Articles avec l'étiquette ski en famille:

Courchevel : au-delà des clichés, une station coup de cœur !


Vous le savez, je suis souvent partie au ski : enfant, j’y allais trois fois par an : en février, à Pâques et en juillet ! Pour une Parisienne disons que c’est pas mal ! J’ai donc testé de nombreuses stations de ski que ce soit dans ma jeunesse ou depuis quelques années en famille avec les enfants. Pourtant, il y a une célèbre station de ski ou je n’avais jamais mis les pieds : Courchevel !


Alors quand l’an dernier mes cousins lorrains (oui, ma mère est lorraine ;-)) nous ont proposé de les rejoindre à Courchevel, la première idée qui m’est venue à l’esprit était : « euh, mais c’est sympa Courchevel ? ». J’avais une image de station guindée, hors de prix et pas mieux que les autres pour le ski. Qu’en est-il ?

Suite de l’article

Notre semaine de ski dans la vallée de Chamonix

Et en plus ça rime !
Avec un peu de retard voici le récit de notre semaine de ski en famille à Vallorcine, dans la vallée de Chamonix où nous étions entre Noël et le Jour de l’an.


Depuis que nous vivons en Angleterre, nous allons au ski pendant les vacances de fin d’année plutôt qu’en février car les petits Anglais n’ont qu’une semaine de vacances en février (pas de culture du ski ici) donc cela fait un peu juste pour atteindre les montagnes, sans parler des tarifs exorbitants des transports pour rejoindre les Alpes depuis le Royaume-Uni en février.
Ainsi, l’an dernier, nous sommes allés skier à Montgenèvre, station facilement atteignable depuis l’aéroport de Turin. Cette année, nous avons choisi Vallorcine où nous sommes allés en voiture depuis Stuttgart (5h de trajet) car nous avons passé Noël chez mes beaux-parents qui vivent là-bas. La station est sinon facilement reliée à l’aéroport de Genève. Nous avons passé cette semaine de ski avec un couple d’amis de Paris et leurs enfants. Je trouve toujours sympa d’être entre amis ou en famille agrandie quand on part à la montagne. C’est tellement plus convivial !

Cela faisait longtemps que je n’avais pas mis les pieds dans la Vallée de Chamonix ! Plus jeune j’y suis allée quelques étés pour faire de la rando. Je gardais d’excellents souvenirs de la Mer de Glace (à l’époque elle était impressionnante ! Ce n’est hélas plus le cas !!!), d’Argentière et de randonnées face au Mont-Blanc.

La version hivernale est tout aussi magique. Et lors de notre séjour pour les fêtes de fin d’année, les conditions étaient extraordinaires ! Un bel enneigement ! En plus, nous avons eu un grand soleil tous les jours de la semaine sauf le premier jour où il a neigé.

Suite de l’article

Montgenèvre : mon séjour au ski, seule avec les enfants…

Pendant les vacances scolaires de Noël, nous sommes partis à Montgenèvre, petite station familiale des Hautes-Alpes. Ce séjour était pour moi le séjour des premières fois ; première fois que je me retrouve au ski en mode maman solo avec deux enfants ; première fois que nous partions au ski à Noël ; première fois à Montgenèvre ! Par le ski à Noël et par la station de Montgenèvre j’ai été conquise ; mais par un séjour au ski en maman solo… ? Disons que c’est sport ! Je vous raconte tout et j’en profite pour vous donner des conseils si, vous aussi, vous envisagez de partir seul(e) au ski avec vos enfants.

Vacances au ski en maman solo avec deux jeunes enfants :

Suite de l’article

Skier en février ou skier à Pâques : le débat continue !

Pour la toute première fois, nous sommes partis au ski en famille en pleines vacances scolaires de février, à Courchevel plus exactement. Les deux dernières fois nous avions choisi de skier à Pâques, à La Rosière en 2015 et à Valloire en 2017. En 2016, pas de ski car Tour du Monde ;-). Alors, Pâques avait eu ma préférence pour deux raisons essentielles : primo, des températures plus clémentes donc avec de jeunes enfants cela me semblait plus adapté et secondo je n’arrivais pas à réserver un hébergement sympa et abordable en février car c’est sans doute la période la plus demandée et que je m’y suis toujours prise un peu trop tard (vers la Toussaint).

Nos expériences de ski au printemps avaient été concluantes et nous avions eu beaucoup de chance avec les conditions météo : du soleil et de la neige ! Que demander de plus ?

 

Mais cette année, nous avons voulu tenter le ski en février pour diverses raisons :

  • Les enfants sont plus grands donc ils veulent skier toute la journée et donc on s’est dit que la proba d’avoir de la bonne neige toute la journée était plus grande en février.
  • J’ai super anticipé et donc je me suis occupée de trouver un hébergement en juin dernier soit 8 mois avant notre séjour ! Pour Courchevel, ce n’était pas trop tôt !
  • Pour profiter d’un paysage enneigé, dans les hauteurs évidemment mais aussi en station.
  • Et puis pour Pâques nous avons prévu de découvrir la Grèce !

En partant en février j’avais quand même quelques craintes :

  • J’avais peur de trouver trop de monde sur les pistes pendant les vacances scolaires de la zone Paris, avec de longues files au niveau des remontées mécaniques ;
  • J’avais peur des bouchons sur la route et donc nous avons opté pour le TGV en prenant nos billets à l’ouverture des réservations pour des tarifs intéressants ;
  • Enfin, tout bêtement j’ai eu peur que la neige ne soit pas au rendez-vous car les probas c’est une chose mais l’an dernier à Pâques nous avons eu plus de neige que pas mal de skieurs en février !

Alors ? Notre semaine de ski en février c’était comment ?

