Camping sauvage à Oman

Pour finir le récit de notre voyage en famille au Sultanat d’Oman, je voulais parler du camping sauvage. En effet, il faut savoir qu’Oman est le paradis pour les aficionados du bivouac en pleine nature puisque c’est tout simplement autorisé et gratuit dans tout le pays, du moment qu’il ne s’agit pas d’une propriété privée. Ainsi, on peut juste poser sa tente sur la montagne de son choix, dans l’oasis de ses rêves, au bord de la mer ou dans le désert. Autant dire que cette solution est super avantageuse pour le portefeuille !

Camping sauvage à Oman

En préparant notre voyage, j’ai pu lire sur des forums que de nombreux touristes, avec ou sans enfants avaient choisi de faire du camping sauvage et que tout s’était toujours très bien passé. Oui, mais… Je crois qu’en devenant maman, j’ai perdu ma témérité ! Parce que malgré tous les témoignages enjoués et rassurants, je n’arrêtais pas de me faire du soucis :

  • est-ce vraiment sûr ?
  • et si une hyène venait s’approcher de notre tente ?
  • et si nous croisions une araignée du type « camel spieder »? L’horrible araignée qui a peur de la lumière et qui vous suit partout car vous lui faîtes de l’ombre.
  • et si un scorpion blanc rentrait dans la tente ? Et les serpents ?
  • et si une chèvre sautait sur la tente le matin, nous blessant malencontreusement ?
  • et si, dans le désert, une tempête de sable venait nous recouvrir ?
  • et si le vent souffle trop fort sur la plage ?
  • et si un des rares léopards du pays avait envie de papoter avec nous ? 😉

Dans cette liste, beaucoup d’irrationnel je l’admets… 😉 Beaucoup de suppositions peu réalistes. Aucun touriste ne s’est fait attaquer ni par l’homme, ni par un félin. Le pays est vraiment sûr et les animaux sauvages n’aiment pas tellement notre compagnie. La seule chose que j’ai pu lire c’est que les chèvres étaient vraiment curieuses et parfois sacrément dérangeantes.

Bref, au final, on achète une tente, un peu de matériel de camping et on se dit qu’on tentera. En parallèle, mes angoisses ne disparaissent pas et je réserve des hôtels annulables en back-up (pas folle la bête!). Et bien, je dois dire que l’expérience camping sauvage à Oman s’est très bien passée mais que nous avons beaucoup moins campé que prévu… Sur place, j’ai été rassurée par l’environnement serein du pays, sur la sécurité, la gentillesse de la population, par contre :

1/ Je n’avais vraiment pas envie de dormir au milieu des chèvres et des chèvres, ben y en a presque partout !

2/ On a trouvé que le problème était de dénicher le bon spot au bon moment : en effet, sur un roadtrip, donc en itinérance, si vers 14h vous passez devant le spot de rêve pour monter la tente, la question c’est : vous faites quoi le reste de la journée ? Les endroits sont vraiment désertiques pour la plupart du temps. Le soleil se couche vers 18h mais il faut bien s’occuper d’ici là.

Au final, pour moi les spots idéaux c’était un peu altitude (parce qu’en altitude, ben y a moins de bêbêtes ;-)). Les locaux s’inquiétaient que nous ayons froid mais croyez-moi : à quatre dans une tente, nous avons même eu chaud ! Voilà par exemple, le panorama devant lequel nous avons dormi sur le Plateau de Sayq:

Camping sauvage à Oman

Maintenant que nous connaissons mieux le pays, si nous y retournons je serai bien plus à l’aise pour faire du camping sauvage : on aurait une idée d’où poser la tente et du coup nous organiserions le circuit en fonction pour ne pas avoir de problème de timing. Enfin, ce qui vraiment me rassurerait à 100%, c’est de camper avec des amis car forcément à plusieurs on se sent plus en sécurité. Cela dit, côté sécurité nous avions un petit Poussin Voyageur qui a monté la garde devant la tente donc on ne risquait rien du tout !

Camping sauvage à Oman

Côté confort, pour moi qui n’ai presque jamais campé (à part en rando-montagne) c’est clair que c’est spartiate et que le dos s’en souvient le matin mais ça ne m’a pas trop dérangée. Les enfants, eux, ont absolument adoré l’expérience et il n’ont jamais autant dormi du séjour ! Grasse mat jusque 8h !

Le soucis, ça a été mes peurs irrationnelles dont malgré tout, j’ai eu du mal à me débarrasser. Je n’étais pas totalement sereine malgré nos bonnes expériences et du coup, nous sommes davantage allés à l’hôtel que prévu initialement. Parce que, c’est là que je voulais en venir : si on angoisse d’être touts seuls en pleine nature dans un pays qu’on ne connaît pas, avec quelques animaux qu’on aime pas trop ben, je crois qu’il ne faut pas se forcer car il y a alors moins de plaisir… mais là, c’est un peu le feeling de chacun.

