Visite des Studios Harry Potter à Londres

A l’origine de notre petite escapade à Londres, une surprise pour l’anniversaire de mon chéri : je l’ai invité aux Studios Warner Bros pour découvrir le making of des films Harry Potter dont il est absolument fan ! Une visite qui l’a enchanté, qui a également plu à Ticoeur (à qui nous avions montré quelques extraits des films avant) et qui m’a agréablement surprise même si à la base je ne connais quasi rien sur ce cher Harry Potter !

En effet, la bonne nouvelle est que même pour un non-fan, la visite de ces studios permet de s’émerveiller devant de très beaux décors…

EDIT novembre 2018 : nous avons revisité les studios depuis donc voici l’article le plus récent pour préparer votre visite des Studios Harry Potter en famille.

Voici une petite visite en images…

Visite des Studios Harry Potter à Londres
Visite des Studios Harry Potter à Londres
Visite des Studios Harry Potter à Londres
Visite des Studios Harry Potter à Londres
Visite des Studios Harry Potter à Londres
Visite des Studios Harry Potter à Londres

Comme vous pouvez le voir sur les photos, les décors sont vraiment superbes et c’est ce qui m’a impressionnée malgré mon ignorance de l’univers Harry Potter : esthétiquement parlant c’est beau et nous nous sentons littéralement transportés dans un monde imaginaire. Pour le reste, il faut savoir qu’en dehors des décors, la visite permet de voir beaucoup de détails qui ont permis la réalisation du film : les costumes, les accessoires, les dessins, les maquettes, les masques,… Pour le coup, il vaut mieux être fan pour être sensible à toute cette partie « musée du film ». Les anecdotes du tournage sont intéressantes également et vous les connaîtrez si vous avez l’audio guide (on en avait pris un pour deux pour faire des économies, du coup mon chéri me donnait les infos les plus amusantes).

Est-ce un lieu à recommander pour les enfants ? Il faut savoir qu’il s’agit bien d’une visite de studios et non d’un parc d’attraction. C’est comme un musée du film. Ticoeur a été fasciné par les décors mais si votre enfant est plus âgé et connait les films Harry Potter c’est encore mieux ! Quant aux bébés, sachez qu’il n’y a pas de problème pour les emmener (sans poussette c’est plus pratique)…. sauf qu’au début on voit un petit film de présentation et que le son est un peu fort mais bon, ça va et ne dure que quelques minutes…

Bref, un très bel endroit, un peu cher certes mais les fans y trouveront clairement leur compte et les autres ne pourront que tomber sous le charme de certaines pièces aux décors monumentaux.

Pour un avis supplémentaire sur cette visite, je vous invite à lire l’article de Carole Nipette.

Infos pratiques :

Réservation des billets sur le site de Warner Bros .
S’y prendre à l’avance : j’ai failli ne plus avoir de places pour les dates et l’heure qui m’intéressaient !
Aucun billet n’est vendu sur place, il faut réserver avant d’y aller.
Billet adulte : 28 £ (ou 37,95 £ avec audio guide et livre)/ enfants à partir de 5 ans : 21 £ et gratuit en dessous.
Les studios sont situés à 30 kilomètres de Londres.
Compter environ 20 £ (aller/retour) par adulte pour le train de Euston Station à Watford Junction + la navette du Studio (réductions possibles sur le train grâce à l’Oyster Card).
Il nous a fallu partir du centre de Londres 1h avant l’heure d’entrée inscrite sur nos billets.

Alors ? Envie d’aller à la rencontre d’Harry Potter ?

 

Edit: nouveau sur Google street view :

View Larger Map

Week-end à Londres avec les enfants

Mi-octobre, nous sommes partis pour un week-end à Londres avec les enfants car comme certains savent, nous avions rendez-vous avec… Harry Potter ! Je vous raconte très bientôt notre visite des Studios des films. Mais pour commencer par le commencement, nous avons d’abord profité de la Capitale anglaise, de Covent Garden, de Notting Hill, de Camden, des bons petits déjeuners et des expos…

Week-end à Londres avec les enfants

Pour l’hébergement, nous avons testé Wimdu qui permet de réserver un appartement ou une chambre chez l’habitant. Tout s’est bien passé : nous avons été accueillis avec le sourire et tout était conforme au descriptif de la petite chambre que nous avions choisie. Nous avions opté pour une chambre très centrale et pas chère donc forcément très petite mais à la déco soignée. Une adresse plutôt adaptée pour deux amis voyageurs que pour une famille mais c’était notre choix par rapport à nos priorités de localisation et de budget. En tout cas, je trouve que ce système de location revient moins cher que l’hôtel et permet de vivre comme les locaux, dans un vrai appartement avec chambre, cuisine et salon (pièce commune partagée ou non selon les adresses).

