expo Lego super héros DC

Sorties parisiennes #31

Au mois d’avril, nous avons découvert trois expositions 100% famille ! Et je me suis accordée une petite sortie théâtre sans enfants… Donc si vous passez à Paris prochainement ou si vous y vivez, voici nos recommandations  du moment :

Les expositions à ne pas manquer et à découvrir en famille :

L’exposition LEGO des Super-héros DC – The Art of the Brick.

Gros coup de coeur ! Et une belle surprise car je m’attendais à ne voir que des représentations exactes des héros en LEGO, or, l’artiste Nathan Sawaya invente et crée autour de ces personnages. On admire donc de véritables oeuvres d’art, fruit de son imagination, de son âme d’enfant… Parfois, il s’agit de prouesses techniques (comment faire tenir une grande cape en LEGO ?!). Le point commun de toutes les oeuvres c’est le mouvement dont le rendu est toujours très réussi, ainsi que l’expression des visages : le Joker m’a beaucoup intimidée ! De plus, mon super héros préféré c’est Batman et je pense qu’il en est de même pour l’artiste étant donné le nombre de créations autour de ce personnage. Par contre, comme nous ne sommes pas de grands amateurs de comics, il y avait quelques héros que nous ne connaissions pas mais cela n’empêche pas d’apprécier l’expo. Ticoeur et Titpuce ont tant aimé cette expo que nous en avons fait deux fois le tour ! A ne pas manquer ! Jusqu’au 19 août 2018 à La Villette (Espace Chapiteau).

expo Lego super héros DC

expo Lego super héros


L’Enfance des Lumières au Musée Cognacq-Jay

Voici une exposition qui nous a fait voyager au 18iè siècle. A travers quatre thèmes (l’éducation, la famille, la santé, le jeu), Ticoeur et Titpuce ont pu découvrir comment vivaient les enfants au 18iè siècle. L’approche est très ludique car il y a des modules avec des petits jeux, puzzles et accessoires à manipuler. Les enfants ont adoré le tapis représentant un jeu de l’oie géant ! Je dirais que cette petite exposition est surtout un beau prétexte pour découvrir ou redécouvrir le Musée Cognacq-Jay dans le Marais : on y trouve du mobilier (ne manquez pas le lit à la polonaise !), des objets, de la porcelaine et des tableaux (de Canaletto, Guardi, Fragonard, Boucher…) collectionnés par M. Ernest Cognacq, fondateur de la Samaritaine, et son épouse Mme Jay, le tout dans le superbe décor d’un hôtel particulier classé. Entrée gratuite. Expo jusqu’au 29 juillet 2018.

expo Cognacq Jay

jeu de l'oie géant

musée Cognacq Jay

Artistes et Robots au Grand Palais.

Une exposition très visuelle qui nous a beaucoup plu. Chaque artiste a utilisé des robots pour construire son oeuvre… On se demande parfois qui est l’artiste : l’homme ou le robot ? Cette expo répond à cette question… Je ne vous en dis pas plus ! Allez-y ! Jusqu’au 9 juillet 2018 au Grand Palais.

artistes et robots

artistes et robots

Et au théâtre, sans les enfants :

Je recommande la pièce Adieu Monsieur Haffmann de Jean-Philippe Daguerre. L’histoire ? « Paris, 1942. Le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété. Joseph Haffmann propose à son employé Pierre Vigneau de lui confier sa bijouterie, s’il accepte de le cacher en attendant que la situation s’améliore. Pierre prendra-t-il le risque d’héberger clandestinement son “ancien” patron dans les murs de la boutique ? Et si oui, à quelle condition ? »…

J’ai beaucoup aimé le jeu des comédiens et aussi la justesse des sentiments évoqués. La situation est dramatique et complexe ; le pacte passé entre M. Haffmann et M. Vigneau est si incongru qu’il ne peut être que le signe de grands désespoirs et pourtant j’ai trouvé qu’il y avait de beaux moments d’humanité dans cette histoire. Le thème et la tension dans la pièce m’ont un peu rappelé Le Repas des Fauves, pièce que j’avais adorée, mais heureusement c’est moins noir. A voir ! Au Petit Montparnasse, jusqu’au 3 juin 2018.

