Notre vie en Angleterre (semaine 19) : les premiers flocons, la folie des perce-neige et la New Forest en blanc

Très clairement, le thème de cette semaine a été : la neige ! Pourtant, je n’y croyais pas ! En effet, les températures frôlaient le zéro mais restaient légèrement au-dessus… Nous bénéficions de Gulf Stream qui radoucit l’air donc il fait rarement bien froid. Pourtant, dans la nuit de jeudi à vendredi, il a neigé et c’est là qu’on voit la différence entre les régions qui ont l’habitude de la neige et celles comme la nôtre qui sont totalement perdues avec trois flocons ! Bref, c’était la panique à bord alors que franchement, il n’y avait vraiment pas de quoi s’inquiéter : la neige ne tenait pas (sauf sur l’herbe, dans les jardins et les sous-bois). Certaines écoles ont pourtant fermé ; pas l’école de Ticoeur et Titpuce. Le directeur a juste envoyé un mail la veille indiquant que si nous ne nous sentions pas de prendre le volant, nous pouvions faire l’école buissonnière (une minorité de parents n’a effectivement pas emené ses enfants à l’école). Vous savez bien à quel point je ne suis pas à l’aise au volant mais là, franchement je riais ! Il n’y avait ni neige ni verglas sur les routes. Nous avons eu des situations critiques à Paris par le passé donc je relativise. Sans parler de la neige que j’ai eu quand je vivais à Chicago ! Bref, tout est une question d’habitude et d’expérience… Pour moi, c’est quand il pleut bien fort que je suis stressée au volant, alors qu’ici, ce n’est pas une grosse averse qui arrête les Anglais !

Dans la New Forest : nous sommes toujours autant fans de cette forêt !

A l’école anglaise :

Les devoirs : c’est un sujet qui revient souvent quand on compare la quantité de devoirs en France par rapport à l’Angleterre. Il y a moins de devoirs ici. A la dernière réunion parents-enseignants, le directeur a même fait un discours d’introduction pour dire que les devoirs à la maison ne devaient jamais prendre plus de 30 minutes ! Des parents dans la salle ont signalé que ce temps-là ne suffisait pas à leur enfant pour finir ses devoirs ; ce à quoi le directeur a répondu : peu importe, si ce n’est pas fini ce n’est pas fini ; il n’y aura aucun blame ou autre ; il faut s’arrêter au bout de 30 minutes car sinon cela fait trop après une grosse journée d’école ; il ne faut pas oublier que d’autres choses sont importantes pour le bien-être de l’enfant et de ses parents : profiter du temps en famille, jouer, voir autre chose… Bref, j’ai bien aimé la philosophie… Il a rajouté que si l’enfant ne terminait pas ses devoirs, c’était également un indicateur utile à l’enseignant alors que si l’enfant passe 1h à faire ses devoirs pour boucler ce qui devrait être fait en 30 minutes, l’enseignant se rendra moins compte des difficultés rencontrées. Cela se tient, non ?

La lecture : sur la lecture, ça ne plaisante pas. Les enfants doivent lire tous les jours, sans exception et quelque soit la classe. Ils ont un petit journal de lecture, qu’ils font signer aux parents. Là encore, peu importe le nombre de pages lues. La fréquence et l’habitude de lecture sont plus importants. La seule demande est de lire quotidiennement. L’enfant a également le choix du moment pour lire. Il peut lire le matin en arrivant et en attendant que tous ses camarades soient là, ou lire quelques minutes pendant la récré, ou lire après la cantine, ou encore à la maison. Ce que j’aime tout particulièrement avec la maîtresse de Ticoeur c’est qu’elle prend le soin de conseiller chaque enfant pour le choix d’un livre, par rapport à sa personnalité et son niveau. En parallèle de ces livres choisis individuellement pour chaque enfant, il y a aussi un livre au programme pour toute la classe, pour chaque trimestre. En ce moment, c’est The Iron Man de Ted Hughes et ça semble beaucoup plaire à Ticoeur si vous cherchez des idées de lecture pour enfant de 9 ans.

