Notre vie en Angleterre (semaine 29) : Joyeuses Pâques et Happy Easter !

Une semaine plutôt positive dans notre petite campagne anglaise. Comme quoi, c’est vrai que les cloches de Pâques apportent le renouveau… Mais quelle tristesse en pensant à celles de Notre-Dame ! Depuis le terrible incendie, les Anglais qui reconnaissent mon accent français (et ils sont nombreux !!) me disent : « we’re so sorry for Notre-Dame« . C’est touchant ces petits mots de compassion venant d’inconnus. J’ai même cru que le vendeur de la boutique Nespresso de Southampton allait se mettre à pleurer !

Les news de la semaine :

De notre côté de la Manche, et plus particulièrement chez nous, que de bonnes nouvelles pour cette semaine de Pâques :

  • Le NIN c’est bon ! J’ai fait 200 km aller-retour avec les enfants pour aller demander ce fichu NIN, numéro qu’il me faut pour travailler au UK. Après une longue attente sur place, un entretien et de la paperasse, l’employé du Job Center me dit que j’aurai mon NIN car… j’ai un passeport français ! Elle est pas belle l’Europe ? Merci le report du Brexit ! Bref, ils vont me l’envoyer par la Poste d’ici juin (l’administration…) mais j’ai une lettre que je peux donner à un employeur en attendant. Il ne reste plus qu’à décrocher un boulot ! C’est en bonne voie aussi… A suivre !
  • Ticoeur a continué son stage de tennis et il est même rentré hier avec un prix « best player of the day! »
  • Titpuce et moi, nous avons fait du shopping et nous avons testé quelques restaurants dans le coin…
  • Mes beaux-parents nous ont rejoints jeudi pour passer le week-end de Pâques avec nous.
  • C’est la première fois que nous avons un jardin donc première chasse aux œufs dans notre petit coin de verdure. Quand nous sommes allés dans la boutique Lindt à Portsmouth, Titpuce nous a demandé : « mais pourquoi achetez-vous des œufs alors que le lapin de Pâques va nous en apporter tout plein ? »… Oups ! Je n’avais pas compris qu’elle croyait au lapin de Pâques ! Ce doit être ses origines allemandes !
  • A propos des œufs de Pâques, ici l’incontournable c’est le « Easter Egg » de la marque Cadbury. Au boulot de Papa Voyage tout le monde a eu son œuf Cadbury géant et apparemment c’était très attendu par les salariés :-). Globalement, je trouve que les Anglais mangent vraiment beaucoup trop de sucreries en tout genre ! Et Papa Voyage me raconte qu’au bureau, ils grignotent à longueur de journée puisqu’ils ne prennent pas un vrai déjeuner.
  • Nous avons fait une sortie famille au théâtre pour aller voir The Jungle Book à Portsmouth. Le théâtre est très joli et les enfants ont bien ri ! Cela fait vraiment plaisir de les voir comprendre l’anglais ET l’humour anglais !
  • Il fait très beau, encore et toujours ! 21 degrés ce week-end !
Portsmouth

Nos visites en Angleterre

Lors de mon escapade à Guildford pour mon NIN, histoire de ne pas faire 200km uniquement pour une démarche administrative, nous en avons profité pour découvrir la ville.

High Street, Guildford

Notamment, nous avons visité un lieu très intéressant : The Spike. Avez-vous déjà entendu parler des Workhouses (maisons de travail) et des Casual Houses (la même chose mais pour un plus court séjour) ? Ils s’agit d’endroits qui avaient été créés au 19iè siècle et qui ont fonctionné jusqu’au début du 20iè siècle, pour « accueillir » les plus démunis. Or, comme je vous l’ai déjà raconté, je regarde une série sur Netflix, Call the Midwife, qui montre la vie dans les quartiers pauvres de Londres au début du 20iè siècle et plusieurs personnages sont traumatisés par leur séjour dans une Workhouse. J’ai donc voulu en savoir plus sur ce triste chapitre de l’Histoire… Les conditions de vie dans ces maisons étaient abominables et pour avoir le droit de dormir gratuitement dans une cellule similaire à la plus basique des cellules de prison et manger du pain rassis, les pauvres devaient « payer » leurs nuits en réalisant des travaux dignes du bagne ! Par exemple, couper des pierres (qui servaient pour réaliser les rues pavées). Nous avons donc visité l’une de ces maisons (The Spike, à Guildford) et c’était très instructif. Parmi les résidents de telles maisons, il y avait aussi des enfants, des femmes et des personnes atteintes de graves maladies.

