Articles avec l'étiquette Grande-Bretagne:

automne à Lodnres

Nos vacances de la Toussaint à Londres

Nous venons de rentrer d’une semaine à Londres où nous avons profité de la famille et de nos amis. Nous avons eu beaucoup de chance avec la météo et Londres est vraiment superbe en automne. C’était aussi une semaine de contrastes car nous avons partagé notre temps entre le quartier d’Hackney (au nord-est), populaire et cosmopolite où vivent mon beau-frère et ma belle-sœur et Wimbledon (au sud-ouest), quartier très chic où vivent mes amis du lycée. Pour Ticoeur et Titpuce les vacances étaient idéales car nous étions toujours entourés d’enfants et que nous avons choisi un petit programme très kid-friendly et surtout très tranquille ! C’était également un sacré contraste avec ma récente escapade en solo ! Souvenez-nous : j’étais partie à Londres pour la journée sur un coup de tête et j’avais réalisé un véritable marathon à travers la ville ! En un jour j’ai dû faire plus de choses qu’en une semaine en famille 😉

automne à LodnresAutomne à Kew Gardens, London

Revenons sur le programme de notre séjour à Londres avec les enfants :

A Hackney, ils ont rencontré pour la premier fois leur nouveau petit cousin qui est né le mois dernier et qui est trop beau ! A croquer ! Toujours à Hackney, Ticoeur et Titpuce ont aimé l’aire de jeux du parc Victoria et Hackney City Farm, une petite ferme que nous connaissons bien car nous y allons à chaque fois ! Et à deux pas, dans le quartier voisin (Tower Hamlets) les enfants ont profité des activités et des collections de jouets au V&A Museum of Childhood (article très complet sur ce musée de l’enfance chez a taste of my life).

canaux à HackneyLes canaux à Hackney

visiter Hackney farmHackney City Farm

Children MuseumDans le musée de l’enfance à Hackney

A Wimbledon, Ticoeur et Titpuce ont pu jouer avec les trois enfants de nos amis. Cela mettait de l’ambiance que ce soit à la maison ou dans les très jolis parcs du coin. Nous avons également fait quelques kilomètres en voiture pour passer une journée à Kew Gardens, célèbre jardin royal botanique que je n’avais encore jamais vu mais où mon chéri voulait m’emmener depuis longtemps. Je vous en parlerai plus en détails car j’ai eu un gros coup de cœur !

Kew gardensKew Gardens

bouquet de paquerettesMa Titpuce <3

Kew Gardens en automneKew Gardens

parc à WimbledonCannizaro Park in Wimbledon

Pour passer d’Hackney à Wimbledon nous avons traversé tout le centre de Londres (les deux quartiers sont vraiment très éloignés !) : nous en avons profité pour aller dîner à Chinatown car oui c’est très touristique mais les enfants ont été émerveillés par les lampions dans les rues. Nous avons également fait un stop au gratte-ciel The Shard pour monter à The View From The Shard et profiter du plus haut point de vue sur Londres. Voir mon billet sur The Shard.

ChinatownChinatown London

Chinatown LondresChinatown London

Chinatown LondresChinatown London

visiter the view from the shardDepuis le sommet du Shard

***

Du côté du trajet nous avons innové cette fois-ci car nous sommes partis en voiture et nous avons pris le ferry pour la traversée Calais-Douvres. La dernière fois que j’avais pris le ferry pour cette traversée, j’étais au collège et le tunnel sous la Manche n’existait même pas. En période de vacances scolaires et en famille, l’option voiture+bateau est beaucoup plus économique. Évidemment pour une virée rapide à Londres comme j’ai fait il y a dix jours le train s’impose pour une question de timing ;-).

Pendant la traversée, j’ai adoré quand Ticoeur collé à la vitre s’est écrié : « Waouh, maman, je vois l’Angleterre ! » et Titpuce a répété la même phrase sur le même ton ! Il faut dire que l’arrivée à Douvres est belle avec les grandes falaises blanches. Nos amis nous ont même dit que Douvres valait bien la peine qu’on s’y arrête quelques heures pour justement se balader sur les falaises et pour visiter le château en famille. Une autre fois !

