Organiser son voyage en Chine

Je vous l’ai déjà raconté : depuis mon enfance, je suis fascinée par la Chine. A la fac, j’ai appris le mandarin et ensuite, dès que j’en ai eu l’occasion, j’ai voyagé dans ce grand pays. Aujourd’hui, je voulais donc vous donner quelques conseils si vous envisagez de visiter la Chine avec ou sans enfants.

Où aller en Chine ?

La première question qui se pose est : où aller en Chine ? J’ai mis un petit cœur devant mes endroits préférés.

Pékin , où nous nous étions posés pendant un mois avec Papa Voyage lors de notre voyage de noces. Il y a énormément de sites à visiter, de monuments, de parcs et de quartiers à découvrir. Nous avons eu la chance d’y aller quand il y avait encore beaucoup de vieux hutongs (ces anciens quartiers constitués de ruelles très étroites et d’habitations traditionnelles). Non loin de Pékin, la Grande Muraille de Chine est vraiment impressionnante ! Pékin est une ville très intéressante pour toute la famille. Ne pas manquer : le Temple du Ciel, la Cité interdite, le Palais d’été, etc. Une ville passionnante à tout âge !

La vie dans un hutong

La Grande muraille de Chine

Shanghai : j’aime bien Shanghai même s’il y a moins de visites historiques et culturelles qu’à Pékin. On y découvre la Chine d’aujourd’hui, la Chine ultra moderne, des quartiers branchés et des gratte-ciels… Pour un peu plus de calme, le quartier français est agréable. Non loin de Shanghai (enfin tout est relatif….), je conseille la ville de Hangshuo pour son immense lac de l’ouest et la possibilité de se balader à vélo à travers les champs de thé vertJe conseille aussi Suzhou pour ses canaux et ses palais. Il faut avoir conscience que Hangshuo et Suzhou sont des villes énormes. Si vous recherchez de jolis villages, je vous conseille Tongli . Enfin, Les Montagnes Jaunes sont très belles même si les chemins sont trop aménagés. L’avantage de choisir Shanghai comme base d’un voyage en Chine c’est la multitude d’escapades possibles dans la région au sens large avec des transports efficaces et des trajets pas trop longs donc c’est une option adaptée pour un voyage en Chine avec enfants.

Entre Pékin et Shanghai, j’ai beaucoup aimé le Mont Tian Shan. La montée est longue mais à l’arrivée c’est magique ! Il y a 6660 marches ! Etant donné l’effort physique, je dirais que vous pouvez y aller en famille uniquement si vos enfants sont assez grands et habitués à la rando.

Beaucoup de circuits proposent le triangle : Pékin – Xi’An et Shanghai. Pour le coup, je n’ai pas aimé Xi’An où j’ai été très déçue par les soldats en terre cuite (le site n’est absolument pas mis en valeur – on se croirait dans un vieux gymnase…). Donc moi je ne ferais pas le crochet par Xi’An et je privilégierais le sud de la Chine afin de poursuivre le voyage…

Dans le sud de la Chine, j’ai adoré les pics karstiques du côté de Yangshuo : il est possible de faire des balades bucoliques à vélo (ou en radeaux comme les Chinois). Dans la même région, il y a les très belles rizières en terrasse de Longsheng mais nous avions été déçus par l’accueil des locaux et par le côté trop touristique des lieux. Le sud reste cependant une région agréable pour un voyage en famille.

Dans le Yunnan, j’ai beaucoup aimé Lijiang pour sa vieille ville : il suffit de s’éloigner des quelques rues remplies de boutiques de souvenirs pour quitter la foule et découvrir d’autres très belles rues. J’ai bien aimé les gorges du Tigre mais je n’ai pas été trop fan de Dali, Kunming et la Forêt de pierres.

Enfin, je finis par une région que j’ai adorée mais que je ne recommande pas en famille (trop de grandes distances et trop d’inconfort) : la région près de Kashgar et notamment les paysages du côté du Lac Karakul

En quittant le fin fond de l’est de la Chine, nous avons suivi la route de la soie où deux sites m’ont marquée : les immenses dunes du désert de Gobi et les impressionnantes grottes bouddhiques de Tianshui.

Enfin, si nous retournons en Chine, nous irons en famille et nous choisirons la région de Chengdu avec notamment les pandas, le bouddha géant de Leshan et surtout le parc national Zhangjiajiè.

