Mottisfont

Notre vie en Angleterre (semaine 23) : retour à l’école, Londres, le Brexit et visite de Mottisfont

Cela fait à présent 6 mois que nous vivons en Angleterre. C’est passé à une vitesse incroyable ! J’avais eu la même impression pendant notre Tour du Monde. Comme quoi, expatriation et voyage ont cela en commun d’accélérer le temps. Découvrir et s’adapter, ça occupe !

Cette semaine, c’était retour à l’école après notre semaine de vacances de février (relire mon article sur notre séjour à Amsterdam et sur notre week-end dans le Devon). Avec ce half term qui commence, les enfants ont de nouvelles choses au programme.

L’école en Angleterre

Le hockey sur gazon : pour Ticoeur, fini le rugby et pour Titpuce, fini le netball. A présent, c’est le hockey sur gazon qui est à l’honneur pour ce nouveau demi-trimestre. Ticoeur aime déjà et il a même eu un match contre une autre école cette semaine.

Ticoeur veut faire du théâtre : l’apprentissage du théâtre est une des spécificités de l’école des enfants. Un des enseignants est un vrai pro de la scène et chaque année il aide l’ensemble de l’équipe à monter trois pièces de théâtre, une pour chaque tranche d’âges. Ainsi, vous vous souvenez, Titpuce a joué au moment de Noël ; pour Pâques, les grandes classes sont en train de finaliser Mary Poppins (j’entends parfois les répétitions, c’est très prometteur !) et en juin, ce sont les Year 3 et Year 4 qui monteront sur scène. Ticoeur (qui est en Year 4) vient donc d’avoir des informations précises sur la pièce qu’ils joueront. Il s’agira d’une pièce sur la seconde Guerre Mondiale pour coller à leur programme d’Histoire : Treachery at Traitors’ Quay. Apparemment, cela raconte l’histoire d’enfants qui ont quitté Londres pour se réfugier à la campagne, dans le Devon. Pour Ticoeur, cela fait écho à l’excellent dessin animé « Les grandes Grandes vacances » (sur Netflix) qui raconte la vie de deux petits Parisiens qui sont partis vivre en Normandie chez leurs grands-parents pendant la guerre. Tout ça pour dire que le sujet n’est pas très drôle, mais Ticoeur est extrêmement motivé : il veut jouer un des rôles principaux dans la pièce. Il faisait du théâtre à Paris ; il adore ça. Il va bientôt y avoir des auditions pour la distribution des rôles. Ticoeur a décidé de s’y coller très sérieusement, alors qui sait ? Son anglais est vraiment d’un très bon niveau, il a une excellente mémoire et il aime le théâtre alors je croise les doigts pour lui et je l’aiderai à préparer son audition !

Concours de math : Ticoeur et une de ses camarades de classe ont été tous les deux sélectionnés pour participer à un concours de math régional. Ils représenteront donc l’école mardi prochain. Je me répète mais je suis trop fière de lui !!!

Londres au programme pour Titpuce : après la thématique Titanic, c’est Londres qui sera au programme pour ce half term. Titpuce a déjà visité Londres une dizaine de fois donc le sujet va bien lui parler. Pour ses devoirs du week-end, elle devait d’ailleurs écrire une petite description de ce qu’elle connaissait de Londres. Je suis ravie de voir ses progrès en anglais et son texte était mignon : pour elle, Londres c’est avant tout une ville avec beaucoup de monde, de très jolies maisons et plein de marchés ! C’est vrai que nous passons pas mal de temps à arpenter les marchés londoniens à chacune de nos visites :-). En lecture, Titpuce lit mieux en anglais qu’en français (toujours les diphtongues qui lui posent problème) mais elle progresse tranquillement dans les deux langues. Ses cours de français ont recommencé hier et elle aime toujours y aller.

