Pourquoi voyager avec ses enfants ?

Et pourquoi pas 😉

Non, sans rire, j’aborde le sujet aujourd’hui parce que figurez-vous que cette question on me l’a souvent posée.

La phrase qui revient le plus souvent et de nombreux parents voyageurs me l’ont confirmé c’est : « pourquoi voyager avec vos enfants si petits alors qu’ils ne s’en souviendront pas ? » De loin, c’est l’argument qui m’a été le plus souvent donné pour justifier du non-sens de voyager avec de jeunes enfants et j’avoue que cela me laisse songeuse…

Voyager avec ses enfants c’est le plaisir de passer du temps ensemble en découvrant le Monde

Certains supposent donc que seuls les souvenirs justifient le voyage… Etrange non ? Parce que sincèrement, s’il ne fallait proposer aux bébés que des activités dont ils se souviennent et bien les emmener au square serait tout aussi inutile que les emmener en voyage non ? Et si on pousse le raisonnement à l’extrême, alors, autant laisser les bébés dans des placards puisqu’ils ne se souviendront de rien ! Bon, j’exagère, mais j’avoue que l’argument du souvenir me laisse perplexe… Par exemple, je réalisais récemment que même des voyages que j’avais fait à l’âge adulte ne m’avaient pas laissé beaucoup de souvenirs. Ainsi, je me souviens très peu de Vienne que j’ai pourtant visité à l’âge de 25 ans, ou encore de Séville que j’ai découvert à 28 ans ; pourtant, j’ai beaucoup aimé ces voyages… Les souvenirs sont parfois injustes ou irrationnels. C’est très beau d’avoir des souvenirs mais le cerveau a ses mystères et parfois ses zones d’ombres et on ne sait pas trop pourquoi on se souvient de certaines choses et pas d’autres (d’où l’utilité de tenir un blog d’ailleurs ;-)).

En tout cas, pour moi, la principale raison de voyager est le plaisir, la curiosité, l’envie de faire des rencontres… Et les enfants dans tout ça ? Pourquoi les emmener ? Tout simplement parce que c’est du temps passé 100% avec eux et pour eux. En voyage, nous sommes disponibles et reposés pour nous occuper totalement d’eux alors qu’au quotidien, on court à gauche à droite entre le travail et le reste ; et le week-end, il y a souvent des taches administratives, du rangement, des courses au programme. En voyage, nous sommes loin de tout ça. Il n’y a plus que nous, notre petite famille et le plaisir de passer du temps ensemble.

Pourquoi voyager avec ses enfants ?

Oui, c’est bien ça, la raison pour laquelle nous voyageons avec nos enfants c’est pour passer de merveilleux moments avec eux, dans un cadre différent, que nous choisissons pour qu’il soit agréable, intéressant et surtout adapté à un voyage avec enfants. Oui, parce que voyager avec ses enfants ne veut pas dire voyager n’importe où, ni n’importe comment ! Je l’ai souvent souligné dans mes différents billets mais il y a beaucoup de critères pour choisir une destination adaptée : la sécurité, le climat, la santé, le confort… Et il est important de voyager autrement, plus tranquillement, en respectant le rythme de l’enfant, ses siestes, ses heures de repas… A ce sujet, certains pensent qu’il est mauvais pour bébé de sortir de sa routine et de son quotidien. Je n’ai pas de réponse définitive sur le sujet mais de notre expérience, les enfants n’ont pas du tout semblé perturbés par le voyage. Ticoeur peut dormir n’importe où et aime manger de tout. Peut-être d’ailleurs parce qu’il a beaucoup voyagé. Je ne sais pas dans quel sens ça marche et puis chaque enfant est différent donc pas de règles sur le sujet.

Et ceux qui partent en voyage sans leurs enfants ? Et bien, je ne les juge évidemment pas car primo, pour choisir de partir avec ses enfants il faut être serein : si c’est une source de stress alors mieux vaut éviter car personne n’en profitera ; secondo, le couple peut avoir besoin de se retrouver. Nous réfléchissons d’ailleurs à nous organiser un petit week-end en amoureux. Par contre, pour l’instant, je ne me sens pas du tout capable de passer deux semaines à l’autre bout de la planète sans mes enfants mais c’est mon choix, mon sentiment, ça changera peut-être.

