Notre vie en Angleterre #55 : week-end à Londres, Brexitland et gynéco à l’anglaise !

Des sujets variés pour ce nouvel épisode de notre petite vie en Angleterre ! Depuis une semaine, il fait terriblement gris avec de rares éclaircies, une météo bien triste qui a accompagné la non moins triste sortie de l’Union Européenne ! Cela m’a fait bizarre de me réveiller en me disant que nous n’étions plus en Europe, même si évidemment rien ne change pour l’instant. Comme vous le savez, les règles européennes continuent de s’appliquer jusqu’au 31 décembre. Tant mieux mais cela veut également dire que pour les quasi 3 millions d’Européens qui vivent au Royaume-Unis le suspens continue ! Nous ne savons pas ce que donneront les nouvelles règles et cette incertitude est un peu stressante… Même galère pour  les Anglais qui vivent dans l’Union Européenne et qui seront également dans l’incertitude de leurs droits à partir de 2021… Mais bon, rien ne sert de s’inquiéter d’avance, peut-être que les négociations seront avantageuses pour tout le monde. Il n’est pas interdit de rêver même si Brexitland n’est a priori pas mon Wonderland !

La vie continue bien sûr et donc comme d’habitude je commence avec des nouvelles de l’école des enfants…

A l’école anglaise :

  • Ticoeur est allé une matinée à Portsmouth avec cinq autres écoliers car ils représentaient leur école à un concours régional de mathématiques.
  • Il passe des heures à faire des recherches sur les Aztèques qui sont à son programme d’Histoire. Il a écrit de beaux exposés sur le sujet et cela lui a valu un « show headmaster » : c’est la récompense maximale, quand le travail (ou le comportement) est si bon que l’enfant a l’honneur de le montrer au directeur.
  • En sport, il est en plein dans le cycle rugby et ça y est, il n’aime plus ce sport car il s’est fait un peu mal à plusieurs reprises. Nous sommes allés voir un match et c’est vrai que les plaquages ne semblent pas agréables du tout et pourtant les enfants y vont plutôt mollo ! Plus que deux semaines à tenir et il passera au hockey sur gazon qu’il préfère largement !

  • Titpuce a été élue Star of the week et donc chacun de ses camarades de classe lui a signé une carte géante en expliquant pourquoi ils l’avaient choisie. Les petits mots sont trop mignons et décrivent sa gentillesse et son attention pour les autres. Un enfant a écrit qu’il aimait qu’elle lui parle français ! Un romantique sans doute ;-).
  • En anglais, Titpuce m’a épatée : elle a écrit sa première fable ! (ils étudient La Fontaine – en anglais ! –  et devaient créer leur propre fable) : son expression écrite et son orthographe sont vraiment au top (mieux qu’en français) et j’ai adoré la morale de son histoire : « always be a friend » ;-)…
  • En sport, Titpuce fait du netball, un sport typiquement anglais, une sorte de basket sans dribbler. Nous sommes allés la voir pour l’encourager à un match interhouse (Les trois maisons de l’école s’affrontent régulièrement dans différentes disciplines sportives ou académiques).

Desperate working mum :

  • Mardi, un train de marchandises a déraillé entre Londres et Southampton donc les voies étaient bloquées : il m’a fallu de longues heures pour rentrer à la maison car mon train a dû prendre une route alternative beaucoup plus longue. Le seul point positif c’est que les jours suivants aucun train ne pouvait partir de Southampton pour aller à Londres donc j’ai tranquillement pu travailler dans les bureaux qui sont à côté de chez moi ;-). D’ailleurs, les voies ne sont toujours pas dégagées donc je pense que je vais être bloquée dans ma campagne ! C’est plus reposant pour moi mais cela n’empêche pas que je ne comprends l’inefficacité à remettre la ligne en service ! En un jour, les Chinois arrivent à construire un hôpital mais les anglais ne peuvent pas réparer quelques mètres de rail ! Mais bon, je ne connais pas les dessous de l’histoire… J’ai l’impression que le réseau ferroviaire est vraiment de mauvaise qualité ! Et trop tard pour demander à l’Europe d’aider sur ce chantier :-)…
  • Je fais toujours partie de la chorale et en ce moment on prépare un concert sur le thème Freddie Mercury ! Les chansons de Queen en version chorale c’est amusant !
  • Je continue de faire mon footing en bord de mer même si la météo est grise, c’est toujours un bon moment de détente !