critique Adieu M HaffmannCrédit photo : théâtre Montparnasse

A venir :

  • L’expo à la Fondation Louis Vuitton : nous l’avons vue hier. Très bien ! Je vous en parle dans mon billet récap’ de mai.
  • L’expo Klimt : sur notre to-do list de mai !
  • Les 7 doigts de la main à la Seine Musicale : vous le savez, je suis fan ! Ils reviennent en juin avec leur spectacle Reversible que j’aime beaucoup et que je vous conseille fortement si vous aimez les acrobaties, la danse, la musique et la poésie !

Et vous, des conseils de sorties à Paris ?

 

 

Visiter Paris en famille

Visiter Paris en famille : 20 idées pour découvrir la Capitale avec les enfants

Comme je suis parisienne et que je raconte ici tous nos voyages avec enfants et bien finalement je parle rarement de Paris version « tourisme en famille ». Chaque mois je vous fais part de nos sorties spectacles à Paris mais si vous venez de Province ou de l’étranger j’imagine que d’autres sujets vous intéressent : quels musées, quels quartiers, quels monuments découvrir avec les enfants ? Voici donc une première sélection pour un séjour dans la Capitale… Euh, bon, à part la Tour Eiffel bien sûr 😉

Visiter Paris en famille

20 idées pour profiter de Paris en famille :

  • Le Musée du Louvre en version courte : une longue visite au Musée du Louvre dans les allées les plus touristiques consacrées à la peinture italienne ou la peinture française ce serait un peu sport avec les enfants ! Au Louvre, je recommande de choisir une toute petite partie et de n’y passer qu’une heure. Nos enfants ont aimé la partie sur l’Egypte, sur les Arts Primitifs, sur les Arts islamiques et puis les appartements de Bonaparte (ma partie coup de coeur et souvent peu fréquentée !). Dans tous les cas, pour éviter les longues files d’attente à l’entrée du musée, je vous conseille de rentrer par la Porte des Lions. Aussi, je vous invite à relire mes conseils pour visiter le Louvre en famille.

Paris en famille

  • Le Musée de la Chasse et de la Nature dans le Marais et/ou le Musée Picasso : Ticoeur et Titpuce ont adoré le Musée de la Chasse et de la Nature situé au coeur du Marais, quartier qu’il ne faut pas manquer quand on visite Paris pour la première fois. Dans le musée, on profite du cadre d’un magnifique hôtel particulier et on découvre peintures, animaux naturalisés, armes et objets de décoration. Non loin, se trouve le Musée Picasso, absolument superbe ! Alors enchaîner deux musées ce n’est pas adapté à tous les enfants donc je vous laisse choisir selon votre préférence. Au musée Picasso, les parents vont adorer la visite et les enfants devraient également être intéressés par l’originalité visuelle des oeuvres de l’artiste. Pour une pause gourmande, je vous conseille la cour de l’Institut Suédois.

Paris en famille

  • Le Centre Georges Pompidou, la Fontaine Stravinsky et une délicieuse glace à la pistache ! Au Centre Pompidou, il y a souvent de petites expositions adaptées aux enfants. A deux pas, la Fontaine Stravinsky réalisée par Tinguely et Niki de Saint Phalle attire l’attention des petits. Et puis, en faisant quelques pas encore, vous arriverez chez Bachir (58 rue Rambuteau, Paris 3iè), glacier libanais (et bio !) où les glaces sont délicieuses, surtout celles à la pistache et à l’ashta.