Ma vie de « Desperate Housewife »

Avec la rentrée, j’ai repris mes petites habitudes locales : cours de tennis avec les mamies, tea time avec les mamans, chorale le jeudi soir, et pendant que ma puce est à son cours de français le samedi matin, je joue au tarot avec les autres parents français :-)… Tranquille, tranquille tout ça ! Trop ! Et quand même un peu de boulot heureusement…

Et puis, vendredi, j’ai passé la journée à Londres pour y retrouver Carole Nipette, une « copinaute » que je connais depuis le début de mon blog. Cela m’a fait trop plaisir de la revoir ! Nous avions rendez-vous dans le quartier de Notting Hill :

Le Brexit : l’humour anglais des uns, les excuses des autres..

Avec la date officielle du Brexit qui approche, la tension monte mais l’humour anglais est toujours au rendez-vous. Chaque jour, que ce soit à la radio ou dans les journaux, présentateurs, humoristes, célébrités ou artistes mettent un peu de piment en usant d’auto-dérision et d’humour sur une situation de plus en plus bloquée… Il y a pas mal de blagues sur l’aspect alimentaire : si les passages de douanes deviennent difficiles pendant la transition, cela pourrait causer une pénurie de produits frais donc tout le monde y va de sa remarque… Certaines mamans en souriant m’ont dit que leurs enfants n’en avaient rien à faire car ils pourraient ne manger que des beans en conserve à tous les repas ;-). Aussi, il nous restera les produits locaux : des pommes de terre, des champignons, du kale, du cheddar et de la rhubarbe… Et comme les enfants du village, nous irons à la pêche au crabe le week-end ! Oh, ben ça me va moi ! Je ne risque pas d’ouvrir une conserve de leurs beans ! Et puis, j’ai acheté des pots de crème de marrons quand nous sommes passés à Calais la semaine dernière en rentrant d’Amsterdam donc nous avons de quoi tenir des semaines ;-). Non, je sais, le sujet est sérieux… mais l’humour anglais est contagieux et permet de lutter un peu contre les tensions grandissantes… Enfin, il y a des Anglais qui s’excusent, c’est mignon aussi… Cette manie de s’excuser pour tout. « We are so sorry » me disent certains parents… mais bon, je les rassure : c’est partout le bordel ; cela prend des formes différentes dans chaque pays mais finalement, les problèmes de fond sont sans doute similaires, et si nous avions eu un référendum en France, ne serions-nous pas dans la même situation?

A part sur le ton de l’humour, les sujets politiques sont clairement évités et c’est tant mieux. Jeudi, à la chorale, il y a quand même une mamie à ma droite qui m’a dit « I wish we can stay at the same table » et ma voisine de gauche, avec un regard extrêmement surpris lui a dit en chuchotant : « are you talking about Brexit here?? » et ensuite, à voix basses, elles m’ont toutes les deux dit qu’il ne fallait pas trop en parler ici car la plupart des membres de la chorale sont certainement des Brexiters (dans mon coin, et étant donné l’âge moyen de la chorale, ce ne serait pas étonnant) mais j’ai trouvé amusant d’avoir à ma gauche et à ma droite les potentielles seules mamies « Remainers » de la chorale, comme des gardes du corps de l’Europe :-)… Cela dit, je vous rassure : aucune animosité, aucune remarque désagréable de la part de qui que ce soit et c’est bien l’essentiel. Chacun ses opinions, du moment que tout le monde reste tolérant, aimable et accueillant. Sur ce point, c’était une de mes craintes au moment de notre expatriation mais après six mois, je peux dire que tout le monde est adorable avec nous. Pourvu que ça dure !

Découverte des environs : visite de Mottisfont

Ce week-end, nous sommes restés dans notre Hampshire et à une heure de chez nous, nous sommes allés visiter Mottisfont : une demeure qui était autrefois une abbaye avant d’être transformée en habitation privée par la famille Russell. La visite des bâtiments est intéressante : on y découvre les sous-sols médiévaux, les salles de bain, les chambres des servantes et les pièces à vivre de la famille. De plus, en ce moment, il y a une exposition du célèbre dessinateur anglais Norman Thelwell (1923 – 2004). Je dis « célèbre » car il l’est ici mais nous, nous ne le connaissions absolument pas. C’est ce que je trouve intéressant dans le fait de vivre à l’étranger : on découvre une autre culture, d’autres référentiels. Nous avons beaucoup aimé la qualité et l’humour des dessins de Thelwell et Titpuce a adoré ses aquarelles de petites filles qui font du poney :

Aquarelle de Norman Thelwell
Mottisfont

Belle semaine à tous !

