Les coulisses de notre tour du monde en famille : 7 mois !

Les grands moments de notre 7iè mois de voyage en famille autour du monde ? Il y a d’abord eu la fin de notre étape au Brésil (voir article sur Ilha Grande et sur Rio) ; puis, courant juillet, il y a eu le retour en Europe ; pas le retour à la maison ! Certains me disent « alors comme ça le voyage est terminé ? » mais non, pas du tout : on ne rentrera à Paris que fin août pour reprendre le chemin du travail, puis de l’école en septembre. En attendant, la thématique pour nos dernières semaines de Tour du Monde c’est un Tour d’Europe de nos familles, sur les terres de nos racines. Ainsi, en juillet, après le Brésil, nous avons enchaîné avec la Sardaigne, la Sicile et Aix-en-Provence. En août, il y aura la Côte d’Azur et l’Allemagne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du côté des enfants : pas d’école mais plein d’activités et une Titpuce bilingue !

En juillet vive les vacances ! Cela dit, comme Ticoeur et Titpuce sont très demandeurs, ils aiment s’occuper avec des cahiers d’activités. Ticoeur lit de plus en plus d’histoires à sa petite soeur et Titpuce continue son élan artistique avec des peintures de plus en plus grandes et de plus en plus belles. Ma puce a vraiment un goût pour les couleurs et pour le détail. Notre passage en Sicile lui a particulièrement plu car dans ma famille il y a plusieurs artistes donc elle a pu avoir tout le matériel qu’elle voulait et l’attention de spécialistes qui se sont fait un plaisir de l’aider (merci surtout à ma chère cousine Gemma !).

La grosse et belle surprise du mois c’est Titpuce qui est « officiellement » bilingue ! Dès qu’elle a revu ses grands-parents paternels, elle a tout de suite parlé couramment allemand ! Or, s’il est vrai que nous étions certains qu’elle comprenait tout depuis longtemps, c’est la première fois qu’elle parle avec tant de facilité et de fluidité. Pendant les 7 derniers mois, elle a eu l’occasion d’entendre tous les jours son papa lui parler allemand. Souvent elle lui répondait en français. Mais elle a emmagasiné tout le vocabulaire et voilà que ça porte ses fruits ! Bravo ma puce !

IMG_1635
Côté natation, Ticoeur nage toujours très bien mais jamais sans son masque et son tuba. Quant à Titpuce qui a si peur de la mer, tout s’est arrangé en Méditerranée où nous avons trouvé des eaux très calmes en Sardaigne, comme par exemple, sur cette plage :
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du côté des parents : notre première sortie en amoureux en 7 mois !

Je vous l’ai déjà dit : mon chéri et moi nous avons une habitude à Paris, celle de sortir une fois par mois en amoureux, généralement pour un dîner aux chandelles. Ce petit tête-à-tête mensuel nous manque pendant notre voyage. Ce n’est pas grand chose un soir par mois mais c’est très important. Passer 24h/24 avec nos enfants je trouve ça super mais passer 24h/24 avec eux en se ménageant une soirée de libre par mois, ce serait l’idéal ! Bref, tout ça pour dire qu’hier (oui c’est tout récent !) c’est la première fois que nous sommes sortis en amoureux pendant que Ticoeur et Titpuce sont restés à la maison avec mon grand-père à Aix-en-Provence. Quelle sortie en amoureux avons-nous choisie ? Une rando au sommet de la Sainte-Victoire ! Cela peut vous paraître étrange mais nous aimons tellement la rando et la nature que pour nous c’était juste la sortie idéale dont nous avions envie. Alors, oui, c’est vrai que pendant nos séjours en Asie, en Océanie et en Amérique Latine nous avons souvent eu l’occasion de partir en randonnée et il est vrai que nos chéris ont suivi comme des chefs pendant de longues randos parfois difficiles (comme le King’s Canyon en Australie) mais le truc c’est que marcher au rythme des enfants c’est la concession parentale qu’il faut faire et qui est un peu difficile pour les grands marcheurs que nous sommes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAA la Sainte-Victoire 

Les retrouvailles avec nos familles : 

De janvier à mai, nous avions eu l’occasion de croiser des familles de voyageurs (francophones) et c’était très sympa pour les enfants. Puis, à partir de juin, nous n’avons plus croisé personne (en Argentine et au Brésil). En juillet, nous avons enchaîné les retrouvailles avec nos propres familles, pour le plus grand bonheur de Ticoeur et Titpuce qui ont ainsi revu tous leurs grands-parents et même leur arrière-grand-père ! Pendant notre séjour en Sardaigne, c’est la famille d’Allemagne qui est venue nous rejoindre ; puis, en Sicile, nous sommes allés dans ma famille côté paternel et en ce moment, à Aix, dans ma famille maternelle.

