Articles avec l'étiquette vivre en Angleterre:

Notre vie en Angleterre #77 : les 11 ans de Ticoeur !

Jeudi, notre Ticoeur a eu 11 ans. En France, j’aurais pris un coup de vieux en tant que maman car cela aurait été l’année de l’entrée au collège. Mais dans le système scolaire anglais, l’âge qui compte est celui au 31 août donc tous les enfants nés entre septembre et décembre sont une classe en dessous par rapport aux petits Français. Néanmoins, 11 ans cela fait tout de même un choc, avec toujours cette impression d’avoir dû malencontreusement monter dans une machine à accélérer le temps ! Laissez-moi descendre !!!

Suite de l’article

Notre vie en Angleterre #76 : et un bras dans le plâtre !

La dernière chose que j’avais envie de tester en ces temps de covid c’était un passage à l’hôpital mais ma puce a joué les intrépides à la récré ! Comme toutes les mamans, quand je vois le numéro de l’école s’afficher sur mon portable, mon cœur commence à se serrer… A l’autre bout du fil, l’infirmier me raconte que ma puce va bien mais qu’il va quand même falloir l’emmener aux urgences car il suspecte que son poignet est cassé (elle est tombée toute seule en courant « trop vite » ! « maman, je courais si vite » ! :-)). L’infirmier a appelé les urgences pour prévenir de mon arrivée (?!), leur a donné les détails du problème et vérifié qu’ils auraient de la place rapidement pour une radio. Quel service ! Il me règle aussi le GPS et hop ! Nous voilà parties pour notre première fois aux urgences en Angleterre !

Finalement, plutôt une bonne expérience : le personnel était adorable, très humain, très rassurant. La salle d’attente était pleine à craquer d’enfants qui s’étaient blessés à la récré ! A croire qu’après tous ces mois sans école, nos petits amours sont un peu rouillés ! Je m’inquiétais du fait de devoir rester des heures dans une salle bondée. La bonne surprise c’est que toutes les fenêtres étaient ouvertes ! C’est rare pour un hôpital non ? Au bout de quasi deux heures, nous sommes passés à la radio et le verdict est tombé : fracture du poignet droit (et oui, elle est droitière !) et on nous annonce 8 semaines de plâtre ! Les infirmiers ont préparé un plâtre provisoire et nous avons rendez-vous dans quelques jours pour voir un médecin, refaire une radio et obtenir le plâtre définitif dont Titpuce va pouvoir choisir la couleur. La consolation du choix de la couleur n’a pas eu un grand effet sur elle. Elle a bien compris qu’il n’y aurait pas de sport pendant les semaines à venir et ce qui l’attriste le plus c’est que les cours de danse reprenaient enfin !

Donc les deux premiers jours ont été difficiles entre la tristesse de ne pas pouvoir danser et la douleur… Et puis la douleur est partie, Titpuce s’est courageusement mise à écrire de la main gauche et tous ses amis promettent de jolis dessins sur son plâtre. Tout le monde est au petit soin à l’école, notamment l’infirmier qui passe régulièrement voir si elle n’a pas mal et me tient au courant. Il est nouveau à l’école. Avec ma puce, il a tout de suite été mis dans le bain et il a assuré ! D’autant plus qu’à l’hôpital ils m’ont dit qu’il n’était pas évident de détecter la fracture et que cela aurait pu durer quelques jours avant qu’on s’en aperçoive, ce qui aurait empiré la situation…

Pour ceux qui se souviennent de nos aventures autour du monde, je peux vous dire que se casser un poignet en Angleterre est moins stressant que s’ouvrir le crâne en Birmanie ! Mais bon, sacrée petite puce quand même !

Suite de l’article

Notre vie en Angleterre #75 : déjà notre 3iè rentrée ici !

Très émouvante cette rentrée scolaire : entre le fait que nous sommes ravis que les enfants puissent reprendre le chemin de l’école et le fait que pour nous c’est le début d’une troisième année en Angleterre, il y avait presque de quoi verser une petite larme… L’émotion est forte mais l’incertitude aussi : que va-t-il se passer cette année ? Les écoles vont-elles rester ouvertes ? Y a-t-il un espoir d’un retour à une quasi normalité (je déteste ce mot mais je n’en trouve pas d’autres !) ? Que va donner ce Brexit sur lequel aucun politique n’a vraiment le temps de se pencher ? Y a-t-il un avenir pour nous dans ce pays auquel nous nous attachons de plus en plus ? Des questions vertigineuses pour lesquelles je vais sortir la carte joker de l’autruche épicurienne ! We will see!Carpe Diem!

