Articles avec l'étiquette cinéma:

Dernier week-end avant notre départ pour la Sicile !

Monumenta 2011 : quand l’art rime avec espace et poésie

Je comptais les jours, maintenant je compte les heures puisque demain, lundi, à 7h30 nous décollons pour Palerme ! Que j’ai hâte de revoir ma famille « mafieuse » et de leur présenter Ticoeur, le « futur Parrain » !

Du coup, on se serait attendu à ce que je passe le week-end à boucler les valises ; c’est ce que toute femme/mère organisée aurait fait sauf que voilà, même s’il est vrai que depuis que nous voyageons avec bébé nous sommes beaucoup plus organisés qu’avant, nous partions de loin !!! Alors, certes, nous réservons nos hôtels et préparons notre itinéraire mais il reste un domaine où nous n’avons fait absolument aucun progrès c’est l’anticipation des valises : ici, on ne se sait pas faire ! Donc, là, il est 17h16 et au lieu de m’y coller, je préfère vous raconter notre dernier week-end parisien avant le départ…

Hier, nous étions les premiers à faire la queue devant le Grand Palais pour aller admirer l’œuvre absolument fascinante et « gigantesquement » originale d’Anish Kapoor dans le cadre de l’expo Monumenta 2011. Aucun autre endroit que la Nef du Grand Palais ne pouvait aussi bien mettre en valeur cette expérience sensorielle offerte par l’artiste anglais (d’origine indienne) qui décrit ainsi l’objectif de son œuvre : « Mon ambition est de créer un espace dans l’espace qui réponde à la hauteur et la lumière de la Nef du Grand Palais. Les visiteurs seront invités à entrer dans l’œuvre, à s’immerger dans la couleur et ce sera, je l’espère, une expérience contemplative et poétique ».
Pas si facile d’y prendre des photos tant l’objet est surdimensionné mais c’est un défi qui ravira les amateurs.
Dans tous les cas, je vous conseille vivement de vous rendre à Monumenta 2011 (jusqu’au 23 juin) pour une expérience moderne, spectaculaire et unique.

Dernier week-end avant notre départ pour la Sicile !
The Parisienne vous propose ici d’autres photos que je trouve très réussies.

Dernier week-end avant notre départ pour la Sicile ! Puis, j’ai profité du sommeil de Ticoeur pour aller voir « Minuit à Paris » de Woody Allen et j’ai aimé : j’ai été charmée par la fantaisie de l’histoire, les images de notre belle ville, les lumières nostalgiques, les surprises du scenario… J’ai regretté que Owen Wilson joue comme aurait joué Woody Allen, j’aurais préféré qu’il ait sa propre personnalité ; là, j’avais envie de dire « Woody, sors de ce corps ! ». Et puis, sans vouloir enlever trop de suspens, apparaissent des personnages assez improbables qui semblent n’être là que pour offrir un vernis de culture littéraire et artistique aux pauvres spectateurs incultes que nous sommes. Mais globalement, j’ai aimé oui, parce que le sujet me touche et que j’ai souvent eu envie de monter dans une Peugeot qui m’emporterait là où elle emporte Gil, à Minuit, à Paris…

Dernier week-end avant notre départ pour la Sicile ! Enfin, ce matin, au Bois de Boulogne, avec trois copines, j’ai participé aux 10km de « Courir ensemble » au profit de Handicap International. Environ 2000 personnes valides et handicapées ont pris le départ dans une ambiance sportive et solidaire, loin du brouhaha marketing de « La Parisienne » (cette course qui devient si commerciale qu’un jour je vais arrêter d’y participer !). Une belle course. A refaire !

Sur ce, je pars faire nos valises !

Petites soirées entre blogueuses…

Comme je ne blogue pas depuis des siècles, je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer d’autres blogueuses en vrai. Maintenant, c’est chose faite car j’ai récemment eu plusieurs belles occasions de croiser certaines d’entre vous…

Début mai aura été très intense de ce côté-là… Petit tour en images…

Petites soirées entre blogueuses...J’ai commencé par répondre à un tweet de Nipette qui proposait une place pour aller voir un spectacle de Flamenco à la Grande Halle de La Villette. Je me lance, je réponds, je m’inquiète : « et si Nipette était en fait un tueur en série qui se cache derrière un pseudo et un blog fort sympathique ?… ». 😉 Et voilà comment je me retrouve en sa compagnie pour admirer un bellâtre espagnol (Amador !!!) qui a enflammé la salle par sa grâce, son talent, sa technique et son physique assez exceptionnel ! Merci Nipette !

