Les chutes d’Iguazu côté argentin : un temps fort de notre Tour du Monde.

Avec ce titre je mets la barre très haut mais j’assume totalement. Nous avons fini notre voyage en Argentine avec les incroyables chutes d’Iguazu et sans aucun doute c’était pour nous un temps fort de notre Tour du Monde ! Cela fait des années que je rêvais d’y aller et je dois dire qu’aucune photo ne peut rendre compte de la majesté des lieux. Je vais essayer de vous raconter notre journée passée en famille dans le parc d’Iguazu et vous donner quelques conseils pour bien en profiter avec les enfants.

Les chutes d’Iguazu, une expérience que nous avons vécue et aimée à 100% : pourquoi ? 

  • Grosse émotion en découvrant les chutes. On ne les imaginait ni si grandes, ni si puissantes malgré toutes les photos que nous avions déjà vues. 
  • Magnifiques balades en famille sur les sentiers du parc d’Iguazu pour profiter de très nombreux points de vue sur les chutes : en haut, au milieu, en bas ou juste au-dessus : côté argentin, on a vraiment eu l’impression de VIVRE les chutes !

chutes Iguazu

Garganta del diablo

  • Ticoeur et Titpuce ont bien marché et ont aussi apprécié le petit train. Un bon moyen pour faire aimer la visite à toute la famille !
  • Rencontres avec la faune et la flore. Personnellement j’ai surtout été subjuguée par la végétation tropicale qui embrasse les chutes mais les enfants ont préféré les rencontres avec les animaux : singes dans les arbres, superbes papillons, oiseaux, tortues sur le fleuve et découverte des coatis. Alors là attention ! Même si les coatis ont un petit côté mignon (quoique…), il faut s’en méfier. Ils peuvent être agressifs et mordre ! 

chutes Iguazu oiseaux

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

conseils visite IguazuLes coatis ont faim !

  • Les arcs-en-ciels. S’il y a bien deux choses qui enchantent ma puce ce sont les fleurs et les arcs-en-ciel et pour le coup, côté arc-en-ciel Iguazu c’est le paradis ! Les 7 couleurs apparaissent au niveau des cascades et comme dit Titpuce : « c’est magique » !

conseils visite Iguazu

  • Enfin, on a bien ri ! Parce qu’en découvrant les chutes, forcément on est un peu (ou beaucoup) arrosés et c’est plutôt rigolo : un effet brumisateur géant !

chutes Iguazu en famille

Pour vous donner une idée de notre visite des chutes d’Iguazu côté argentin, voici le détail de notre visite…

Déroulé de notre journée aux chutes d’Iguazu (Argentine) :

  • Arrivée à 10h. On commence par le circuit supérieur. Au bout de quelques pas on se retrouve face à toute la largeur des chutes (enfin presque !) et à ce moment-là, j’ai eu les larmes aux yeux ! Le tout premier point de vue a été le plus émouvant pour moi et j’ai trouvé pas mal qu’on ait commencé par le circuit supérieur histoire d’avoir une notion de l’ensemble avant d’entrer dans plus de détails. Ce circuit fait environ 1,7km ; nous les avons parcourus très lentement pour bien en profiter et s’arrêter à chaque plateforme d’observation. Le retour se fait sur un chemin vers l’intérieur du parc.
    chutes Iguazu argentine
  • Il est midi quand on enchaîne avec le point de vue le plus célèbre : la Garganta del Diablo. L’avantage c’est que le chemin vers ce mirador commence par 25 minutes de petit train donc cela a permis à Ticoeur et Titpuce de récupérer de la première rando. Comme toujours, les petits trains ont beaucoup de succès auprès des enfants. En chemin, on aperçoit des coatis en train de s’attaquer aux sacs pique-nique de certains touristes. Quand le train arrive à son terminus il faut encore parcourir 1,1km (20-25 minutes avec les enfants) sur une passerelle qui nous permet de « marcher sur le rio » (regardez-bien, on voit des tortues sur les rochers) avant d’arriver au niveau du gouffre, c’est la gorge du diable, là où le débit est le plus fort et où on est au plus proche de l’action, du bruit et de la puissance des cascades. Quand on y pense (et forcément on y pense) quel cauchemar si on tombait ! Aucune raison bien sûr car la plateforme nous garde bien en sécurité mais on est tellement proche, juste au-dessus de la descente infernale qu’on n’y pense… Sur le chemin du retour, on se pose sur des bancs à l’ombre, sur la passerelle pour manger nos sandwichs. Aucun risque que les coatis passent par là car ils restent dans la forêt et ne s’aventurent pas sur le fleuve. Retour en petit train évidemment.

