les enfants je l’avais déjà fait mais au ski c’est une autre paire de manches ! J’ai trouvé que c’était épuisant mais j’ai quand même savouré chaque instant car les conditions étaient incroyables : personne sur les pistes, tout plein de neige et un grand soleil ! Papa Voyage a fait l’aller-retour pour skier avec nous le week-end. C’était d’ailleurs un week-end festif car un ami avait organisé ses 40 ans à Montgenèvre avec une vingtaine de personnes (d’où notre choix de station…). Depuis l’Angleterre, pour rejoindre les Alpes, nous sommes passés par Turin en Italie, puis nous avons loué une voiture. Bref, le ski c’était déjà une sacrée logistique depuis Paris mais depuis l’Angleterre c’est pire ! Heureusement, nous avons évité de quelques jours le blocage à l’aéroport de Gatwick (à cause du drone !?…). Depuis Montgenèvre, j’ai aimé pouvoir me rendre en Italie en quelques mètres :-)… C’est mon deuxième pays l’Italie ; ça me fait toujours du bien d’y aller, de parler et de manger italien. Dans quelques jours, je vous raconte les détails de notre séjour à Montgenèvre, une très chouette station ! Bref, une première semaine peu reposante mais magique et puis la joie de voir Titpuce et Ticoeur heureux sur les pistes et fiers d’avoir passé leurs 1ère et 2iè étoiles ! Le ski, c’était un choix pour eux et leurs sourires me l’ont bien rendu !

Noël à Stuttgart dans ma belle-famille :

On a essayé de compter avec mes beaux-parents : on pense que c’était mon 14iè Noël chez eux… A peu près en tout cas ! Ce qui est certain c’est que c’est toujours aussi chaleureux et impressionnant ! Quel sapin ! Et puis toutes les petites coutumes allemandes et les attentions… Quelques jours de cocooning avec un beau programme de sorties concocté par ma belle-mère, une vraie mère Noël ! Le soir de Noël, les enfants ont chanté en anglais toutes les chansons qu’ils avaient apprises à l’école. D’ailleurs, à propos de langues, dans les trains qui nous ont conduits en Allemagne (là encore, tout un périple !), Ticoeur et Titpuce étaient stessés et me disaient qu’ils pensaient avoir oublié l’allemand à cause de l’anglais… Alors ils m’ont réclamé des dessins animés en allemand sur la tablette pendant le trajet. Au final, ils n’ont pas galéré bien longtemps pour retrouver leur allemand et je me demande si ce n’était pas juste une ruse pour que je leur laisse la tablette !!! De mon côté, j’ai profité des soirées éclairées aux bougies pour organiser nos voyages en 2019. Je m’y prends toujours à Noël. J’ai bouclé pour février (Amsterdam), Pâques (la Crète) et mai (Varsovie). Je dois encore finaliser l’organisation de l’été d’ici fin janvier.

Et profiter de Paris !

Nous avons terminé par Paris où j’ai revu ma famille et où, avec les enfants, nous avons dû voir toutes les expos kid friendly de la Capitale ! Car comme je vous l’ai souvent dit, la seule chose qui nous manque vraiment dans notre village anglais c’est l’accès à la culture. Je vous en parle bientôt car nous avons eu pas mal de coups de coeur… Papa Voyage a travaillé au bureau de Paris car il n’a pas beaucoup de congés (moins qu’en France). Je me suis donc occupée du programme pour les enfants et il était chargé ! En plus des expos, j’avais inscrit Ticoeur et Titpuce à un stage de natation car comme je vous l’ai également raconté, ils sont en retard par rapport à leurs petits camarades anglais. C’est amusant d’ailleurs car le prof de natation les a trouvés super et a été étonné quand j’ai expliqué le niveau des Anglais en crawl ! Nous avons aussi profité d’être à Paris pour voir des films bien français au cinéma :  Astérix : le secret de la Potion Magique qui était sympa sans plus et surtout Rémi Sans Famille que nous avons adoré (Daniel Auteuil est très émouvant et convaincant dans son rôle). Je dois également dire que j’ai trouvé l’ambiance à Paris plutôt tristoune, du fait des derniers événements et mouvements sociaux. Les Champs-Elysées étaient plutôt déprimants, bien plus vides que d’habitude. Cela dit, Paris reste ma ville et quelle est belle ! Nous y avons fait de longues balades et les enfants ont apprécié aussi ! Aussi, j’ai emmené Ticoeur et Titpuce chez nos coiffeurs habituels car je n’ai pas encore franchi le cap de confier nos cheveux aux Anglais ! :-)… Pour le Réveillon du 31, aucune envie d’aller voir le feu d’artifices. Nous sommes restés au chaud chez des amis et nous avons décidé de nous souhaiter la nouvelle année à 23h en choisissant arbitrairement l’heure d’Athènes afin de nous éviter les galères pour trouver un taxi ! Enfin, avant de quitter Paris, nous avons mangé de la galette des rois car il n’y en aura pas en Angleterre !