A tous ceux qui envisagent un tour du monde avec les enfants, je trouve que l’idéal c’est si les grands-parents peuvent vous rejoindre sur le parcours, surtout en milieu de voyage. Heureusement, à notre époque, internet permet de garder un contact régulier avec la famille et clairement ça aide à prendre la décision de partir voyager au long cours. Il y a quelques années, il fallait se contenter d’un appel téléphonique de temps en temps, c’était une autre affaire ! Mais évidemment, les retrouvailles réelles c’est encore mieux ;-).

OLYMPUS DIGITAL CAMERADes petits enfants heureux…

Qu’elles m’avaient manqué les longues soirées d’été !

Enfin, ce que j’ai le plus apprécié dès notre retour en Europe (à part les retrouvailles avec la famille bien sûr) c’est clairement la longueurs de journées. Je ne m’étais même pas rendue compte que cela m’avait manqué mais dès notre arrivée en Sardaigne ça m’a frappée et j’ai savouré chaque moment de lumière après le dîner. Car que ce soit en Asie, en Océanie ou en Amérique Latine, la nuit arrivait bien trop tôt. Rien de tel que le charme d’une longue soirée d’été en Europe !

OLYMPUS DIGITAL CAMERACosta Paradiso (Sardaigne)

Voilà, c’était le petit bilan du mois de juillet, notre 7iè mois de Tour du Monde en famille et une chose est certaine : c’est fou comme le temps est passé trop vite !

 


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Brésil : notre semaine à Paraty, ville coloniale dans une baie de rêve !

Je continue de vous emmener avec nous à la découverte du Brésil, un pays où nous n’étions pas certains de vouloir passer pendant notre Tour du Monde en famille mais nous l’avons finalement choisi et c’est un choix qui nous vaut de découvrir des perles dont justement Paraty, avec sa vieille ville coloniale et sa baie paradisiaque. Paraty est située sur la Costa Verde, dans l’Etat de Rio de Janeiro et si elle attire beaucoup de monde c’est qu’elle en a du charme cette petite ville ! Aussi bien du côté de ses ruelles que côté mer…

Nous nous y sommes posés une semaine, le temps de profiter de ce lieu paisible dans un cadre comme nous aimons : une petite ville tranquille, à taille humaine, où il est possible d’admirer une très belle architecture tout en profitant d’une nature à la végétation luxuriante et d’une magnifique baie à l’horizon. Oui, Paraty c’est tout ça ! Culture, nature et plages !

Paraty Brésil

Voici 5 incontournables si vous venez à Paraty :

1 – Déambuler dans la vieille ville coloniale : pas simple de marcher sur les très grosses pierres qui jonchent le sol de la vieille ville mais quel plaisir pour les yeux de se balader à travers ces ruelles aux petites maisons blanches si charmantes qui datent du 18iè siècle… N’oubliez pas de vous arrêtez dans les boutiques de cachaça pour une petite dégustation. Paraty est en effet très célèbre pour ses cachaças.