Ticoeur a eu l’impression qu’on allait croiser Phileas Fogg à bord du ferry mais on ne l’a pas trouvé ;-)…

On avait choisi un bateau à l’heure du déjeuner car c’est le plus pratique pour les enfants. P&O Ferries nous a invités à découvrir le Club Lounge où nous étions confortablement installés et où nous avons commandé nos sandwichs. A bord on trouve également un Family lounge, des zones de jeux pour les enfants et des salles de jeux vidéos pour les ados accros. Sur notre bateau, le Spirit of France, il y a une terrasse extérieure qui a particulièrement plu à ma Titpuce pas du tout frileuse :

ferry pour Angleterre

ferry pour Angleterre

ferry pour Angleterre

PO Ferries

PO Ferries 

ferry pour Angleterre

***

Dans le centre de Londres, nous avons surtout utilisé les bus pour profiter de la ville. En plus, les enfants adorent se mettre à la fenêtre en haut (et nous aussi en fait !). Bus et métro sont gratuits pour les enfants jusqu’à 11 ans. Pour les adultes, il faut prendre l’Oyster Card pour payer moins cher. Enfin, je vous conseille deux applis très utiles pour se déplacer dans Londres :

  • Here : en gros c’est Google Maps mais sans avoir besoin d’internet. On l’utilise pour tous nos voyages à l’étranger. Avant de partir il faut télécharger le plan de la destination.
  • London Bus Free – Map and route planner by Zuti : cela permet de trouver le meilleur itinéraire bus également sans connexion internet.

dans le bus à Londres

Londres by nightPhoto prise depuis le bus et les vitres n’étaient pas bien nettes 😉

Informations pratiques :

Bonnes adresses :

Maotai Kitchen (à Chinatown) : il n’y avait que des Chinois à l’intérieur et j’ai effectivement eu l’impression de manger de vraies nouilles chinoises faites maison (il y a aussi des restos de nouilles fraîches à Paris mais là les recettes m’ont semblé plus fidèles à la version chinoise). En plus, pour 8£ par personne, c’est économique pour Londres ! Maotai Kitchen 12 Macclesfild St, London

The Approach Tavern (à Hackney) : un pub très sympathique et très familial (c’était fou le nombre de poussettes et de bébés à l’intérieur). The Approach Tavern 47 Approach Road, London

Plus de bonnes adresses à Londres.

Transport :

Voiture+bateau : depuis Paris il faut compter 3h jusqu’à Calais + 1h30 de traversée (+embarquement/débarquement) + 2h jusqu’à Londres. Nous avons pris un bateau P&O Ferries (jusqu’à 46 départs par jour).

Parking à Londres :

Pour se garer dans le centre de Londres c’est limité et couteux. Nous nous sommes donc garés à Wimbledon en pleine zone résidentielle. Renseignez-vous bien sur les parkings avant de vous aventurer à Londres en voiture.

 

Et vous ? Vous aimez Londres en automne ?

 

 

location de vélo Yorkshire

Le Yorkshire à vélo

L’an dernier, le Tour de France est parti du Yorkshire et c’est de là qu’est née la grande histoire d’amour entre le vélo et le Yorkshire. Bien sûr, cette région était déjà connue pour ses atouts en terme de vélotourisme mais avec le Tour de France l’engouement est devenu international.

Moi qui suis une grande fan de vélo, qui me déplace tous les jours à Paris en bicyclette et qui passe plusieurs semaines par an en famille à arpenter les pistes cyclables de France autant vous dire que j’étais ravie de tester le vélotourisme en dehors de nos frontières !