espèces en voie d'illuminationL’expo préférée des enfants : Espèces en voie d’illumination au Jardin des Plantes 

   Paris – rue Crémieux : Ticoeur juste après le coiffeur !

Le retour en Angleterre :

Nous venons de rentrer en Angleterre. Les enfants n’avaient pas de devoirs sauf de la lecture. Ticoeur a encore lu un roman de Roald Dahl. J’ai pas mal fait lire Titpuce en français car nous avions donné la priorité à l’anglais pendant le premier trimestre. Par contre, les enfants n’ont pas trop eu l’occasion de parler anglais sauf un peu pendant leurs cours de ski car sur les pistes il y avait essentiellement des Anglais et des Italiens puisque les vacances des Français n’avaient pas commencé. Je vous raconterai la semaine prochaine si après nos trois semaines hors du Royaume-Uni leur anglais est rouillé ou pas !

Rentrer en Angleterre après trois semaines, c’est se rendre compte qu’ici c’est aussi notre « chez nous ». Nous étions contents de retrouver notre maison. Et puis, le calme de notre campagne c’est pas mal après toute l’agitation des fêtes. Hier soir en arrivant, nous avons levé les yeux au ciel pour admirer les étoiles que nous voyons toujours ici dès que le ciel est dégagé… C’est autre chose, une autre vie…

expatriation angleterre

Quoi de prévu en Angleterre pour nous en 2019 ? Je vais me mettre à fond dans la recherche d’emploi, même si avec l’approche du Brexit, je ne sais pas ce que cela va donner. Mais bon, qui ne tente rien… En attendant, je continue de travailler à mon compte. Côté escapades, nous avons envie de découvrir le pays, en commençant par les Cornouailles, le Devon, le Dorset, le Kent, Lake District… A très court terme, je reste incorrigible et je vais à Londres dans quelques jours avec d’autres mamans pour aller voir la comédie musicale Mamma Mia !

Alors, vous nous suivez dans nos prochaines aventures anglaises ?

Et bien sûr, je vous souhaite une belle et heureuse année de voyages à vous aussi !

 

Notre vie en Angleterre (semaine 15) : dernière ligne droite avant les vacances !

Pour nous, cette semaine était la dernière du trimestre car les enfants ont trois semaines de vacances pour Noël (mais seulement une en février). Je n’ai pas vu le temps passé depuis notre installation en Angleterre en septembre dernier ! Le temps doit filer encore plus vite à l’étranger car la recherche de nouveaux repères, la découverte d’une nouvelle culture et l’apprentissage de l’anglais pour Ticoeur et Titpuce ça remplit les journées !

Noël en Angleterre :

Cette semaine, nous avons encore baigné dans l’ambiance de Noël et dans les traditions anglaises…

Il y a eu Christmas Jumper Day à l’école : tous les enfants devaient porter un pull de Noël et laisser l’uniforme au placard.

Il y a eu la distribution et la réception de plein de cartes de Noël. Les Anglais écrivent des cartes à tout le monde ! C’est fou ! Ticoeur et Titpuce avaient choisi de n’écrire qu’à leurs meilleurs camarades de classe mais la plupart des autres enfants ont donné des cartes de Noël à toute la classe.