The Spike (de chaque côté, les cellules des résidents)

Nous nous sommes également baladés tout près de chez nous pour profiter du beau temps… Il y a toujours autant d’animation :-)… De partout, les enfants pêchent des crabes. Ticoeur et Titpuce aimeraient qu’on s’y colle aussi !

Enfin, pour le week-end de Pâques, nous sommes partis visiter le Dorset. Voici une première photo mais j’écrirai un billet complet sur ce joli comté qui se trouve juste à l’ouest du Hampshire où nous vivons, toujours sur la côté sud d’Angleterre…

Weymouth, Dorset

Et vous, quels étaient vos projets pour Pâques ?

Notre vie en Angleterre (semaine 26) : première sortie vélo pour fêter le printemps

Une petite semaine bien tranquille et fort agréable en ce début de printemps. Nous en avons profité pour réaliser notre première rando-vélo sous le soleil d’Angleterre ! Titpuce avait eu un nouveau vélo pour son anniversaire, une jolie bicyclette anglaise. Nous n’avions pas encore eu l’occasion de la tester mais cette semaine c’est chose faite ! Nous avons parcouru 20 kilomètres sur une ancienne voie de chemin de fer, à travers la campagne anglaise et le long d’une rivière.

C’était très sympa et les enfants ont assuré ! La piste est réservée aux cyclistes, aux marcheurs et aux cavaliers (le cheval c’est une grande passion dans la région !). Nous n’avons pas l’habitude de partager nos pistes cyclables avec nos amis les chevaux donc nous étions bien prudents pour ne pas les effrayer malgré les trajectoires parfois étranges de ma Titpuce :-).

Il faut dire que le vélo est encore un peu grand pour elle, donc pas simple de bien rouler en ligne droite. Évidemment, il faut conduire à gauche, mais ça on commence à avoir l’habitude !

Pour rebondir sur mon blues de la semaine dernière, je dirais qu’une bonne solution consiste à profiter de ce qu’on peut faire ici et que nous n’aurions pas pu faire à Paris, comme justement rouler en pleine nature, de villages en villages, saluant les chevaux, les poneys et les Anglais…

Les kilomètres, ça donne faim ! Les miles aussi au cas où vous auriez un doute ! L’avantage en Angleterre c’est qu’il y a toujours un pub quelque part au bord du chemin ! Nous nous sommes donc arrêtés pour déguster le fameux Sunday Roast : ici, la coutume du dimanche consiste à manger ce plat à base de viande, de sauce gravy, de légumes et d’un Yorkshire pudding (sorte de soufflé). J’aime bien cette tradition, pas tant pour la recette mais parce que j’aime cette ambiance familiale dans les pubs le dimanche.

La portion enfant du Sunday Roast

A part ça, notre jardin commence à fleurir ; nous pouvons prendre le goûter et l’apéro au soleil et dîner à nouveau dans notre véranda. Bref, les beaux jours sont arrivés ! Titpuce a même décrété qu’on se croirait en été et c’est bien vrai ! Pourvu que ça dure ! La nuit, nous profitons des étoiles… Et ça non plus, ce n’était pas possible à Paris :-).