 

  • Le Musée des Arts & Métiers et un brunch à la Gaité Lyrique : Nous aimons beaucoup le Musée des Arts et Métiers situé en plein coeur de Paris et rassamblant toutes les inventions et métiers à travers les temps. Il ne faut pas manquer le pendule de Foucault ou encore les premiers avions. Avant il était possible de bruncher dans le Café des Techniques situé dans le musée mais ce dernier est fermé depuis quasi un an. Par conséquent, je vous propose de rejoindre la Gaité Lyrique (à 5 minutes à pied) où vous pourrez déjeuner ou bruncher au « 3 bis » dans un très joli cadre. Aussi, n’hésitez pas à regarder la programmation de la Gaité Lyrique car il y a souvent des expositions adaptées au jeune public. Ce lieu est consacré aux arts numériques et aux musiques actuelles.

Musée des Arts et Métiers

  • Le Ballon au Parc André Citroën : évidemment, les célèbres points de vue sur Paris ne manquent pas ! Le sommet de la Tour Eiffel, le toit de l’Arc de Triomphe ou encore la terrasse du Sacré Coeur sont sans doute les plus célèbres ! Mais je vous propose de vous envoler en ballon au Parc André Citroën pour le plaisir des enfants et pour de très belles vues sur la Capitale. Il y a rarement du monde mais le ballon ne décolle pas toujours car il faut des conditions météo très favorables. Avec Titpuce, nous avons testé et approuvé ! Vous pouvez relire mon billet sur notre vol en ballon au-dessus Paris.

  • Le Jardin des Plantes et ses musées : quand il fait beau et tout particulièrement au printemps ou en été, le Jardin des Plantes est un endroit très agréable pour une balade en famille. Le Jardin est gratuit mais vous pouvez prendre des billets pour visiter les Grandes Serres ou La Grande Galerie de l’évolution. Dernièrement, c’est la Galerie de la Minéralogie et de la Géologie que nous avons re-découverte et beaucoup aimée !

 

  • De la Mosquée de Paris aux Arènes de Lutèces : en sortant du Jardin des Plantes vous pourrez prendre un thé à la menthe dans le cadre oriental de la Mosquée de Paris avant d’atteindre les arènes de Lutèces, peu visitées et pourtant très jolies où les enfants pourront gambader et où vous pourrez vous poser le temps d’un pique-nique. Si vous n’avez pas de pique-nique, je vous conseille la crêperie le Pot au Lait, située à 10 minutes à pied (41 Rue Censier, Paris 5iè).

arene de lutece

  • Un tour en péniche ou bateaubus : voilà un grand classique qui permet de voir Paris depuis la Seine. En famille, l’avantage c’est que les enfants ne se fatiguent pas. Si vous ne voulez pas embarquer pour toute une croisière, vous pouvez juste emprunter le bateaubus en utilisant vos tickets de métro. En chemin, vous pourrez saluer Notre-Dame-de-Paris.

visiter Paris en famille

 

Visiter Paris en Famille

  • La Fondation Louis Vuitton et le jardin de l’acclimatation : vos enfants vous réclament des manèges et des aires de jeux ? Alors direction le Jardin de l’acclimatation à l’orée du Bois de Boulogne. Pour les parents l’intérêt est de commencer par la Fondation Louis Vuitton dont j’aime l’architecture signée Guéry. L’entrée du musée donne accès au jardin de l’acclimatation. Consultez le programme d’expositions.

  • Le Musée Nissim de Camondo et le Parc Monceau : voici un musée qui n’est pas touristique et pourtant si intéressant ! On découvre l’intérieur d’un très bel hôtel particulier encore meublé (waouh la cuisine !). La visite n’est pas très longue et ensuite vous pouvez enchaîner avec le Parc Monceau pour laisser courir et jouer les enfants ou encore pour pique-niquer l’été ! 63 Rue de Monceau, Paris 8iè.