Voyager en Chine : les informations pratiques

  • Quand partir ? Je conseillerais le printemps. Pour toutes les destinations dont je vous ai parlé ci-dessus nous avons voyagé en avril-mai. Seule exception : Pékin où nous étions en janvier et où nous avions aimé l’ambiance avec la neige et le Nouvel An chinois (tout plein de feux d’artifice !).
  • Combien de temps ? Vous pouvez n’y rester que deux semaines si vous vous limitez à Shanghai+Pékin ou à une région en particulier mais je conseille d’y passer plus temps pour voir plusieurs facettes de la Chine et aussi parce que le visa n’est pas donné ! (voir ci-dessous).
  • Trajet : en avion comptez 11h30 pour Shanghai. Décalage horaire : + 7h.
  • Guide de voyage : nous avions le Lonely Planet Chine que nous avons trouvé très complet donc parfait pour un long séjour.
  • Visa :  il faut un visa pour aller en Chine et c’est devenu coûteux : 126€ par personne (60 euros par personne + 66 de frais de service – mêmes tarifs pour les enfants et les adultes). Dire que nous n’avions payé que 35 euros il y a 10 ans ! Raison de plus pour séjourner longtemps en Chine. Nous n’avions pas fait de vaccins particuliers mais consultez votre médecin qui saura vous conseiller. Pour se consoler du prix du visa, sachez que le budget sur place est plutôt économique ainsi que les billets d’avion.
  • Assurance : il existe des assurances spécialement conçues pour un voyage en Chine. Pour un long séjour, regardez par exemple l’offre d’ Allianz Travel.
  • Hébergement : en Chine, je conseille vivement le réseau des auberges de jeunesse car ce sont des hébergements de charme et de qualité avec des chambres doubles et des chambres familiales. Dans tous les cas, évitez les gros hôtels au charme communiste. Les guesthouses et les petites structures sont bien plus accueillantes et plus jolies.
  • Le mandarin : clairement, mes bases en mandarin m’ont aidée et m’ont permis de discuter avec les locaux qui sont particulièrement chaleureux et généreux (sauf les chauffeurs de taxi et autres racoleurs :-)…). A Pékin et à Shanghai vous trouverez facilement des gens qui parlent anglais. En dehors, le mieux est de demander toutes les informations à vos hôtes qui eux parleront certainement anglais.
  • La cuisine chinoise : j’adore ! Surtout la cuisine des stands de rue ! Ne pas manquer les soupes de nouilles fraîches et les jiazi maison (petits raviolis fourrés). Ne pas boire l’eau du robinet.
  • Autres tuyaux en vrac : achetez une carte SIM chinoise ainsi qu’un adaptateur pour les prises électriques ; pour la province, je vous conseille d’avoir du papier toilette avec vous car ce n’est pas toujours à la mode chez les Chinois ;  téléchargez une appli qui vous permettra de traduire le mandarin ; enfin, nous avions acheté des baguettes chinoises de voyage et nous avions trouvé très pratique d’avoir les nôtres (au lieu de consommer des baguettes en bambou jetables ou de vieilles baguettes en plastique douteux).

Et vous ? Vous connaissez la Chine ? Quelles sont vos régions préférées ?

*Cet article est proposé dans le cadre d’un partenariat avec Allianz Travel et contient des liens rémunérés.

Nos 10 randonnées en Crète avec les enfants

Je vous avais raconté notre voyage en Crète avec les enfants. Je vous avais donné notre itinéraire et montré tous les beaux endroits que nous avons découverts dans l’ouest de l’île. Il me reste à vous expliquer notre choix de randonnées famille pour ces vacances de Pâques que nous souhaitions sportives !

Randonnées dans les gorges de l’ouest de la Crète

La Crète est connue pour ses très belles plages mais aussi pour ses magnifiques gorges qui traversent le paysage et offrent des possibilités de randonnées dans un décor naturel, découpé et parfois très vertigineux ! Voici les gorges où nous avons randonné avec les enfants :


1/ Gorge d’Imbros – 8km – 2h15 du nord au sud.
Belle randonnée, facile.  Nous avons particulièrement aimé les passages étroits qui permettent d’apprécier le côté gorges. Se faufiler entre de grandes pierres a bien plu aux enfants ! La première moitié de la rando est plus jolie que la seconde moitié. Donc vous pouvez envisager de faire demi-tour à mi-parcours pour retourner à votre voiture. Cela dit, il y a une petite arche en pierre assez sympa aux 3/4 du trajet ; vous la raterez si vous faites votre demi-tour à la moitié mais ce n’est pas incontournable je trouve. Comment nous sommes-nous organisés pour le retour voiture ? « Papa Voyage » a fait demi-tour au niveau de l’arche et a rapidement re-parcouru tout le chemin jusqu’à la voiture pour venir ensuite nous chercher à la fin de la gorge. Avec les enfants, nous avons tranquillement marché jusqu’au bout de la gorge et nous nous sommes posés à la terrasse d’un café au bord de la route en attendant « Papa Voyage ». Il y a aussi la possibilité d’appeler un taxi et chaque bar restaurant pourra vous organiser cela mais c’est un coût à prévoir.