Les autres news d’Angleterre en vrac :

  • A l’école, il y a eu la représentations de Mary Poppins qu’ont travaillé les plus grands depuis la rentrée. Le résultat était bluffant ! Les chants, la mise en scène, les décors, les costumes et surtout le jeu des enfants : c’était vraiment un spectacle de grande qualité ! Et je ne dis pas ça car je suis gaga devant les enfants ou parce que je suis en manque de culture. Non, non, dans l’absolu, c’était juste vraiment waouh ! Bravo aux maîtresses, profs d’art et de musique ! Ticoeur a de plus en plus envie de faire du théâtre ! (Résultats de son audition la semaine prochaine !).
  • Titpuce nage comme une petite sirène ! Quel contraste avec ses débuts ! Les cours de natation lui ont beaucoup apporté et à présent elle ne veut plus sortir de l’eau !
  • L’agent immobilier auprès duquel nous avons loué notre maison est venu faire son contrôle semestriel. C’est bien pour le propriétaire mais pas très agréable pour les locataires… Disons que nous ne sommes pas habitués à ce genre de visite en France. Le gros stress côté ménage et rangement ! Heureusement qu’il prévient 10 jours avant :-). En tout cas, j’ai bien ri car il n’arrêtait pas de me dire « ça va ? Vous êtes bien en Angleterre ? Vous vous sentez bien ici ? »… En fait, en voyant le peu de meubles que nous avons et les quelques cartons que je n’ai pas encore déballés, il a dû craindre que nous repartions bientôt !
  • Plus aucun doute : Theresa M. a surpassé Agatha C. dans l’art de ménager le suspens. Après tout, nous ne sommes qu’à J-5 !

Belle semaine à tous !


vivre en Angleterre

Notre vie en Angleterre (semaine 21) : la St Valentin et puis s’en vont !

Thème de la semaine : la St Valentin ! Il paraît que c’était la plus chaude journée de St Valentin depuis 20 ans en Angleterre ! Nous avons eu une température de 15 degrés. A part cette étrange et inhabituelle météo printanière, la St Valentin en Angleterre c’est grosso modo comme en France : trop commercial, trop kitsch et les chocolats anglais sont hélas encore plus sucrés !

Or, la St Valentin, c’est mon anniversaire ! Impossible d’aller dîner tranquillement ce soir-là car comme en France, dans les restaurants, il y a des menus à rallonge qui ne m’intéressent absolument pas ! De toute façon, nous n’avons pas encore de baby-sitter donc nous avons tout simplement dîné en famille à la maison. J’ai quand même voulu acheter un bon dessert mais c’est mission impossible ici ! Les gâteaux sont bien trop sucrés et trop crémeux à mon goût. Je précise que j’aime la cuisine en Angleterre (si, si ! Je vous raconterai !) mais pas leurs desserts ! Bref, j’ai opté pour un gâteau glacé. J’avais choisi une sorte de parfait glacé au Gin Tonic mais j’ai fait l’erreur d’aller dans la boutique avec les enfants donc la caissière m’a coincée et m’a dit de prendre autre chose à cause du gin qui n’était pas très kid-friendly 😉 ! Pourtant, je ne pense pas que le gâteau contenait de l’alcool… c’était « goût gin-tonic »… Le gin a dû s’évaporer à la cuisson ! Bref, je me suis rabattue sur un cheesecake à la mangue que tout le monde a bien aimé mais qui était… trop sucré pour moi ! Heureusement, il nous restait du Champagne (bien brut, bien sec !) pour faire passer la pilule  et marquer cette année de plus !

A l’école anglaise :

Avec les températures qui sont remontées, pas mal d’enfants sont à nouveau en manches courtes et bermudas ! J’ai même vu des parents venir chercher leurs progéniture en tongs ! Bref, pour les Anglais, l’été est de retour ;-)… En tout cas, quelle belle lumière chaque matin à l’école (sans aucune retouche !) :

vivre en Angleterre

Suite de l’article

Notre vie en Angleterre (semaine 19) : les premiers flocons, la folie des perce-neige et la New Forest en blanc