En aucun cas je cherche à convaincre de voyager avec enfants. Mon but est seulement de partager humblement notre expérience parce que je sais qu’il y a un tas de personnes qui ont envie de partir avec leurs enfants mais qui se posent beaucoup de questions et qui ne voient pas forcément ce projet comme une réalité possible. Je sais que personnellement, avoir rencontré de nombreuses familles de voyageurs pendant mon Tour du Monde m’a vraiment rassuré sur la logistique et sur l’expérience que cela pouvait représenter pour les petits : ils s’adaptent plus facilement à des situations différentes et cela leur apporte je pense une belle ouverture sur le Monde…

Bon, une dernière parenthèse pour dire qu’aux yeux de Ticoeur La Baule c’est sans doute aussi bien que l’île Maurice 😉 : dans les deux cas, il s’agit de très bons moments à la plage avec d’autres enfants. Alors, non, pas besoin d’aller bien loin pour faire plaisir à ses enfants, il y a un tas de belles destinations en France ou chez nos voisins. Les destinations plus exotiques c’est plutôt pour la météo, le dépaysement et la découverte d’autres cultures… Et parfois c’est moins cher d’aller loin que de louer une villa sur la Côte d’Azur !

Alors certes, mes enfants ne se souviendront pas de leurs premiers voyages mais je suis convaincue qu’il restera une trace des ces voyages en eux, que ces voyages auront contribué à les enrichir d’idées, d’envies, d’images; à les nourrir, à les construire… Ticoeur a adoré écouter de jeunes musiciens jouer des percussions sur les plages de Maurice. Il est très sensible à la musique. Il me reparle beaucoup des animaux qu’il a vus, des volcans, des montagnes… A l’école, il dessine des tas de baleines et de dauphins et la maîtresse doit se demander pourquoi 😉 Et par dessus-tout, il a aimé jouer avec des enfants de plein de cultures différentes. Donc à court terme, on peut même dire qu’il a de beaux souvenirs de nos voyages mais l’essentiel est ailleurs. L’important pour moi c’est qu’au moment du voyage, il était heureux. Voyager avec ses enfants, c’est leur apprendre à tisser des liens avec le Monde, en le découvrant et en apprenant à le respecter. Et avant tout, voyager avec ses enfants c’est tisser des liens très forts avec eux, des liens qui resteront à jamais quand les souvenirs, eux se seront évanouis.

Et vous ? Que pensez-vous du voyage avec enfants ?

65 réponses pour “Pourquoi voyager avec ses enfants ?


  • Bonjour,

    En ce qui me concerne, je n’ai pas encore d’enfants. Mais mes parents ne se sont pas gênés pour voyager avec mon frère et moi, même lorsque nous étions très jeunes (il paraît que j’ai pris l’avion pour la première fois à quelques mois, et mon frère à à peine un mois).
    Évidemment, je ne me souviens pas de tous ces voyages. Mais aujourd’hui, je pense qu’aucun de nous n’en garde des « séquelles », et je ne pense pas que ça ai perturbé notre développement en quoi que ce soit. Si ce n’est que ni lui ni moi ne tenons en place, et sommes toujours prêts à aller découvrir de nouveaux horizons. Peut-être est-ce parce que dès très tôt, nos parents nous ont inculqués le goût de la découverte ? Et même à l’âge adulte, tous les ans, nous effectuons au moins un voyage en famille. Un reste de tous ces voyages passés ensemble dès nos plus jeunes âges ?
    Je pense donc que c’est une chance pour vos enfants de pouvoir vous accompagner, et je vous souhaites d’en bien profiter !

  • Quel sujet interessant!! Moi j’aime voyagé avec mon bébé et aussi sans donc je me retrouve un peu partout dans ton article!!! En tout cas en ce qui concerne les enfants, je pense que voyager est une grande chance pour eux, et même s’ils ne garderont pas de souvenirs je reste intimement convaincue qu’ils gardent des sensations, des sourires, des odeurs, qu’ils apprennent la curiosité, la difference. Chez nous notre grand bébé n’a pas l’air perturbé par les voyages il est autant excité que nous à l’approche d’un voyage, dort partout, mange partout! Pour nous voyager avec lui n’est pas une grosse contrainte au contraire c’est un grand plaisir!!! Mais parfois c’est tellement agréable de s’echapper le temps d’un week end en amoureux aussi!!! Toutes les combinaisons sont possibles!!