Gorge d’Imbros

2/ Gorge d’Aradena – 4h30 – randonnée réalisée du sud vers le nord donc en remontant la gorge.
La plus belle mais la plus difficile et la plus longue des randonnées de notre séjour. Je ne la conseille pas à des familles qui débuteraient en rando. Nous avons l’habitude de marcher et nos enfants aussi.
Avoir de l’endurance ne suffit pas : il ne faut pas avoir le vertige et il faut aimer grimper. En effet, en chemin, vous croiserez des échelles et des cordes. Ce n’est pas adapté à des enfants plus petits que les nôtres car ils auraient sans doute des difficultés à traverser ces obstacles. Bref, ce n’est pas une rando grand public mais une rando pour des marcheurs aguerris. Notez qu’il y a moyen de contourner la partie la plus difficile où se trouvent les deux échelles mais cela veut dire prendre un étroit chemin à flanc de falaise ; c’est peut-être plus simple mais cela demande également d’avancer avec prudence, sans avoir le vertige. Les échelles ne sont pas difficiles c’est juste que c’est impressionnant car on ne peut pas s’empêcher de se dire que se passerait-il si je lâchais l’échelle ??Mais pourquoi la lâcher hein ? Je me suis quand même placée juste derrière Titpuce pour me rassurer… Une fois les échelles passées, c’est là que c’est le plus difficile car juste à l’arrivée de la deuxième échelle, le terrain est en pente et constitué de petits éboulis : il faut avancer prudemment car clairement on ne veut pas glisser vers l’arrière…. Ces éboulis c’est ce qui m’a le plus dérangée et un peu inquiétée. Aussi, ce n’est pas très bien balisé à cet endroit-là donc surtout n’évoluez pas vers le haut à travers les éboulis mais prenez rapidement vers la gauche car le chemin n’est pas loin ; c’est juste qu’on ne le voit pas encore quand on est en haut de l’échelle.
Nous avons démarré cette randonnée à Loutro, puis nous sommes montés vers Livaniana (le faire assez tôt le matin car la montée est un peu ardue et en plein soleil) ; puis nous avons récupéré la gorge d’Aradena que nous avons remontée vers le nord. A noter qu’il est possible de faire un crochet vers la plage de Marmara pour démarrer la gorge depuis le début mais cela aurait rallongé cette rando déjà assez longue et nous souhaitions plutôt profiter de la gorge que de la plage, surtout que nous y étions en avril. A noter également que pour rejoindre Loutro, les enfants et moi avons pris un bateau à Hora Sfakion tandis que « Papa Voyage » est allé garer la voiture à Anapoli et est descendu à pied jusqu’à Loutro (voir plus bas).

en partant de Loutro
Gorge d’Aradena
le passage des échelles !

3/ Gorges d’Irini – facile – 2h30 environ
Il y a même des espaces aménagés pour faire des pauses ou des pique-niques. On longe un cours d’eau : c’est une rando normalement simple et une des préférées des familles MAIS à cause des grosses pluies qu’il y avait eu quelques jours avant, le cours d’eau s’était élargi et donc nous avons été bloqués par la rivière au bout d’1h de marche. Ainsi, nous avons fait un aller-retour dans cette gorge au lieu de la faire de bout en bout. Nous regrettons juste qu’il n’y ait pas eu d’info à l’entrée de la gorge. Cela dit, notre aller-retour de 2h valait le coup : c’était une belle balade même s’il faisait un peu gris ce jour-là.

Gorge d’Irini


Remarque : la gorge la plus connue est la gorge de Samaria mais celle-ci n’est pas accessible avant le mois de mai à cause du niveau d’eau dans la gorge au moment de la fonte des neiges. De plus, quand cette gorge est ouverte, il paraît qu’il y a vraiment beaucoup de monde et que pour éviter la foule, le meilleur choix serait la gorge d’Aradena dont je vous ai parlé plus haut.