Paraty Brésil

Paraty Brésil

Paraty Brésil

Paraty Brésil

Paraty Brésil

Paraty Brésil

Paraty Brésil

2 – Passer une journée en bateau  : c’est un grand classique à Paraty et c’est la meilleure façon d’apprécier les paysages de la baie où se trouvent de nombreuses plages et petites îles. Deux options pour cette excursion : prendre un petit bateau de pêche juste pour vous ou rejoindre une des grandes escunas (goëlettes) touristiques. Je vous conseille la première option (plus intimiste) à partir du moment où vous êtes au moins 4 personnes. Pour nous, comme Ticoeur et Titpuce ne payaient pas pour l’excursion en escuna, cela nous faisait bien moins cher d’opter pour la deuxième option (50 Reals x 2). On se retrouve alors avec d’autres touristes sur un grand bateau. Comme nous étions hors saison, nous n’étions que 12 personnes à bord donc c’était très agréable. En été (décembre à mars), quand les bateaux sont pleins, je pense qu’il vaut mieux trouver des personnes pour partager un petit bateau de pêche ou alors, nous avons aussi repéré une escuna plus petite que les autres qui nous inspirait bien mais elle ne partait pas les jours où nous étions à Paraty (Escuna Porto Seguro). Du coup, nous avons fait notre croisière avec Paraty Tours et c’était très bien. A midi, on peut commander un déjeuner servi à bord (prix un peu élevés) mais vous avez le droit d’emmener votre pique-nique si vous préférez. Le déroulé de la journée ? Quatre arrêts dans la baie de Paraty pour découvrir de très belles plages et de très belles îles. Comme c’est l’hiver en ce moment, nous avons eu une mer plutôt fraîche, à 18-19 degrés je dirais mais cela ne m’a pas empêchée de me baigner tant le cadre est superbe ! Ticoeur, Titpuce et « Papa » Voyage ont été plus frileux mais ils ont quand même adoré l’excursion. Les enfants avaient l’impression de voyager sur un bateau de pirates !

Paraty Brésil

Lire la suite


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Les chutes d’Iguazu côté argentin : un temps fort de notre Tour du Monde.

Avec ce titre je mets la barre très haut mais j’assume totalement. Nous avons fini notre voyage en Argentine avec les incroyables chutes d’Iguazu et sans aucun doute c’était pour nous un temps fort de notre Tour du Monde ! Cela fait des années que je rêvais d’y aller et je dois dire qu’aucune photo ne peut rendre compte de la majesté des lieux. Je vais essayer de vous raconter notre journée passée en famille dans le parc d’Iguazu et vous donner quelques conseils pour bien en profiter avec les enfants.

Les chutes d’Iguazu, une expérience que nous avons vécue et aimée à 100% : pourquoi ? 

  • Grosse émotion en découvrant les chutes. On ne les imaginait ni si grandes, ni si puissantes malgré toutes les photos que nous avions déjà vues. 
  • Magnifiques balades en famille sur les sentiers du parc d’Iguazu pour profiter de très nombreux points de vue sur les chutes : en haut, au milieu, en bas ou juste au-dessus : côté argentin, on a vraiment eu l’impression de VIVRE les chutes !

chutes Iguazu

Garganta del diablo

  • Ticoeur et Titpuce ont bien marché et ont aussi apprécié le petit train. Un bon moyen pour faire aimer la visite à toute la famille !
  • Rencontres avec la faune et la flore. Personnellement j’ai surtout été subjuguée par la végétation tropicale qui embrasse les chutes mais les enfants ont préféré les rencontres avec les animaux : singes dans les arbres, superbes papillons, oiseaux, tortues sur le fleuve et découverte des coatis. Alors là attention ! Même si les coatis ont un petit côté mignon (quoique…), il faut s’en méfier. Ils peuvent être agressifs et mordre ! 

chutes Iguazu oiseaux

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

conseils visite IguazuLes coatis ont faim !

  • Les arcs-en-ciels. S’il y a bien deux choses qui enchantent ma puce ce sont les fleurs et les arcs-en-ciel et pour le coup, côté arc-en-ciel Iguazu c’est le paradis ! Les 7 couleurs apparaissent au niveau des cascades et comme dit Titpuce : « c’est magique » !

conseils visite Iguazu

  • Enfin, on a bien ri ! Parce qu’en découvrant les chutes, forcément on est un peu (ou beaucoup) arrosés et c’est plutôt rigolo : un effet brumisateur géant !

chutes Iguazu en famille

Pour vous donner une idée de notre visite des chutes d’Iguazu côté argentin, voici le détail de notre visite…

Déroulé de notre journée aux chutes d’Iguazu (Argentine) :

Lire la suite


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Nord de l’Argentine #2 : Salta et la boucle nord.