PSHE : je vous avais vaguement parlé de cette matière qui n’existe pas en France, du moins pas tout à fait dans cette forme. PSHE signifie : Personal, Social and Health Education… A présent que les enfants ont eu quelques cours j’ai des exemples à vous donner de ce que cela inclut. Il y a eu des leçons de diététique (non, les enfants, il ne faut pas manger tous les jours des beans au ketchup avec des pommes de terre !… Apparemment un must pour les petits Anglais… :-)), une leçon sur le lavage des dents (pour le coup, on a la même chose en France si je me souviens bien), une leçon pour savoir reconnaître et compter les pièces de monnaie, et puis cette semaine, Titpuce a eu un cours qui m’a étonnée au début : « qu’est-ce qu’un ami ? »… Et donc, elle a appris comment reconnaître (et être) un véritable ami. Au début, j’ai trouvé cela étrange et un peu pipeau mais finalement je trouve que c’est plus utile qu’on ne le croit. Elle a donc appris qu’un ami doit la respecter, l’encourager, la mériter, etc… A l’heure des soi-disant amis sur Facebook, ce n’est peut-être pas un luxe de redéfinir l’amitié :-). Et puis je me suis souvenue que ce genre de leçons j’en avais déjà eu aux Etats-Unis, lors de formations professionnelles où on nous apprenait comment traiter ses collègues au boulot…Je me souviens que nous étions un groupe de Français à ricanner au fond de la salle… Mais aujourd’hui je sais que j’ai eu bien tord de me moquer car je n’ai jamais été aussi bien traitée au bureau qu’aux Etats-Unis alors que j’ai vécu de sacrées situations en France. Tout ça pour dire que les évidences ne sont pas des évidences pour tout le monde et qu’il est parfois bon de les énoncer pour poser les bases de toute bonne relation.

Le sport quand il fait froid : en gros, il a fait 2 degrés toute la semaine donc je me demandais comment ça allait se passer pour les cours de sport, puisque quasiment tous les après-midis, Ticoeur a rugby puisque c’est le sport du trimestre… Et bien, ils ont eu rugby alors qu’il faisait 2 degrés ! Il y a même deux ou trois enfants qui ne jouent qu’en short et maillot de sport ! Ticoeur et les autres ont un legging et un haut de survêtement et exceptionnellement cette semaine, ils pouvaient jouer avec un bonnet sur la tête. Mais le jour où il a neigé, Ticoeur m’a quand même raconté que deux garçons ont pleuré car ils avaient trop froid (pas les garçons en short bizarrement !)… Le prof a donc opté pour un footing autour du terrain puis une séance télé devant un match de rugby pro tout en dégustant un chocolat chaud :-). En tout cas, ils ont mis du temps avant de craquer ! Titpuce a eu netball donc c’est en intérieur, ouf ! Celui qui ne craque pas, c’est « Papa Voyage » qui continue d’aller au bureau à vélo !

Ma vie de Desperate Housewife :

Tennis : Cette semaine j’ai repris le tennis. Je ne sais plus si je vous avais dit mais mon prof avait étrangement disparu de la circulation et donc le temps que le club de tennis recrute un nouveau prof, cela a pris quelques semaines. Bref, je continue mon cours de tennis & tea (le top concept !) le lundi matin avec les mamies du quartier !

Avec les mamans de l’école : Pour la première fois, c’est moi qui ai invité des mamans à prendre le thé à la maison. Franchement, faire du thé à des Anglaises c’est une grosse pression :-)… Et je crois que je me suis bien plantée : j’ai préparé un thé soigneusement choisi que j’avais acheté chez Fortnum & Mason à Londres… Mais elles n’ont pas trop aimé (elles n’ont même pas fini leur première tasse alors que normalement elles en boivent plusieurs !). En fait, au quotidien, les Anglais utilisent plutôt un thé bien noir et bien fort, assez neutre, au goût légèrement « brûlé et terreux » je trouve… mais qui se marie bien avec le lait… Or moi je ne mets jamais de lait dans mon thé donc je préfère des thés plus parfumés. Mais pas de panique, je me suis largement rattrapée ! Primo, j’avais fait des crêpes (c’était d’ailleurs le pretexte pour cette tea party à la maison), histoire de fêter la Chandeleur (fête qu’elles ne connaissaient pas). Elles ont adoré mes crêpes qu’elles ont trouvées bien fines et meilleures que ce qu’elles font (car apparemment les Anglais font des crêpes pour Mardi Gras mais pas comme les nôtres… Faudra que je vois ça dans quelques semaines. J’avais fait 22 crêpes qui sont parties en un rien de temps (nous étions quatre) et qui ont été dégustée avec beaucoup d’enthousiasme. Et face à l’échec du thé, j’ai sorti le joker Poiré ! Oui, oui, même s’il n’était que 10h du matin ! Poiré que j’avais acheté en Normandie avant notre départ pour l’Angleterre. Elles ont adoré ! Elles ne connaissaient pas et maintenant elles parlent même de prendre le ferry pour Caen histoire d’en faire des stocks !!! Comme quoi… Il ne faudrait vraiment pas qu’il y ait un Brexit ;-).