C’est l’équipe de Scoot Cycling Holidays qui s’est occupée de notre petit groupe de blogueurs pour nous faire découvrir une des étapes de leur itinéraire vélo « Grand Tour ». Il existe également des itinéraires sur la côte ou des traversées du Yorkshire d’ouest en est. Dans notre cas, nous sommes partis de Helmsley le matin. Tout de suite j’ai apprécié la qualité du matériel. D’excellents vélos. En même temps, c’est terrible car je me rends compte à quel point il est urgent que je change le mien ! Bref, du top matériel, une équipe adorable et c’était parti !

location de vélo Yorkshire

paysages Yorkshire

vélo dans le Yorkshire

Les dieux de la météo étaient avec nous. Il a fait un temps idéal : ensoleillé mais pas trop chaud. Il n’a pleuvioté que quelques instants pendant que nous étions à l’intérieur d’une belle demeure anglaise : Nunnington Hall, notre première halte de la journée. Un lieu so british ! Un manoir au bord d’une rivière… Des paons pour nous accueillir. A l’intérieur : des sols en pierre, des trophées de chasse, salons et chambres aux chaudes tapisseries… Cette « country house » a été marquée par le passage de ses nombreux propriétaires. La maison donne sur un jardin à l’anglaise bien fleuri. L’ensemble reste à taille humaine ce qui confère beaucoup de charme à ces lieux. Après la visite guidée, une cup of tea et c’est reparti !

Nunnington hall

tulipes indigo

nunnington hall

nunnington hall

nunnington hall

nunnington hall

nunnington hall

un air de downton abbey

Nous reprenons ensuite nos vélos à travers un paysage champêtre ponctué du jaune vif des champs de colza. Il y a toujours un peu de relief mais pas trop. C’est faisable quelque soit le niveau. Évidemment j’ai demandé ce qu’il en était pour les familles : Scoot Cycling Holidays loue des sièges-vélos pour les enfants et des rallonges. Ils proposent des idées de circuits adaptés à chacun (selon le nombre de jours et la longueur des étapes) sans oublier de signaler les stops qui plairont aux enfants en terme de visites, parcs, squares, etc.

campagne anglaise

champs de colza

Nous arrivons ensuite à Castle Howard, demeure baroque anglaise. C’est Charles Howard, comte de Carlisle qui avait décidé de faire construire son manoir à cet endroit-là au XVIIiè siècle. Nous prenons un déjeuner dans le deli du château puis nous visitons les lieux. Quel faste ! Nunnington Hall est une maisonnette à côté ! Un grand escalier, des galeries, de riches chambres à coucher, une salle à manger pourpre, une très belle salle de dessins turquoise : le tout est plus que coquet 🙂

Castle Howard

Castle Howard

Castle Howard

Castle Howard

Castle Howard Yorkshire

Castle Howard

Quand on fait du vélotourisme il est toujours agréable de passer par un ou deux lieux dignes d’intérêt. Dans le Yorkshire, entre les abbayes, les petites villes et les châteaux c’est idéal ! Bien sûr, il est également possible de varier les plaisirs, de voyager en voiture ou en train et faire juste une balade d’un jour ou deux à vélo.

La boucle est bouclée : nous rentrons à Helmsley et après la douche nous repartons, direction le hameau de Harome pour un dîner bien mérité dans un restaurant récompensé d’une étoile au Guide Michelin : The Star Inn tenu par le grand chef Andrew Pern. Non seulement le dîner était excellent (ah le risotto à l’écrevisse et aux noisettes !) mais nous avons également eu la chance de visiter les cuisines et d’y voir toute l’agitation et l’organisation qui précèdent le service. Pour l’apéro, nous avons goûté une bière locale dans la partie pub du restaurant, une salle très ancienne avec son mobilier d’époque et des sculptures de petites souris cachées un peu partout. L’établissement propose également des chambres d’hôtes. Chaque chambre a sa propre décoration et beaucoup de personnalité.

The Starr Inn

The Star Inn Yorkshire

The Starr Inn cuisine

The Starr Inn Yorkshire

Après nos kilomètres de vélo et notre dîner étoilé, autant dire que nous avons bien dormi !