Après avoir découvert le sud de Salta, nous avons poursuivi notre voyage en Argentine avec un roadtrip en famille dans la partie située au nord de Salta. Au programme : toujours de grands espaces, des paysages andins incroyables et aussi des villages indiens dont certains semblent vraiment hors du temps. Je vous préviens : inutile de me demander si j’ai préféré la boucle sud ou la boucle nord car les deux sont superbes ! La région de Salta est un gros coup de coeur ! 

Voici notre itinéraire pour découvrir le nord de Salta :

De Salta à Humahuaca :

Nous avons suivi la route 9 qui serpente pas mal au début, à travers une forêt, et du coup Ticoeur nous a redécoré la voiture !!! Oups ! Nous les Parisiens, nous ne sommes pas bien habitués aux routes de montagnes… Pourtant, je trouvais pas bien méchant et en plus en bon état mais soit… Les 50 premiers kilomètres ont été un peu difficiles… Puis le paysage est redevenu plus andin et plus droit ! Ouf ! Superbes décors traversés : c’est la Quebrada de Humahuaca avec ses montagnes rougeoyantes ou multicolores. Nous sommes arrivés pour le déjeuner à Humahuaca, joli village où on s’est bien plu avec une découverte incroyable à seulement 25 km de là : la montagne aux 14 couleurs (ou Cerro de los 14 colores). Un de plus beaux endroits de notre périple argentin ! Les photos ne rendent même pas justice à la beauté des lieux car on ne voit pas assez le relief ni l’immensité de cette montagne. De plus, il faut imaginer l’ambiance : l’air est plus rare puisque nous sommes alors à 4350 mètres d’altitude !

boucle nord de Salta

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est la première fois que Ticoeur et Titpuce sont allés si haut et à ma grande surprise ils ne se sont rendus compte de rien. « Papa Voyage » sentait ses jambes un peu « flagadas » et moi j’ai entrepris de m’approcher de cette montagne fascinante et du coup j’étais un peu essoufflée par une marche à cette altitude. Cela m’a rappelé le bon vieux temps quand j’habitais à Cusco (quelques mois)… Bref, il ne faut surtout pas manquer cet endroit si vous allez dans le nord de l’Argentine (bizarrement, il n’est pas mentionné dans le Lonely Planet !…).

Dans les alentours de Humahuaca : Uquia.

Nous y avons fait une belle balade dans un décor très rouge qui s’appelle le Cerro las señoritas. Très beau là encore :

Salta boucle nord

Salta boucle nord

Nos bonnes adresses à Humahuaca : 

Lire la suite


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants

Nos aventures en famille aux quatre coins de Bali

Nous venons de passer trois belles semaines en famille à Bali. Je vous ai déjà parlé de nos premières impressions en arrivant à Bali huit ans après notre dernier passage ici. Même si Bali a pas mal changé nous aimons toujours autant cette île qui est une très belle destination à découvrir en famille.

Voici tous les détails de notre itinéraire aux quatre coins de Bali, en bord de mer, dans les rizières et dans les montagnes. Nos étapes :

Bali-logements

1- Canggu : notre étape dans le sud (3 jours).

La partie sud de Bali est la plus touristique mais comme c’est là qu’on atterrit, il est quand même plus simple de commencer ou de finir son séjour à Bali à quelques kilomètres de l’aéroport de Denpasar.

Nous avons choisi Canggu car une amie à moi y vit et que nous voulions la retrouver. Ce n’est pas particulièrement un coin pour les familles car les vagues sont impresionnantes mais si vous voulez voir le Bali des surfeurs en évitant Kuta et Seminyak (trop bling bling, trop fête, trop, trop, trop…) alors c’est une une bonne option. A Canggu, même s’il y a du monde, c’est plus simple et plus sympathique. Tout au long de la plage d’Echo Beach on y trouve des petits warungs (restos) sans prétention, juste de petites cabanes d’où il est agréable d’observer les surfeurs. 

Bali en famille

A Canggu, il y a une belle ambiance au coucher du soleil : on retrouve autant de touristes que de locaux sur la plage. Les Balinais aiment faire voler leurs cerf-volants et les enfants jouent à marée basse.

Si vous n’avez pas envie de grosses vagues (et que vous n’avez pas envie d’être les plus vieux de la plage !) alors je vous conseillerais d’opter pour Sanur en première étape dans le sud. C’est un coin touristique mais familial, avec une mer tranquille.