  • Enfin, je voulais vous parler des gynéco en Angleterre parce ça aussi c’est très différent ! Cela fait la deuxième fois que j’y vais et vous savez quoi ? C’est bien mieux qu’en France mais alors vraiment mieux ! (Les Anglais ne savent pas faire des trains mais ils savent s’occuper des femmes !). Bref, je vous en parle non pas pour vous donner des détails croustillants mais juste pour réfléchir au sujet du respect de la pudeur : en France, je trouve que c’est une catastrophe ! Combien de fois me suis-je sentie mal à l’aise, trop dévêtue, trop à découvert, trop exposée au regard de l’autre et en plus j’ai froid ! Et bien ici,  il y a un rideau autour de la table sur laquelle on s’allonge donc le médecin nous laisse nous dévêtir derrière le grand rideau puis demande quand on est prête. Sur la table, l’infirmière dépose une grande feuille en papier, la même que celle sur laquelle on s’allonge mais celle-ci est prévue pour qu’on puisse se couvrir et franchement c’est tellement plus agréable ! Le médecin a la même vue certes mais cette grande feuille de papier permet tout de même de mettre une certaine distance. Enfin, dernier détail qui pour le coup est un peu superflu je trouve : à chaque fois, une infirmière était là pour me tenir compagnie et me faire la conversation pendant que le médecin faisait son examen. C’était très sympa mais quand on sait qu’il y a un gros manque de personnel c’est étrange. Je retiendrai donc l’idée du respect de la pudeur, de la grande feuille en papier et du rideau, rideau qui est à nouveau tiré une fois que le médecin a terminé afin qu’on puisse se rhabiller tranquillement. Alors peut-être que je suis toujours mal tombée en France mais je n’ai pas eu l’impression qu’on se souciait de la pudeur des patientes avec autant de soin ! Je précise que pour ces examens, j’étais dans le système NHS (c’est le système public de santé au Royaume-Uni). Il a bien des défauts mais il a aussi de bons côtés. Ce qui m’étonne toujours c’est qu’ici, quand on va chez le médecin, on y va les mains dans les poches : pas besoin de carte de sécu, pas besoin de pièce d’identité et pas besoin d’argent ! Désolée, pas de photos pour illustrer cette partie :-).

Notre week-end en famille à Londres :

Le week-end dernier, nous sommes allés à Londres en famille… et dans la famille ! En effet, nous sommes allés rendre visite à mon beau-frère et à ma belle-sœur qui vivent dans le quartier de Hackney. Ticoeur et Titpuce ont ainsi pu en profiter pour jouer avec leur petit cousin. C’était très sympa ! Dans ce coin de Londres, coin pas très touristique, il y a pas mal de choses à faire : l’excellent marché gastronomique sur Broadway, le petit marché du dimanche dans Victoria Park (oui, je suis en manque de marchés ! A part à Londres, c’est rare !), il y a une petite ferme (Hackney Farm), le Children Museum qui contient une grande collection de jouets anciens (musée gratuit) et juste quelques blocs plus au sud il y a le joli marché aux fleurs de Columbia Road ! Vous trouverez plus de détails et de photos dans mon article sur Londres autrement. En tout cas, je vous conseille de passer une journée dans ce coin de Londres si vous connaissez déjà le centre et les grands classiques que sont les bords de la Tamise ou encore Nottinghill.

Nous avons profité de notre week-end à Londres pour aller voir une Comédie Musicale : cette fois-ci nous avons choisi Wicked au Apollo Theatre. Cela raconte les dessous de l’histoire du Magicien d’Oz. C’est un spectacle de grande qualité avec des costumes et des décors incroyables, tout en vert ! Sans parler des prouesses côté maquillage ! Les comédiens ont de belles voix, l’orchestre est live et la construction des personnages est intéressante, surtout si on connaît le Magicien d’Oz. Titpuce a adoré ! Par contre, pour le reste de la famille, ce n’est pas un coup de cœur car les mélodies ne nous ont pas marquées. Nous avons préféré et de loin les comédies musicales suivantes : Lion King, Matilda et Les Misérables (cette dernière vue sans enfants).

Wicked à l’Apollo Theatre

J’espère que ce nouveau récit de nos aventures anglaises vous aura intéressés. Nous allons continuer de profiter de cette expérience d’expatriation même si je me sens soudain plus loin de la France qu’avant… Il y avait la Manche… A présent, il y a aussi le Brexit entre nous :-(… Keep Calm and Carry On!

Belle semaine à tous !

 



Commentaires

  1. Comme j’aime lire vos aventures anglaises.
    Chéri me dit, pour la longueur de la réparation de la voie ferrée, que c’est peut être une histoire d’assurance. Comme c’est privé en Angleterre, peut être qu’avant d’engager la réparation il a fallu définir qui était responsable entre la compagnie qui possède les chemins de fer ou celle qui fait transporter la marchandise… Mais malgré tout, ça semble long. Enfin, tant mieux pour toi du coup.
    Pour Londres, je garde en tête ce petit coin qu’on ne connaît par pour une future visite. Belle semaine à vous 4!!

  2. Je suis ravie de ne pas être la seule à apprécier le système de soins anglais ! J’ai toujours été bien soignée, avec bienveillance et sans avoir à attendre de lointains rendez-vous…

  3. Wicked m’avait beaucoup touchée avec son histoire…
    pour le trains, je te rassure, je trouve que c’est pareil ici et les ramifications derrières sont tellement complexes que c’est impossible à comprendre…
    je vais chez le même gynéco depuis 30 ans du coup je ne me pose plus question de la pudeur mais j’avoue que vu qu’il prend sa retraite bientôt, j’espère retrouver quelqu’un qui ne me mettra pas mal à l’aise (d’ailleurs même une femme peut mettre mal à l’aise…)


Laisser un commentaire

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :gn6YIA

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.