Nos balades dans le Hampshire : les perce-neige et la New Forest sous la neige…

Je ne le savais pas avant : les Anglais sont à fond sur les perce-neige ! Il y a des balades indiquées pour profiter de ces fleurs. Des monuments communiquent tout particulièrement sur les visites de leurs jardins pour voir les perce-neige ! Cette petite fleur blanche fait se déplacer bien des foules ici ! Alors, je ne sais pas si c’est parce que nous vivions à Paris mais les perce-neige ne faisaient pas partie de mon référentiel. Dans les campagnes françaises est-ce aussi la folie des perce-neige ? Bref, nous nous sommes pliés aux coutumes locales et nous sommes partis en balade pour voir les perce-neige :

Qui dit perce-neige dit neige : les enfants voulaient voir plus que les quelques flocons de notre village donc nous avons roulé 30 kilomètres dans les terres, vers la New Forest (dont je vous ai parlé ICI) et bingo ! Là-bas, la neige avait tenu ! C’était très beau et les enfants se sont bien amusés. Les chevaux de la New Forest étaient toujours là, impacibles, même sans bonnet ni doudoune ! Bref, cette forêt est belle en toute saison !


 

Et vous ? Etes-vous sous la neige en ce moment ?

 

Notre vie en Angleterre (semaine 15) : dernière ligne droite avant les vacances !

Pour nous, cette semaine était la dernière du trimestre car les enfants ont trois semaines de vacances pour Noël (mais seulement une en février). Je n’ai pas vu le temps passé depuis notre installation en Angleterre en septembre dernier ! Le temps doit filer encore plus vite à l’étranger car la recherche de nouveaux repères, la découverte d’une nouvelle culture et l’apprentissage de l’anglais pour Ticoeur et Titpuce ça remplit les journées !

Noël en Angleterre :

Cette semaine, nous avons encore baigné dans l’ambiance de Noël et dans les traditions anglaises…

Il y a eu Christmas Jumper Day à l’école : tous les enfants devaient porter un pull de Noël et laisser l’uniforme au placard.

Il y a eu la distribution et la réception de plein de cartes de Noël. Les Anglais écrivent des cartes à tout le monde ! C’est fou ! Ticoeur et Titpuce avaient choisi de n’écrire qu’à leurs meilleurs camarades de classe mais la plupart des autres enfants ont donné des cartes de Noël à toute la classe.

Suite de l’article

vue sur Downtown Abbey

Notre vie en Angleterre (semaine 7) : l’école est finie, les poux et Downton Abbey !

Cette semaine était la dernière avant les vacances de la Toussaint qui vont nous faire un bien fou ! En effet, ces sept premières semaines en Angleterre ont été très intensives, surtout pour les enfants qui doivent apprendre l’anglais mais aussi pour moi car je trouve le dépaysement plus grand que je ne le pensais… Vous êtes nombreux à m’écrire que notre coin semble très sympa, et c’est vrai que nous sommes servis côté nature et paysages entre la mer et la forêt mais je ne peux nier que Paris me manque ! C’est surtout l’absence d’activités culturelles et autres sorties citadines qui me pèse… C’est si calme ici ! Parfois je peux marcher une heure en bord de mer sans croiser personne ! Idem dans les marais… Et quand je croise quelques promeneurs, il s’agit souvent de retraités qui sortent leurs chiens… Il y a bien quelques mamans qui m’ont invitée à prendre un café (oui un café, pas un thé !) ou à faire un peu de shopping (c’est d’ailleurs adorable de leur part de penser à moi)… Et puis je fais du sport et de la musique… Mais néanmoins je rêverais de sorties au théâtre, au cinéma, au musée, au restaurant, dans un bar à cocktails, et avec mes copines of course!… Remarquez, ce n’est pas à Paris que nous partons pour les vacances mais à Malte ! Je vous raconterai notre voyage bien sûr. En attendant, voici un résumé de notre semaine anglaise :