Excursions depuis Canggu : 

  • Tanah Lot  situé non loin.
  • Si c’est votre première fois à Bali, prévoyez également d’aller voir le temple d’Uluwatu et ses très belles plages voisines.

OLYMPUS DIGITAL CAMERATanah Lot

Notre hébergement à Canggu : après notre long roadtrip australien en campervan nous étions fatigués et nous avions besoin de confort donc côté hébergement on s’est lâché, sachant que ça reste très raisonnable pour de la top qualité. Nous avions un superbe petit appart avec piscine (pour 52€/nuit) -> Echo Beach Villa(réservation ici).

Bali en famille

2- Tirta Gangga : notre étape zen (4 jours).

A Tirta Gangga il y a de célèbres bains sacrés. Habituellement c’est une rapide excursion à la demi-journée. Nous avons décidé de nous y poser en choisissant une petite guesthouse située juste au-dessus des bains, face à de belles rizières et au pied du Mont Agung. Là pour le coup, nous n’avons croisé que deux touristes par jour ;-). Le décor est superbe et c’est un endroit pratique pour rayonner. Par contre, sur place rien d’autre à faire que les bains sacrés, donc si vous n’êtes pas véhiculés ce n’est pas un bon point de chute. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Excursions depuis Tirta Gangga :

  • White Sand Beach et Le palais sur l’eau sur la côte sud.
  • Amed sur la côte nord avec au programme : snorkelling et détente.
  • Rajoutez le temple Lempuyan sur votre liste (on n’a pas eu le temps d’y aller).

Bali en famille

Bali en famille

Voyage à Bali en famille

Hébergement : notre Guesthouse était très sympa et les vues très belles. Par contre la chambre était défraîchie et la salle de bain plus que basique (toilettes turques, douche artisanale)… C’était pas cher (28€/nuit) donc je vous donne le nom mais je préviens que ce n’est pas en super état -> Puri Sawah Bungalows & Restaurant. PS : si vous y allez je vous conseille de faire dormir les enfants en bas et les parents sur la mezzanine car l’escalier est dangereux.

Bali en famille

Bali en famille

Si c’était à refaire, on choisirait comme point de chute Amed plutôt que Tirta Gangga. Amed c’est notre gros coup de coeur balinais. Nous y avons passé une journée et nous aurions eu envie d’y rester. Plus particulièrement, je vous conseille de louer un petit bungalow sur la plage de Jemeluk  : beaucoup de charme, très calme, très agréable. Vraiment l’endroit où on se posera la prochaine fois. En plus, on peut faire un peu de snorkeling à quelques brasses de la plage. Ticoeur a aimé s’y baigner. Enfin, nous avons découvert un petit warung super bon face à la mer : warung Celagi.

3- Lovina : de bons moments dans le nord de Bali (4 jours)

Pour visiter le nord de l’île nous nous sommes posés à Lovina qui est la plus grosse station balnéaire dans ce coin de Bali.

A Lovina nous avons aimé :

  • Les couchers du soleil : superbes, avec souvent des locaux qui jouent de la guitare.
  • Nos excursions : ne pas manquer les cascades de Sekumpul (c’est un peu sport mais c’est extraordinaire) et les bains de Banjar (hotsprings). 
  • Notre hébergement : nous avons loué sur Airbnb une villa spacieuse avec piscine. Beaucoup de confort et de place pour seulement 39€/nuit (A noter qu’il vaut mieux être motorisé pour aller à la plage et dans les restos). C’était l’occasion de faire progresser Ticoeur en natation. Forcément dans la villa nous avions une cuisine mais ça ne vaut pas tellement le coup à Bali car ça revient moins cher de manger dans un warung que faire soi-même les courses (surtout quand on ne connaît pas trop le prix des fruits et légumes !). J’ai profité de la cuisine pour faire des crêpes car ça nous manquait ! -> voir détails de notre villa.

coucher du soleil à Lovina

Voyage à Bali en famille

Voyage à Bali en famille

IMG_0037

A Lovina nous n’avons pas aimé :

Lire la suite


Billet classé dans : Notre Tour du Monde 2016, Voyages avec enfants