Week-end à Londres avec les enfants

Et on continue la petite visite et les bonnes adresses…

Week-end à Londres avec les enfants

Un très bon cocktail chez SushiSamba au sommet de la tour Heron (merci Chocoralie pour le tuyau !). Notre vue était un peu nébuleuse mais impressionnante tout de même !

Week-end à Londres avec les enfants

Un délicieux petit déjeuner chez Gail’s sur Portebello Road…

Week-end à Londres avec les enfants

Une fine cuisine polonaise chez Gessler at Daquise : j’ai adoré les pierogi (raviolis), le tartare de bœuf réalisé sous mes yeux et les médaillons de cerf.

Week-end à Londres avec les enfants

Découvrez mes autres bonnes adresses restaurants, bars, musées à Londres.

Week-end à Londres avec les enfants

Et retrouvez tous nos autres articles sur Londres en famille !

 

Comment j’ai fini par apprendre l’anglais…

Utile pour voyager, utile pour le boulot, oui… Mais concrètement, comment ai-je fini par savoir parler anglais ? Voilà ma petite histoire…

Pour commencer, en 6iè, j’ai choisi allemand en première langue donc pour l’anglais, tout avait mal commencé…

Arrivée en 4iè, je prends anglais LV2 et là, blocage dès le premier cours : la prof nous explique comment placer la langue pour bien prononcer le the et tout le monde se moque de tout le monde pendant les essais… ça me refroidit, je trouve que ce son est ridicule et nous rend tous ridicules… Bref, j’étais toujours mal partie pour apprendre l’anglais…

Je me serais cru dans un film de Ken Loach
J’ai continué de bloquer sur la complexité de la prononciation tandis que je me débrouillais à l’écrit. Fin de la 4iè, je fais mon premier voyage linguistique dans la banlieue de Londres. Le bilan ? Je me serais cru dans un film de Ken Loach sauf que je connaissais pas Ken Loach à l’époque… Et puis, pour aller au centre de Londres, il me fallait prendre un bus que, la première fois, j’ai bêtement pris dans le mauvais sens 😉 La conduite à gauche, tout ça tout ça… Bref, je me retrouve à Portsmouth (donc à 100km de Londres quand même !) et là j’ai eu ma première vraie longue conversation avec un autochtone : le chauffeur du bus, à côté de qui j’ai refait tout le chemin en sens inverse !!

Comment j'ai fini par apprendre l'anglais...

Pour une ado de 13 ans, c’était une sacrée aventure
Avec ce premier séjour, j’ai aussi découvert qu’on pouvait manger des petits pois explosés au micro-onde accompagnés d’une tasse de thé qui contient plus de lait que de thé et que le fromage pouvait se manger sans pain mais avec des crackers devant Mister Bean !  Et puis j’ai découvert Londres (parce que j’ai fini par savoir prendre le bus dans le bon sens) où je me suis sentie si perdue mais si curieuse de tout… Bref, en anglais, j’étais toujours pas bilingue mais cette langue était devenue une « réalité » qui m’avait permis de découvrir un nouveau pays. Il est vrai que l’on choisit souvent l’Angleterre comme destination favorite pour apprendre l’anglais et pour passer un bon séjour car cela permet de ne pas partir trop trop loin de chez soi. Et pour une ado de 13 ans, c’est déjà une sacrée aventure !

Comment j'ai fini par apprendre l'anglais...

En 3iè, je refais un voyage à Londres avec ma classe, pendant une semaine. Re-Ken Loach, re-les soirées crackers fromage, re-les laits au thé … Je me sens déjà en terre connue. L’ambiance est géniale, je suis motivée surtout parce que je découvre U2 et c’est le déclic : l’anglais c’est super utile POUR comprendre les paroles des chansons de Bono !

Comment j'ai fini par apprendre l'anglais...

Au lycée, mon vocabulaire s’est enrichi des paroles des chansons anglo-saxonnes du moment… Même Vanessa Paradis se mettait à chanter en anglais donc pas de raison que je ne m’y colle pas sérieusement !

A mon retour en France je cherchais parfois mes mots dans ma langue maternelle
Après le bac, je me dis que traverser la Manche ça ne suffit plus et je traverse l’Atlantique pour continuer l’aventure… Cette fois, je mets le paquet sur la durée : je pars faire un stage à Chicago. Coup de foudre pour la ville, plein de copines, un chef qui ne parle qu’anglais, soirées filles devant Friends. Bref, au bout de deux mois, j’ai senti que quelque chose se passait… Un déclic, un palier de passé, un niveau de validé… je commençais à devenir fluent… Au bout de six mois, je rêvais en anglais et à mon retour en France je cherchais parfois mes mots dans ma langue maternelle ! Bref, je vous conseille vraiment si vous pouvez le faire de partir en immersion totale pour accélérer votre apprentissage des langues en général. Par exemple, profitez d’un gap year avec www.esl.fr ou avec d’autres organismes proposant des voyages linguistiques pour vous ou pour vos ados.