  • Si tu savais le nombre de fois où je te cite en exemple quand ce genre de conversation vient sur le tapis !!! J’ai même un jour failli quitter un dîner quand notre hôte a déclaré : de toute façon, les gosses ne s’en souviendront pas, je préfère mettre de l’argent de côté pour le leur donner à 18 ans… Je suis restée sans voix… J’aimerais tellement voyager plus souvent, mais Pacsman à un énorme problème avec l’avion !!! Heureusement, il reste plein de destinations accessibles en train, et ton blog est une source d’inspiration magnifique, merci ! Et bravo pour l’appli !!!

  • J’adore voyager avec ma LB, mais l’Homme est un peu stressé alors une fois par an, le voyage se fait sans elle…ça me rend un peu triste, j’essai de le rendre le plus court possible ( 3/4 jours).

    • Si on se lance dans un petit voyage en amoureux ce sera 2 ou 3 jours maxi pour la première fois je pense…

  • Bien dit ! voyager en famille ou voyager seul ou en couple … toutes les formules ont leurs avantages et parfois leurs inconvénients … Chacun ses priorités !

  • On peut aussi rajouter dans les arguments pour que voyager avec des enfants ne coutent pas si cher que ca. Et meme si les enfants n’ont aucun souvenirs de ces voyages là, il leur restera l’envie de redecouvrir un pays une fois adulte

    • Le surcoût est faible quand ils sont touts-petits comme les miens. Plus tard, ça se gâte un peu 😉

  • Je suis entièrement d’accord avec toi.
    Nous avons toujours voyagé avec notre puce, qui va avoir 2 ans tout bientôt. En Inde, en Thailande, France, Suisse, HK, Singapour, etc…
    Même si elle n’en gardera aucun souvenir, il y aura qq photos pour laisser des traces. C’est un bonheur que de voyager avec elle, d’être là pour ses 1er bains dans la mer, ses 1ers pas ds le sable, etc…
    Je ne suis pas prête de la laisser encore (surtout en Inde, ms en France avec ma famille, why not). Donc partir un we en amoureux, j’espère que nous en aurons l’occasion…

  • 100% d’accord avec toi, si on avait le budget ca ferait longtemps qu’on aurait commencé a parcourir la planete, mais je compte bien me rattraper!

  • C’est nul comme réflexion, j’ai voyagé avec mes parents (pas aussi exotique que ta petite famille ;)) mais je m’en souviens, pas de tout mais de certaines choses, des sentiments, des impressions, etc.

    Mon père recevait souvent cette réflexion quand on étaient petits, on lui demandait pourquoi il nous amenait à Walt Disney en Floride alors qu’on ne se rappellerait plus mais pour lui c’était un non sens, il aimait voir nos yeux d’enfants dans le moment présent 🙂

    • Oui, les impressions et le vécu restent même si on n’en est pas vraiment conscient… Et c’est vrai que voir ses enfants heureux sur le moment c’est l’essentiel !

  • J’aimerais beaucoup emmener mon fils plus souvent avec nous en voyage mais il faut reconnaître que nos choix de vacances ne sont pas très adaptés à un petit de deux ans : New-York, road-trip aux USA, Saint-Petersbourg… Je trouve les voyages itinérants assez compliqués avec un enfant. Par contre si c’est pour un séjour balnéaire avec visites aux alentours, je l’emmène sans problème (Corse cette année, Thaïlande l’hiver prochain j’espère…).
    J’aime passer du temps avec mon bébé mais pour moi les vacances sont aussi synonymes de repos, j’ai vraiment envie d’éviter tout stress pendant mes congés annuels ! J’aimerais beaucoup avoir ton caractère, je crois que je me prive de beaucoup de choses avec mon fils car tout me paraît être une montagne (je n’ai jamais pris les transports en commun avec lui par exemple, du coup je ne bouge pas souvent dans Paris). En tout cas je tenais à te dire que depuis quelques mois que je lis ton blog, j’ai beaucoup modifié ma façon de voir les choses, alors merci !