Notre vie en Angleterre

En mai 2018, « Papa Voyage » est rentré à la maison en nous annonçant que pour son travail il fallait que nous déménagions en Angleterre pour 2 ou 3 ans. Nous ne nous attendions pas à cette expatriation ! Au début, j’ai sauté de joie, pensant que nous partions à Londres… Mais pas du tout :-)… Direction, un tout petit village du sud de l’Angleterre, dans le Hampshire, en bord de mer…

Par rapport à notre vie parisienne, c’est un gros changement ! Aussi, il n’y a pas d’école française ici donc Ticoeur et Titpuce sont à l’école anglaise avec le défi de l’apprentissage de l’anglais. Bref, une grande aventure en famille dont je partage les détails avec vous semaine après semaine :

Avant le départ pour Angleterre :

La décision

Le déménagement

Septembre 2018 :

Les premiers jours d’expatriation

La rentrée des classes

L’anglais, le français et le sport

Le docteur, l’anglais et Londres

Octobre 2018 :

Les maîtresses, les maths et Portsmouth

L’automne, l’anglais et la New Forest

La tête dans les étoiles et les pieds dans l’eau

Vacances de la Toussaint, les poux et Downton Abbey

Novembre 2018 :

Départ pour Malte

Notre premier Halloween anglais et Isle of Wight

Guy Fawkes et coquelicots bleus

Un anniversaire à l’anglaise

L’anglais, le sport et Salisbury

Décembre 2018 :

Comme un air de fêtes

Show must go on!

A la veille de Noël

Janvier 2019 :

Back to school et Mamma Mia

La fée des dents, le rugby et Winchester

L’éclipse, le rugby, la boue et Southampton

Février 2019 :

L’époque victorienne, le Titanic et l’anniversaire de Titpuce

La Saint Valentin en Angleterre

Les vacances de février et l’équitation

Retour de vacances, le Brexit, le hockey et la visite de Mottisfont

Mars 2019 :

Mardi Gras et Beachy Head

Blues de la semaine mais beau week-end à Brighton

Première sortie vélo pour fêter le printemps

Le plein de soleil et la Fête des Mères anglaise

Avril 2019 :

Joyeuses Pâques et Happy Easter !

Keep Calm and Carry On

La rentrée et la pêche au crabe

Mai 2019 :

Strawberry fileds forever…

Quand des amis nous rendent visite

Bateau sur l’eau

Please don’t stop the music !

Juin 2019 :

De retour de vacances

Découverte du cricket

Les nuits à l’école

Sur les planches

Juillet 2019 :

L’école est finie !

Juste avant les vacances

Quand les enfants sont au Summer Camp

Août 2019 :

Everyday life

Autant en emporte le vent…

Bonne lecture !

Notre vie en Angleterre (semaine 5) : l’automne, l’anglais, la New Forest et Beaulieu…

Cette semaine c’est la première fois que je me suis sentie en automne : l’air s’est rafraîchi ; le matin, j’entends la corne de brume des bateaux dans le Solent, et le soir, les enfants répètent leurs chansons anglaises sur l’automne (orange and yellow and brown!)… Voici en détails cette nouvelle semaine de vie en Angleterre aux couleurs automnales…