  • Le Musée de l’armée : situé aux Invalides, la visite guidée de ce musée a enchanté mon Ticoeur !

visiter Paris en famille

  • Les Tuileries, La Place de la Concorde et la Grande Roue tant qu’elle existe ! Le Jardin des Tuileries est très agréable à traverser après une visite du Louvre. En vous dirigeant vers la place de la Concorde vous trouverez la Grande Roue… Plus pour très longtemps il paraît… Mais un tour sur la roue offre de jolies vues et ça a plu aux enfants…

Visiter Paris en Famille

  • Le Palais Garnier (Opéra de Paris) : Ma Titpuce est fan de Ballerina et de danse classique donc l’Opéra de Paris est un incontournable pour elle ! Je vous conseille également de visiter l’intérieur (possible le mercredi).

 

 

  • Montmartre et le Sacré Coeur : si vos enfants sont comme les miens, ils n’aiment pas marcher en ville quand c’est tout plat… Alors à Montmartre ils seront ravis : ça grimpe ! Au sommet, devant l’église du Sacré Coeur l’effort est récompensé par une très belle vue sur Paris. Et en redescendant il y a un manège si besoin ;-).

visiter Paris en famille

  • Le Parc des Buttes Chaumont : il a beaucoup de charme… Très vallonné… Idéal pour un pique-nique ou une pause au Rosa Bonheur où règne l’esprit guinguette…

  • Du Canal Saint-Martin au Canal de l’Ourq et pourquoi pas jusqu’à La Villette… Alors, les grands apprécieront le charme du canal Saint-Martin qui vous rappellera certaines scènes du film Amélie Poulain. Tout au long du canal, les adresses pour bruncher ou déjeuner ne manquent pas. En continuant de suivre l’eau, on arrive au Canal de l’Ourq où l’été vous pourrez faire un petit tour en bateau électrique et profiter des terrasses sur le quai. Enfin, toujours en suivant l’eau vers le nord vous arriverez à La Villette où se trouvent de nombreux espaces dédiés aux enfants : La Cité des Sciences, La Géode, Le musée de la musique, etc…

 

Paris en famille

  • Les Colonnes Buren, un resto japonais et pourquoi pas le Musée en Herbe : Alors les colonnes de Buren se trouvent sur une petite place derrière la Comédie Française. C’est pas bien grand comme espace mais Ticoeur et Titpuce ne se sont pas lassés de grimper sur les plus petites colonnes et cela donne de jolies photos ! Tout près, vous pourrez déjeuner dans le quartier japonais (un grand bol de nouilles !) et si la programmation vaut le coup, alors ne manquez pas le Musée en Herbe dédié aux expos pour les enfants.

  • Le Musée du Quai Branly : j’adore la partie sur l’Océanie et l’Afrique ! Les enfants ont bien aimé aussi ! Tout près, vous pouvez vous balader au bord de la Seine ou rejoindre la Tour Eiffel !

Paris en famille

  • Le Palais de la Découverte, le Petit Palais ou le Grand Palais : Le premier est dédié aux enfants, le second permet de se poser pour le déjeuner sur la terrasse d’une cafétaria très agréable quand il n’y a pas foule. Enfin, le Grand Palais est sublime donc si l’expo du moment peut plaire à vos enfants alors foncez ! L’intérieur est monumental !

  • L’aquarium de la Porte Dorée et le Parc Floral : là, on est tout à l’est de Paris. L’aquarium de la Porte Dorée mérite une visite pour son architecture, son prix tout doux et ses poissons bien sûr ! Non loin, si le temps le permet rejoignez le Parc Floral. L’idéal c’est au moment des concerts de jazz l’été.

J’espère que vous avez aimé cette première grande balade à travers tout Paris ! Pour se déplacer, métro et bus sont très pratiques avec les enfants. Il faut juste veiller à éviter les heures de pointe ! Et à propos de la ligne 14 du métro, celle sans chauffeur : montez dans la première voiture car les enfants adoreront voir les rails et les tunnels à travers la vitre avant !

Voilà ! C’était ma première sélection de visites en famille dans la Capitale ! Je vous prépare d’autres idées pour très bientôt ! En attendant, dites-moi : quels ont été vos coups de coeur et ceux de vos enfants à Paris ?