Avec ces deux mots de latin c’est la bonne transition pour vous parler des nouveautés à l’école…

Du côté de l’école anglaise de Ticoeur et Titpuce :

Qu’ils étaient heureux mes amours le jour de la rentrée (c’était jeudi) ! Ils avaient certes déjà eu la chance de retourner un mois à l’école à la fin de l’année scolaire mais là disons que c’est le vrai nouveau départ !

Alors quels sont les changements pour cette année ?

Suite de l’article

visiter Dartmoor

Notre vie en Angleterre #71 : fin de l’année scolaire anglaise et les re-premières fois

Alors qu’en France les enfants sont déjà en vacances depuis début juillet et que certains n’ont d’ailleurs pas eu l’occasion de retourner à l’école après le déconfinement et bien en Angleterre, l’année scolaire vient de se terminer… Vous êtes nombreux à me demander si c’est à cause du Covid mais non pas du tout ! C’est toujours comme ça ! Les vacances d’été sont un peu plus courtes mais nous avons des vacances scolaires fin mai… Bref, pour Ticoeur et Titpuce, l’école s’est terminée la semaine dernière. Ils ont ainsi pu profiter d’un mois d’école et cela leur a fait le plus grand bien ! Je vous avais raconté ici à quel point leur école avait super bien géré la reprise.  Je ne remercierai jamais assez les enseignants et le directeur qui ont fourni un travail incroyable que ce soit pendant le confinement ou lors du retour en classe ! MERCI !

Tout comme l’an dernier, l’école décerne des prix pour un peu tout (matières scolaires, sport, comportement, art, etc…). Cette année, mon Ticoeur a gagné le prix… d’anglais ! Anglais ! Incroyable je trouve ! Je suis trop fière ! Et il est également l’enfant de sa classe qui a rapporté le plus de points à sa house ! Lorsque nous sommes allés le chercher à la sortie des classes, son instit’ est venu vers notre voiture avec beaucoup d’enthousiasme et d’emphase pour nous annoncer que Ticoeur était devenu leader boy de sa promo ! Mais en fait, on n’a pas compris ce que cela voulait dire et Ticoeur ne sait pas non plus :-)… Si c’est un genre de « délégué de classe » alors c’est bizarre de le décider en fin d’année… Peut-être en anticipation pour l’an prochain ? A cause de la logistique Covid nous n’avons pas eu le temps de poser la question… Nous demanderons à la rentrée… En tout cas, pour fêter cet « événement », l’instit lui a prêté… sa machine à badges !!! Ils sont drôles ces Anglais !

Quoi de neuf dans notre coin d’Angleterre ? Les « re-premières fois »…

Ces derniers temps, nous avons enchaîné ce que j’appelle les « re-premières fois » : première fois depuis le déconfinement que nous avons organisé un play date à la maison (Titpuce a invité une copine), première fois que les enfants ont pu retourner faire de la voile, première fois que nous sommes allés déjeuner en terrasse, première fois que nous avons pu camper avec notre van… C’est fou non ? Toutes ces choses que nous faisions naturellement et régulièrement et qui soudain nous semblent des événements ! Bref, on savoure ! Et on savoure d’autant plus qu’on ne sait pas combien de temps ça va durer ! Nous avons notamment passé un week-end de rêve dans le Dartmoor National Park, un parc national anglais situé dans le Devon. J’écrirai un article dédié ! De vraies curiosités géologiques qui nous ont totalement séduits !

visiter Dartmoor Notre week-end dans le Dartmoor National Park

Suite de l’article

Notre vie en Angleterre #70 : déconfinement et fin de quarantaine !

Que d’annonces la semaine dernière ! Ça bouge enfin en Angleterre ! Tout d’abord, la première bonne nouvelle c’est qu’à partir du 10 juillet, il n’y aura plus de quarantaine à l’entrée en Angleterre quand on arrive de France ou d’autres pays dont vous pouvez retrouver la liste officielle sur le site du gouvernement UK. (Attention, la fin de la quarantaine ne vaut qu’à l’arrivée en Angleterre – vous ne pouvez pas aller en Ecosse, Pays de Galles, Irlande du Nord).

Donc nous pouvons envisager de partir en France et revenir sans avoir à rester 14 jours chez nous (cela aurait été dommage avec toutes les belles activités d’extérieur qu’il y a dans notre coin !). Nous sommes donc en train de réfléchir à une virée en famille pour cet été mais rien n’est clair pour l’instant ni côté dates ni côté itinéraire ! C’est vraiment l’année de l’improvisation extrême ! (A relire : mes idées de destinations en France et nos bonnes adresses d’hébergements insolites en famille).

Et dans l’autre sens, ça marche aussi :  nos amis et nos familles peuvent enfin venir nous rendre visite en Angleterre ! Ils n’ont pas traîné ! Mon père vient nous voir à la fin du mois, puis des amis viendront début août ! Nous avions tellement hâte de recevoir dans notre nouvelle maison !

Suite de l’article