Très clairement, le thème de cette semaine a été : la neige ! Pourtant, je n’y croyais pas ! En effet, les températures frôlaient le zéro mais restaient légèrement au-dessus… Nous bénéficions de Gulf Stream qui radoucit l’air donc il fait rarement bien froid. Pourtant, dans la nuit de jeudi à vendredi, il a neigé et c’est là qu’on voit la différence entre les régions qui ont l’habitude de la neige et celles comme la nôtre qui sont totalement perdues avec trois flocons ! Bref, c’était la panique à bord alors que franchement, il n’y avait vraiment pas de quoi s’inquiéter : la neige ne tenait pas (sauf sur l’herbe, dans les jardins et les sous-bois). Certaines écoles ont pourtant fermé ; pas l’école de Ticoeur et Titpuce. Le directeur a juste envoyé un mail la veille indiquant que si nous ne nous sentions pas de prendre le volant, nous pouvions faire l’école buissonnière (une minorité de parents n’a effectivement pas emené ses enfants à l’école). Vous savez bien à quel point je ne suis pas à l’aise au volant mais là, franchement je riais ! Il n’y avait ni neige ni verglas sur les routes. Nous avons eu des situations critiques à Paris par le passé donc je relativise. Sans parler de la neige que j’ai eu quand je vivais à Chicago ! Bref, tout est une question d’habitude et d’expérience… Pour moi, c’est quand il pleut bien fort que je suis stressée au volant, alors qu’ici, ce n’est pas une grosse averse qui arrête les Anglais !

Dans la New Forest : nous sommes toujours autant fans de cette forêt !

A l’école anglaise :

Les devoirs : c’est un sujet qui revient souvent quand on compare la quantité de devoirs en France par rapport à l’Angleterre. Il y a moins de devoirs ici. A la dernière réunion parents-enseignants, le directeur a même fait un discours d’introduction pour dire que les devoirs à la maison ne devaient jamais prendre plus de 30 minutes ! Des parents dans la salle ont signalé que ce temps-là ne suffisait pas à leur enfant pour finir ses devoirs ; ce à quoi le directeur a répondu : peu importe, si ce n’est pas fini ce n’est pas fini ; il n’y aura aucun blame ou autre ; il faut s’arrêter au bout de 30 minutes car sinon cela fait trop après une grosse journée d’école ; il ne faut pas oublier que d’autres choses sont importantes pour le bien-être de l’enfant et de ses parents : profiter du temps en famille, jouer, voir autre chose… Bref, j’ai bien aimé la philosophie… Il a rajouté que si l’enfant ne terminait pas ses devoirs, c’était également un indicateur utile à l’enseignant alors que si l’enfant passe 1h à faire ses devoirs pour boucler ce qui devrait être fait en 30 minutes, l’enseignant se rendra moins compte des difficultés rencontrées. Cela se tient, non ?

La lecture : sur la lecture, ça ne plaisante pas. Les enfants doivent lire tous les jours, sans exception et quelque soit la classe. Ils ont un petit journal de lecture, qu’ils font signer aux parents. Là encore, peu importe le nombre de pages lues. La fréquence et l’habitude de lecture sont plus importants. La seule demande est de lire quotidiennement. L’enfant a également le choix du moment pour lire. Il peut lire le matin en arrivant et en attendant que tous ses camarades soient là, ou lire quelques minutes pendant la récré, ou lire après la cantine, ou encore à la maison. Ce que j’aime tout particulièrement avec la maîtresse de Ticoeur c’est qu’elle prend le soin de conseiller chaque enfant pour le choix d’un livre, par rapport à sa personnalité et son niveau. En parallèle de ces livres choisis individuellement pour chaque enfant, il y a aussi un livre au programme pour toute la classe, pour chaque trimestre. En ce moment, c’est The Iron Man de Ted Hughes et ça semble beaucoup plaire à Ticoeur si vous cherchez des idées de lecture pour enfant de 9 ans.