Suite de l’article

chandelles

Notre vie en Angleterre (semaine 14) : Show must go on!

Ce n’est pas un hasard si je choisis le titre d’une chanson de Queen pour mon article de la semaine. Tout d’abord parce que Titpuce et moi-même sommes montées sur scène à l’occasion des différents événements de Noël et secondo parce les chansons de Queen ont vraiment bercé ma semaine comme vous allez pouvoir le constater…

Je commence par les différents shows de Noël :

Le concert aux chandelles à l’école : c’était le gros événement de la semaine à l’école. Le grand hall de l’école était uniquement éclairé aux bougies. C’était très beau. Au programme : des chants de Noël par milliers ! Non, peut-être pas mais beaucoup de chants de Noël, chantés par la chorale des enfants et d’autres chantés par la chorale des adultes, chorale dont je fais partie. Il y a également eu des enfants musiciens qui ont joué des airs de Noël au piano, au violon, à la flûte traversière. Une très belle soirée ! J’étais épatée par le talent des enfants. Aussi, j’ai beaucoup aimé chanter tous ces classiques de Noël, certains que je connaissais et d’autres que j’ai découvert ici en Angleterre. Chanter dans une chorale de 100 personnes c’est très émouvant. Les parents dans le public participaient aussi pour les chansons les plus populaires (Jingle Bells, I wish you a happy Christmas)… Le lendemain, j’ai remis ça à l’église du village car la chorale de l’école était invitée pour y chanter à l’heure du thé. Oui, bizarre, les Anglais prennent le thé dans l’église, en famille, en dégustant quelques mince pies et en écoutant des chants de Noël pendant que les jeunes enfants gambadent dans les allées. C’était convivial ! Un vieil homme m’a d’ailleurs dit qu’il était déjà allé à l’église en France et qu’il avait trouvé ça ennuyeux par rapport à ici :-). Comme je vais bien rarement à l’église, je ne saurais comparer mais j’ai effectivement trouvé l’ambiance très décontractée ici.

chandelles

église anglaise

Nativity Play à l’école : comme je vous l’ai raconté précédemment ma puce jouait dans une petite comédie musicale sur le thème de Noël. Elle a joué le rôle d’une sage-femme qui se rend à Bethlehem pour aider Marie à accoucher :-). Les nativity plays, c’est vraiment une tradition dans les écoles en Angleterre. Il en existe beaucoup. Celle de ma Titpuce s’appelle A midwife crisis (midwife = sage-femme) et c’était bien drôle ! Il y a eu deux représentations et je suis allée aux deux tant j’étais fan ! Je n’étais pas habituée à une telle qualité de spectacle pour des enfants si jeunes ! Il est vrai qu’ils répètaient depuis un mois et demi. Mais répéter ne suffit pas toujours. Les enseignants ont su les diriger. Le résultat était à la hauteur : entre les jolis costumes, les décors créés par les enfants, les chansons travaillées avec la prof de musique et les paroles répétées avec les maîtresses des trois plus petites classes. C’était réussi et trop mignon ! Surtout les enfants déguisés en étoiles, en moutons, en dromadaires… Et puis quelle fierté de voir ma puce chanter tout son rôle en anglais alors qu’elle ne parlait pas encore il y a trois mois ! Elle était très motivée. Je crois qu’elle s’est découvert une passion pour la comédie musicale et apprendre des chansons lui a fait faire d’énormes progrès en anglais ! Les autres mamans étaient étonnées elles aussi de voir à quel point Titpuce était à l’aise avec ses chants. Pourtant le vocabulaire n’était pas simple. Bref, j’en fais trop je sais but… she’s my little girl!

Je pense que c’est en grande partie grâce à cette pièce que Titpuce a franchi encore une marche dans son niveau d’anglais. Sa maîtresse lui propose à présent des livres plus difficiles. Elle a sauté un niveau de lecture sur l’échelle de niveaux à laquelle je n’ai rien compris mais bref : elle lit de mieux en mieux et j’aime sa prononciation (meilleure que la mienne déjà !). Par contre, elle ne parle pas beaucoup, à part si c’est en chantant :-).

