A la découverte des temples grecs : voyage en Sicile (part 2)

Voici la suite de nos aventures siciliennes en famille…

Après avoir quitté Palerme, nous sommes descendus tout droit vers le sud de l’île en agrémentant notre voyage de pauses archéologiques à la découverte de célèbres temples grecs de Sicile.

Nous nous sommes d’abord arrêtés à Ségeste pour y admirer le temple dorique aux 36 colonnes, devenu un des symboles de la Sicile, ainsi qu’un théâtre grec, le tout au milieu d’un magnifique écrin de verdure (enfin, je ne garantis pas la verdure si vous venez au mois d’août !).

A la découverte des temples grecs : voyage en Sicile (part 2)

Nous avons ensuite enchaîné avec le site de Sélinonte dont le charme réside surtout dans sa situation idéale en bord de mer. Nous avons d’ailleurs tenté de nous baigner mais le vent a refroidi notre chère méditerranée et malgré un temps chaud et ensoleillé, l’eau ne devait être qu’à 16 degrès si j’en crois mes orteils ! Par contre, Ticoeur s’est bien amusé sur la plage en collectionnant des coquillages en tout genre.

A la découverte des temples grecs : voyage en Sicile (part 2)

Le soir, nous avons fait escale à Porto Palo di Menfi chez Da Vittorio (photo en bas à droite) où nous avons profité d’un véritable festin à base de poissons en admirant la pleine lune et le sentier de son reflet sur la mer…

A la découverte des temples grecs : voyage en Sicile (part 2)

Et bébé dans tout ça ? Ticoeur a énormément marché car il a traversé tout le site de Sélinonte à pied (un bon 3km pour ses petites jambes avec quelques pauses portage). Toujours aussi simple de voyager avec lui car il dort aussi bien qu’à la maison. Chez Da Vittorio, il y avait tout pour l’accueillir : chaise haute, table à langer, nombreux jouets. J’en profite enfin pour vous indiquer que vous pouvez trouver ma liste de 10 conseils pour voyager avec bébé, chez Papa Blogueur.

La suite du voyage en Sicile sera dans la région d’Agrigente où vit ma très très grande famille ! Arrivederci !

 

calanque Cassis avec bébé

Notre premier voyage avec bébé : Cassis et les calanques (Ticoeur avait 2 semaines !)

Notre Ticoeur est très vite devenu un « bébé voyageur ». En fait, deux semaines après sa naissance, en septembre 2009, nous sommes partis à Cassis dans une maison que nous avions louée pour une semaine avec ma belle-famille : qu’est ce qui vous étonne le plus ? Le voyage avec nourrisson ou les beaux-parents ? 😉

Le paysage de Cassis m’a apaisée et m’a fait rêver. Le voyage nous a paru simple, comme une évidence.
Alors pourquoi un voyage si peu de temps après l’accouchement ? Déjà il y a eu les imprévus : Ticoeur est né une semaine après le terme et à cet âge-là chaque semaine compte. Moi qui imaginais bêtement qu’il naîtrait en avance, je pensais que nous partirions quand il aurait un mois. Loupé ! Puis, j’étais loin de m’imaginer subir une césarienne et je ne savais pas ce que cela impliquerait (fatigue, difficulté pour se déplacer, douleurs…). Bref, j’étais un peu dans le monde de Candide (ou de Oui-Oui … au choix selon vos préférences littéraires ;-)). Ce voyage n’a donc pas vraiment eu lieu au moment souhaité ni dans des conditions physiques idéales ; cependant, il m’a fait le bien grand bien !

Revenons en effet sur ma motivation pour un tel voyage : j’aime la mer ! Oui, c’est aussi bête que ça mais j’avais peur de déprimer à Paris dans notre mini appart de la Butte aux Cailles, trop petit pour une vie à trois. Et puis surtout je n’avais pas envie de ces habituelles visites de courtoisies auxquelles tous les parents ont droit parce qu’il faut bien montrer la petite star. J’étais fatiguée. Physiquement, et émotionnellement. Les visites, ça fait trop de monde d’un coup, à un moment où on a envie de se retrouver, de prendre ses marques. Je savais que je ne voulais pas de ça. Alors, on s’est dit pourquoi ne pas partir ? Après tout, un voyage en TGV pour Marseille ne dure que trois heures. Il y a certainement des nourrissons à Paris qui sont restés coincés trois heures dans un embouteillage ! Donc autant faire trois heures de TGV pour voir la mer, le soleil et les magnifiques calanques de Cassis où je suis si souvent allées quand j’étais petite.