    • Pour les séjours dans les villes, ça ne me freine pas du tout car c’est pas très différent de Paris côté logistique et on y trouve tout ! Mais effectivement, nous bougeons beaucoup à Paris à la base ! Le métro c’est tout le temps mais en évitant les heures de pointe. Pour rentrer le soir on prend le taxi. Et puis quand j’ai la poussette je prends le bus car c’est plus simple (mais encore une fois qu’aux heures creuses). Si c’est pour les microbes, mon médecin me dit toujours qu’emmener son bébé au supermarché c’est bien pire !
      Pour rendre les choses plus faciles, il faut voyager léger (en pensant qu’on peut acheter beaucoup de choses sur place).
      Quant aux séjours itinérants on en fait pas mal avec les enfants mais je prévois des étapes d’environ 3 ou 4 jours, une location de voiture et je réserve les logements en avance.
      Côté grandes villes, nous sommes allés à Londres, Rome, Kuala Lumpur, Singapour Stockholm… En itinérant : quasi tous nos voyages, même à l’île Maurice.
      Un grand merci pour ton témoignage… ça me fait plaisir si mon blog te donne envie de voyager davantage (et sereinement) avec ton fils ! Mais tu as raison aussi de partir avec ton chéri !

  • Tunisie à 4 mois, Volgograd ( en Russie , deux changements) à 5 mois, pour moi la question ne se pose pas : quand tu as un bébé, tu fais des choses avec 🙂

  • J’espère bien partir avec ma Loute en voyage, et si je pars sans elle c’est juste pour me retrouver un peu seule avec mon mari ^^
    Bon, attention, elle n’est pas encore arrivée, on verra bien quand elle sera là, je parle dans « l’idéal » …

  • Je n’envisage pas de voyager sans ma fille, franchement, je n’aime pas trop partir sans elle, sauf de temps en temps pour faire plaisir à mon couple…

    J’ai emmené ma fille en voyage assez jeune dans de très belles destinations car j’avais envie d’y aller. En sachant pertinemment qu’elle ne s’en souviendra pas. Quand on en parle, elle sait qu’elle y est allé mais ça commence à devenir flou pour elle (elle a 13 ans).

    Mais c’est effectivement quelque chose de plus profond qu’elle gardera sans doute. Cela fait parti de la construction d’un enfant.

  • C’est drôle parce que j’ai découvert ton blog lorsque l’on a décidé de partir en Malaisie avec les enfants (13 mois et 3.5 ans). Nous avons comme toi toujours emmené nos enfants en voyages (Maroc, Tunisie, Oman, Dubaï et Malaisie) et j’ai fait face aux mêmes questions des collègues qui eux, partent sans leurs enfants. Mon fils a fait du snorkelling en Malaisie et me dit souvent qu’il aimerait bien y retourner.

    Depuis qu’il a 3 ans, il garde beaucoup de souvenirs de ces voyages et j’attends avec impatience l’âge où il se demandera pourquoi les habitants des autres pays ne s’habillent pas comme nous, ne parlent pas comme nous et vivent différemment. Car c’est ça le but des voyages: apprendre de l’Autre. Nous avons choisi pour l’instant que des destinations très « safe » (point de vue sécurité et sanitaire) mais j’espère pouvoir assez vite leur faire faire des voyages plus « roots » comme l’Inde qui nous a vraiment marqué nos esprits.

    Bons voyages…

  • Merci pour ta citation !
    Évidemment, je suis d’accord avec toi. Nous avons choisi d’avoir des enfants et ils font partie de notre vie et de nos voyages.Il m’a toujours semblé normal de partager avec eux nos passions, nos choix. Lorsqu’ils étaient petits (avec 4 enfants), nous avons voyagé à l’étranger en privilégiant les échanges de maison qui nous permettaient de découvrir de l’intérieur un nouveau pays, une nouvelle culture tout en bénéficiant d’un bon confort et d’un coût plus light. Avec des enfants plus grands, nous sommes partis sac au dos à la découverte du monde, car nous aimons voyager et partager du temps et des découvertes avec nos enfants. Même si les enfants n’ont pas de souvenirs précis, je pense qu’ils bénéficient d’une ouverture sur le monde.