L’apprentissage de l’anglais : Titpuce fait des bonds en compréhension. Elle est vraiment capable de me raconter tout ce qu’elle fait en classe et la maîtresse m’a confirmé que ma puce comprenait les instructions, les excercices, les énoncés. En lecture, comme je vous l’ai dit, elle a eu le déclic, donc même si elle ne comprend pas tout ce qu’elle lit, elle sait le déchiffrer et elle est très friande de livres, au point que la maîtresse m’a prêté une dizaine de petits livres pour les vacances. Donc maintenant que Titpuce comprend davantage et lit, la parole devrait se débloquer bientôt ! Une copine de classe l’a invitée (elle et toutes les autres petites filles de la classe !!! Ils sont fous ces Anglais !) à une pyjama party qui aura lieu fin novembre. Je me demandais si cela ne la stresserait pas un peu mais elle m’a tranquillement répondu que ce sera super car d’ici là elle saura parler anglais. Ce que je sais avec ma puce c’est que lorsqu’elle a décidé quelque chose, elle s’y tient donc nous verrons ! Hier, elle m’a même dit que nous pouvions rester plus de deux ans en Angleterre ! Ce qui est certain, c’est que toutes ces remarques sont le signe qu’elle se sent très bien ici même si elle ne parle pas la langue et je pense que la qualité de l’école y est clairement pour quelque chose. Quant à Ticoeur, tout roule : une maman m’a même dit que son fils pensait que Ticoeur savait très bien parler anglais avant d’arriver… Clairement il avait dû enregistrer pas mal de vocabulaire à l’oreille, sans doute lors de nos voyages ou en regardant des dessins animés mais j’avoue que j’ai l’impression d’un miracle ! Je ne vais pas me plaindre en tout cas ! Il est complètement intégré !

Le livret scolaire : avec la fin de ce premier half-term (demi-trimestre), chaque enfant a reçu son livret. Encore une fois, j’ai pu apprécier le système anglosaxon qui donne autant d’importance aux efforts qu’aux résultats. Ainsi, pour chaque matière, il y a deux colonnes avec une notation A, B, C, D : une colonne mesure le résultat et la deuxième colonne mesure l’effort. Ainsi, Ticoeur et Titpuce ont eu le maximum (A) pour chaque matière dans la colonne effort et un mix de A et B en résultat… Enfin, une troisième colonne indique le niveau du travail demandé… Je m’explique : en anglais, ma puce a eu des devoirs bien plus simples que le reste de sa classe (des livres plus faciles à lire) donc son « B » en anglais est un « B » sur un niveau « très facile »… J’aime ce système de notation relatif et non absolu, qui permet d’avoir des bonnes notes quand on progresse et qu’on fait des efforts. Bravo à mon Ticoeur qui, en maths, a obtenu un « A » avec un niveau de travail demandé « très élevé »  (je vous avais expliqué qu’il y a des sous-groupes de travail dans la classe et Ticoeur est dans le groupe des petits cracks en maths)…. Bref une évaluation à trois dimensions qui permet d’évaluer l’enfant de manière très personnalisée et positive ! Cela fait du bien au moral et je suis certaine que pour chaque enfant c’est un système beaucoup plus motivant !