Actualité en France versus actualité au Royaume-Uni : à propos des remarques sur la France, un autre vieil homme m’a demandé d’où je venais (ah mon accent !). Quand je lui ai dit que j’étais de Paris, il m’a répondu : « shouldn’t you be there rioting? You crazy French people! »… (-> est-ce que je ne devrais pas être en train de manifester, ah ces fous de Français !…). Je n’ai pas trop su quelle était la part d’humour dans sa remarque mais il est certain que la seule chose retenue ici à propos de l’actualité en France ce sont les voitures qui brûlent… Il ne faut pas croire que tout est rose ici : demain comme vous savez c’est le vote du Parlement à propos du Brexit. Il y a de fortes chances que cela mène à un chaos politique mais bon, disons que c’est dans un autre style que les événements en France. Des amies et des lectrices m’écrivent pour me dire que j’ai de la chance de baigner dans cette belle ambiance de Noël dans mon sud de l’Angleterre car le climat est morose à Paris. Je comprends et oui, je pense que c’est une chance car même si je suis l’actualité française avec beaucoup d’intérêt, être à l’étranger fait une différence, cela met une distance… Cela nous épargne en quelque sorte… Mais bon, voyons ce que donne cette histoire de Brexit avant de pouvoir dire que nous vivons sereinement ici ! Et espérons que le climat social s’améliore en France.

Et Queen dans tout ça ? Je suis sortie au ciné avec des mamans de l’école et nous sommes enfin allés voir Bohemian Rhapsody. Superbe ! La veille j’étais allée passer la journée à Londres pour profiter de l’ambiance de Noël dans la grande ville (je reste une citadine !). Une petite virée en solo que j’ai vraiment appréciée ! Je vais aller plus souvent à Londres. Finalement, 1h30 de train ça le fait ! De tous les décors dans Londres, j’ai particulièrement aimé les éclairages sur Carnaby Street : les paroles de Bohemian Rhapsody m’ont mis les larmes aux yeux ! Je deviens trop sensible avec l’âge…

Carnaby street

Nos visites en famille :

Le marché de Noël de Winchester :

Nous avons eu un week-end bien chargé car il y a tant à découvrir en cette période de fêtes. Ainsi, samedi, nous sommes allés au marché de Noël de Winchester. Ce n’est pas très loin de chez nous et c’est, il paraît un des plus jolis marchés de Noël en Angleterre. Il a lieu au pied de l’immense et célèbre cathédrale. Il y avait beaucoup de stands d’artisanat anglais mais il y avait aussi un french corner avec des stands de crêpes, saucissons, raclettes… tenus par des Français ! Nous avons fait quelques achats :-).

marché de Noël Winchester

Et encore Londres !

Nous y sommes retournés en famille hier, dimanche, car Titpuce et Ticoeur avaient envie de voir leur petit cousin qui vit là-bas et puis je voulais qu’ils profitent eux aussi de l’ambiance de fête dans la Capitale. Ticoeur voulait aller voir la partie sur les Anglosaxons au British Museum car c’est ce qu’il étudie en ce moment en cours d’histoire. C’est le monde à l’envers : c’est lui qui nous commentait les objets dans le musée ! Ma puce a préféré les anges dans la rue aux vestiges anglosaxons :-). Je ne vais pas lui en vouloir ! A propos d’ambiance de Noël à Londres : je prépare un billet à ce sujet car certains d’entre vous iront peut-être pour les fêtes ? N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire !

Londres à Noël

 

***

Je vous laisse car ce soir je chante encore donc je dois répéter. Notre chorale va participer à un concert caritatif pour la lutte contre le cancer du sein. Il semblerait que ce soit un événement de taille car des stars du cinéma et de la télévision seront là ! Apparemment je vais voir certains acteurs de Game of Thrones ! Qui aurait cru que des stars viennent dans notre petit village ! je vous raconterai ça la semaine prochaine ! Comme dit Freddie : Show must go on!