Le Harvest Festival : ici en Angleterre on fête l’automne… c’est le Harvest Festival et c’était donc la fête à l’école. Concrètement, les parents ont été invités à l’Assembly de la semaine (vous savez cette grande réunion d’éléves qui a lieu une fois par semaine dans le grand hall) et nous avons assisté à une petite représentation des enfants : poèmes et chansons au programme. Pour Titpuce ça a été un grand moment ! Elle fait partie de la chorale junior donc elle a chanté une chanson d’automne avec ses camarades. Jusque là tout allait bien car c’était en groupe. Puis, il a fallu qu’elle récite deux phrases d’une poésie devant une centaine de personnes et là gros blanc ! Forcément c’est impressionnant ! La maîtresse et un camarade de classe lui ont soufflé les mots et tout le monde l’a trouvée adorable avec son french accent ! En Angleterre, les enfants ont souvent l’occasion de parler en public et je trouve cela très bien. D’ailleurs, ma puce n’était pas la seule intimidée, du moins parmi les petits. On sent que les plus grands sont rôdés à l’exercice et je trouve que c’est vraiment un plus ! Aussi, lors du Harvest Festival, l’idée est aussi de partager avec les plus démunis donc les familles ont emmené des aliments qui ont été récupérés par des associations caritatives.

Wake and Shake : un matin, je suis restée plus longtemps que d’habitude dans l’école et j’ai donc vu le début de Wake and Shake… En effet, tous les matins, les enfants font une petite chorégraphie dans la cour pour bien commencer la journée. Le Club Med est dans la place ! :-). En tout cas, ça réveille ! Entre la fraîcheur du matin et la musique entraînante !

Les progrès en anglais : avec Ticoeur, on n’arrête pas les surprises ! Il a eu une récompense pour un poème qu’il a écrit ! Donc maintement il nous fait même de la poésie ! J’arrête d’essayer de comprendre comment c’est possible ! Titpuce a commencé sa semaine avec une récompense pour ses talents en flûte à bec ! (Oh my God, pourquoi la flûte à bec !!!). Ticoeur a obtenu un reward en piano. Nos deux amours ont donc eu l’honneur de montrer leurs travaux d’écriture et de musique à leur Head of House. En effet, je vous avais expliqué que, comme dans Harry Potter, il y a des équipes dans l’école. Ces équipes sont utilisées pour le sport mais les enfants gagnent aussi des points quand ils ont fait un bon travail en anglais, en math ou autre matière. Titpuce n’a fait aucune faute à sa dictée (elle a obtenu un sticker-médaille d’or !) et Ticoeur a écrit de jolis vers donc les deux ont remporté pas mal de points pour leur équipe. J’aime ce système qui prévoit de nombreux rewards que ce soit des gommettes, des badges, des mots de la maîtresses, des points pour l’équipe ou l’honneur de montrer son travail au Head of House ou encore au directeur de l’école, récompense suprême ! Concernant Titpuce, j’ai remarqué qu’elle me raconte plus de choses qu’avant : « la maîtresse a dit… », « ma copine a dit… » donc j’en déduis qu’elle doit avoir fait des progrès en compréhension même si pour l’instant elle ne s’exprime pas en anglais. Sa maîtresse nous a expliqué que l’objectif premier est que Titpuce apprennent à lire et à écrire les 100 mots les plus utilisés en anglais. C’était le programme de l’an dernier pour ses camarades de classe. Pour l’instant, nous en sommes au 3/4 donc ça avance bien ! Certaines lectrices m’ont demandé de montrer en quoi consiste l’écriture au UK. Voici donc un site qui présente la manière d’écrire l’alphabet ici. Ma puce a choisi d’écrire avec nos lettres françaises et ça tombe bien car ça épate les Anglais qui trouvent ça très joli !

Vocabulaire : j’ai appris un nouveau mot cette semaine : rugrats… en fait, si on le décompose en rug (tapis) et rats (rats) alors on comprend mieux… il y a même un dessin animé qui porte ce nom : « les raz’moquettes »… donc les rugrats sont les jeunes enfants qui rampent encore par terre ! Forcément, je n’avais pas eu l’occasion de rencontrer ce mot en entreprise !