Mes compagnons de voyage pour cette aventure à vélo : Jérôme (Tour du Monde) qui a donné le rythme, Marina (Stories of Inspiration), Dolores (Le Mâle Saint), Dorian (Allez Gisèle), Karine de P&O Ferries et Florence de Visit Britain !

red phone box

Informations pratiques :

Scoot Cycling Holidays : services sur mesure et à la carte : locations de vélo, élaboration d’itinéraires, réservations d’hôtels et de restaurants de qualité, portage des bagages, transferts, guide, etc.

Toutes les informations touristiques sur la région sont sur Welcome to Yorkshire.

Et vous ? Tentés par des vacances à vélo dans le Yorkshire ?

 

Whitby Yorkshire

Yorkshire #1 : direction Whitby !

Il y a quelques jours, j’étais dans le Yorkshire. J’avais très envie d’y aller car s’il est vrai que nous nous rendons deux ou trois fois par an en Angleterre, nous allons toujours à Londres où nous avons amis et famille. Or j’ai beau adoré les capitales, un pays se découvre aussi à travers le charme de ses régions et le Yorkshire n’en manque pas. Alors quand Visit Britain m’a proposé de passer quelques jours là-bas en mode road trip, j’ai tout de suite été tentée surtout que la campagne anglaise est réputée pour ses paysages : j’avais en tête une certaine poésie, de grands espaces, une atmosphère, une lumière, un rythme apaisant… Tout était au rendez-vous !

paysage Yorkshire

L’aventure de ce voyage dans le Yorkshire a commencé en mode slow travel puisque nous y sommes allés en bateau depuis le port de Zeebrugge (port de Bruges) en Belgique. Direction Hull avec P&O Ferry le temps d’une nuit à bord. Prendre le bateau m’a rappelé l’époque où petite j’allais en Sicile chaque été avec mes parents pour rendre visite à la famille. Prendre son temps, ralentir sa course, on y pense de moins en moins aujourd’hui et pourtant cela fait du bien. J’aime cette impression de partir à l’autre bout du monde, entendre le ferry quitter le port, regarder vers le bas depuis le pont, observer les vagues se briser, espérer croiser des dauphins (cela aurait pu !) et puis surtout regarder au loin, très loin, vers un coucher du soleil, vers un nouvel horizon…

P&O Ferry

Pendant le dîner, alors que je faisais connaissance avec les autres blogueurs de cette aventure, un petit verre de vin aidant et bercée par les mouvements du bateau, j’ai même lâché une confidence… Quelque chose que je n’osais pas trop avouer car il s’agit avant tout d’une tragédie mais voyez-vous, je vous l’avoue également : j’aurais aimé être sur le Titanic ! Penser cela de nos jours n’a pas de sens mais ce que je veux dire par là c’est qu’avant le départ de ce navire mythique, si j’avais été blogueuse à l’époque (oui, bon, je sais…) et bien j’aurais absolument voulu être à bord pour vivre cette expérience incroyable. Je ne développerai pas davantage au risque de vous paraître trop mélodramatique :-)… Et puis, j’ai le Yorkshire à vous raconter !

Donc à 9h le matin, nous arrivons au port de Hull et pour notre première étape nous prenons un train vapeur touristique (le North Yorkshire Moors Railway) entre Pickering et Whitby. Les trains vapeur sont également de belles occasions pour rêvasser. Dans celui-ci j’ai pensé à mon chéri qui est tellement fan de Harry Potter et justement notre train vapeur est passé par la petite gare de Goathland où ont été tournées les scènes de la gare d’arrivée d’Harry Potter quand il se rend à l’école.

pickering train

Gare de Pickering

pickering train

Je suis tombée tout de suite sous le charme de Whitby, petit port avec son quai animé et fleuri, ses nombreux restaurants de Fish & Chips, ses bateaux de pêcheurs et son abbaye dans les hauteurs.