 

 

Spa 28 Paris

Entre voyages et nouveau travail : mon moment détente au Spa 28…

Cette semaine est particulière pour moi car je suis entre deux boulots, cela veut dire que j’ai du temps pour moi et ça c’est très précieux ! Après nos deux semaines de vacances à Valloire, en Irlande (je vous en parle bientôt) et en Allemagne (chez Omi & Opa), Ticoeur et Titpuce sont retournés à l’école et donc je suis sans voyage et sans boulot ;-). Le vrai chômage en somme ! Alors pour cette semaine de break je m’imaginais faire tout plein de choses mais une semaine ça passe trop vite et j’avais beaucoup de retard côté administratif, sans compter toutes les lessives à lancer après nos belles vacances de Pâques. Bref, au final, je ne me suis accordée qu’une seule parenthèse : je suis allée au Spa 28 car belle-maman m’avait offert un coupon pour mon anniversaire (qui est en février oui, mais je n’ai pas trouvé le temps avant !). Vous connaissez mon amour pour les Spas. J’en ai testé quelques uns à Paris : au Royal Monceau, à la Villa Thalgo, à l’hôtel Intercontinental, Les Cents Ciels à Boulogne, ou encore le Spa Guerlain au Trianon Palace Versailles. J’avais entendu du bien du Spa 28 donc il était sur ma to-do list depuis pas mal de temps. Alors ? C’était comment ?

Spa 28 ParisCrédit photo : Spa 28 – Hôtel Prince Régent

Le massage était personnalisé et très pro. L’idéal pour détendre mon haut du dos si crispé (est-ce à cause du vélo ??). La demi-heure de massage est passée trop vite mais l’effet détente a duré heureusement.. J’ai choisi l’huile aux fleurs de cerisiers, saison oblige…

Cerisier du parc de Sceaux : mes préférés…

Ensuite, comme j’y suis allée en solo, je me suis rendue compte que la piscine avait moins d’intérêt car généralement c’est l’endroit où j’aime bien papoter avec les copines, du moins quand la piscine est trop petite pour faire des longueurs. En plus, l’eau était trop froide pour moi donc cela ne m’a donné envie de m’éterniser. Par conséquent j’ai squatté le hammam que j’ai eu pour moi toute seule. Il est très agréable, très sombre, très apaisant et bien chaud. Après deux séances de hammam et une pause thé entre les deux (oui, je sais la vie est dure !) j’avais tellement chaud que j’ai quand même fini dans la piscine pour me rafraîchir et ça m’a fait du bien.

Spa 28A l’entrée du hammam

Les plus du Spa 28 ?

  • Super massage.
  • Accueil très pro.
  • Lieux et éclairages très agréables, très tamisés.
  • Peu de monde (j’y étais le jeudi à 10h).
  • Hammam petit mais très bien.
  • Peignoirs, serviettes et chaussons tout blancs tout neufs (le panier pour mettre nos affaires est très pratique).
  • Très bon rapport qualité prix quand on y va en matinée les mardis ou jeudis.

Les moins :

  • La piscine un peu fraîche, même si à la fin cela m’a moins dérangée qu’au début car j’étais bien réchauffée après le hammam.
  • Le temps qui passe trop vite : en plus du soin, on a accès 1h à l’espace Spa. En solo c’est un bon timing ; entre copines je pense que c’est un peu court.
  • Je ne suis pas fan des projections de photos au-dessus de la piscine même si c’est un grand classique.

Jamais sans mon maillot 😉

Pour la petite histoire, j’avais oublié mon maillot de bain à la maison ce qui m’a bien fait rire intérieurement car j’ai repensé à mon amusante expérience Spa en Allemagne. Il faut croire qu’ils ont l’habitude dans les Spas, en tout cas, au Spa 28, ils avaient un maillot de bain à me prêter, ouf, sauvée !