Le français : Depuis que Titpuce fait rapidement ses devoirs d’anglais (depuis une dizaine de jours) nous avons le temps de faire un peu de français. C’est d’ailleurs elle qui me l’a demandé : le rêve ! Donc je n’abuse pas et je la laisse choisir ce qu’elle veut faire… de la lecture, de l’écriture cursive (les Anglais écrivent en script) ou des maths, selon son envie. En support, j’ai : la méthode de lecture syllabique « Sami et Julie », des livres « premières lectures » des éditions Nathan (les mêmes que nous avions emmenés lors de notre Tour du Monde pour gérer le CP de Ticoeur) et un cahier d’exercices « l’année de CP » de chez Bordas. Quant à Ticoeur, je le laisse juste lire des livres et au rythme auquel il les dévore je pense que son français s’entretient bien. D’ailleurs, il vient de finir « Georges et les secrets de l’univers » de Stephen Hawking (il recommande !) et même s’il l’a lu en français, il en a fait un exposé en anglais devant sa classe. J’aurais aimé être une petite souris pour l’entendre parler de trous noirs et d’espace en anglais ! Enfin, le français c’est pas que dans les livres : les enfants adorent écouter les Lacs du Connemara, Belle-Ile-en-mer et la chanson du Hérisson à la maison !

Les cours de natation : alors ça c’est la bête noire de Titpuce ! Ne pas parler anglais la gêne beaucoup moins que le fait de ne pas savoir nager ! Elle vit très mal ce « retard en natation ». En France, dans l’école de notre quartier, elle aurait justement commencé la natation cette année, au CP… Mais ici, cela fait déjà trois ans que ses camarades de classe ont piscine une fois par semaine ! Vous imaginez l’écart ! Alors, elle sait se débrouiller pour nager une jolie brasse avec une ceinture ou une frite en mousse mais en Angleterre, les enfants commencent par le crawl, ou la nage du petit chien au début ; pas de brasse… Donc chaque lundi, elle va à reculons à l’école à cause de la natation. Mais à présent elle est demandeuse : elle veut vite apprendre et ne plus être à l’écart de ses camarades de classe donc nous sommes en train de voir si un moniteur de natation pourrait lui donner des cours individuels dans la piscine de l’école après la classe. La nage c’est vraiment une priorité ici dans la Hampshire et j’avoue qu’en France je n’ai pas été assez insistante sur ce point. Je lui ai souvent proposé de faire des stages intensifs mais elle ne voulait pas et je ne l’ai pas forcée… Bref, on va s’y coller dès la rentrée des vacances de la Toussaint ! Quant à Ticoeur, il ne savait nager que la brasse et la brasse coulée en arrivant mais il est passé au crawl (un crawl tranquille pour l’instant). Forcément, c’est plus simple quand on sait déjà nager…

Course d’orientation : pour fêter l’arrivée des vacances, l’école a organisé une course d’orientation géante pour le dernier jour de classe. L’idée, comme souvent ici, est de mélanger les âges pour apprendre aux grands à être bienveillants et protecteurs avec les petits. Et les petits, eux sont stimulés par les grands. J’adore ! Toujours ces bonnes idées à prendre… Les enfants étaient en équipe de 5, tout âge confondu et les frères et soeurs sont forcément ensemble. Ticoeur et Titpuce ont beaucoup aimé et en plus ils ont eu grand ciel bleu !

Vocabulaire : le mot que j’ai appris cette semaine ? Oh, je m’en serais bien passée ! C’est une maman qui sur WhatsApp a alerté les autres mamans qu’elle avait vu plein de « nits » dans les cheveux de sa fille ! Alors je connaissais « lice » pour les poux… « nits » c’est tout simplement les lentes… (je suis certaine que vous êtes contents de l’apprendre !). Et oui, on n’y échappe pas en Angleterre ! Ils sont partout nos amis ! Mais ouf, rien chez nous pour l’instant… Cela dit, j’ai trouvé intéressant de lire la brochure communiquée par l’infirmerie de l’école et par la municipalité : ils recommandent de ne pas utiliser de produits anti-poux (trop chimiques, toxiques) mais d’utiliser beaucoup de démêlant. Je n’avais jamais entendu parlé de cette méthode… J’avais essayé une méthode naturelle complètement inefficace (l’huile de coco… zéro effet et une gal!re absolue pour le rinçage !) mais donc ici les mamans anglaises achètent une grosse bouteille de démêlant premier prix, en mettent une tonne sur les cheveux des enfants avant de passer le peigne fin spécial poux et renouvellent l’opération trois fois par semaine. On ne peut pas dire que le démélant soit un produit totalement naturel mais pour sûr c’est mieux que les anti-poux, pus facile à rincer et moins cher ! Donc à tester !