Les mamans sur WhatsApp : là, j’ai une question pour vous : utilisez-vous WhatsApp pour communiquer entre mamans d’une classe ? Car moi à Paris je n’ai jamais eu ça mais ici c’est impressionnant comme les mamans de chaque classe sont connectées ! Chaque classe a son groupe WhatsApp et c’est super pratique, que ce soit pour donner les devoirs à quelqu’un qui ne les aurait pas, ou pour poser une question sur l’emploi du temps ou tout simplement pour papoter ou organiser des sorties. Bref, les mamans anglaises sont très actives et ça m’aide à m’intégrer et à bien comprendre tout ce qu’il se passe à l’école. Quand on rentrera en France je ferai aussi des groupes WhatsApp de mamans pour les classes de Ticoeur et Titpuce !

Mon shopping Tour : des mamans de la classe de Ticoeur m’ont proposé un shopping tour histoire de faire plus ample connaissance et de me montrer les meilleurs endroits pour le shopping… Alors en vrai, le shopping je n’aime pas ça mais évidemment je n’ai rien dit car j’étais ravie de passer plus de temps avec les mamans. Elles m’ont donc emmenée dans les meilleures boutiques de Portsmouth et nous avons déjeuné ensemble. C’était vraiment très sympa ! Je trouve que les Anglais sont très accueillants et qu’ils font des efforts. J’avais d’ailleurs eu la même impression aux US quand je m’y étais installée il y a quelques années… A Paris, je n’ai jamais vu des mamans accueillir des nouvelles mamans en organisant un shopping tour ou un déj’ ou n’importe quoi d’autre d’ailleurs… mais bon, c’est peut-être juste Paris et quand les mamans travaillent c’est plus compliqué c’est certain… Il y a beaucoup de femmes au foyer ici dans mon coin.

Côté visites : c’est maintenant au tour de Omi et Opa de venir découvrir notre nouveau chez-nous. Je peux donc vous dire que les enfants n’ont pas pas oublié l’allemand malgré leur immersion en Angleterre ! Cela fait trois jours que nous jonglons avec trois langues à la maison et je crois que je suis la seule qui en perd son latin !!! Pour ce premier week-end avec les beaux-parents, nous sommes encore allés dans la New Forest et nous avons également visité la très belle demeure victorienne de Beaulieu ainsi que le musée de l’automobile. Voici en photos, nos visites aux couleurs d’automne…

new forest en automne

new forest

visiter beaulieu

visiter beaulieu

Beaulieu Hampshire

beaulieu

musée automobile

automne

L’automne nous réserve de belles surprises et de belles couleurs dans notre petit coin du sud de l’Angleterre ! Belle semaine à tous !

Notre vie en Angleterre (semaine 4) : RDV avec les maîtresses, les maths et les visites !

Une semaine bien chargée encore, qui a commencé avec l’anniversaire de mon Ticoeur puis la visite de mon père donc nous avons fait un peu de tourisme dans la région. Mais comme toujours, ce qui nous (pré)occupe le plus, c’est l’école et surtout l’apprentissage de l’anglais donc voici nos petites news anglaises de la semaine…

Ticoeur et Titpuce au Portchester Castle (Hampshire – Angleterre)

Rendez-vous avec les maîtresses : lundi soir, l’école a organisé une sorte de speed meetings avec les maîtresses pour que les parents sachent comment a démarré l’année. Les deux maîtresses ont été très positives sur les débuts de Ticoeur et Titpuce en anglais et sur leur intégration dans leurs classes. Mais en discutant avec la maîtresse de Titpuce, je me suis rendue compte que nous avions tellement focalisé sur l’anglais que nous avions oublié les maths ! Or, pour la maîtresse de Titpuce c’est la priorité du moment : elle trouve que Titpuce apprend très vite à lire et à écrire mais par contre, elle nous a parlé de son retard en math… et pour cause ! Je vous explique ça…