  • Moi, depuis que j’ai petit chou, je passe tous les jours avec lui, vacances ou pas. je suis POUR que l’on traine avec nous nos choux, j’emmène le mien partout où je vais. Je suis sure que je serai bien triste loin lui. Bon OK, je n’applique pas cela pour la journée 😉 une journée sans ca fait du bien aussi.

  • Que ce billet me fait du bien. On ne comprend autour de moi pourquoi je veux emmener mon fils. Et mes raisons sont le même que les tiennes. New-york, je ne l’ai pas emmener parce que là, c’est clair, ce n’était pas adapté. On revient de Bruxelles où nous avons passé de très bons moments. Mes parents ne m’ont jamais emmenée, du coup je dois prendre le contre pied.

  • En fait, c’est une conception de la vie je trouve. Si les voyages t’étaient importants avant, pourquoi arrêter avec des enfants? On demanderait pas ça à un musicien ou à un sportif ! Pour nous aussi, c’est important de continuer à faire des voyages avec notre bébé mais aussi d’avoir une vie culturelle, sociale… J’ai jamais fait autant de musées que depuis que je suis en congés parental ! 😉 Le tout est de se lancer et, pour l’instant, pas de difficultés, et pourtant on est ni roots ni ultra zen 😉

  • coucou,
    je rejoins tout à fait ce billet. et pour le placard, à chaque fois qu’on annonce qu’on part en vacances on nous demande avec votre fille, et maintenant « avec les 2 » ? et pourtant notre prochaine destination c’est la guadeloupe, pas très exotique à mon avis… (elles ont 2 mois et demi et 2 ans)
    et donc je réponds toujours « ah non les filles on les laisse dans un placard capitonné avec la bouffe et l’eau pour 15 jours ! » 😀 je comprends pas toujours, mais y en a qui l’ont mal pris.

    comme toi je trouve que les voyages en famille c’est du bonheur en barre pour tout le monde. j’ai eu des enfants parce que je voulais partager ça avec eux, être dégagé des contingences de tous les jours, vivre des aventures et des premières fois ensemble. Découvrir les choses non seulement à travers mes yeux, ceux du papa mais aussi des leurs. Après c’est sûr on voyageait déjà avant, et on adore changer nos habitudes.

    voilà sinon j’adore votre blog sur lequel je suis tombée en cherchant des renseignements pour le Maroc. se sera certainement notre destination après la guadeloupe.

  • Je partage ta philosophie. On essaie de les emmener partout !
    Même s’ils n’auront pas de souvenirs précis des lieux, ils leur restera les sensations qui sont différentes des souvenirs mais tt aussi riches !
    Bises

  • Je ne suis pas d’accord avec le fait qu’ils ne s’en souviennent pas. Peut-être pas de façon consciente mais ils s’en souviennent. Sinon pourquoi tout le monde s’accorde à dire que l’amour qu’un bébé reçoit de ses parents construit sa confiance en lui.
    Voyage avec un enfant, c’est aider au développement de ses sens, de son goût (le goût de la mer, l’odeur du vent marin, puisque tu cites la Baule, même si lors de notre voyage au Japon c’était plutôt azuki, maccha et mangue), de son rapport aux autres (tous les enfants sont les mêmes et pourtant ne jouent pas exactement de la même façon d’un endroit à l’autre, d’une cour d’école à une autre cour d’école, entre adulte discutez des règles du monopoly).
    Ils sont à un âge où ils ne cessent d’apprendre à chaque instant, où ils se construisent, le voyage, quelqu’il soit, y apporte également une touche.
    Par contre notre façon de voyager à peu changer, puisque j’étais déjà une voyageuse lente et tranquille.