PSHE : je vous avais vaguement parlé de cette matière qui n’existe pas en France, du moins pas tout à fait dans cette forme. PSHE signifie : Personal, Social and Health Education… A présent que les enfants ont eu quelques cours j’ai des exemples à vous donner de ce que cela inclut. Il y a eu des leçons de diététique (non, les enfants, il ne faut pas manger tous les jours des beans au ketchup avec des pommes de terre !… Apparemment un must pour les petits Anglais… :-)), une leçon sur le lavage des dents (pour le coup, on a la même chose en France si je me souviens bien), une leçon pour savoir reconnaître et compter les pièces de monnaie, et puis cette semaine, Titpuce a eu un cours qui m’a étonnée au début : « qu’est-ce qu’un ami ? »… Et donc, elle a appris comment reconnaître (et être) un véritable ami. Au début, j’ai trouvé cela étrange et un peu pipeau mais finalement je trouve que c’est plus utile qu’on ne le croit. Elle a donc appris qu’un ami doit la respecter, l’encourager, la mériter, etc… A l’heure des soi-disant amis sur Facebook, ce n’est peut-être pas un luxe de redéfinir l’amitié :-). Et puis je me suis souvenue que ce genre de leçons j’en avais déjà eu aux Etats-Unis, lors de formations professionnelles où on nous apprenait comment traiter ses collègues au boulot…Je me souviens que nous étions un groupe de Français à ricanner au fond de la salle… Mais aujourd’hui je sais que j’ai eu bien tord de me moquer car je n’ai jamais été aussi bien traitée au bureau qu’aux Etats-Unis alors que j’ai vécu de sacrées situations en France. Tout ça pour dire que les évidences ne sont pas des évidences pour tout le monde et qu’il est parfois bon de les énoncer pour poser les bases de toute bonne relation.

Le sport quand il fait froid : en gros, il a fait 2 degrés toute la semaine donc je me demandais comment ça allait se passer pour les cours de sport, puisque quasiment tous les après-midis, Ticoeur a rugby puisque c’est le sport du trimestre… Et bien, ils ont eu rugby alors qu’il faisait 2 degrés ! Il y a même deux ou trois enfants qui ne jouent qu’en short et maillot de sport ! Ticoeur et les autres ont un legging et un haut de survêtement et exceptionnellement cette semaine, ils pouvaient jouer avec un bonnet sur la tête. Mais le jour où il a neigé, Ticoeur m’a quand même raconté que deux garçons ont pleuré car ils avaient trop froid (pas les garçons en short bizarrement !)… Le prof a donc opté pour un footing autour du terrain puis une séance télé devant un match de rugby pro tout en dégustant un chocolat chaud :-). En tout cas, ils ont mis du temps avant de craquer ! Titpuce a eu netball donc c’est en intérieur, ouf ! Celui qui ne craque pas, c’est « Papa Voyage » qui continue d’aller au bureau à vélo !

Ma vie de Desperate Housewife :

Tennis : Cette semaine j’ai repris le tennis. Je ne sais plus si je vous avais dit mais mon prof avait étrangement disparu de la circulation et donc le temps que le club de tennis recrute un nouveau prof, cela a pris quelques semaines. Bref, je continue mon cours de tennis & tea (le top concept !) le lundi matin avec les mamies du quartier !

Avec les mamans de l’école : Pour la première fois, c’est moi qui ai invité des mamans à prendre le thé à la maison. Franchement, faire du thé à des Anglaises c’est une grosse pression :-)… Et je crois que je me suis bien plantée : j’ai préparé un thé soigneusement choisi que j’avais acheté chez Fortnum & Mason à Londres… Mais elles n’ont pas trop aimé (elles n’ont même pas fini leur première tasse alors que normalement elles en boivent plusieurs !). En fait, au quotidien, les Anglais utilisent plutôt un thé bien noir et bien fort, assez neutre, au goût légèrement « brûlé et terreux » je trouve… mais qui se marie bien avec le lait… Or moi je ne mets jamais de lait dans mon thé donc je préfère des thés plus parfumés. Mais pas de panique, je me suis largement rattrapée ! Primo, j’avais fait des crêpes (c’était d’ailleurs le pretexte pour cette tea party à la maison), histoire de fêter la Chandeleur (fête qu’elles ne connaissaient pas). Elles ont adoré mes crêpes qu’elles ont trouvées bien fines et meilleures que ce qu’elles font (car apparemment les Anglais font des crêpes pour Mardi Gras mais pas comme les nôtres… Faudra que je vois ça dans quelques semaines. J’avais fait 22 crêpes qui sont parties en un rien de temps (nous étions quatre) et qui ont été dégustée avec beaucoup d’enthousiasme. Et face à l’échec du thé, j’ai sorti le joker Poiré ! Oui, oui, même s’il n’était que 10h du matin ! Poiré que j’avais acheté en Normandie avant notre départ pour l’Angleterre. Elles ont adoré ! Elles ne connaissaient pas et maintenant elles parlent même de prendre le ferry pour Caen histoire d’en faire des stocks !!! Comme quoi… Il ne faudrait vraiment pas qu’il y ait un Brexit ;-).