Whitby Yorkshire

Suite de l’article

Souvenirs d’Edimbourg

Comme aujourd’hui je pars à la découverte du Yorkshire, j’avais envie de rester dans la thématique Grande-Bretagne en vous proposant quelques photos d’Edimbourg prises lors de notre voyage en Ecosse avec enfant, en août 2010 quand Ticoeur avait 11 mois. Je vous avais alors montré des images des Highlands, surtout de la superbe Isle of Skye et des alentours de Glencoe. Or, nous avons quand même passé deux jours à Edimbourg à notre arrivée, l’occasion de belles balades dans la capitale écossaise. Nous y étions par hasard au moment du festival « The Fringe », festival des arts de la rue donc il y avait de l’ambiance ! Nous avons sillonné la vieille ville d’Edimbourg jusqu’au château et nous nous sommes baladés à Dean Village le long d’une rivière. Enfin, pour admirer la ville vue d’en haut, nous sommes montés au Arthur’s seat (1h)…

Edimbourg avec enfant

 

Edimbourg en famille

 

Edimbourg avec bébé

Edimbourg en famille

Edimbourg avec bébé

Edimbourg avec enfant

Edimbourg avec bébé

Edimbourg avec enfant

Edimbourg avec bébé Edimbourg avec bébé

Edimbourg en famille

 

Edimbourg avec bébé

Côté restaurants nous avons découvert deux bons restos : Chez Marlayne (restaurant français avec des touches écossaises) et Always Sunday (pause gourmande en plein centre historique). Pour une prochaine fois j’ai noté les bonnes adresses partagées par Virginie sur son blog a taste of my life.

Côté hébergement, nous avions opté pour une petite chambre dans une auberge de jeunesse située à 20 minutes du centre (Globetrotter Inn). La chambre était minuscule et ce n’était pas le grand confort mais le cadre était superbe, avec un immense parc tout autour de l’auberge de jeunesse. De plus, des navettes gratuites et fréquentes permettaient d’aller au centre sans soucis. Voici l’auberge :

Edimbourg avec enfant

A tout ceux qui cherchent encore où passer les vacances cet été avec de jeunes enfants, je conseille vraiment l’Écosse en famille : c’est magnifique et vous n’aurez pas trop chaud ;-). Je vous laisse relire les détails de notre voyage en Ecosse avec bébé si cette destination vous tente !

Et vous, envie d’une escapade à Edimbourg en famille ?

Le London Eye, finalement !

Je dis « finalement » car je ne compte plus le nombre de fois où je suis allée à Londres et que ce London Eye m’a fait de l’œil 😉 Sauf qu’il y avait toujours une bonne raison pour ne pas tenter l’expérience : c’est trop touristique, il y a une heure de queue pour prendre les billets, c’est cher… Mais quand même cette grande roue nous intriguait et elle suscitait notre curiosité à chaque fois que nous nous promenions le long de la Tamise.

Et puis l’occasion s’est présentée : lors de ma semaine à Londres avec Titpuce début novembre, nous avons eu un temps de rêve. Nous en avons profité pour nous balader sur South Bank comme j’aime toujours le faire quand je vais à Londres et là, en passant devant le London Eye, je vois qu’il n’y a pas de file d’attente pour prendre les tickets et puis ma puce me dit « maman, manège ! ». Allez ! Que ne ferions-nous pas pour faire plaisir aux enfants ! J’avais donc une bonne excuse pour faire ma touriste !

J’ai pris mon billet (21 € quand même… mais gratuit pour les moins de 4 ans) et nous sommes montées à bord d’une de ces nacelles futuristes pour décoller au dessus de la Tamise. Nous avons adoré ! Moi qui ai normalement peur de monter dans une grande roue, dans le London Eye, j’étais sereine car les bulles ne bougent pas et on ne sent pas le vent. Peut-être aussi un effet positif de mon stage contre la peur en avion…

Bref, je dois admettre que c’était vraiment une belle expérience. J’en ai ramené tout plein d’images de Londres dans la lumière hivernale.

Le London Eye, finalement ! Suite de l’article