Et en vrac :

  • Les mamans ont adopté leur look d’automne et donc l’indispensable absolu ce sont les bottes en caoutchouc ! Non pas qu’il pleuve mais la rosée est très importante et c’est vrai que j’ai les baskets trempées donc il va peut-être falloir que j’adopte la mode locale. Mes chaussures à talons, elles, ne sont pas sorties du placard depuis que nous sommes ici !
  • Il n’y a plus de grosses araignées dans la maison : ouf ! Saison terminée…
  • J’ai fait ma première brioche maison et je vais m’y coller plus souvent car je n’ai toujours pas trouvé de bonne boulangerie ici…
  • J’ai commencé à écouter Harry Potter en audiobook pour améliorer mon accent anglais. Je vous conseille vivement la version lue par Jim Dale dans un superbe anglais…
  • Une belle mobilisation à Londres contre le Brexit et sa tournure actuelle… Mais bon, on ne sait toujours pas où on va, ni quand, ni comment…
  • Nous sommes allés voir Downton Abbey car ce n’est qu’à 45 minutes de chez nous, toujours dans le Hampshire… Nous avons fait une petite rando avec des vues sur cette superbe demeure (le Highclere Castle de son vrai nom). Demeure qui ouvre quelques fois ses portes au public mais à un prix … à trois chiffres !

vue sur Downtown AbbeyVue depuis Beacon Hill (Burghclere)

  • Et toujours de longues balades dans mon village. Oui, oui, ok c’est joli :-)… Et étrangement, il fait encore beau ! Vous commencez à connaître le coin aussi :-)… Et en regardant les photos vous comprendrez aussi pourquoi je me sens un peu perdue seule au bout du monde !

sud Angleterre
sud Angleterre
sud Angleterre
sud Angleterre

sud Angleterre

Juste après la course d’orientation : l’école est finie !

Vive les vacances ! A l’heure où vous lirez cet article nous serons dans l’avion pour Malte… à nous les vacances ! Nous avons choisi cette île pour le soleil, la chaleur, les cités anciennes (la culture quoi !) et les petits villages de pêcheurs. J’espère que nous pourrons même nous baigner ! (Parce que bon, on vit à la mer mais voilà quoi !…). Et même temps, nous serons toujours en territoire anglophone donc ça ne nous changera pas totalement !

Et vous ? Vous partez où pour la Toussaint ?

 

semaine en Angleterre

Notre vie en Angleterre (semaine 3) : le docteur, l’anglais et Londres !

Nous venons de passer une nouvelle semaine dans notre nouveau pays d’adoption alors voici nos petites news anglaises :

Docteur : j’aurais mieux fait de ne rien écrire dans mon dernier article sur le fait que nous ne nous étions pas encore inscrits auprès d’un médecin référent, car dès le lendemain, ma Titpuce a été malade ! Grosse angine doublée d’une gastro ! Résultat : nous sommes allés nous inscrire illico et nous avons donc testé le système anglais sans grande surprise. En effet, dès que nous avons franchi la porte du cabinet médical, on nous a renvoyés à la maison sur ces mots « Ah bon, elle n’est pas malade depuis plus de 48h ? Alors vous rentrez et vous reviendrez demain si ça continue… » Elle avait 39 degrés de fièvre, elle ne gardait rien de ce qu’elle mangeait mais non, nous n’avons pas eu le droit à une petite consultation… Au final, cette fois, ils ont eu raison car elle était guérie dès le lendemain… Mais quand même, ça fait bizarre de se faire renvoyer chez soi ! Heureusement qu’on nous avait déjà parlé de cette mode anglaise…