Petites soirées entre blogueuses...Peu de jours après, Pétoulette me propose une sortie ciné pour aller voir « La Fille du Puisatier » sur les Champs. On attend que nos bébés respectifs soient endormis pour partir de chez nous et on se retrouve devant un verre en train de parler voyages à vélo avec bébé (j’ai trouvé plus routard que moi !) puis on enchaîne sur la dernière séance. Un film ensoleillé et rafraîchissant, avec de beaux paysages et un bon jeu de Daniel Auteuil. Par contre, l’actrice principale (Astrid Berges-Frisbey) est certes très jolie mais récite son texte comme une débutante.

Petites soirées entre blogueuses...Enfin, pas plus tard qu’avant-hier, je me retrouve chez « Oh my cake ! » à l’anniversaire d’Hellocoton qui a invité 35 blogueuses pour l’occasion. Alors moi, à dire vrai, j’étais pas invitée (pfff !) mais La Fée Maison m’a super gentiment proposé sa place ! Dingue ! En ce mois de mai, j’ai une veine de cocue, ça fait peur !
Hellocoton nous a bien gâtées : d’excellents petits cakes, des animations maquillage de qualité (Avène, Couvrance et Une) et surtout de chouettes rencontres : d’abord, je tombe nez à nez avec Virginie B. que je lis tous les jours ; je découvre son bel accent du sud, son talent de photographe et sa gaité contagieuse. A partir de maintenant, je lirai ses billets en entendant une voix chantante dans ma tête. J’ai également rencontré des blogueuses que je ne connaissais pas du tout auparavant, comme Zeliazoé et Magic Alice avec qui j’ai passé quasiment toute la soirée à papoter.

Ah et j’oubliais de parler de la toute première fois que j’ai rencontré des blogueuses : c’était fin mars, au MDB (Montmartre des Blogueuses) où j’ai notamment croisé Olympe, et où j’ai pas mal discuté avec Aude Nectar du Net dont j’aime beaucoup la plume, la sensibilité et à qui je souhaite de devenir écrivain !

Et bien moi, ça m’a fait chaud au cœur toutes ces rencontres en vrai, parce que y a pas à dire ça rajoute quelque chose ! Donc j’espère que ça continuera !

Who’s next ?

Une soirée sans bébé (SSBB) pour vous aussi ? (places de ciné à gagner !)

Edit du 9 mai : Zelda et Michèle ont gagné !
Avec mon dernier billet sur mes Soirées Sans BéBé du mois d’avril, j’ai découvert en lisant vos commentaires que certaines d’entre vous n’avaient pas passé de soirée sans enfant depuis longtemps. Alors j’ai eu une idée… Ben oui, parce que je vous vois proposer des concours de temps en temps pour gagner des lots sympas et moi évidemment avec mon petit blog personne ne m’offre de cadeaux à faire gagner (Calimero bonsoir !) donc j’ai décidé de fouiller dans mon propre sac, et même dans mon porte-feuille pour en sortir…. 2 PLACES DE CINÉ ! Il se trouve en effet qu’il me reste deux places GAUMONT Pathé valables en France jusqu’au 31 mai 2011 et comme je suis une abonnée UGC illimité, je n’ai pas de raisons de changer de crèmerie !

Une soirée sans bébé (SSBB) pour vous aussi ? (places de ciné à gagner !)Ma mère, un jour m’a raconté que les enfants nés le vendredi aimaient faire des cadeaux (elle a une théorie pour tous les jours de la semaine ma mère ;-)) : aujourd’hui, en tout cas, elle a bien raison.

Donc, direction le ciné pour un moment détente ! Après, je compte sur toi pour nous raconter ton SSBB spécial ciné ! Si tu es intéressée, laisse-moi un commentaire avant le 8 mai minuit en me précisant que tu souhaites participer. La gagnante sera désignée par tirage au sort.

Pas envie de payer une baby-sitter ? Pas envie de passer la soirée avec ton mari 😉 ? Fais comme moi, va au ciné à la dernière séance quand bébé dort. Du coup, c’est pas trop de boulot pour ton homme de surveiller le chérubin et tu t’offres un vrai moment pour toi.  Ainsi, je vais au ciné une fois par semaine en moyenne, seule ou avec une copine et toujours après 21h une fois que Ticoeur rêve de voitures.