Comment j'ai fini par apprendre l'anglais...

Le cercle vertueux avait commencé… Les progrès sont beaucoup plus faciles quand on a passé les premiers obstacles. J’enchaîne avec un premier job aux US : j’enrichissais mon vocabulaire mais la base était là, ainsi que les expressions pour faire genre. Bref, l’anglais c’était enfin mon truc !

Depuis je l’utilise tout le temps : au boulot, au ciné (je regarde toujours les films en VO) et bien sûr en voyage ! Je confesserais juste deux choses : 1/ce que je préfère c’est parler anglais avec des non anglophones, tous ces voyageurs rencontrés aux quatre coins du Monde et 2/j’ai épousé un… Allemand 😉

 Et vous, avez-vous galéré pour apprendre l’anglais ?

Week-end à Londres : à table !

Malgré la réputation de la cuisine anglaise, je dois dire qu’à chaque fois que je vais à Londres je me régale !
Ainsi, cette fois-ci, nous avons découvert trois endroits que je vous recommande vivement. Je tiens également à préciser que quelque soit l’endroit où nous avons mangé, il y avait toujours une chaise haute pour Ticoeur.

Chez BRAWN, nous avons pu déguster une multitude de tapas d’influence française avec une note anglaise. Nous avons particulièrement aimé les praires à la coriandre, les crevettes au Brandy, la petite caille et sa polenta bien crémeuse, le tartare à la tomate, les champignons farcis et j’en passe…
Week-end à Londres : à table !

BRAWN
49 Columba road
London E2 7RG

Chez Mangal Ocakbasi, nous avons découvert un local truc très typique où des brochettes de viande très variées et délicieuses sont cuites sous vos yeux sur un grill géant.
Week-end à Londres : à table !

Magal Ocakbasi Restaurant
10 Arcola Street
off Stoke Newington Road
London E8 2DJ

Enfin, voici une adresse très centrale pour boire un verre de vin dans une belle et vieille cave ou sur la grande terrasse : Gordon’s :
Week-end à Londres : à table !

Gordon’s Wine Bar
47 Villiers Street
London WC2N 6NE

Concernant ces adresses et d’ailleurs bien d’autres testées lors de précédents séjours à Londres, je n’ai qu’un seul reproche à faire : le bruit ! Je ne sais pas si c’est le hasard des restaurants où je suis allée ou si les Londoniens sont particulièrement bruyants mais je trouve dommage de devoir dîner avec un tel niveau sonore ! Avez-vous remarqué la même chose ?

D’autres bonnes adresses dans mes autres articles sur Londres.

Et vous ? De bonnes expériences dans les restaurants londoniens ?

Week-end à Londres : nos balades…

Comme je vous disais, pour les 2 ans de Ticoeur nous sommes allés passer un grand week-end à Londres où vivent mon beau-frère et ma belle-soeur. Comme nous n’en sommes pas à notre première visite de la capitale britannique, nous avons fait peu de visites et nous en avons surtout profité pour nous balader…

Ainsi, nous avons été enchantés par le quartier d’Hackney, son marché gastronomique, sa petite ferme, et surtout son très joli marché aux fleurs.

Nous avons traversé Hyde Park, longé la Tamise (Southbank) ainsi que le canal et traversé le centre autour de Covent Garden et Chinatown, Soho.

J’en ai également profité pour manger des cupcakes en compagnie d’une blogueuse française qui vit à Londres depuis longtemps et dont j’aime beaucoup le blog : Chocoralie de Tea Time in Wonderland.

Nous avons aussi montré le musée d’histoire naturelle à Ticoeur, à la base pour les dinosaures mais il en a eu un peu peur donc nous sommes allés vers les grands mammifères qui l’enchantent davantage (girafes, éléphants, lions…).

Je vous laisse découvrir quelques photos prises lors de nos balades…

Un pub typique…
Week-end à Londres : nos balades...

Les grands classiques…
Week-end à Londres : nos balades...

Sur les marchés…
Week-end à Londres : nos balades...

Dans les musées et au marché aux fleurs…
Week-end à Londres : nos balades...

Encore des grands classiques avec Ticoeur devant le Diana’s memorial…
Week-end à Londres : nos balades...

Week-end à Londres : nos balades...

Week-end à Londres : nos balades...

A lire également : Visiter Londres autrement.

Et vous, connaissez-vous Londres ?