Le bilan ? Positif. Ticoeur a été adorable et a eu la chance de prendre ses tétées avec vue sur la mer ! J’ai une belle famille en or qui a su me soulager (tâches ménagères, préparation des repas… tout ce qu’on n’a pas vraiment le temps de faire quand un bébé arrive dans notre vie !) et en même temps, ils ont su nous laisser du temps rien qu’à nous, en partant la journée en excursion dans les environs pendant que je me reposais avec Ticoeur. Pour le moral, cette semaine a été très bénéfique, voire salvatrice car mon humeur était vraiment maussade après les affres de mon accouchement. Le paysage de Cassis m’a apaisée et m’a fait rêver. Le voyage nous a paru simple, comme une évidence. Nous avons même profité de sorties restos en terrasse le soir, au port de Cassis, avec Ticoeur endormi dans l’écharpe comme un ange bercé par le bruit des vagues…

calanque Cassis avec bébé

A voir, à faire à Cassis :

  • Des balades dans les Calanques bien sûr (juste après l’accouchement, je pouvais peu marcher mais Papa Voyage a porté Ticoeur en écharpe et nous avons avancé à petite allure). Le reste de la famille a fait de plus longues randos…
  • Baignades  : l’eau est claire, les couleurs superbes… Cette fois-ci je n’ai pas pu me baigner à cause de ma cicatrice de la césarienne mais le reste de la famille en a profité. La mer était encore bonne en octobre.
  • La route des crêtes en voiture : sublime !
  • Le marché avec ses bons produits provencaux !
  • Visiter des caves à vin : le vin blanc de Cassis est excellent ! (Là encore, c’était pas pour moi cette fois-ci !)
  • Aller dîner dans la Calanque de Figuerolles du côté de La Ciotat.
  • Faire une excursion pour visiter Marseille.
  • Admirer les superbes couchers du soleil sur le Cap Canaille.

Nos bonnes adresses à Cassis :

Restaurant Au Chaudron : bon rapport qualité-prix et très bon accueil (pas de soucis avec bébé). 4 rue Adolphe Thiers, Cassis.

Hébergement : nous avions loué une villa sur Homelidays pour nous tous (nous + belle famille). Superbe ! Voici le lien si cela vous intéresse !

Notre premier voyage avec bébé : Cassis et les calanques (Ticoeur avait 2 semaines !)

Et vous ? Quel a été votre premier voyage avec bébé ? Connais-tu Cassis ?

 

Balade en vélo au Bois de Boulogne et Jardins Albert Kahn

Un jardin japonais, un jardin à la française, à l’anglaise, une forêt bleue, une forêt dorée et une foret vosgienne
Avec le temps qu’il fait, nous avons décidé de faire une grande balade en vélo pour nous dégourdir les jambes, direction le Bois de Boulogne où un long chemin sans voiture permet de traverser le bois, en passant devant Bagatelles, devant la Grande Cascade, à travers une forêt de pins et ce jusqu’à Boulogne où nous avons fait une halte pour visiter les très jolis jardins Albert Kahn. Là-bas, vous pouvez admirer un jardin japonais, un jardin à la française, à l’anglaise, une forêt bleue, une forêt dorée et une foret vosgienne. Le tout n’est pas très grand mais vraiment très bien aménagé et idéal pour prendre des photos, surtout la partie japonaise. Nous essaierons d’y retournerons un jour où une animation « cérémonie du thé » est proposée (voir programme sur le site). Ticoeur a adoré marcher à travers tous ces jardins. Il semblait tout fier que nous n’ayons ni poussette ni écharpe à lui proposer. Notre petit bonhomme est heureux de gambader par lui-même ! Il faut juste faire attention qu’il ne tombe pas dans le bassin aux carpes !
Je vous laisse avec quelques photos. Deux petits rappels avant de vous laisser :
– le petit concours pour gagner 2 places de ciné, c’est ici et c’est avant ce soir minuit.
– si vous souhaitez courir avec moi au profit de Handicap International dimanche prochain au Bois de Boulogne, c’est ici.