Nos randos plages en Crète :


Voici quelques balades faciles qui nous ont conduits vers de très belles plages :


4/ Limini Beach : 1h aller/retour – facile
Une marche facile et courte pour atteindre une très belle calanque. C’était plutôt pour le plaisir des yeux car la baignade semblait dangereuse (courant et vagues). Je ne sais pas s’il est possible de s’y baigner mais l’endroit vaut le détour. Ce n’est pas très loin de l’aéroport de Chania, sur la péninsule d’Akrotiri.


5/ Péninsule de Balos : 1h30 aller/retour – facile
A noter que pour se rendre au début de cette balade, il faut emprunter une piste longue de 8km et donc conduire bien prudemment et lentement. Beaucoup de touristes se rendent à Balos en bateau. Comme l’objectif de notre voyage était de randonner, nous avons préféré la version terrestre. La marche est très facile et normalement vous pouvez vous baigner à l’arrivée. Pour nous, c’était hélas le seul jour où il a pleuvioté !

Balos


6/ Elafanisi : 2h aller/retour – très facile
L’endroit est sublime ! Notre coup de cœur de ce voyage en Crète et vous pouvez plus ou moins marcher selon votre goût. Nous avons choisi d’aller jusqu’à la pointe de cette plage tant l’endroit nous a plu et chaque point de vue était superbe ! Un endroit parfait pour la baignade si la température de l’eau le permet (encore un peu frais en avril mais possible).


7/ La rando des deux Monastères, jusqu’à la mer – 3h aller/retour – facile
Si vous ne souhaitez pas spécialement aller jusqu’à la mer vous pouvez réduire cette rando à 2h aller-retour et cela vous permettra néanmoins de profiter des deux beaux monastères que vous croiserez en chemin. C’est surtout le deuxième monastère (monastère Katholiko), en ruine qui est particulièrement beau.

Autres petites randonnées crétoise :


8/ Anapoli -Loutro : 1h15, en descente – « Papa Voyage » a réalisé cette rando sans moi et les enfants mais elle est tout à fait faisable en famille. Dans ce sens-là, c’est en descente et donc c’est surtout un peu exigeant sur les genoux. Pendant cette descente il y a de très jolis points de vue en direction de la mer et sur l’adorable village de Loutro. Comme je vous l’ai dit plus haut, avec les enfants, nous sommes allés en bateau à Loutro car notre randonnée du lendemain était la gorge d’Aradena qui est très longue donc je ne voulais pas trop fatiguer les enfants la veille. « Papa Voyage » est quant à lui monté à Anapoli en voiture afin que nous ayons notre véhicule le lendemain à notre arrivée après la gorge d’Aradena.


9/ The Balcony : 2h aller/retour – facile
C’est une rando que nous avons choisi de faire car après avoir dormi à Anapoli, nous avions du temps dans le coin. C’était sympa mais pas incontournable. A la fin, il y a un point de vue assez plongeant sur la mer. Cette rando se commence à Agios Iannis.

10/ Petite forteresse en ruines sur le plateau d’Askifou – très facile 1h30 aller/retour
Pas une rando incontournable mais agréable et c’était à deux pas de notre auberge  Panorama Askyfou. Cette petite rando était parfaite pour nous ouvrir l’appétit avant le dîner et un bon petit échauffement avant la rando dans la gorge d’Imbros qui était sur notre programme le lendemain matin.


Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur notre itinéraire en Crète, voir dans quel ordre nous avons réalisé ces randonnées et quelles autres activités nous avions mises au programme de notre semaine crétoise, je vous conseille de lire mon article complet sur nos vacances en Crète.

Enfin, je termine avec quelques conseils pour vos randonnées en Crète :


En chemin, vous croiserez beaucoup de chèvres, surtout dans les gorges.

C’est plutôt sympa mais sachez que potentiellement vous pourrez croiser une chèvre morte, tombée des hauteurs de la gorge !!!… Nous en avons croisé deux et j’ai conseillé aux enfants de ne pas regarder !
Prévoir casquettes, eau, petit en-cas, crème solaire et bien sur de bonnes chaussures.
Rajoutez votre maillot de bain et une serviette et si vous faites une rando pour vous rendre sur une plage. En avril, l’eau est très fraîche. Nous ne nous sommes baignés qu’une fois à Loutro car l’eau était si belle !
Pour la randonnée, je dirais que la saison va d’avril à fin octobre. Mais toujours bien se renseigner sur l’accessibilité des chemins.

En avril, on voit encore les sommets enneigés. C’est très beau !

Alors ? Tentés par la rando en Crète ? Quelle rando vous tente le plus ?