Et vous du coup ? Partants pour le camping sauvage ? Des expériences en famille à raconter ?

 


Billet classé dans : Roadtrip, Voyages avec enfants, Voyages avec bébé

Bien préparer son road trip en 4×4

Voici un petit billet pour vous donner quelques conseils si vous préparez un road trip en 4×4, avec tout particulièrement l’exemple de notre voyage à Oman.

Tout d’abord pour une virée en 4×4 en famille, voici des conseils valables quelque soit la destination :

  • louer un véhicule de qualité : nous avons choisi un Nissan X-Terra doté d’une bonne puissance. En effet, si on se retrouve à devoir monter une pente bien raide sur une piste, autant que le 4×4 assure !
  • Emmener une pelle : si le 4×4 s’enlise, c’est pratique ! Nous en avions une, pensant que peut-être nous pourrions rester coincés dans le sable mais c’est dans l’eau, en traversant une rivière que nous sommes restés bloqués. La pelle a vraiment permis d’enlever le gravier.
  • Emmener une plaque de désensablage : là encore, nous l’avons utilisée pour sortir de la petite rivière dans laquelle nous sommes restés coincés. Comme son nom l’indique, c’est utile dans la sable bien sûr.
  • Toujours faire le plein d’essence avant de s’aventurer sur de longues pistes.
  • Avoir des packs d’eau dans le coffre.
  • C’est vrai avant chaque voyage en voiture, mais encore plus pour un road trip en 4×4 : il faut être équipé d’excellents pneus (disponibles sur ce site) et il faut penser à les vérifier. Ne pas oublier qu’il faut légèrement les dégonfler avant de rouler dans le sable.
  • Vérifier la roue de secours
  • Pour l’orientation, nous emmenons des cartes, des guides mais nous téléchargeons toujours aussi un plan accessible hors ligne sur le téléphone. Nous utilisons l’appli Forever Maps. Ne pas oublier le chargeur du téléphone pour la voiture !
  • Des règles de prudence : comme nous étions avec des enfants, nous n’avons fait aucune folie. Nous avons sélectionné des pistes faciles, nous ne nous sommes pas amusés à monter sur les dunes de sable et nous ne sommes jamais partis loin d’un village (10km maxi).
  • Comme pour toute voiture : prévoir de bons sièges autos pour les enfants. Le confort est encore plus important en 4×4. Nous avons également remarqué que nos enfants dormaient mieux quand nous faisions de la piste que de la route bétonnée… Cela doit bercer un peu…

Bien préparer son road trip en 4x4

 

Particulièrement, pour Oman, je vous recommande le guide essentiel : Oman off-road. Ce guide détaille tous les itinéraires possibles dans le pays. Attention, juste au circuit page 78 pour An Nakhur : c’est là que nous nous sommes perdus et que nous avons fini dans un cours d’eau !

OMN_OFF_1_29

A propos de cet incident, j’y reviens pour signaler que même quand on essaie de tout bien faire il y a des imprévus. Moi qui pensais que notre plus grand ennemi serait le sable, c’est en fait l’eau qui nous a posé soucis. Nous avons voulu traverser cette petite rivière….

Bien préparer son road trip en 4x4

Cela semblait enfantin et c’était dans notre guide (du moins, si nous avons bien compris), et bam ! Plouf ! On s’enlise et les roues s’enfoncent. J’ouvre la portière et il y avait de l’eau jusqu’en haut des roues ! Je n’avais plus qu’à sauter parmi les grenouilles pour pousser… sauf que… Comment vous dire que je ne faisais pas le poids ! J’ai sorti les enfants, je les ai assis à l’ombre ; puis j’ai sorti les bagages. Mais rien n’y faisait. Heureusement, nous étions en contre-bas d’un village. Tous les ados sont venus nous aider à pousser. Nous avons utilisé la pelle et la plaque de désensablage.

incident

Beaucoup de stress quand même car c’était notre premier jour « off-road » !  Après ces grandes émotions, nous avons redoublé de vigilance, testant le terrain à pied si nous avions le moindre doute. Il se trouve que nous n’avons rencontré aucune autre difficulté, même sur les pistes dans le désert.

Au final, nous sommes prêt à recommencer. Je rêve notamment d’un road trip dans le sud du Maroc avec les enfants… A suivre !

Bien préparer son road trip en 4x4

Et vous ? Amoureux des road trips en famille ? En 4×4 ou pas ?