  • Coucou!! tu sais que justement on a eu cette discussion le weekend dernier avec mon beau frere et ma soeur qui viennent de devenir parents!
    Perso nous avons deux enfants, et suite à la lecture de ton blog, nous nous sommes decidés à partir en septembre en corse (petite destination mais quand meme!!) avec mon fils de 4ans, et mon autre fils de 3 mois à l’époque. On s’est regalé.
    Du coup on parlait de ou partir l’été prochain, et on envisage Majorque (ou nous sommes deja partis avec mon ainé) ou fuerteventura.
    Mon bof m’a demandé « quel interet de partir avec les enfants, ils ne se souviendront de rien. »
    Selon lui il faut profiter avant d’avoir des enfants, ou apres quand ils sont grands.
    Je lui ai repondu, que c’était le plaisir d’etre en famille, de profiter de moments ensemble. Des souvenirs, ensemble! Partir sans eux, comme toi, je ne pourrais pas. Pas pour le moment, et je ne juge en rien ceux qui le font. Mais quel bonheur de partir ensemble. Il est vrai cependant que les vacances ne sont pas les memes, on s’adapte à leur rythme, mais finalement, n’est ce pas plus reposant?!

  • Passionnant, ton billet !

    La question ne se pose pas pour moi. Mais j’ai eu la chance de beaucoup voyager avec mes parents en étant petite, et je ne les en remercierai jamais assez. mes souvenirs sont très probablement très différents des leurs, mais ils sont bien présents, et justement, ce sont des souvenirs liés au bien-être, au plaisir d’être ensemble.

    Des bises !

    *

  • Je viens de decouvrir ton blog par ce super article…Tu lis dans mes pensees ou quoi ? lol 100 % ok avec toi 😉 je ne te raconte pas la tete de notre entourage depuis qu’il sait qu’on part vivre qq années au mexique, avec notre fils of course.
    J’ai entendu au moins 100 fois le coup du « il ne s’en rappellera pas » à chaque voyage : quel « argument » à la C**

  • Même si je suis encore loin de la vie de maman, je partage ton idée du souvenir en commun plus important que le souvenir de tel ou tel monument. Le voyage est formidable pour se retrouver, se sentir uni, partager et tisser des liens très forts. J’ai très peu voyagé avec mes parents mais j’espère bien changer la donne avec la prochaine génération !

  • Salut Christine, 100% d’accord avec toi! D’ailleurs je ne lis ton superbe article qu’aujourd’hui car nous sommes rentrés de Rome dans la nuit de Lundi! Nous sommes partis qu’avec Mini Voyageur (11 mois fêtés à Rome!) car Mini Voyageuse(7 1/2ans), elle, était en Espagne avec ses grands parents.

    C’est vrai que ce sont des vrais moments en famille sans trop de soucis. Ce week-end, nous avons profité de Mini Voyageur qui tente de faire ses premiers pas et même si M.Papa et moi-même avons été malade à tour de rôle ;-(, nous avons pris le temps de jouer tranquillement avec lui dans la chambre, que faire d’autre?

    Pour les voyages en ville, et pourtant je ne suis pas habituée aux grandes villes, je trouve que c’est assez simple! Sauf pour le métro en poussette que nous avions pris ce week-end! Mais je crois que toutes les villes ne sont pas adaptées!

    Et pour les souvenirs, il est vrai qu’ils n’en ont pas beaucoup, mais qu’importe, Mini Voyageuse a l’impression de se rappeler de tout quand elle regarde les photos et elle a plaisir maintenant à découvrir de nouvelles cultures et personnes! Et Mini Voyageur est très à l’aise avec les gens peut être parce que depuis tout petit tous les étrangers que nous rencontrons lui font des grands sourires et le prennent dans leur bras pour lui toucher ses petits cheveux blonds comme la paille! Va savoir!

    En tout cas, je crois qu’on est sur la même longueur d’onde: prendre le temps avec nos enfants où que ce soit et qu’on a de la chance de pouvoir assumer nos voyages en famille!

    • Oui ce sont de vraiment des moments privilégiés et aucun doute que de votre côté vous en profitez bien ! J’adore suivre vos aventures !

  • Comme le disait si bien ce cher Montaigne dans son essai « De l’institution des enfants » : « les voyages forment la jeunesse »… alors pourquoi attendre.