chutes Iguazu

chutes Iguazu

  • Il est 13h30 quand on commence le circuit inférieur qui fait environ 1,7 km. Les enfants marchent sans soucis car le côté aventure, jungle et cascades les motive suffisamment. Les passerelles sont toujours aussi faciles à parcourir. On est loin de la balade ennuyeuse en ville ;-). Là encore on admire les cascades sous d’autres angles. On est plus près de l’eau et il y a même un endroit où si on veut on peut bien se faire tremper ! Pas d’accès à l’île San Martín ce jour-là (de toute façon je crois que c’est un peu difficile pour les enfants). Le retour se fait par l’intérieur du parc et même s’il n’y a plus les cascades à admirer la balade est agréable. On croise quelques petits singes.

chutes Iguazu conseil visite

  • A 15h nous avons fini de parcourir les incontournables du parc (circuit supérieur, Gargantua del Diablo et circuit inférieur) et nous hésitons pour la suite de la visite à nous lancer dans une randonnée annexe (le sentier Macuco) qui mène à une cascade et permet de bien profiter de la végétation. Mais ce chemin fait 7km (aller/retour) et même si les enfants ont vraiment marché sans soucis on sent qu’ils commencent à fatiguer et 7km de plus c’est trop ! Aussi, après voir vu les chutes d’Iguazu on a peur de finir sur une petite cascade ;-). Donc on abandonne cette idée et on décide de clôturer la journée en beauté en retournant au point de vue de la Gargantua del Diablo. Les enfants sont ravis à l’idée de refaire un tour en petit train et une fois à la gare d’arrivée, on se relaie avec « Papa Voyage » pour aller revoir les chutes et leur faire nos adieux. Ainsi les enfants peuvent se reposer. Comme les coatis sont partout, Ticoeur et Titpuce prennent leur goûter pendant que le petit train est en route. 
  • Il est 16h45 quand nous sortons du parc. Nous y avons passé plus de 6h mémorables ! 

Informations pratiques et conseils pour une visite en famille des chutes d’Iguazu  :

Prix de l’entrée : 330 pesos pour les adultes (à partir de 12 ans) – 80 pesos pour les 6 à 18 ans et gratuit pour les enfants de moins de 6 ans (voir sur le site). Attention ! Veillez à bien avoir le passeport de vos enfants avec vous car au guichet ils contrôlent pour déterminer le tarif. Aussi, le paiement se fait en cash uniquement (il y a un distributeur à côté des caisses mais on ne sait jamais : ayez l’argent sur vous). Si vous souhaitez profiter du parc pendant 2 jours, la deuxième journée est à -50%. Le petit train est inclus dans le prix. Enfin, il est possible de faire un tour en bateau rapide au plus près des chutes mais c’est cher et il faut que les enfants aient plus de 12 ans. Nous n’aurions pas été tentés de toute façon. 

Iguazu le petit train

Horaires : le parc ouvre à 8h mais nous n’avons pas réussi à être si matinaux et franchement ça suffisait en arrivant à 10h (si vous venez en haute saison, l’avantage à 8h c’est qu’il y a sans doute moins de monde). Fermeture à 18h.

Trop de touristes ? J’en avais peur car c’est ce que tout le monde m’avait dit mais non, nous avons eu de la chance de nous retrouver là en basse saison. Ainsi, sur le circuit supérieur et inférieur nous avions au maximum 5-6 personnes à chaque point de vue, parfois aucune ; à la Gargantua del Diablo, il y avait plus de monde (car accès plus facile en train et spot mythique !) mais on ne se gênait pas du tout car la plateforme est assez grande. Evidemment nous sommes ravis d’avoir eu une journée aux chutes d’Iguazu avec si peu de monde.

Météo ? Pareil, comme nous y étions en basse saison (début juin) et que c’était donc quasi l’hiver il faisait beau mais frais ce qui est un avantage pour marcher. D’ailleurs nous n’avions que 15 degrés ce qui est bien en-dessous des normales saisonnières.

chutes Iguazu

Meilleure heure pour photographier la Garganta Del Diablo ? J’ai lu dans les guides que 15h serait la meilleure heure pour admirer la Garganta del Diablo mais je suis sceptique… Je l’ai vue vers midi et vers 15h et j’ai légèrement préféré à midi. A 15h, la lumière était globalement très belle mais les chutes en soi m’ont paru moins nettes et la végétation plus à contre-jour mais bon… c’est subtil et peut-être que cela dépend des saisons. Ne vous stressez pas : je pense que c’est toujours bien !

