Non classé

Articles dans cette catégorie :

30 films anglais pour découvrir l’Angleterre

Je continue de partager avec vous des ressources pour que vous puissiez pratiquer votre anglais et voyager en Angleterre.

Je vous avais déjà parlé de mes 10 séries anglaises préférées et des auteurs de littérature jeunesse en anglais dont Ticoeur et Titpuce ont dévoré les livres. A présent, voici une liste de films anglais que j’aime beaucoup. Comme j’ai eu du mal à faire une sélection ! Car autant, je n’ai pas vu tant de séries que ça puisque je n’ai jamais eu la télé, autant côté cinéma, j’ai vu énormément de films ! Le cinéma et moi c’est une longue histoire d’amour ! Et si vous me suiviez déjà quand j’habitais à Paris, vous vous souvenez sans doute de mes sorties ciné et de mes revues de films. Cette passion me vient de mon père. J’ai l’impression d’être née dans une salle de cinéma tant mes premiers souvenirs d’enfance sont liés au grand écran ! C’était ma façon de voyager à l’époque… J’ai d’abord essentiellement vu des films français, italiens et américains et ce n’est que plus tard que j’ai découvert le cinéma anglais, lorsque j’étais au lycée. Ma liste comporte donc des films anglais de ces 25 dernières années ; pas les vieux classiques. En même temps, 30 films ça devrait déjà bien vous occuper et vous verrez que pour certaines références, je donne d’autres idées similaires… Alors, on sort le pop corn et silence, ça tourne !

Je rappelle que l’idéal pour progresser en anglais est de regarder ces films en VO avec des sous-titres anglais. Si votre niveau d’anglais ne vous le permet pas encore, alors optez pour la VO avec sous-titres en français. J’ai mis des petits cœurs à côté des quelques films que je choisirais d’emmener sur une île déserte s’il y avait assez d’électricité et pas assez de rhum :-)…

Des films pour découvrir la société anglaise :

Les films de société c’est un genre très développé en Angleterre et un genre que j’affectionne tout particulièrement, donc je commence par quelques films de cette catégorie. Pour des thèmes plus légers, rendez-vous plus loin dans l’article.

I, Daniel Blake (2016) – Ken Loach : je suis une grande grande fan de Ken Loach ! Et c’est avec lui que j’ai découvert le cinéma anglais donc il a une place toute particulière dans ma sélection. Chacun de ses films s’attaque avec justesse à un problème social et nous dépeint les classes défavorisées. Dans I, Daniel Blake, Ken Loach nous décrit le système de chômage au UK. Quand on vit en France, il nous arrive de râler au sujet du chômage mais croyez-moi ici c’est un autre niveau et c’est important de s’en rendre compte. La protection n’est pas la même ! Très loin de là ! Préparez vos mouchoirs, vous en aurez besoin. Si le sujet du chômage ne vous intéresse pas, alors pas de soucis : Ken Loach a à peu près tout couvert : la vie précaire des livreurs dans Sorry we missed you, la jeunesse défavorisée dans le très nostalgique Sweet Sixteen ou dans The Angel Share (le seul de ses films qui soit drôle !), la vie des cheminots dans The Navigator et puis j’aime aussi My name is Joe… Bref, il y en a tant !

Billy Elliot (2000) – Stephen Daldry  : comme ce film m’a touchée ! Encore une fois, l’histoire nous plonge dans les milieux défavorisés du nord de l’Angleterre et raconte la vie du petit Jamie qui se découvre une passion pour la danse classique. Tout son entourage, englué dans des préjugés primaires n’accepte absolument pas ce choix et va lui rendre la vie infernale mais le pouvoir de la danse n’est-il pas au-dessus de ces bassesses ? Une merveille que j’hésite encore à montrer aux enfants car c’est socialement assez violent mais une merveille sans nul doute !

Suite de l’article

Mes 10 séries anglaises préférées… et les autres !

Je sais, cela fait déjà pas mal de temps que je vous ai promis une liste de ressources en anglais pour vous aider à entretenir la langue de Shakespeare et j’ai pris beaucoup de retard car vous savez quoi ? J’ai trop de choses à vous recommander ! Alors, j’ai décidé de découper mes coups de cœur anglais en trois parties : séries, films et livres. J’avais déjà partagé avec vous nos idées lecture d’auteurs anglais pour les enfants. Il est temps que je m’occupe des parents !