    Je rajouterai à ton billet que ces voyages à l’étranger les ouvrent aussi à l’apprentissage d’autres langues. Et comme tout se joue entre 0 et 5, plus ils sont exposés jeunes mieux c’est !

    Vivement les vacances et notre prochain voyage 🙂

    • C’est vrai ! Même s’il chouette de voir que des enfants de langues très différentes jouent bien volontiers ensemble sans se comprendre !

  • Tout à fait d’accord avec toi sur le partage où qu’il soit, je ne comprends même pas la question que tu poses en fait 🙂 elle ne devrait pas être posée !
    perso la seule chose qui me freine c’est l’argent, le budget voyage est le dernier de la liste mais dès qu’on y arrive forcément j’ai envie de partager avec ma fille ! après c’est vrai qu’aller à New York avec un tout petit c’est dommage car personne ne profite (sauf bien sûr si tu peux y aller quand tu veux…), il faut quand même adapter les voyages à l’âge des enfants… et partir en couple c’est important aussi, c’est un voyage différent…
    Seule j’aime moins justement pour le côté partage… d’ailleurs c’était pas trop dur la Corse toute seule ?

    • C’est vrai qu’elle ne devrait pas être posée cette question ! Mais que ce soit dans mon entourage ou parmi les personnes croisées pendant nos voyages, il y a pas mal de gens qui ne voient aucune utilité à emmener les enfants… En Corse, nous étions 11 blogueuses donc le partage était au RDV. Par contre mes enfants m’ont manqué donc si week-end en amoureux il y a, ce ne sera que 2 jours pour la première fois en tout cas.

  • Bravo pour cet article Christine! C´est à lire, et à relire.
    J´ai toujours profité de voyager avec mes filles.
    Et cela continue!
    Gros bisous
    Elisa

  • Ah ! Les voyages, ça forme la jeunesse, il paraît ! Et bien moi, je suis 100% d’accord 🙂 Comme promis, je t’ai préparé une réponse en billet, sur mon blog 🙂

  • les vacances qu’elles soient à 1000km, ou à 20 minutes de chez soi ça reste des moments magiques à partager avec son-ses enfants.
    des moments où on est 100% dispo pour eux, qui sortent du quotidien
    même s’ils ne se souviendront pas des destinations, des lieux de vacances ils auront toujours en eux ce sentiment que les vacances avec papa et maman c’est bien et qu’on partage bien plus que durant le reste de l’année

    • C’est vrai peu importe la distance ou la fréquence, c’est la qualité qui compte et ce sentiment de partage en famille !

  • Bonjour, je découvre ce blog et suis ravie de me sentir moins seule.
    Nous habitons Paris et nous essayons de voyager avec nos enfants presque 4 ans et 18 mois.
    Nous sommes allés en Thailande, avec la grande quand elle venait d’avoir 2 ans; elle est allée au Maroc à 8 mois en Tunisie à 18 mois… en Malaisie avec le plus jeune à 1 ans et sa soeur de 3 ans et là on va partir aux Philippines je pense à Paques prochain.
    Le tout toujours en itinérant …
    le secret … un lit babybjorn que tout le monde nous envie à l’aéroport (5kg!!!!)
    prévoir les couches car les locales sont peu utiles et des petits pots car au fin fonds des iles malaises on en trouve pas…

    des comprimés de stérilisation pour les bib, car au bout de 2 jours, ils sentent le fromage (malgré le goupillon et le liquide vaisselle)
    Autre secret du pédiatre depuis ses 11 mois mon fils boit du lait de vache comme dirait ma fille, ce qui se trouve partout c’est moins risqué que le lait en poudre qui tourne vite à la chaleur.

    et anecdote amusante qui nous est arrivée en malaisie…

    on embarque pour le train de nuit du sud de la malaisie vers le nord, on achète du lait (on ne trouve que des briquettes de 20cl donc on en achète 8 pour faire la nuit et le jour suivant en attendant de voir) et là ma fille dans le train réclame un bib pour s’endormir… et elle me dit pouah du lait au bonbon…
    je sens et en effet c’était du lait à la vanille… ce qui n’était pas inscrit sur la boite bien sur… et là nous flippons 12h de train à faire et 4 heures ensuite pour rejoindre notre ile… et bien mon ptit loup de 11 mois à bu tranquillement son lait à la vanille et surtout n’a pas été malade…
    Nous avons trouvé ensuite à l’hotel du « vrai lait de vache »…
    …. à vos anecdotes…