Billet classé dans : Roadtrip, Voyages avec enfants

2 jours à Mascate, Oman

Mascate, la Capitale du Sultanat d’Oman est la plus petite Capitale du Monde. Néanmoins on peut y rester aisément deux jours voir plus. Nous y avons passé deux nuits bien reposantes avant de reprendre notre roadtrip en famille à travers Oman.

Les enfants ont beaucoup apprécié cette étape car la ville est située en bord de mer. Nous avions pris un hébergement devant la plage et c’était donc un plaisir pour eux de se baigner et surtout de jouer dans le sable. Il faisait environ 28 degrés en mars – c’était donc très agréable pour toute la famille. L’eau par contre était un peu fraîche, je dirais à 19 degrés.

Pour nous les parents, le top des visites à Mascate, c’était la très belle architecture de la Grande Mosquée du Sultan Qabous…

2 jours à Mascate, Oman

2 jours à Mascate, Oman

2 jours à Mascate, Oman

Le charme et l’effervescence du Vieux Mascate (où il aurait fallu voir le marché aux poissons mais nous n’avons pas eu le temps)…

2 jours à Mascate, Oman

Nous avons également visiter le musée Bait Al Zubair, plutôt agréable mais pas incontournable.

2 jours à Mascate, Oman

2 jours à Mascate, OmanReconstitution d’un habitat traditionnel

En sortant de la ville vers l’est, nous avons trouvé Bandar Kheiran : de jolies petites criques, idéales pour une pause nature au calme dans un cadre idéalement sauvage. Les couleurs roses et ocres sont superbes et contrastent avec le turquoise de la mer.

2 jours à Mascate, Oman

2 jours à Mascate, Oman

Côté bonnes adresses, je vous conseille un super restaurant, le Turkish House situé dans la nouvelle ville (aucun intérêt de visiter ce quartier si ce n’est pour ce délicieux restaurant turc) : on a adoré les fruits de mer et poissons à petits prix.

Pour l’hôtel, nous étions au Shangri-La, un très grand complexe hôtelier, vraiment idéal pour les familles (il n’y avait que ça ! Les enfants étaient heureux d’y trouver des petits copains de toutes les nationalités) : piscines, rivière enchantée, plages, jeux et puis un délicieux buffet de petit déjeuner. Une adresse très confort dans un très beau cadre. A refaire !

shangrila

2 jours à Mascate, Oman

2 jours à Mascate, Oman

2 jours à Mascate, Oman

Avez-vous aimé cette balade à travers la plus petite Capitale du Monde ? Bientôt la suite de notre voyage à Oman avec les enfants…


Billet classé dans : Roadtrip, Citytrip, Voyages avec enfants

Glamping en famille dans le désert à Oman

Je continue de vous conter nos aventures au Sultanat d’Oman avec notre escapade glamping en famille dans le désert. Alors là, il y a eu retournement de situation ! Nous avions décidé d’aller passer une nuit en tente dans les Wahiba Sands et nous avions repéré un spot sur google earth pour faire du camping sauvage à 10km de la route, le but étant de ne pas s’aventurer trop loin, de rester près d’une piste et de se poser non loin d’un campement pour touristes au cas où nous aurions besoin d’aide suite à un problème voiture ou autre.

A la base, nous préférions donc l’option camping sauvage, pour profiter de l’expérience désert à 100% en mode routard. Nous avions d’excellent souvenirs de nos nuits à la belle étoile dans le désert libyen il y a quelques années quand nous étions jeunes et sans enfants 😉

Oui, parce que là soudain, moi qui avais adoré dormir dehors à l’époque voilà qu’avec des enfants j’ai commencé à m’inquiéter pour les scorpions, les araignées, les chacals, les serpents, et alors que nous avions la tente dans le coffre et de quoi nous cuisiner des spaghettis, j’ai été prise de doutes… J’ai alors proposé à mon chéri que nous nous arrêtions au campement près de notre spot de bivouac pour leur demander si au moins nous pouvions dîner avec eux et pour leur signaler que nous montions la tente 2km plus loin.

Il s’agissait du Desert Night Camp, le campement le plus chic des Wahiba Sands dont j’avais entendu beaucoup bien. La personne à l’accueil a été adorable, nous a dit que nous pouvions dîner au restaurant et nous a rassuré concernant le choix de notre spot pour le bivouac. Bref, il ne nous a pas forcé la main mais quand j’ai vu le confort du camp, Ticoeur et Titpuce qui ont couru vers les autres enfants, je me suis dit pourquoi pas. Nous avons demandé à visiter une chambre histoire de savoir ce que nous rations et là nous avons été totalement convaincus. Après une petite négo sur le prix, voilà que nous options finalement pour la solution glamping (camping glamour… J’adore ce mot !) et que notre esprit d’aventure s’est un peu envolé ce soir-là 😉 C’est qu’on vieillit ma bonne dame !