Passer un 2iè jour dans le parc des chutes d’Iguazu ? Et bien nous ne l’avons pas fait car nous avions déjà réservé notre transport pour la suite et on n’y avait pas pensé mais en fait c’est une bonne idée. Pourquoi ? Avoir deux jours permet par exemple de parcourir aussi le sentier Macuco, d’aller sur l’île San Martín (si ouvert), de revoir des points de vue que vous avez aimés et puis comment se lasser de ces cascades ? Aussi, nous avons eu de la chance avec le soleil mais imaginons qu’il fasse gris un jour et bien, avec 2 jours, vous avez une possibilité supplémentaire de voir les chutes par beau temps et ça, c’est pas négligeable !

chutes Iguazu

Et les moustiques ? Avec la fraîcheur que nous avons eu autant vous dire qu’il n’y avait pas un moustique à l’horizon ! Mais ce n’est pas toujours le cas. Pour information, les médecins recommandent même le vaccin contre la fièvre jaune pour cette zone (renseignez-vous). Dans tous les cas, emmenez un bon anti-moustique.

Déjeuner : emmenez votre pique-nique car les fastfoods sont chers (enfin, c’est relatif…) et surtout ça n’avait pas du tout l’air appétissant. Enfermez votre pique-nique dans votre sac à dos et ne le sortez pas devant les coatis. Pour manger en toute sécurité, choisissez les bancs qui sont sur les passerelles et pas les aires de pique-nique où justement les coatis ont l’habitude de venir.

conseils visite Iguazu

Avec de jeunes enfants, le porte-bébé est l’idéal mais vous pouvez également vous balader facilement avec une poussette sur le circuit supérieur et jusqu’à la Garganta del Diablo. Sur le circuit inférieur, il y a quelques marches par endroit (mais très peu). Sur toutes les passerelles il est clairement indiqué de ne pas porter les enfants sur les épaules : c’est très prudent mais autant l’être car les chutes sont proches.

parc chutes Iguazu

visiter Iguazu avec enfants

Emmener des k-ways : alors oui et non mais autant les avoir. En fait, nous n’avons pas reçu beaucoup d’eau sur les passerelles (ça dépend du vent !) sauf à un endroit où nous avons choisi exprès de prendre une petite douche car c’était amusant ! (Attention de bien protéger les appareils photos et téléphones !). 

chutes Iguazu en famille

Il y a de l’eau potable dans le parc mais emportez aussi une bouteille d’eau que vous pourrez remplir à nouveau sur place.

Comme toujours : crème solaire, casquettes et lunettes de soleil 😉

Où dormir ? Nous avons choisi de dormir à Puerto Iguazu (c’est la ville argentine la plus proche des chutes mais nous avons réservé un hébergement en dehors du centre, en pleine nature, plus près des chutes pour y être plus tôt le matin et être au calme -> Cabanas Luces de la Selva (44€/nuit) : simple, un peu vieillot mais bungalow très spacieux, personnel sympa, bon petit déj livré le matin et la cabane est équipée d’une cuisine (pratique pour dîner). Il y a une très belle piscine qui doit être appréciable quand il fait chaud. Le matin, nous avons pris le bus jusqu’aux chutes (65 pesos x 2 car on ne nous a pas fait payer pour les enfants – remarquez c’est déjà très cher pour un transport en commun !).

Transferts : nous sommes arrivés très tard (22h30) à l’aéroport d’Iguazu. Il y avait peu de taxis. Cela n’aide pas pour négocier le prix. Cela nous a coûté 340 pesos après une légère ristourne mais c’est élevé ! Et le lendemain de la visite des chutes, nous avons pris un taxi pour passer la frontière et nous rendre au Brésil, à Foz do Iguaçu (280 pesos).

La prochaine fois, je vous raconte le côté brésilien des chutes ! 

7 réponses pour “Les chutes d’Iguazu côté argentin : un temps fort de notre Tour du Monde.


  • Et tu as préféré le côté argentin? Moi, je ne pourrais pas dire, j’ai vu d’abord le côté brésilien, donc la surprise était ce jour-là…
    Quelle chance d’avoir eu ce soleil!
    Ah, l’armée de coatis! Ils sont mignons en photo seulement, ceux-là!

  • Bonjour,
    On envisage de partir 15j en famille en mars 2018.
    En fait mon père et sa femme partent 3-4 mois en Amérique du sud et l’idée est de les rejoindre avec ma soeur.
    Nous serions alors 6 adultes et 4 enfants de 7 11ans.
    Quel itinéraire nous conseilles tu en Argentine ou au perou?
    Sais tu si les vols intérieurs sont chers?
    C’est tellement grand que c’est difficile de se faire une idée rapidement.
    Merci d’avance.
    Florence

    • Bonjour, pour la moyenne de notre budgeten Argentine voir la rubrique « budget Tour du Monde » dans le menu du haut sur le blog. En mars, il va commencer à faire froid dans al partie sud donc vous pouvez faire la partie nord comme nous (voir mes articles sur Salta nord et Salta sud) puis ne pas manquer les chutes d’Iguazu. Oui l’avion et la loc de voiture c’est plutôt cher (voir budget). Bon voyage !

  • Ce pays me fait penser à Lionel Messi ! Aimez-vous le foot ? Moi, j’adore ! En tout cas, j’ai tellement hâte de faire un tour dans ce pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :k3KoEq