Notre vie en Angleterre #48 : les 10 ans de Ticoeur et du blog !

Une semaine très intense entre mes nombreux déplacements à Londres et l’anniversaire de Ticoeur !

Fêter son anniversaire à l’anglaise :

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais l’an dernier, comme nous venions d’arriver en Angleterre et que Ticoeur ne connaissait pas encore bien ses camarades de classe, nous n’avions fêté son anniversaire qu’en famille, à la maison.

Cette année, il avait hâte de pouvoir inviter ses amis. Comme je vous l’ai raconté, en Angleterre, il est très fréquent d’inviter toute la classe et de réserver une activité plutôt que d’inviter chez soi. En même temps, les deux sont liés car il ne serait pas simple d’avoir toute une classe à la maison !
Heureusement, nous avons remarqué que pour les plus grandes classes, il arrive souvent que ne soient invités que les camarades de classe préférés. Au final, Ticoeur a souhaité inviter 10 enfants pour une session d’accrobranche dans la forêt du côté de Southampton. Dix enfants c’est quand même les trois quarts de sa classe ! C’est son côté sociable qu’il tient de son papa j’imagine :-)…

Accrobranche


Une autre coutume anglaise que nous n’avons pas suivi pour le coup, c’est que très souvent, pour le goûter, il y a un snack salé du genre saucisses ou pizzas et frites ou jack potato with beans et il est souvent possible de réserver ce goûter salé auprès des organisateurs de l’activité ; le gâteau d’anniversaire est quant à lui distribué en portion à la fin de la fête et chaque enfant l’emporte à la maison. J’ai plutôt géré à la française : j’ai fait des tonnes de crêpes et un gâteau au chocolat pour les bougies : les enfants ont tout mangé et certains m’ont dit que c’était le meilleur repas sucré qu’ils avaient pris de leur vie ! Pour d’autres c’était les meilleures crêpes qu’ils avaient mangé ces 10 dernières années :-)… Bref, vive les recettes françaises !
Une autre coutume anglaise consiste à ne pas ouvrir les cadeaux : nous avons suivi cette règle mais surtout parce que ce n’était pas très pratique dans la forêt et aussi nous n’avons pas trop eu le temps. Pour les cadeaux, nous avions orienté tout le monde vers des livres en anglais car Ticoeur adore lire mais notre bibliothèque est évidemment plutôt française avec quelques livres en allemand également. Bref, les enfants ont été super généreux : chaque enfant lui a offert ses livres préférés, des classiques de la littérature junior. Le top ! Surtout que nous n’aurions pas forcément su quoi choisir… Je vous mets une photo des livres offerts car cela peut vous donner des idées de lectures en anglais pour vos enfants. Ou des idées de lectures tout court car ces livres existent traduits en français.

idées lecture en anglais

A propos d’idée de cadeaux dans le style anglais : nous avons offert à Ticoeur une illustration signée, en édition limitée réalisée par un des illustrateurs de l’univers des films Harry Potter. Un grand choix d’illustrations se trouvent dans la très belle boutique House of MinaLima qu’il ne faut pas manquer lors d’un week-end à Londres si vous êtes grand fan d’Harry Potter ! Même si vous n’y achetait rien, l’endroit vaut la visite !

Titpuce a elle aussi participé à un anniversaire car une petite de sa classe fêtait ses 8 ans. La fête a eu lieu au club équestre. Autant vous dire que Titpuce a adoré cet anniversaire ! Elle réclame toujours pour faire de l’équitation… On verra !

A l’école anglaise :

  • Ticoeur a été sélectionné pour un concours de sciences de la région ; avec trois autres enfants, il a représenté son école. Ils n’ont pas gagné mais ils se sont bien amusés car ce genre de concours est fait dans un esprit ludique avec du travail pratique en équipe ; pas du tout un concours avec des copies, des tables, un silence absolu et une atmosphère de compétition …. Toujours cette approche pédagogique anglaise que je préfère à notre système trop sérieux, trop académique je trouve. Pour vous donner une idée concrète, voici en quoi consistait le concours de sciences : construction d’un haut-parleur par chaque équipe ; expérience chimique pour reconnaître des fluides en les mixant et enfin analyse du comportement des larves de mouches au microscope :-)… Ticoeur nous en a parlé pendant deux jours !
  • Pour les parents, cette semaine, il y a eu une réunion d’information sur les écoles secondaires : j’y suis allée afin de mieux comprendre le système scolaire anglais après l’école primaire : c’était intéressant… je vais essayer de digérer tout ça ; pour l’instant je n’ai pas encore compris pourquoi la plupart des Français expat trouvent que l’école anglaise est bien mieux en primaire mais moins bien au collège : il faut que je creuse mais n’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez une expérience du secondaire en Angleterre…