Voici donc les séries anglaises que je vous recommande afin de découvrir l’Angleterre, son Histoire, ses paysages et pratiquer votre anglais bien sûr ! Car plus vos oreilles entendront la langue, plus vous progresserez ! Donc bien évidemment, il s’agit de regarder ces séries en VO. Si vous le pouvez, le mieux est de rajouter les sous-titres en anglais mais si votre niveau ne vous le permet pas encore, alors OK pour les sous-titres en français. Seule la version doublée est strictement interdite :-)…

Downton Abbey (de Julian Fellows) : entre la beauté de la langue parlée par les acteurs, l’architecture de la demeure, les manières, les paysages et la lumière, cette série est un vrai plaisir à regarder… Bien sûr, cela ne reflète pas la réalité du pays mais une Angleterre aristocrate. Néanmoins, les attitudes, les comportements et les intrigues ont quelque chose de très british que ce soit au sein de la famille Crawley qu’au sein de leurs domestiques. J’adore la grand-mère (Lady Violet) jouée par l’excellente Maggie Smith : elle trouve toujours la réplique parfaite ! Au fil des saisons, je ne me suis jamais lassée de suivre cette famille au fil du temps, à partir du jour où le Titanic a fait naufrage en 1912, jusqu’au 1er janvier 1926. Un petit bémol ? Je n’aime pas le jeu de l’actrice qui tient le rôle de Lady Cora Crawley (la mère) car elle utilise toujours les mêmes postures et les mêmes expressions de visage (au bout de quelques épisodes cela devient un jeu bien monotone, peut-être pour coller au personnage le moins intéressant de la famille ?). Pour la petite histoire, nous n’habitons pas loin du château de Downton Abbey qui se nomme château de Highclere et qui n’est pas du tout dans le Yorkshire comme dit dans la série mais dans le Hampshire où nous vivons. En m’y prenant longtemps à l’avance j’avais obtenu des billets pour le visiter mais nos réservations ont déjà été décalées deux fois à cause du covid… Pour l’instant, nous l’avons donc vu de l’extérieur mais un jour je vous montrerai l’intérieur ! 6 saisons et 52 épisodes (sur Netflix et Amazon).

Suite de l’article

Notre vie en Angleterre #83 : Christmas autrement…

La période de Noël approche à grands pas, dans un contexte de moins en moins féérique mais certains signes ne trompent pas : entre la belle innocence des enfants et les efforts de l’école, il y a quand même quelque chose dans l’air, un esprit de Noël que chacun essaie de préserver ; rien à faire, c’est contagieux ;-).

J’ai trouvé ces derniers jours très émouvants. J’ai même pleuré devant mon écran en assistant au concert de Noël à distance organisé par l’école. Je me suis connectée à 15h et j’ai pu voir et entendre les enfants chanter, classe après classe. C’était triste de penser que nous ne pouvions pas assister de présence à ce spectacle ; c’était triste de s’imaginer que les enfants ne chantaient que devant une caméra, sans public ; je pouvais voir d’autres visages émus parmi les parents qui avaient laissé leur caméra allumée et surtout j’ai vu des grands-parents verser de chaudes larmes et là je me suis dit « zut ! J’ai oublié de prévenir les nôtres qu’il y avait un concert live des enfants ! » Comme quoi, rien à faire ! Je ne prends pas l’habitude de cette vie à distance ! Et je n’ai donc même pas pensé au côté positif évident : nos familles géographiquement éloignées auraient pu, pour une fois, assister au concert de Noël. Heureusement, les maîtresses ont pensé à tout et nous ont envoyé un enregistrement vidéo que j’ai donc pu partager après coup. Encore une fois, bravo aux enseignants et au prof de musique ! Nous offrir la magie des chants de Noël des enfants était une super idée !

A la maison aussi, il y a un petit air de fêtes. Nous avons acheté un sapin en pot que nous planterons dans notre jardin et Titpuce s’est occupée de décorer les fenêtres, à son idée, sans modèle. Vous le savez : c’est la petite artiste de la famille. En plus, avec nos fenêtres typiquement anglaises, cela rend vraiment mignon je trouve :

Le 11 décembre en Angleterre c’est Christmas Jumper Day : les enfants vont donc à l’école avec un pull de Noël au lieu de l’uniforme. (Vous pouvez relire mon article de l’an dernier sur les traditions de Noël en Angleterre).