Les maths : voici le soucis… Comme je vous l’avais dit, Titpuce aurait dû rentrer au CP en France… Or, ici elle est en Year 2… et au Royaume-Uni, ils commencent les apprentissages académiques avant nous. A 5 ans, en Year 1, ils font grosso modo le programme du CP. A 6 ans, c’est comme si Titpuce débarquait en CE1 ! J’avais bien compris que les camarades de classe de Titpuce savaient lire mais je n’avais pas réalisé qu’en math aussi ils avaient de l’avance. La maîtresse m’a expliqué qu’en sortant de Year 1 les petits Anglais savent manipuler les nombres jusqu’à 100 : les additionner, les ordonner, les décomposer… Elle a vu que Titpuce ne savait pas faire d’additions or cette semaine ils ont commencé les multiplications : le stress ! La maîtresse nous a donc demandé d’être son relai à la maison et de trouver un maximum d’occasions de faire des additions de manière concrète (additionner l’argent, les fruits, etc…). Cette manière de faire je la connais bien car c’est ainsi que nous avions appris les maths à Ticoeur pendant notre Tour du Monde donc on s’y recolle ! La maîtresse nous a aussi dit que pour elle, il était plus difficile d’expliquer à Titpuce des maths en anglais que de l’anglais en anglais donc elle a besoin de notre aide. Ainsi, dès mardi, nous avons fait un peu de math tous les soirs. J’ai eu peur que cela soit pénible pour ma puce qui a déjà pas mal de travail pour apprendre ses mots d’anglais et faire ses lignes décriture mais à ma grande surprise elle adore et en redemande ! Et puis, je lui fais travailler les maths en français donc ça, ça lui plaît ! Elle m’a bien précisé : « maman, je n’aime pas les maths, j’aime les maths EN français ! ». Au cas où vous vous poseriez la question, Ticoeur n’a pas le même soucis en math car si les Anglais démarrent la plupart des apprentissages avant les Français, ensuite ils semblent ralentir le rythme. J’en reviens toujours au même constat : arriver au Royaume-Uni en Year 2 (à 6 ans) c’est pas le bon plan ! Evitez si vous pouvez !

Les amis c’est important : certains m’ont écrit pour me dire si nous n’aurions pas pu négocier que Titpuce soit une classe en dessous mais non, ce n’est pas autorisé : nous avons essayé ! Ce n’est pas un refus de l’école mais un refus du Comté. Nous avions appelé l’équivalent de l’académie et ils nous avaient expliqué que seul l’âge comptait. Et vous savez quoi ? Il y a du positif dans ce raisonnement car quand je vois les enfants en Year 1 ce sont vraiment des « bébés » ; ma puce est de février et donc je ne l’imagine pas trop avec ces petits qui ont entre 1 an et 1 an et demi de moins qu’elle. Donc elle a beaucoup de pain sur la planche ma chérie mais au moins elle se sent très bien dans sa classe et elle a des copines (me demandez pas comment elles font avec la barrière de la langue, en tout cas, elles jouent ensemble !). Et puis tout ira mieux dans quelques mois quand nous aurons comblé le retard… Aussi, comme les maîtresses ont des assistantes, ma puce a des cours de soutien en petit groupe de 3… En tout cas, elle a le sourire ma puce, elle aime son école ; elle fait preuve de beaucoup de courage et de persévérance donc patience ! Remarque : elle trouve beaucoup plus amusant de faire ses devoirs depuis que j’ai eu l’idée de lui faire utiliser son tableau plutôt que de la coller sur une chaise, penchée sur une feuille… C’est plus ludique ainsi !

Le français  : au début, j’ai pensé que je pourrais faire tous les soirs une petite demi-heure de français avec ma puce mais avec tout le travail qu’elle a entre les maths et l’apprentissage de l’anglais, j’ai abandonné l’idée pour l’instant… Je vais attendre qu’elle soit moins sous l’eau la pauvre ! Par contre, elle continue d’aller le samedi matin dans la petite école française à Southampton. Elle adore ! Donc même si 2h par semaine c’est pas beaucoup c’est déjà ça et ça lui plaît beaucoup ! Sa maîtresse française est adorable et elle suit le programme du CP en France pour apprendre aux enfants la lecture et l’écriture du français. Quant à Ticoeur, il lit énormément de livres en français donc pour l’instant ça suffira… Pas d’école française pour lui. Aussi, il est tombé sur une super prof de français à l’école anglaise et pendant qu’elle fait cours de français aux petits Anglais de sa classe, elle lui demande de travailler dans un coin avec un cachier d’exercices spécial CM1. Ticoeur a aussi gardé le contact avec ses amis à Paris : échange de lettres, cartes postales et appels sur Skype… la France est dans la place !