En conclusion, je trouve que le Spa 28 est un petit Spa intime et agréable. L’happy hour du matin (mardi, mercredi et jeudi) vaut vraiment le coup et le massage était très bien. J’y retournerai certainement. Une adresse à retenir et encore un grand merci à belle-maman pour le cadeau !

Et vous ? Des Spas à me conseiller sur Paris ?

Spa 28
28 Rue Monsieur le Prince
75006 Paris
(à deux pas de l’Odéon et des Jardins du Luxembourg)

expo Mexique en famille

Sorties parisiennes #25

 A présent que nous sommes de retour à Paris, je continue ma rubrique Sorties parisiennes car bien sûr nous avons repris notre rythme de sorties et nous sommes bien décidés à profiter au maximum des avantages de la vie à Paris pour contrer les inconvénients ;-). Pendant notre Tour du Monde, pas de cinéma, pas de théâtre mais beaucoup de musées quand même. En septembre et en octobre, nous nous sommes donc rattrapés en découvrant notamment de belles expos et de beaux spectacles, avec ou sans enfants. Voici donc des idées de sorties qui j’espère vous inspireront… N’hésitez pas à partager vos coups de cœur en commentaires !

Sorties à Paris avec les enfants :

Pendant les vacances de la Toussaint j’avais concocté un petit programme pour Ticoeur et Titpuce.

Expo Mexique (1900-1950) au Grand Palais : une très belle expo où 90% des œuvres sont adaptées à tous (nous avons juste évité de passer devant quelques tableaux obscurs à la fin de l’expo). Globalement les œuvres des peintres mexicains sont colorées et plaisent aux enfants. Le tableau préféré de Titpuce (et aussi le mien) est une œuvre de Diego Rivera (voir ci-dessous). Petite déception concernant l’expo : peu d’œuvres de Frida Kahlo. Jusqu’au 23 janvier 2017.

expo Mexique en famille

Le Bossu de Notre Dame au Théâtre de la Gaîté Montparnasse : c’est notre coup de cœur famille des vacances de la Toussaint. Franchement, une belle surprise. Ce n’est certes pas une grosse production avec de gros moyens mais c’est frais, drôle, aussi amusant pour les enfants que pour les parents ; les comédiens jouent bien et les chansons sont de qualité. Ma puce a adoré Esmeralda ! Bref, je recommande chaleureusement ce petit spectacle qui joue jusque fin décembre 2016. Billets à 10€.

bossu-gaite-aff-40x60

Musée de l’Homme : nous n’y étions pas retournés depuis sa réouverture. Le musée a énormément changé. Je ne l’ai pas reconnu. Il y a pas mal de choses intéressantes, parfois curieuses. Je pense que nous aurions dû participer à une visite guidée en famille car il n’est pas simple d’expliquer les différents squelettes préhistoriques aux enfants. Dans tous les cas, le musée propose une ouverture aux différentes cultures. Vers la fin de l’expo, ce bus nous a bien amusés et nous a rappelé quelques bons souvenirs de voyage…

Suite de l’article

Sorties parisiennes #23

Sachant qu’il ne me reste plus que quelques semaines avant notre Grand Départ, j’essaie de profiter un maximum de Paris et donc je continue les sorties théâtre, cinéma, restaurants, bars et soirées entre amis pour me changer les idées après une journée dans les cartons. Par contre, en octobre, il n’y a eu aucune sortie en amoureux au programme. Rien ne va plus ! Pourtant, puisque nous allons passer huit mois non stop en famille, on devrait se réserver quelques soirées à deux d’ici la fin de l’année. Je vais essayer de rattraper ça en novembre.

En attendant, voici mes découvertes parisiennes d’octobre :

Une belle comédie musicale pour les enfants : La Petite Fille aux Allumettes.