Pour revenir à la thématique musicale, la bonne nouvelle de la semaine était le résultat de l’examen de piano de Ticoeur : il a obtenu son Grade 2 de la Royal Academy of Music avec mention (with Merit). Je suis si fière de lui !

Et dernière nouvelle de l’école : nous avons eu la surprise de recevoir un email nous indiquant que Ticoeur avait gagné, dans sa classe d’âge, la médaille d’or du concours national de computing (il ne tient pas de moi c’est certain !) et la médaille d’argent du concours national de mathématiques. Ces concours sont organisés par l’université d’Oxford. Si ça continue comme ça, il va finir par y aller un jour ! En tout cas, quel étonnement et quelle fierté car nous ne savions même pas qu’il avait participé à ces concours !

Sinon, depuis le 2 décembre (jour où quelques règles ont été assouplies), les activités extra-scolaires ont pu reprendre. Ticœur était ravi de retourner au tennis même si en hiver, cela veut dire jouer dans la fraîcheur de la nuit (car uniquement des courts extérieurs ici !). A part la reprise des activités extra-scolaires rien n’a changé. Nous ne voyons toujours personne et « Papa Voyage » entame son 9iè mois de télétravail mais chut !… Je crois qu’il ne va accoucher de rien :-)…

Dans notre jardin, nous sommes venus à bout du ramassage des feuilles d’automne. A quelques jours du début de l’hiver, il était temps ! Il faut dire que nos ex-petits Parisiens ont trouvé amusant de nous aider :

    

Et pour conclure sur le bulletin météo de notre sud de l’Angleterre : nous avons encore eu beaucoup de soleil pour agrémenter nos balades en bord de mer… Pour le coup, ça ne fait pas trop Noël !

Sur ce, je vous souhaite une belle semaine. De notre côté, nous devions aller aux Ménuires mais notre hébergement a annulé notre réservation. Nous allons rebooker pour la première semaine d’avril. Nous nous apprêtons donc à partir pour trois jours chez mes beaux-parents en Allemagne puis sans doute deux jours à Paris. Rien n’est sûr mais c’est l’idée. Puis nous rentrerons pour Noël en Angleterre où nous serons en quarantaine jusqu’à la rentrée scolaire.

J’espère de tout cœur que vous réussirez à voler quelques bons moments pendant les fêtes et je vous dis à bientôt pour la suite de nos aventures anglaises !

Nos carnets de voyage avec l’Atelier Rosemood

Vous le savez déjà : il n’y a pas que sur le blog que je raconte nos voyages. Depuis toujours, je tiens des carnets parce que j’aime le contact avec le papier, j’aime écrire avec de l’encre, j’aime pouvoir poser mes pensées sur le vif et tenir un journal avec tous les petits détails de nos voyages, au jour le jour, détails que j’utilise ensuite pour écrire mes articles sur le blog. Dans mes carnets, je confie également des impressions plus personnelles que je ne partage pas ici. C’est mon jardin secret :-).

Pour nos futurs voyages, j’ai commandé nos carnets chez Atelier Rosemood. Si vous ne les connaissez pas encore, il s’agit d’une papeterie nantaise très haut de gamme, une petite entreprise française qui travaille artisanalement avec des papiers de haute qualité, agréables au toucher, avec un fort grammage et des designs très esthétiques. L’Atelier Rosemood propose des carnets mais aussi des faire-parts, des cartes de vœux, des tirages photos… etc.

Je viens de tester leurs tout nouveaux carnets personnalisés. Il est possible de choisir la photo que l’on souhaite, la couleur du papier et du texte pour les couvertures. J’ai réalisé les deux carnets souples monochromes suivants que j’offrirai à Ticoeur et Titpuce pour la St Nicolas (et oui, nous fêtons la St Nicolas ici… avec un papa allemand !). Mes petits amours pourront eux-mêmes tenir leurs journaux lors de nos prochains voyages (si, si il faut y croire !).