Brexit or not Brexit


Nous sommes toujours dans un épais brouillard. En attendant, vous le savez sans doute mais les Européens doivent faire une demande de settlement status afin de pouvoir rester au Royaume-Uni après le Brexit. En théorie, ils nous ont vendu une procédure très simple, un petit formulaire à remplir avec envoi de la copie de notre passeport. Pour commencer nous avons bien galéré car il faut un téléphone androïd pour faire cette démarche alors que nous n’avons que des iPhones :-). Papa Voyage a dû demander à son service IT de nous prêter un Samsung et cela lui a brisé le cœur :-). Pour l’instant nous n’avons reçu l’accord de settlement que pour Papa Voyage : pas de news ni pour moi ni pour les enfants alors que nous avons fait la demande en même temps… pas mal d’Européens galèrent avec ce process et n’ont pas de nouvelles donc non, ce n’est pas si simple et c’est un peu stressant quand même étant donné le personnage qui loge au 10 Downing Street…
A suivre !

Parfois il pleut en Angleterre 😉

Je vous vante toujours la météo dans notre sud de l’Angleterre mais lundi dernier il est tombé toute la pluie que nous n’avons pas eu cette année ! C’était flippant !
Surtout parce lundi je devais prendre la voiture pour me rendre à la gare car je travaillais à Londres. Pour aller à la gare j’avais le choix entre la Nationale et l’autoroute et la conductrice inexpérimentée que je suis a fait le mauvais choix. J’ai choisi la Nationale alors que le revêtement aurait été de meilleure qualité sur l’autoroute. Résultat : je me suis retrouvée à traverser des piscines, avec les pneus à moitié recouverts d’eau. Je ne voyais rien entre la pluie et les éclaboussures torrentielles à chaque fois que je traversais une piscine ! Je n’avais jamais conduit dans de telles conditions et impossible de s’arrêter en bord de route. Le soir, j’ai entendu à la radio qu’une femme avait été secourue par les pompiers car elle avait noyé son moteur en traversant une de ces piscines et ne pouvait plus sortir de sa voiture tant elle était entourée d’eau ! Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour aller travailler !

What else?

Tap dance !
Je crois que je vous avais dit qu’en plus de la danse classique, Titpuce fait à présent des claquettes. En Angleterre, les enfants qui font de la danse se limitent rarement à un seul style. Ils sont inscrits en classique, moderne et claquettes. Les claquettes c’est vraiment plus populaire ici qu’en France et du coup, ça m’a donné envie d’en refaire moi aussi : Il y a 20 ans, pendant mon année à Chicago, j’avais également pris des cours de claquettes pour vivre l’expérience américaine jusqu’au bout. Je suis un peu rouillée depuis le temps mais ça me détend pas mal et puis je pourrais m’entraîner avec ma puce.

J’ai testé le système de santé :
Cette semaine, j’avais une échographie de contrôle à faire à l’hôpital : c’était la première fois que je testais le système médical anglais et tout s’est plutôt bien passé. Il n’y a même pas besoin d’avancer les dépenses.  Les médecins ne m’ont rien trouvé donc ils doivent être super compétents ! La petite anecdote c’est que mon RDV était à 13h et soudain le médecin me demande si ça ne me dérange pas de servir de cobaye pour une étudiante qui apprend à faire des échographies car depuis ce matin 8h, avec des rendez-vous toutes les 20 minutes, elles n’avaient pas encore reçu une personne slim, or c’est l’idéal pour tout bien observer à l’écran ! C’est inquiétant mais hélas pas étonnant : je vois bien qu’il y a beaucoup plus de personnes en surpoids ici qu’en France et les mauvaises habitudes alimentaires en sont sans aucun doute la raison. Je me suis donc sacrifiée pour la science et la formation des jeunes médecins anglais !

La voile : les enfants ont profité du club de voile au village car il ne reste plus qu’un mois avant la fermeture de la saison. Il y avait énormément de vent ! C’était vraiment difficile !

Titpuce emportée par le vent !

Vocabulaire en anglais : je vous le dis souvent mais j’ai vraiment l’impression de stagner en anglais ; alors quand j’apprends quelque chose j’aime bien le partager ici. Au boulot, j’ai entendu une personne utiliser l’expression anglaise suivante : « Make hay while the sun shines » … en gros : « réjouis-toi tant que le soleil brille »… Une expression dans l’esprit carpe diem… une expression qui m’a bien plu !