Sur ce, je pars m’entraîner ! Bon dimanche !

Edit du lundi 9 mai :
Résultat du concours pour gagner 2 places de ciné : bonne nouvelle ! J’ai finalement 4 places et non 2 à offrir donc j’ai pu tirer au sort 2 gagnants… qui sont… attention… Zelda et Michèle ! Bravo ! Envoyez-moi votre adresse par mail et racontez-nous votre sortie ciné !

Merci à tous les participants !

Balade en vélo au Bois de Boulogne et Jardins Albert Kahn

Idées de voyages : mon top 10 d’îles de rêve

Et vous ? Connaissez-vous d’autres îles paradisiaques ?

Une question que mes amis me posent souvent : « quelle est TON île préférée ? » Depuis notre tour du monde, il n’est pas rare qu’on nous demande des idées de voyages, alors je voulais partager avec vous une liste d’îles que j’ai beaucoup aimées. En élire une seule serait impossible donc en voici 10 que je mets ex æquo et qui m’ont marquées par leur beauté ou par les bons souvenirs qui y sont rattachés.

1 – Koh Phi Phi, Thaïlande : une des plus jolies îles de Thaïlande avec ses beaux pics karstiques.
Avec ou sans enfant ? Oui. En Thaïlande en général, on croise de nombreuses familles qui voyagent avec enfants. Vous éviterez juste les « full moon parties » !
Idées de voyages : mon top 10 d'îles de rêve

2 – Koh Lipe, Thaïlande : magnifique île souvent oubliée des touristes car la plus éloignée de Bangkok. Sable ultra blanc !
Avec ou sans enfant ? Oui. Nous y avions d’ailleurs croisé quelques familles.

Idées de voyages : mon top 10 d'îles de rêve

3 – Perhentian Islands, Malaisie : célèbres îles malaises parfaites pour le snorkeling : un véritable aquarium juste au bord de la plage.
Avec ou sans enfant ? Oui. Il y règne une ambiance familiale. Très calme. On y a croisé pas mal de familles avec enfants en bas âges même si les bungalows sont plutôt simples.

Idées de voyages : mon top 10 d'îles de rêve Suite de l’article

Préparation voyage en Sicile : l’itinéraire

Avec bébé et beaux-parents, mieux vaut assurer côté organisation !

Je viens de finir l’itinéraire pour notre semaine de vacances en Sicile avec Ticoeur.
L’organisation d’un voyage, c’est vraiment quelque chose de nouveau pour moi car nous étions habitués à n’acheter qu’un vol sec et à nous débrouiller sur place au jour le jour. Mais là, avec bébé et beaux-parents, vaut mieux assurer ! J’ai donc pas mal transpiré pour trouver d’avance le circuit (presque) parfait qui permettra de donner un premier aperçu de « mon île » à mes beaux-parents tout en incluant un passage dans ma famille et la découverte de deux sites archéologiques que je ne connais pas encore. Ensuite, j’ai contacté pas mal d’hôtels et bed & breakfasts avant de faire mon choix. Bref, j’ai bien bossé quoi ! Hôtels et voiture réservés. Voici le résultat :

Paris –> Palerme (2 nuits) –> Monreale –> Ségeste –> Selinunte (1 nuit) –> Caltabellota –> Agrigento (3 nuits dans la famille) –> Piazza Amerina –> Modica –> Syracuse (1 nuit) –> Catane –> Paris

Mes beaux-parents resteront une semaine de plus que nous et iront à :

Syracuse (2 nuits) –> Etna (1 nuit) –> Taormina (2 nuits) –> Cefalu (1 nuit) –> Palerme (1 nuit) –> Allemagne !

Sur le chemin, pas mal de belles ruines grecques, de villages de pêcheurs, de terre volcanique et d’architecture baroque… Donc, j’ai laissé de côté les plages et les petites îles, d’autant plus que l’eau devrait encore être un peu trop fraîche en mai. Cela dit, je voulais quand même vous montrer ci-dessous mon endroit préféré pour la baignade : « Cala Rossa », une magnifique calanque sur l’île de Favignana au large de Trapani…

Et vous ? Des vacances prévues en mai ?

Préparation voyage en Sicile : l'itinéraire