J’ai légèrement retouché la photo afin de remplacer les vrais prénoms des enfants par Ticoeur et Titpuce 🙂

C’est pendant notre Tour du Monde que Ticoeur avait commencé à tenir un journal de voyage. Comme nous faisions l’école sur les routes et que théoriquement il était au CP, j’avais choisi ce format pour lui apprendre à écrire (relire mon article sur le compte-rendu de notre tour du monde). Depuis, je continue d’encourager les enfants à rédiger ne serait-ce qu’une phrase ou deux par jour ; entre-temps, ils ont pris goût à l’exercice. Vous remarquerez que dans mon choix de personnalisation, j’ai écrit en anglais pour Titpuce car mademoiselle n’écrit plus qu’en anglais quand elle écrit pour elle. Ticoeur, lui écrit plus volontiers en français ou alterne selon son humeur :-).

Et pour moi, j’ai personnalisé un carnet tissu photo. Le textile est superbe ! J’ai choisi la couleur « bleu pétrole » mais il y en a d’autres et j’ai sélectionné une photo de notre roadtrip en Australie.

Les découpes de papier ont été réalisées avec précision. Vraiment très pro ! Un travail d’orfèvre ! Je vous recommande donc fortement l’Atelier Rosemood pour leur savoir-faire en papeterie made in France !

atelier rosemood

Juste un petit point à signaler : les délais de réalisation peuvent être longs. Cela a pris un peu plus de trois semaines pour moi (j’imagine que cela cela dépend des produits et du planning), justement parce qu’il ne s’agit pas d’une multinationale et que l’Atelier Rosemood travaille avec un maximum de contrôle qualité, de relecture et que certaines tâches sont manuelles. Le délai de livraison vous sera annoncé au moment de la commande donc faites-bien attention au cas où vous viseriez Noël.

Un cadeau pour vous ! Un carnet personnalisé :

A propos de cadeaux, je vous propose de gagner un carnet souple monochrome que vous personnaliserez vous-même ! Il s’agit d’un carnet comme ceux que j’ai réalisés pour Ticoeur et Titpuce. (Valeur du carnet : 19€). Vous pourrez l’utiliser en carnet de voyage ou carnet de recettes ou tout autre selon vos envies ! Comment participer ?

  • Laissez-moi un message en commentaire pour me dire à qui vous souhaiteriez offrir ce carnet ?
  • Merci de vous abonner au compte Instagram @atelier_rosemood ou à leur compte Facebook.
  • Le ou la gagnante sera annoncé(e) ici le jour de la St Nicolas ! Donc ce dimanche soir 6 décembre, à minuit.
  • Bonne chance à tous !

Et vous ? Amoureux de papeterie ?

***

EDIT du lundi 7 décembre : Bravo à Cécile C. qui remporte ce carnet personnalisé !

*Les carnets m’ont été offerts par la marque.

 

Des livres photos pour nos souvenirs de voyages

Je viens de recevoir le livre photo de notre voyage en Crète l’an dernier. Je continue donc lentement mais sûrement la collection de nos albums photos de voyages… Bien sûr, il y a le blog, sur lequel j’aime poser des images et des mots… Ici, avec vous, j’aime partager une histoire ainsi que tous les conseils pratiques pour voyager en famille. Dans nos livres-photos, je ne mets pas de texte, par choix. L’objectif pour moi est plutôt d’avoir une version papier de nos plus jolis clichés pour revivre ces moments quand nous ne voyageons pas. Des photos numériques, pour vous donner une idée, nous en prenons en moyenne 2000 pour un voyage d’une semaine ! Établir une petite sélection devient alors vital :-)… Ce sont d’ailleurs les enfants qui consultent le plus nos livres-photos et j’adore quand je les entends se raconter des détails de nos voyages… Ils ne retiennent pas du tout les mêmes choses que nous ! Ils adorent également feuilleter les albums photos des voyages dont ils ne se souviennent pas ou peu car ils étaient plus petits. Cela leur permet parfois de compléter le puzzle de leurs souvenirs…

Pour l’album de notre semaine en Crète (en avril 2019… Il était temps que je m’en occupe !), j’ai utilisé les services de Cewe et j’ai créé un livre photo en format paysage : je trouve que ce format permet une plus grande variété de mises en page et une meilleure mise en valeur des photos.

Suite de l’article