Cinéma : je suis allée voir Downton Abbey le jour de sa sortie. C’était très sympa, exactement dans l’esprit de la série… Il faut d’ailleurs que je réserve déjà nos billets si je veux réussir à visiter cette demeure cette année ! Les réservations se font des mois à l’avance !

Les 10 ans du blog : cadeau inside !

Et oui, j’ai créé ce blog quelques jours avant la naissance de Ticoeur ! Et donc petit bonus pour ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu’ici ! Je vous propose un cadeau pour vous remercier d’être de plus en plus nombreux à lire nos aventures en Angleterre et ailleurs ! J’ai préparé un colis gourmand avec des spécialités anglaises. Pas de partenariat, pas de sponsoring, juste un petit cadeau de ma part pour marquer le coup ! Encore un anniversaire fêté sous le signe de l’Angleterre !
Vous avez envie de goûter quelques produits anglais ?

  • Dites-moi en commentaire votre spécialité anglaise préférée sucrée ou salée
  • Vous avez jusque mercredi 2 octobre à 21h (heure française) pour participer
  • Le ou la gagnante sera annoncée à la fin de cet article

Bonne chance à tous !

PS : ouf ! Je n’irai qu’une journée à Londres la semaine prochaine !

EDIT du jeudi 3 octobre : merci à toutes pour vos participations ! Et surtout merci de nous suivre ici régulièrement ! C’est « Take Time and Travel » qui remporte le colis gourmand anglais qui partira donc en direction de la Lorraine ! Bravo !

La Crète en famille : notre roadtrip dans l’ouest de l’île

Au début des vacances de Pâques, nous sommes partis en Crète avec les enfants. Un superbe voyage en famille qui confirme notre goût pour la Grèce ! Vous vous souvenez ? En avril dernier, nous avions passé nos vacances dans le Péloponnèse ; puis, en juillet, nous avons fait le tour de Corfou en voilier. Ce que nous aimons en Grèce ? Les paysages, le climat, le petit budget, la cuisine (le poisson frais !) et surtout l’accueil chaleureux des locaux ! En Crète, nous avons trouvé une hospitalité et une générosité incroyable ! Bref, une destination à découvrir en famille sans hésitation !

Comme la Crète est grande, nous nous sommes concentrés sur la partie ouest de l’île et j’ai organisé le roadtrip ci-dessous, avec 9 nuits sur place. Côté météo, nous avons eu 7 jours de beau temps (18 degrés et grand ciel bleu) et 2 jours de pluie. Aussi, contrairement à l’an dernier à la même époque, la température de l’eau était fraîche (je dirais 16-17 degrés) donc nous ne nous sommes baignés qu’une fois. Disons qu’en avril, il est tout à fait possible d’avoir une mer plus chaude mais ce n’est pas garanti. De toute façon, mon programme était surtout orienté rando et paysages. Les sommets étaient encore enneigés. En ce début avril, sur les plages les plus connues de l’île, nous avons eu la chance d’être quasi seuls alors qu’en été il doit y avoir foule !

Elafonisi Beach sans la foule estivale ! Elle est pas belle la vie ?