Avant d’y aller je me suis demandée comment on pouvait mettre en scène un conte aussi triste que La Petite Fille aux Allumettes de Hans Christian Andersen. Avant d’y emmener Ticoeur, j’ai regardé un extrait et j’ai lu quelques critiques pour m’assurer que nous n’allions pas pleurer pendant tout le spectacle. Donc soyez rassurés : les artistes réussissent ce tour de force et savent nous divertir joyeusement tout en respectant le cœur de l’histoire. J’ai donc pu découvrir cette comédie musicale avec mon Ticoeur, si sensible et il n’a pas eu besoin de mouchoirs. La mise en scène est construite de telle manière qu’on garde le sourire tout au long du spectacle. C’est d’ailleurs ce que j’ai aimé : l’esprit du conte est là dans chacune des scènes où la petite fille allume son allumette sous la neige mais heureusement ces moments tristes sont entrecoupés de scènes colorées, féériques, joyeuses et pleines de vie correspondant à l’imagination et aux rêves de l’héroïne.

La petite fille aux allumettes

On est alors transporté dans le royaume imaginaire où on croise la grand-mère, mais aussi Madame Olga (une voyante magicienne bien drôle), Monstro Falco (le monstre attachant), le cruel Fragotov (allégorie de la méchanceté) et même des pirates. Le personnage d’Olga, avec son accent slave nous a bien plu. Par contre, je trouvais que le monde des pirates n’avait pas sa place dans l’histoire. Cela dit je dois avouer que ce tableau a eu beaucoup de succès auprès des enfants dans la salle. Au final, on vit une aventure fantastique malgré le cruel destin de la douce petite Emma. Ticoeur a beaucoup aimé et n’a pas saisi toute la tristesse de la situation mais sur ce coup-là je ne vais pas m’en plaindre et je ne vais pas lui lire le conte d’Andersen prochainement. Personnellement comme je ne pouvais pas m’empêcher de penser au livre, j’étais quand même aux bords des larmes à chaque fois qu’Emma se retrouvait seule avec ses allumettes. Ainsi le spectacle peut être vécu à plusieurs niveaux et plaît aussi aux parents. Les artistes sont excellents ainsi que les chansons, les décors et les costumes. Bref, La Petite Fille aux Allumettes est une comédie musicale très réussie par les producteurs de Kid Manoir et Hansel et Gretel : David Rozen et David Rebouh.

Au théâtre du Gymnase, jusqu’au 5 mars 2016 ( à partir de 4 ans). Durée : 1h15

*les billets nous ont été offerts.

 

LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES - Affiche David Kawena-Double D

 

Au théâtre : 2 bras 2 jambes pour ceux qui aiment les voyages et les voyages intérieurs.

J’ai été très touchée, émue par le témoignage de Françoise Dasque qui nous raconte son voyage en solo, à pied jusqu’en Chine. Une histoire vraie, son histoire. Celle d’une femme de 50 ans qui avance sur les routes et en son for intérieur. Qui s’ouvre aux autres, qui est prise de doutes, qui persévère mais qui peut aussi changer d’avis. Une personne dont j’ai apprécié la douce sagesse de la vie et le courage. La philosophie aussi. J’ai aimé quand elle nous a expliqué que malgré son objectif d’arriver en Chine, elle s’était gardée la liberté d’arrêter à tout moment. J’admire cette liberté. Un voyage comme je les imagine. Un voyage avec ses hauts et ses bas. Pas vraiment du théâtre en fait mais une tranche de vie, une belle personne et des messages qui m’ont interpelée. De tout cœur, je vous conseille d’aller au théâtre Ciné 13 à Montmartre faire un bout de chemin avec Françoise. Bravo ! Sur son site 2 bras 2 jambes, vous trouverez toutes les informations sur son spectacle ainsi que sur son livre. Je tiens également à remercier Magalie (chère lectrice du blog) qui a eu la très bonne idée de me proposer cette sortie et surtout de m’accompagner. Une très belle soirée.