  • moi je dis vivent les voyages, tous les voyages.

    avec les enfants bien sûr (un souvenir amusé : à Venise, des locaux – un prêtre notamment, dans son église – s’étaient extasiés sur mon aîné alors qu’il avait un an : je crois qu’ils manquent d’enfants là bas). c’est sûr que c’est génial de voyager avec eux, quel que soit leur âge.

    et sans les enfants aussi (un grand souvenir : une grosse semaine passée à la Guadeloupe à deux quand les enfants avaient 2,5 ans et 6 mois : un immense souvenir de liberté pour mon mari et moi – mes beaux parents avaient quant à eux un peu morflé avec les loulous…)

  • Bonsoir !
    Tout à fait d’accord avec toi ! D’ailleurs je suis toujours surprise quand on me pose cette question ! Comme toi je ne juge pas ceux qui préfèrent laisser les enfants à la maison mais pour mes enfants et moi ce serait dommage, je trouve de se priver de ce moment de partage qu’est un voyage. C’est vrai que les tout petits n’en garderont que peu (ou pas) de souvenirs mais je trouve cet argument absurde car il s’applique alors à toutes les autres activités : par exemple pourquoi emmener son enfant faire du manège à 1 an, il n’en gardera pas le souvenir ? En plus, je pense que c’est un peu comme l’alimentation, on ne se souvient pas de la première fois où on a goûté tel ou tel plat mais c’est justement parce que dès petit on a été imprégné de ces saveurs qu’on les apprécie plus grand. D’ailleurs on me pose aussi souvent la question des musées, j’y ai trimballé ma fille dès son plus jeune âge, elle ne s’en souvient pas mais aujourd’hui qu’elle a 5 ans je peux l’emmener dans n’importe quel musée sans qu’elle s’ennuie. je ne dis pas qu’elle s’intéresse à toutes les œuvres mais elle se promène, regarde, commente, compare etc… Moi ça me rend tellement heureuse de voir mes enfants découvrir des choses « étrangères » à notre quotidien que je ne renoncerais pas à ce plaisir de les emmener partout !

  • Eh bien nous ne voyagons pas autant que je voudrais car mon mari est artisan et que les vacances ç est pour sa pomme, nous avons fait quelques voyages avant l arrivée de biboune et nous continuons avec elle, elle a commencé par Lisbonne à ses 11 mois, une croisière en méditerranée à ses 17 mois, Porto à 23 mois et récemment 1 semaine en Corse. Nous continuons nos petits week-end en amoureux 2 fois/an. Emma j en suis sûre sera fière d avoir fait tout ça plus tard et sera bien heureuse de se voir en photo si petite dans ces lieux. Tant qu’ on pourra financièrement on voyagera et avec elle bien sûr. Même si un voyage avec bébé a des inconvénients, on en garde surtout de très jolis souvenirs

  • Complètement d’accord avec toi ! Et voyager à quelques heures de voiture de la maison, c’est déjà dépaysant pour eux, même si moi je préfèrerais aller à l’autre bout du monde, mais après ce n’est pas le même budget 🙂

  • Bonjour !
    Je ne suis jamais partie en vacances sans mes enfants et j’aime beaucoup cela même si je comprends ceux qui ont besoin ou envie de partie « comme avant »: on ne voyage pas pareil avec des enfants mais c’est tout aussi enrichissant. Après une journée passée à l’hôpital pour une petite infection dans un pays européen (donc supposé sécurisant niveau santé), je suis cependant plus méfiante quand je choisis mes destinations car avec des enfants un petit problème facile à gérer dans un pays que l’on connait peut vite devenir compliqué. Et les enfants aussi ont des souvenirs de voyage ne serait ce que le plaisir de feuilleter des albums photos ou de voir des objets rapportés à leur demande…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :NrzHCV