La Crète en famille : notre itinéraire

  • Arrivée tardive à Chania.
  • Tour de la péninsule d’Akrotiri (c’est la péninsule où se trouve l’aéroport de Chania). A voir absolument : Limania Beach et les Monastères (Agia Triada, Gouverneto et les ruines du monastère Katholiko). Pause sur Marathi Beach et coucher du soleil à Stavros.
Monastère Agia Triada
Monastère Katholiko
Limania Beach
Limania Beach
Marathi Beach
Stavros
  • Direction le lac de Kournas puis la ville de Réthymnon – nuit près des gorges d’Imbros à l’auberge Panorama Askyfou (petit prix, très bon accueil et très bonne cuisine familiale).
Lac Kournas
Réthymnon
  • Randonnées dans les gorges d’Imbros. Déjeuner à Sfakia puis direction Loutro en bateau. Baignade. Dîner et nuit à Loutro. Alors, j’avais lu des critiques sur les forums comme quoi Loutro c’est mort, y a rien à faire ! Oui, c’est vrai mais pourquoi vouloir faire quelque chose ? Juste admirer ce village typique et reprendre des forces le soir sur une des nombreuses terrasses de restaurants dans un cadre franchement idyllique, ça vaut le coup !
Gorges d’Imbros
Loutro
Loutro
  • Randonnée dans les gorges d’Aradena (superbe mais pas pour les débutants !) puis nuit à Anopoli. Excellent accueil à l’auberge Anopoli rooms & tavern.
Aradena
  • Direction Chania. Musée de la typographie : on y découvre l’histoire de l’imprimerie et les machines sont exposées (Guttenberg, etc). Les enfants ont trouvé la visite intéressante. A prévoir si, comme nous, vous avez une journée de pluie, sinon, ce n’est pas incontournable.
  • Visite de Terra Creta (production d’huile d’olive). Très bien. Non loin se trouve le plus vieil olivier de Crète. Puis, direction la péninsule de Balos (hélas, il pleuviote encore).
Balos : ce serait plus joli au soleil !
  • Expédition vers la célèbre plage d’Elafonisi. Son sable a de légers reflets roses (c’est léger ! Il y a des gens qui truquent les photos sur les réseaux sociaux ! Ne vous attendez pas à un rose intense mais l’endroit est magique de toute façon et la balade est magique même si la mer est trop fraîche pour se baigner. Vraiment à voir ! Puis, rando dans les Gorges d’Irini.
Elafonisi (sans filtre ! La vraie couleur !)
Elafonisi
Gorges d’Irini
  • Plage de Phalasarna (celle-ci je la recommande plutôt quand il fait assez chaud pour se baigner) puis retour à Chania et balade dans la vieille ville. Le port vénitien et le phare ont beaucoup de charme !
Phalasarna Beach
Chania et son port vénitien
  • Matinée et déjeuner à Chania avant de prendre notre avion à 14h30.
Le port de Chania
Le phare de Chania

Remarques concernant notre itinéraire en Crète :

J’essaie d’anticiper les questions que vous allez me poser :-)…

  • Attention, notre itinéraire est orienté rando. Si vous enlevez de notre programme les grosses randos (gorges d’Imbros, gorges d’Aradena et gorges d’Irini), alors soit vous allez pouvoir prendre le temps de bien profiter des plages dont je vous ai parlées (mais alors partez entre mai et octobre pour une eau plus chaude), soit rajoutez des étapes plus à l’est de l’île pour compléter.
  • Notre programme peut tenir sur une semaine si on enlève : la journée lac Kournas + Réthymnon et la journée pluie à Chania avec le musée de la typographie.
  • Une bonne adresse à Chania ? Vous remarquerez que je vous ai donné nos bonnes adresses hébergements sauf à Chania. Alors voilà la raison : nous avons dormi 4 nuits dans une petite maison bien moderne, très propre avec une très belle vue depuis la terrasse à Agia Marina (c’est à un quart d’heure à l’ouest de Chania). L’hébergement en soi était très bien (voir ici) mais Agia Marina est une station balnéaire sans charme et complètement vide en avril. Donc, hors saison, je conseille de prendre une location dans la vieille ville de Chania qui elle est pleine de charme.
Vue de notre terrasse à Agia Marina

La Crète en famille : les informations pratiques

  • Se rendre en Crète : nous avons pris un vol Easyjet pour Chania (3h30 de vol depuis Londres – ce doit être similaire depuis Paris).
  • Décalage horaire : 1h de plus par rapport à la France
  • Location de voiture : nous avons loué une petite voiture (Fiat Panda) à l’aéroport de Chania pour 12 euros par jour (chez Avis mais nous avons tout simplement utilisé un comparateur de prix et choisi le moins cher).
  • Les repas : nous dépensions 30 euros à 4 pour manger bien copieusement ! Les portions sont grandes donc il suffit souvent de prendre 2 plats et 1 entrée ou même 2 entrées et 1 plat pour manger à 4 ! Ticoeur a adoré les jus d’orange frais ! Nous avons également adoré la pita de Sfakia servie avec du miel (parfais après une rando ou au petit déj), les petits chaussons farcis au fromage et aux épinards, les légumes verts et les poissons frais ! A chaque fois, les desserts sont offerts ainsi que le raki ! Un aubergiste a même voulu nous offrir une bouteille d’1 litre de raki en souvenir ! Nous avons réussi à réduire à 100ml après forte négociation !
  • Les randonnées : nous voulions vraiment que ce voyage soit un beau voyage de rando en famille. Je vais donc préparer un billet détaillé pour vous décrire les marches de notre programme, notamment nos longues randonnées dans les différentes gorges.

Et vous ? Tentés par la Crète ? Et si vous connaissez l’est de l’île, je veux bien vos conseils car nous comptons bien découvrir l’autre moitié l’an prochain !