  • La meilleure surprise pour moi a été de voir qu’il n’y avait pas la foule que je craignais ! Peut-être parce que le domaine des 3 Vallées est si grand que tout est fluide ? En tout cas, nous avons souvent eu des pistes pour nous tout seuls et à part au niveau d’un télésiège où il fallait attendre 5 minutes, il n’y avait pas de files d’attente de plus de 2 minutes et souvent pas de file d’attente du tout ! Vos retours m’intéressent concernant d’autres stations de ski : foule ou pas foule en février ?

courchevel

pistes de Courchevel

  • Pour les conditions d’enneigement c’était juste le paradis ! 2 mètres de neige en station et 3 mètres de neige au sommet de Courchevel : je pense même que c’est assez exceptionnel ! La neige était super ! La météo était quant à elle très spéciale : il y a eu du soleil, des tempêtes de neige et des températures qui en 24h sont passées de -24 à +4 !

ski en février

  • Pour sûr, il fallait être bien équipés ! Bien plus qu’à Pâques ! Notamment, je n’ai pas regreté d’avoir emmené des sous-gants pour tout le monde et d’avoir investi dans des gants de qualité. Sur place, j’ai dû acheté un meilleur masque à ma puce car le sien n’était pas terrible quand il neigeait. Enfin, je remercie Les Petits Baroudeurs qui ont offert un super pantalon de ski à Titpuce : un pantalon de ski de la marque Lego qui s’est avéré parfait pour la tenir au chaud et au sec, même quand il a fait un froid polaire ! En plus, avec la couleur rose fluo, je ne risquais pas de la perdre de vue ! Je vous laisse découvrir toute la jolie sélection de vêtements de ski pour enfants (mais aussi des équipements pour la rando, le camping, le portage, etc…). Donc un pantalon de ski Lego mais… un look plutôt Playmobil, non ? 🙂

  • Concernant les bouchons, nous ne les avons pas totalement évités car au retour, le bus qui devait nous conduire à la gare de Moûtiers en 40 minutes a mis 2h40 à cause des chutes de neige et des automobilistes qui mettaient leurs chaînes au milieu de la route ! Nous avons donc raté notre train pour Paris ! Nous sommes montés dans un autre train qui allait à Lille avec un arrrêt à l’aéroport Charles de Gaulles. Bref, on a un peu galéré au retour mais rien de méchant…

Et le verdict ? Skier en février ou skier en avril ?

Et bien je ne sais pas conclure ! Il y a eu franchement des moments pendant notre semaine de ski où j’aurais préféré être sur une plage en Thaïlande ! En même temps, nous nous sommes vraiment régalés sur les pistes méga enneigées de Courchevel et Ticoeur et Titpuce ont adoré leur semaine de ski ! Donc nous verrons bien ! Le débat février versus Pâques n’est pas clos ! D’ailleurs, dans l’absolu, si je devais choisir un moment pour partir au ski, sans enfants, je choisirais l’option du milieu : mi-mars :-).

Une dernière remarque pour relativiser le débat : avoir la chance de pouvoir s’offrir des vacances au ski c’est déjà beaucoup, alors le choix de la période est clairement un luxe dont nous avons bien conscience !

Et vous, pour le ski en famille vous choisissez plutôt février ou Pâques ?

Valloire en famille

Ski en famille à Valloire

Pour bien commencer les vacances de Pâques, nous sommes partis au ski à Valloire le temps d’un grand week-end de quatre jours. C’était notre troisième séjour ski en famille et encore une fois nous avons opté pour le printemps, sans aucun regret car la neige était au rendez-vous (de la bonne neige en plus !) ainsi que le soleil. Côté stations, je vous avais déjà raconté qu’enfant et ado je skiais aux vacances de février, de Pâques et même la première semaine de juillet, toujours en colonie, donc j’ai vraiment pu tester de très nombreuses stations des Alpes mais je ne connaissais pas encore Valloire. Alors quand la station nous a invités à venir y passer quelques jours, nous avons eu très envie de la découvrir d’autant plus que c’est une station qui a la réputation d’attirer les familles. Et en effet, nous y avons croisé de très nombreux couples avec de jeunes enfants donc l’ambiance familiale était clairement au rendez-vous ! C’était d’ailleurs idéal pour Titpuce et Ticoeur qui ont pu sympathiser avec d’autres enfants à l’hôtel ou lors d’activités l’après-midi après le ski.

Valloire en famille

Le ski à Valloire, pour les petits et pour les grands :

Je vous l’avais dit : lors de notre retour de tour du monde, la seule chose qui avait manqué à Ticoeur et Titpuce c’était la neige et le ski donc ils attendaient avec impatience d’y retourner. Ticoeur avait débuté le ski à 4 ans et demi et n’avait pas trop aimé ; puis, la deuxième fois, à 5 ans et demi, il a carrément adoré, et Titpuce qui avait alors 3 ans avait accroché dès le début. Cette année, à 7 ans et demi et 5 ans, j’avais deux enfants très motivés pour suivre leurs cours de ski, le matin à l’ESF, au début dans le même groupe (L’Ourson), puis Ticoeur a progressé en flèche et a changé de groupe. Dès le premier jour, après le cours, il a voulu continuer avec son papa ou avec moi sur les pistes. Pour Titpuce, le cours de l’ESF c’était juste la bonne dose et elle a beaucoup aimé (« maman c’était trop bien le ski » m’a-t-elle dit à la fin de notre séjour), c’est l’essentiel ; je la sentais trop fatiguée pour enchaîner sur les pistes comme son frère. Donc à chaque enfant son rythme… Et quand on ne veut pas skier toute la journée, le printemps c’est idéal pour le choix d’activités possibles l’après-midi (je vous parlerai de notre super rando avec des lamas ! Un coup de cœur !).

Et le ski pour les parents ?

Suite de l’article