Au Ciné 13, jusqu’au 9 janvier  – 1, avenue Junot Paris 18iè.

newflyRVodt-424x600

Sortie parisienne en famille : les quatre pavillons de Saint-Gobain

In extremis, le dernier jour d’exposition, nous sommes allés en famille sur la place de la Concorde pour admirer les installations de Saint-Gobain qui pour ses 350 ans proposait une rétrospective futuriste (si, si !). D’ailleurs, l’exposition s’appelait : « Sensations Futures ». Les quatre pavillons présentés étaient impressionnants visuellement parlant par leur taille, leur design, leurs couleurs et leur technologie. J’ai beaucoup aimé les éclairages nocturnes. Les enfants ont bien ri dans le kaléidoscope géant, véritable manège enchanté. Je suis contente que nous ayons réussi à y passer à la dernière minute. Et je remercie The Parisienne qui m’avait donné envie d’y aller suite à son article et à ses photos.

Saint Gobain 350

Saint Gobain 350

Saint Gobain 350

 

Du côté de la blogosphère :

En octobre, j’ai participé à une soirée organisée par la Franche-Comté pour faire découvrir aux journalistes et blogueurs les atouts et l’actualité de cette région. Ce que j’ai repéré et que j’ai très envie de faire quand nous serons de retour en France ? Un grand week-end à vélo sur l’Euroroute 6. En effet, 187 km de ce célèbre itinéraire se trouvent en Franche-Comté. Ce serait l’occasion de découvrir Dole, Besançon, Montbéliard sur un chemin très nature. Ce projet me plaît beaucoup puisque vous connaissez notre passion pour le vélo tourisme en famille. Du côté de la gastronomie, la soirée mettait en avant les produits locaux : j’ai goûté du Comté de tous les âges, de l’absinthe pour la première fois et j’ai craqué pour les macarons au coquelicot de Ludovic Maire (boutique Côté sucré à Belfort).
#AfterworkFC

logo

Cinéma : L’étudiante et Monsieur Henri

Un film d’Ivan Calbérac avec Claude Brasseur. Une jeune étudiante prend en location une petite chambre très économique chez Monsieur Henry mais il lui faut alors partager la vie de ce vieil homme plutôt ronchon et manipulateur au prime abord. Quand le fils de monsieur Henry et sa fiancée rentrent en scène, c’est là que la situation devient drôle. Je n’en dis pas plus. Le film est très frais, très agréable, plein de bons sentiments et ça fait du bien. Par contre, je me suis rendue compte au bout d’une heure que je connaissais cette histoire. Et oui, j’avais vu la pièce de théâtre il y a quelques années à Paris. C’est terrible, après 40 ans, la mémoire se dégrade les amis… Bref, un bon film sur une question simple mais délicate : savoir et vouloir donner du sens à sa vie. Un sujet qui me parle parce qu’on essaye bien trop souvent de rentrer dans des cases (j’ai essayé je vous assure) alors que notre épanouissement se trouve parfois sur de longues routes sinueuses, souvent difficiles mais heureusement bien éclairées par nos passions 😉

l-etudiante-et-monsieur-henri

 

Bar à cocktails : le Persifleur à Montmartre

Toujours avec Magalie, juste avant d’aller voir 2 bras 2 jambes nous nous sommes retrouvées au Persifleur pour tester leurs cocktails que m’avait recommandés Lulu from Montmartre : merci ! C’est une bonne adresse : 3 bis rue Durantin, 75018 Paris – cocktails à partir de 9€. J’ai particulièrement aimé mon breuvage à base de concombre, eau de coco (mais pas que !), ainsi que la mystérieuse création composée par le barman pour Magalie  :

cocktail le Persifleur

 

Sur ma wish-list pour les prochaines semaines, il y a :

  • Au ciné, trois films me tentent :  Nous trois ou rien, Mon Roi et Avril et le Monde truqué
  • La one man show de Baptiste Lecapelain (vous l’avez vu ? Vous conseillez ?)
  • L’expo Osiris à l’IMA (oui je sais, c’était déjà sur ma liste la mois dernier !)
  • Et un resto en amoureux !

Et vous ? Des sorties à conseiller sur Paris ?