Anglais : Titpuce apprend courageusement ses étiquettes avec des nouveaux mots anglais tous les jours. A présent nous ne passons que 30 minutes au lieu d’une heure tous les soirs pour faire les devoirs. Il y a donc de gros progrès ! Aujourd’hui, lundi, elle aura dictée… On croise les doigts ! Pour ses progrès, la maîtresse lui a fabriqué un petit diplôme avec lequel elle est revenue fièrement à la maison vendredi soir. Quant à Ticoeur, les surprises continuent : il sait déjà écrire des rédactions en anglais ! Il a eu deux essais cette semaine. Alors moi, naïvement, je lui demande comment il fait pour écrire en anglais alors qu’il n’a jamais appris cette langue à l’écrit. Il me répond qu’il écrit à l’oreille… Oui mais bon, depuis quand l’anglais s’écrit comme il se prononce ? Là je lui donne un exemple et il me dit « ah mais pour ce mot je sais l’écrire car je l’ai vu une fois dans le livre que m’avait prêté la maîtresse la semaine dernière ». OK ! Enfin, il nous explique que la maîtresse l’a autorisé à mettre des mots en français s’il ne connaissait pas le mot anglais donc pour sa première rédaction il a mis deux mots en français mais pour sa deuxième aucun ! Je vous ai expliqué qu’il y a des groupes de niveaux qui travaillent séparément grâce aux assistantes des maîtresses. Comme il y a deux classes, cela permet de faire quatre groupes de niveaux. En math, mon Ticoeur est dans le groupe le plus fort mais, en anglais, évidemment, il était dans le groupe le plus faible… Sauf que depuis cette semaine, il est monté dans le groupe de niveau intermédiaire ! Il n’est même pas anglais ! Mais bon, il a réussi ses dictées, ses conjugaisons, ses exercices donc même sans être fluent en anglais il est passé devant certains petits Anglais ! Je suis trop fière ! Pour son excellent travail, il a obtenu une médaille à la fin de la semaine et la maîtresse lui a envoyé une carte postale d’encouragement par la Poste ! Une bien gentille attention ! Toujours ce système de récompense de chaque effort et de chaque victoire… En tout cas, notre Ticoeur est catégorique : l’école en Angleterre c’est bien mieux que l’école en France ! Il est totalement dans son élément ! Quant à Titpuce, quand je lui ai demandé quel avait été le meilleur moment de sa semaine d’école, elle n’a pas hésité et m’a répondu : « la cantine ! » ;-)…

Assembly :  je vous avais parlé de cette particularité à l’école anglaise : il y a des réunions pendant lesquelles tous les enfants de l’école sont rassemblés (ou une partie des enfants si besoin de groupes par tranches d’âges). Pendant ces réunions, des sujets généraux sont abordés. Cela peut être sur les règles de vie ou sur un sujet d’actualité ou autre (je ne connais pas encore bien le concept !). Bref, la semaine dernière, les parents étaient invités aussi et pendant la réunion, il y a eu le témoignage d’une jeune fille du village qui venait de terminer un tour du monde à la voile ! C’était très intéressant : elle est venue avec des photos et des vidéos (l’horreur ces vagues de plus de 10 mètres de haut qu’elle a croisées dans le Pacifique !). Le directeur de l’école et la jeune femme avaient construit l’intervention autour du thème « surmonter ses peurs ». C’était franchement inspirant et émouvant même si j’espère que cela n’a pas donné envie à mes enfants de partir en voilier autour du Monde !!!

Classe de mer : à propos de voile, Ticoeur partira en classe de mer en juin… Enfin je dis « classe de mer » mais contrairement à ce qu’on connait en France, il n’y a pas classe et ça dure beaucoup moins de temps… Il s’agit donc plutôt d’un mini-séjour de classe. Il aura voile pendant 4 jours. Il est ravi ! Il avait adoré sa classe mer l’an dernier. D’ici juin, sa classe aura des cours théoriques de navigation. Titpuce aura aussi un mini-séjour avec sa classe mais heureusement à la ferme ! Je ne l’imagine pas encore en mer ma puce !

Visites : cette semaine, j’ai pas mal bougé dans les environs car mamie était en visite chez nous. Je l’ai notamment emmenée dans la New Forest, dans les villages alentours et dans la ville de Portsmouth. Voici en photos les alentours de notre village…

semaine en Angleterre

semaine en Angleterre

semaine en Angleterre

La ville de Portsmouth…

visiter Portsmouth

 

visiter Portsmouth

La New Forest, toujours peuplée…

new Forest

Enfin, nous avons passé notre dimanche à… Londres ! J’avais hâte ! J’étais en manque de grande ville ;-)… C’était l’occasion d’aller voir la superbe comédie musicale du Roi Lion au Lyceum Theatre : on a adoré !… Par ici, pour relire mes nombreux posts sur Londres.

voir le roi lion à Londres

week-end à Londres

Belle semaine à vous tous !