Nos balades dans le Hampshire : les perce-neige et la New Forest sous la neige…

Je ne le savais pas avant : les Anglais sont à fond sur les perce-neige ! Il y a des balades indiquées pour profiter de ces fleurs. Des monuments communiquent tout particulièrement sur les visites de leurs jardins pour voir les perce-neige ! Cette petite fleur blanche fait se déplacer bien des foules ici ! Alors, je ne sais pas si c’est parce que nous vivions à Paris mais les perce-neige ne faisaient pas partie de mon référentiel. Dans les campagnes françaises est-ce aussi la folie des perce-neige ? Bref, nous nous sommes pliés aux coutumes locales et nous sommes partis en balade pour voir les perce-neige :

Qui dit perce-neige dit neige : les enfants voulaient voir plus que les quelques flocons de notre village donc nous avons roulé 30 kilomètres dans les terres, vers la New Forest (dont je vous ai parlé ICI) et bingo ! Là-bas, la neige avait tenu ! C’était très beau et les enfants se sont bien amusés. Les chevaux de la New Forest étaient toujours là, impacibles, même sans bonnet ni doudoune ! Bref, cette forêt est belle en toute saison !


 

Et vous ? Etes-vous sous la neige en ce moment ?

 

Notre vie en Angleterre

En mai 2018, « Papa Voyage » est rentré à la maison en nous annonçant que pour son travail il fallait que nous déménagions en Angleterre pour 2 ou 3 ans. Nous ne nous attendions pas à cette expatriation ! Au début, j’ai sauté de joie, pensant que nous partions à Londres… Mais pas du tout :-)… Direction, un tout petit village du sud de l’Angleterre, dans le Hampshire, en bord de mer…

Par rapport à notre vie parisienne, c’est un gros changement ! Aussi, il n’y a pas d’école française ici donc Ticoeur et Titpuce sont à l’école anglaise avec le défi de l’apprentissage de l’anglais. Bref, une grande aventure en famille dont je partage les détails avec vous semaine après semaine :

Avant le départ pour Angleterre :

La décision

Le déménagement

Septembre 2018 :

Les premiers jours d’expatriation

La rentrée des classes

L’anglais, le français et le sport

Le docteur, l’anglais et Londres

Octobre 2018 :

Les maîtresses, les maths et Portsmouth

L’automne, l’anglais et la New Forest

La tête dans les étoiles et les pieds dans l’eau

Vacances de la Toussaint, les poux et Downton Abbey

Novembre 2018 :

Départ pour Malte

Notre premier Halloween anglais et Isle of Wight

Guy Fawkes et coquelicots bleus

Un anniversaire à l’anglaise

L’anglais, le sport et Salisbury

Décembre 2018 :

Comme un air de fêtes

Show must go on!

A la veille de Noël

Janvier 2019 :

Back to school et Mamma Mia

La fée des dents, le rugby et Winchester

L’éclipse, le rugby, la boue et Southampton

Février 2019 :

L’époque victorienne, le Titanic et l’anniversaire de Titpuce

La Saint Valentin en Angleterre

Les vacances de février et l’équitation

Retour de vacances, le Brexit, le hockey et la visite de Mottisfont

Mars 2019 :

TBC…

Bonne lecture !