Les autres activités : Titpuce aime ses cours de chant mais aussi ses cours de musique et ça c’est le drame car ils font de la flûte à bec et elle veut s’entraîner à la maison !!! Mes oreilles n’en peuvent plus ! Avec trois séances de foot par semaine, Ticoeur fait de gros progrès ! On n’apprécie vraiment la place du sport dans son emploi du temps scolaire ! En natation, il commence à apprendre le crawl car pour l’instant il ne nageait que la brasse or les Anglais ne font que du crawl…encore une petite différence. Ticoeur est la seule de sa classe à ne pas savoir nager mais elle se débrouille pour suivre les autres avec sa frite en mousse.

Les desperate housewives : j’ai eu ma première soirée entre mamans… Sortie au pub avec des mamans de la classe de Ticoeur. Bon, il faut encore que je trouve mes marques :-). Pour l’instant j’ai sympathisé avec deux… Américaines ! Elles m’ont fait rire et m’ont permis de relativiser car quand je leur ai parlé de la galère pour ma puce à cause du décalage d’un an entre le programme français et le programme au UK,  elles m’ont raconté que quand ils sont arrivés en Angleterre, leurs enfants n’avaient certes pas le soucis de la langue mais ils avaient plutôt 3 ans de retard vu le niveau aux US !… J’espère qu’elles exagéraient un peu mais elles m’ont remonté le moral !

Mon cauchemar = la conduite ! Non franchement j’en peux plus ! Faire le trajet entre la maison et l’école c’est finger in the nose mais pour le reste, je galère ! Dès qu’il faut prendre une Nationale ou une Autoroute je suis en panique et surtout je n’arrive toujours pas à comprendre le fonctionnement des ronds-points ici ! Ils sont immenses, avec plein de files et il faut vraiment suivre un chemin précis dans le rond-point ! J’aime mieux le bazar à la française ! Je préfère même le rond-point de l’Etoile  à Paris ! L’autre chose c’est qu’il faut avoir le coeur bien accroché car il y a de nombreux animaux morts au bord des routes : renards, écureuils, ratons laveurs, blaireaux… Bref, la campagne !

Diverses bizarreries anglaises :

  • Gâteaux : j’ai goûté au « Red Velvet » et j’aime pas tout ! Il y a du vinaigre et des épices dedans… Pas pour moi !
  • Charity : les Anglosaxons adorent les oeuvres de charité. Nous avons eu une matinée de vente de gâteaux à l’école… C’était impressionnant de voir la mobilisation de toutes les familles et des habitants du village.
  • Collège : ce week-end les camarades de classe de Ticoeur allaient visiter des collèges !?… Il n’ont que 8 ou 9 ans mais apparemment il faut s’y prendre tôt (examens, sélections, inscriptions…)… j’ai pas tout compris… j’ai même rien compris mais les mamans ne parlent que de ça !
  • Question : on me demande souvent à combien de kilomètres de la Tour Eiffel on habitait ! Marrant non ? J’avais jamais compté… Quand on aime… 🙂

Tourisme : cette semaine nous avons eu la visite de Nonno (mon père) alors comme il ne connaît que la France et sa Sicile natale il fallait bien que je le sorte un peu ;-)… Voici quelques photos de nos escapades dans les environs…

Visite du Château de Portchester

Balade à Southsea

Journée à Londres (et oui, encore Londres !)… C’est à 1h30 de train…

Et le week-end, comme les Anglais dans notre coin : c’est BBQ en forêt et balade parmi les chevaux de la New Forest… (encore ! Je ne m’en lasse pas non plus !)…

En tout cas, ils gardent le sourire mes amours en Angleterre !

Bonne semaine à tous !