Et si tu ne sais pas trop quoi aller voir, je te conseille vivement « Tous les soleils » de Philippe Claudel. Peut-être que mes origines italiennes influencent mon avis mais j’ai été très touchée par l’histoire de ce père italien et veuf qui doit survivre à l’adolescence de sa fille, supporter la gaminerie anarchique de son frère et faire le deuil de sa femme pour reconstruire sa vie. On rit, on pleure… ça parle fort en italien et le rôle du frère est si drôle qu’il m’a fait penser à l’excellent Spike (le coloc) dans « coup de foudre à Notting Hill ».

Sinon, je pense aller voir « La fille du Puisatier » et j’attends la sortie demain de »la ballade de l’impossible » car j’avais bien aimé le livre sur lequel est basé le film : Norvegian Wood de Haruki Murakami.

Alors, tentée par une sortie ciné ? Des films à conseiller ?

p.s : je viens de me rendre compte que j’ai tout écrit au féminin mais les hommes peuvent participer !

EDIT du lundi 9 mai : finalement, bonne nouvelle car j’ai non pas 2 mais 4 places à mettre en jeu donc j’ai décidé de faire gagner 2 personnes. Suite au tirage au sort (random.org), les gagnants sont… Zelda et Michèle ! Envoyez-moi votre adresse par mail

Merci à tous les participants !

Soirées Sans Bébé de février (SSBB #1)

Tout le monde le dit mais avoir un enfant ne veut heureusement pas dire qu’il faut faire une croix sur des petites soirées en amoureux. Bien au contraire ! C’est souvent vital et important pour le couple de se retrouver en tête à tête… Tous les magazines le disent, ça doit donc être bien vrai ?! De notre côté, depuis notre soirée d’anniversaire de mariage en août 2010 nous avons décidé de tenir un rythme d’une fois par mois pour une soirée en amoureux. Cela semble limite routinier et peut-être trop régulier mais le fait de se dire « une fois par mois » nous permet d’y penser et de faire l’effort d’organiser une sortie car mine de rien on se laisse vite embrigader par le diktat du quotidien et passer une soirée à deux nécessite un minimum d’organisation : choisir une date, un programme et surtout vérifier la disponibilité de la babysitter. Ce mois-ci, c’était bien plus simple que d’habitude car nous avons eu la visite de mes beaux-parents puis de ma mère qui nous ont gentiment proposé de garder Ticoeur afin que nous sortions un peu. Nous avons donc dépassé notre « quota » mensuel (parents indignes ;-)) histoire de se retrouver. Ainsi, au programme en février :
terrasse
Nous avons d’abord découvert le restaurant « le Jardin des Cygnes » de l’hôtel Prince De Galles avenue Georges V, Paris 8iè(via une promo 50% sur le site très utile de lafourchette.com) : cadre un peu vieillot mais service attentionné et cuisine traditionnelle copieuse, avec notamment une impressionnante côte de veau normande (attention : depuis le 15 février, l’hôtel est fermé pour travaux…à suivre pour sa réouverture).
Black-Swan
Un autre soir, nous sommes tout simplement allés voir l’excellent « Black Swan » : j’ai adoré ce film, pour la danse, la musique, le talent de la belle Natalie Portman, la psychologie du personnage principal qui a tant de mal à se lâcher et s’enferme dans un trop plein de discipline et d’autocontrôle aux dépens de son épanouissement et bonheur personnel. J’ai également aimé le mélange des genres car bien des scènes sont filmées comme des scènes de films d’horreur. On en a la chair de poule : il s’agit de nous mettre face à des souffrances psychologiques, aucune tronçonneuse au détour d’un couloir et pourtant on ressent une douloureuse violence en suivant l’héroïne prisonnière de son image de « cygne blanc », trop sage, trop petite fille. Une mention spéciale également pour le charme de Mila Kunis avec son tatouage dans le dos et son grand côté «cygne noir», séducteur et guidé par le plaisir.
« Perfection is not just about control. It’s also about letting go. » Black Swan
OneManShow-How to become a parisian
Enfin, nous avons fait une sortie théâtre un dimanche après-midi pour un bon moment de détente avec le one-man show d’Olivier Giraud « how to become a Parisian in one hour » au théâtre de la main d’or dans le 11iè. Belle prestation, remplie de clichés, certes, mais l’acteur est fort en mimiques et imitations des Américains et des Français dans des situations classiques (au resto, dans le métro, dans le taxi, en boîte de nuit…). Le show est en anglais très basique avec un gros accent français donc facile à comprendre. Un chouette divertissement qui nous a fait bien rire.

Et vous, trouvez-vous encore le temps de sortir en amoureux depuis que vous êtes parents ?