Glamping en famille dans le désert à Oman

Nous avons atteint le Desert Nights Camp après 10km d’une piste très facile…

Glamping en famille dans le désert à Oman

Titpuce vous présente notre « tente » de luxe…

campement

Avec une belle chambre pour les parents…

desert_camp

et un petit salon pour les enfants…

confort_desert

Le soir, le dîner était délicieux surtout les grillades du BBQ. Musiciens et feu de camp nous ont plongé dans l’ambiance…

nuit_desert

feu_camp

Nous sommes rentrés dormir dans notre « tente ». Le vent s’était levé et nous n’avons du coup pas regretté d’avoir abandonné l’idée d’une nuit en camping sauvage sous notre petite tente même si ça aurait eu son charme… Une autre fois !

glamping_desert

Quant aux paysage alentours, comment dire !

Glamping en famille dans le désert à Oman

Glamping en famille dans le désert à Oman

Le Desert Night Camp vu du sommet d’une dune…

Glamping en famille dans le désert à Oman

Glamping en famille dans le désert à Oman

Glamping en famille dans le désert à Oman

Glamping en famille dans le désert à Oman

Le matin, super buffet de petit-déjeuner avec de délicieuses gaufres maison, puis balade en dromadaire pour Ticoeur.

restaurant_glamping

Glamping en famille dans le désert à Oman

Même notre invité surprise, Poussin Voyageur a beaucoup aimé l’expérience du désert en mode glamping !

poussin

desert_oman_dune

En bref, une très belle expérience, très chic, très différente de ce que nous avions prévu et forcément moins économique mais ça valait le coup (nuit au Desert Night Camp à 110€ incluant le dîner : c’était quand même un excellent rapport qualité prix ! Les prix vont jusqu’à 200€ selon taux de change et calendrier). Attention : nous avons eu de la chance qu’il reste de la place le soir-même car il y a peu de chambres donc mieux vaut réserver. Enfin, pour tenir notre budget moyen, nous avons vraiment fait du camping sauvage un autre jour, je vous en parle très bientôt !

Et vous ? Plutôt glamping ou camping sauvage ?

 


Billet classé dans : Roadtrip, Nos belles adresses, Voyages avec enfants

A Oman, dépaysement garanti !

Si j’ai aimé Oman c’est parce que là-bas j’ai été très dépaysée tout en me sentant dans mon élément : au cœur d’une nature superbe et témoin de traditions que je ne connaissais pas. Une destination qui ne ressemble à aucun autre pays déjà visité ou qui ressemble à plusieurs pays en même temps. C’était tout simplement, notre première fois au Moyen-Orient. Tous les jours, j’ai été en admiration devant des décors de rêve, envahie par une certaine sérénité, apaisé par les montagnes, le désert, les espaces rocheux, la végétation tantôt rare, tantôt densément verte.

Voici donc la suite de notre voyage à Oman avec les enfants avec un focus sur des ambiances dépaysantes :

Se retrouver face à des décors vertigineux, comme ici au plateau de Sayq…

A Oman, dépaysement garanti !

Marcher au cœur des wadis, ces oasis riches en plantations locales (dattiers, manguiers, bananiers…) et longer les falajs (canaux d’irrigation).

A Oman, dépaysement garanti !

Dormir par terre dans une maison d’hôte typiquement omanaise (Misfah Old House)…

misfah

Boire tous les jours de délicieux jus de menthe & citron…

A Oman, dépaysement garanti !

Croiser des centaines de chèvres dont certaines plus espiègles que d’autres !

A Oman, dépaysement garanti !

Admirer les portes des vieilles maisons dans les villages…

portes

Se trouver nez à nez avec des tombes de plus de 5000 ans !

A Oman, dépaysement garanti !

Dévaler des dunes à toute vitesse pour s’enivrer de bonheurs simples dans un bac à sable géant !

A Oman, dépaysement garanti !

Observer les Omanais venus le vendredi matin à Nizwa pour le marché aux bestiaux (beaucoup de chèvres évidemment !).

A Oman, dépaysement garanti !

Lever les yeux vers de jolis détails architecturaux

A Oman, dépaysement garanti !

Rester coincés en 4×4 dès notre premier jour « off road » (ouh les débutants !!!) – Merci au village d’être venu nous sortir de là ! Après cet épisode, le reste des pistes était plus simple, je vous rassure ! Je déconseille juste de passer en bas du Jabal Shams entre Ghul et An Nakhur 😉

A Oman, dépaysement garanti !

Trouver des petites criques rien que pour nous…

A Oman, dépaysement garanti !

Alors, dépaysés ?

 


Billet classé dans : Roadtrip, Voyages avec enfants